Partagez | 
 
 
 

 Les monstres de Manticore [Game Over]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 
Mioon
Mioon
MESSAGES : 215
INSCRIPTION : 27/12/2018
CRÉDITS : Elairin Art

UNIVERS FÉTICHE : SF - Star Wars - Dark Angel - Lovecraft - Dick - Matheson - Ténébreuse - Fantastique - Manga - SnK - TerraFormars - Etc ...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2646-mioon#56791 http://www.letempsdunrp.com/t2647-un-bon-paquet-d-idees#56801 http://www.letempsdunrp.com/t2698-repertoire-de-mioon
Flash


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Univers Dark Angel
Rencontre et confrontation entre un X5 et une scientifique de Manticore

Contexte provenant de cette [url=LIEN]recherche[/url]
Revenir en haut Aller en bas
 
Mioon
Mioon
MESSAGES : 215
INSCRIPTION : 27/12/2018
CRÉDITS : Elairin Art

UNIVERS FÉTICHE : SF - Star Wars - Dark Angel - Lovecraft - Dick - Matheson - Ténébreuse - Fantastique - Manga - SnK - TerraFormars - Etc ...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2646-mioon#56791 http://www.letempsdunrp.com/t2647-un-bon-paquet-d-idees#56801 http://www.letempsdunrp.com/t2698-repertoire-de-mioon
Flash



Asveig
Dietrich

J'ai 36 ans et je vis à Gillette, USA. Dans la vie, je suis généticienne et je m'en sors bien. Sinon, grâce à mon emploi du temps de dingue, je suis célibataire et je le vis plutôt bien ... enfin je fais avec.

Informations supplémentaires ici.


Rose Leslie © Avengedinchains
2019 – Nord de Gillette – Wyoming

À près de trois heures du matin, c'était une nuit profonde qui régnait sur la banlieue déserte et trempée de pluie, et le nouveau pétage de plomb privant la zone d'électricité n'aidait franchement pas à s'y retrouver. Entre les vieilles carcasses de voitures, le bitume à moitié arraché de la route et des poubelles qui flambaient ici et là pour réchauffer les clochards du cru, l'endroit ressemblait presque à une zone de guerre, et ce fut avec un certain soulagement que Asveig Dietrich quitta bientôt ce quartier mal-famé pour arriver à proximité de chez elle. Un quartier un peu plus chic, un peu plus sécurisé surtout, avec un poste de miliciens à chacune des extrémités afin de ne pas laisser rentrer le gratin d'alcoolisés qui rôdaient autour. Autour dire que son quartier tranquille, la scientifique y tenait comme à la prunelle de ses yeux, et il n'y avait bien que la supérette ouverte 24h/24 qui l'avait attirée dans ce dépotoir sans foi ni loi.

Le frigo était vide, son estomac aussi, pas le choix donc !

Mais maintenant que les courses étaient faites, la généticienne rentrait enfin chez elle après une très longue journée, et elle gara aussitôt sa voiture – un 4x4 Dodge bleu nuit – devant l'immeuble où elle résidait. Cinq étages de béton plus ou moins bien préservé – plutôt bien même si l'on devait considérer la majeure partie des constructions – où elle habitait un petit appartement douillet. Situé au troisième étage dans ascenseur, paraissait-il que ça musclait les fessiers … Mais en attendant, Asveig fourra surtout tous ses compte-rendu médicaux dans un sac qui avait originellement servi à transporter un ordinateur portable, puis elle récupéra ses deux sacs de courses en papier avant de claquer derrière elle la portière d'un coup de pied. Relevant l'une de ses jambes afin de caler vaguement un sac sur sa cuisse droite pour pouvoir verrouiller le véhicule, opération de contorsion qu'elle réitéra d'ailleurs pour ouvrir le digicode de la porte d'entrée. Et direction les escaliers !

Si elle avait eu le choix, la jeune femme âgée de trente-six ans aurait largement préféré une petite maison tranquille mais malheureusement, son salaire ne lui permettait pas un tel luxe. Restait donc l'appartement. Une quarantaine de mètres carrés encombrés par un certain désordre de feuilles et de dossiers qui s'empilaient un peu partout du salon à la chambre, tandis que la table de salle à manger était désormais le lieu où siégeaient deux microscopes. Ses bébés à elle. Ainsi que d'autres instruments bien obscurs pour le commun des profanes. Asveig bossait déjà comme une dingue à Manticore mais le soir arrivé, elle remettait le couvert à la maison. Pour les nanars qui passaient à la télévision de toutes façons, elle ne loupait pas grand chose …

Et une fois arrivée devant sa porte, ce fut une nouvelle acrobatie qui lui permis d'ouvrir sans tout faire tomber, et ce même si elle laissa tomber son chargement de courses un peu brusquement sur le petit comptoir qui séparait la cuisine du restant de la pièce à vivre. Ne prenant même pas le temps de ranger quoi que ce fût que déjà, elle attrapa une petite boite jaune et bazarda une petite dose de nourriture à poissons dans un aquarium qui trônait dans le salon, avant de se laisser tomber de tout son poids sur son canapé usé par les années.

Elle n'en pouvait plus et après avoir mangé un morceau et relu quelques dossiers, elle irait sans doute prendre une bonne douche avant de s'étaler dans son lit.
Revenir en haut Aller en bas
 
Game Over
Game Over
MESSAGES : 463
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur
Pigeon



Kavi
J'ai 19 ans et je vis un peu partout sur les routes, même si mes pas m'ont porté aujourd'hui à Gilette, Etats Unis. Dans la vie, je suis voleur et je m'en sors assez bien pour survivre. Sinon, grâce à mon manque flagrant d'intérêt, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

X5 386


Nick Robinson ©️ Ilyria

Ma main se porta à ma nuque, la grattant machinalement, geste automatique que je ne peux pas à contrôler. Pourtant personne ne peut le voir, j'ai laissé pousser mes cheveux pour ça. Ca m'emmerde mais au moins leur longueur cahe la marque imprimé sur ma nuque. Ca m'évite d'aller sans cesse le faire enlever au laser, de porter des cols roulés ou autre pour dissimuler cette odieuse vérité aux yeux du monde. Je ne suis qu'un pion, un rat de laboratoire, étiqueté comme un vulgaire paquet de rouleaux de PQ dans une supérette.

Je laissais mon regard se porter sur la silhouette plus loin dans la rue. Elle entrait dans une supérette justement, faisant ses achats après une longue journée de travail. Elle ne me voyait pas, dissimulé dans l'ombre comme je l'étais. Elle ne me voyait pas mais moi je l'épiais, le moindre de ses gestes me semblait trop familier, beaucoup trop. Elle était là, inconsciente du danger qui rodait tapis non loin, inconsciente du quartier mal fréquenté dans lequel elle se trouvait, des hommes qui auraient pu lui trancher la gorge pour le contenu de son sac.

Pourtant elle s'en est sorti. Quelques minutes plus tard elle remontait dans son 4x4 rutilant et prenait la direction de son domicile. Je démarrais aussitôt, prenant de l'avance sur elle avec ma moto. Je savais où elle se rendait. Ca faisait des jours que je la suivais, étudiant sa routine, les lieux qu'elle fréquentait, l'endroit où elle habitait et le dispositif de sécurité autour.

Je me garais non loin de sa résidence et choisis un endroit loin du regard du garde, un lieu que les caméras de sécurité ne couvraient pas. Le mur était surement trop haut selon eux pour que quelqu'un puisse passer par là, pas la peine de surveiller. Les imbéciles... Je prenais de l'élan et d'un bond souple je franchissais le mur et me réceptionnais sans un bruit sur l'herbe de l'autre côté, aussi silencieux que la nuit elle même.

Je continuais mon périple. Elle n'était pas encore arrivée mais selon mes estimations, je n'avais que quelques minutes devant moi pour arriver avant elle. J'évitais le gardien et sa ronde. Toujours à la même heure, toujours le même trajet, une fois passé, il ne retournerait pas en arrière avant un bon moment. Il me restait cinq minutes pour escalader les trois étages devant moi, un jeu d'enfant...

Quelques minutes plus tard, et un crochetage de fenêtre en plus, j'étais là, me tenant dissimulé dans un coin de son appartement, attendant qu'elle arrive. Elle ne tarda pas, ses bras chargés de ses nombreux paquets. Elle entra sans même me remarquer, continuant sa petite routine comme si de rien n'était. Je la regardais faire, tandis qu'elle se laissait tomber sur le canapé. C'était le moment.

Je tournais sans un bruit la clé dans la serrure pour verrouiller la porte avant de la glisser dans ma poche. Je sortais de l'ombre, m'approchant d'elle sans essayer de me dissimuler davantage.

- Vous devriez être plus prudente Docteur Dietrich. Votre garde est bien mignon pour vous défendre de quelques voyous mais c'est tout...

J'attendais qu'elle se retourne pour me voir, qu'elle contemple ce qu'elle avait aider à créer, qu'elle comprenne ce qui l'attendait.


Revenir en haut Aller en bas
 
Mioon
Mioon
MESSAGES : 215
INSCRIPTION : 27/12/2018
CRÉDITS : Elairin Art

UNIVERS FÉTICHE : SF - Star Wars - Dark Angel - Lovecraft - Dick - Matheson - Ténébreuse - Fantastique - Manga - SnK - TerraFormars - Etc ...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2646-mioon#56791 http://www.letempsdunrp.com/t2647-un-bon-paquet-d-idees#56801 http://www.letempsdunrp.com/t2698-repertoire-de-mioon
Flash



Asveig
Dietrich

J'ai 36 ans et je vis à Gillette, USA. Dans la vie, je suis généticienne et je m'en sors bien. Sinon, grâce à mon emploi du temps de dingue, je suis célibataire et je le vis plutôt bien ... enfin je fais avec.

Informations supplémentaires ici.


Rose Leslie © Avengedinchains
Affalée dans son canapé, Asveig venait de laisser échapper un profond soupir de fatigue tandis qu'elle avait basculé la tête en arrière sur le dossier et fermé les yeux. Sa main tâtonnant à la recherche de la pile de courrier qu'elle avait dû jeter par là le matin même, lorsqu'une voix se fit brusquement entendre dans la pièce. Autant dire que sous le coup de la surprise, la scientifique avait effectué un véritable saut de carpe, et son regard tomba aussitôt sur un jeune homme aux cheveux sombre et mi-longs qui se tenait face à elle. L'archétype même du petit voyou issu du quartier d'à côté, à ce détail près qu'elle savait très bien que ce n'était pas possible. Parce que la milice privée du secteur Gillette-Nord-3 était excellente – composée d'autant de civils que d'anciens militaires ou policiers réformés – et que les excités des autres quartiers auraient attaqué l'immeuble sans faire preuve d'aucune subtilité. Mais aussi et surtout, parce que la généticienne n'était pas suffisamment stupide pour ne pas se douter que ses activités professionnelles n'étaient pas tout ce qu'il y avait de plus moral …

« Qui êtes-vous ? Qu'est-ce que vous me voulez ? »

Vu la jeunesse apparente de son intrus, la piste d'un X5 en fuite était certainement à privilégier, mais Asveig avait tout de même posé la question d'un ton stressé. Non seulement parce que Manticore n'avait pas qu'un seul ennemi, mais surtout parce qu'elle souhaitait gagner du temps. Un peu de temps. Juste un tout petit peu, tandis que son cerveau s'était mis à tourner à plein régime afin de trouver une solution pour se sortir de là.

Bondir du canapé, courir jusqu'au comptoir où elle avait abandonné son sac à main et son bipper, et composer soit le numéro 2 soit le numéro 5. Le 2 pour envoyer un signal d'urgence en direction du QG de la milice du quartier, moins apte à affronter une créature génétiquement modifiée mais beaucoup plus près. Le 5 pour contacter Manticore, qui lui enverrait alors du personnel parfaitement au courant de la situation mais qui mettrait toutefois de très longues minutes avant d'arriver. Sans doute un bon quart d'heure si ce n'était pas plus. Long, trop long …

Mais avant de trouver comment meubler le temps d'attente, Asveig devait surtout réussir à attraper son bipper, et elle focalisait présentement toute son attention sur ce point là. Compartimentant ainsi son cerveau pour ne penser à rien d'autre, pour ne surtout pas penser au danger qui se tenait devant elle parce que si elle se risquait à le faire, elle savait que sa peur s'en mêlerait et lui couperait les pattes.

« Si c'est de l'argent que vous voulez, j'ai un peu de liquide sur moi, et j'ai aussi les clés de ma voiture … »

Meubler, meubler encore un peu. Tandis que son regard dilaté fixait son interlocuteur sans plus le lâcher. Allez, c'était partit … cinq … quatre … trois … deux … un … et GO ! Sans plus tergiverser, la scientifique venait de balancer le coussin qui se trouvait vers elle à la tête de son intrus – espérant ainsi détourner son attention ne serait-ce que quelques secondes – et elle bondit aussitôt à fond de train en direction du comptoir. Choppant son sac à la volée tandis qu'un sachet de course chuta lourdement sur le sol, tandis qu'elle fouillait déjà frénétiquement pour trouver son bouton. 2 ou 5, peu importait, il fallait juste qu'elle appelât à l'aide.  


Revenir en haut Aller en bas
 
Game Over
Game Over
MESSAGES : 463
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur
Pigeon



Kavi
J'ai 19 ans et je vis un peu partout sur les routes, même si mes pas m'ont porté aujourd'hui à Gilette, Etats Unis. Dans la vie, je suis voleur et je m'en sors assez bien pour survivre. Sinon, grâce à mon manque flagrant d'intérêt, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

X5 386


Nick Robinson ©️ Ilyria

Elle avait violemment sursauté, trop surprise par sa présence. Ce n'était pas un soldat. Elle relachait sa vigilance beaucoup trop facilement, comme si quelques murs et des gardiens inexpérimenté pourraient faire quelque chose. Elle était trop insouciante et ça allait lui couter cher. J'avais cru que des années à travailler pour Manticore lui aurait appris à faire plus attention. C'était presque trop facile...

« Qui êtes-vous ? Qu'est-ce que vous me voulez ? »

Je ne répondis pas, me contentant de me déplacer un peu dans la pièce pour me rapprocher d'elle. Si elle n'avait pas encore compris qui j'étais, elle ne tarderait pas à le savoir. Elle devait se douter d'ailleurs, qu'en travaillant pour Manticore elle finira par se faire tuer. J'étais même surpris d'être le premier d'entre nous et venir la voir. Mes frères et soeurs pour certains tentaient peut être de se faire oublier, d'avoir l'air normal. Moi j'avais soif de vengeance. Ils m'avaient pris ma vie. Ils allaient me le payer.

Je la fixais, notant le bref regard qu'elle avait lancé vers son sac à main. Elle cherchait surement à atteindre son téléphone ou autre chose qui lui aurait permis de contacter les gardes dans l'entrée, peut être même Manticore. Je me déplaçais un peu plus pour m'en rapprocher. Elle était vraiment stupide si elle croyait pouvoir être plus rapide que moi et parvenir à atteindre son sac. Elle ne devait vraiment pas se douter de qui j'étais. Elle aurait davantage peur sinon.

« Si c'est de l'argent que vous voulez, j'ai un peu de liquide sur moi, et j'ai aussi les clés de ma voiture … »

Je laissais échapper un sourire. Comme si j'en voulais à son argent...

C'est le moment où elle passa à "l'attaque". Elle me lança un coussin, que j'esquivais facilement. Je la vis se lancer sur son sac à main et fouiller dedans à la recherche de quelque chose. En un mouvement je me retrouvais à ses côtés pour le lui arracher des mains. Je trouvais vite ce qu'elle cherchait, un bipeur. Je l'écrasais contre le mur avant de faire subir le même sort à son téléphone.

Je l'attrapais et allais la mettre sur une chaise. Je sortais les liens de ma poche et l'attachais fermement dessus.

- Vous pensez vraiment que j'en veux à votre argent? Ou que je suis assez stupide pour vous laisser les appeler.

Je terminais de l'attacher et allais tirer une chaise pour me mettre devant elle.

- Je viens pour avoir des réponses. Et des noms. Les adresses des autres scientifiques qui travaillaient sur le projet X5.


Revenir en haut Aller en bas
 
Mioon
Mioon
MESSAGES : 215
INSCRIPTION : 27/12/2018
CRÉDITS : Elairin Art

UNIVERS FÉTICHE : SF - Star Wars - Dark Angel - Lovecraft - Dick - Matheson - Ténébreuse - Fantastique - Manga - SnK - TerraFormars - Etc ...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2646-mioon#56791 http://www.letempsdunrp.com/t2647-un-bon-paquet-d-idees#56801 http://www.letempsdunrp.com/t2698-repertoire-de-mioon
Flash



Asveig
Dietrich

J'ai 36 ans et je vis à Gillette, USA. Dans la vie, je suis généticienne et je m'en sors bien. Sinon, grâce à mon emploi du temps de dingue, je suis célibataire et je le vis plutôt bien ... enfin je fais avec.

Informations supplémentaires ici.


Rose Leslie © Avengedinchains
Voir son bipper et son téléphone finir éclatés contre un mur résonna en Asveig comme une bien sombre condamnation, et ce fut un regard ouvertement apeuré qu'elle posa aussitôt sur son intrus qui était en train de la traîner sur une chaise. L'y attachant sans perdre davantage de temps tandis que la scientifique se tortillait comme pour échapper à ces cordes qui écorchaient déjà sa peau à certains endroits. Elle avait toujours marqué vite – le moindre cognement lui laissant aussitôt des hématomes – mais elle avait présentement bien plus grave comme problème.  Un X5, il n'y avait désormais plus de doute. L'un de ces douze soldats surpuissants et dopés par une génétique savamment remaniée. Le docteur Dietrich elle-même n'avait pas participé à l'élaboration du cocktail génétique de ces enfants là mais néanmoins, elle avait ensuite travaillé dessus afin de pouvoir mener ses recherches, et les modèles suivants portaient donc sa marque au cœur même de leur ADN. Son travail, ses théories, ses espoirs … l'espoir de tant d'autres personnes également.

« Je n'ai pas les noms de tout le monde, simplement de ceux que je côtoie au quotidien. Et avoir leurs adresses ne te servira à rien parce que si je ne me présente pas à Manticore demain matin, ils se douteront aussitôt de ce qui s'est passé et tout le monde sera placé sous protection. »

Rationaliser, exposer des informations purement factuelles … si Asveig n'avait rien d'un soldat, elle avait en revanche suivi quelques stages comme tous ses collègues travaillant à Manticore, aussi tentait-elle désormais d'appliquer scrupuleusement ce qu'on lui avait enseigné. Pour ne pas penser davantage. Pour ne pas laisser libre court à son angoisse tandis qu'elle avalait sa salive avec difficulté et que sa jambe droite était agitée de tremblements nerveux. Elle avait peur. Réellement peur. Et essayer de ne pas se focaliser dessus était une charmante gageur …

« Tu … tu es Seth ? Ou Zane ? Ou encore Kavi ? »

Elle n'était pas physionomiste, elle ne l'avait jamais été. Elle était capable de croiser un ancien camarade de faculté sans retrouver ni son nom ni d'où elle l'avait déjà vu, en éprouvant simplement l'impression de le connaître. Elle aurait fait un mauvais soldat, et elle n'en était justement pas un tandis que sa voix inégale trahissait son inquiétude.

« Écoute … je ne sais pas ce que tu veux au juste mais … est-ce que tu as seulement idée de l'importance de notre travail à Manticore ? »

Asveig avait travaillé avec des rats, avec des chiens, puis avec des enfants. Mais peu importait la nature du cobaye au final parce qu'à ses yeux, ils étaient tous de précieux sujets d'expérience, et elle espérait que lui en fait prendre conscience pourrait peut-être l'aider. Peut-être.

Revenir en haut Aller en bas
 
Game Over
Game Over
MESSAGES : 463
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur
Pigeon



Kavi
J'ai 19 ans et je vis un peu partout sur les routes, même si mes pas m'ont porté aujourd'hui à Gilette, Etats Unis. Dans la vie, je suis voleur et je m'en sors assez bien pour survivre. Sinon, grâce à mon manque flagrant d'intérêt, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

X5 386


Nick Robinson ©️ Ilyria

« Je n'ai pas les noms de tout le monde, simplement de ceux que je côtoie au quotidien. Et avoir leurs adresses ne te servira à rien parce que si je ne me présente pas à Manticore demain matin, ils se douteront aussitôt de ce qui s'est passé et tout le monde sera placé sous protection. »

Elle me prenait vraiment pour un con. Comme si j'étais venu chez elle sans un plan. Ce n'était pas la première fois que je faisais ça. Elle n'était pas la première scientifique que je capturais pour me venger. Et jusque là Manticore ne m'avait pas trouvé. Je ne me faisais pas vraiment de soucis. Tant que je m'en tenais à mon plan, que je couvrais bien mes arrières et que je restais vigilant, je pourrais m'en sortir. Sinon... et bien je préférais mourir plutôt que de retourner là bas.

Je fouillais son appartement la laissant parler dans son coin.

« Tu … tu es Seth ? Ou Zane ? Ou encore Kavi ? »

Je ne répondais pas. Quelle importance mon nom. Je n'étais qu'un numéro pour elle. Un matricule parmi d'autres matricules. Un cobaye sur lequel elle pouvait faire ses petites expériences. On ne donnait pas de nom aux souris de laboratoire, juste un numéro. On pouvait jeter sans aucun regret les numéros. C'était tout ce qu'il était aux yeux de cette femme.

Je finis par trouver mon bonheur, son ordinateur portable. Je m'installais en tailleur sur le canapé en face d'elle et allumais la machine pour partir à nouveau à la recherche de ce qui m'intéressais.

« Écoute … je ne sais pas ce que tu veux au juste mais … est-ce que tu as seulement idée de l'importance de notre travail à Manticore ? »

Je ne relevais pas les yeux de ce que je faisais, continuant de taper sur le clavier pour débloquer la machine.

- J'ai une petite idée de ce que vous faites oui. Je l'ai vécu. On était que des gosses mais ça ne vous empêché pas de faire vos expériences sur nous, de nous entrainer, nous torturer même. Et tout ça pour quoi? Pas pour soigner le cancer, le sida ou des conneries du genre. Non... vous vouliez juste des supers soldats. Je ne vois pas où est l'importance de votre travail. Je ne vois pas ce qui pourrait justifier de faire subir ces traitements inhumains à des gamins. Mais vous devez surement avoir une bonne excuse pour que votre travail ne vous empêche pas de dormir la nuit.

Je lui fis un petit sourire ironique avant de reposer l'ordinateur à côté de moi.

- Je vais envoyer un gentil mail à Manticore, leur expliquant que vous démissionnez. Je sais que vous êtes en repos demain, je vous ai entendu. Ils ne recevront le mail qu'après demain. Admettons qu'ils s'inquiètent de votre démission ou même qu'ils décident de venir faire taire un de leurs anciens collaborateurs, ils ne viendront qu'après demain. Et nous on sera déjà parti en vidant l'appartement comme si vous aviez vraiment déménagé après avoir quitté votre boulot. Ils ne déploieront pas grand chose pour vous trouver. Le temps qu'ils retrouvent votre corps, moi je serais déjà loin.

Elle avait perdu. Elle n'avait aucune chance de s'en sortir. Je bougeais un peu pour prendre le couteau accroché à ma ceinture et le dégainait devant elle.

- Maintenant j'ai besoin du code d'accès de votre boite mail. Vous avez deux options. Soit vous me le donnez gentiment et je vous promets de ne pas vous faire souffrir. Soit je le récupère de force et vous aurez la joie de gouter aux techniques de torture de Manticore. Alors... votre choix?

Dans les deux cas j'aurais le code et dans le pire des cas je perdrais quelques heures à craquer seul le code.

Revenir en haut Aller en bas
 
Mioon
Mioon
MESSAGES : 215
INSCRIPTION : 27/12/2018
CRÉDITS : Elairin Art

UNIVERS FÉTICHE : SF - Star Wars - Dark Angel - Lovecraft - Dick - Matheson - Ténébreuse - Fantastique - Manga - SnK - TerraFormars - Etc ...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2646-mioon#56791 http://www.letempsdunrp.com/t2647-un-bon-paquet-d-idees#56801 http://www.letempsdunrp.com/t2698-repertoire-de-mioon
Flash



Asveig
Dietrich

J'ai 36 ans et je vis à Gillette, USA. Dans la vie, je suis généticienne et je m'en sors bien. Sinon, grâce à mon emploi du temps de dingue, je suis célibataire et je le vis plutôt bien ... enfin je fais avec.

Informations supplémentaires ici.


Rose Leslie © Avengedinchains
« Quoi ? Mais … mais non, tu te trompes ! »

Dans cet appartement qui avait toujours été un havre de paix et de tranquillité pour elle – en tout cas davantage que bien des endroits dans ce monde ravagé – Asveig commençait réellement à paniquer de plus en plus, et se voir accuser de se servir de gamins pour les transformer en machines de guerre ne manqua pas de lui tirer une réaction choquée. Outrée presque. Parce que si elle savait bien que Manticore ne nourrissait pas que des buts altruistes, elle-même n'avait en revanche jamais martyrisé aucun gosse, et ce même si elle aurait bien dû avouer qu'elle n'avait jamais rien tenté pour les aider. Mais en même temps … les aider en faisant quoi ?! Qu'elle fût d'accord ou non, le fait était qu'on disait rarement ''non'' au gouvernement sans y risquer sa peau, et son courage n'allait franchement pas jusqu'à jouer les héroïnes. Défaut ou qualité, tout dépendait ensuite de la moralité de chacun …

Mais en face d'elle, son intrus semblait bel et bien avoir tout planifié avant même de pénétrer dans son logement, et ce fut un long frisson qui parcourut la colonne vertébrale de la scientifique lorsqu'elle l'entendit déballer son plan. Un plan soigneusement préparé, chronométré même, afin qu'il pût … mais qu'il pût quoi au juste ? La kidnapper ? La torturer ? La tuer ? L'utiliser d'une manière ou d'une autre contre Manticore ? Difficile de le savoir, et bizarrement, Asveig n'avait guère envie de demander non plus. De même qu'elle n'avait guère envie de signer son arrêt de mort et lui donner bien gentiment son mot de passe, tandis qu'elle louchait déjà avec angoisse sur le couteau qui brillait sous ses yeux.

« Non attends … je ne suis pas militaire et je ne t'ai rien fait … enfin si … mais non … putain si tu es Zane ou Kavi, j'ai travaillé avec toi et tu sais que le pire que je vous ai fait, c'est quelques piqûres ! J'ai prélevé un peu de sang ou de liquide cérébro-spinal afin de pouvoir mener mes recherches, mais celles-ci n'ont jamais eu pour but de vous transformer en soldats. »

Sérieusement, elle était généticienne et pas militaire. Contrairement à certains de ses collègues, elle n'avait expérimenté aucune méthode de torture sur ces gamins, et sa peur la poussait d'ors et déjà à se tortiller à nouveau sur sa chaise. Sa voix plus aiguë se faisant bientôt entendre à nouveau.

« Le dossier sur la table, marqué ''Kathy'' sur la couverture, prends-le et regarde à l'intérieur … s'il-te-plaît … »

À l'intérieur du fameux dossier – si tant-était que son interlocuteur daignât l'ouvrir en tout cas – il y avait une bonne dizaine de photographies, représentant toutes une personne âgée, mais une personne âgée très étrange. Son crâne légèrement déformé, sa petite taille qui ne devait pas dépasser le mètre, ses doigts tordus bizarrement et son sourire lunaire … à n'en pas douter, il ne s'agissait pas d'une mamie comme les autres, et ce fut en se raclant la gorge que la demoiselle enchaîna.

« Elle s'appelle Kathy McKinlard, et elle a 8 ans. Elle souffre d'une maladie qu'on appelle la progéria, c'est à dire que son corps vieillit prématurément au point que ces enfants dépassent rarement les quinze ans. C'est là-dessus que je travaille … je suis généticienne, mon but est de recréer artificiellement des télomères grâce à de l'ADN de homard ou de tardigrade. Si tu es Zane ou Kavi, ton corps guérit plus rapidement que celui des autres, et ta peau conserve très peu de marque. Tu n'as aucune vergeture alors que ta croissance a été rapide,et  tu n'as pas de chéloïde marquée non plus. »

Aussi moralement discutables fussent les méthodes de Manticore, il fallait tout de même bien avouer que les recherches du docteur Dietrich avaient une certaine utilité, et elle espérait bien le faire entendre à son interlocuteur malgré son ton rapide et chargé d'angoisse.

Revenir en haut Aller en bas
 
Game Over
Game Over
MESSAGES : 463
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur
Pigeon



Kavi
J'ai 19 ans et je vis un peu partout sur les routes, même si mes pas m'ont porté aujourd'hui à Gilette, Etats Unis. Dans la vie, je suis voleur et je m'en sors assez bien pour survivre. Sinon, grâce à mon manque flagrant d'intérêt, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

X5 386


Nick Robinson ©️ Ilyria

« Quoi ? Mais … mais non, tu te trompes ! »

Soit elle me prenait pour un con soit elle se voilait bien la face. Dans les deux cas, ça ne changeait rien à ce qu'elle m'avait fait subir et à ce qu'elle faisait endurer aux autres. Je n'arrêterais pas tout en l'éliminant mais ça ferait déjà une scientifique de moins à faire des expériences sur moi et les miens.

« Non attends … je ne suis pas militaire et je ne t'ai rien fait … enfin si … mais non … putain si tu es Zane ou Kavi, j'ai travaillé avec toi et tu sais que le pire que je vous ai fait, c'est quelques piqûres ! J'ai prélevé un peu de sang ou de liquide cérébro-spinal afin de pouvoir mener mes recherches, mais celles-ci n'ont jamais eu pour but de vous transformer en soldats. »

Quelques piqûres... ah ben ouais c'était ça elle se voilait bien la face. Elle vivait dans son petit monde magnifique en se disant que ce qu'elle nous faisait subir ce n'était que des petites piqûres. Elle ne faisait rien de mal. Elle poursuivait certainement un but louable avec ses petites recherches. Je ne savais pas lequel. Elle devait certainement s'imaginer avec ses petits essais sur nous elle allait trouver la solution à une maladie incurable.

« Le dossier sur la table, marqué ''Kathy'' sur la couverture, prends-le et regarde à l'intérieur … s'il-te-plaît … »

Je continuais de la fixer jouant avec mon couteau. Je n'avais aucune intention de me lever pour aller regarder son dossier. Je me doutais de ce que j'allais trouver dedans. De grands et beaux travaux, qui à ses yeux justifiaient les horreurs qu'elle était entrain de commettre.

« Elle s'appelle Kathy McKinlard, et elle a 8 ans. Elle souffre d'une maladie qu'on appelle la progéria, c'est à dire que son corps vieillit prématurément au point que ces enfants dépassent rarement les quinze ans. C'est là-dessus que je travaille … je suis généticienne, mon but est de recréer artificiellement des télomères grâce à de l'ADN de homard ou de tardigrade. Si tu es Zane ou Kavi, ton corps guérit plus rapidement que celui des autres, et ta peau conserve très peu de marque. Tu n'as aucune vergeture alors que ta croissance a été rapide,et tu n'as pas de chéloïde marquée non plus. »

Gagné... ah ben oui elle voulait sauver des tas de gamins innocents comme cette pauvre petite Kathy. Quelle importance si en tentant de faire ça elle en torturait et tuait d'autres. Ils n'avaient aucune importance ces gamins là. Ce n'était que des pions, des rats de laboratoire, des numéros qu'on pouvait utiliser et remplacer facilement. La vie de Kathy et des autres avait plus de valeur que la sienne.

- Je me rappelle des... petites piqures. Elles ne me semblaient pas si petites à moi surtout quand c'était les énièmes que je subissais dans la journée. Et je sais très bien ce qu'est la progéria. J'ai vu certains de mes frères et soeurs mourir de la progéria parce que vos petites piqures les leur injectait pour voir s'ils allaient en mourir ou pas. J'ai eu droit aussi à cette petite piqure de progéria. J'ai été malade pendant des jours. J'ai cru que j'allais mourir mais oui j'ai la chance d'avoir un corps qui récupère vite et j'ai pu m'en sortir. Alors j'ai eu droit à pleins d'autres petites piqures pour que vous puissiez continuer vos expériences.

Je me penchais pour la fixer.

- Alors expliquez moi... qu'est ce qu'elle a de si spéciale cette Kathy pour justifier que des gamins doivent souffrir et mourir pour elle?

Peut être qu'elle arrêterait de se voiler la face. Ou peut être qu'elle trouverait juste une autre excuse pour justifier des actes. Je doutais qu'un monstre comme elle puisse un jour entendre raison. Si en plus de dix ans elle n'avait jamais cessé ses expériences ignobles elle ne le ferait pas maintenant. Enfin si elle le ferait, parce qu'après avoir pris tout ce que je pouvais d'elle, je la tuerais.


Revenir en haut Aller en bas
 
Mioon
Mioon
MESSAGES : 215
INSCRIPTION : 27/12/2018
CRÉDITS : Elairin Art

UNIVERS FÉTICHE : SF - Star Wars - Dark Angel - Lovecraft - Dick - Matheson - Ténébreuse - Fantastique - Manga - SnK - TerraFormars - Etc ...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2646-mioon#56791 http://www.letempsdunrp.com/t2647-un-bon-paquet-d-idees#56801 http://www.letempsdunrp.com/t2698-repertoire-de-mioon
Flash



Asveig
Dietrich

J'ai 36 ans et je vis à Gillette, USA. Dans la vie, je suis généticienne et je m'en sors bien. Sinon, grâce à mon emploi du temps de dingue, je suis célibataire et je le vis plutôt bien ... enfin je fais avec.

Informations supplémentaires ici.


Rose Leslie © Avengedinchains
Comme Asveig l'avait craint, son intrus ne prit nullement la peine de se lever pour récupérer le dossier de Kathy, préférant plutôt l'accuser de maux qu'elle n'avait pourtant pas commis. Lui injecter la progéria ? Si sa situation n'avait pas été aussi critique, la généticienne aurait sans doute trouvé cette hypothèse très amusante, surtout lorsqu'elle prouvait que ces êtres génétiquement améliorés n'étaient pas parfaits et qu'ils pouvaient donc se planter en beauté …

« La progéria ne s'inocule pas comme on pourrait le faire avec une grippe ou une gastro-entérite, c'est une maladie génétique encore mal identifiée qui s'attaque au gène LMNA et qui le fait muter de manière anormale. Mais je ne t'ai absolument rien injecté, ni à toi ni aux autres, parce que c'est tout simplement impossible. Ce que je vous ai injecté, c'est des cocktails de télomères pour vérifier l'activation du processus, c'est tout. Et c'est absolument indolore, ça consiste simplement à préserver certains gènes mais que ça fonctionne ou pas, ça ne produit aucun effet perceptible pour la personne testée. »

Mais malgré ses tentatives pour se justifier, la jeune femme avait la ferme impression que son interlocuteur s'en foutait totalement dans le fond, et ce même s'il ne tarda pas à demander des informations supplémentaires sur Kathy. Ou plutôt sur ce qui pouvait la rendre à ce point spéciale qu'elle justifiât les tests effectués sur les enfants de Manticore. Ce qui tendait bien à prouver qu'il prenait le soucis à l'envers d'ailleurs.

« Kathy n'a rien de spéciale et si j'ai été recrutée par Manticore, c'est initialement pour résoudre les problèmes de progéria qui sont massivement survenus chez les X5 de première génération. 18% d'apparition de la maladie chez tes frères et sœurs … c'était juste un taux absolument énorme, et ce sont mes travaux sur les télomères et leurs actions sur la senescence qui ont poussé le gouvernement à me contacter pour trouver une solution à ce problème. Problème que j'ai d'ailleurs diminué avec mes recherches puisque les générations de X5 suivantes ne sont plus touchées qu'à 11% et 4%, ce qui reste très raisonnable. Pour le reste, j'ai simplement eu l'autorisation d'adapter mes travaux aux malades civils, dont Kathy. »

Si Manticore avait en un sens effectué un travail formidable en mettant au point ces enfants, le processus n'avait en revanche pas été dénué de scories, et plusieurs scientifiques comme Asveig avait alors été recruté afin de corriger les soucis qui étaient survenus ensuite. Ceci dit, il n'était franchement pas sûr que le jeune homme se tenant en face d'elle fût très sensible à ce qu'elle avait pu faire pour lui et ses frères et sœurs. Ni pour le reste du monde d'ailleurs.

« Sans qu'on sache pourquoi, les apparitions de progéria se sont multipliées ces dernières années, surtout dans certaines zones géographiques précises. Mes travaux sont importants parce que si cette maladie reste méconnue, elle a toutefois des conséquences dramatiques, et il est capital de trouver comment l'enrayer avant qu'elle ne se généralise. Et même si je comprends ta colère, je t'interdis de remettre en cause l'importance du traitement que j'ai mis au point … ça ne te touche donc pas que les X5 postérieurs à toi soient massivement moins touchés ? Et ça ne te toucherait pas que je puisse soigner l'un de tes frères et sœurs si lui ou elle venait subitement à déclarer les symptômes ? »

Si certains de ses collègues de Manticore étaient là pour un aspect très militaire, sa présence n'était en revanche que médicale, et le docteur Dietrich s'accrochait au bien-fondé de ses travaux pour justifier les méthodes dont elle avait dû user pour y arriver. Des méthodes discutables mais … la fin ne justifiait-elle pas les moyens ? Et à quel moment la science dépassait-elle les bornes ? En quoi des rats ou des chiens pouvaient-ils être sacrifiés là où des humains étaient intouchables ? Autant dire que dans ce débat, Asveig avait déjà très largement pesé le pour et le contre, et elle avait choisi. Choisi de lutter contre une maladie qui gagnait du terrain. Une petite fierté – celle d'être utile – même si sa peur demeurait toujours très présente.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
Les monstres de Manticore [Game Over]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Qui a crée ces monstres? Les gnbistes/ lavalas ou les deux !
» Eyeshield 21 saison 2 Sur Game One en mai
» Game of Thrones
» Liste medusa/manticore
» voili mes monstres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers science-fiction-
Sauter vers: