Partagez
 
 
 

 Jasmin et trahison [Leonnor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Mioon
Mioon
Féminin MESSAGES : 445
INSCRIPTION : 27/12/2018
ÂGE : 33
CRÉDITS : Elairin Art

UNIVERS FÉTICHE : SF - Star Wars - Dark Angel - Lovecraft - Dick - Matheson - Ténébreuse - Fantastique - Manga - SnK - TerraFormars - Etc ...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

http://www.letempsdunrp.com/t2646-mioon#56791 http://www.letempsdunrp.com/t2647-un-bon-paquet-d-idees#56801 http://www.letempsdunrp.com/t2698-repertoire-de-mioon
Pigeon

Jasmin et trahison [Leonnor] Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
France, 18e siècle
Justin De Montaïgue-Estran - jeune noble de son état - entretient une correspondance amoureuse avec Anne-Sandra, sans toutefois se douter qu'il n'y a aucune pure jeune fille derrière les mots tracés avec soin.

Contexte provenant de cette [url=LIEN]recherche[/url]
Revenir en haut Aller en bas
 
Mioon
Mioon
Féminin MESSAGES : 445
INSCRIPTION : 27/12/2018
ÂGE : 33
CRÉDITS : Elairin Art

UNIVERS FÉTICHE : SF - Star Wars - Dark Angel - Lovecraft - Dick - Matheson - Ténébreuse - Fantastique - Manga - SnK - TerraFormars - Etc ...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

http://www.letempsdunrp.com/t2646-mioon#56791 http://www.letempsdunrp.com/t2647-un-bon-paquet-d-idees#56801 http://www.letempsdunrp.com/t2698-repertoire-de-mioon
Pigeon

Jasmin et trahison [Leonnor] Empty


Justin
De Montaïgue-Estran

J'ai 19 ans et je vis à Bordeaux, France. Dans la vie, je suis vicomte et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis follement amoureux et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.


Tarjei sandvik Moe © 2981 12289 0
Très chère Anne-Sandra,

tout d'abord, je tiens à vous présenter toutes mes plus humbles excuses pour le temps que j'ai mis à vous envoyer la présente, mais Père a malheureusement été blessé pendant un accident de chasse, et j'ai donc dû me tenir à son chevet pendant bien des jours. Le médecin pense toutefois qu'il s'en remettra vite au vu de la superficialité des plaies, et j'ai donc pu m'échapper quelques instants afin de vous écrire cette missive.

Anne-Sandra, Dieu sait combien vous me manquez. Chaque jour sans vous est une épreuve digne de celle décrite par tous les poètes souffrant le martyr, et je me surprends souvent à guetter la route menant au domaine, dans l'espoir d'enfin apercevoir un coursier porteur d'une réponse de vous. Votre dernière lettre portait d'ailleurs encore quelques fragrances de votre nouveau parfum, et je me permets l'audace de vous dire combien le jasmin vous va bien. J'en ai d'ailleurs un bouquet posé sur le secrétaire de ma chambre, et il me suffit de fermer les yeux pour m'imaginer en votre compagnie. Dieu, votre compagnie ! Cette simple idée qui suffit à me mettre en émoi tant chacune de mes nuits me transporte à vos côtés. Je sais, ce ne sont guère des choses à déclarer à une jeune fille de bonne famille comme vous l'êtes vous-même, mais il faut croire que la folie me guette de plus en plus.

Je rêve d'enfin pouvoir respirer votre parfum, baiser votre main, passer mes doigts dans vos longs cheveux blonds. Veuillez excuser l'audace d'une pauvre âme perdue, chère Anne-Sandra, j'en deviens presque grossier et m'en excuse donc sincèrement. L'écrivain n'a de cesse de répéter que l'amour peut mener à toutes les extrémités, et je me sens prêt à galoper sur toutes les routes de France pour avoir la chance d'être en votre compagnie ne serait-ce que quelques minutes. Mais je m'égare encore. Je crois que les nuits sans dormir à veiller Père m'ont fatigué plus que de raison, et je vous fatigue à votre tour avec mes divagations.

Je pense donc que le mieux et que j'aille me coucher pour encore rêver de vous, en espérant que la présente ne vous aura ni choquée ni offusquée. Croyez bien que j'éprouve à votre égard l'amour le plus pur et le plus sincère qui soit.

Très affectueusement, votre dévoué Justin.

Revenir en haut Aller en bas
 
Leonnor
Leonnor
Féminin MESSAGES : 344
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 27
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-with http://www.letempsdunrp.com/t3212-m-m-ou-f-m-m-is-online#69504
Pigeon

Jasmin et trahison [Leonnor] Empty



Armand, marquis de Montserrat

J'ai 33 ans et je vis en France. Dans la vie, je suis Marquis et je m'en sors à merveille. Sinon, grâce à mon incessant libertinage, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.







avatar ©️ me






Armand avait contemplé la missive un moment lorsqu'il l'avait reçu. Son visage n'avait rien exprimé jusqu'à ce qu'une idée lui vienne en aide. Ô ce n'était pas une belle idée, ça non. C'était même plutôt un tour pendable à jouer à un jeune innocent. Toutefois, l'innocent n'avait-il pas lui-même tissé la toile dans laquelle il venait de s'embourber en lui envoyant ce message ? Un sourire narquois naquit au creux de ses lèvres entrouvertes. La satisfaction que lui procura l'apparition d'une nouvelle distraction toute crue dans ses griffes le mit de bonne humeur pour la journée. Il ne prit pas une éternité avant de se décider à prendre la plume pour composer les filins de son piège nauséabond.  



Citation :
Mon dévoué Justin,  


Quelle tristesse que d'apprendre que votre père eut été blessé. J'en suis toute retournée également. Dieu merci, il va s'en remettre rapidement surtout si vous vous occupez de lui comme le fils aimant que je vous sais être.  Sachez que bien que je me languissais de votre réponse, je ne suis point offensée du temps que j'ai passé à attendre votre réponse. Je ne vous cacherais pas que vous m'avez fait subir une ardente attente. Je vous suis gré d'avoir répondu dès que le temps fut plus propice à l'échange. Je craignais qu'il ne vous soit arrivé quelques malheurs. Comme les journées étaient longues alors que je les passais à m'inquiéter de votre bien-être. Ma santé en fut pendant un moment elle-même affectée. Je fus pendant plusieurs jours si faible à force de m'inquiéter de votre état que Mère voulut m'envoyer à la campagne pour me reposer.

 
Cela fait cependant partie du passé car me voilà rassurée tant par votre flamme que par vos mots toujours si tendres et si attentionnés.  Je suis comblée de vous voir m'envoyer une missive si douce. Ma journée qui commençait de manière fort décevante s'en est trouvée considérablement améliorée. C'est à mon tour à présent de m'enquérir de votre état. Comment se passent vos journées ? Quand pensez-vous repasser dans la région pour me rendre visite ? Je sais qu'une jeune fille devrait montrer plus de tempérance mais il faut croire que votre emportement m'inspire.  


Je dois vous laisser tendre ami. Mère veut que je vienne au jardin pour me promener en sa compagnie. Nous irons ensuite visiter le Marquis de Montserrat qui habite dans la villa à côté de la nôtre. Il paraît que sa compagnie est fort distrayante. Elle ne me fera pourtant pas oublier les tressautements de mon cœur à chaque mot de votre part mon cher Justin.  


Je vous embrasse tendrement,  

Votre Anne-Sandra.
 



La missive est cachetée aussitôt. Heureusement qu'Armand avait eu la présence d'esprit de voler un tampon la dernière fois qu'il avait visité la famille Delacour. Des gens pour le moins charmants, terriblement ennuyeux et prudes, mais néanmoins agréables pour les après-midis de pluie. Il s'amusa de s'être mentionné lui-même dans la lettre. Cela rendrait le petit Justin très certainement jaloux, à n'en pas douter. Fier de son petit simulacre, il fit écrire une seconde lettre où il invitait les Delacour à venir passer l'après-midi en son manoir. Ainsi, il n'aurait pas menti sur toute la ligne dans ce message.  







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Jasmin et trahison [Leonnor] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Jasmin et trahison [Leonnor]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers historique :: RP terminés-
Sauter vers: