Partagez | 
 
 
 

 Chapitre 3 - The devil in me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
Leonnor
Féminin MESSAGES : 202
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 26
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://[url=http://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-wit http://www.letempsdunrp.com/t2237-y-a-plein-d-idees-pour-tous-les-gouts-la-dedans-7-7-idees-libres
Flash


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Deux âmes esseulées.
Deux comètes qui entrent en collision.
C'est la première partie de l'histoire d'un homme et d'une femme que tout oppose.
Sauf leurs coeurs écorchés vifs.

Chapitre 1
Chapitre 2

Contexte provenant du cerveau malade d'Ella et de Leo
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Leonnor
Féminin MESSAGES : 202
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 26
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://[url=http://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-wit http://www.letempsdunrp.com/t2237-y-a-plein-d-idees-pour-tous-les-gouts-la-dedans-7-7-idees-libres
Flash



Erin Macallister
J'ai 19 ans et je vis à Ashland, Oregon, USA. Dans la vie, je suis perdue et je m'en sors pas très bien serait un euphémisme. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple et je le vis plutôt pas bien.

Informations supplémentaires ici.


Michelle Oosthuizen - leonnor



Erin continuait d'envoyer des petits messages à Luke. Elle avait pris l'habitude de le faire dès que Jonah ne pouvait pas la voir. C'était souvent lorsqu'il dormait, lorsqu'il partait aux toilettes ou lorsqu'il ne faisait pas attention à elle. En l'occurrence, celui-ci avait été envoyé pendant qu'elle s'enfermait dans la salle de bain pour se faire jolie.

Erin a écrit:

Je n'aurais pas beaucoup de temps pour te parler aujourd'hui Luke mais je te souhaite une bonne journée. :) Je vais essayer d'acheter le livre dont je t'ai parlé quand Jonah aura le dos touné.


Ayant mis son short noir en tissu et son débardeur bordeaux, elle ressortit de la pièce pour accompagner Jonah. Celui-ci voulait aller dans une boutique d'occasion pour essayer de se trouver son nouveau jeu favori. La jeune femme n'avait pas vraiment eu son avis à donner. On ne pouvait pas dire que cette sortie l'intéressait. D'ailleurs, elle repensait à Luke qui lui avait dit que ça ne devait pas être toujours très amusant de discuter avec le garçon. Ça ne l'était pas ès qu'on espérait pouvoir élargir le débat à un sujet qui ne semblait pas particulièrement fascinant au jeune homme. Il fallait bien admettre qu'à part les jeux vidéos, ses potes, la drogue, les films d'action et l'alcool il n'y avait pas grand-chose qui faisait de lui un être humain intéressant. Erin aurait aimé juste une fois qu'il fasse semblant de trouver intéressant le fait qu'elle aimait les travaux pratiques comme la poterie ou le macramé. Qu'elle appréciait de décorer la maison ou de se mettre dans un coin pour rêvasser et s'inventer des histoires. D'ailleurs, même si elle ne lisait pas beaucoup (Jonah disait qu'elle faisait ça juste pour se donner l'air intelligente et faire la prétentieuse)  ça ne l'empêchait pas de désirer ardemment de pouvoir s'acheter un livre et le lire en cachette. C'était son obsession du moment de faire des choses interdites sans que Jonah le sache et d'en parler à Luke.

Malheureusement pour elle, elle rêvassait un peu et alors qu'ils marchaient dans la rue son regard se tourna justement vers un policier bien connu. Elle ouvrit les yeux un peu plus grand en constatant quec c'était bien lui dans son uniforme de flic. D'ailleurs, il avait quelques copains avec lui. Le quartier n'était pas réputé ni pour son calme ni pour la sympathie des voisins. Probablement qu'un gars s'était fait épinglé. Toujours était-il que ça n'intéressait pas Erin qui bien que ne pouvant pas vraiment faire un signe de la main devant Jonah se permit un sourire affectueux à celui qu'elle considérait actuellement comme son seul ami. Malheureusement, le garçon n'aimait pas devoir se répéter. Or il s'avérait qu'il venait de l'appeler deux fois en réalisant finalement qu'elle n'écoutait pas comment il était parvenu à faire la passe décisive dans son jeu de foot hier. Et puis, il y avait eu le moment où il avait capté que sa nana se permettait de regarder un autre gars et pire de lui sourire. Qu'est-ce qu'elle croyait celle-là ? Qu'elle pouvait se permettre de draguer sans que ça ait des conséquences. Puisque c'était comme ça, ils allaient rentrer maintenant.

La blonde vénitien tourna la tête vers lui surprise en l'entendant dire qu'ils rentraient. Un peu déçue, elle répondit qu'ils étaient sensés allé manger un bout dehors. Comme elle ne bougeait pas assez vite et qu'il n'était pas d'humeur à se justifier, il monta d'un cran dans la persuasion. En plus, il était de mauvaise humeur car ils n'avaient même pas son jeu au magasin.

"Erin, on rentre dépêche-toi."
lance-t-il alors qu'il s'approche pour la tirer par le poignet afin de la convaincre de regagner la voiture. Par réflexe, elle bloque son corps. Cela a pour conséquence qu'elle ne bouge comme il l'avait prévu. "Mais Erin bordel, qu'est-ce que tu fous on pas vas rester là pour toujours ?" Elle continue de le dévisager sans comprendre et ça commence sérieusement à échauffer le garçon. Elle est bouchée en plus d'être conne cette grognasse-là ou quoi. "Qu'est-ce qu'il y a tu préférerais rejoindre le flic là bas ? Il te plait ? Il te fait des trucs dans le bas-ventre, je te suffis pas !" et son ton est bien plus menaçant qu'il ne l'était une seconde auparavant. Interloquée, elle ouvre des grands yeux alors qu'il parle maintenant d'une voix extrêmement forte. "Mais Jon… de quoi tu p.." elle n'a pas le temps de finir sa phrase qu'il l'a tiré pour l'attraper à lui avec violence la tenant dans ses bras. Elle se raidit à ce contact imprévu. "T'es à moi Erin, tu comprends ça ? Après tout ce que j'ai fait pour te sauver de ta propre merde, tu me remercies comme ça ? T'étais qu'une pouilleuse plein de merdes qu'elles trainaient derrière elle. T'es à moi et tu crèveras en étant à moi, alors arrête de rêver à autre chose. C'est le moins que tu puisses faire pour me remercier d'être le seul qui t'aime. " Il l'embrasse avec violence posant ses lèvres sur les siennes avec une véhémence non partagée par la jeune femme. Et puis alors qu'il la tient, il ouvre la portière d'une main et la jette sans ménagement dans la voiture. Il claque ensuite la porte. "Et quand je dis on rentre, on rentre point final. T'es personne pour discuter mes ordres, c'est clair ?" Elle hoche la tête confuse, troublée et honteuse un peu ne sachant pas vraiment ce qu'elle doit faire, elle baisse les yeux.


Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
ELLADORA TONKS
MESSAGES : 1739
INSCRIPTION : 19/07/2018
ÂGE : 24
RÉGION : PACA
CRÉDITS : pando

UNIVERS FÉTICHE : HP, city, drama
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2050-finders-keepers-losers-weepers http://www.letempsdunrp.com/t2068-repertoire-d-elladora-tonks http://www.letempsdunrp.com/t2053-supermarket-flowers-for-elladora-tonks
Ella



Luke
Anderson

J'ai 34 ans et je vis à Ashland, Oregan, USA. Dans la vie, je suis shérif de police et je m'en sors très bien. Sinon, je suis marié depuis une dizaine d'année, je suis père de deux enfants et ma vie est un foutoir complet.


Luke est un homme marié de 32 ans, avec deux enfants, Isaiah, 7 ans & Marty, 3 ans. Il est le shérif de la ville d'Ashland et est très respecté par ses pairs ainsi que les habitants du village. Mais Luke n'est pas heureux dans cette vie monotone. Avec sa femme, ils ne font plus l'amour depuis des mois, il s'est mit à errer dans les bas-fond de la ville pour trouver un peu d'action.

Il fume depuis des années, vice que son fils aîné tente tant bien que mal de lui faire arrêter mais c'est l'un de ses seuls échappatoire.

Parfois, il se croit sportif en courant une fois par semaine mais il a une condition physique déplorable.


jensen ackles ©️ SWAN

La semaine avait été presque solaire depuis que Luke envoyait des messages à Erin. Ils avaient pu discuter durant les moments de disponibilité de la jeune femme, quand son petit-ami n’était pas dans les parages. Pour Luke, c’était compliqué aussi. Sa femme ne devait pas s’apercevoir que son portable avait plus d’intérêt que de donner le bain à Marty ou Isaiah, et donc ses journées de travail s’allongeaient inexorablement juste pour avoir le temps de répondre aux messages de la jeune blonde de même pas vingt-ans. Rien n’était correct dans ce qu’il entreprenait mais il en était à un stade où ça n’avait pas d’importance. Il reçut un message d’Erin concernant le livre dont elle lui avait parlé un peu plus tôt dans la semaine et il sourit avant de répondre.

LUKE a écrit:
Ne te trompe pas de rayon, je crois qu’avec le même titre, il y a des livres pour adulte !
Bon courage pour ta journée, j’aurais mon portable sur moi s’il y a un problème.

Et il le rangea au fond de sa poche. « Chef, Santos a eu des infos concernant la planque principale de Ramos. Je pense qu’il faudr… » Il avait déjà pris sa veste, Luke. « Allez tout le monde, Josh, avec moi. Smith, tu suis derrière avec Jefferson, et par pitié Matthews, n’oublie pas ton pare-balle. » Il soupira en levant les yeux au ciel pour mettre sa paire d’aviateur sur le nez. Il enfila son gilet pare-balle qui pesait une dizaine de kilo. Il accrocha son Glock à sa ceinture, et il prit le volant derrière sa voiture personnelle. Elle l’accompagnait dans toutes les balades, peu importe les étapes. Il la gara légèrement éloigné du lieu de descente, et il prit son arme à la main pour marcher sur les pavés de la rue. Des gens étaient là, mais Josh se chargeait de leur dire de s’éloigner. Mais en tournant à gauche Fairview St, il aperçut une blonde hypnotique. Il pilla d’un coup, net. Il était même surpris, d’autant plus qu’elle était accompagnée de son connard, et qu’elle semblait toute chétive à côté de lui. Et quand Erin fit un sourire discret presque intimidé, Luke le lui rendit tout aussi discrètement, sans la lâcher des yeux, oubliant presque la raison de sa venue. Mais ce fut de courte durée, vu qu’elle brisait ce lien entre leurs yeux pour revenir vers Jonah. Et c’était plus fort que Luke, il était obligé d’observer la scène. Il fit un signe de deux doigts à Jefferson et Smith pour qu’ils aillent en repérage, afin que lui-même puisse gérer un autre problème personnel.

Et la violence des gestes de Jonah laisse dégouliner tous les mots qu’il peut bien lui cracher à la figure. Luke n’avait pas besoin d’être proche d’eux pour le comprendre et il sentait quelque chose au fond de son ventre qui n’était pas commun, peut-être un peu malsain. Toujours son arme à la main, il se mit à marcher lentement. Jonah, Jonah, Jonah… Il suffisait qu’il fouille dans sa poche interne pour trouver de quoi le coffrer. Peut-être que sa voiture n’était pas en règle. Il cherchait des excuses pour l’arrêter. Mais là, à l’instant T, rien n’avait plus d’importance que Jonah. Le visage de Luke changeait et il raccourcit la distance entre les deux. Il tapota son insigne de shérif en s’approchant du petit-ami de sa… protégée. « Shérif Anderson, vous allez vous calmer de suite, ou je vais vous calmer. » Il entendit une voix au loin. « Chef, qu’est ce que vous foutez ?! » D’un signe de main, Luke fit taire Josh, et voyant un rire dédaigneux de la part de Jonah le plaqua contre le mur de son avant-bras. « Ecoute moi bien petit-con, tu vas lever tes sales pattes de mademoiselle Macallister sinon j’te coffre pour violence aggravée c’est clair ? » Puis il le relâcha, non sans fouiller la poche intérieure de sa veste. Et quelle ne fut pas sa surprise quand il sentit un petit pochon de marijuana. Luke se mit à rire presque machiavéliquement. « Oh Jonah, bravo à toi. J’imagine que si j’te demande les papiers du véhicule, je vais trouver une fraude à l’assurance ou une connerie dans le genre ? » Il secoua la tête, et retourna le corps de Jonah contre le mur. « T’es en état d’arrestation espèce de fumier. Tout ce que tu diras pourras être retenu contre toi... blablabla tu connais la chanson. » Il prit les menottes qu’il avait à la ceinture pour les accrocher aux poignets du gamin. « Josh, viens là. Je te laisse te charger de ce gars, récupère les papiers du véhicule. » Puis Luke se dirigea vers la voute en pierre de sa destination. Il s’arrêta juste avant de pénétrer dans l’endroit. Il se retourna, jeta un regard vers Erin qui semblait effrayée. Il avait tellement envie d’aller lui parler, il n’avait pas le temps. Il étira ses lèvres timidement et… partit récupérer Ramos.



ALLES c'est tellement la meilleure  :yaay:  :yaay:  :yaay:  :ÔÔ:  :siffle:  mouton
▬ ▬ ▬ ▬
mon répertoire de rp
pas trop de disponibilité de rp, sauf si coup de coeur bien trop énorme
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Leonnor
Féminin MESSAGES : 202
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 26
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://[url=http://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-wit http://www.letempsdunrp.com/t2237-y-a-plein-d-idees-pour-tous-les-gouts-la-dedans-7-7-idees-libres
Flash



Jonah Hillwood
J'ai 24 ans et je vis à Ashland, Oregon, USA. Dans la vie, je suis un mécano et un dealer à mes heures perdues et je m'en sors et c'est déjà bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec Erin Macallister et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.

Max Theriot - Scarlet


Jonah avait manqué de péter un câble. Quand il pensait que le flic à qui Erin souriait était venu jusqu'à lui pour se mêler de ce qui ne le regardait pas. Il n'avait pas eu le temps de protester, l'autre l'avait coffré pour un motif bidon. C'était bon, c'était juste un chichon de beuh pas de quoi en faire un cinéma. Ça puait tellement l'embrouille et le faux prétexte. Il avait été en colère ruminant pendant tout le long de la procédure qui l'avait amené ensuite dans une salle pour se faire interroger. Et puis, finalement il avait commencé à réaliser qu'en fait c'était pas si mal pour lui de se retrouver là en tête à tête avec le gars. Jonah malgré ses nombreuses failles de caractère n'en était pas moins doté d'une intelligence incisive et redoutable. C'était ce qui faisait de lui un bon manipulateur et un menteur encore meilleur. Son instinct s'était réveillé au galop quand il avait fini par décoléré. Ce gars-là, il tournait autour de son Erin et ça puait. Il venait de se souvenir qu'il l'avait appelé par son nom. Comment pouvait-il connaître son nom complet ? Il n'y avait pas trente-six mille possibilités quand on y pensait. S'ils étaient juste rencontrés dans la rue, elle n'aurait pas eu l'intérêt de lui donner autre chose que son prénom. Et puis s'il connaissait son nom, ça lui semblait étrange qu'il soit parvenu à le retenir si facilement. Sa blonde était malgré son attitude confinant à la bêtise parfois suffisamment prudente pour ne pas avoir filé son nom de famille comme ça gratuitement. Après tout, c'était une fugueuse et elle ne voulait pas que son beau-père chéri apprenne la vérité.

Ces nombreux éléments lui faisaient dire que les circonstances de leur rencontre avaient été probablement plus officielles et certainement moins agréables. Il comprit d'instinct que cette petite garce d'Erin lui avait donc menti. Est-ce qu'elle y avait été pour porter plainte contre lui ? Elle n'aurait pas osé tout de même. Il fronça les sourcils bien déterminé à être celui qui mènerait l'interrogatoire pour savoir ce qui se tramait entre ce bellâtre à la con et la jeune femme. Il avait entendu les gens parler du gars qui l'avait coffré en mentionnant le shérif. Il n'avait pas encore eu l'immense plaisir de discuter avec lui-même s'il avait déjà rencontré quelques flics du coin. Ce serait sans doute une expérience mémorable. Il y avait également ce que lui soufflait son instinct bien plus viscéralement ; une jalousie tellement forte qu'elle était difficilement exprimable avec des mots. Erin ne lui avait souri avec autant d'innocence et de douceur que lorsqu'il s'était mis en couple. Elle avait dit qu'elle était persuadée qu'il était son sauveur. Des foutaises manifestement vu que ce connard avait le droit aux mêmes genres de traitement. Est-ce qu'elle comptait le bazarder pour ce gars ? Il allait devoir se renseigner, heureusement il connaissait bien un des gars du service. C'était un mec qui se laisse facilement corrompre avec un ou deux billets. Ça avait bien arrangé Jonah plus d'une fois. Sans doute qu'il pourrait se démerder pour avoir des informations sur la compétition. Attaché dans la pièce, il avait toujours ce sourire suffisant qui ne se décollait jamais de son visage lorsque Luke pénétra dans la pièce.

"Shérif, quel honneur vous me faites de venir m'interroger en personne. Par quoi on commence ?" lance-t-il avec son air désintéressé et terriblement habitué. Ça n'était pas la première fois qu'il se retrouvait dans cette situation et comme l'avait dit l'homme précédemment, il connaissait, effectivement, la chanson.


Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
ELLADORA TONKS
MESSAGES : 1739
INSCRIPTION : 19/07/2018
ÂGE : 24
RÉGION : PACA
CRÉDITS : pando

UNIVERS FÉTICHE : HP, city, drama
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2050-finders-keepers-losers-weepers http://www.letempsdunrp.com/t2068-repertoire-d-elladora-tonks http://www.letempsdunrp.com/t2053-supermarket-flowers-for-elladora-tonks
Ella



Luke
Anderson

J'ai 34 ans et je vis à Ashland, Oregan, USA. Dans la vie, je suis shérif de police et je m'en sors très bien. Sinon, je suis marié depuis une dizaine d'année, je suis père de deux enfants et ma vie est un foutoir complet.


Luke est un homme marié de 32 ans, avec deux enfants, Isaiah, 7 ans & Marty, 3 ans. Il est le shérif de la ville d'Ashland et est très respecté par ses pairs ainsi que les habitants du village. Mais Luke n'est pas heureux dans cette vie monotone. Avec sa femme, ils ne font plus l'amour depuis des mois, il s'est mit à errer dans les bas-fond de la ville pour trouver un peu d'action.

Il fume depuis des années, vice que son fils aîné tente tant bien que mal de lui faire arrêter mais c'est l'un de ses seuls échappatoire.

Parfois, il se croit sportif en courant une fois par semaine mais il a une condition physique déplorable.


jensen ackles ©️ SWAN

La descente avait eu lieu. Ils avaient pu mettre la main sur Ramos et ses employés, ainsi que la drogue qu’il vendait dans la cave de la grand-mère de ce dernier. Un petit commerce de merdeux, mais quelque chose de concret quand même. Le chemin du retour était ponctué des cris du chimiste vendeur de drogues dures, et ses collègues l’avaient matraqué pour fermer sa gueule. Il conduisait sa propre voiture avec à sa droite Josh, et derrière Smith qui tenait fermement le prévenu. Ils arrivaient à bon port, et Luke en profita pour se griller une clope. Il avait envie de savourer cette petite victoire d’avoir coffré et Ramos, et Jonah. Il appuyait un pied contre la pierre en avalant chaque bouffée de pétrole qui si c’était la dernière et il en profita pour envoyer un message à Erin.

LUKE a écrit:
Il le méritait, pardon.

Il avait besoin de s’excuser auprès d’elle parce qu’il savait qu’elle devait s’inquiéter malgré tout pour lui. Elle avait cette empathie, ce besoin de voir le côté positif des gens que n’avait pas Luke et c’était une qualité absolument sublime, sauf quand on se retrouvait face à des ordures comme Jonah. Luke écrasa sa cigarette dans la vieille boîte de conserve qui se trouvait là et il entra ensuite dans le commissariat. « Viola, appelez ma femme et dites-lui que je ne rentre pas ce soir. J’ai des genoux à casser. » Il était surexcité. Il ne savait pas comment il allait réagir face à ce trou du cul mais le sang-froid qu’avait toujours eu Luke s’effritait face à la perspective de passer un moment en tête-à-tête avec le petit-ami d’Erin. Il poussait la porte du couloir qui menait à son bureau, elle était ornée d’un magnifique « SHERIF LUKE ANDERSON » en noir capitale sur la vitre. Il entra sans précipitation, comme si c’était un interrogatoire classique. « Jonah Hillwood, vingt-quatre ans, originaire d’Ashland. Un joli casier judiciaire pour trafic, vente, consommation. » Il feuilletait son dossier sans répondre à sa question, un visage de dédain, les lèvres retroussées à l’envers en hochant légèrement la tête. Il faisait le tour de son bureau en lisant chaque mot présent devant ses yeux. « Je vois qu’on à faire à un dur. Je ne te présente pas la cellule dans laquelle tu vas passer la nuit, c’est devenu une seconde maison. » Il ne supportait pas de voir cette gueule le regarder avec autant d’indifférence. Jonah était un connard méprisant, un sourire suffisant et acerbe sur le visage. C’était infernal, et Luke n’avait qu’une envie, le frapper en plein visage. Mais il allait se retenir, parce qu’il ne voulait pas de charge contre lui. Peut-être un peu le brusquer à la limite. Il serrait les dents. « Il s’avère, Jonah, que tu possédais comme d’habitude de la drogue, que ta voiture n’a pas d’assurance, que la plaque d’immatriculation de ton bolide n’existe pas dans nos données et qu’en plus de ça, tu violentes les personnes de ton entourage, témoignage à l’appui. Je continue ou… ? » Il avait tellement de chose à lui balancer à la figure mais ça ne ferait qu’aggraver le cas pour Erin qui s’en prendrait plein la tête. Et c’est là que Luke réalisa son erreur. Il avait arrêté Jonah pour son égo, par colère et par souci chevaleresque sans se rendre compte que c’était Erin qui allait en subir les conséquences, et personne d’autre. Il serrait les poings en se disant que de toute façon, il ne pourrait pas revenir en arrière.

Luke se pencha en avant les bras croisés pour bien planter ses yeux bleus dans le regard de Jonah. « Je vais te faire tomber pour tous les moindres petits chefs d’accusation qui existent dans le code civil, est-ce que c’est clair ? » Il recula ensuite tranquillement, regardant Jonah de haut.


ALLES c'est tellement la meilleure  :yaay:  :yaay:  :yaay:  :ÔÔ:  :siffle:  mouton
▬ ▬ ▬ ▬
mon répertoire de rp
pas trop de disponibilité de rp, sauf si coup de coeur bien trop énorme
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Leonnor
Féminin MESSAGES : 202
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 26
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://[url=http://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-wit http://www.letempsdunrp.com/t2237-y-a-plein-d-idees-pour-tous-les-gouts-la-dedans-7-7-idees-libres
Flash



Jonah Hillwood
J'ai 24 ans et je vis à Ashland, Oregon, USA. Dans la vie, je suis un mécano et un dealer à mes heures perdues et je m'en sors et c'est déjà bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec Erin Macallister et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.


Max Theriot - Scarlet


Jonah connaissait bien les gars comme ça. Ou du moins, il avait l'impression d'avoir une bonne visualisation  de pour qui ils prenaient. C'étaient des gros poissons dans une petite mare qui se servait du contrôle qu'ils avaient grâce à la loi pour compenser celui qu'ils n'avaient pas sur la leur. Il n'avait même pas moufté quand le gars avait commencé à lui déballer ses arguments. Ce n'était pas la première fois qu'il allait en prison. Ce n'était pas un endroit particulièrement agréable mais si on connaissait les règles on pouvait s'en sortir.  Il savait que ça énerverait l'autre de ton saoul de prétendre qu'il ne réagissait pas. S'il y avait bien une chose à laquelle le brun était bon, c'était de jouer avec les nerfs des autres jusqu'à ce qu'ils finissent par péter un câble. En plus, si jamais le flic finissait par le taper, c'est lui qui serait en tort. Ce petit flic à la manque n'avait aucune idée du torrent d'emmerdes dans lequel ça pourrait le mettre de toucher Jonah. De ça, le blond ne doutait aucunement. "Et pendant ce temps-là t'essaieras de tirer un coup avec ma copine ? C'est petit de m'évincer juste pour pouvoir avoir une chance avec elle." Et là, il se demande s'il va pousser le vice plus loin. Il veut savoir à quel point il a raison. Il n'est pas stupide non mais il est trop provocateur pour être un parfait manipulateur. Il ne sait pas mesurer ses mots, il parle comme les mots lui viennent ; avec impétuosité et provocation.

Ce gars représente tout ce qu'il n'aime pas. Un pauvre type d'une trentaine d'années qui est soit seul comme les pierres soit malheureux en mariage. Peut-être même un subtil mélange des deux. Le gars qui se pense en devoir de nettoyer les "vermines" comme lui alors qu'ils ne se rendent pas compte qu'ils sont pathétiques. Après tout Erin, avait dix-neuf ans, c'était qu'une gosse par rapport à lui. Ce vieux pervers voulait mettre ses pattes sur ce qui lui appartenait, quel arrogance. La colère qui vivait en symbiose en lui comme un parasite gratte à la porte de sa jalousie pour lui secouer les puces.  C'était son Erin et elle n'aimait que lui. Il fallait que quelqu'un prenne son courage à deux mains pour lui dire ses quatre vérités. "Elle est même pas majeure, je pense, enfin je ne connais pas aussi bien les lois que vous Sheriff, mais à mon avis c'est illégal. " Il hausse les épaules avec son éternel air indifférent de gosse qui aurait eu besoin d'un modèle et qui n'en avait pas eu. Ce même air du gosse de cinq ans qui dépasse les limites pour qu'on finisse par l'arrêter d'un bon coup de pied au cul. " Et plus important, si vous lui avez parlé, vous savez qu'elle est follement amoureuse de moi. Donc, vous devriez passer votre chemin. Elle s'approchera pas de vous à moins que ce soit moi qui lui ordonne." Il appuyait sur chaque syllabe pour bien montrer qu'il l'avait à sa merci et que c'était lui qui avait gagné. Que c'était lui qui passait ses mains sur son corps blanc tous les soirs, lui qui l'enlaçait dans ses bras, lui qui avait tout ces petits privilèges. Il regarde la montre qui est au mur d'un air pensif. "D'ailleurs, je pense qu'elle doit pas être loin du commissariat à l'heure qu'il est."



Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
ELLADORA TONKS
MESSAGES : 1739
INSCRIPTION : 19/07/2018
ÂGE : 24
RÉGION : PACA
CRÉDITS : pando

UNIVERS FÉTICHE : HP, city, drama
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2050-finders-keepers-losers-weepers http://www.letempsdunrp.com/t2068-repertoire-d-elladora-tonks http://www.letempsdunrp.com/t2053-supermarket-flowers-for-elladora-tonks
Ella



Luke
Anderson

J'ai 34 ans et je vis à Ashland, Oregan, USA. Dans la vie, je suis shérif de police et je m'en sors très bien. Sinon, je suis marié depuis une dizaine d'année, je suis père de deux enfants et ma vie est un foutoir complet.


Luke est un homme marié de 32 ans, avec deux enfants, Isaiah, 7 ans & Marty, 3 ans. Il est le shérif de la ville d'Ashland et est très respecté par ses pairs ainsi que les habitants du village. Mais Luke n'est pas heureux dans cette vie monotone. Avec sa femme, ils ne font plus l'amour depuis des mois, il s'est mit à errer dans les bas-fond de la ville pour trouver un peu d'action.

Il fume depuis des années, vice que son fils aîné tente tant bien que mal de lui faire arrêter mais c'est l'un de ses seuls échappatoire.

Parfois, il se croit sportif en courant une fois par semaine mais il a une condition physique déplorable.


jensen ackles ©️ SWAN

Il y avait une condescendance non dissimulée dans le comportement de Jonah, Luke sentait du malsain chez lui. C’était presque effrayant, mais à l’heure actuelle, c’était juste horripilant. Il écoutait le prévenu parler, ouvrir sa gueule à déblatérer de la merde continuellement pour le provoquer. Mais Luke était un gars qui savait garder son sang-froid dans toutes circonstances du quotidien. Enfin… jusqu’ici. Quand Jonah mentionne le fait que Luke essaie d’avoir une chance avec Erin, il se met à rire nerveusement, presque pour se moquer de son interlocuteur mais il s’avère qu’il y a une part de vérité dont il n’a pas conscience actuellement. Parce que pour Luke, ce qu’il fait avec Erin n’est rien de mal, il cherche juste à l’aider, il s’entend bien avec, il partage quelque chose de fort, une amitié certaine, de l’affection. Des choses qu’il n’aurait jamais dû faire de sa qualité de shérif, de sa position d’autorité, mais rien n’est plus réel que ce qu’il vivait. Il voyait des couleurs se dessiner dans un paysage grisonnant à chaque fois qu’il voyait son nom apparaitre sur son portable. Se passant la langue entre les lèvres, Jonah continuait sa tirade, Luke les bras croisés sur son corps, attendant qu’il finisse. Ensuite, il lui faisait un petit cours sur les lois et l’illégalité d’une relation entre un mineur et un majeur, Erin n’ayant même pas vingt ans. « Parce que toi t’es dans la légalité, peut-être ? » Il pencha sa tête sur le côté, comme pour mieux l’observer. Jamais Luke pouvait se voir tromper sa femme, ou pire coucher avec Erin. Elle avait dix-neuf ans, presque deux fois moins son âge, et il ne la voyait pas comme ça. Il voyait en elle une très belle jeune femme, certes, mais il ne pourrait jamais dépasser cette ligne invisible. C’était un professionnel, et il le resterait. Il ne savait toujours pas qu’il avait franchi cette ligne un nombre incalculable de fois.

Mais là Luke montrait son vrai visage. Un homme avide, plein de pouvoir, ordonnant à une fille de même pas vingt-ans ce qu’elle devait faire ou non. Il était en train d’insinuer que quoiqu’il arrive, Erin serait sous son joug et elle ne pourrait s’en échapper que s’il le décidait. Alors pourquoi cette situation enrageait Luke plus que de raison ? Ce dernier serrait les dents, prenant sur lui. Un dérapage. Un seul et c’était sa carrière qui volerait en éclat, ainsi que le visage de sa protégée. Il prit une grande respiration. Luke appuya sur le bouton ACCUEIL du téléphone. « Viola, vous pouvez regarder s’il y a une jeune femme blonde devant le commissariat ? Non, une gamine, vingtaine d'année. Merci. » Celle de la dernière fois. Mais c’était implicite et il ne voulait pas en rajouter. Déjà qu’il connaissait les conséquences des actions qu’il menait actuellement. Puis il revint vers Jonah en attendant la réponse. « Il t’est arrivé quoi Jonah dans ton enfance pour que tu sois devenu un gosse complètement taré ? Papa t’a tapé sur la tête un peu trop fort ? Maman s’est barré avec le voisin ? Ton père et ton grand-père c’est la même personne ? » Il devenait cynique, Luke, et ce n’était pas son genre. Mais c’était Jonah le fautif, ce connard qui le rendait sarcastique et mauvais. Il avait besoin de cracher du venin. « Tu vas passer quarante-huit heures ici. La loi veut que tu aies le droit à un coup de fil, donc nous allons te l’autoriser. Tu seras libre après avoir pissé dans ta cellule, et bouffé de la purée froide. » Puis une sonnerie s’élevait du téléphone fixe. Luke décrocha, de façon à ce que Luke n’entende pas. « Anderson. » Il attendit patiemment et son visage se décomposa. Elle était devant, et elle attendait Jonah. « Bien, merci Viola. » Il raccrocha le combiné, le visage dur. Mais putain, elle foutait quoi ?



ALLES c'est tellement la meilleure  :yaay:  :yaay:  :yaay:  :ÔÔ:  :siffle:  mouton
▬ ▬ ▬ ▬
mon répertoire de rp
pas trop de disponibilité de rp, sauf si coup de coeur bien trop énorme
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Leonnor
Féminin MESSAGES : 202
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 26
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://[url=http://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-wit http://www.letempsdunrp.com/t2237-y-a-plein-d-idees-pour-tous-les-gouts-la-dedans-7-7-idees-libres
Flash



Jonah Hillwood
J'ai 24 ans et je vis à Ashland, Oregon, USA. Dans la vie, je suis un mécano et un dealer à mes heures perdues et je m'en sors et c'est déjà bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec Erin Macallister et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.


Max Theriot - Scarlet


Il ne répond pas à la petit provocation gratuite de Luke. Il sait que c'est la preuve qu'il a touché un nerf sensible. Il est assez fier d'être parvenu presque par hasard à trouver un joli point de pression. Ça lui apprendra à ce connard de poulet à se croire plus malin que les autres. Son visage se ferme quand il parle de sa famille. Qu'est-ce qu'il en savait de la vie qu'il avait mené. Il perd son sourire arrogant pour devenir très froid et mauvais. On dirait presque une autre personne, quelqu'un de beaucoup plus sombre et de beaucoup plus vieux. Le père de Jonah était un militaire extrêmement rigide. Il imposait à ses deux enfants la discipline qu'on lui avait appris à l'armée. Il fallait filer droit au risque de se retrouver au mieux à récurer les chiottes avec une brosse à dent, au pire avec un méchant coup dans la gueule. Alexander ça le dérangeait pas de cogner sur ses gosses à l'occasion. Bon beaucoup plus souvent sur Jonah que sur sa sœur Angie. Parce que Jonah, il aimait pas l'autorité et il résistait. Jonah il s'était jamais laissé tapé dessus, et vers la fin ils se battaient carrément l'un avec l'autre. C'était à ce moment, vers ses dix-huit ans, qu'il s'était barré de sa baraque. L'ambiance était irrespirable à la maison. Ils manquaient de se sauter à la gorge tous les jours. En fait c'était depuis que sa pute de mère avait décidé d'aller rejoindre un autre mec en fin de compte.

Sauf que maman, elle voulait pas récupérer Jonah. Angie, elle avait dans les douze ans et elle était aussi silencieuse et muette qu'une carpe. Alors, ça allait c'était pas dérangeant. Mais Jonah, Jonah lui il crachait toute sa haine d'adolescence. Il criait sur sa mère et l'insultait de tous les noms. Juste pour se défouler. Quand son père l'entendait parler ainsi, le ton montait invariablement. Sans doute que c'était pour ça que Martha avait refait sa vie avec un agent immobilier et avait déménagé loin très loin. Le brun ne lui avait jamais pardonné ce qu'il avait vécu comme un abandon. Si on avait du le psychanaliser, on aurait sans doute dit que son comportement envers Erin c'était à cause de la colère et de l'abandon de sa mère et que son rejet de l'autorité et son besoin de transgression c'était son éternel besoin de décevoir son père. "Tu te sens tellement puissant là, Luke avec ton petit laïus et tes privilèges. Mais j'vais te dire, ça se voit comme le nez au milieu de la figure que t'es qu'un pauvre gars qui pense qu'à lui et qui abuse de son autorité. Tu penses que je traite mal ma copine ? Mais en quoi t'es mieux au juste de penser que c'est normal de vouloir se taper une nana qui a presque la moitié de ton âge ? " gronde-t-il pour lui répondre. Il sait être venimeux et factuellement là il peut pas lui sauter à la gorge comme il faisait avec papa. Finalement, il comprend que son amour d'Erin est là. Evidemment qu'elle est là, fidèle au poste comme un chien. La brave petite. "Ma chérie d'amour est là vu que tu me colles pas ton sourire satisfait au visage. Ça fait quoi de savoir que tu peux pas avoir raison sur tout, Sheriff." et il sourit de nouveau maintenant. Satisfait de lui avoir damné le pion à ce bouseux en uniforme.




Erin Macallister
J'ai 19 ans et je vis à Ashland, Oregon, USA. Dans la vie, je suis perdue et je m'en sors pas très bien serait un euphémisme. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple et je le vis plutôt pas bien.

Informations supplémentaires ici.


Michelle Oosthuizen - leonnor


Erin avait couru à la maison pour trouver des espèces afin de voir si on pouvait payer la caution ou faire quelque chose pour que Jonah soit libéré. Certes, elle avait eu peur quand il l'avait attrapé violemment mais elle avait eu bien plus peur lorsqu'elle avait vu Jonah se faire embarquer. Erin avait eu peur parce qu'elle s'était inquiétée pour Jonah mais aussi parce qu'elle s'était inquiétée pour elle. Il n'y avait pas moyen que cela ne lui retombe pas dessus d'une manière ou d'une autre. Elle avait fini par envoyer un message à Luke. Le message semblait agressif mais révélait principalement la panique.

Erin a écrit:
Luke, pourquoi t'as fait ça !? Jonah va penser que c'est ma faute. Je suis au poste, où est-ce que tu es ? Qu'est-ce qu'il va lui arriver ? Ce que tu as fait… c'était pas me protéger.


L'angoisse montait en elle de façon incontrôlable maintenant qu'elle réalisait à quel point se faire mettre en cage risquait de le rendre fou de rage. Elle le voyait déjà en train de lui hurler dessus et de dire que c'était sa faute. D'une certaine manière, ça l'était. Si elle n'avait pas souri à Luke, si elle n'avait pas commencé à lui parler…alors tout cela ne serait pas arrivé. Voilà qu'à la peur se mêlait incontrolablement la culpabilité.
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
ELLADORA TONKS
MESSAGES : 1739
INSCRIPTION : 19/07/2018
ÂGE : 24
RÉGION : PACA
CRÉDITS : pando

UNIVERS FÉTICHE : HP, city, drama
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2050-finders-keepers-losers-weepers http://www.letempsdunrp.com/t2068-repertoire-d-elladora-tonks http://www.letempsdunrp.com/t2053-supermarket-flowers-for-elladora-tonks
Ella



Luke
Anderson

J'ai 34 ans et je vis à Ashland, Oregan, USA. Dans la vie, je suis shérif de police et je m'en sors très bien. Sinon, je suis marié depuis une dizaine d'année, je suis père de deux enfants et ma vie est un foutoir complet.


Luke est un homme marié de 32 ans, avec deux enfants, Isaiah, 7 ans & Marty, 3 ans. Il est le shérif de la ville d'Ashland et est très respecté par ses pairs ainsi que les habitants du village. Mais Luke n'est pas heureux dans cette vie monotone. Avec sa femme, ils ne font plus l'amour depuis des mois, il s'est mit à errer dans les bas-fond de la ville pour trouver un peu d'action.

Il fume depuis des années, vice que son fils aîné tente tant bien que mal de lui faire arrêter mais c'est l'un de ses seuls échappatoire.

Parfois, il se croit sportif en courant une fois par semaine mais il a une condition physique déplorable.


jensen ackles ©️ SWAN

C'était infernal de savoir qu'elle était dehors et qu'elle l'attendait, qu'elle se sentait obligé de rester près de lui et de le sauver. Il ne méritait pas une fille comme Erin, et Luke ne comprenait pas cette dévotion à l'égard de Jonah. Ne pouvait-elle pas ouvrir les yeux sur l'enculé que c'était ? Luke n'avait pas conscience de l'impact d'un pervers sur la vie d'une femme, encore moins d'une gamine de l'âge d'Erin. Alors il prenait sur lui, mais ne supportait pas les mots qu'il entendit sortir de la bouche du blond. Parce qu'une part de vérité tapait directement la gueule de Luke qui avait bien conscience de sa condition misérable de pauvre mari en perte d'équilibre. Il serrait les dents pour ne pas serrer les poings et les foutre dans son nez. Mais Jonah ne cessait de penser que Luke veut se taper Erin, mais ce n'était pas le cas. Au contraire, il voulait l'aider, la porter haut et lui montrer que le monde n'est pas ce qu'elle voit à travers les yeux d'un petit-ami violent. Luke tapait du poing sur la table, pour faire taire son interlocuteur qui ne cessait de l'ouvrir. « Ferme ta gueule Jonah, t'es un merdeux qui tape sur la gueule de sa petite-amie pour prouver qu'il a des couilles, ferme-la. » Et c'était là qu'il craquait. Il se tenait appuyé sur ses poings, debout devant son bureau, le regard rivé droit dans les yeux bleus de l'autre con. Luke sentait son corps vibrer, il avait en lui arracher la tête et la gorge. Là, c'était un point de non-retour. Jonah lui souriait, suffisant, satisfait. Et au moment où Luke ouvrit la bouche, il reçut un message d'Erin. Il le lut rapidement pour ne pas être interrompu dans sa prise de position autoritaire.

Il se décomposa légèrement. Il essaya de ne pas le montrer à Jonah pour ne pas qu'il lise la culpabilité qu'il ressentait, mais il savait très bien qu'Erin avait raison. Il avait laissé parler ses émotions plus que son cerveau, et c'était infernal de devoir se brider. La gamine devait être terrorisée des conséquences que Luke amenait à l'équilibre qu'elle s'était créé, et aujourd'hui, Luke avait dépassé les bornes. Il ferma son téléphone sans répondre à Erin. Il ne l'avait pas protégé, il avait rendu la situation bien plus complexe, bien plus virulente pour Erin. Luke détendit alors ses muscles, posant ses mains sur le bureau plutôt que ses phalanges, et il s'assit. « Je t'ai à l'œil Jonah. Je te jure qu'au moindre faux pas, je trouve ton adresse et je fais une descente. C'est bien clair ? » Il appuya sur un bouton du téléphone. « Viola, envoie moi Josh, qu'il récupère le gars et qu'il le jette dehors. » « Bien chef. » Puis Luke se leva en voyant Josh pénétrer dans la pièce et il le laissa embarquer Jonah en se dirigeant vers la porte. Il marcha ensuite vers la porte d'entrée du commissariat pour voir Erin, attendant Jonah derrière le volant. « Viola, rentrez chez vous. » Et Luke regardait Erin et Jonah partir de la fenêtre du commissariat, le tête haute, les bras croisés.


ALLES c'est tellement la meilleure  :yaay:  :yaay:  :yaay:  :ÔÔ:  :siffle:  mouton
▬ ▬ ▬ ▬
mon répertoire de rp
pas trop de disponibilité de rp, sauf si coup de coeur bien trop énorme
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
Chapitre 3 - The devil in me
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Chapitre 1 : L'arrivée .
» Histoire de l'économie mondiale, chapitre 1
» ~ Chapitre I : Interprétation des rêves ~
» [CHAPITRE 4] Le monde des sorciers s'embrase.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: