Partagez
 
 
 

 we'll build our dream from the ground up (ft. flora, chimay & mama marvel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
 
Mama Marvel
Mama Marvel
Féminin MESSAGES : 3627
INSCRIPTION : 19/09/2017
ÂGE : 25
RÉGION : île de France
CRÉDITS : avatar > MissElysium, gif > captain rogers, signature > Crazyoilmachine

UNIVERS FÉTICHE : univers venant de livres (hp, hg, âmes vagabondes), de DA (disney, avatar le dernier maître de l'air), de films (marvel, à l'eau de rose) ou réel, bref un peu tout...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1224-eljos-danser-sous-la-pluie#181 http://www.letempsdunrp.com/t1474-c-est-l-histoire-de-ma-vie http://www.letempsdunrp.com/t1388-dans-mon-monde-a-moi-il-n-y-a-que-des-poneys
Hélo

we'll build our dream from the ground up (ft. flora, chimay & mama marvel) - Page 2 Empty


Helga Poufsouffle
J'ai 36 ans et je vis à ville, Angleterre. Dans la vie, je suis sorcière, plutôt douée. Sinon je suis célibataire et je le vis plutôt bien.




rosamund pike ©️ january cosy
Godric avait sa façon bien à lui de raconter les histoires, en les écoutant, on pensait les vivre avec lui, c'était fascinant. Helga était friande de ses péripéties. « Oh mais un dragon, je rêve de me rapprocher de ces espèces extraordinaires. » Les yeux brillants d'excitation, Helga en révélait un peu plus sur elle. La jeune poufsouffle adore les créatures magiques, mais avec un respect qui lui est propre, elle n'a jamais voulu sortir une seule créature de son lieu de vie et préfère les étudier de loin sur place. Un jour, elle les approchera peut être, mais elle n'a pas le courage hors paire de Godric, ni la clairvoyance de Rowena.

Les paroles de Salazar résonnent avec douceur à ses oreilles, elle sourit sincèrement et le remercie d'un signe de tête. « Et vous de même, un si fier parcours ! » Ses yeux pétillent, il est captivant Serpentard. Un homme assez unique, d'une beauté complètement différente de celle de Godric. Il a l'air aussi un peu plus malicieux, vraiment, quelqu'un qu'elle a hâte de connaître. Elle s'adosse sur le siège et ferme les yeux une seconde, savourant cette compagnie si intéressante !

Sa bièraubeurre dans les mains, Helga goûte le breuvage, cela fait longtemps qu'elle n'en a pas bu, mais il a toujours le même goût. C'est à cet instant que Rowena décline son projet, elle est pleine d'enthousiasme et son regard est brillant. « Empreint de notre magie ? » Helga réfléchit déjà à tout ce qu'elle pourrait apporter, tes ses enchantements sur la nourriture, tous ce qu'elle sait sur les créatures magiques, mais elle n'a pas d'idées précises sur le type de lieu. Helga aime bien former ses idées avant de proposer une ébauche, elle ne veut pas avoir l'air de proposer sans lien ni suite. Alors elle reste silencieuse et écouter ses comparses plutôt que de proposer à tout va des détails qui n'ont de sens que pour elle. « Evidemment, je suis partante, quelle idée révolutionnaire pour nous sortir de l'ombre, sans nous exposer ! »


we'll build our dream from the ground up (ft. flora, chimay & mama marvel) - Page 2 2a
Revenir en haut Aller en bas
 
Chimay Bleue
Chimay Bleue
MESSAGES : 79
INSCRIPTION : 15/10/2018
ÂGE : 20
RÉGION : Celle de la bière et de la pluie
CRÉDITS : Gipher

UNIVERS FÉTICHE : HP, TWD, Post-apo, les univers loufoques, etc...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue

we'll build our dream from the ground up (ft. flora, chimay & mama marvel) - Page 2 Empty


Salazar
Serpentard

J'ai 32 ans et je vis à Carrickfergus, en Irlande. Dans la vie, je suis sorcier et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à mon éternelle curiosité, je suis toujours en vadrouille et je le vis plutôt avec plaisir.

we'll build our dream from the ground up (ft. flora, chimay & mama marvel) - Page 2 Meo6


Sam Claflin ©️Moi c:

La belle dame de Serdaigle le gratifia d’un regard sévère, indiquant que tout retard suivant ne serait sans doute accepté que sous couvert d’une explication fatal. Salazar laissa échapper un rire presque silencieux, dont le son devenait sibilant. L’homme avait pris l’habitude d’entraîner son flot de parole à l’art de la conversation avec les espèces à sang froid. Une aptitude qui, si elle avait toujours existé dans un recoin de l’esprit de Salazar, ne s’était réellement révélée qu’une fois qu’il avait commencé à se déplacer seul, à voyager avec pour uniques compagnons les serpents des différentes contrées qu’il explorait. Là où Rowena restait une femme tout en retenu et manières impeccables, l’inconnu de la table rappelait au jeune trentenaire les histoires de reines, princes, dragons et chevaliers aussi hardis que fous. Il y avait un éclair des plus espiègle dans le regard de cet homme qui fit hausser un sourcil au brun. La notion de diagramme fit se lever la deuxième arcade. L’accolade, elle, fut la cerise sur le gâteau, Salazar n’étant pas le genre de personne que ses connaissances avaient l’habitude de saluer de la sorte - elles avaient bien trop peur de se prendre un maléfice une fois le dos tourné. Il se reprit cependant rapidement et laissa un sourire plus tranchant, malicieux se dessiner sur son visage tandis qu’il prit place à la table.
“Ah, Godric Gryffondor, un plaisir d’enfin te rencontrer. Tu me pardonneras de ne pas t’avoir reconnu, j’ai toujours pensé que tu aurais été plus grand.”
Si le blond était définitivement plus bâti que lui, Salazar avait remarqué avec satisfaction qu’il n’y avait pas une grande différence dans leur taille. Le brun avait, il est vrai, une tendance à la compétition, tendance qu’il ne pouvait ni ne voulait empêcher. Pendant que leurs boissons arrivaient - s’il était plus porté sur le bourbon français de fabrication vélane, il lui fallut reconnaître que ce ne serait sans doute pas proposé sur la carte de l’établissement - l’homme observa la dernière personne, venant compléter leur réunion, dont les yeux étaient actuellement fermés et le sourire toujours aussi doux. Il était agréablement surpris de savoir que la femme avait déjà eu vent de ses entreprises et devaient s’avouer fort curieux quand à cette nouvelle rencontre. Il y avait quelque chose d'infiniment bon dans sa contenance mais, en même temps, une intelligence aussi acérée que celle des autres brillait dans son regard. La voix de Rowena coupa les contemplations de l’homme et il tourna ses yeux vers la belle brune, lui offrant toute son attention.

Une fois qu’elle eut finit son discours, Salazar ne répondit pas immédiatement. Non, il était trop occupé à passer en revu les différentes idées qui lui venaient déjà à l’esprit, perdu dans la centaine de rouleaux qu’il avait lu au cours de sa vie, dans les différents lieux qu’il avait pu voir au fil de ses périples, sautant d’une solution à une autre, formant des hypothèses allant de la plus simple à la plus saugrenu. Ce dont il était cependant sur c’était que venir à cette réunion avait été une excellente idée. Un lieu libre de moldu où les sorciers seraient enfin en paix : bien sur que Salazar en était. Et Helga aussi de tout évidence, la sorcière donnant son approbation avec enthousiasme, une énergie brillant dans son regard. Prenant une longue gorgée, Salazar posa son verre et se tourna vers Rowena.
“Très chère amie, vous ne m’avez pas déçue. Cette idée est des plus fabuleuse, et vous pouvez me compter dans ce projet ambitieux.”
Il fit une pause, le temps de boire encore un peu de bièraubeurre, avant de reprendre.
“Ce serait donc un lieu où tout sorcier pourrait venir, entraîner sa magie, discuter avec des congénères, apprendre de nouvelles choses sans avoir à se cacher des moldus… Il nous faudrait un très grand espace, isolé… Et le sort pour le cacher, il nous faudra utiliser des runes, elles sont bien plus durables et solides. Avais-tu un espace en tête? Une forme pour ce lieu? Une fonction? Cela pourrait être une arène, abritant des duels amicaux, avec une bibliothèque pour ceux qui veulent s’instruire et un espace de discussion…”
Sans s’en rendre compte, il était repassé au tutoiement qui avait marqué ses échanges épistolaires avec Rowena et Godric. Il avait tendance à se laisser porter par ses réflexions, à poser questions sur questions (chose à laquelle ses pauvres correspondants avaient dû s’habituer), à dire les choses à voix haute afin de pouvoir faire un tri dans les différentes idées. Il avait aussi le sourire aux lèvres, Salazar. Cela faisait longtemps qu’un projet ne lui avait pas semblé aussi digne d’intérêt.


Revenir en haut Aller en bas
 
Floradaigh
Floradaigh
Féminin MESSAGES : 138
INSCRIPTION : 07/10/2018
RÉGION : franco-suisse
CRÉDITS : © pizza planet (avatar) solosands (signa)

UNIVERS FÉTICHE : city, fantasy, historique, dérivé de séries, i'm open
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue

we'll build our dream from the ground up (ft. flora, chimay & mama marvel) - Page 2 Empty


Godric
Gryffondor

J'ai 31 ans et je vis à Dartmoor, Devon, UK. Dans la vie, je suis un sorcier et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à mon intarissable énergie et mon sérieux, je suis un duelliste accompli et je le vis plutôt avec satisfaction.

we'll build our dream from the ground up (ft. flora, chimay & mama marvel) - Page 2 Large


André Hamann ©️ Yumita


Ils étaient enfin réunis, quatre personnalités différentes rassemblées en un seul et même lieu. L'énigmatique et sage Rowena, dont l'aura froide déposait un sentiment de sévérité silencieuse. La douce Helga, dont le coeur débordait d'une générosité sans limites, son sourire illuminant toute la pièce d'un seul et même mouvement. Salazar, nouveauté fascinante dont son regard ne pouvait se détacher. Il respirait l'intelligence et l'ambition, un côté mesquin ressortant derrière son visage charismatique. Godric sourit à son commentaire piquant, carrant exagérément les épaules comme une invitation insolente à répéter ses paroles. « Il me semble que tu es le plus court de nous deux, Salazar. » il rajoute avec un aussi grand sourire que possible, malicieux. Il aimait le défi qu'apportait le brun dans son existence, l'exaltante acidité de ses mots et la vivacité de son cerveau. Et son accent typiquement irlandais était très divertissant. Il finissent cependant par réellement s'attabler, commandant tous la boisson légèrement sucrée qui faisait grande vague dans le pays. Un breuvage mousseux, d'une étrange consistance et d'un goût mystérieux dont la recette était jalousement gardée. Gryffondor ne rechignait pas sur un Whisky-pur-Feu, lors de tardives conversations près d'un feu de cheminée, mais cela ne se prêtait pas à la situation. Malgré sa facilité à garder contenance assez longtemps avec de l'éthanol dans le sang, il tenait à avoir les idées clairs pour réfléchir correctement au projet qui allait être énoncé d'une minute à l'autre. Et il en était fort impatient.

Prêtant une oreille attentive à ses explications, le coeur battant follement. Un endroit pour apprendre, comprendre la magie, s'élever, l'apprivoiser en toute sécurité ? Que demander de plus intéressant et de plus juste ? Évidemment qu'il en serait. C'était une opportunité à ne pas manquer, une idée merveilleuse et qui révolutionnerait le monde magique. Un lieu où seraient tous rassemblés les êtres magiques, main dans la main, pour vivre librement, ne plus se cacher des humains, exister en plein cohésion avec leur nature propre. C'était son grand rêve. « Mais c'est une superbe idée Rowena ! Il me tarde déjà d'y mettre la main à la pâte ! » il s'exclame avec un rire qui se rapproche d'un joyeux aboiement. Il imaginait déjà un espace de duel, pour apprendre aux différentes espèces à utiliser leurs avantages magiques intrinsèques, à se défendre des agressions extérieures dans la plus grande harmonie avec eux-même.

La question de l'emplacement est justement soulevée par Serpentard et il ne lui faut que quelques minutes de réflexion avant de taper du poing sur la table, le visage fendu par un sourire de connivence. « Très chers compagnons, je pense avoir une idée d'où situer ce projet. » Il laisse quelques secondes théâtrales de silence avant de reprendre, joignant ses doigts les uns aux autres, les coudes sur le meuble en bois. Ses yeux verts passant de visage en visage. « En parcourant l'Écosse pour un voyage diplomatique, j'ai ressenti une puissante concentration de magie dans les Highlands. Une concentration si forte qu'elle a malmené mes flux internes et fait dresser les poils sur mes bras. Et quoi de mieux que de placer un endroit destiné à la magie là où elle s'y trouve la plus forte ? » termine-t-il, le souffle presque coupé de sa tirade, mais le regard brillant d'une excitation difficilement contenue.    
   


@Mama Marvel @Chimay Bleue @winter Désolé du retard mes petits loukoums :TT:



let's get so much feelings ☩
Revenir en haut Aller en bas
 
winter
winter
Féminin MESSAGES : 1160
INSCRIPTION : 10/06/2018
ÂGE : 19
RÉGION : montréal, qc, canada
CRÉDITS : avatar : kane. gifs profil : moi. signature : anesidora (code) & pando (icons) & welcome to night vale (citation)

UNIVERS FÉTICHE : science-fiction, fantasy, réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1824-winter-amor-vincit-omnia http://www.letempsdunrp.com/t1837-rps-de-winter#34053 http://www.letempsdunrp.com/t1918-personnages-de-winter
Winter

we'll build our dream from the ground up (ft. flora, chimay & mama marvel) - Page 2 Empty


Rowena Serdaigle
J'ai 33 ans et je vis à Great Glen, en Angleterre. Dans la vie, je suis une sorcière et je m'en sors bien. Sinon, je suis mariée et mère et je le vis plutôt bien.

we'll build our dream from the ground up (ft. flora, chimay & mama marvel) - Page 2 Tumblr_mcb0lf85Bq1r78t9ro11_r2_250

zhang ziyi ©️ inkessa
Rowena haussa un sourcil amusé à la façon dont Salazar et Godric raillaient et plaisantaient ensemble. Elle reconnaissait bien là la nature compétitive de Serpentard, et elle en vit un certain reflet chez le Gryffondor. Puis leurs breuvages arrivèrent et Rowena fit son discours, dont elle avait préalablement préparé les idées mais pas les mots.

Empreint de notre magie ? Helga répéta-t-elle. Rowena l'observa et, constatant l'expression de la Poufsouffle, devina qu'elle était déjà en train de réfléchir, de préparer ses idées. Rowena fut contente de voir cette première trace d'intérêt, et encore plus lorsque Helga confirma, à voix haute, qu'elle souhaitait collaborer au projet.

Salazar fut le suivant à proclamer son approbation. Rowena ne put s'empêcher de ressentir une pointe de fierté ; non seulement Salazar n'était pas déçu mais il semblait également bien enthousiaste. C'était un sorcier qui pesait ses mots et il confirmait ce qu'elle soupçonnait déjà : cette idée, ce projet était à la fois important et prodigieux. Déjà Rowena y pensait en tant que dessein commun, collaboratif. Salazar commença déjà à lancer des idées, à poser des questions. Il proposait d'utiliser des runes dans le sort de dissimulation, suggérait différents espaces qui feraient partie du lieu...

Salazar se laissait porter par ses réflexions. Rowena attendit donc qu'il eut terminé avant de répondre. « Oui, l'utilisation de runes est sans aucun doute plus que judicieuse. De plus, tous ces espaces que tu proposes me semblent appropriés. » Godric l'avait également félicitée pour l'idée, sur laquelle il lui tardait de travailler... Et ainsi leur équipe était complète. Rowena Serdaigle, Helga Poufsouffle, Salazar Serpentard et Godric Gryffondor. Rowena avait un pressentiment que le monde de la magie serait irrévocablement transformé par leurs exploits.

Dans son enthousiasme, c'était à peine si Godric tenait sur place. Il révéla alors qu'il avait un endroit en tête. Rowena en fut ravie : cela accélérait tout. S'ils avaient déjà un emplacement où commencer à construire, le projet pouvait être mis en marche bien plus rapidement. « Cela me semble être l'endroit idéal, » répondit Rowena après la description de Godric. L'engouement qu'elle ressentait faisait disparaître son masque de froideur, de recul, et la distance qu'elle s'imposait habituellement. « Il faudrait que nous allions visiter les Highlands, dans ce cas ! Nous devrions le faire tous ensemble. » Elle l'imaginait déjà ; eux quatre, se tenant dans cet endroit, leur magie réagissant à celle de la nature, et les plans qu'ils pourraient élaborer ensemble...

« Pour ce qui est de la forme et de la fonction exactes du lieu, j'avais espéré que c'est quelque chose que nous trouverions ensemble, une fois tous réunis, » avoua-t-elle alors.


† we found a little piece of heaven here. it is black, smooth, oblong. it hums a soft, but discordant note, and we are afraid to touch it.
Revenir en haut Aller en bas
 
Mama Marvel
Mama Marvel
Féminin MESSAGES : 3627
INSCRIPTION : 19/09/2017
ÂGE : 25
RÉGION : île de France
CRÉDITS : avatar > MissElysium, gif > captain rogers, signature > Crazyoilmachine

UNIVERS FÉTICHE : univers venant de livres (hp, hg, âmes vagabondes), de DA (disney, avatar le dernier maître de l'air), de films (marvel, à l'eau de rose) ou réel, bref un peu tout...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1224-eljos-danser-sous-la-pluie#181 http://www.letempsdunrp.com/t1474-c-est-l-histoire-de-ma-vie http://www.letempsdunrp.com/t1388-dans-mon-monde-a-moi-il-n-y-a-que-des-poneys
Hélo

we'll build our dream from the ground up (ft. flora, chimay & mama marvel) - Page 2 Empty


Helga Poufsouffle
J'ai 36 ans et je vis à ville, Angleterre. Dans la vie, je suis sorcière, plutôt douée. Sinon je suis célibataire et je le vis plutôt bien.




rosamund pike ©️ january cosy
Helga était discrète, son idée se formait dans son esprit, mais elle avait peur de ne pas plaire, peur que ce soit trop éloigné de ce qu'ils imaginaient, parce que déjà ils avaient plein d'idées, ils parlaient forts, plein d'excitation, avec des grands gestes, ils proposaient tandis que Helga ne disait rien, les oreilles ouvertes.

Godric avait une idée de lieu, déjà. Il parlait de flux d'énergie et Helga marchait beaucoup à l'intuition alors cela ne pouvait que la toucher, elle savait bien que Godric était un homme bon, ce n'était pas un ami d'enfance si cher à son coeur pour rien, mais cela lui faisait toujours plaisir quand elle entendait ses petites phrases pleines d'espoir et d'idées. Elle était réellement fière de lui. Les yeux de la jeune poufsouffle brillaient, Salazar aussi était surprenant, elle aimait sa façon de penser avec une ambition sans borne, cela se sentait dans ses paroles et c'était plus que rassurant de voir des personnes si impliquées dans ce projet, Rowena avait décidément choisi les bonnes personnes.

« Et si »

Ses mots se perdent dans le flot de paroles de ses comparses, elle referme rapidement la bouche et tourne sa langue dans sa bouche. Et si son idée était déplacée ? Mais Rowena tourne la tête vers elle, peut être qu'elle l'a entendue. Helga plonge son regard dans celui de son amie, c'est une mère, elle peut la comprendre sûrement. Elle inspire.

« Et si c'était une école que l'on faisait ? »

Helga ne sait que penser, elle trouve personnellement que son idée est fantastique, réunir tous les enfants d'Angleterre et des environs et qu'ils forment des liens, peut être aussi forts que ceux de Godric et elle. Les sorciers de demain se connaîtraient et s'appuieraient les uns sur les autres. L'idée de Rowena germerait ensuite, logiquement, de ce qu'ils auraient créé.


we'll build our dream from the ground up (ft. flora, chimay & mama marvel) - Page 2 2a
Revenir en haut Aller en bas
 
Chimay Bleue
Chimay Bleue
MESSAGES : 79
INSCRIPTION : 15/10/2018
ÂGE : 20
RÉGION : Celle de la bière et de la pluie
CRÉDITS : Gipher

UNIVERS FÉTICHE : HP, TWD, Post-apo, les univers loufoques, etc...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue

we'll build our dream from the ground up (ft. flora, chimay & mama marvel) - Page 2 Empty


Salazar
Serpentard

J'ai 32 ans et je vis à Carrickfergus, en Irlande. Dans la vie, je suis sorcier et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à mon éternelle curiosité, je suis toujours en vadrouille et je le vis plutôt avec plaisir.

we'll build our dream from the ground up (ft. flora, chimay & mama marvel) - Page 2 Meo6


Sam Claflin ©️Moi c:

La mauvaise humeur du brun était tout oubliée. Il n’avait plus d’yeux et d’oreilles que pour ce projet, qu’une envie : le commencer. Il continuait ainsi à réfléchir, les autres prenant la parole à leur tour. L’autre homme de la tablée semblait tout aussi enthousiaste que Helga et Salazar lui-même, et l’irlandais pouvait sentir la fierté de Rowena quand elle eu face à elle les preuves de l’importance de son projet. Cette fierté faisait perdre à la belle dame un peu de sa distance, relaxant sa posture et laissant s’échapper quelque chose de plus chaleureux, comme une statue qui se met à respirer, à retrouver de la couleur. Loin d’être en la défaveur de sa beauté, cela donnait quelque chose de plus vivant à son faciès.  Elle répondait à Godric, qui lui semblait prêt à sauter immédiatement dans la construction de la chose, à se lancer dans l’aventure dans la seconde même. Son entrain pour l’idée sembla pousser plus loin encore une exubérance naturelle, chose qui se transcrivait par un regard plus brillant, des gestes plus prononcés, comme un acteur au moment le plus dramatique d’une pièce.  

Pendant que ses deux compagnons s’étaient mis à discuter, il s’était reculé dans sa chaise, bras croisé, un regard perçant posé sur eux. Toutes ces réflexions, ces découvertes sur ceux qui l’entourait à présent, Salazar prit soin de les noter dans un coin de son esprit, de les garder là où il pourrait les retrouver. Il avait déclaré son soutien, il avait parlé, il pouvait maintenant regarder. Le brun était le type de personne qui avait le besoin de tout observer, de tout analyser et décrypter. L’homme aimait comprendre les choses qui l’entourait, les connaître, et cela incluait les hommes & femmes qu’il rencontrait au cours de ses périples. Il n’était donc pas rare de le retrouver ainsi, silencieux au milieu du bruit, injoignable le temps de quelques instants. Il leur poserait toutes les questions qui continuaient à affluer, cela allait sans dire, mais pas encore. Pour le moment, le sourire toujours aux lèvres, il pouvait simplement les écouter. Après tout, il avait rarement eu une compagnie aussi digne d’être entendue. Son regard glissa des deux figures animées pour se poser sur celle qui était, elle aussi, silencieuse. Un sourcil vint se lever. Là où il avait de longues correspondances lui ayant permis de connaître un peu le psyché et la façon d’être des deux autres, Helga était un mystère pour l’homme. Une femme indéniablement intelligente mais qui semblait rechigner à prendre la parole. Salazar avait du mal à comprendre pourquoi et fut encore plus intrigué quand il vit la belle dame ouvrir la bouche avant de la refermer. Salazar s’avança dans sa chaise, souhaitant entendre ce que la blonde avait à dire, souhaitant savoir si elle réussirait à les surprendre.

Le silence se fit. Salazar observait Helga, les deux sourcils haussés cette fois, processant ce qu’elle venait de dire. L’idée était si… Simple. Et pourtant. Le sourire refit surface avec plus de fermeté. Simple mais parfaite. Une école. Le brun n’y aurait jamais pensé, n’ayant pas d’affinité particulière avec les enfants. Régler le problème à sa source en les prenant jeune, en leur montrant jusqu’où leurs capacités pouvaient les mener si elles étaient pleinement exploitées. Lier le monde sorcier en les liant dès l’enfance. Leur montrer le fossé qui les séparaient des moldus, l'infériorité de ces derniers. Plus il y pensait, plus Salazar trouvait la solution parfaite. D’un geste léger, il inclina la tête en direction de la dame, signe de respect.
“Une école. Rowena, tu as particulièrement bien choisis tes partenaires pour cette aventure. Je pense que cette idée ne serait venu qu’à Miss Poufsouffle, et elle me semble parfaite. Un lieu où les jeunes sorciers pourraient vivre en communauté, apprendre à maîtriser et dépasser leurs limites par l’éducation. Cela formerait des adultes hautement plus capables de prouesses que s’il doivent chercher les clés seuls et dans l’ignorance. Ce serait une révolution incroyable pour le monde magique.”
Avec cette idée en tête, la réflexion étaitplus simple, l’ordre de priorité des questions aussi. Le lieu, le lieu était encore et toujours primordial. Il se tourna vers le grand blond.
“Godric, le lieu me semble idéal. Je rejoins Rowena sur l’idée d’y aller tous ensemble afin de décider s’il nous convient à tous, voir s’il remplit les conditions nécessaires à notre projet.”
Notre projet. Il n’y avait plus de doute dans l’esprit de Salazar : lui et les trois personnes assises à cette table concrétiseraient leurs paroles. À quatre, ils en avaient nul doute les capacités. Les idées fourmillaient, les questions bouillonaient. Claquant des doigts, il fit apparaître un parchemin et une plume déjà imbibée d’encre, notant ce qui avait été dit et ce qui restait à dire, reflexe du scientifique et chercheur qu’il était avant tout. Il parlait en même temps, “Il faudra réfléchir à un moyen de trouver tous les sorciers, un objet qui saura détecter un enfant issu de la magie même s’il se trouve au fin fond de la plaine irlandaise.” Salazar arrêta d'écrire et leva les yeux vers ses compagnons, souhaitant entendre ce qu’ils avaient encore à proposer, souhaitant se lancer dans la réalisation cette merveilleuse idée.


#1a7a52
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


we'll build our dream from the ground up (ft. flora, chimay & mama marvel) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
we'll build our dream from the ground up (ft. flora, chimay & mama marvel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Horse Dream RPG
» beautiful dream
» 02. « Dream on »
» [UPTOBOX] Requiem for a Dream [DVDRiP]
» Lost, dream and love

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers fantasy :: Harry Potter-
Sauter vers: