Partagez
 
 
 

 La famiglia è tutto (Andrea & Carina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
Winter Soldier
Winter Soldier
MESSAGES : 13
INSCRIPTION : 07/11/2018
RÉGION : Le Mordor, il fait très chaud mais je m'y plait bien. C'est convivial, un peu comme un sauna, en fait. Sauf qu'on est quand même habillés.
CRÉDITS : WS

UNIVERS FÉTICHE : Médiéval fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t2517-winter-soldier-pour-un-peu-de-
Limace

La famiglia è tutto (Andrea & Carina) Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Andrea DeLuca, jeune médecin en devenir, talentueux et au charme indéniable, travaille au Grey Sloan Memorial Hospital. Sa soeur, Carina, décide de quitter son Italie natale pour venir lui rendre une petite visite improvisée : ce n'est pas vraiment lui qu'elle vient voir, mais plutôt Miranda Bailey, la chef de la chirurgie, pour un projet à la fois ambitieux et très particulier. Mais les tensions sont palpables entre Andrea et Carina, aux nouvelles rares et pas forcément toujours réjouissantes..

Contexte provenant de la série TV Grey's Anatomy
Revenir en haut Aller en bas
 
Winter Soldier
Winter Soldier
MESSAGES : 13
INSCRIPTION : 07/11/2018
RÉGION : Le Mordor, il fait très chaud mais je m'y plait bien. C'est convivial, un peu comme un sauna, en fait. Sauf qu'on est quand même habillés.
CRÉDITS : WS

UNIVERS FÉTICHE : Médiéval fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t2517-winter-soldier-pour-un-peu-de-
Limace

La famiglia è tutto (Andrea & Carina) Empty


Carina DeLuca
J'ai 36 ans et je viens de Catania, Italie. Dans la vie, je suis médecin et je viens de rejoindre mon frère en Amérique pour travailler sur un projet d'étude un peu spécial.


avatar ©️ WS
Une fine pluie s'abattait sur la ville lorsque les talons de la jeune femme claquèrent sur le parvis à l'entrée de l’hôpital. Elle s'arrêta brièvement, levant les yeux vers l'écriteau plutôt modeste qui scandait en lettres capitales le nom de l'endroit. Le Grey Sloan Memorial était un hôpital de renommée mondiale, un endroit où de nombreux futurs médecins pouvaient se former, aux côtés des plus grands chirurgiens du pays. Elle connaissait déjà ce lieu par son nom, maintes fois lu et relu dans les journaux scientifiques, mais jamais n'était-elle venue en personne fouler les marches et hanter les couloirs de l'endroit en question.

Carina remit machinalement une mèche de ses cheveux derrière son oreille ; arrivée depuis peu aux États-Unis, elle avait encore besoin de se faire à cette météo si particulière qui lui donnait le mal du pays. Italienne d'origine, la jeune femme réclamait son soleil, ces rayons qui venaient lui dorer la peau même le matin d'hiver le plus froid de l'année. Ici, alors que c'était à peine le début de l'automne, elle devait déjà s'armer de son parapluie pour la moindre sortie. Une habitude qu'elle devrait prendre, songea-t-elle, avant de reprendre sa marche et de passer les portes de l'entrée.

Elle soupira silencieusement, le sourire aux lèvres : il faisait déjà plus chaud ici, et un coup d’œil sur l'horloge centrale l'informa qu'elle avait le temps de se poser avec un café avant son rendez-vous. Parce qu'elle était venue avec une idée très précise en tête, Carina tenait à faire les choses correctement – mais elle avait ce tempérament si particulier aux italiens qu'elle se devait être d'une fine maîtrise sur ses émotions, où elle pourrait bien s'emporter sur la question.

Dans la cafétéria, elle demanda poliment un ristretto, très serré, avant d'aller trouver un fauteuil où elle pourrait sagement attendre que les aiguilles ne veuillent bien tourner. Les yeux rivés sur sa revue de médecine, elle en aurait presque oublié à quel point le café chez elle était bien meilleur – que voulez-vous, il y a deux choses qui sont sacrés en Italie : le café, et les pâtes. Ses yeux se plissaient de concentration à la lecture des articles, mais elle ne pensait pourtant qu'à une chose : son entretien à seize heures tapantes.

Elle avait en effet rendez-vous avec une femme, une femme chef de chirurgie. Un exemple, non ? Carina était toute heureuse à la simple idée qu'une femme soit à ce poste. Son frère, Andrea, qui travaillait ici, lui avait vaguement mentionné la dame ; mais la curieuse qu'elle était n'avait pas résisté : après tout, c'était comme lui tendre une perche tellement énorme qu'elle ne pouvait faire autrement ! Carina avait une idée, une idée fantastique derrière la tête : une étude scientifique sur laquelle elle avait longuement réfléchi, mais que ses confrères de sexe masculin ne semblaient pas spécialement apprécier, où même trouver utile.. Une étude qui, pourtant, méritait toute l'attention du monde ! Mais cette interlude devait concerner une et une seule personne dans l'enceinte de cet hôpital, pour le moment..

Elle termina son café avant de jeter le gobelet recyclable et se dirigea vers les ascenseurs, pour se rendre sur le lieu du rendez-vous. Tant qu'à patienter, autant le faire à des fins plus intéressantes, non ? Elle appuya sur le bouton du troisième étage, l'habitacle quasiment vide ; et elle commença à arpenter les couloirs à la recherche du bureau de ladite Miranda Bailey, au milieu d'un dédale d'allées pas forcément très bien indiqué. Elle ne se perdit pas, mais son chemin ne s'arrêta pas qu'à un trajet sans encombres : il fallait bien quelque chose pour agrémenter cette journée d'une.. Folie passagère. Et bien, c'est ainsi qu'elle tomba sur son frère, à moitié décoiffé, sortant d'une salle de repos donc on avait momentanément changé l’utilité, à en croire les plis sur sa blouse. Carina détailla l'autre qui se trouvait avec lui, stupéfaite : un visage qu'elle n'avait nullement envie de voir. Alors ça, si elle s'y était attendue !
Revenir en haut Aller en bas
 
ELLADORA TONKS
ELLADORA TONKS
MESSAGES : 1740
INSCRIPTION : 19/07/2018
ÂGE : 25
RÉGION : PACA
CRÉDITS : pando

UNIVERS FÉTICHE : HP, city, drama
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

http://www.letempsdunrp.com/t2050-finders-keepers-losers-weepers http://www.letempsdunrp.com/t2068-repertoire-d-elladora-tonks http://www.letempsdunrp.com/t2053-supermarket-flowers-for-elladora-tonks
Ella

La famiglia è tutto (Andrea & Carina) Empty


Andrew
DeLuca

J'ai xx ans et je vis à Seattle, USA. Dans la vie, je suis interne en chirurgie et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire mais en réconciliation avec Sam et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.


Giacomo Gianniotti ©️ NOM CRÉATEUR


« Nous avons retiré toute la tumeur madame Buckridge, votre fils doit rester avec nous encore un peu pour les post-op mais tout ira bien. » La mère de ce pauvre Raoul lui sauta dans les bras pour le remercier de ce qu’il avait fait, alors que tout le travail revenait à Alex Karev mais ce dernier lui laissait prendre le crédit. Peut-être essayait-il encore de se faire pardonner des événements précédents, mais au moins, ça avait le mérite de le rendre plus agréable que quand il brisait le visage d’Andrew. Il finit par sortir de la chambre du patient et à remercier le Dr Karev pour le cas proposé et l’aide qu’il avait pu être, et il partit se changer, alors qu’il finissait son service dans peu de temps.

Il avançait dans le couloir quand il croisa Arizona. « Docteur Robbins, j’ai bientôt fini, j’ai laissé mes clefs. Je… je peux emprunter les vôtres ? » - « Andrew, tu es infernal. Ça fait trois fois cette semaine que tu me fais le coup. » Il haussa les épaules en moue enfantine et il récupéra le trousseau qu’elle lui tendait. En passant près d’une porte, un bras en sortit et l’attrapa par le col à une vitesse folle. Il fut effrayé et surpris, mais quand il se retourna, il retrouva Sam Bello, son amour dévastateur. « Qu’est-ce que tu… » Mais elle se jeta sur lui pour l’embrasser à pleine bouche, et il ne se fit pas prier pour enlever son tee-shirt. Leur relation était basé sur de la complexité, et beaucoup de sexe, mais rien n’avait d’importance quand ils faisaient l’amour dans une salle de repos de l’hôpital. Andrew tendit son bras pour verrouiller la porte et revenir mettre ses mains sur le corps charnu de Sam.

Après un moment dans la pièce, il se rendit compte de l’heure et du fait qu’il avait récupéré les clefs d’Arizona. Elle devait bientôt rentrer et lui, il était toujours à l’hôpital en train de se rhabiller. « J’me tire, Arizona va gueuler si j’me dépêche pas de rentrer ? » - « Le fifils à sa maman à un couvre-feu ? » Elle se rhabillait aussi en riant, et Andrew poussait la porte tout en essayant de repasser sa blouse avec des mains. Le sourire aux lèvres et les cheveux en bataille, il s’arrêtait net quand il tomba nez-à-nez avec Carina, sa sœur tout droit venue d’Italie. (en italien) « Carina, mais qu’est-ce que tu fais ici ? » Et étrangement, il poussa légèrement Sam derrière lui, comme pour la protéger d’une éventuelle représailles d’une sœur un peu trop rancunière.



ALLES c'est tellement la meilleure  :yaay:  :yaay:  :yaay:  :ÔÔ:  :siffle:  mouton La famiglia è tutto (Andrea & Carina) Tumblr_p05vxjj7ed1soet89o1_500
▬ ▬ ▬ ▬
mon répertoire de rp
pas trop de disponibilité de rp, sauf si coup de coeur bien trop énorme
Revenir en haut Aller en bas
 
Winter Soldier
Winter Soldier
MESSAGES : 13
INSCRIPTION : 07/11/2018
RÉGION : Le Mordor, il fait très chaud mais je m'y plait bien. C'est convivial, un peu comme un sauna, en fait. Sauf qu'on est quand même habillés.
CRÉDITS : WS

UNIVERS FÉTICHE : Médiéval fantastique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t2517-winter-soldier-pour-un-peu-de-
Limace

La famiglia è tutto (Andrea & Carina) Empty


Carina DeLuca
J'ai 36 ans et je viens de Catania, Italie. Dans la vie, je suis médecin et je viens de rejoindre mon frère en Amérique pour travailler sur un projet d'étude un peu spécial.


avatar ©️ WS
Les sourcils de la jeune femme se froncèrent, contemplant avec une rancune certaine l'autre qui se tenait derrière son frère. Elle s'était attendue à rencontrer Andrea ici, évidemment : c'était quand même son lieu de travail avant d'être le sien, et s'il y avait bien une personne qu'elle comptait chercher après son entretien, c'était bien lui. Mais là, son regard ne savait se détourner du visage de la pouffiasse qu'il cachait derrière lui. Les souvenirs revenaient en flots dans les pensées de Carina, qui essayait de se contenir pour ne pas exploser.

Qu'est-ce qu'elle foutait là, cette grognasse ? Elle en avait vu, des vertes et des pas mûres avec Andrea, mais là, c'était décidément la cerise sur la gâteau. Carina cligna lentement des yeux, pinçant son nez entre son pouce et son index en essayant de calmer la tempête avant qu'elle n'arrive..

Trois semaines. Il avait passé trois semaines à pourrir sur son canapé quand cette saleté s'était tirée. Trois semaines où Carina avait été inquiète, soucieuse, troublée et angoissée. Trois semaines où Carina avait fait la bouffe, la vaisselle, le linge et le ménage pour son frère, qui était incapable de mettre un pied hors du sofa. Trois semaines, trois semaines interminables et minables à la fois. Elle respira calmement, et puis c’en fut trop, qu'il l'ait compris ou non.

« Qu'est-ce que je fais là ? Tu me demandes qu'est-ce que je fais là alors que toi tu te retrouves avec cette fille sous tes draps pendant tes heures de boulot ? Non mais Andrea franchement, qu'est-ce que tu crois ? Que je vais sourire et la fermer en te voyant avec elle ? » se mit-elle à hurler, dans un italien parfaitement colérique et agressif. Elle parlait avec les mains, Carina, faisant bien comprendre la violence et la rancune dans ses propos. Oh, cette Sam, elle la détestait, purement et simplement. Une gamine qui avait brisé le cœur de son petit frère adoré, et qui se retrouvait encore une fois dans ses pattes.

« Non mais c'est ça, j'ai le dos tourné trois minutes et c'est tout ce que tu trouves à faire Andrea ? » acheva-t-elle, toujours en italien, avant de l'écarter d'un bras pour passer, dans le but de gagner le bureau du docteur Bailey. Elle se retourna brièvement, lançant un regard hostile à Sam pour abréger la conversation en ces propres termes. « Andrea, je te jure que tu mérites ce qui va t'arriver » et oui, parce que.. On ne met pas en rogne une italienne pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


La famiglia è tutto (Andrea & Carina) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
La famiglia è tutto (Andrea & Carina)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arcana Famiglia RPG
» ANDREA MANTEGNA / Fresques de la Camera degli Sposi
» Andrea Parker
» Maj de Arcana Famiglia rpg
» Petite aide fait grand bien ▬ Andrea

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: