Partagez
 
 
 

 Les monstres de Manticore [Game Over]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 
Game Over
Game Over
MESSAGES : 967
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur
Donut

Les monstres de Manticore [Game Over] - Page 6 Empty


Kavi
J'ai 19 ans et je vis un peu partout sur les routes, même si mes pas m'ont porté aujourd'hui à Gilette, Etats Unis. Dans la vie, je suis voleur et je m'en sors assez bien pour survivre. Sinon, grâce à mon manque flagrant d'intérêt, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

X5 386


Nick Robinson :copyright: Ilyria

Elle avait passé la journée à prendre soin de moi. C'était tellement étrange de voir quelqu'un agir ainsi avec moi. Je n'avais rien dit cependant, ne voulant pas déclencher une nouvelle dispute entre nous. Je tentais de profiter de ces moments, du fait d'avoir quelqu'un se démenant pour me nourrir, pour veiller à ce que j'aille mieux.

Je commençais d'ailleurs à me sentir mieux. Ce n'était pas la grande forme mais les tremblements commençaient à se faire moins fort et plus espacés. Peut être que le lendemain j'arriverais réellement à être en état de quitter cet endroit. Ce serait une de mes crises les plus courtes, pas la moins violente mais la plus courte, et c'était peut être du à toutes ces protéines qu'elle me filait.

Le soir venu, je ne me fis pas prier alors qu'elle m'obligeait à aller me coucher. Je me réveillerais peut être davantage en forme et capable de partir si je dormais. Je ne tardais d'ailleurs pas à sombrer dans un profond sommeil. Je devais être encore épuisé car ça ne me ressemblait pas de dormir autant.

Je dormais bien quand je la sentis venir me secouer. J'étais sur le point de la repousser quand je l'entendis parler.

« Kavi … Kavi … il y a deux hommes … »

Je me redressais aussitôt, parfaitement éveillé alors que mon instinct se mettait en marche. J'allais me placer aussitôt face aux écrans de contrôle, inspectant les deux hommes ainsi que leur position.

- Deux hommes oui... des gars que tu as croisé à la supérette. Soit ils viennent pour toi soit ils viennent pour la prime.

Dans tous les cas ils venaient vers nous et vu les flingues qu'ils tenaient, ils ne venaient pas pour boire le thé. Ils n'avaient clairement pas l'habitude de s'en servir. Ils avançaient en riant, faisant semblant de viser des arbres avec leur arme, comme si ils voulaient se convaincre qu'ils étaient des grands tireurs. Deux gamins qui venaient jouer aux grands et qui allaient le regretter.

- On a pas le temps de partir. Ils sont trop près de la cabane et sur notre chemin si on veut pouvoir partir.

C'était trop tard. J'allais devoir les affronter, pas le choix. Heureusement je me sentais quasiment remis, largement assez pour maitriser deux gamins qui ne savaient pas dans quel merdier ils se mettaient. Je me retournais vers Asleig pour voir ce qu'elle faisait. Je hochais la tête en la voyant préparer nos affaires.

- Emballe tout et va te cacher dans la salle de bain. Je m'occupe d'eux et on s'en va.

Je la laissais se cacher avant de me mettre en position. Je me cachais à côté de la porte. Dissimulé dans l'ombre comme je l'étais, je devrais pouvoir en mettre au moins hors d'état de nuire avant que le premier ne réagisse. Ca me laisserait peut être le temps de m'occuper de lui avant qu'il ne tire.

J'attendais, calmant ma respiration et les battements de mon coeur pour me concentrer sur ma mission. Il n'y avait rien d'autre qui comptait. J'entendais leurs rires gras derrière la porte alors qu'ils entraient sans même frapper.

"Ma jolie? Ou est ce que tu te caches? On sait que t'es là et on aimerait bien pouvoir jouer avec toi. Alors sors de là et vite."

Un bref soulagement m'envahit. Ils venaient pour Asveig, non parce qu'ils avaient entendu parler d'une prime que Lydecker avait lancé contre moi. Ca n'en restait pas moi un problème que je devais régler au plus vite.

Je les laissais entrer dans la cabane avant de me jeter sur l'homme qui était entré le dernier. D'un coup de pied bien placé je l'envoyais valsé au sol, brisant net sa jambe. Son cri de douleur alerta l'autre homme qui se retourna vivement vers moi. Mais ses réflexes étaient trop lent pour rivaliser avec ceux d'un X5. J'évitais facilement l'arme qu'il avait brandi face à moi et l'envoyais au tapis lui aussi d'un simple crochet du droit.

- Pathétique...

Le deuxième homme était K.O. Le premier était allongé au sol, se tenant la jambe, retenant difficilement ses pleurs à cause de la douleur. Je m'approchais de lui et me penchais pour le regarder dans les yeux.

- Qui t'envoie?

Il se mit à pâlir et balbutier devant mes yeux. Je tendis la main pour appuyer sur la fracture ouverte de sa chambre, lui arrachant un hurlement de douleur.

- Je repose ma question. Qui t'envoie?

Il était plus pâle que jamais, le visage ruisselant de sueurs à cause de la douleur.

"Personne. On pensait trouver la fille seule ici. On voulait passer un peu de bon temps avec elle. On en a jamais des comme elle par ici."

Je me redressais allant chercher l'arme qui gisait aux côtés de son copain. Je ne pouvais pas laisser ces deux abrutis parler de moi autour d'eux. Ca ne tarderait pas à alerter du monde, un mec capable d'étaler deux abrutis aussi facilement. Lydecker en entendrait forcément parler et il se lancerait sur notre piste. Je ne pouvais le permettre.

Je chargeais l'arme, lui arrachant un cliquetis reconnaissable entre mille. Je la pointais ensuite sur l'homme à terre.

- Tu n'aurais jamais du venir ici...

Il se mit à me supplier de ne pas le faire. Il regrettait. Il avait compris la leçon. Plus jamais il ne viendrait nous embêter. Il le jurait. Mais il ne voulait pas mourir, pas maintenant.

Le doigt sur la gâchette, prêt à appuyer, je ne l'écoutais même plus. Je savais ce que j'avais à faire.


Revenir en haut Aller en bas
 
Mioon
Mioon
Féminin MESSAGES : 342
INSCRIPTION : 27/12/2018
ÂGE : 32
CRÉDITS : Elairin Art

UNIVERS FÉTICHE : SF - Star Wars - Dark Angel - Lovecraft - Dick - Matheson - Ténébreuse - Fantastique - Manga - SnK - TerraFormars - Etc ...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2646-mioon#56791 http://www.letempsdunrp.com/t2647-un-bon-paquet-d-idees#56801 http://www.letempsdunrp.com/t2698-repertoire-de-mioon
Pigeon

Les monstres de Manticore [Game Over] - Page 6 Empty


Asveig
Dietrich

J'ai 36 ans et je vis à Gillette, USA. Dans la vie, je suis généticienne et je m'en sors bien. Sinon, grâce à mon emploi du temps de dingue, je suis célibataire et je le vis plutôt bien ... enfin je fais avec.

Informations supplémentaires ici.


Rose Leslie © Avengedinchains
Tout en écoutant les explications de Kavi, Asveig s'était hâté de remplir le sac à dos afin qu'ils fussent prêts à partir dès que ce serait possible, et ce fut le plus silencieusement possible qu'elle vint se glisser dans la salle de bain sur la requête de Kavi. Le sac fermement arrimé à son dos, tandis qu'elle s'était accroupie près de la porte pour se dissimuler comme elle pouvait. Dans un coin de la pièce, un vieux tabouret en bois servait d'ailleurs de lingère puisque plusieurs serviettes éponge y étaient entassées, et la jeune femme déblaya aussitôt le petit meuble avant de le saisir fermement par deux de ses pattes. Ce ne serait pas mirobolant, mais en cas de soucis, ce serait une arme quand même !

Et ne bougeant plus malgré les quelques tremblements nerveux qui l'agitaient, ce fut avec une certaine angoisse qu'elle entendit les deux hommes passer le pas de la porte avant de la héler, et elle se ramassa aussitôt davantage sur elle-même. Son cœur battant tellement fort qu'elle avait l'impression que toute la maisonnée pouvait l'entendre … Mais quelques secondes plus tard, ce fut le fracas de bruits de coups et de hurlements de douleur qui envahit la cabane, et Asveig posa aussitôt ses paumes sur ses oreilles … avant de les enlever. Parce qu'elle avait beau être une chochotte, elle avait également bien conscience que Kavi pourrait avoir besoin d'aide vu son état, aussi valait-il mieux être prêt à intervenir à tout moment.

Malgré la peur, malgré la nervosité, et malgré le long frisson qui l'agita lorsque l'homme interrogé par le X5 poussa un long hurlement de douleur. Preuve qu'il était en train de se faire rudoyer. Et elle détestait ça. Elle détestait la violence, et travailler à Manticore lui avait toujours demandé de prendre sur elle vu le cadre où elle évoluait. Comme elle prenait présentement sur elle pour ne pas interrompre Kavi, parce qu'elle savait pertinemment bien que cet intrus pouvait avoir été envoyé par Lydecker, et qu'il fallait donc s'en assurer …

Mais heureusement, il ne s'agissait finalement que d'un pécore local qui l'avait repérée à la supérette – elle s'en voulait un peu d'ailleurs de ne pas avoir été plus discrète – et la généticienne se surprit à pousser un long soupir … lorsque Kavi chargea l'arme avec l'intention évidente de s'en servir ! Provoquant aussitôt la sortie de Asveig qui trébucha à moitié en se précipitant dans la pièce à vivre.

« Non arrête, tu peux pas le tuer ! »

Elle était idiote, elle le savait : ces deux hommes avaient vu leurs visages, ils savaient qu'ils se planquaient dans cette cabane isolée, et ils avaient également pu constater que le X5 n'était pas un jeune homme comme les autres. Mais néanmoins, il y avait peut-être une autre solution quand même, non ?!

« Je sais ce que tu vas dire et je suis entièrement d'accord avec tout ça … » décida-t-elle d'éluder afin de lui prouver qu'elle comprenait bien la situation et qu'elle n'en dirait donc pas plus devant un quidam « Mais il doit bien y avoir une autre solution, non ? On pourrait peut-être les attacher et les enfermer ici, et puis se barrer ? »

Se barrer. S'enfuir. Le second mot n'avait toutefois pas passé la barrière de ses lèvres, sans doute parce qu'elle ne voulait pas le prononcer tant il était connoté.

Et même si elle savait que Kavi allait sûrement râler comme pas permis pour lui faire entendre raison, Asveig s'approchait toutefois de lui doucement, tenant toujours son tabouret à la main afin d'être prête en cas d'autres agresseurs qui débouleraient. La nervosité et l'angoisse peintes toutes deux sur son visage, tandis qu'elle espérait réellement pouvoir le faire changer d'avis.

« S'il-te-plaît … je suis sûre qu'on peut trouver une meilleure solution que celle-là … même si ce sont des connards. »

Clairement si ces deux mecs l'avaient trouvée seule ici, la scientifique aurait regretté leur passage – elle en avait bien conscience et le soulignait donc – mais elle ne voulait pas leur mort pour autant. C'étaient certes deux gros cons qui auraient pu abuser d'elle, mais des gros cons qui avaient sûrement une famille, des amis. Une femme et des enfants. Et … et en fait, Asveig en avait bien conscience : ce qu'ils projetaient de faire était tout bonnement écœurant et impardonnable, et Kavi allait sûrement lui dire qu'elle était une idiote, mais elle voulait tout de même éviter de les tuer.



"Une nouvelle terreur a émergé de la mort, une nouvelle superstition a conquis la forteresse inexpugnable de l'éternité.
Je suis une légende."

R. Matheson
Revenir en haut Aller en bas
 
Game Over
Game Over
MESSAGES : 967
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur
Donut

Les monstres de Manticore [Game Over] - Page 6 Empty


Kavi
J'ai 19 ans et je vis un peu partout sur les routes, même si mes pas m'ont porté aujourd'hui à Gilette, Etats Unis. Dans la vie, je suis voleur et je m'en sors assez bien pour survivre. Sinon, grâce à mon manque flagrant d'intérêt, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

X5 386


Nick Robinson :copyright: Ilyria

Il fallait que je le fasse avant qu'Asveig n'arrive. Je la connaissais, elle allait surement vouloir m'en empêcher. Elle allait me trouver des excuses à la con pour justifier le fait qu'elle voulait les épargner. Ils le méritaient. Je n'avais pas le choix. Il en allait de notre sécurité à tous les deux. Il faudrait qu'elle le comprenne.

J'avais du hésiter une seconde de trop car je l'entendis arriver rapidement derrière moi.

« Non arrête, tu peux pas le tuer ! »

Qu'est ce que je disais? Elle allait prendre la défense de ces moins que rien, quitte à nous mettre en danger. C'était absolument hors de question. Notre survie passait avant tout le reste. C'était notre objectif principal. Peu importait les moyens qu'on allait être obligé de mettre en place pour l'atteindre, on n'avait pas le choix. J'étais certain qu'elle aurait été beaucoup moins regardante sur un meurtre ou deux si ça avait été des soldats de Lydecker ou peut être si j'avais laissé les mecs faire ce qu'ils projetaient.

« Je sais ce que tu vas dire et je suis entièrement d'accord avec tout ça … Mais il doit bien y avoir une autre solution, non ? On pourrait peut-être les attacher et les enfermer ici, et puis se barrer ? »

Mais bien sur. Elle n'avait pas plus merdique comme autre solution? J'avais été confronté à ce problème un bon nombre de fois. Je savais que celle ci était la seule efficace. Il m'était arrivé d'avoir des scrupules et de ne pas le faire. Ca s'était toujours retourné contre moi. On ne survit pas si on est pas prêt à tout pour y arriver.

« S'il-te-plaît … je suis sûre qu'on peut trouver une meilleure solution que celle-là … même si ce sont des connards. »

Je laissais finalement échapper un petit rire. Sa plaidoirie était bien mignonne mais elle était loin de me convaincre. Elle ne faisait que retarder l'inévitable. Le gars la regardait en pleurnichant me suppliant de l'écouter. Il ne dirait pas qu'on était parti il le promettait.

- Tu ne vois pas la petite merde qu'il est? Imagine ils le retrouvent, et ils vont le retrouver. Il leur balancera tout ce qu'il aura vu. Il ne faudra pas longtemps pour qu'ils se lancent à notre poursuite. T'as peut être envie de te faire tuer à cause de lui mais pas moi.

Je tenais à ma vie et surtout à ma liberté. Je savais très bien ce qu'il se passerait s'ils nous retrouvaient. Ils la tueraient pour être parti. Moi ils tenteraient de me capturer. Peut être arriverais je à me faire tuer avant qu'ils ne me prennent. Mais dans l'autre cas, je serais renvoyé là bas, reconditionné, réduit à l'état de gentil soldat. Je préférais encore mourir que de subir ça.

- Je ne connais qu'un moyen efficace de s'assurer du silence de quelqu'un. On ne peut pas lui demander gentiment, ni le soudoyer, ni même lui faire peur. Il finira par craquer. C'est la seule solution et tu le sais.

Je me retournais vers lui et logeais une balle dans sa tête, mettant fin à sa longue litanie de suppliques. Je m'approchais ensuite de l'autre qui commençait à émerger et lui faisait subir le même sort. J'attrapais ensuite un chiffon pour effacer mes empruntes sur l'arme avant de la caler dans la main de l'un des cadavres.

- Va m'attendre près de la moto. On s'en va.

Il fallait effacer toute trace de notre passage ici. Je la laissais sortir et allumais les petits feux que j'avais préparé. La police local ne se ferait pas vraiment chier à essayer de savoir ce qui s'était passé ici. Le feu effacerait les empruntes qu'Asveig et moi avions laissé un peu partout. Ils prendraient ça pour un réglement de compte qui avait mal tourné. Ca n'intéresserait pas Lydecker et même si c'était le cas, il ne trouverait rien d'intéressant ici.

Je la rejoignis dehors après m'être assuré que le feu avait bien pris. J'enfourchais ma moto et lui fis signe de me rejoindre.

- C'est bon on y va


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Les monstres de Manticore [Game Over] - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Les monstres de Manticore [Game Over]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Qui a crée ces monstres? Les gnbistes/ lavalas ou les deux !
» Liste medusa/manticore
» Manticore
» LA MANTICORE
» Game of Thrones BD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers science-fiction-
Sauter vers: