Partagez | 
 
 
 

 Cringy meeting. [Flora&Evie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
EvieLeigh
Féminin MESSAGES : 27
INSCRIPTION : 19/10/2018
ÂGE : 20
RÉGION : France, Auvergne
CRÉDITS : JoeysGrl

UNIVERS FÉTICHE : City/Vie réelle/Universitaire.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace


Le contexte du RP
Mise en situation

Rencontre quelques peu particulière
Les 5 Seconds of Summer sont en tournée Nord-Américaine. Une sortie est prévue entre Ashton Irwin, Bryana Holly, Crystal Leigh et Michael Clifford. Michael est en avance, et croise quelques fans un peu gênantes de l'hôtel et là qui voilà, Crystal, parfaite diversion pour le sortir du pétrin, jouer aux petits-amis.

Contexte provenant de l'esprit de Flora & moi.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
EvieLeigh
Féminin MESSAGES : 27
INSCRIPTION : 19/10/2018
ÂGE : 20
RÉGION : France, Auvergne
CRÉDITS : JoeysGrl

UNIVERS FÉTICHE : City/Vie réelle/Universitaire.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Michael Clifford
J'ai 22 ans et je vis à Los Angeles, USA. Dans la vie, je suis Guitariste et chanteur et je m'en sors Relativement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis Célibataire et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.


avatar ©️ EvieLeigh


Ah la vie de star mondiale. On ne s’imagine pas quand on commence à 15 ans, à poster des vidéos sur youtube avec ses meilleurs amis, qu’on deviendrait célèbre. En tout cas, dans la tête de Michael Clifford, il n’avait pas imaginé être aujourd’hui à la tête du plus gros groupe que personne ne connait. Ah au cas où vous ne saviez pas, lui c’est Michael Clifford, bientôt 23 ans au compteur, guitariste et chanteur au sein des 5 Seconds of Summer. Trois albums studio dans la discographie, et un dernier album qui fonctionne à merveille. Personne dans le groupe ne s’attendait à un tel succès, surtout après le hiatus qu’ils avaient pris après le Sounds live feels live tour, leur tournée mondiale. Mikey en avait fait des choses dans sa vie, et au fond, quand il faisait le recul sur sa vie, il était fait pour ça, monter sur scène, et procurer du bonheur aux gens, et aider les fans à aller mieux, parce que les vrais groupes sauvent des fans, mais ce sont les fans, qui sauve un groupe. Sans les fans, Mikey, Luke, Calum et Ashton, ne serraient rien d’autre que des garçons lambdas de la banlieue de Sydney, a faire de la musique dans leurs garages. Ils avaient de la chance d’avoir été repéré par Liam, des One Direction, sans lui aussi, ils n’auraient rien fait.

Aujourd’hui, les garçons venaient d’atterrir à Los Angeles, pour le début de leur tournée Nord-Américaine, comme toujours, ils sont accompagnés, Ashton est avec Bryana, sa petite amie, qui elle-même à insister pour emmener Crystal, sa meilleure amie, pour on ne sait quelle raison, mais soit. Crystal est quelqu’un de gentil, d’après ce qu’il en à vu, et puis elle a les cheveux colorés, c’est sûrement quelqu’un de très bien ! Il y a Luke et Sierra, et Calum, et son fidèle perfecto noir, il aurait pu emmener son fidèle Duke, mais ça prend plus de place qu’un perfecto. Sortir de l’aéroport avait été long comme toujours, beaucoup de fans sont là, pour prendre des photos, avoir des autographes etc, c’est toujours plaisant de voir les fans, et puis ça nous fait autant plaisir qu’à eux, ils repartent avec le sourire et ça fait plaisir à voir, donner du sourire, c’est l’une des principales choses qui est motivante dans ce métier. Et puis savoir que la musique sauve des vies, c’est toujours gratifiant.

Ils s’étaient rendus à l’hôtel, chacun sa chambre, plus une chambre pour les invitées, photographe et manager. Michael s’était installé, avait installer son ordinateur pour jouer entre deux shows, et avait défait sa valise. Mais ils n’avaient pas vraiment le temps de lézarder sur un jeu vidéo ou même de se reposer, qu’ils avaient prévu une balade, avec Ashton, Bryana et Crystal. Encore un mauvais plan d’Ashton pour lui trouver une copine ça. Mikey avait juste troqué son sweat noir pour un de couleur un peu bourgogne, passa un coup dans ses cheveux colorés en gris, avant de rejoindre le couloir, et descendre dans le lobby et attendre le trio, qui devait le rejoindre. Il se mis à l’abri des regards, on va éviter d’attirer les fans ici. Mais c’est peine perdue, il entend des petits gloussements peu discrets dans son dos, et un flash. Des fans étaient déjà là. Elles sont deux certes, mais quand même. Il y avait des situations gênantes avec des fans, parfois, et celle-ci en était clairement une. Il va vers elles cependant, parce que bon, le garçon à grand cœur tout de même. Il discute cinq bonnes minutes avec elles, quand la situation tourne vraiment gênante. La jeune fille, commençait vraiment à poser des questions perturbantes, et Mikey se sentait un peu gêné, il priait pour que le trio le rejoigne et c’est Crystal qui descends en premier. Il s’excuse auprès des jeunes femmes, un plan en tête, et se dirige vers la colorée. «  Hey hun ! » Dit-il assez fort, en posant sa main au creux des hanches de la jeune femme. Il l’entraîne un peu plus loin, dans un salon adjacent, loin des regards indiscrets. « Mhm, pardon, vraiment je suis désolé. » Il passe sa main dans sa nuque, après l’avoir vivement ôter du corps de Crystal, un gêné d’avoir fait ça, mais c’était ça, ou le harcèlement par les deux femmes était proche. « Il fallait que je me sorte de ça. Je… Bref, désolé. » Il mime un pauvre sourire. Parfois, il fallait user de stratégie pour s’en sortir.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Floradaigh
Féminin MESSAGES : 138
INSCRIPTION : 07/10/2018
RÉGION : franco-suisse
CRÉDITS : © pizza planet (avatar) solosands (signa)

UNIVERS FÉTICHE : city, fantasy, historique, dérivé de séries, i'm open
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Crystal Leigh
J'ai 34 ans mais on ne dirait pas et je vis entre la Georgie et l'Australie. Dans la vie, je suis mannequin et je commence à peine à me faire connaître sur les réseaux sociaux mais je m'en sors relativement bien. Sinon, grâce à ma chance mais aussi à cause de mes insécurités, je suis célibataire et je le vis plutôt moyennement bien.




©️ Floradaigh
Une année, ça faisait une année qu'elle n'était pas rentrée à la maison. Crystal oscillait entre l'excitation et une appréhension qui ne l'avait jamais quitté, malgré la trentaine déjà dépassée. Avec tous les contrats qu'on lui avait proposé pour différentes marques, certains tournages de clips vidéo, l'idée de s'établir à Sydney s'était imposée comme une évidence. Ces nombreux mois s'étaient envolés à la vitesse de la lumière et elle n'en revenait toujours pas. Mais la colocation avec Bryana avait été à la hauteur de toutes ses espérances. La blonde en avait profité pour s'accoquiner avec le batteur du groupe le plus en vogue du moment, les 5 Seconds of Summer. Ashton était un petit soleil miniature, tout en sourires pleins de dents et en petites farces tristement amusantes. De ce fait, la demoiselle aux cheveux violets avait fini par rencontrer le reste du groupe, qui s'était avéré être tout aussi fascinant que le bouclé. Calum et son énergie intarissable, Luke et ses airs faussement mystérieux. Et Michael, adorateur de pizza et de jeux vidéos, aux cheveux toujours plus colorés à chaque fois que tu avais eu l'occasion de lorgner sur une photo dans le fil d'actualité de ton amie. Elle filait le parfait amour avec son batteur et votre vie avait continué doucement son cours, ponctué de rendez-vous, de shootings, d'excursions dans des paysages paradisiaques pour tourner des clips commerciaux. Elle vivait de son image, de son joli minois, de sa capacité à comprendre les gens bien plus qu'elle ne se comprenait elle-même. Pourtant, après un coup de fil de Bryana, elle se retrouve dans un avion pour accompagner les garçons dans leur tournée nord-américaine. Elle rentrait à la maison.

Arrivés à Los Angeles, c'est la folie qui commence. À peine descendus de l'avion, vous vous retrouvez encerclés de fans qui cherchent désespérément à apercevoir leurs idoles, idoles qui répondent présentes et s'attardent de longues minutes. Crystal ne peut réprimer un sourire devant la bienveillance du groupe envers ceux qui les admirent tant. Ils restent humains et conscients de l'impact des fans sur leur montée en flèche dans les charts. Sans eux, ils ne seraient rien et ils le savent, ils les remercient autant qu'ils peuvent. Un trait de caractère que certains finissent par oublier après quelques années de popularité, mais qu'ils gardent intacte. Et c'était rassurant. Après des photos et des autographes en pagaille, ils finissent leur périple dans un van noir aux vitres teintées, qui les emmène droit en direction de l'hôtel où ils logeront. Dans le même temps, la trentenaire en profite pour envoyer quelques messages à sa famille pour la prévenir de son arrivée sur le territoire américain, espérant trouver du temps pour aller leur rendre visite. Puis il faut finalement repasser par une foule en délire avant d'accéder au lobby de l'hôtel et à leurs chambres respectives.

Une sortie est prévue dans l'après-midi et elle troque ses habits de transport, sombres, pour un peu plus de couleur. Un tee-shirt blanc sur lequel elle glisse un long kimono vert olive à fleurs de cerisier et un jean confortable. Ses cheveux sont rapidement tressés, posés sagement sur une épaule. Le rassemblement dans l'entrée est prévu dans une quarantaine de minutes mais elle décidé de s'y rendre plus tôt, histoire de boire quelque chose de rafraîchissant. Mais Crystal n'a pas le temps de rejoindre le bar qu'une voix grave s'élève et qu'un bras est passé autour de sa taille. Elle se raidit instantanément, surprise, levant les yeux dans un regard clair. « Je- hein ? » elle couine doucement tandis que Michael, parce que c'est lui, l'entraîne à l'abri des regards. « Je ne comprends pas...? » elle bafouille, perdant toute maîtrise en sentant cette main chaude contre son mince tissu. Il retire celle-ci rapidement, se frottant la nuque avec des excuses. Il est mignon, avec son air de gamin pris sur le fait. Il murmure une vague explication et elle jette un oeil qu'elle espère discret vers les deux jeunes filles non loin de là. « Des fans trop entreprenantes ? » elle demande, avec un léger sourire. C'était amusant de voir rempli de gêne, lui qui semblait souvent nonchalant. La surprise passée, elle regarde à nouveau le comptoir vide de clients avant de proposer d'aller boire quelque chose pour faire passer le temps. Mais le temps de se rendre là-bas, leur chemin croise à nouveau les demoiselles qu'il cherchait à éviter. « Oh mon dieu ! C'est sa petite-amie !? C'est qui ? Hééééé, Michaaaaael ! » qu'elles s'écrient en faisant de grands signes et l'angoisse la reprend à la gorge. Elles approchent à nouveau, d'un pas rapide, venant à la rencontre des deux jeunes gens aux cheveux colorés. Crystal inspire, se préparant déjà à faire la plus grande boulette de sa vie, faisant jouer ses doigts dans l'air. Michael avait l'air désemparé et c'était le moins qu'elle puisse faire pour lui permettre de passer un séjour agréable. Si les soupçons était effacés, elles le laisseraient tranquille, non ? Elle l'espérait, du moins. Et elle glisse elle-même sa main dans la sienne, avec un doux frisson, élargissant ses lèvres dans un sourire factice. « Euh, bonjour ? Qu'est-ce que je peux faire pour vous, les filles ? » elle demande, fébrile, priant silencieusement pour que ça marche.    



@EvieLeigh :ouloulou:



let's get so much feelings ☩
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
EvieLeigh
Féminin MESSAGES : 27
INSCRIPTION : 19/10/2018
ÂGE : 20
RÉGION : France, Auvergne
CRÉDITS : JoeysGrl

UNIVERS FÉTICHE : City/Vie réelle/Universitaire.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Michael Clifford
J'ai 22 ans et je vis à Los Angeles, USA. Dans la vie, je suis Guitariste et chanteur et je m'en sors Relativement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis Célibataire et je le vis plutôt bien, mais c’est pas ouf.

Informations supplémentaires ici.


avatar ©️ EvieLeigh


Michael avait l’habitude des fans un peu trop à demander des questions sont assez peu pertinentes et cherchent à s’immiscer dans sa vie, à savoir ce qui ne les regarde pas forcément. C’était parfois très très intrusif, comme là, les questions étaient trop intrusives, et même si il était dévoué à ses fans, et faisait son maximum, pour ne pas les décevoir, et être le plus proche d’eux, il ne voulait pas trop en dire sur les endroits qu’ils comptaient visiter pendant leurs temps libre, où l’endroit où ils allaient manger par exemple, pas parce qu’ils font les stars, mais tout bonnement pour la sécurité de tous, et ne pas créer de mouvement de foule ou quoi. On ne sait jamais comment les gens peuvent être et réagir. C’est parfois difficile de faire face à des fans un peu trop hargneuses, ou entreprenantes. Pour tout avouer, Michael ne s’était jamais attendu à tout cela, quand ils commencés. En même temps, il ne s’était pas attendu non plus à avoir 3 albums numéro 1 des Charts, certains diront que c’est la rançon de la gloire. Mais là c’était un peu trop, et il n’avait vraiment su comment réagir, et pour se sortir de cette situation, il n’avait trouvé le moyen que de s’empêtrer dans une autre. Faire passer Crystal, pour sa petite amie, mais quelle idée il avait eu. Il n’avait pas vraiment réfléchi pour être tout à fait honnête, il avait fait avec ce qu’il avait sous la main, autant au sens figuré, qu’au sens propre. La pauvre elle aussi, dans quoi est-ce qu’il l’avait embarquée ? D’habitude il s’en serait fiché, il se serait excusé et basta. Mais là, il est vrai que des Paparazzis avait déjà pu photographier la jeune femme traînant avec le groupe depuis que Bryana et Ashton avaient officialiser leur petite idylle sur les réseaux sociaux, il y a déjà un long moment. La rumeur d’une relation pour le guitariste avait déjà fait couler de l’encre dans les magazines, et sur les réseaux sociaux. Là, il n’avait fait qu’envenimer les choses. Quelle espèce de trou du cul, il aurait pu faire gaffe. Mais sur le coup il n’avait pensé qu’à se protéger en détournant l’attention et se sortant de cette situation plus que gênante. «  Oui, elles sont un peu trop insistantes à vouloir tout savoir. Non pas que c’est méchant, mais bon » Dit le garçon un peu penaud, grimaçant quand il entend les voix monter pas très loin d’eux. Ils n’allaient décemment pas s’en sortir comme ça. « Vraiment désolé de t’avoir embarqué là-dedans. » Reprends le garçon, alors que les jeunes adolescentes de tout à l’heure, se rapprochent rapidement.

Le regard clair de Mikey avait changé du tout au tout, il était un peu perdu, quand elle baissa sa main, et agita ses doigts. En bon blond qu’il est, il n’avait pas compris de suite ce qu’elle voulait dire, mais elle finit par glisser sa main tatouée dans celle tatouée du garçon aux cheveux décolorés, une habitude qu’ils avaient en commun visiblement. Qui l’aurait cru qu’à plus de trente ans, certaines personnes continueraient de se colorer les cheveux. Crystal avait un avantage considérable, elle faisait tout au plus, 25 ans. Ce avait d’ailleurs surpris le garçon quand il avait appris l’âge de la violette, il ne s’était pas du tout attendu à ce qu’elle soit âgée de 34 ans, mais elle avait tout l’air d’être profondément gentille, et d’une dévotion totale, personne n’aurait accepté de jouer le jeu de cette manière. Au fond, Michael lui en était vraiment reconnaissant. Il lui adresse un bref sourire de remerciements, avant de se tourner vers les deux jeunes femmes, qu’l aurait préféré éviter, mais soit. Il n’a pas vraiment le temps de parler, qu’avec toute la gentillesse dont elle fait preuve, Crystal prends la parole. Les filles devant eux, sont là grand sourire, avant de répondre à la colorée, avec la question la plus embarrassante, pour eux deux en ce temps précis. « Vous êtes ensembles ? Vous êtes trop mignons vraiment ! » Michael jette un regard à la violette avant de presser légèrement sa main dans la sienne. «  Hem, merci ! Et oui, mais ce serait possible de ne pas le partager sur les réseaux sociaux ? On aimerait garder ça privé pour le moment… » Dit-il en espérant que ça fonctionne, et qu’elles lâchent l’affaire. « Oui oui, on dira rien, promis. On peut avoir une photo, avec vous deux ? » Un soupire, s’échappe du garçon. Souvent, après la photo, elles partaient, contente. Il hoche la tête et accepte avec un sourire. Une photo chacune, avec les deux jeunes gens, et les voilà parties ravies. Enfin, il pouvait encore les entendre parler. «  Han mais je suis trop jalouse, elle est super jolie. Il faut trop qu’on se renseigne sur elle.»


Le garçon lâche un soupire, avant de lâcher même la main de la jeune femme, avant de la regarder en souriant piteusement, il espérait qu’elle ne soit pas trop mal à l’aise avec tout ça. «  Merci encore, de m’avoir sorti de là. » Il espérait vraiment que les deux jeunes femmes ne diront rien sur leurs réseaux sociaux sur la relation factice des deux, pour ne pas entraîner la violette dans des histoires improbables, bien qu’au final, avec les paparazzis, on n’était jamais bien sûr de ce qu’il pouvait arriver. « Tu veux prendre un verre quelque chose, pour me faire pardonner. » Dit-il retrouvant un peu sa nonchalance et sa bonne humeur habituelle. Il espérait détendre l'atmosphère.


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Floradaigh
Féminin MESSAGES : 138
INSCRIPTION : 07/10/2018
RÉGION : franco-suisse
CRÉDITS : © pizza planet (avatar) solosands (signa)

UNIVERS FÉTICHE : city, fantasy, historique, dérivé de séries, i'm open
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Crystal Leigh
J'ai 34 ans mais on ne dirait pas et je vis entre la Georgie et l'Australie. Dans la vie, je suis mannequin et je commence à peine à me faire connaître sur les réseaux sociaux mais je m'en sors relativement bien. Sinon, grâce à ma chance mais aussi à cause de mes insécurités, je suis célibataire et je le vis plutôt moyennement bien.




©️ Floradaigh
Il semblait totalement mal à l'aise de l'avoir embarquée dans cette situation et c'est avec un doux sourire qu'elle l'observe s'empêtrer dans ses explications. Il ne pensait pas à mal, elle en était certaine. Certaines fois, la popularité fait ressortir son côté le plus tranchant et il était difficile de ne pas se couper. Tous les admirateurs n'avaient pas cette présence d'esprit de laisser de l'intimité à leurs idoles, préférant s'immiscer dans tous les recoins pour obtenir le plus d'informations, pour rester aussi proche que possible de ceux qu'ils admiraient. Bryana en avait fait les frais plusieurs fois, depuis qu'elle s'affichait avec le batteur aux boucles dorées. Crystal ne comptait plus les fois où elle avait caressé le dos de son amie abattue par certains commentaires hargneux et inadéquats à son propos. La jalousie entraînait des actions parfois barbares de l'être humain, pour s'approprier ce que l'on croit être sien et qui ne l'est pas en vérité. Se détacher de la fiction pour la réalité était compliqué pour certains. Dans son cas, il y avait déjà eu des expériences dans cette trempe, certains admirateurs aux messages indécents, d'autres qui attendaient devant les locaux de certains rendez-vous pour espérer l'apercevoir ou l'inviter à profiter d'un boisson quelque part. Et plus si affinités. Mais elle n'arrivait déjà pas à s'accepter devant des gens avec lesquels elle se sentait à l'aise, elle n'allait certainement pas s'impliquer dans des relations avec inconnus. C'était un pas encore trop difficile pour elle. Et elle n'était pas si célèbre que ça, malgré son visage affiché sur de grandes affiches dans quelques villes. Un mot d'ordre : détacher le travail du plaisir, créer une limite nette entre le professionnel et ce qui ne l'était pas. Garder les pieds bien ancrés dans le sol pour ne pas se perdre, rester fidèle à ses valeurs et ne pas se noyer dans ce que la popularité pouvait offrir de plus brillant et illusoire. Mais elle ne pouvait pas se résoudre à laisser quelqu'un dans le besoin sans lui apporter son aide. Elle était comme ça, Crystal.

Elle observait son reflet dans le mur miroitant qui leur faisait face, à quelques mètres. Deux silhouettes surmontées de chevelures colorées, la peau visible couverte de quelques motifs à l'encre, quelques centimètres à peine les différenciant. Une étrange pulsation provenant de leurs mains désormais liées. Qu'était-elle en train de faire ? Elle ne le savait pas vraiment. Elle se disait sûrement qu'après ça, Michael saurait être tranquille, débarrassé d'un poids. Et puis, il fallait simplement donner l'illusion et ça paraissait marcher, pour le moment. La violette retient un soupir de contentement à la réponse du blond, préférant elle aussi que ce ne soit pas divulgué sur les réseaux sociaux. Une photo, un message, un simple mot. Et le monde tournait au chaos. Les rumeurs se répandait plus vite que des traînées de poudre. Un cadeau et un fléau de l'humanité à la fois. « Vraiment, on vous en serait très reconnaissants, les filles. » elle rajoute avec un air qu'elle ne se force qu'à peine à être suppliant. Mais en même temps, compte tenu de la situation. Elle surenchérissent avec une photo et elle le sent mal mais ils acceptent tout de même. De ce qu'elle avait vu, une photo suffisait pour les régaler le temps d'une vie, alors elle partiraient certainement. Un sourire qu'elle plante sur ses lèvres, même si une part d'elle appréciait quand même d'avoir su contenter les jeunes filles. Trop généreuse, sans doute. Mais elle priait silencieusement pour qu'elles tiennent leur promesse où tout allait devenait bien plus compliqué. Très compliqué.

Il lâche sa main à nouveau et le froid la remplace, sournoisement. Gênée par ce nouveau moment de silence, elle finit par jouer avec le bout de sa longue tresse colorée. Relevant les yeux vers lui quand il la remercie à nouveau. « Je- Ah. De rien ? » elle tente fébrilement. « Elles allaient continuer à t'embêter sinon. C'est la moindre des choses. » rajoute-t-elle rapidement, d'une petite voix. Ses yeux étaient tellement verts, comme ceux des chats. Au final, peu importe ce qui allait arriver, il y allait avoir forcément quelque chose qui fuiterait. Les petites, les caméras de surveillance, des paparazzis, des clients de l'hôtel. Tant de gens potentiellement intéressés à se faire de l'argent sur le dos des autres. Il finit par lui demander si une boisson l'intéresserait et sa soif fait subitement son retour. Hochant vivement la tête pour lui répondre par l'affirmative. « Je pensais boire un jus de fruit en venant plus tôt... » elle commence, se disant qu'à quelques minutes près, elle aurait pu éviter cette situation gênante. Mais elle n'aurait pas eu l'occasion d'en apprendre plus sur Michael Clifford, de faire plus ample connaissance avec lui. « ...mais au final je crois que je vais prendre une bière, après ça. » elle termine avec un éclat de rire amusé. Dans quoi s'étaient-ils fourrés ? Ils s'approchent du comptoir et un garçon brun s'approche pour prendre leur commande. Elle s'installe sur un haut tabouret avant de l'inviter du regard à faire de même, remettant ses cheveux sur son épaule. « Une Budweiser pour ma part, qu'est-ce que ça sera pour toi ? » finit-elle par demander avec un sourire sincère, observant les mèches couleur de lune qui retombaient de chaque côté de son visage.    



@EvieLeigh :ouloulou:



let's get so much feelings ☩
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
EvieLeigh
Féminin MESSAGES : 27
INSCRIPTION : 19/10/2018
ÂGE : 20
RÉGION : France, Auvergne
CRÉDITS : JoeysGrl

UNIVERS FÉTICHE : City/Vie réelle/Universitaire.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Michael Clifford
J'ai 22 ans et je vis à Los Angeles, USA. Dans la vie, je suis Guitariste et chanteur et je m'en sors Relativement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis Célibataire et je le vis plutôt bien, mais c’est pas ouf.

Informations supplémentaires ici.


avatar ©️ EvieLeigh


Au fond se serait mentir que de dire que Michael ne s’en faisait pas pour la cyber sécurité de Crystal. Il se souvenait de toute la haine qu’avait pris Bryana, tous les jours depuis le début de sa relation avec Ashton, les fans avaient été parfois très très virulentes avec elle, la traitant de tous les noms, inventant des rueurs pas possibles sur elle. Bref elle avait vécu l’enfer au début, et si leur couple n’avait pas été assez fort, il n’aurait sûrement pas survécu. Et puis il y avait eût l’épisode Arzaylea, cette dernière en avait aussi pris plein la tête tout le long de sa relation avec Luke. Certes tout n’était pas infondé, mais tout de même, les jeunes étaient de plus en plus violents sur les réseaux sociaux, et la moindre information qui pouvait fuiter, pouvait mettre en danger la sécurité de quelqu’un. Et ce n’est pas rare pour le groupe que des informations soient divulguées. Des noms d’hôtels, de restaurants, des photos de paparazzis, dans les rues. Bref, aujourd’hui il était compliqué de garder une certaine vie privée. Mais Michael avait tout de même fait l’effort de leur demander de ne rien dire juste pour lui épargner les foudres des fans, qui ne savent pas respecter un peu de vie privée. Même si avec toutes les nouvelles technologies, il était facile de tout divulguer, une capture d’écran d’une caméra d’un hôtel, des clients d’hôtel qui passent et qui reconnaissent, bref, tout était susceptible de trahir le faux-couple. Il voulait pas que les fans s’en prennent à elle, parce qu’elle avait rien a voir avec tout ça.

Fort heureusement, elles avaient lâché l’affaire après la photo, et avant qu’elle ne parte, Mikey leur avait bien rappeler de tout garder pour elles, de ne rien dire à personne pour le moment. C’était probablement peine perdue, mais bon, au plus ça pouvait être tenter au mieux c’était. Il s’était mis dans une belle mouise notre guitariste. Il ne pensait pas qu’il pourrait attirer des fans ici, et puis il pensait encore moins à devoir faire passer Crystal pour sa petite-amie pour se dépatouiller des ennuis. Elle avait été enrôlée dans un truc qu’elle n’avait sûrement pas souhaiter, et le garçon espérait vraiment qu’elle ne lui en tienne pas rigueur, et que tout reste aussi fluide que depuis qu’ils se connaissent. Ils n’avaient pas plus eût de contacts que cela, mais le courant était toujours bien passé entre eux. Mais il avait découvert une facette d’elle, dévouée, et vraiment généreuse, qu’il n’avait encore jamais eu l’occasion de voir jusque-là. Elle était vraiment d’une gentillesse qu’il avait rarement vue auparavant. Michael priait en silence tous les dieux, rois, tout de que vous voulez, pour que ça fuite sur les réseaux sociaux.

« C’est vrai, j’espère qu’elles vont tenir parole et ne rien dire. » Soupire le garçon, en la regardant. Elle a un visage assez doux, et de grands yeux clairs, elle est très jolie. Elle est assez grande et fine. Le violet de ses cheveux lui va magnifiquement bien, et fait ressortir ses pommettes rosées. Elle aurait clairement pu plaire à Michael, donc si ça fuitait sur les réseaux sociaux, ça serait clairement probable, ils ont beaucoup de similarités, mais tout de même, il ne voulait pas la mettre mal à l’aise. Il s’était dit qu’aller prendre un verre ensemble permettrait sûrement de détendre l’atmosphère et puis ça leur permettrait de discuter et faire connaissance en attendant l’arrivée de Bryana et Ashton, si ces derniers se décident à se pointer et à ne pas faire de faux plans. Ce qui, au vu de la chance de la journée, aurait de très grandes probabilités d’arriver. Et puis chacun avait sûrement besoin de se reposer, entre le décalage horaire, le voyage etc. Mais bref. Un verre ne serait pas de refus. Il ne peut retenir un grand sourire, quad elle lui dit qu’une bière serait plus appropriée après ce qui venait de se passer, et au fond, elle était loin d’avoir tors ; une bière serait bien adaptée, mais Mikey n’aime pas trop la bière, ça ne l’empêche cependant pas d’accepter avec grand plaisir. Il suit la jeune femme et s’installe à ses côtés. «  Hm, je vais prendre un Lemon Ice, et pas trop fort sur la vodka, s’il vous plait » Demande le garçon décoloré au serveur qui acquiesce rapidement, et part à la préparation de leurs boissons. «  Alors, racontes-moi un peu de toi. Au final, on se connait assez peu. » Dit-il en haussant les épaules un sourire bref sur les lèvres avant de remercier le serveur qui vient déposer leur boisson. Mikey sort rapidement son portefeuille et règle les consommations pour eux-deux, et propose au garçon de garder la monnaie sur les 20$ qu’il lui avait tendu. Il jouait avec sa paille, tout en attendant une réponse de la jeune femme, tout en l’observant, sans se faire trop insistant pour ne pas la gêner.


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Floradaigh
Féminin MESSAGES : 138
INSCRIPTION : 07/10/2018
RÉGION : franco-suisse
CRÉDITS : © pizza planet (avatar) solosands (signa)

UNIVERS FÉTICHE : city, fantasy, historique, dérivé de séries, i'm open
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Crystal Leigh
J'ai 34 ans mais on ne dirait pas et je vis entre la Georgie et l'Australie. Dans la vie, je suis mannequin et je commence à peine à me faire connaître sur les réseaux sociaux mais je m'en sors relativement bien. Sinon, grâce à ma chance mais aussi à cause de mes insécurités, je suis célibataire et je le vis plutôt moyennement bien.




©️ Floradaigh
Les réseaux sociaux étaient une aide pour ceux qui en demandaient, vaste univers remplis d'informations. Mais aussi un poison, son venin s'étendant jusqu'à ses plus grandes limites. Et c'était triste de devoir réfléchir intensément avant d'écrire quelque chose, de devoir vérifier le moindre sens, d'avoir à rester pragmatique et imaginer les plus petites interprétations. Parce qu'il y avait des requins, là-dehors, qui traquaient le moindre mot pour colporter des broutilles qui finissent par prendre de l'ampleur et ravager tout un chacun. De ne plus être libre de ses mouvements, de devoir dépendre du regard de milliers d'internautes, dont certains n'attendent qu'un faux-pas pour attaquer et mordre. De devoir restreindre ses propres joies pour contenter le plus grand nombre. La santé mentale était un but que Crystal s'était fixé, parce que c'était un équilibre qui ne tenait qu'à un fil, dans son cas. Difficile de vivre pleinement quand on a du mal à accepter certaines parts de soi-même, encore plus quand on est noyé sous le déferlement violent de critiques. Trop grande, trop maigre, trop gentille, trop jolie être forcément naturelle. Trop différente. À devoir se battre contre ce murmure sournois qui glisse quelque malédictions à l'oreille, quelques commentaires qui tournoient en continu. Cette peur de ne pas être à la hauteur, d'avoir vraiment une utilité dans l'existence, de valoir la peine à travers les yeux de quelqu'un d'autre, qui mettait à mal l'envie se lever le matin avec un sourire sur les lèvres. Des défis quotidiens qu'il est compliqué de réaliser quand on est transpercé par le jugement de valeur. L'Homme restait inlassablement critique sur le physique, sur l'apparence, faisant fi de l'être qui se trouvait en intérieur. De l'âme qui s'esquissait difficilement, de la flamme sur laquelle ils ne se souciaient pas de jeter de l'eau, la réduisant à l'état de cendres. Un combat interne, un trouble complexe à vaincre, une lutte qui se faisait chaque jour que Dieu faisait. Mais Crystal avait l'affection de sa famille, elle avait le sourire lumineux de Bryana, le soutien d'Allison. Et l'énergie revigorante des garçons qu'elle accompagnait sans vraiment l'avoir voulu. Et c'était suffisant pour l'imprégner d'une détermination sans failles. Elle était quelqu'un, sa vie possédait sa propre valeur et elle comptait en explorer toutes les facettes.

Et maintenant ? Elle se sentait prête à faire face aux fanatiques de Michael, à jouer le jeu s'il le fallait. De toute manière, elle ne se faisait pas d'utopie, ça finirait certainement par être relégué au monde entier. Les êtres humains aimaient colporter et murmurer sur le passage des autres et la célébrité augmentait ceci de manière exponentielle. Mais il n'avait pas demandé à être poursuivi par des personnes qui ne savaient plus faire la différence entre admiration et irrespect de la vie privée. Elles donnaient tant de soutien à leurs idoles qu'elles se permettaient parfois de dépasser les limites et ça en devenait plus effrayant qu'autre chose. S'il fallait faire illusion pour lui assurer sa tranquillité, elle le ferait. C'était une moindre chose et elle n'avait pas assez de popularité pour être jetée au fond du trou. De toute manière, elle s'en fichait. Trop douce, trop généreuse, Crystal. Si elle pouvait lui assurer une certaine sérénité, à ne pas passer son temps à veiller ses arrières, il allait profiter des concerts et jouer avec toute la remarquable maîtrise dont il était capable. Alors elle se prête au jeu, appréciant inconsciemment le poids chaud autour de sa taille, souriant quand il le fallait jusqu'à ce qu'elles soient satisfaites et s'en aillent, leurs précieux souvenirs entre les mains. « J'en doute. Mais peut-être que si on espère assez, ça finira par fonctionner. » elle murmure avec un sourire à demi crispé.

Puis elle accepte sa proposition d'aller boire quelque chose de rafraîchissant, son envie de s'hydrater avant la ballade revenant au galop. Même si elle doutait qu'elle se fasse réellement, vu l'absence notable de leurs deux amis. Pour autant, elle ne voulait vraiment pas connaître le motif de leur retard. Vraiment pas. Ce qui se passait à l'étage, restait à l'étage. Réduisant la distance, elle s'étire pour reposer ses fesses sur le haut tabouret, s'accoudant celui-ci. Sa préférence se portait désormais nettement sur une bière, à la place de quelque chose de plus doux. Pour oublier le malaise et les répercussions que tout ça apporteraient, malgré sa réelle envie de lui porter secours. Et elle décide d'opter pour la marque qu'elle représente, non sans ironie. Et le choix du blond sur sa propre boisson achève de la surprendre. « Une boisson avec de la vodka à... » commence-t-elle en jetant un coup d'oeil sur sa montre au design discret, « ...quatre heures de l'après-midi ? Je t'admire. » rajoute-t-elle avec un petit rire amusé. Elle espérant simplement qu'il possédait une certaine tenue à l'éthanol pour ne pas chanceler par après, il n'en avait pas besoin après la scène qui venait de se dérouler. Puis en attendant les boissons, il en vient à lui demander de parler d'elle, pour en apprendre plus à son propos. Sur elle ? Il n'y avait pas grand chose à dire. Mais déjà, le serveur revient et elle s'apprêtait à demander l'addition quand le guitariste sort son portefeuille, tendant un billet au garçon de service. « Mais, Je- Michael- » elle bafouille maladroitement, soupirant quand il ne s'en préoccupe pas, préférant intimer au barman de garder le reste de la monnaie. « Merci beaucoup, c'est très gentil. » souffle-t-elle, les joues roses et détournant le regard pour ne plus avoir à supporter le poids de son regard clair et fascinant. Un vert clair comme ceux que possèdent les chats. Mais il attendait toujours en silence, jouant avec le bout de sa paille, qu'elle livre quelques informations. « Ma vie n'est pas très intéressante, tu sais ? Je viens de Georgie, je fais quelques shootings et je tourne dans des publicités qui ne sortent pas, pour la moitié. » elle commence, jouant avec le bas de sa bière sur le comptoir lustré. « C'est bien différent de votre tournée, je me rends compte à quel point c'est extraordinaire alors qu'elle n'a même pas encore commencé. » rajoute-t-elle avec un petit sourire et des éclats dans les yeux avant de boire une gorgée réparatrice qui lui permet de reprendre un peu contenance devant le regard perçant et concerné du jeune homme. « Comment est-ce que vous vous êtes rencontrés ? Vous étiez dans la même école c'est ça ? Je préfère avoir la version des concernés. » elle finit avec un doux sourire. Michael semblait être un garçon gentil et auquel on s'attache vite. Et elle était tout aussi curieuse d'en apprendre sur lui qu'il l'était à son propos.


@EvieLeigh :ouloulou:



let's get so much feelings ☩
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
EvieLeigh
Féminin MESSAGES : 27
INSCRIPTION : 19/10/2018
ÂGE : 20
RÉGION : France, Auvergne
CRÉDITS : JoeysGrl

UNIVERS FÉTICHE : City/Vie réelle/Universitaire.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Michael Clifford
J'ai 22 ans et je vis à Los Angeles, USA. Dans la vie, je suis Guitariste et chanteur et je m'en sors Relativement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis Célibataire et je le vis plutôt bien, mais c’est pas ouf.

Informations supplémentaires ici.


avatar ©️ EvieLeigh


On ne peut pas totalement blâmer les réseaux sociaux dans la mesure, où le groupe est né sur les réseaux sociaux. Leur premier cover, à l’époque où il n’y avait que Michael, Luke, et Calum, à été posté sur YouTube. C’est ce qui les a fait connaître, et la reprise du titre «  Teenage Dirtbag », le premier avec Ashton, à été la clé pour eux. Un des membres des One Direction avait apprécier le cover, et leur avait trouver bien du talent, instrumentalement et vocalement parlant, bien que si on regarde aujourd’hui, la qualité du son est plutôt médiocre, et on peut se demander comment il à bien pu desceller du talent là-dessous. Il n’en est pas moins, que c’est grâce à YouTube et aux réseaux sociaux, que les 5SOS ont débuté leur carrière, et sont aujourd’hui à la tête de trois album placés #1 aux Billboard Charts. D’après les médias, le plus gros groupe, dont personne ne connait l’existence. cute.  Aujourd’hui, on découvre beaucoup d’artistes très talentueux sur les réseaux sociaux, mais malheureusement on en détruit énormément. Des fausses rumeurs, des photos qui détruisent une carrière. Un rien peut signer la fin de nos jours. Alors, il ne faut pas s’interdire de vivre, et de partager, surtout quand on a la célébrité, et qu’une communauté attends beaucoup de nous. Il faut simplement faire attention. Michael au départ avait essuyé quelques brimades de la part d’internautes malveillants, mais comme tout le monde. Il avait simplement eu la chance d’avoir ses meilleurs amis, comme des frères, pour lui venir en aide. Et si à l’époque le coloré est passé par une difficile période, aujourd’hui, grâce à la notoriété, il peut aider des gens, en leur disant que c’est ok, de ne pas se sentir bien, mais que ça ira. Tout ira bien. Alors les réseaux sociaux sont une arme de destruction, mais c’est également la plus belle des aides qu’on peut avoir.


Même si oui, parfois être importuné dans la rue, entendre des rumeurs, ça fait partie de la routine, c’est habituel presque. Être victime de fans un peu trop entreprenantes, oui c’est habituel, mais à quoi bon se battre, si certains ne comprennent pas la différence entre ce qu’ils veulent partager, et ce qu’ils ne veulent pas. Les prendre en photos à leur insu ce n’est pas cool. Même les cris, parfois peuvent être oppressants quand ils sont stridents, Michael ne se plaint pas, loin de là, il aime la vie qu’il mène, c’est l’essence de ce qu’il aime dans la vie. Mais parfois, il aimerait pouvoir avoir un semblant de vie privée. Quand sa touche à ses relations, surtout. Celle-ci était certes fausse, mais ça allait montrer, encore une fois de plus, que de nos jours, le respect de la vie privée, et de la volonté, à disparu. Mais un sourire capturé, un instant, était un maigre prix, pour leur tranquillité. «  Je crois qu’on est un peu trop optimistes. » Réponds Mikey en haussant les épaules, gardant tout de même un peu d’espoir.


Assis au bar, il avait pris un Lemon Ice, cocktail à base de curaçao, de citron, de limonade et un fond de vodka. Mais ça restait très léger, et puis à force de tomber les bouteilles en tournée pour fêter un show, ou quoi, on prenait une certaine résistance à l’alcool. Et puis, il en fallait un peu plus qu’un verre, pour tomber le garçon. « Il n’y a que peu d’alcool. C’est une boisson assez soft » Rajoute le blond, un sourire au bord des lèvres. C’était la moindre des choses que de la remercier, Alors il paya son verre, sans qu’elle ait le temps de réagir, pour qu’elle ne puisse pas l’arrêter dans son geste.  «  C’est normal, tu n’as pas à me remercier » dit Michael, un sourire sincère sur le visage. Ça lui faisait plaisir d’un côté, et puis il lui devait bien ça. «  Tout est intéressant, si on prend la peine de s’y intéresser.  C’est joli la Georgie ? On a rarement le temps de s’y arrêter, quand on y passe. » Reprends le jeune homme curieux. «  Ca finira par arriver, ne perds pas espoir. Et oui, c’est assez impressionnant, on a pas mal de show sold out, plus que d’habitude j’entends. » Dans le fond, le garçon n’était pas peu fier de voir tout ces résultats. Ils avaient mis du temps à sortir le troisième album, un peu plus de deux ans, mais la reconnaissance des fans par rapport au dernier album, est la plus belle des récompenses. C’était un album assez important, pour tous les quatre. C’est après une rapide gorgée de sa boisson, qu’il réponds à la curiosité de la jeune femme. «  Luke, Calum, et moi on est amis depuis longtemps, on a été à l’école ensemble, et au collège, on était dans la même classe. On avait les mêmes passion, Luke a commencé à faire des reprises, et puis on a monté un groupe avec Calum, et puis plus tard, il nous manquait un batteur. On a passé une annonce sur le net, et on a trouvé Ash, et le courant est de suite passé, et puis voilà » Réponds le garçon, content de se rappeler de ce genre de souvenirs. Une nouvelle gorgée de la boisson glisse dans la gorge du blond. Avec tout l’intérêt du monde, le jeune homme reprend la parole. «  Et toi, comment tu as rencontré Bryana ? Ca fait longtemps que vous vous connaissez ? » Au final, Mikey ne les avaient jamais connues qu’amies. C’était Bry’ qui avait présenté Crystal au groupe d’ailleurs.


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
Cringy meeting. [Flora&Evie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Meeting with the infinity [TERMINE]
» Meeting with the infinity
» Flora Hallscreek
» Evie ou LA personne à qui parler
» Et tous les verres du monde... [ft. Flora C.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: