Partagez
 
 
 

 Les monstres de Manticore [Game Over]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 
Game Over
Game Over
MESSAGES : 967
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur
Donut

Les monstres de Manticore [Game Over] - Page 2 Empty


Kavi
J'ai 19 ans et je vis un peu partout sur les routes, même si mes pas m'ont porté aujourd'hui à Gilette, Etats Unis. Dans la vie, je suis voleur et je m'en sors assez bien pour survivre. Sinon, grâce à mon manque flagrant d'intérêt, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

X5 386


Nick Robinson ©️ Ilyria

Elle parlait, m'exposant la vision de son petit monde. Elle était vraiment persuadé de faire le bien, que ces travaux avaient un but tout à fait louable et que cela justifiait tout ce qu'elle faisait. A l'entendre je devrais même m'estimer heureux qu'elle ait accepté de travailler pour Manticore. Elle faisait tellement de bien autour d'elle, c'était une honte que je lui en veuille pour ça.

Elle me donnait envie de vomir et plus elle parlait plus je sentais la colère monter en moi. Je me jetais sur elle sans prévenir, passant la lame de mon couteau sur sa gorge. Je le pressais doucement, histoire qu'elle sente la morsure de l'acier sur sa chair. J'étais installé sur elle, mon visage à quelques centimètres du sien. Il me suffisait d'un mouvement, un quart de seconde, pour lui trancher la gorge et mettre fin à sa vie. Je ne le ferais pas mais elle n'était pas supposé le savoir. Je voulais qu'elle se rende compte qu'elle n'était pas en position de parlementé et encore moins de me prendre de haut avec ses explications à la con.

- Alors c'est ça que tu te répètes en boucle pour justifier tes actes? Tu fais le bien autour de toi? Tu as sauvé des tas de gamins de Manticore et à long terme tu comptes sauver tous les gamins de la terre atteint de progeria? Tu espères peut être réussir à me convaincre que tu es une personne bien et me pousser à te relâcher? Après tout si tu as réussi à t'auto persuader que tu ne faisais rien de mal pourquoi tu n'arriverais pas à me persuader de la même chose?

C'était risible, tellement pathétique. Elle était vraiment naïve pour croire une seconde à tout ça. Elle ne méritait pas de vivre comme elle le pensait. Elle ne valait pas mieux qu'eux. Elle se cachait derrière des grands élans de pseudo altruisme, pensant que ça pourrait la protéger mais c'était faux.

- Manticore ne t'as recruté que parce qu'ils avaient besoin de toi pour stopper la progeria chez les X5. Ils s'en foutent bien du sort des autres gamins sur terre. Ce n'est qu'une excuse pour que tu restes. La seule chose qu'ils veulent c'est que tu connais de sauver les gamins qui leur ont couté des millions. Pas par charité envers nous, juste pour l'argent que nous représentons.

Ils avaient dépensés des sommes folles pour nous créer. Sauf qu'ils s'étaient plantés et que certains des bugs qu'on avait étaient mortels. C'était frustrant pour eux. Une perte de temps et d'argent énorme. Alors ils l'avaient convaincu de travailler pour eux afin qu'elle arrête le massacre.

- Ton but est peut être louable mais les moyens pour y parvenir ne le sont pas. Est ce que la fin justifie les moyens? Pas toujours selon moi et dans ce cas précis certainement pas. Ce n'est pas parce que tu fermais les yeux sur ce qui se passait que ça t'en rendais moins responsable. Tu l'es tout autant que les autres salauds qui nous ont fait souffrir. Tu savais très bien ce qui s'est passé. Je te voyais passer devant les salles où on nous torturait. Tu voyais les traces sur nos corps quand tu faisais tes petites piqures.

Elle voyait. Elle savait. Mais elle s'en foutait royalement. Nous n'étions que des cobayes à ses yeux. Nous valions moins que la petite souris de laboratoire.

- Je me souviens d'un jour en particulier... ils avaient passé la matinée à casser mes membres un à un. Ils voulaient voir le temps que mettraient mes os à cicatriser. Et puis en même temps, ça leur permettait d'appréhender le seuil de douleur que j'étais capable d'encaisser avant de m'évanouir. J'étais là, étendu sur cette table glaciale, dans cette pièce beaucoup trop blanche. Chaque parcelle de mon coeur me faisait souffrir le martyre. Je ne pouvais pas bouger, la plupart de mes os étaient cassés. Puis tu es arrivé, avec ta petite piqure. L'as tu vu dans mon regard? J'avais la machoire cassée, je ne pouvais pas parler. Alors je t'ai supplié comme je pouvais. Mes yeux criaient tue moi. Je voulais mettre fin à cette souffrance, ne plus vivre dans cet enfer quotidien. Mais tu ne m'as pas accordé plus d'attention que tu ne devais en accorder aux souris qui elles aussi te suppliaient silencieusement. Tu es revenue tous les jours me faire tes petites piqures, profitant que je n'étais pas en entrainement pour faire tous les tests dont tu rêvais. Alors dis moi... est ce que ça fait toujours de toi quelqu'un de bien?

Moi je savais que non. Je l'avais détesté pour être venu chaque jour sans rien faire. Elle aurait pu me tuer comme je le voulais. Ou tout simplement elle aurait pu m'injecter dans anti douleur. N'importe quoi, plutôt que de continuer ses tests à la con.

- Mais tout ça va s'arrêter. Je ne vais plus les laisser détruire d'autres vies. Il faut que ça s'arrête. Et je tuerais autant de personnes qu'il le faudra pour y arriver.

Et tant pis si je devais mourir en essayant.

- ALORS DONNE MOI CE PUTAIN DE CODE!!!


Revenir en haut Aller en bas
 
Mioon
Mioon
Féminin MESSAGES : 342
INSCRIPTION : 27/12/2018
ÂGE : 32
CRÉDITS : Elairin Art

UNIVERS FÉTICHE : SF - Star Wars - Dark Angel - Lovecraft - Dick - Matheson - Ténébreuse - Fantastique - Manga - SnK - TerraFormars - Etc ...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2646-mioon#56791 http://www.letempsdunrp.com/t2647-un-bon-paquet-d-idees#56801 http://www.letempsdunrp.com/t2698-repertoire-de-mioon
Pigeon

Les monstres de Manticore [Game Over] - Page 2 Empty


Asveig
Dietrich

J'ai 36 ans et je vis à Gillette, USA. Dans la vie, je suis généticienne et je m'en sors bien. Sinon, grâce à mon emploi du temps de dingue, je suis célibataire et je le vis plutôt bien ... enfin je fais avec.

Informations supplémentaires ici.


Rose Leslie © Avengedinchains
« ET TU VOULAIS QUE JE FASSE QUOI ??! »

Malgré la peur qui menaçait de l'engloutir et la nausée qui lui agitait l'estomac, la panique venait finalement de tirer une réaction bien étrange à Asveig, et ce fut dans un cri rageur qu'elle répondit à la violence du X5. De cette question, de cette accusation presque. Parce que si elle n'avait rien fait, on ne pouvait pas non plus dire que ces super-soldats génétiquement améliorés se fussent non plus bougés pour aller libérer héroïquement tous leurs frères et sœurs …

« Non les moyens utilisés ne sont pas moraux, et oui je me souviens de cette période … mais putain, tu voulais que je fasse quoi ?! Vous étiez surveillé 24h/24 par les médecins militaires du complexe, et vos constantes vitales étaient vérifiées toutes les quatre heures ! Si je t'avais injecté un anti-douleur ou que je t'avais achevé, je me serais faite surprendre aussitôt, et tu aurais voulu que je tente quoi ?! En tant que supers soldats, vous n'avez rien pu faire contre eux, alors qu'est-ce que tu crois qu'une scientifique comme moi aurait pu faire ? PIS MERDE, VOUS ÊTES PLUS D'UNE DIZAINE A VOUS ÊTRE ECHAPPES ET JE VOUS AI PAS VU ATTAQUER MASSIVEMENT MANTICORE POUR SAUVER VOS FRERES ET SOEURS NON PLUS !! »

Aiguiller par la peur de mourir et la révolte, la jeune femme criait désormais. Les larmes aux yeux tandis que ce gamin allait l'égorger comme une bête pour ne pas avoir voulu s'opposer au gouvernement en mode ''moi contre le monde entier'' ! Mais eux, eux non plus ils n'avaient pas attaqué, alors pourquoi aurait-elle dû le faire ?! Elle qui était une véritable allergique à l'effort physique incapable de courir plus de dix minutes sans cracher ses poumons, elle qui n'avait finalement pas eu le choix de travailler pour Manticore parce que si elle avait refusé, elle savait pertinemment bien qu'elle aurait été exécuté. Lydecker prenait bien trop de précaution pour laisser qui que ce fût cavaler dans la nature en étant au courant de trop de chose. Si les déserteurs étaient systématiquement exécutés, il en allait souvent de même pour les démissionnaires, et Asveig avait déjà vu plusieurs collègues mourir ''étrangement'' depuis qu'elle avait été recrutée.

Mais non, aux yeux de son agresseur, les petits pions scientifiques qu'ils étaient représentaient manifestement une valeur bien plus élevée que les têtes pensantes de toute cette merde, et ce fut sans doute la panique qui poussa la généticienne à attaquer à nouveau tandis que les larmes coulaient désormais librement le long de ses joues.

« Nous n'avons pas eu le choix de travailler pour Manticore, nous avons été recrutés et nous savions tous très bien que nous n'avions pas droit de refuser. Mais malgré tout, c'est nous que tu veux tuer ? Pendant que Renfro et Lydecker sont tranquillement posés à l'abri sans que personne ne pense à aller les attaquer ?! POURQUOI MOI ET PAS EUX ?! T'AS PAS LES COUILLES ?!! »

Si le docteur Dietrich détestait la vulgarité en temps normal, là elle était clairement au-dessus de ça. Le couteau posé contre sa gorge, elle sentait clairement sa fin arriver, et de lourds sanglots douloureux étaient en train de soulever sa poitrine avec difficultés tandis qu'elle respirait avec peine. Elle étouffait, elle avait trop chaud, elle pleurait … et quelques secondes plus tard, elle détourna brutalement la tête sur le côté pour vomir sur le plancher. Flot de bile qu'elle expulsa dans une toux hachée. Le corps tremblant. Elle avait peur, putain qu'elle avait peur. Et ses yeux se fermèrent bientôt, la tête reposant mollement sur le côté.

« JH154NJHGHF15455 »

Sa voix était étrangement basse et enrouée après ses cris de révolte, mais puisqu'il allait la tuer, alors autant qu'il le fît rapidement. Chienne de vie.

Revenir en haut Aller en bas
 
Game Over
Game Over
MESSAGES : 967
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur
Donut

Les monstres de Manticore [Game Over] - Page 2 Empty


Kavi
J'ai 19 ans et je vis un peu partout sur les routes, même si mes pas m'ont porté aujourd'hui à Gilette, Etats Unis. Dans la vie, je suis voleur et je m'en sors assez bien pour survivre. Sinon, grâce à mon manque flagrant d'intérêt, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

X5 386


Nick Robinson ©️ Ilyria

Je me retenais de sourire en l'entendant craquer. Enfin une réaction un minimum humaine. Entre son petit discours sur l'immense bien qu'elle faisait, sans parler de ces années à se comporter en mur de glace à Manticore, j'avais fini par la croire dénué de sentiments. Comme eux tous d'ailleurs. J'avais eu le sentiment de n'être qu'un rat de laboratoire à ses yeux, ne valant pas grand chose. Mais cette réaction là... je me sentais enfin un peu humain à ses yeux. Certes elle n'avait rien fait pour nous aider et elle passait plus de temps à se défendre et à m'accuser de ne rien faire non plus, mais au moins j'avais une réaction humaine.

Je me laissais aller à sourire franchement quand elle me donna le code.

- Et bien voilà... c'était pas si compliqué.

Je retirais mon couteau de sa gorge et me levais pour aller récupérer l'ordinateur. Je rentrais le code avant d'aller fouiller dans sa boite mail, notant toutes les informations que je pouvais récupérer. Nom, adresse, numéro de téléphone... Tout en travaillant je me mettais à lui répondre.

- On était que des gamins quand on s'est évadé. On a fait ce qu'on a pu mais merde on avait que dix ans. Tous n'étaient pas de notre avis. Il y en avait qui avaient trop peur de fuir et de ce qui pourrait arriver quand ils nous attraperaient. Il valait mieux rester comme on était que de risquer pire. Puis il y avait nous. On se disait que la mort était préférable à ça. On préférait mourir en essayant d'être libre que de continuer comme ça. On s'est enfui mais on a du se séparer pour s'en sortir. Depuis... et bien on est éparpillés un peu partout. La plupart se font discrets, essayant de vivre normalement et d'échapper à Lydecker. Moi j'ai décidé d'essayer d'arrêter tout ça. Attaquer Manticore seul c'est du suicide. Attaquer Lydecker tout seul vu tous les soldats qu'il a avec lui, c'est du suicide aussi. Alors je prends mon temps et je progresse, une personne après l'autre. Plus le temps passe et plus je me rapproche d'eux. C'est tout ce que je peux faire pour ceux qui sont restés là bas.

Je ne cessais de penser à eux, à mes frères et soeurs encore coincés à Manticore. Mais je ne pouvais rien faire de plus. Je n'étais pas assez fort pour les faire tomber. Pas encore...

Je finis par ranger son ordinateur et me levais pour aller emballer ses affaires, comme si elle avait réellement déménagé. Je jetais tous ses vêtements dans un sac, sans prendre la peine de vraiment les ranger. J'entassais aussi tout ce que je pouvais trouver dans des tiroirs sans prêter attention à ce que je mettais dedans. L'important c'était qu'ils croient qu'elle était partie.

Je la rejoignais finalement et posais le sac au sol.

- Voilà. Je suis heureux de vous annoncer que vous avez officiellement quitté Manticore. Maintenant il est temps qu'on parte d'ici.

J'allais détacher ses liens et les repositionnais de façon à ce qu'elle ait les mains attachées devant elle. Je la jetais ensuite sur mon épaule et prenais le sac de l'autre main.

- Je vous conseille de ne pas bouger sinon je risque de m'énerver.

Je quittais l'appartement avec mon fardeau sur l'épaule, fermant la porte derrière moi et partant vers sa voiture. Je l'installais côté conducteur et rangeais ses affaires avant de me mettre à côté d'elle sur le siège passager. Je sortais mon couteau et venais le presser contre son dos.

- Vous allez quitter le lotissement et quitter la ville en direction du nord. Ayez l'air naturel. Au moindre geste suspect de votre part... vous allez le regretter.


Revenir en haut Aller en bas
 
Mioon
Mioon
Féminin MESSAGES : 342
INSCRIPTION : 27/12/2018
ÂGE : 32
CRÉDITS : Elairin Art

UNIVERS FÉTICHE : SF - Star Wars - Dark Angel - Lovecraft - Dick - Matheson - Ténébreuse - Fantastique - Manga - SnK - TerraFormars - Etc ...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2646-mioon#56791 http://www.letempsdunrp.com/t2647-un-bon-paquet-d-idees#56801 http://www.letempsdunrp.com/t2698-repertoire-de-mioon
Pigeon

Les monstres de Manticore [Game Over] - Page 2 Empty


Asveig
Dietrich

J'ai 36 ans et je vis à Gillette, USA. Dans la vie, je suis généticienne et je m'en sors bien. Sinon, grâce à mon emploi du temps de dingue, je suis célibataire et je le vis plutôt bien ... enfin je fais avec.

Informations supplémentaires ici.


Rose Leslie © Avengedinchains
Les yeux mi-clos, Asveig ne regardait même pas son agresseur fouiller son ordinateur sans vergogne, mais en revanche elle l'entendit lui répondre à son coup de gueule. Prétextant qu'ils n'étaient que des gamins, des gamins qui avaient peur, des gamins qui avaient dû se cacher,  des gamins qui n'avaient pas le pouvoir d'attaquer Manticore … finalement, il fallait croire qu'ils avaient beaucoup de points en commun, et ce même si le X5 préférait diaboliser tous les scientifiques du complexe à la place d'admettre la vérité : les scientifiques non partisans des méthodes gouvernementales aussi avaient peur – pour eux comme pour les proches – et ils n'avaient guère d'autre solution que d'obéir pour se préserver. Et ce même s'ils étaient des adultes. Quant au fait de supprimer un par un les maillons de cette vaste chaîne, il s'agissait là d'une gageure. Mais d'une gageure bien cruelle pour ces intellectuels qui – à cause de leurs recherches – se retrouvaient aujourd'hui coincés entre le marteau et l'enclume. Assassins d'un côté, et assassins de l'autre … à ne plus savoir à quel saint se vouer dans de telles conditions.

Mais malgré tout, les joues trempées de larmes, la généticienne n'avait plus la force d'argumenter dans le vent, aussi préféra-t-elle conserver le silence. Sans un commentaire lorsque ses affaires furent fourrées dans un sac. Sans commentaire lorsque son ravisseur lui annonça qu'il venait officiellement de la faire démissionner de Manticore. Comme ça, si le plus pur des hasards voulait qu'elle réussît à échapper à cette machine à tuer, c'était son ancien employeur qui se chargerait de la passer de vie à trépas. Génial …

Autant dire que Asveig demeura donc mutique et éteinte lorsque le jeune homme la chargea sur son épaule comme un sac de linge sale, et ce fut sans plus de réactions qu'elle prit place derrière le volant avant de démarrer le moteur. Manœuvrant la voiture afin de quitter sa place de stationnement, puis de se diriger à vitesse réduite vers la sortie de la résidence, lorsque l'un des miliciens lui fit signe de s'arrêter avant de se porter à sa hauteur avec un air un peu crispé.

« Ah Asveig, tu ne devrais pas sortir à cette heure-ci, ils sont bien excités de l'autre côté. »

Effectivement, une fumée épaisse semblait provenir des quartiers sensibles situés à quelques kilomètres, mais heureusement, pas en direction du nord.

« Ne t'en fais pas, je ferai attention. Mais je dois à tout prix aller faire quelques courses.

- Oh quelques courses, je vois … »


Quelques courses … là où tout le monde aurait pensé à des pâtes ou des yaourts, les gens du quartier connaissaient quant à eux la scientifique, et ils avaient tous au moins eu affaire à elle une fois pour un soucis de santé ou un autre. Partant de là, personne ne s'étonnait jamais qu'elle put parfois récupérer des cartons de médicaments sortis de dieu savait où, et personne ne posait de questions non plus d'ailleurs.

« Tu voudrais pas prendre une arme avec toi quand même ? Je serai plus tranquille si t'es pas comme ça dans la campagne, surtout avec un gamin.

- Je ne sais pas tirer, alors ça ne me servira pas à grand chose. Mais vraiment Peter, on ne va pas loin et on fera attention, alors ne t'inquiète pas trop, ok ?

- Mouais mouais … ok mais vraiment, fais gaffe à toi. Évite le quartier de St Johns aussi d'ailleurs, on sait jamais trop ce qu'ils fabriquent là-bas. Et viens voir Maureen en revenant hein, ça lui fera plaisir !

- Je ne te promets rien pour ce soir, mais promis, je passerai dans les jours à venir. Passe lui le bonsoir ! »


Et enfin, après la conversation triviale la plus anxiogène de toute sa vie, Asveig put redémarrer pour se diriger vers le nord. Suivant les indications de son passager forcé en essayant de se détendre parce qu'à force de se crisper, elle commençait à en avoir mal dans le dos et les épaules. Sans compter que toute cette tension pesait sur ses nerfs, et qu'elle se demandait vraiment si elle préférait grappiller quelques minutes de survie inutile, ou bien finir tout de suite dans un ravin. Toujours fût-il qu'au bout de dix minutes, ce fut l'angoisse qui la poussa à rompre le silence.

« Bon j'imagine que tu sais conduire non, alors pourquoi continuer à jouer à ça ? »

Oui à ses yeux, il jouait. Avec ses nerfs, avec sa vie. Et la jeune femme n'était clairement pas entraînée pour savoir gérer ce genre de situation.

Revenir en haut Aller en bas
 
Game Over
Game Over
MESSAGES : 967
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur
Donut

Les monstres de Manticore [Game Over] - Page 2 Empty


Kavi
J'ai 19 ans et je vis un peu partout sur les routes, même si mes pas m'ont porté aujourd'hui à Gilette, Etats Unis. Dans la vie, je suis voleur et je m'en sors assez bien pour survivre. Sinon, grâce à mon manque flagrant d'intérêt, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

X5 386


Nick Robinson ©️ Ilyria

Elle avait au moins eu le mérite de ne pas se débattre. J'avais eu peur qu'elle n'essaye de s'échapper pendant que je l'amenais à la voiture mais non rien. Nouvelle peur une fois qu'elle arriva au contrôle du vigile. Il l'arrêta et je stressais à l'idée qu'elle ne lui donne un signe comme quoi elle était retenue prisonnière. J'avais peur qu'il ne se passe quelque chose et qu'il ne m'attaque. Pourtant elle joua bien le jeu et quelques minutes après on était dehors, roulant vers le nord alors qu'elle suivait mes instructions.

On roula en silence pendant un bonne dizaine de minutes, seulement coupé par mes instructions, quand elle se décida à parler.

« Bon j'imagine que tu sais conduire non, alors pourquoi continuer à jouer à ça ? »

- Parce que je ne peux pas conduire et te surveiller, que je n'ai pas envie que tu en profites pour me faire quitter la route, te barrer pendant que je roule ou je ne sais quoi. Alors tu conduis et je te surveille.

Non mais je n'étais pas con non plus. Je m'étais fait avoir par le premier. J'avais voulu conduire pour que ça soit plus simple. Je me disais qu'il risquait de nous jeter dans le fossé si je le laissais conduire. C'est ce qu'il avait fait depuis le siège passager. Je n'avais eu le temps de redresser la voiture que de justesse mais il en avait profité pour tenter de s'échapper. Je l'avais vite rattrapé et je l'avais ligoté dans le coffre mais depuis j'avais retenu la leçon. Cette technique là avait mieux marché avec le second, je remettais ça du coup avec elle. Et ça marchait tout aussi bien pour le moment.

Il nous fallut plus de deux heures pour arriver à destination. On avait pris des petites routes des campagnes pour éviter la ville et les possibles patrouilles de Manticore. J'étais resté silencieux tout le trajet. Je profitais de ce moment pour me détendre un peu. Je ne voyais pas ce qu'on pourrait se dire de toute façon. J'avais pris d'elle tout ce dont j'avais besoin. J'en arrivais au moment où je devrais la tuer. Mais une part de moi hésitait à le faire.

Avec les deux premiers c'était facile. C'était deux gros connards, le genre de scientifique qui était ravi d'effectuer des expériences sur des gamins, qui prenait un malin plaisir à nous faire souffrir. Ceux là ils ne s'étaient pas caché sur le fait qu'ils ne regrettaient rien de ce qu'ils avaient fait et qu'ils auraient voulu pouvoir continuer. C'était facile, presque jouissif d'effacer leur petit sourire de leur visage. C'étaient eux les vrais monstres, les ordures qui torturaient des gamins avec joie, les tuer n'était que justice.

Mais elle s'était différent. Elle s'était voilà la face pour se protéger, pour ne pas faire face à la culpabilité qu'elle devait ressentir de ne rien pouvoir faire, de ne pas avoir le choix. Méritait-elle de mourir pour ça? Je commençais à avoir de sérieux doutes là dessus. Mais qu'est ce que je pourrais faire d'elle? La relâcher était compliqué. Elle risquerait de se faire tuer si Manticore la retrouver. Ca reviendrait au même que si je la tuais moi même. Je ne pouvais pas la garder non plus avec moi. Qu'est ce que je ferais d'elle? Ce n'était pas un soldat. Je risquais de me faire capturer en trainant un boulet comme ça derrière moi.

Je me donnais deux jours, à rester là, à réfléchir à ce que je ferais d'elle.

Je lui montrais le coin où elle pouvait se garer près de ma cabane. Je descendis et allais la récupérer. Je lui fis signe de me suivre à l'intérieur. Une fois dedans, je verrouillais derrière moi et planquais la clé dans ma poche. Ce n'était pas bien grand ici. Un coin cuisine avec une petite table. Un canapé devant une télé qui ne marchait plus depuis longtemps. Une petite porte qui donnait sur une petite salle de bain. Les seuls éléments de technologie étaient ses écrans reliés à des caméras de surveillance et mon ordinateur.

- Tu peux prendre le canapé si tu veux dormir un peu.

Je la laissais et me détournais avant d'aller m'installer sur mon ordinateur pour me lancer dans des recherches. J'avais une autre cible à trouver.

Revenir en haut Aller en bas
 
Mioon
Mioon
Féminin MESSAGES : 342
INSCRIPTION : 27/12/2018
ÂGE : 32
CRÉDITS : Elairin Art

UNIVERS FÉTICHE : SF - Star Wars - Dark Angel - Lovecraft - Dick - Matheson - Ténébreuse - Fantastique - Manga - SnK - TerraFormars - Etc ...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2646-mioon#56791 http://www.letempsdunrp.com/t2647-un-bon-paquet-d-idees#56801 http://www.letempsdunrp.com/t2698-repertoire-de-mioon
Pigeon

Les monstres de Manticore [Game Over] - Page 2 Empty


Asveig
Dietrich

J'ai 36 ans et je vis à Gillette, USA. Dans la vie, je suis généticienne et je m'en sors bien. Sinon, grâce à mon emploi du temps de dingue, je suis célibataire et je le vis plutôt bien ... enfin je fais avec.

Informations supplémentaires ici.


Rose Leslie © Avengedinchains
Cassée par la fatigue mais mue par la peur, Avseig suivait donc les indications que lui donnait son agresseur, le tout en essayant de conduire le plus prudemment possible. Mais entre la nuit et les températures déclinant sous les zéro degrés, elle ne put toutefois éviter deux plaques de verglas qui la firent glisser deux fois de suite, le premier dérapage se soldant par à peine un mètre de dérive, là où le second les avait en revanche conduit les pneus dans l'herbe. Mais heureusement, il n'y eut rien de plus grave qu'une carrosserie un peu salie par des jets de boue lorsque les roues tournèrent follement pour lui permettre de se sortir du bas côté, et la suite du chemin se passa donc sans encombre. Jusqu'à atteindre une petite cabane isolée et perdue au milieu de nulle part, loin des villes et loin des grandes routes.

Alors c'était là qu'il allait la tuer ? Pour l'enterrer ensuite dans la forêt ?
Autant dire qu'à cette simple idée, la scientifique sentit une nouvelle bouffée de panique monter en elle, mais elle fit toutefois l'effort de la réprimer. Vague reste d'instinct de survie qui lui hurlait que fuir pour se prendre une balle dans le dos ne serait pas une fin bien folichonne non plus. Mais en même temps … balle dans le dos ou balle dans la tête ? À bien y regarder, la jeune femme n'avait pas l'impression qu'il lui restât beaucoup de solution tandis qu'ils entrèrent dans la cabane, et il lui fallut d'ailleurs près d'une quinzaine de secondes pour aviser que son interlocuteur venait de s'adresser à elle.

« Quoi ? Mais … pourquoi ? »

Dormir, mais pour quoi faire ? Pour qu'il pût la tuer dans son sommeil ? Remarque que ce serait peut-être moins douloureux, et ce même si Avseig n'était franchement pas sûre de réussir à s'endormir avec cette peur qui lui remuait les entrailles.

« Pourquoi est-ce que tu joues avec moi comme ça ? Tu veux me tuer, non ? Alors pourquoi est-ce que tu fais traîner les choses comme ça, pour te venger ? »

C'était peut-être une technique de torture mentale, oui, en tout cas ce n'était pas impossible. Mais quoi qu'il en fût, la généticienne se trouvait toujours plantée là au milieu de la pièce. L'air totalement perdue clairement affiché sur son visage mangé par les cernes.

Revenir en haut Aller en bas
 
Game Over
Game Over
MESSAGES : 967
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur
Donut

Les monstres de Manticore [Game Over] - Page 2 Empty


Kavi
J'ai 19 ans et je vis un peu partout sur les routes, même si mes pas m'ont porté aujourd'hui à Gilette, Etats Unis. Dans la vie, je suis voleur et je m'en sors assez bien pour survivre. Sinon, grâce à mon manque flagrant d'intérêt, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

X5 386


Nick Robinson ©️ Ilyria

« Quoi ? Mais … pourquoi ? »

Je me retournais sur mon siège et la regardais les sourcils froncés. Qu'est ce qu'elle ne comprenait pas? Il était tard, tard au point qu'on pouvait presque dire qu'il était tôt. Elle n'avait pas dormi de la nuit, des cernes énormes dévoraient son visage. Alors oui je lui proposais de dormir, elle en avait clairement besoin.

« Pourquoi est-ce que tu joues avec moi comme ça ? Tu veux me tuer, non ? Alors pourquoi est-ce que tu fais traîner les choses comme ça, pour te venger ? »

C'était là qu'elle se trompait. Je ne jouais pas. Je ne savais juste pas quoi faire d'elle. Je n'étais plus aussi certain de vouloir la tuer qu'il y a quelques heures plus tôt, quand j'étais entré dans son appartement. Je voulais me laisser du temps pour réfléchir mais je ne pouvais pas lui dire. Elle se sentirait en position de force. Elle se mettrait à nouveau à me sortir ses jolis discours pour m'expliquer pourquoi je ne devais pas la tuer. Je ne pouvais pas lui dire. Il fallait que je garde l'esprit clair pour prendre ma décision.

Je sortis le couteau que j'avais à ma ceinture et je le posais un peu plus loin.

- Je n'ai que ça comme arme. Pas de flingue ni rien d'autre. Alors soit tranquille. Je ne vais pas te tuer dans ton sommeil. Repose toi, tu en as besoin. Tu as vraiment une mine à faire peur.

Je laissais le couteau plus loin, hors de portée pour moi, pas très loin pour elle. Elle pouvait toujours tenter de le prendre et de se ruer sur moi, elle n'arriverait pas assez vite pour me blesser. Je me retournais pour me replonger dans mes recherches, la laissant décider de ce qu'elle voulait faire. Tenter de me tuer pour s'enfuir? Se coucher bien sagement? Libre à elle de se décider. Dans tous les cas elle n'arriverait pas à me tuer ni à s'enfuir. Elle le comprendrait bien assez vite et peut être qu'alors elle se déciderait à aller dormir.

Moi je n'en avais pas besoin. J'étais comme Max, je ne dormais jamais. C'était un avantage qu'on avait tous les deux. On en avait passé des nuits ensemble elle et moi à nous cacher dans un coin de notre dortoir pour discuter. Elle me manquait. Je me demandais ce qu'elle était devenue, si là où elle était, elle était heureuse et pouvait vivre en sécurité.

Je soupirais avant de me concentrer à nouveau dans mon travail. Plus tard... quand tout ça serait fini peut être que je partirais les chercher. Je leur dirais que tout était fini, que j'avais détruit Manticore, qu'on pouvait vivre en toute tranquillité maintenant. Oui... quand tout serait fini j'irais retrouver Max et les autres. On passerait la nuit ensemble, à discuter comme avant, à se raconter ce qu'il s'était passé depuis le temps, comme deux anciens camarades de classe se retrouvant après des années.


Revenir en haut Aller en bas
 
Mioon
Mioon
Féminin MESSAGES : 342
INSCRIPTION : 27/12/2018
ÂGE : 32
CRÉDITS : Elairin Art

UNIVERS FÉTICHE : SF - Star Wars - Dark Angel - Lovecraft - Dick - Matheson - Ténébreuse - Fantastique - Manga - SnK - TerraFormars - Etc ...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2646-mioon#56791 http://www.letempsdunrp.com/t2647-un-bon-paquet-d-idees#56801 http://www.letempsdunrp.com/t2698-repertoire-de-mioon
Pigeon

Les monstres de Manticore [Game Over] - Page 2 Empty


Asveig
Dietrich

J'ai 36 ans et je vis à Gillette, USA. Dans la vie, je suis généticienne et je m'en sors bien. Sinon, grâce à mon emploi du temps de dingue, je suis célibataire et je le vis plutôt bien ... enfin je fais avec.

Informations supplémentaires ici.


Rose Leslie © Avengedinchains
Plantée au milieu de la pièce, c'était avec incompréhension que Asveig fixait son ravisseur qui venait de s'installer en face d'un ordinateur, et sa réponse vague ne l'aida pas forcément à se détendre. Qu'elle fût tranquille et qu'elle se reposât ? Mais pourquoi ? Parce qu'il n'allait finalement pas la tuer, ou alors pour mieux se payer sa tronche et la buter lorsqu'elle s'y attendrait le moins ? Et s'il se décidait à l'épargner, que deviendrait-elle … une fugitive recherchée par Manticore ? Remarque, c'était peut-être ça son but et sa vengeance ultime : s'organiser pour que ce fût Lydecker lui-même qui assassinât les scientifiques qui avaient été obligés de collaborer sur ce maudit projet. Peut-être. Ou peut-être pas. Quoi qu'il en fût, tergiverser sur cette question n'allait pas servir à grand chose, et il était également vrai qu'elle était épuisée. Et qu'une migraine carabinée était en train de pointer le bout de son nez …

Aussi, après de longues minutes de latence à ne pas trop savoir quoi faire, et surtout à peiner à s'extraire du brouillard qui régnait dans son propre crâne, la généticienne sembla soudainement revenir à la vie. Son regard balayant la petite cabane plus que rustique, avant de tomber sur ce fameux canapé où il l'avait invitée à s'installer. Ce ne serait de toutes façons pas la chose la plus désagréable qu'il lui demanderait de faire, aussi finit-elle enfin par enlever ses bottes, avant de se diriger vers le sofa où elle s'assit prudemment. Comme si elle craignait que l'assise usée des coussins pussent constituer un danger pour elle. Mais même si le canapé paraissait avoir bien vécu, il était toujours confortable, et ce même si ce fut avec la raideur d'un balais que Asveig s'installa. Le dos droit à s'en faire mal et tout le corps crispé. Elle n'arriverait jamais à s'endormir, c'était une gageure … mais peut-être pourrait-elle quand même se reposer un peu, voire calmer son mal de tête ? Mais pour y parvenir, encore faudrait-il qu'elle réussît à se détendre un peu, et la jeune femme inspira bientôt profondément, bloquant sa respiration quelques secondes, puis expira tout aussi profondément. Recommençant cette opération plusieurs fois pour se rendre compte que ça ne faisait pas grand chose au final. Foutue respiration abdominale !

Mais si ça ne la détendait pas, ça ne la stressait pas non plus, aussi Asveig s'efforça-t-elle de continuer à respirer calmement tout en posant enfin son dos contre l'assise du canapé, sa tête basculant en arrière afin qu'elle put reposer sa nuque … avant qu'elle ne la redressât aussitôt ! Autant ne pas le nier, elle avait clairement peur de se faire assassiner en traître, et le fait de se tenir la gorge à découvert n'était pas pour la rassurer. Alors peut-être que si elle s'allongeait sur le côté en position fœtale ? Mouais … là encore, ça n'empêcherait pas Kavi de la trucider s'il le désirait, mais la jeune femme se força tout de même à moins y penser, tandis qu'elle se laissa basculer sur le côté. Toujours avec raideur. Ses genoux venant se coller à sa poitrine sitôt qu'elle fût allongée.

Elle devait dormir un peu, ça ne lui ferait que du bien.
Fermer les yeux. Essayer au moins.

Sauf que ce fût ce moment que son agresseur choisi pour remuer légèrement sur sa chaise, et Asveig sursauta aussitôt en braquant son regard sur lui comme une bête traquée. Aucun doute là dessus, elle n'était clairement pas prête de dormir ! Malgré tous ses efforts, elle demeurait beaucoup trop stressée, et chaque mouvement, chaque bruit, en provenance du jeune homme suffisait à la faire bondir comme un lapin.

« Comment est-ce que tu t'en est sorti pendant tout ce temps ? »

Elle n'arrivait pas à dormir, et cet état de veille forcée lui pesait autant sur les nerfs que le silence, alors autant parler. Essayer au moins, parce qu'elle n'était franchement pas sûre qu'il allait lui répondre.

Revenir en haut Aller en bas
 
Game Over
Game Over
MESSAGES : 967
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur
Donut

Les monstres de Manticore [Game Over] - Page 2 Empty


Kavi
J'ai 19 ans et je vis un peu partout sur les routes, même si mes pas m'ont porté aujourd'hui à Gilette, Etats Unis. Dans la vie, je suis voleur et je m'en sors assez bien pour survivre. Sinon, grâce à mon manque flagrant d'intérêt, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

X5 386


Nick Robinson ©️ Ilyria

Je me concentrais sur mes recherches, essayant de ne pas faire attention à elle, de la laisser se détendre. Je l'entendais faire. Je savais qu'elle était partie sur le canapé et qu'elle bougeait pour trouver une position. Je l'entendais se mettre à respirer profondément, surement dans une tentative pour se détendre. Je n'allais pas la tuer, je lui avais bien dit. Mais elle ne me faisait pas confiance. Normal, je l'avais enlevé et ligoté. Je lui avais clairement dit que je comptais la tuer elle et tous les autres. Pourtant là je n'allais pas le faire.

Je décidais de la laisser, d'arrêter de me concentrer sur elle pour plutôt me décider à travailler. Plus tôt je m'y mettrais et plus vite je pourrais passer à ma cible suivante. Je bougeais un peu sur mon fauteuil au bout d'un moment, changeant machinalement de place. Grosse erreur, je l'entendais faire un bond dans son fauteuil. Elle était vraiment beaucoup trop stressé. Elle ne pourrait jamais dormir dans cet état là et moi je ne pourrais jamais travailler correctement tant que je l'entendrais s'agiter dans son coin.

« Comment est-ce que tu t'en est sorti pendant tout ce temps ? »

Et c'était clair qu'elle ne dormirait pas vu qu'elle était plus occupée à me faire la conversation. Je me levais en soupirant et partais faire du café dans la cuisine. Je restais silencieux un moment, mettant de l'ordre dans mes pensées. Est ce que je devais lui répondre? Rester sans rien dire? On allait passer quelques jours ensemble, le temps que je me décide sur son sort. Je pouvais bien essayer d'être agréable.

Au bout de plusieurs minutes je revenais vers elle avec deux tasses de café. Je pris une gorgée dans chacune des tasses pour la rassurer et les lui tendais les deux pour qu'elle choisisse.

- Tu vois? Ce n'est pas empoissonné. C'est juste un café.

Je la laissais prendre sa décision avant d'aller m'installer sur une chaise en face d'elle. Je la retournais pour poser mes bras sur le dossier en face d'elle.

- Quand je me suis enfui.... j'ai été recueilli par un couple. Ils m'ont donné un abri mais ils m'ont fait travailler dans leur ferme pour gagner le droit de dormir et manger là. J'ai tenu quelques années avant de m'enfuir. Je devais avoir seize ans je crois quand je suis parti. J'étais fatigué de cette vie et puis... je voulais me venger. Depuis je vis sur les routes, volant ce dont j'ai besoin. Je suis très doué pour ça tu sais.

C'était facile. Avec mes facultés plus l'entrainement que j'avais reçu, je rentrais partout et ressortais sans me faire repérer. Ca me permettait de voler de quoi me loger, me nourrir et acheter le matériel dont j'avais besoin. Mais ce n'était pas vivre. Je ne faisais que survivre au jour le jour en attendant un lendemain meilleur.

Je pris une gorgée de mon café, la fixant. Je me décidais à être honnête avec elle, au moins pour qu'elle se calme et qu'elle se décide à dormir.

- Je ne vais pas te tuer... enfin... je ne sais pas quoi faire de toi. Tu ne mérites pas de mourir, pas comme les autres. Tu as peut être participé à ce que j'ai subi mais... c'était pas par plaisir. Je ne veux pas te tuer mais je ne sais pas quoi faire de toi. Si je te laisse partir, ils vont t'attraper et finir par te tuer. Alors en attendant que je trouve une solution, tu reste là. Ok?

Peut être qu'elle aurait une solution à me proposer elle. Si elle voyait un endroit où elle pourrait aller, à l'abri des hommes de Manticore je l'enverrais là bas avec plaisir. Plus vite je me débarrassais d'elle et plus vite je pourrais repartir m'occuper de ma prochaine cible.


Revenir en haut Aller en bas
 
Mioon
Mioon
Féminin MESSAGES : 342
INSCRIPTION : 27/12/2018
ÂGE : 32
CRÉDITS : Elairin Art

UNIVERS FÉTICHE : SF - Star Wars - Dark Angel - Lovecraft - Dick - Matheson - Ténébreuse - Fantastique - Manga - SnK - TerraFormars - Etc ...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2646-mioon#56791 http://www.letempsdunrp.com/t2647-un-bon-paquet-d-idees#56801 http://www.letempsdunrp.com/t2698-repertoire-de-mioon
Pigeon

Les monstres de Manticore [Game Over] - Page 2 Empty


Asveig
Dietrich

J'ai 36 ans et je vis à Gillette, USA. Dans la vie, je suis généticienne et je m'en sors bien. Sinon, grâce à mon emploi du temps de dingue, je suis célibataire et je le vis plutôt bien ... enfin je fais avec.

Informations supplémentaires ici.


Rose Leslie © Avengedinchains
Si Asveig doutait un peu d'obtenir une réponse à sa question, elle fut surprise de se voir carrément offrir un café, et ce fut dans un « Merci » qu'elle accepta la tasse. Trempant aussitôt les lèvres dans le liquide noir et brûlant dont elle avala une longue gorgée, se rendant d'ailleurs seulement compte qu'elle avait froid. Sans doute un contre-coup des émotions qu'elle venait de vivre, parce que la température n'était pas particulièrement rude dans la cabane. Mais en plus du café, Kavi semblait également disposer à engager la conversation avec elle, et la généticienne put ainsi apprendre qu'il avait passé plusieurs années au sein d'une famille de fermiers, avant de finalement reprendre la route dans l'espoir de se venger. Une vie qu'elle ne lui enviait pas d'ailleurs, parce que traquer ainsi ses cibles tout en survivant de planques et de larcins, ça ne devait franchement pas être l'idéal.

« Oui, je me doute … même si je ne suis pas sûre que ce soit très agréable au final. »

D'ailleurs à bien y regarder, son vis-à-vis n'était pas le seul X5 en cavale à avoir abandonné une vie plus ou moins normale pour attaquer Manticore, mais fallait-il s'en étonner si l'on considérait leurs incroyables capacités et leur passé ? Sans doute que non, d'autant plus que leur génération avait été élevée avec un véritable esprit de corps.

Mais un instant plus tard, son kidnappeur lui avoua finalement qu'il n'était plus réellement sûr de vouloir la tuer, et ce fut une profonde surprise qui traversa aussitôt le regard de la scientifique. De la surprise, du soulagement aussi, et un long silence qui s'installa suite à ces déclarations. Parce que Asveig était un peu trop chamboulée pour savoir vraiment quoi répondre. Parce que son cerveau cherchait désespérément une solution également. Et une solution qu'elle avait peut-être en fait …

« Tu pourrais peut-être me laisser aller à New York ? J'ai un ami qui y tient un dispensaire ''un peu'' clandestin, où il soigne des gens qui n'ont pas les moyens de se rendre à l’hôpital. Syl s'y est rendue une fois il y a deux ans … enfin rendue est un bien grand mot : des gens l'avaient trouvée sans connaissance dans la rue et l'avait emmenée au dispensaire, mais elle s'est enfuie dès qu'elle s'est réveillée. Si une infirmière n'avait pas eu le temps de lui faire une prise de sang, rien n'aurait permis de l'identifier, mais les gens avec un ADN modifié ne courent pas les rues. »

Asveig se souvenait d'ailleurs de l'énorme surprise de son ami lorsqu'il l'avait contactée avec une copie de l'analyse sanguine, mais la généticienne n'avait bien entendu pas pu lui répondre et avait dû éluder pour ne pas le mettre en danger. Le tout en lui faisant promettre de ne jamais en parler, voire même d'oublier purement et simplement.

« Quoi que … Mark m'a promis de ne jamais en parler à personne mais si jamais Manticore retrouve la trace de Syl, ils remonteront bien jusqu'au dispensaire aussi … la poisse ! »

Vu l’opiniâtreté de Lydecker, il ne faisait d'ailleurs aucun doute qu'il ne cesserait jamais de chercher les X5 en fuite, alors mieux valait peut-être éviter de trop croiser leurs routes …

« Sinon, il y a cette clinique au Nouveau-Mexique où Aki a ouvert une aile contre la progéria, mais j'ai peur que ce soit un peu trop évident pour Manticore ce coup-ci … en fait avec les relations que le gouvernement possède partout, je me dis que n'importe quel ensemble médical – officiel ou pas – est dangereux. »

Dans le fond, mieux valait certainement qu'elle se terrât dans une baraque paumée située dans un village paumé, mais la jeune femme saurait-elle seulement rester là à ne rien faire ? À ne pas aider les autres alors qu'elle en avait le pouvoir ? Il n'y avait rien de moins certain, raison pour laquelle il était visible qu'elle était désormais plongée dans ses réflexions.

[/b]
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Les monstres de Manticore [Game Over] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Les monstres de Manticore [Game Over]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Qui a crée ces monstres? Les gnbistes/ lavalas ou les deux !
» Liste medusa/manticore
» Manticore
» LA MANTICORE
» Game of Thrones BD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers science-fiction-
Sauter vers: