Partagez | 
 
 
 

 chapitre un, GASOLINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
 
avatar
Leonnor
Féminin MESSAGES : 202
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 26
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://[url=http://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-wit http://www.letempsdunrp.com/t2237-y-a-plein-d-idees-pour-tous-les-gouts-la-dedans-7-7-idees-libres
Flash



Erin Macallister
J'ai 19 ans et je vis à Ashland, Oregon, USA. Dans la vie, je suis perdue et je m'en sors pas très bien serait un euphémisme. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple et je le vis plutôt pas bien.

Informations supplémentaires ici.


Michelle Oosthuizen - leonnor


La liberté l'a fait soupirer d'aise. C'était impossible de se sentir à son aise lorsqu'on était attaché comme une criminelle. Erin ne se pensait coupable d'aucun crime si ce n'est celui d'essayer de subsister dans un monde qui ne voulait pas d'elle. La jeune femme est surprise de constater qu'il a passé tout ce temps-là avec elle. Plus personne d'autre n'est là, ils sont complètement seuls. La blonde espère qu'il ne va rien demander maintenant parce qu'elle ne se sent pas vraiment en état. Elle observe la voiture s'approchant pour la caresser du bout du doigt. Elle pénètre dans l'habitacle et s'installe sur le siège avant. " C'est une vraie impala de 1967 ?" demande-t-elle avec intérêt comme si on venait de lui montrer la chose la plus merveilleuse du monde. Un sourire fin se dessine sur les lèvres de la demoiselle." A gauche" dit-elle "puis tout droit jusqu'à Elf's creek." La voiture commence à se mettre en branle. Il ne lui a rien demandé et ça la surprend à dire vrai. La route lui parait différente et l'ambiance aussi. Elle se sent en sécurité dans la machine de métal. "ça va mieux" finit-elle par dire. Après un moment de silence seulement brisé par les indications de chemin de la demoiselle, elle commence d'une petite voix emprunte de curiosité. "Merci pour tout à l'heure Luke…je j'ai l'impression que tu veux vraiment m'aider mais je ne comprends pas pourquoi ?" La question est posée. Elle inspire et expire pour se détendre. Méfiante par nature et par habitude, ça l'étonne que son radar soit un peu cassé, ça l'étonne d'avoir l'impression qu'il a peut être juste ses intérêts à cœur. Pourquoi ? C'est juste un type qui ne la connaît ni d'Eve ni d'Adam après. Une idée lui vient en tête et elle a envie de tenter de poser la question mais elle a peur de se ridiculiser. Et si ça n'était pas du tout cela. Pourtant, il a passé tout ce temps au commissariat avec elle, lui a donné son numéro, et quand ils sont descendus au parking il n'y avait plus que lui. "Est-ce que c'est parce que tu te sens aussi seul que moi ?" lâche-t-elle d'une voix douce avec une tendresse et une émotion vibrante dans la voix. C'était la voix de quelqu'un d'incertain qui espère étrangement qu'on lui réponde par l'affirmative. Au pire, ils ne sont plus si loin si jamais il décide de ne pas lui répondre. C'est une question personnelle après tout.


[/color]
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
ELLADORA TONKS
MESSAGES : 1739
INSCRIPTION : 19/07/2018
ÂGE : 24
RÉGION : PACA
CRÉDITS : pando

UNIVERS FÉTICHE : HP, city, drama
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2050-finders-keepers-losers-weepers http://www.letempsdunrp.com/t2068-repertoire-d-elladora-tonks http://www.letempsdunrp.com/t2053-supermarket-flowers-for-elladora-tonks
Ella



Luke
Anderson

J'ai 34 ans et je vis à Ashland, Oregan, USA. Dans la vie, je suis shérif de police et je m'en sors très bien. Sinon, je suis marié depuis une dizaine d'année, je suis père de deux enfants et ma vie est un foutoir complet.


Luke est un homme marié de 32 ans, avec deux enfants, Isaiah, 7 ans & Marty, 3 ans. Il est le shérif de la ville d'Ashland et est très respecté par ses pairs ainsi que les habitants du village. Mais Luke n'est pas heureux dans cette vie monotone. Avec sa femme, ils ne font plus l'amour depuis des mois, il s'est mit à errer dans les bas-fond de la ville pour trouver un peu d'action.

Il fume depuis des années, vice que son fils aîné tente tant bien que mal de lui faire arrêter mais c'est l'un de ses seuls échappatoire.

Parfois, il se croit sportif en courant une fois par semaine mais il a une condition physique déplorable.


jensen ackles ©️ TAG

« Oui, elle appartenait à mon père. » Il sourit légèrement en caressant du bout du doigt la carrosserie du toit de son bébé. La musique emplissait l’habitacle, une vieille chanson de country, un truc qui venait du fin fond du Texas, et étrangement, il se sentait détendu, Luke. Il avait loupé la première partie du match de son fils mais il s’en moquait complètement. Il suivait les indications d’Erin, en se dirigeant tranquillement et sans se presser vers Elf’s Creek. Donc elle habitait par là. Elle affirma qu’elle allait mieux, et elle remerciait Luke de sa présence et de sa compréhension. Elle cherchait à comprendre pourquoi, d’autant plus qu’elle ajoutait qu’elle se sentait seule en le mettant devant le fait que potentiellement, lui aussi. Il soupira en relâchant ses épaules. Se sentait-il seul ? Complètement. Il vivait comme un fantôme chez lui, s’occupant de ses enfants machinalement, de faire la vaisselle comme un robot, et de se caler devant la télévision pour regarder un match de foot avec sa bière. Il n’avait pas d’amis proches, ni de famille plus ou moins proche. Il ne parlait presque plus à sa mère qui leur rendait visite une fois tous les six mois pour voir ses petits-enfants. Rien n’avait de sens, c’était monotone et triste. Sa femme l’aimait, c’était certain. Elle lui répétait entre deux disputes, quand elle pleurait pour s’excuser d’être psychorigide. Et Luke la prenait dans les bras sans lui donner un huitième de l’amour qu’elle essayait de lui offrir. « Je… » Comment lui dire ça sans qu’il passe pour un égoïste ? Elle devait avoir une vie bien plus chaotique que la sienne, et ce serait ridicule de se plaindre. Mais elle avait l’air un peu plus ouverte qu’il y a quelques minutes, peut-être avait-elle envie de parler ? Rien n’avait de sens, mais quelque chose était clair : il allait la revoir.

« Je suis très seul. » Il serra son volant entre ses doigts en regardant la route, la nuit se dessinant au-dessus de leurs yeux, la pleine lune cherchant un chemin parmi les nuages qui s’étaient formés dans la journée. « J’ai l’impression que plus j’avance, plus le temps me parait long, sans ressource et intérêt. » Il pinçait les lèvres en secouant tout doucement la tête, pour affirmer ses propos précédents. « Pourquoi, à dix-neuf ans, tu te cherches pas un meilleur avenir ? Je… des gens peuvent t’aider, tu sais. » Il était sûr que des associations devaient exister pour insérer professionnellement et socialement les jeunes en perdition totale. Etrangement, il ralentissait, roulant bien en dessous de la vitesse autorisée. Il n’en rendait pas compte, mais il étirait le temps, car ce soir, ce temps semblait un peu moins long. « Si tu as… » Non, il s’arrêtait de parler. Il était ridicule presque. Il serrait la mâchoire qui se contracta plusieurs fois. Il s’allongea un peu plus dans son siège. « Erin, est-ce que… » Mais Elf’s Creek apparaissait devant eux. Ils étaient presque arrivés. « Et ensuite, c’est par où ? »



ALLES c'est tellement la meilleure  :yaay:  :yaay:  :yaay:  :ÔÔ:  :siffle:  mouton
▬ ▬ ▬ ▬
mon répertoire de rp
pas trop de disponibilité de rp, sauf si coup de coeur bien trop énorme
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Leonnor
Féminin MESSAGES : 202
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 26
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://[url=http://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-wit http://www.letempsdunrp.com/t2237-y-a-plein-d-idees-pour-tous-les-gouts-la-dedans-7-7-idees-libres
Flash



Erin Macallister
J'ai 19 ans et je vis à Ashland, Oregon, USA. Dans la vie, je suis perdue et je m'en sors pas très bien serait un euphémisme. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple et je le vis plutôt pas bien.

Informations supplémentaires ici.


Michelle Oosthuizen - leonnor


Erin a tourné la tête vers lui quand il a parlé. Elle a l'impression de comprendre. Enfin, il y a quelque chose qui résonne dans ses propos et qui la rend triste pour lui. La fugueuse a passé bien trop de temps seule avec elle-même pour ne pas savoir ce que c'est. Errer sans objectif, aller de mal en pis, se sentir heureux d'avoir juste un toit où dormir. Il a l'air si vide et si malheureux, elle se sent emplie de compassion pour lui.  N'écoutant que son instinct, elle finit par lui demander poliment de se garer sur le côté. Ils ne sont pas encore à côté de chez elle. Il y a encore plusieurs blocs qui les séparent de l'endroit. Elle pose une main incertaine sur lui et puis se penche pour l'enlacer doucement. Ce n'est pas un geste sensuel, c'est un geste de compréhension, un geste qui veut dire je sais. Un geste qui veut lui redonner de l'espoir, lui dire qu'il n'a pas à être seul. La position est inconfortable mais elle la tient un certain temps dans le silence parce que ça lui fait du bien aussi. De sentir la chaleur d'un autre humain, de quelqu'un dont la souffrance résonne à merveille avec la sienne. Elle caresse ses cheveux affectueusement comme une mère qui apaise son enfant après un cauchemar. Pour un peu, on dirait que c'est elle l'adulte, celle qui en a trop vu et qui veut protéger son petit des peines du monde. "Tu n'as pas à porter ça tout seul tout le temps tu sais, Luke." Elle dit son prénom avec un accent chantant et doux. A regret presque, elle se détache de lui réalisant que c'était très impulsif ce qu'elle venait de faire et que peut-être il l'avait mal pris. Elle s'assied sur le fauteuil de la voiture en tailleur et se tourne vers lui. Son visage est plus détendue et même elle ne sait pas bien pourquoi la situation a tourné ainsi.

Il y a cette proximité inexplicable entre eux comme deux âmes trop usées par la vie qui partageaient un bout de chemin sans avoir besoin d'échanger des mots. "Qu'est-ce que tu voulais me demander tout à l'heure ?" dit-elle sans ambages. Elle a l'impression de poser la question à un vieil ami, à quelqu'un qui ne lui ferait pas de mal. Elle se maudit elle et son espoir impossible à tuer de pouvoir faire instinctivement confiance à cet inconnu. Tout ça pourquoi ? Tout ça parce qu'il a l'air de s'intéresser à elle mais elle est comme ça Erin. La souffrance et les trahisons du monde n'ont pas réussi à tuer son âme profondément douce et profondément empathique. Ça lui jouera des tours et ça lui en joue déjà. Ce n'est pas pour rien qu'elle ressent de la peine pour Jonah quand il lui pleure dans les bras après l'avoir insulté. Curieusement paradoxe que cette âme damnée par la vie qui essaie de sauver ceux qui sont encore plus cassés qu'elle.

Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
ELLADORA TONKS
MESSAGES : 1739
INSCRIPTION : 19/07/2018
ÂGE : 24
RÉGION : PACA
CRÉDITS : pando

UNIVERS FÉTICHE : HP, city, drama
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2050-finders-keepers-losers-weepers http://www.letempsdunrp.com/t2068-repertoire-d-elladora-tonks http://www.letempsdunrp.com/t2053-supermarket-flowers-for-elladora-tonks
Ella



Luke
Anderson

J'ai 34 ans et je vis à Ashland, Oregan, USA. Dans la vie, je suis shérif de police et je m'en sors très bien. Sinon, je suis marié depuis une dizaine d'année, je suis père de deux enfants et ma vie est un foutoir complet.


Luke est un homme marié de 32 ans, avec deux enfants, Isaiah, 7 ans & Marty, 3 ans. Il est le shérif de la ville d'Ashland et est très respecté par ses pairs ainsi que les habitants du village. Mais Luke n'est pas heureux dans cette vie monotone. Avec sa femme, ils ne font plus l'amour depuis des mois, il s'est mit à errer dans les bas-fond de la ville pour trouver un peu d'action.

Il fume depuis des années, vice que son fils aîné tente tant bien que mal de lui faire arrêter mais c'est l'un de ses seuls échappatoire.

Parfois, il se croit sportif en courant une fois par semaine mais il a une condition physique déplorable.


jensen ackles ©️ TAG

Finalement, Erin lui demanda s’il pouvait se garer sur le côté, et il s’exécuta. Il posa sa voiture entre deux voitures d’une classe moyenne, et il coupa le contact. La musique s’arrêta, le bruit cessa aussi. Rien que leurs respirations qui s’entendaient et qui crée de la buée car il ne faisait pas très chaud. Et soudain, sans comprendre les raisons qui poussaient Erin à agir de la sorte, elle se pencha vers lui, dans une position étrange, et elle le prit dans ses bras. Et Luke ne bougeait pas, choqué de ce qu’elle venait de faire. Quand avait-il était pris dans les bras la dernière fois ? Une étreinte comme ça, ce n’était pas quelque chose qu’il recevait souvent. Par le passé, c’était sa femme. Mais ça faisait presque deux ans qu’ils n’avaient pas eu rapport sexuel ou même d’un câlin. Aucune notion d’échange amoureux entre les deux, et Dieu seul sait qu’Addison avait tenté mais que Luke l’avait repoussé. Qu’elle en souffrait surtout. Il sentait ses petits bras autour de lui et Luke ferma les yeux pendant une seconde. Il prenait ce qu’on lui donnait, la chaleur humaine, l’affection, la tendresse. Il ne savait pas qu’il en avait besoin autant que ça, mais maintenant qu’Erin le faisait, il en était certain. Et ça lui faisait un bien monstrueux. La souffrance d’Erin faisait écho à la sienne, à des degrés différents, mais ils sentaient tous les deux que quelque chose se passait et qu’ils se comprenaient peut-être trop bien. Alors Luke se détendit entièrement quand il sentit la main d’Erin passer dans ses cheveux. Elle avait ce don, étrangement, de l’apaiser. Et il se vit dormir avec elle, le soir, pour enfin réussir à passer une nuit complète. Parce que Luke ne dormait plus que quelques heures à peine par semaine depuis des années. Et il avait tellement besoin de dormir… Il chassa cette pensée loin de son esprit, quand Erin brisa leur étreinte, elle posa une question à laquelle il ne voulait pas répondre. Ce qu’il avait voulu dire précédemment. Mais c’était allé trop loin dans son rôle. Surtout qu’il dépassait toutes les juridictions de son statut de shérif de la police locale. Il connaissait les conséquences de ce qu’il faisait, et ce n’était pas positif. Il passait sa langue entre ses lèvres, et il la regardait faire. A quoi il jouait ?

« Envoie-moi un message quand tu seras chez toi. Pour me dire que tu vas bien. Parce que j’ai pas confiance en ton petit-ami. »
Il dépassait totalement ses droits, mais il en était à un stade où il s’en fichait un peu. Ce n’était pas interdit, puisqu’il la raccompagnait juste mais au fond de lui, quelque chose se créé peu à peu. « Laisse tomber ce que je voulais dire. Rentre chez toi. Mais n’oublie pas de m’envoyer un message. » Il tournait la clef dans le contact, comme pour signifier à Erin qu’il était l’heure d’y aller.



ALLES c'est tellement la meilleure  :yaay:  :yaay:  :yaay:  :ÔÔ:  :siffle:  mouton
▬ ▬ ▬ ▬
mon répertoire de rp
pas trop de disponibilité de rp, sauf si coup de coeur bien trop énorme
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
chapitre un, GASOLINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Chapitre 1 : L'arrivée .
» Histoire de l'économie mondiale, chapitre 1
» ~ Chapitre I : Interprétation des rêves ~
» [CHAPITRE 4] Le monde des sorciers s'embrase.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: