Partagez | 
 
 
 

 Space between (Mama Marvel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 
Mama Marvel
Mama Marvel
Féminin MESSAGES : 3244
INSCRIPTION : 19/09/2017
ÂGE : 24
RÉGION : île de France
CRÉDITS : avatar > MissElysium, gif > captain rogers, signature > Crazyoilmachine

UNIVERS FÉTICHE : univers venant de livres (hp, hg, âmes vagabondes), de DA (disney, avatar le dernier maître de l'air), de films (marvel, à l'eau de rose) ou réel, bref un peu tout...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1224-eljos-danser-sous-la-pluie#181 http://www.letempsdunrp.com/t1474-c-est-l-histoire-de-ma-vie http://www.letempsdunrp.com/t1388-dans-mon-monde-a-moi-il-n-y-a-que-des-poneys
Hélo



Prince Jake
J'ai 18 ans et je vis à Auradon, aux États Unis d'Auradon. Dans la vie, je suis prince et étudiant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance je suis amoureux de la sublime Adah et j'espère qu'elle aussi.


zac efron ©️ Ante mortem
« Tu sais que ça va être long, toute une vie, en te mariant si jeune ? » Jake ne sait pas si c'est parce qu'elle doute d'elle-même ou si c'est encore une énième manière de le rejeter. Au moins, elle n'a pas dit un non clair, net et précis. Sauf qu'il aurait presque préféré que cette ambiguïté. Ils se connaissent depuis de longs mois, ils sont passés par toutes sortes d'étapes et aujourd'hui Jake est enfin sûr de ce qu'il ressent, mieux, il l'a accepté. Alors pourquoi lui trouve-t-elle toujours de excuses ? Pourquoi s'éloigne-t-elle de lui ? Jake ne sait plus quoi en penser. Alors il plonge son regard dans celui d'Adah et sourit largement. « Si c'est trop long, on aura qu'à divorcer. » Il rit, mais il est bien le seul. Tous ont un visage plus que sérieux. Il lève les yeux au ciel. « C'était une blague pour détendre l'atmosphère, mais ok je me tais. Seulement toi, dis-moi, pourquoi refuses-tu toujours de répondre ? Dis-le si c'est non, je pourrais comprendre. » Il hausse les épaules pour montrer qu'il pourrait vivre avec, mais il n'a pu retenir la grimace de son visage, ni le pincement de son coeur. Non, il ne pourrait vraiment pas vivre avec, mais savoir serait tout de même bénéfique.

C'est au moment des révélations qu'il repère dans ses yeux le pétillement violet. Il l'avait oublié, mais le revoilà cette étincelle de rebelle, ce moment où elle semble vraiment dangereuse, il repense à sa grande soeur, qu'elle a viré sans même un effort. Est-ce de sa faute s'il est réapparu ? Jake regarde ailleurs qu'Adah -même si le visage soucieux de ses parents ne le réconforte pas vraiment- mais il a besoin de mettre les informations dans le bon sens. Adélaïde, une princesse. Il ne sait même pas s'il doit se réjouir. Lui qui aurait préféré qu'elle soit fille de paysanne pour éviter les responsabilités. Pourtant, il devrait être heureux, ça les conforte dans l'idée qu'ils sont fils et fille de reines, et que la magie coule dans leurs veines. Clairement, ils ont une alchimie qui existe réellement entre eux. Dans ses pensées, Jake n'entend pas la question d'Adah, il ne voit pas la tête hésitante de son père, la seule chose qu'il entend, c'est la pique de sa mère. « Es-tu ou pourrais-tu devenir dangereuse ? » Son regard est fixé sur celui d'Adah. « Si tu épouses mon fils, tu devrais t'occuper avec lui d'un royaume, certes pas immense, mais les sujets sont importants, tu dois bien t'entendre avec eux, les connaître leur vouloir du bien. Tu dois être un modèle pour tous, être vue en public. Tu dois aimer les foules. Sinon, tout ce que nous aurons construit, tombera dans le néant. » Jake manque de s'étrangler, il est vrai que Raiponce a bien cerné Adah, ce ne sont pas des choses qu'elle aime faire. Jake lui a baigné dedans depuis tout petit, il n'apprécie pas particulièrement, mais il a ça dans le sens. « Les ombres ne te cacheront plus. Tu as envie de tout ça ? » Jake fusille du regard sa mère. « Tu as l'air de lui proposer une échappatoire, de te soucier d'elle, mais tout ce que tu veux, c'est éviter de passer pour la méchante en te positionnant contre. » Jake sert les poings, il sent la colère arriver, mais il sait que ce n'est ni le moment ni le lieu. Il attrape les mains d'Adah, il veut parler, mais Eugène le prend de vitesse. « Tu es libre Adah, tu n'as pas à dire oui ou non pour faire plaisir à quelqu'un. Tu es libre d'écouter ton coeur et de suivre tes envies. » Jake reste bouche bée, mais finit par sourire. Il a envie de l'embrasser, mais il n'a pas envie d'une seconde gifle.
Revenir en haut Aller en bas
 
Nimue
Nimue
MESSAGES : 127
INSCRIPTION : 12/07/2018
RÉGION : Occitanie.
CRÉDITS : lilousilver, code by AILAHOZ.

UNIVERS FÉTICHE : Fantastiques à 99,9%.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Adah
Facilier

J'ai 18 ans et je vis à la Nouvelle Orléans, aux Etats Unis d'Auradon. Dans la vie, je suis étudiante à l'université et je m'en sors très bien, merci mon arnaqueur de père. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt douloureusement.

COULEUR DIALOGUE : # A73D6A



Fille adoptive du Dr. Facilier ◊ Magie corrompue ◊ Chaotique neutre ◊


Barbara Palvin © MORPHINE.
« Ce n’est pas non. » tranche-t-elle d’abord, espérant rassurer le jeune prince, consciente que si son coeur à elle avait mal vécu la présence d’Isabella, le sien pouvait ne pas survivre à l’ambiguïté. « Es-tu ou pourrais-tu devenir dangereuse ? » Le regard clignote, passe du bleu au violet un moment avant de se fixer sur cette dernière couleur. Plus Raiponce parle, plus la peur prend le dessus sur les sentiments que Jake savait lui faire ressentir, tout ce qui avait pu étouffer la fée pour en faire la sorcière qu’il avait rencontré. « Vous parlez comme si vous n’aviez pas passé dix-huit années de votre vie enfermée dans une tour à ne pas oser poser un orteil sur de l’herbe. » Ca tranche. Le ton est d’une acidité qui semble choquer la Fée Bleue elle-même. Elle ne poursuit pas, Jake lui évite le mot de trop, tourne sur lui l’attention et lui prend les mains - des mains qui tremblent légèrement, annoncent que les choses pourraient mal tourner. « Tu es libre Adah, tu n'as pas à dire oui ou non pour faire plaisir à quelqu'un. Tu es libre d'écouter ton coeur et de suivre tes envies. » Libre. Elle se surprend à penser que son père lui manque, que lui seul savait ce qu’était la véritable liberté. Doucement, elle détache ses doigts de ceux de Jake et extirpe les cartes de tarot d’un pli enchanté de sa robe. Elle les mélange avec l’habileté de celle qui a fait cela toute sa vie et les étale sur la table pour n’en retourner que quelques unes.  « Je t’avais dit de ne pas approcher le garçon. » « Leota, tais-toi donc et aide-moi. » La défunte voyante dont le nom fait frissonner nombre de superstitieux n’est toujours visible que d’elle mais le fait qu’elle parle tout haut sans s’en rendre compte la trahit. Et trahit de fait toutes les bizarreries de son attitude qu’elle n’avait jamais pris le temps d’expliquer à quiconque. La première carte laisse apparaître la lune, la seconde le soleil et la troisième les deux unis. La dernière, enfin, s’avère noire, vide de tout symbole. Adah se mord la lèvre inférieure et le rire de Leota, tout droit venu de l’au-delà, résonne même aux oreilles des autres occupants de la pièce avant qu’elle ne retourne dans l’antre de son manoir. Rangeant les cartes, la jeune fille soupire. « Y’a vraiment qu’un Fitzherbert pour réécrire la destinée d’un royaume. »

« J’en conclus qu’il faut que je t’inscrive dans les cours avancés avec les princesses des quatre coins d’Auradon. » Après avoir levé les yeux au ciel, Adah reporte son attention sur Jake. « Je te préviens, la bague a intérêt à coûter trèèèèès cher, histoire que le supplice des cours de sourire et les railleries du club de Neige soient supportables. On t’a déjà dit qu’on évite de contrarier quelqu’un qui porte un bijou capable de laisser des cicatrices ? » Le sourire est provocateur et parfaitement assumé. Bleue a l’air de signaler d’un signe de tête que cette éducation n’est pas de sa faute et même si elle est de dos, Adelaïde jurerait qu’Eugène réprime un rire. Quant à Raiponce, elle préfère ne même pas en imaginer les réactions.

Les lèvres viennent frôler celles du jeune homme, l’oeil violet malicieux tandis qu’elle souffle. « Oserais-je dire que mon royaume te tend les bras ? » Une rose noire est accrochée à la boutonnière avec tendresse et dés lors, les ombres se dévoile à Jake, quelques instants, lui laissent voir les âmes curieuses de ces défunts qui un jour avaient vécu entre les murs du château de Corona, de ces sourires et de ces têtes couronnées qui ne disent strictement rien à la demoiselle mais que lui a sûrement vu en portraits. La rose fane et le charme se rompt, refermant la porte des ombres et du plan intermédiaire au Prince.


Revenir en haut Aller en bas
 
Mama Marvel
Mama Marvel
Féminin MESSAGES : 3244
INSCRIPTION : 19/09/2017
ÂGE : 24
RÉGION : île de France
CRÉDITS : avatar > MissElysium, gif > captain rogers, signature > Crazyoilmachine

UNIVERS FÉTICHE : univers venant de livres (hp, hg, âmes vagabondes), de DA (disney, avatar le dernier maître de l'air), de films (marvel, à l'eau de rose) ou réel, bref un peu tout...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1224-eljos-danser-sous-la-pluie#181 http://www.letempsdunrp.com/t1474-c-est-l-histoire-de-ma-vie http://www.letempsdunrp.com/t1388-dans-mon-monde-a-moi-il-n-y-a-que-des-poneys
Hélo



Prince Jake
J'ai 18 ans et je vis à Auradon, aux États Unis d'Auradon. Dans la vie, je suis prince et étudiant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance je suis amoureux de la sublime Adah et j'espère qu'elle aussi.


zac efron ©️ Ante mortem
Le ton monte, Adah ne se laisse pas faire et Raiponce non plus. Oh pourtant dans tous les contes Raiponce est douce et aimable, Raiponce est curieuse, aventureuse et intrépide, mais Jake ne l'a jamais connue dans les contes, pour le jeune homme sa mère tient d'une main de fer leur territoire et s'occupe de tout comme il le faut, certes douce avec ceux qu'elle aime, mais ce n'est pas sa qualité première. Et là voilà même rude avec Adah. Jake avait envie de prendre la défense de ... sa fiancée ? Pouvait-il dire cela comme ça ? Mais il n'osait pas s'opposer trop farouchement à sa mère non plus. Alors il se contente de suivre ce débat en se taisant. Pourtant, quand le mot 'Leota' sort de la bouche d'Adah, il prend peur. Il fait écho à quelque chose qu'elle lui a dit, ou fait, il y a longtemps. Quelque chose qu'il ne comprend pas tout à fait, mais qui lui glace le sang. Il ne se tourne pourtant que vers son père, qui hausse un sourcil. Lui non plus ne comprend pas.

Alors qu'elle dit enfin oui -enfin avec ses mots couverts comme toujours- en le menaçant en riant. Pourtant, il se dit qu'il aura besoin d'aide pour trouver une bague digne de plaire à Adah et la pression s'installe sur ses épaules : dans quoi s'est-il fourré ?

Puis, elle l'embrasse et il oublie tout. Qu'est-ce qu'il voit ? Ce qu'elle voit elle ? D'un côté ça lui fait peur, mais de l'autre il est intrigué, toutes ces figures, tous ces visages, il les connaît, c'est sa famille, ses ancêtres, il y a même le domestique mort le mois dernier. Jake écarquilla les yeux plusieurs fois, mais avant qu'il n'est le temps de s'habituer tout ça avait disparu. Il regarde Adah, il lève la tête vers ses parents, la fée Bleue, il esquisse un sourire. « C'est bon, tout est décidé ? On peut retourner faire la fête ? » lâche-t-il avec un semblant de joie, sauf qu'il n'attend pas la réponse et fonce dehors avec Adah. Face à la porte se trouve un attroupement de personne qui semblaient attendre des nouvelles. Il lève la main d'Adah encore coincée dans la sienne avec un sourire, puis court dans les escaliers pour mener Adah à sa chambre. Il y a trop de questions sans réponse.

Une fois assis sur son lit il lui demande enfin. « Qui est Leota ? Vois-tu ces ombres tous les jours ? Les verrais-je aussi ? Veux-tu vraiment m'épouser ? Pas juste pour me faire plaisir ? » La dernière question est sans doute la plus importante à ses yeux, mais il veut noyer le poisson, il a peur qu'elle soit prise au piège, que ça aille trop vite. Jake pense qu'Adah l'aime, mais sûrement pas à ce point, un mariage c'est pour toujours dans les contes.
Revenir en haut Aller en bas
 
Nimue
Nimue
MESSAGES : 127
INSCRIPTION : 12/07/2018
RÉGION : Occitanie.
CRÉDITS : lilousilver, code by AILAHOZ.

UNIVERS FÉTICHE : Fantastiques à 99,9%.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Adah
Facilier

J'ai 18 ans et je vis à la Nouvelle Orléans, aux Etats Unis d'Auradon. Dans la vie, je suis étudiante à l'université et je m'en sors très bien, merci mon arnaqueur de père. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt douloureusement.

COULEUR DIALOGUE : # A73D6A



Fille adoptive du Dr. Facilier ◊ Magie corrompue ◊ Chaotique neutre ◊


Barbara Palvin © MORPHINE.
Pourrait-elle être plus gênée encore ? Elle se laisse entraîner, tente d’esquiver le regard d’Isabella lorsqu’ils s’extirpent de la pièce. Ca lui serre un peu le coeur, l’idée de s’engager ainsi de façon si ouverte, elle qui préfère disparaître. « Hé, attends, c’est pas facile de courir avec ça ! » Les escarpins et la robe longue, rien de très sportif, comme ensemble. Elle ne lâche pourtant pas sa main, saisissant de l’autre un morceau du tissu afin de se simplifier la progression.

C’est sa chambre, qu’il lui ouvre. Intruse qu’elle est dans le vaste domaine du jeune prince. Corona est sublime, à travers la fenêtre. « Qui est Leota ? Vois-tu ces ombres tous les jours ? Les verrais-je aussi ? Veux-tu vraiment m'épouser ? Pas juste pour me faire plaisir ? » Enchaînement de questions auxquelles répondre n’est pas évident, le silence plane un instant, durant un long échange de regards, le bleu dans le bleu, océans reflets. « Leota est la plus célèbre voyante de l’Autre Côté. C’est à elle que je parlais, la première fois que l’on s’est croisés. »  Un petit sourire un brin embarrassé se glisse sur le visage de la jeune fille toujours debout face au lit. « C’est … un peu étrange, j’ai accès à un plan d’existence qui cohabite avec notre monde. Mes amis viennent de l’au-delà, tu te souviens ? Je suppose que c’est une conséquence au fait de grandir auprès du Docteur Facilier. Parfois je vois les morts, parfois pas. Il y’a des portes magiques qui s’ouvrent quand j’en ai besoin. » Des interventions paranormales qui s’arrachent de leur invisibilité pour l’avertir ou la manipuler, tout dépendant de leur personnalité. « J’ignore si m’épouser t’offrira un accès illimité. Tu n’exploites pas tout le potentiel du Soleil, prédire les effets d’un tel mariage en est moins aisé. » Elle parle comme quelqu’un qui a passé la moitié de sa vie à apprendre de la sorcellerie, du Vaudou, de tout ce que les ombres ont à offrir, comme quelqu’un qui aurait eu à se méfier de l’éclat lumineux que représentent Raiponce et sa lignée.

Adah soupire. Elle s’approche, doucement, s’assied sur le lit et vient chercher ses lèvres. Elle n’a pas l’impression d’être très habile pour exprimer des sentiments, parce qu’elle n’aime pas les analyser, n’a pas très envie de subir les côtés tranchants de l’amour. Il y’a de la tendresse, pourtant, de la séduction aussi. Et quand elle le prolonge, ce baiser, il y’a ce goût de désir, cette saveur de malice d’une époque où ils se courraient après sans se trouver, jusqu’à s’échouer dans les mêmes draps froissés. « Ne fais plus de voeux, s’il te plaît. » Ses doigts sont occupés à le défaire de sa chemise, avec un naturel déconcertant, un toucher d’interdit entre les murs du château parental. Pureté qu’Adelaïde ne prétendra jamais posséder, elle qui ne se sent pas le moins du monde princesse, jamais obligée de se plier aux coutumes, aux normes et aux valeurs royales. « Je ne t’épouserais pas si je n’en avais pas envie.. » Elle l’a poussé sur le matelas, s’installant au-dessus de lui pour venir embrasser son cou, taquiner ses sens. « Je plaisantais, pour la bague. » Information vitale, elle le sait capable d’être terriblement déraisonnable, lui, le gamin un peu trop gâté, un peu rebelle sur les bords. « Tu ne m’as pas présentée à tes amis. » Avouons, ça n’est pas le moment, pas du tout, quand les vêtements s’échappent, quand la longue robe tend à se détacher, les ailes toujours dissimulées par magie, une part d’elle peinant à trouver de quelle nature elle souhaite finalement être.  


Revenir en haut Aller en bas
 
Mama Marvel
Mama Marvel
Féminin MESSAGES : 3244
INSCRIPTION : 19/09/2017
ÂGE : 24
RÉGION : île de France
CRÉDITS : avatar > MissElysium, gif > captain rogers, signature > Crazyoilmachine

UNIVERS FÉTICHE : univers venant de livres (hp, hg, âmes vagabondes), de DA (disney, avatar le dernier maître de l'air), de films (marvel, à l'eau de rose) ou réel, bref un peu tout...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1224-eljos-danser-sous-la-pluie#181 http://www.letempsdunrp.com/t1474-c-est-l-histoire-de-ma-vie http://www.letempsdunrp.com/t1388-dans-mon-monde-a-moi-il-n-y-a-que-des-poneys
Hélo



Prince Jake
J'ai 18 ans et je vis à Auradon, aux États Unis d'Auradon. Dans la vie, je suis prince et étudiant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance je suis amoureux de la sublime Adah et j'espère qu'elle aussi.


zac efron ©️ Ante mortem
Alors qu'elle répond à chacune de ses questions, Jake se dit que leur relation a bien changé. Elle était l'énigme inaccessible par laquelle il pensait être attiré. Il a découvert une femme merveilleuse dont il est réellement -et pour la première fois- tombé amoureux. Adah mérite d'être connue et, s'il ose se l'avouer, méritait d'être sauvée.  « Ah oui, cette chanson est géniale » la coupe-t-il soudain, puis il se raccroche à ce qu'elle dit. D'un côté, il est rassuré, ça lui fait un peu peur tout ce nouveau monde jusqu'alors inconnu qui pourrait s'ouvrir. Puis il songe à la comparaison avec le soleil, il n'avait jamais fait le lien. A quel point sont-ils l'opposés l'un de l'autre ? Ont-ils seulement des choses en commun ?

Pourtant, la conversation prend bien vite une autre ampleur, ses doigts se battent avec ses boutons de chemise, ses mains lui procurent des frissons, son corps entier répond à la demande d'Adah. Elle l'embrasse, lui parle, il n'écoute presque plus, uniquement concentré sur elle. Sa fiancée. C'est officiel. Il l'embrasse en retour. Les voilà nus, dans cette chambre où il n'a encore jamais ramené personne, dans cette maison où nombre de ses amis font encore la fête, où beaucoup de princesses en veulent à Adah parce qu'elle leur a volé leur coeur du prince, mais pour l'instant, ils ne pensent rien de tout ça.

Jusqu'à ce que la porte s'ouvre en grand bruit. Isabelle rentre la première, jurant soudainement, à deux doigts de pleurer. Neige la prend dans ses bras, pour la soutenir. Elles qui n'ont pourtant jamais été meilleures amies, mais à cet instant elles sont toutes deux dans le même bateau qui coule. « Hep, hep, qui vous a permis d'entrer ici ? Allez oust les princesses au coeur brisé. » Une voix qui réagit avant même que Jake n'ait pu le faire, Mulan junior, sa meilleure amie. Adah a juste eu le temps de se cacher le corps sous la couette. C'est pourtant le fils de Big Ben -Matthias- qui se penche au sol pour lui envoyer son caleçon à la tronche. Et c'est Noé, le fils de Flèche, qui lui lance un sourire coquin plein de sous-entendu en fermant la porte de sa chambre. Jake se rhabille rapidement, se racle la gorge. « Tu voulais rencontrer mes amis, les voilà. Toujours le bon moment pour intervenir. » souffle-t-il en souriant malgré lui. « Le truc que tu veux dire, c'est Merci. » ricane Mulan Jr. Pourquoi est-ce qu'ils ne se barrent pas maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Nimue
Nimue
MESSAGES : 127
INSCRIPTION : 12/07/2018
RÉGION : Occitanie.
CRÉDITS : lilousilver, code by AILAHOZ.

UNIVERS FÉTICHE : Fantastiques à 99,9%.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Adah
Facilier

J'ai 18 ans et je vis à la Nouvelle Orléans, aux Etats Unis d'Auradon. Dans la vie, je suis étudiante à l'université et je m'en sors très bien, merci mon arnaqueur de père. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt douloureusement.

COULEUR DIALOGUE : # A73D6A
ISABELLA : # B28260
RAIPONCE : seagreen
EUGENE : # 1c99a1
MULAN Jr : # 8768ea




Fille adoptive du Dr. Facilier ◊ Magie corrompue ◊ Chaotique neutre ◊


Barbara Palvin © MORPHINE.
Incapacité à la sagesse, syndrome évident d’indiscipline au travers de cette facilité à le défaire de ses vêtements sans vraiment réfléchir aux conséquences éventuelles. Dissimulée par les draps, installée sur le côté et appuyée sur un coude, elle observe Isabella et Neige être écartées du décor par une charmante furie au prénom manquant certes d’originalité mais ayant le mérite d’être particulièrement dissuasif. Le calme d’Adah et sa décomplexion apparente tendant à rappeler qu’elle ne devrait pas être propulsée ainsi à un rang qui n’est plus le sien depuis que Facilier l’a arrachée à son monde d’origine, elle n’a pas la pudeur rougissante des damoiselles sauvées par des princes valeureux et quelque chose dans son regard souffle combien la souffrance d’autrui a encore tendance à la fasciner. « Tu voulais rencontrer mes amis, les voilà. Toujours le bon moment pour intervenir. » Le rire s’échappe d’entre les lèvres malicieuses. « Pauvre prince frustré. » « Le truc que tu veux dire, c'est Merci. »

Les draps retombent, la jeune femme disparue spontanément, aura sombre pour seule preuve de magie avant qu’elle ne réapparaisse appuyée contre le mur près de la fenêtre, les bras croisés. La robe noire est raccourcie jusqu’au dessus du genou, les escarpins ont prise une teinte rouge tandis qu’une veste violette est venue s’ajouter à l’ensemble. « Charpie de princesses en perspective, Jake. » Le mauve clignote dans le regard, s’estompe malgré tout, laissant place à la teinte bleue habituelle. Quelque chose cloche avec la fée, instabilité évidente. Ne fais plus de voeu. A nouveau contaminée par les ombres que la larme de soleil avait pourtant chassées, elle semble se rapprocher de la version d’elle-même sur laquelle il était tombé à la rentrée. « Mumu, c’est comme ça qu’il t’appelle, non ? Prépare tes oreilles, cris stridents en approche. » Les jeunes filles bafouées ont toujours cette forte tendance à hurler leur détresse à qui veut l’entendre et il se trouve qu’il y’a une fête toute entière prête à écouter les plaintes de la gamine la plus importante d’Auradon - enfin ce n’est pas l’opinion d’Adelaïde mais être la progéniture de Belle lui offre un capital sympathie totalement disproportionné.

« Repêche ton assurance et ton arrogance, on va en avoir besoin, joli coeur. » Elle ouvre la porte, consciente que les autres amis s’y trouvent encore et entreprend de descendre les escaliers, direction : l’agitation de la salle de bal. « On avait un accord ! Corona devait être mon alliance ! Elle n’est pas capable de diriger quoi que ce soit ! » La musique est arrêtée, les têtes couronnées présentes rassemblées et le débat semble particulièrement houleux. La Fée Bleue se tient à l’écart, pour une fois, bien incapable de juguler la situation au vu de ce qui a été rapporté par Bella. « Et tu comptais maîtriser ce qu’a laissé Gothel avec un dictionnaire ? » Brouhaha qui s’élève à l’entente du nom banni à jamais des terres de Raiponce. « La reine s’est chargée d’elle, pauvre ignare. » Un sourcil se hausse, traduit immédiatement le mépris d’Adah pour l’insulte manquant cruellement d’originalité. « C’est quoi le problème, Bella ? Tu digères mal les fiançailles de ton frère avec Mal ou t’es dérangée parce que tu pensais donner deux-trois gamins magiques à la couronne ? » « Je vais te faire la peau ! » Elle ricane, Adelaïde, elle ne peut faire autrement, ne prend pas au sérieux la menace. Elle a pourtant des ongles acérés, l’opposante, princesse mais pas moins fille de la Bête. « Comment on dit par chez toi ? Be my guest. »

Le crêpage de chignon en bonne et due forme ne peut se poursuivre équitablement, la magie fait son oeuvre et immobilise la princesse dans le vide, deux serpents faits d’ombres serrant progressivement le corps féminin, le privant petit à petit d’oxygène. Si l’indignation est générale, personne n’ose s’interposer de peur que l’interruption achève Isabella et force est de constater que rien ne paraissait pouvoir raisonner Adah et ses prunelles luisant de magie.   


Revenir en haut Aller en bas
 
Mama Marvel
Mama Marvel
Féminin MESSAGES : 3244
INSCRIPTION : 19/09/2017
ÂGE : 24
RÉGION : île de France
CRÉDITS : avatar > MissElysium, gif > captain rogers, signature > Crazyoilmachine

UNIVERS FÉTICHE : univers venant de livres (hp, hg, âmes vagabondes), de DA (disney, avatar le dernier maître de l'air), de films (marvel, à l'eau de rose) ou réel, bref un peu tout...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1224-eljos-danser-sous-la-pluie#181 http://www.letempsdunrp.com/t1474-c-est-l-histoire-de-ma-vie http://www.letempsdunrp.com/t1388-dans-mon-monde-a-moi-il-n-y-a-que-des-poneys
Hélo



Prince Jake
J'ai 18 ans et je vis à Auradon, aux États Unis d'Auradon. Dans la vie, je suis prince et étudiant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance je suis amoureux de la sublime Adah et j'espère qu'elle aussi.


zac efron ©️ Ante mortem
« Pauvre prince frustré. » Jake lève les yeux au ciel, c'est elle qui lui saute dessus et ok, il est complètement frustré, mais pourquoi en rit-elle ? « Tu devrais pas prendre ma défense toi ? » rouspète-t-il avant de jeter un regard à Mumu. « Merci » soupire-t-il.

Alors que Jake est en train de galérer à remettre son pantalon de costard -qui est bien ajusté mais quand tout le monde le regarde à moitié à poil c'est déstabilisant- Adah se lève et s'habille en un tour de main. Foutue magie qu'elle ne partage même pas dans ces instants. Il s'arrête quelques secondes pour la contempler, un air sûrement niais sur le visage, mais dire qu'elle ne ressemble à aucune princesse d'ici tout en ayant absolument l'air d'une princesse. Il est fasciné. Pourtant, quand les mots d'Adah prennent sens, il panique, elle veut se jeter dans le coeur de l'action ? Mulan et lui échangent un regard et la voilà partie. Jake ne prend pas le temps de mettre sa veste de costard et fonce derrière elle.

La scène est irréaliste, Isabella se lamente, la moitié des princesses se hurlent dessus, des mots volent plus haut que d'autres, et là, au milieu de toutes, Adah. Elle semble resplendir et alors qu'elle ne se croit pas à sa place, elle attire tous les regards à elle comme un aimant. Et elle n'est pas en reste. Ses mots sont violents. Ses actes le deviennent bien trop vite. Isabella est soutenue en l'air par des ombres. Tout le monde panique, personne ne fait rien. Mulan Junior lui donne un coup de coude, Noé court pour rattraper Bella avant qu'elle ne tombe, Jake entoure Adah de ses bras d'un geste qu'il veut rassurant et lui murmure à l'oreille. « Adah, je sais qu'elle dépasse les bornes, qu'Isabella n'a pas la langue dans sa poche et qu'elle est horripilante, mais tu ne peux pas la tuer. » Le jeune prince espère de tout coeur qu'elle n'envisageait pas de la tuer sérieusement, mais il veut mettre des mots forts pour la faire réagir. Enfin, si Isabella avait couru un sérieux danger, la fée bleue serait intervenue, Jake la voit encore dans l'ombre du pilier. Il pose ses lèvres sur les temps d'Adah. « Je crois en ta capacité à faire le bien. » murmure-t-il encore.

Noé a grimpé sur les épaules de Matthias -qui ressemble à une armoire, faut bien que ça serve- et attrape la main d'Isabella. Tout est entre les mains d'Adah.
Revenir en haut Aller en bas
 
Nimue
Nimue
MESSAGES : 127
INSCRIPTION : 12/07/2018
RÉGION : Occitanie.
CRÉDITS : lilousilver, code by AILAHOZ.

UNIVERS FÉTICHE : Fantastiques à 99,9%.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Adah
Facilier

J'ai 18 ans et je vis à la Nouvelle Orléans, aux Etats Unis d'Auradon. Dans la vie, je suis étudiante à l'université et je m'en sors très bien, merci mon arnaqueur de père. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt douloureusement.

COULEUR DIALOGUE : # A73D6A
ISABELLA : # B28260
RAIPONCE : seagreen
EUGENE : # 1c99a1
MULAN Jr : # 8768ea




Fille adoptive du Dr. Facilier ◊ Magie corrompue ◊ Chaotique neutre ◊


Barbara Palvin © MORPHINE.
Sa capacité à faire le bien. Entre ses bras, elle se sentirait presque en sécurité, elle se sentirait presque heureuse mais toujours pas vraiment à sa place. Entre ses bras, elle a l’impression de percevoir à nouveau les battements de son coeur. Ca l’enveloppe, ça la traverse mais Isabella demeure prisonnière, piégée dans les airs à lentement suffoquer - il y’a de l’hésitation, Adah voudrait voir le joli corps de la princesse s’allonger, s’abandonner, inerte et paisible, elle se dit que ce serait un parfait tableau. Elle relâche la prise, repose presque délicatement la princesse au sol et demeure immobile contre Jake, sans chercher à lui échapper ou rompre le contact. Elle les entend, les âmes des ancêtres marmonner, désapprouver ses actes. « Je suis désolée.. » vient-elle murmurer contre son oreille afin qu’il soit le seul à recevoir la tendre confidence, une caresse sur sa joue. « Je suis fatiguée.. » Le souffle s’apaise et l’enveloppe charnelle s’effondre, se laisse aller contre le prince.

…*…

Elle a ouvert les yeux dans la vaste chambre qu’elle a rapidement identifiée comme n’étant pas la sienne, observant le plafond, les rideaux et la clarté de la pièce illuminée par le soleil levant. Elle s’est tournée, doucement, s’est approchée de son prince encore assoupi et est venue cajoler l’épiderme, chatouiller les sens, taquiner les envies. De sous les draps jusqu’à ses lèvres. « Bonjour. » Les prunelles sont encore violettes, comme si elles n’avaient pas prévu de retrouver leur bleu originel mais elle n’est pas menaçante, elle n’est que cet étrange amour qu’elle exprime mal, qu’elle ne sait offrir que dans la luxure, dans les plaisirs charnels dont ils ne devraient probablement pas profiter avant le mariage ; elle ne compte pas obéir ni se priver, elle n’est pas de ce monde de bienséances et de frustrations.

…*…

Après avoir emprunté la salle de bains - dans laquelle elle l’a allègrement entraîné avec elle - elle a réenfilé ses vêtements de la veille, n’ayant pas grand chose de mieux à se mettre. Elle a recoiffé ses cheveux, tenté d’être quelque peu présentable. « Ta mère ne va pas apprécier.. » Les ailes blanches se déploient timidement, contrastent avec la teinte de ses yeux. Elle ne se sent pas très bien et d’un autre côté, elle n’a pas envie d’en parler, pas envie de l’inquiéter - elle sent bien que sa magie se détraque, que ça déconne dans ses veines, comme une erreur, une fatalité soudaine. « Jake.. ? Est-ce que.. est-ce que je te plais ? » L’interrogation tombe timidement. Elle l’a bien vu, qu’elle lui plaisait, elle a bien senti entre ses bras, qu’elle ne le dégoûtait pas mais elle a dissimulé les ailes, dans ces instants et là, elle ne ressemble ni à la sorcière ni à la fée, piégée dans une sorte d’apparence hybride un brin inquiétante.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Mama Marvel
Mama Marvel
Féminin MESSAGES : 3244
INSCRIPTION : 19/09/2017
ÂGE : 24
RÉGION : île de France
CRÉDITS : avatar > MissElysium, gif > captain rogers, signature > Crazyoilmachine

UNIVERS FÉTICHE : univers venant de livres (hp, hg, âmes vagabondes), de DA (disney, avatar le dernier maître de l'air), de films (marvel, à l'eau de rose) ou réel, bref un peu tout...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1224-eljos-danser-sous-la-pluie#181 http://www.letempsdunrp.com/t1474-c-est-l-histoire-de-ma-vie http://www.letempsdunrp.com/t1388-dans-mon-monde-a-moi-il-n-y-a-que-des-poneys
Hélo



Prince Jake
J'ai 18 ans et je vis à Auradon, aux États Unis d'Auradon. Dans la vie, je suis prince et étudiant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance je suis amoureux de la sublime Adah et j'espère qu'elle aussi.


zac efron © Stolen Paradise
« Jake.. ? Est-ce que.. est-ce que je te plais ? » Jake arrête tout ce qu'il fait et plonge son regard dans les yeux d'Adah. Elle lui pose sincèrement la question ? Elle semble soudainement moins sûre d'elle, plus encline à se poser des questions, ce qui est habituellement le rôle de Jake dans ce couple. Le jeune homme vient donc la prendre dans ses bras. « Je crois que tu n'as pas bien compris à quel point je suis fou de toi, Adah. » Il sourit doucement et se détache de ses bras pour ne tenir que ses doigts. « Et pas que sexuellement. » est-il obligé de préciser avec son air grivois. « Adah, j'ai l'impression que tu ne me crois pas, que tu me juges encore comme ce grand benêt de prince qui n'est attiré que par les jupes des princesses à moitié effarouchées. » soupire-t-il en levant les yeux au ciel avant de préciser. « J'aime ma famille, j'aime ce qu'ils ont construit, mais j'ai besoin de vivre ma propre aventure et de faire mes propres choix. Alors, si je dois tourner le dos à la fortune pour t'épouser, je le ferais. » Il est prêt à vivre une vie plus simple si c'est ce qu'elle désire. La seule chose qui le retiendrait un peu, c'est le Dr Facilier qui continue à le terrifier, seulement il sait au fond de lui que pour elle, il irait les yeux bandés.

Délicatement, il embrasse son annuaire, là où bientôt siègera la magnifique bague. « Tu me plais, physiquement, mentalement, entièrement. Si tu refuses d'être une princesse, alors je peux renoncer à mon rôle de prince, ma mère tirera la gueule, mais ils ont qu'à avoir un autre enfant après tout, ils sont encore assez jeunes. » Jake chasse vite ces images de ses pensées, pourquoi a-t-il de lui-même proposé ça ? « Adah, je t'aime sincèrement. » finit-il par dire avec douceur avant de poser ses lèvres sur celles de la jeune fille. « Tu es belle avec ces ailes, tu es belle sans, quand je te regarde, je vois tes yeux, ton âme, ton corps n'est pas si important. J'ai de la chance qu'il soit parfait, mais ce n'est pas le plus important. » finit-il par avouer. Soudain il se demande si c'est la même chose pour lui, l'aimerait-elle s'il était moche ? D'ailleurs, il se pose encore parfois la question : pourquoi s'est-elle attachée à lui ? N'est-ce pas à cause de son rôle de fée qu'elle n'a pas assumé et qu'elle tente de réparer ? Il préfère ne pas poser la question, c'est trop douloureux.
Revenir en haut Aller en bas
 
Nimue
Nimue
MESSAGES : 127
INSCRIPTION : 12/07/2018
RÉGION : Occitanie.
CRÉDITS : lilousilver, code by AILAHOZ.

UNIVERS FÉTICHE : Fantastiques à 99,9%.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Adah
Facilier

J'ai 19 ans et je vis à la Nouvelle Orléans, aux Etats Unis d'Auradon. Dans la vie, je suis étudiante à l'université et je m'en sors très bien, merci mon arnaqueur de père. Sinon, grâce à ma chance, je suis presque fiancée et je le vis plutôt avec inquiétude.

COULEUR DIALOGUE : # A73D6A
ISABELLA : # B28260
RAIPONCE : seagreen
EUGENE : # 1c99a1
MULAN Jr : # 8768ea
DR FACILIER : # 90443E




Fille adoptive du Dr. Facilier ◊ Magie corrompue ◊ Chaotique neutre ◊


Barbara Palvin © Shiya.
Elle ignore quoi répondre, elle ignore quoi lui dire pour exprimer ce qu’elle ressent, une légère teinte rose venant colorer ses joues tandis qu’elle détourne le regard. Elle ne peut pas le refuser, elle ne peut pas le priver de son avenir, et même devant le reflet du miroir, avec ses yeux étrangement colorés, ses ailes scintillantes, elle ne peut se résoudre à renoncer. « Je ne sais pas diriger un royaume, Jake.. » Elle inspire puis expire. « Mais ça n’est pas pour ça que je vais te demander de quitter ta famille ou ton rôle. Tu n’auras jamais de frère. » Un claquement de doigts résonne dans la pièce, aussitôt la tenue se modifie, tour de magie habile aux atours de clarté, jolie robe élégante, parfaite créature de distinction, progéniture d’un roi qu’elle ne connaîtrait jamais. « Uh. Je vais finir par passer pour une fille de bonne famille. » Remarque sarcastique à souhait avant qu’elle ne se tourne à nouveau vers le jeune homme afin de lui voler un baiser - bien incapable encore de simplement lui dire qu’elle l’aime, avec naturel et légèreté.

La main féminine vient attraper l’une de celles de Jake, doucement, pour mieux l’entraîner à l’extérieur des appartements après l'avoir rhabillé d'un tour de passe-passe ensorcelé. Elle n’avait jusque là pas pris réellement le temps d’observer les murs du château, la beauté de chaque décor, comme si l’âme d’artiste de Raiponce s’y déployait. Le silence s’étire, sans précipitation, elle essaye de s’habituer à l’idée de passer sa vie ainsi, dans ce luxe, dans cette sorte de quiétude à laquelle elle n’avait jamais vraiment goûté. « Il ne reste que six mois avant la fin de nos études. » Le ton se fait sérieux mais en rien agressif. « Est-ce que tu es supposé prendre la suite de ta mère à partir de cet instant ? » Elle ne devine pas tout, n’est pas perpétuellement renseignée, elle ignore s’il doit entamer la succession jeune afin d’être prêt en cas de tragédie ou s’il aura tout le loisir de l’oisiveté.

La porte de la salle à manger est ouverte lorsqu’ils s’en approchent, une forme de malaise glissant dans le regard d’Adah avant qu’ils ne la passent. Les salutations polies ne suffisent pas à détendre la jeune fille qui reste accrochée au bras de Jake, tendue, l’attention papillonnant de domestiques en domestiques. « Tiens tiens, quel charmant tableau que voilà ! » Les ongles s’impriment dans le tissu de la manche, marquent une peur terrible qui s’accroche au coeur de la gamine. « Attraper un prince, quelle audace ! » Un index glisse sur la joue féminine tandis que l’homme s’approche, passe de leur dos sur le côté de son champ de vision. « Tu as laissé une ouverture, fillette. » Il ricane, s’amuse de la sidération ambiante, eux qui se croyaient protégés des ténèbres. « Je n’ai rien fait, père.. » Elle déglutit, n’ose pas le moindre mouvement. Il est grand, bien plus grand qu’elle et si le temps a fini par se dessiner sur ses traits, il garde le charme dérangeant d’autrefois. « Tu croyais vraiment pouvoir t’en aller ainsi, Adah ? Vilaine petite fée. Joyeux anniversaire tout de même. »

Il pivote avec cette souplesse caractéristique vers la reine, son sourire narquois étirant ses lèvres, dévoilant ses dents blanches. « Très chère Raiponce, n’avons-nous pas un contrat à signer ? Qu’es-tu prête à sacrifier : l’âme de ton fils ou ton royaume ? » « Jake .. je te promets, je n’ai pas.. » L’assurance s’étiole, elle garde le regard rivé sur le sol et s’avère incapable de lutter, parce que ce n’est pas Lisha ou une quelconque rivale de sa génération, c’est l’homme qui l’a élevée, c’est le monstre manipulateur qu’elle ne connaît que trop bien.     

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
Space between (Mama Marvel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Nouveau FAQ de GW sur Space marine
» Space wolves VS tyranides
» Space marine
» Battle Foam Space Hulk
» Recherche divers trucs Space marine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers autres :: Disney-
Sauter vers: