Partagez
 
 
 

 Bad Romance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Boutchou
Boutchou
Féminin MESSAGES : 369
INSCRIPTION : 02/04/2017
ÂGE : 33
RÉGION : Charleroi
CRÉDITS : Ava : Cherry❤️walkeR

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique & Dérivé & Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t879-le-forum-de-mes-reves-en http://www.letempsdunrp.com/t2554-mes-envies-nos-jeux http://www.letempsdunrp.com/t898-mon-terrain-de-jeu http://www.letempsdunrp.com/t899-me-and-myself
Pigeon

Bad Romance  Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Noah et Jules se connaissent depuis quelques semaines maintenant. Elles n’ont rien en commun : Noah est sociable, indépendante, mature, directe, amusante, assumée et vulgaire alors que Jules est solitaire, enfant gâtée et dépendante de ses parents, immature, n’ose pas dire ce qu’elle pense, sérieuse, perdue et correcte. Clairement, elles n’étaient pas faites pour s’entendre. Et pourtant, elles ont fini par devenir amies parce que Jules a compris que cette rencontre peut changer sa vie à jamais et que Noah apprécie finalement la naïvetétat de celle qu’elle voulait voler au tout début.

Contexte provenant de cette recherche


:yaya: Sublime&Silence devient Boutchou

Mes recherches :
Revenir en haut Aller en bas
 
Boutchou
Boutchou
Féminin MESSAGES : 369
INSCRIPTION : 02/04/2017
ÂGE : 33
RÉGION : Charleroi
CRÉDITS : Ava : Cherry❤️walkeR

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique & Dérivé & Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t879-le-forum-de-mes-reves-en http://www.letempsdunrp.com/t2554-mes-envies-nos-jeux http://www.letempsdunrp.com/t898-mon-terrain-de-jeu http://www.letempsdunrp.com/t899-me-and-myself
Pigeon

Bad Romance  Empty


Jules V. Carpenter
J'ai 21 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis étudiante en 2è année en Histoire et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et seule et je le vis plutôt pas bien.

Jules est enfant unique et a toujours été considérée comme un cadeau du ciel tant ses parents l’ont longtemps attendue. De ce fait, elle a toujours été un peu assistée et gâtée, à tel point qu’aujourd’hui la jeune femme a parfois du mal à s’en sortir seule. Sa grande timidité en a fait quelqu’un de renfermé qui n’a jamais eu beaucoup d’amis. Par contre, elle a deux grands amis qu’elle considère comme des frères. Depuis quelques semaines, elle a rencontré une jeune femme, Noah, pour qui elle ressent beaucoup de choses contradictoires. Elle est à la fois admirative de la jeune femme si différente d’elle et en même temps, elle ne sait pas cerner la jeune femme. Surtout, elle ressent des choses fortes pour elle, plus que de l’amitié. Jules qui n’a jamais eu beaucoup de garçons dans sa vie, elle a encore moins eu de femmes dans sa vie. Bref, depuis cette rencontre, Jules change complètement et s’ouvre enfin à la vie... Elle ne sait pas encore jusqu’à quel point.
Bad Romance  181210100816573393


Louane Emara ©️ JUNKIIE


Couchée dans son lit, Jules essayait tant bien que mal de s’endormir. Depuis trois heures, elle se tournait et se retournait dans son lit. Elle n’aimait plus la vie qu’elle vivait. La blondinette ne s’était jamais plaint de sa vie, elle appréciait sa vie familiale parce qu’elle pouvait faire tout ce qu’elle voulait et avait tout ce qu’elle demandait. Au lycée, elle n’était pas spécialement appréciée mais elle pouvait compter sur James et Liam pour la soutenir. Ils étaient ses seuls amis et ceux qu’elle considérait comme des frères. C’est d’ailleurs grâce à eux qu’elle n’avait jamais réellement eu d’ennuis avec les autres jeunes du lycée. Contrairement à Jules, Liam et James étaient populaires et la plupart des filles du lycée n’appréciaient pas du tout l’amitié que la blonde partageait avec eux. Jusque-là, ça ne lui avait jamais posé de problèmes tant elle avait toujours été solitaire. Grandir sans frères ni sœur vous permettait d’apprendre à vivre seul. Cette vie qu’elle appréciait a tellement changé depuis quelques semaines qu’elle ne sait même plus dormir. Elle ne cesse de penser à Noah, cette blonde qui hante ses jours comme ses nuits. Jules ne savait pas pourquoi elle pensait en permanence à cette jeune femme surprenante et déstabilisante. En réalité, l’étudiante savait ce qui lui arrivait, elle avait des sentiments pour elle mais elle n’osait pas se l’avouer. Jules détestait le changement et encore plus si cela chamboulait son quotidien. Elle préférait faire comme si de rien n’était. Mais, c’était sans compter sur Noah qui aimait bousculer la blonde et secrètement, Jules ne voulait pas que cela s’arrête.

Jules se maudissait intérieurement tandis qu’elle tapa sur le lit avec ses bras avant de soulever ses draps pour aller chercher quelque chose à grignoter. Il était trois heures du matin et elle était certaine qu’elle ne tomberait pas sur ses parents. Elle les aimait mais parfois, elle se sentait étouffée par eux mais elle n’osait pas leur dire, elle continuait à prendre sur elle et à accepter d’être couvée. Pourtant, elle sentait qu’elle perdait pied et qu’il ne faudrait pas longtemps avant qu’elle ne pète un câble. Parce qu’il fallait bien l’avouer, depuis peu, elle avait envie d’envoyer tout valser pour changer de vie et d’aimer enfin la vie. Peut-être était-ce l’exemple de Noah qui avait réveillé quelque chose qui dormait depuis longtemps chez elle mais quelque chose allait arriver et cela ne plairait peut-être pas à son entourage... Comme elle l’avait pressenti, il n’y avait personne dans la cuisine, juste le chat, Miaou, qui dormait dans son panier et qui releva une oreille quand il entendit le bruit de pas. Elle ouvrit le frigo et prit la limonade qui s’y trouvait pour se servir un verre. Puis, la blondinette alla ouvrir une armoire pour récupérer le paquet de chips et alla s’installer autour du îlot de la cuisine. Miaou s’approcha d’elle et se frotta à ses jambes pour avoir à manger. « Je n’ai rien pour toi, Min... » Jules s’interrompit, elle venait d’entendre du bruit dehors. Elle s’approcha de la fenêtre vitrée et regarda dans le jardin mais elle ne vit rien... « Je deviens complètement folle... »


HJ:
 


:yaya: Sublime&Silence devient Boutchou

Mes recherches :
Revenir en haut Aller en bas
 
sandankhr
sandankhr
Féminin MESSAGES : 89
INSCRIPTION : 10/05/2018
ÂGE : 22
CRÉDITS : Valkyries

UNIVERS FÉTICHE : contemporain, fantastique, paranormal, post-apocalyptique, comics.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2973-f-f-burn-with-me#65185 http://www.letempsdunrp.com/t1850-le-gang-de-sandankhr#34449
Tortue

Bad Romance  Empty


Noah
P. Fuchs

J'ai 22 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis hackeuse, voleuse et arnaqueuse et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

j'ai des mensonges tellement beaux, tu voudras plus jamais croire la vérité. j'ai des excuses tellement belles, tu voudras qu'j'te trahisse pour les écouter. dis-moi c'que tu rêves d'entendre, j'te mentirai avec une voix d'enfant, j'traverserais la planète en rampant.

Bad Romance  Tumblr_inline_o1m6o2bvlp1qlt39u_250


chloë grace moretz ©️ .ALWAYS
Tu courrais. Encore et encore et encore. Tu avais fait une connerie. Une belle connerie. Tu volais parfois pour ce gros gang. Des bijoux, des porte-feuilles, des habits de marques. Faire la pickpocket, c’était tout un art chez toi. On te donnait une liste de ce qui était le plus demandé par la clientèle, et tu te débrouillais pour le récupérer. Généralement, on te donnait un mois, tu donnais la marchandise, puis une semaine après, la vente était faite et tu recevais ton dû. 50% de la vente, un bon deal, de quoi te faire plaisir. Depuis toujours, ta collaboration avec ce gang se passait bien. Ca faisait bien deux ans que c’était comme ça. Le chef était strict, flippant, au sang chaud, mais toujours satisfait, et donc souriant avec toi, même si il avait cette aura noire qui te faisait hérisser le poil à chaque fois. Tu espérais ne jamais avoir un jour affaire à ses foudres, car tu y passerais, c’était sûr. Malheureusement, tu espérais sans y avoir touché du bois, et ce fameux jour était arrivé.

Pourtant, tu n’avais rien fait. Tu n’as juste pas été assez concentrée, et ça t’as porté préjudice. Alors que tu savais parfaitement reconnaître les contrefaçons des vraies montres, mais celle-ci, tu ne l’as pas vérifié. Parce que tu avais la tête ailleurs, tu avais des sms à répondre, des pensées qui tournaient sans arrêt dans ta tête. Tu as volé cette montre en toc et tu l’as livré sans y faire attention. C’est ça, qui l’a rendu fou.

Il n’a pas cherché. Il t’a retrouvé le soir-même de ta livraison, accompagné de deux de ses gros bras, dans ce bar où tu as l’habitude de boire ta bière préférée après le « travail », alors que lui tout seul suffisait largement à te mettre à terre et te faire sauter la tête, mais c’était sûrement pour te faire encore plus peur. Il est venu, t’as balancé la montre sur la table et t’as demandé si tu t’étais foutu de lui. Hé merde. Ton estomac se serrait, ton cœur s’emballait, ça se voyait à mille kilomètres qu’elle était fausse, qu’est-ce que tu as foutu ? Tu le savais, tu étais bien trop ailleurs ces derniers temps. Et alors, ça a commencé. L’un des gros barbu à essayé de t’attraper par le cou, tu as réussi à lui glisser des mains et tu as fui. Tu as couru, si vite. Et en tant qu’ancienne sans-abri qui volait pour vivre, tu savais parfaitement comment cavaler et semer aussi vite qu’une souris. Les ruelles, les escaliers de secours, les toits, les parkings blindés. Il ne t’a pas fallu longtemps pour les semer, et arrivé entre ces deux voitures, assise bien cachée, tu soupirais et reprenait ton souffle doucement, ainsi que tes esprits. Tu ne pouvais pas rentrer chez toi pour passer la nuit, pas ce soir. C’était le premier endroit où il allait te chercher. Ta meilleure amie, pareil. La boite de nuit où tu traînais pour te vider la tête, pareil. Il ne restait qu’un endroit, à la place de cette vieille supérette abandonnée, là devant toi.
Tu t’en voulais, tu ne voulais pas profiter d’elle, mais elle était la seule solution pour ce soir. Et puis, tu voulais la voir, c’était également une des raisons qui te poussait à marcher vers son adresse. Sinon, tu aurais été chez un ami, ou un hôtel paumé. Mais ça faisait un moment que tu ne l’avais pas vu, et autant lier l’utile à l’agréable.

Tu as un peu moins couru, maintenant qu'ils ne te suivaient plus. Mais tu te cachais, tu restais à l'affut, jusqu'à arriver à son quartier. Là, c'était impossible qu'ils t'y trouvent. Un quartier riche, bien entretenu, qu'est-ce que tu ficherais ici? Ils savaient que tu étais une fille des rues, que malgré tout ton argent, jamais tu n'allais trahir ton passé et partir dans ce genre de maisons aux jolies clôtures blanches. Parlant de ces foutues clôtures blanches, tu tombais comme une masse arrivée dans son jardin, étant tellement dans la panique que tu as mal calculé ton coup pour la hisser. "Hé merde! Quelle conne! Aïïïe..!" Tu essayais de jurer discrètement, cachée derrière les buissons, mais merde tu étais ridiculement tombée sur les fesses et le coup t'as fait mal sur le moment. Finalement, tes esprits de repris, tu te relevais et filais pour pas que les parents te voient par la fenêtre, au cas où. Et là, par une fenêtre du rez-de-chaussée, tu la voyais. Ton coeur se pinçait sur le moment, elle te faisait décidément cet effet impossible à décrire.
Tu allais doucement vers cette fenêtre, tu toquais pas trop fort, juste assez pour qu'elle t'entende. Tu espérais, tu espérais tellement fort qu'elle t'ouvre...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Boutchou
Boutchou
Féminin MESSAGES : 369
INSCRIPTION : 02/04/2017
ÂGE : 33
RÉGION : Charleroi
CRÉDITS : Ava : Cherry❤️walkeR

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique & Dérivé & Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t879-le-forum-de-mes-reves-en http://www.letempsdunrp.com/t2554-mes-envies-nos-jeux http://www.letempsdunrp.com/t898-mon-terrain-de-jeu http://www.letempsdunrp.com/t899-me-and-myself
Pigeon

Bad Romance  Empty


Jules V. Carpenter
J'ai 21 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis étudiante en 2è année en Histoire et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et seule et je le vis plutôt pas bien.

Jules est enfant unique et a toujours été considérée comme un cadeau du ciel tant ses parents l’ont longtemps attendue. De ce fait, elle a toujours été un peu assistée et gâtée, à tel point qu’aujourd’hui la jeune femme a parfois du mal à s’en sortir seule. Sa grande timidité en a fait quelqu’un de renfermé qui n’a jamais eu beaucoup d’amis. Par contre, elle a deux grands amis qu’elle considère comme des frères. Depuis quelques semaines, elle a rencontré une jeune femme, Noah, pour qui elle ressent beaucoup de choses contradictoires. Elle est à la fois admirative de la jeune femme si différente d’elle et en même temps, elle ne sait pas cerner la jeune femme. Surtout, elle ressent des choses fortes pour elle, plus que de l’amitié. Jules qui n’a jamais eu beaucoup de garçons dans sa vie, elle a encore moins eu de femmes dans sa vie. Bref, depuis cette rencontre, Jules change complètement et s’ouvre enfin à la vie... Elle ne sait pas encore jusqu’à quel point.
Bad Romance  181210100816573393


Louane Emara ©️ JUNKIIE

Jules retourna à sa place, persuadée d’avoir rêvé le bruit dehors. Elle ne se doutait pas que ce bruit était celui de la chute de la femme qui occupait toutes ses pensées, elle ne se doutait pas qu’elle était derrière la baie vitrée, la regardant. Mais, elle ne tarderait pas à le savoir puisqu’on frappa doucement à la fenêtre. La blonde fronça les sourcils, elle ne rêvait plus là, elle entendait bien quelque chose dehors. Très vite, elle s’inventa des horreurs, s’imaginant tout et n’importe quoi : un voleur sans scrupules, un tueur en série ou même un zombie. La blonde se tourna, prudente et alla voir ce qui faisait ce bruit. Elle ne voyait pas bien dehors, elle voyait surtout son propre reflet et elle avait un peu peur de s’approcher… A mesure qu’elle s’approchait, elle commençait à distinguer une forme, une silhouette et très vite, la peur fit place à l’étonnement et la joie. D’une certaine façon, l’étudiante avait vu juste, il s’agissait bien d’une voleuse mais pas n’importe laquelle, celle qui lui faisait fondre le cœur depuis quelques semaines maintenant. Même si elles ne s’étaient plus vues depuis un petit temps, Jules n’avait de cesse de penser à Noah et à leurs différentes rencontres. Jamais très longues, elles finissaient toujours par rendre triste la belle Jules qui, le cœur brisé, devait quitter celle dont elle était tombée amoureuse. Parce que oui, il fallait se rendre à l’évidence, l’étudiante était tombée amoureuse de la mystérieuse Noah dès qu’elles avaient échangé leur premier regard. Jules ouvrit précipitamment la porte-fenêtre, prenant toutefois garde à ne pas réveiller ses parents.

« Noah ? Mais qu’est-ce que tu fais là ? »

Demanda une Jules incrédule à la jeune femme tout en l’invitant à entrer d’un geste de la main.

« Mais viens, entre ! Tu vas attraper froid à rester dehors ! Fais juste attention, mes parents dorment au-dessus ! »

Annonça directement Jules. Elle était heureuse de voir la jeune femme mais d’un autre côté, elle se sentait mal à l’aise de savoir que ses parents étaient au-dessus et qu’ils pouvaient les surprendre. En même temps, dire la vérité ne serait pas si terrible que cela, les deux femmes étaient amies, elles n’avaient jamais été plus loin même si Jules l’aurait souhaité. Mais, elle avait peur d’être trahie, qu’ils sachent que derrière leur amitié se cachait plus pour l’étudiante.

« Tu veux quelque chose à manger ou à boire ? Tu as l’air gelée ! »

Elle semblait différente de toutes les autres fois où les deux femmes s’étaient rencontrées, moins sûre d’elle, apeurée. D’habitude, c’était Jules qui était dans cette position mais ce soir, il semblait que ce fut Noah qui n’était pas dans ses petits souliers. La blondinette connaissait sérieusement à s’inquiéter… Quelque chose grave arrivait pour qu’elle soit dans cet état et qu’elle vienne la voir jusqu’ici…


HJ:
 


:yaya: Sublime&Silence devient Boutchou

Mes recherches :
Revenir en haut Aller en bas
 
sandankhr
sandankhr
Féminin MESSAGES : 89
INSCRIPTION : 10/05/2018
ÂGE : 22
CRÉDITS : Valkyries

UNIVERS FÉTICHE : contemporain, fantastique, paranormal, post-apocalyptique, comics.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2973-f-f-burn-with-me#65185 http://www.letempsdunrp.com/t1850-le-gang-de-sandankhr#34449
Tortue

Bad Romance  Empty


Noah
P. Fuchs

J'ai 22 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis hackeuse, voleuse et arnaqueuse et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

j'ai des mensonges tellement beaux, tu voudras plus jamais croire la vérité. j'ai des excuses tellement belles, tu voudras qu'j'te trahisse pour les écouter. dis-moi c'que tu rêves d'entendre, j'te mentirai avec une voix d'enfant, j'traverserais la planète en rampant.

Bad Romance  Tumblr_inline_o1m6o2bvlp1qlt39u_250


chloë grace moretz ©️ .ALWAYS
Elle était là, elle te regardait, et aussitôt, elle venait t’ouvrir. Tu soupirais, tellement rassurée, le temps qu’elle arrive jusqu’à la fenêtre. Tu entrais doucement, reprenais ton souffle et regardait une dernière fois derrière toi pour être sûre qu’on ne t’avait pas suivi. Mais non, ici, il n’y avait que toi et elle, et tu étais à l’abri. Elle te demandait ce que tu faisais là, qu’il fallait faire attention car ses parents étaient là. Tu hochais la tête, et lui disait entre quelques souffles : « Merci beaucoup… » Heureusement qu’elle était là. Tu n’avais aucune idée de ce que tu aurais fait si ça n’avait pas été le cas. Tu aurais sûrement dormi dans cette supérette abandonnée pour la nuit. Après tout, ce n’était pas si horrible pour toi, qui avais cette habitude il y a quelques années de ça. Mais d’être là, à ses côtés, sous un vrai toit avec de vrais chauffages, c’était bien mieux. « Rien, merci, t’en fait pas… » Tu reprenais enfin ton souffle, te regardais un court instant. « Hm… Ca va, je pense ? J’ai beaucoup couru… » Pour le coup, tu avais chaud. Mais lorsque tes muscles se détendront et que l’adrénaline se dissipera, ce sera une autre histoire. Ca te fera peut-être une excuse pour la prendre dans tes bras ?

Cependant, même si tu étais bien heureuse de la voir ce soir, tu t’en voulais un peu. Tu avais l’impression de profiter d’elle. Pourtant, tu savais profiter des autres, ne pas avoir d’état d’âme, mais avec elle, si. Parce qu’elle n’était pas comme les autres, elle n’était pas une proie à tes magouilles. C’était quelqu’un de vrai pour toi. « Je suis désolée… De venir comme ça. Je… Je te dérange pas, hein.. ? » Tu voulais en être sûre. Et même si elle te disait que si, tu dérangeais, que tu devais partir, maintenant, tu le ferais. « Je… J’ai eu des problèmes, j’ai fait une connerie j’ai… J’ai pas fait exprès. » Tu passais ta main sur ton front, tellement perdue à ce sujet, mais également apeurée, parce que tu ne savais pas comment tout ça allait se terminer. Mais tu finissais par secouer tes mains. « Bref, je… Je veux pas te mêler à ça, je… Désolée. » Tu voulais vraiment la protéger, tu tenais vraiment à elle. Et si quelqu’un viendrait à s’en prendre à elle à cause de toi, tu ne te le pardonnerais jamais.
Et puis, ce chat s’approchait de toi, miaulait après toi. Tu finissais par sourire et tu t’accroupissais pour le saluer. « Bonjour toi.. ! » Tu passais ta main sur sa tête, et il montait alors sur ton genou pour aller frotter sa joue contre la tienne, ça te faisait sourire un peu plus. « Ah tu es français, tu fais la bise.. ? » Ca suffisait à te réconforter. Tu en avais tellement besoin.
Revenir en haut Aller en bas
 
Boutchou
Boutchou
Féminin MESSAGES : 369
INSCRIPTION : 02/04/2017
ÂGE : 33
RÉGION : Charleroi
CRÉDITS : Ava : Cherry❤️walkeR

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique & Dérivé & Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t879-le-forum-de-mes-reves-en http://www.letempsdunrp.com/t2554-mes-envies-nos-jeux http://www.letempsdunrp.com/t898-mon-terrain-de-jeu http://www.letempsdunrp.com/t899-me-and-myself
Pigeon

Bad Romance  Empty


Jules V. Carpenter
J'ai 21 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis étudiante en 2è année en Histoire et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et seule et je le vis plutôt pas bien.

Jules est enfant unique et a toujours été considérée comme un cadeau du ciel tant ses parents l’ont longtemps attendue. De ce fait, elle a toujours été un peu assistée et gâtée, à tel point qu’aujourd’hui la jeune femme a parfois du mal à s’en sortir seule. Sa grande timidité en a fait quelqu’un de renfermé qui n’a jamais eu beaucoup d’amis. Par contre, elle a deux grands amis qu’elle considère comme des frères. Depuis quelques semaines, elle a rencontré une jeune femme, Noah, pour qui elle ressent beaucoup de choses contradictoires. Elle est à la fois admirative de la jeune femme si différente d’elle et en même temps, elle ne sait pas cerner la jeune femme. Surtout, elle ressent des choses fortes pour elle, plus que de l’amitié. Jules qui n’a jamais eu beaucoup de garçons dans sa vie, elle a encore moins eu de femmes dans sa vie. Bref, depuis cette rencontre, Jules change complètement et s’ouvre enfin à la vie... Elle ne sait pas encore jusqu’à quel point.
Bad Romance  181210100816573393


Louane Emara ©️ JUNKIIE

Jules était à la fois excitée et inquiète par la situation. Elle était heureuse de voir l’objet de ses rêves devant elle mais elle avait peur que ses parents ne se réveillent et découvre la jeune femme qui semblait, dans une situation difficile. Si elle se trouvait dans son jardin aussi tard dans la nuit, avec un air si apeuré, ça n’était pas anodin. Jusqu’à présent, Noah avait toujours eu l’air si sûre d’elle, si forte que la voir effrayée était une première pour l’étudiante. Que faisait-elle là ? Voilà la question qu’elle lui posa et l’inquiétude se fit sentir dans les questions qui suivirent. Noah la remercia et ne voulait rien à manger ni à boire mais ne répondit pas tout de suite à ses inquiétudes concernant son état… Pourtant, Jules voulait bien que son amie n’était pas dans son assiette. « Hm… Ça va, je pense ? J’ai beaucoup couru… » Finit par lui répondre la jolie blonde mais cela ne convainquit pas miss Carpenter. Jules s’approcha de son amie, la prit par les épaules et la regarda droit dans les yeux mais laissa le temps à sa nouvelle amie de lui raconter ce qui se passait. C’était une des qualités de Jules, savoir écouter et être patiente. La proximité avec son amie lui donnait envie de la prendre dans ses bras mais la peur la pétrifiait, elle n’osait pas aller plus loin… Sachant que derrière, elle avait des sentiments, elle aurait l’impression d’aller aux delà des limites de l’amitié. Est-ce que Noah ressentait ne serait-ce qu’un dixième de ses sentiments ? Elle ne le savait pas et elle n’était pas prête à le savoir en lui déclarant sa flamme. D’autant qu’elle-même ne comprenait pas les sentiments qui l’animaient… « Je suis désolée… De venir comme ça. Je… Je te dérange pas, hein... ? » La jeune femme lui sourit tout simplement, elle voulait la rassurer parce qu’elle n’avait aucune envie que son amie soit autre part qu’à ses côtés, surtout si elle avait des soucis. « Evidemment que tu ne me déranges pas ! Viens t’asseoir, on va discuter ! » Et Ju ouvrit la marche pour les emmener dans le petit salon attenant à la cuisine, elles seraient plus à l’aise pour discuter. « Je… J’ai eu des problèmes, j’ai fait une connerie j’ai… J’ai pas fait exprès. » Ju fronça des sourcils, se demandant dans quel genre de problème s’était-elle fourrée. Contrairement à l’étudiante, Noah devait avoir une vie beaucoup plus mouvementée, beaucoup moins calme et Jules n’avait pas l’habitude de traîner avec des gens à problèmes. Tous ses amis étaient plutôt de bonnes familles, assez riche et qui avaient des problèmes de riche. C’était un autre monde pour la blondinette. La blonde semblait agitée, elle passait sa main sur son front puis secouait ses mains comme si elle ne savait pas si elle devait rester ou partir, si elle allait s’en sortir…  « Bref, je… Je veux pas te mêler à ça, je… Désolée. » Jules ne parlait toujours pas, elle sentait bien que son amie avait besoin de sortir tout ce qu’elle avait sur le cœur… Puis, elle stoppa et s’adressa à Minou, ce qui fit sourire la maîtresse du chat, chat qui s’était fait un plaisir de monter sur ses genoux. « Il s’appelle Minou ! Ca n’est pas très original mais je l’ai eu quand j’étais très jeune ! » Dit-elle un peu gênée et amusée en même temps. A son tour, elle s’accroupit et posa ses mains sur celles de son amie « Tu ne me déranges pas et je suis déjà mêlée à ça de toute façon ! » C’était la vérité, Jules considérait qu’elle était déjà impliquée « Tes problèmes sont les miens maintenant, on est amies et ça veut dire beaucoup pour moi ! Ca veut dire qu’on est là l’une pour l’autre ! On va chercher et trouver une solution à deux ! Si tu voulais simplement me dire dans quels genres d’ennuis tu t’es mise, on trouvera peut-être une solution à deux ! » Lui dit-elle tandis qu’elle tendit la main pour la poser sur la joue de son amie. Une main qui s’attarda un peu trop longtemps pour une simple amie…


:yaya: Sublime&Silence devient Boutchou

Mes recherches :
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Bad Romance  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Bad Romance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: