Partagez
 
 
 

 The Better Days, forget it ! [Inspi Alien]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 
Texarkana
Texarkana
Féminin MESSAGES : 383
INSCRIPTION : 16/08/2018
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : NeroEnigmaPhotos

UNIVERS FÉTICHE : réel,fantasy,apo,jeux vidéo
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2196-presentation-de-texarkana http://www.letempsdunrp.com/t2199-repertoire-rp-de-texarkana http://www.letempsdunrp.com/t2200-personnages-de-texarkana
Pigeon

The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation



➽ INSPIRATION : la quadrilogie Alien.

➽ CONTEXTE :

An 3018. Nous sommes à bord du Valkyriane, un vaisseau de transport.
Actuellement, le Valkyriane fait route vers Navara, une base spatiale auprès de laquelle ils doivent récupérer une cargaison.
Le client ayant ordonné la livraison sur une planète toute récemment découverte nommée LV-04 n'en a que très peu dit sur le contenu sous prétexte de Secret Défense.

Ainsi le RP débutera lorsque l'équipage se dirige vers Navara, une base spatiale située aux limites du système solaire, pour récupérer la dite cargaison. Navara est une énorme structure qui fait quasi office de ville et où nombre de vaisseaux s'arrêtent pour profiter d'une pause de quelques jours, de réparations, faire le plein de carburant entre autre type de ravitaillement.
Notre équipage pourra s'y détendre au détour d'un bar et de divers établissements.

Après 1 ou 2 jours de repos, ils chargeront ainsi la cargaison et repartiront. Direction LV-04 dont on ne sait quasiment rien si ce n'est qu'une équipe de scientifique s'y est installée.
Quelques soucis mécaniques entre autres, surviendront ainsi au cours de leur périple.
(soucis de mécanique, communication et cargaison).


➽ ÉQUIPAGE :


PRIS par Mioon ► Konrad. Nouveau pilote et chef d'équipage. C'est lui qui gère le pilotage lorsqu'il n'est pas enclenché sur automatique. Lui qui gère l'équipage et les dirige dans leurs tâches. Et bien sûr c'est à lui que revient de prendre la décision finale après concertation des autres quand un choix doit être fait qui n'a pas été établi par avance.
Remplace Jax, l'ancien capitaine qui a rencontré un soucis de santé une fois arrivé sur la station et n'aura eu le choix que d'abandonner la mission et rester sur Navara pour des examens médicaux ou attendre d'être rapatrié sur Terre.


PRIS par Calville ► Kérala/Kery. Touche à tout qui deviendra officier en second une fois qu'elle se retrouvera malgré elle embarquée à bord après avoir croisé son ex sur la station Navara. Assistera le commandant.  


PRIS par Texarkana ► Vaas. Mécanicien et chargé de sécurité qui s'occupe de la maintenance ainsi que de surveiller la cargaison en vérifiant régulièrement le sanglage de la marchandise entre autres (possible fuites, dégâts, etc ...).

PRIS par Luyen ► Maya. Passagère clandestine qui s'avèrera utile au vu de ses compétences en mécanique et qui deviendra ainsi l'assistante mécano de Vaas. (assistera son binôme ou prend la relève au besoin).

PRIS par Moon ► Sawyer S078. Droïde/synthétique qui occupe le rôle d'infirmier et scientifique. Il s'occupe du bien-être psychologique et physique de l'équipage, ainsi que récolter des échantillons sur les planètes où ils font un arrêt, etc ... . (Si Moon ne revient pas, il s'agira alors d'un PNJ).


➽ A SAVOIR :

► Tout le confort moderne propre à notre époque à nous IRL est de mise. Ainsi que toute la modernité et les éléments futuristes propres à la quadrilogie Alien ou autres films de SF.

► La Terre est toujours habitée, rien n'a vraiment changé comparé à notre monde actuel si ce n'est plus de modernité.

► Libre à vous de vous adresser à Val, l'I.A. et de la faire répondre ou signaler des soucis à bord du vaisseau ou à l'extérieur.

IMPORTANT : Jax, l'ancien capitaine joué par nanarounet, aura ainsi rencontré un soucis de santé une fois arrivé sur la station et n'aura eu le choix que d'abandonner la mission et rester sur Navara pour des examens médicaux ou attendre d'être rapatrié sur Terre.



➽ DESCRIPTIF VAISSEAU :

- Le Valkyriane est spacieux et malgré son âge demeure encore moderne et de son temps malgré quelques désavantages techniques ou électroniques comparé à de plus récents.

- Le Valkyriane a une I.A., intelligence artificielle surnommée Val par l'équipage, qui les assiste et gère une majorité du vaisseau et des installations, détectant la moindre faille ou problème à l'intérieur ou à l'extérieur grâce à ses radars et détecteurs. Il bénéficie du pilote automatique dans les zones sans risques. Toutefois un membre de l'équipage surveille néanmoins lui aussi régulièrement. On peut communiquer avec elle à travers tout le vaisseau.

- La partie cale au fond où toute la marchandise est stockée, est spacieuse et l'équipage profite de tout le reste aux étages supérieurs :  

Cabines individuelles ainsi qu'une partie commune avec couchettes pour ceux qui préfèrent ou qui doivent rester proche des postes de commande ou d'armement (le Valkyriane comporte deux tourelles mitrailleuses situées sur chaque flanc de l'appareil pour assurer la protection du vaisseau en cas d'attaque même si le vol de marchandise se fait plutôt rare).

► Il y a une salle de détente ainsi que deux plus petites pour ceux qui désirent être à l'écart pour lire ou se détendre, chacune bénéficiant de fonds électroniques muraux animés comme dans les cabines privées (thème nature, ville, ciel, océan... ).

Une petite bibliothèque, une salle de sport et une salle à manger avec cuisine toute équipée. Sans compter les commodités et salles de bains attenante à chaque cabine. Et puis un partie infirmerie et labo comprenant un compartiment isolé si besoin de lancer une procédure de quarantaine. Et puis bien entendu la salle d'hyper-sommeil avec ses caissons.


➽ Lien du topic de recherche ouvert tout au long du jeu :
http://www.letempsdunrp.com/t2691-m-f-alien-recherche-capitaine-pilote-et-son-second

Contexte provenant d'une idée proposée et réfléchie par Texarkana.


I'm a motherfucking beast !!
Revenir en haut Aller en bas
 
Texarkana
Texarkana
Féminin MESSAGES : 383
INSCRIPTION : 16/08/2018
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : NeroEnigmaPhotos

UNIVERS FÉTICHE : réel,fantasy,apo,jeux vidéo
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2196-presentation-de-texarkana http://www.letempsdunrp.com/t2199-repertoire-rp-de-texarkana http://www.letempsdunrp.com/t2200-personnages-de-texarkana
Pigeon

The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] Empty


Vaas Ritcher
J'ai 30 ans et je vis à bord du Valkyriane un vaisseau de transport qui circule à travers l'immensité de l'Espace. Dans la vie, je suis mécanicien et chargé de sécurité. Je m'occupe de la maintenance ainsi que de surveiller la cargaison en vérifiant régulièrement le sanglage de la marchandise entre autres (possible fuites, dégâts, etc ...). Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien ou pas ... .


The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] Lbdq
➽ Il aime son boulot, l'ambiance à bord est cool.
➽ Il n'a jamais vraiment eu de famille en dehors de son paternel. Il était fils unique et c'est son père qui l'a élevé, sa mère ayant perdu la vie peu après sa naissance.
Aussi, l'équipage est pour lui comme une petite famille.
➽ Il a de nombreux tatouages sur la poitrine, les bras, dans le cou et dans le dos. (les même que sur les photos).
The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] 8m4l
➽ Caractère : courageux, audacieux, il peut se montrer extrêmement culotté. Taquin, farceur. Téméraire. Bagarreur, fonceur. Drôle, sympa. Il peut se révéler impulsif et très violent par moments, surtout lorsqu'il est à cran. Sinon il arrive généralement à se gérer ... dans une certaine limite. Il ne faut pas trop le chercher en somme.
The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] 4mcr
La Terre lui manque parfois mais il n'a pas d'attaches là-bas et il préfère sa vie dans l'Espace.
The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] Ftdo
The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] 0asp



Jeff Hardy ©️ Claire P



Étendu à plat ventre sur mon lit, la tête enfouie dans l'oreiller, c'est Val, l'I.A. du vaisseau qui me réveille pour m'annoncer qu'il est temps de sortir des brumes du sommeil. Comme toujours je rechigne et enfouis la tête sous l'oreiller pour ne plus l'entendre. Elle sait toutefois que je finis toujours par me lever après un délais de dix petites minutes, le temps d'émerger doucement. Elle enclenche la playlist du moment dans ma cabine histoire de me motiver. Je ne tarde pas à sortir du lit, prenant aussitôt la direction de la douche. J'y passe un certain temps, laissant l'eau dévaler mon dos alors que je me tiens bras tendus contre la parois face à moi. Ça fait un bien fou.
Une fois sorti, j'enfile ma tenue et me donne un coup de peigne, nouant mes cheveux en catogan. Embarquant mes écouteurs, "Hungry like the wolf" de Rob Bailey & the Hustle Standard résonne dans mes oreilles tandis que je parcoure les couloirs menant à la salle à manger, dans l'idée de rejoindre les autres autour d'un bon petit dej. Je suis à fond ce matin, malgré un réveil un peu difficile. Le rythme de la musique me redonne tout l'entrain dont j'ai besoin pour affronter la journée, déambulant dans les corridors d'un pas guilleret, dansant limite lorsque je débarque dans la pièce.

- Bonjour la compagnie ! saluais-je ceux déjà présents.

On forme comme une petite famille, j'adore l'ambiance à bord même si parfois il arrive qu'il y ait quelques tensions quand nos avis divergent sur une question. Le Valkyriane et ses occupants sont ce qui se rapproche le plus d'une maison et d'une famille comparé à tout ce que j'ai connu avant. Je ne me séparerais d'aucun d'entre eux si on devait me demander de choisir.
Passant près de notre cartographe, je pose un bras autour de ses épaules et le taquine en lui ébouriffant les cheveux.

- Comment ça va p'tite tête ? T'as la tronche dans le derche ce matin toi ! le taquinais-je avec un sourire en coin.

Je vais récupérer une tasse et me verse du café avant d'aller me poser à table avec les autres, calant mes jambes sur le dossier de la chaise vide toute proche.

- On arrive quand chef ? lançais-je à notre commandant en parlant de la station Navara. Un immense ilot formant une structure metallique flottant au milieu de l'Espace aux frontières du système solaire où nous devons faire une halte pour récupérer une cargaison qui suscite bien des mystères à elle seule. Et puis ce sera l'occasion de donner un coup de jeune au Valkyriane, sa carcasse est plutôt crade depuis le temps qu'on est pas passé par la case nettoyage.

- T'as besoin qu'on te passe au lavomatique, Val ! plaisantais-je en m'adressant à l'I.A. On va te bichonner la carrosserie !

- C'est trop d'honneur, déclare Val avec une voix à la Scarlett Johansson. J'ai connu des I.A. à la voix de robot qui étaient tout sauf charmantes. Celle-là ferait fantasmer n'importe quel mec. Je vous le garantis !

Lorsqu'on s'arrêtera à la station Navara, ça sera aussi l'occasion de se poser une journée ou deux, le temps de se ravitailler en nourriture, carburant et de faire le tour de quelques bars. Je profiterais bien de la piscine aussi. Navara est une vraie petite ville à elle toute seule. Nombre de vaisseaux y font halte.



I'm a motherfucking beast !!
Revenir en haut Aller en bas
 
Nanarounet
Nanarounet
MESSAGES : 139
INSCRIPTION : 29/09/2018
RÉGION : Belgium
CRÉDITS : icons (myself), code sign (beylin)

UNIVERS FÉTICHE : HP, Star Wars, Marvel & DC, Sci-fi et aussi City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2376-nanarounet-homecoming#51650 http://www.letempsdunrp.com/t2727-m-m-the-ghosts-are-alive-rp-ghostbusters http://www.letempsdunrp.com/t2387-les-aventures-de-nanarounet#51848 http://www.letempsdunrp.com/t2720-les-bebes-de-nanarounet-v-2#58249
Tortue

The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] Empty


Jackson "Jax"
Whitmore

J'ai 53 ans et je vis à bord de mon petit bébé, le Valkyriane, transportant toute sorte de marchandise dans tous les coins reculés où ça rapporte. Dans la vie, je suis capitaine de mon bébé, et à la tête de mon équipage spécialement prévu pour les transports et livraison en tout genre ! Et je peux dire que je m'en sors pas mal. Sinon, grâce à mon côté baroudeur de l'espace, je suis divorcé, deux fois déjà, et je le vis plutôt comme si ça n'avait aucune importance à l'heure qu'il est!

The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] Tumblr_p1zg7hqDyi1x0tgioo2_400
Traits de caractère :
borné ; professionnel ; blasé ; juste ; observateur ; direct ; protecteur ; intransigeant ; secret et renfermé ; sûr de lui ; loyal ; marginal ; indépendant

The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] Tumblr_p1zg7hqDyi1x0tgioo1_400
En vrac :
Peu de gens connaissent son véritable nom, surnommé 'Jax' depuis bien des années maintenant
Il a trente ans de métier dans les pattes
Sa politique de job est la suivante : 'tant qu'on est payé, on en n'a rien à cirer, et on est payé pour la fermer et faire le boulot, alors on la ferme et on fait le boulot!'
A été marié et divorcé à deux reprises, mais n'a gardé aucun contact avec ses deux ex-femmes
Il a un fils âge de 27 ans, qu'il n'a plus vu depuis près de vingt ans
N'est pas retourné sur la Terre, exception faite des raisons professionnelles, depuis une quinzaine d'années - il préfère cent fois mieux la vie dans l'espace et sur un vaisseau
A pour ainsi dire toujours un cigare à la main
Il consomme régulièrement de la bière, et du bourbon quand il est en mode détente
Fait souvent des petits paris et matchs de bras de fer quand il fait escale, histoire de se faire de l'argent de poche
Il ne dort jamais plus de quatre ou cinq heures par nuit, et a des tendances insomniaques
The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] Tumblr_p1zg7hqDyi1x0tgioo5_400


Sylvester Stallone ©️ Nanarounet (vava) & Epholia (gifs)

Il faisait calme. Un silence apaisant. Un silence reposant. Un silence de mort. Le corps recroquevillé sur son siège de cockpit, Jax s'était laissé emporté par quelques heures de sommeil providentielles. Comme à l'accoutumé, notre quinquagénaire avait préféré la compagnie des panneaux de contrôle et de la salle de pilotage, au détriment du confort de sa couche et de sa chambrette, dont sa dernière visite remontait à près d'une demi-semaine. Notre vieux briscard était plus qu'habitué à ce genre de rituel. De quoi hérité de petites courbatures, au profit d'être aux premières loges en cas d'une quelconque observation ou avarie détectée par Val. Et, quand on parle du loup, un petit bip caractéristique éveilla doucement le visage endormi de notre capitaine de transport. Juste le temps pour lui de passer une main sur ses yeux, en ayant un reniflement caractéristique du réveil avant que la voix de l'I.A. ne résonne dans l'habitacle. « Capitaine, nous arrivons en approche de la station Navara. » Jax se redressa et cala ses bras contre son torse afin de faire comme craquer ses épaules. Une main glissant alors sur sa nuque, il se pencha et observa le moniteur avec un très frêle rictus venant se dessiner sur son visage. Il attrape alors la moitié de cigare de la veille et la cale entre ses lèvres. « Bien reçu ma belle. Reste en vitesse de croisière et garde le cap 3.4, Val. » Ordonna-t-il, tout en venant allumer son précieux bout de cigare. « Bien reçu capitaine. » Il quitte alors son siège, faisant voler devant son visage une grosse bouffée de fumée, pendant que son corps s'étira de tout son long et plus longuement. « Ok. Balance la séquence réveil... Et fais-moi plaisir, commence par un petit Low Rider. » « Avec plaisir ! » Jax était amusé de ces moments où l'on pouvait presque deviner une notion de sourire ou de sympathie dans le ton employé par Val. Il faut dire que, depuis le temps que l'équipage du Valkyriane voguait à travers l'immensité de l'espace, cette intelligence artificielle avait pu apprendre des réactions de chacun et, dans certains cas, s'en acclimater. Un constat qui donnait parfois la sensation au capitaine que c'était assez bizarre, autant que cela le dépassait. Pour lui, ça se limitait à un truc informatique qui le secondait dans la gestion du vaisseau, et qui s'avérait souvent très utile et pratique. Et cela se limitait purement à ça !

En entendant les premières notes du morceau demandé se répandre à travers toute la carcasse du vaisseau, Jax fit un bref passage par ses quartiers. Juste le temps pour lui de changer enfin ce t-shirt et cette chemise qu'il portait depuis plus d'une semaine, pour quelque chose de plus frais et de plus 'propre' pour leur arrivée à Navara. Il en profita par ailleurs de passer sa tête sous l'eau et de se rafraîchir un minimum, histoire d'avoir bonne mine. Et aussi de raser les quelques poils rebelles qui lui avaient donné un début de barbe naissante sur le contour de sa mâchoire. Quelques minutes pour être prêt, laisser la playlist enchaîner ses petits morceaux, ainsi que le temps pour que l'équipage sorte de son repos et de leurs quelques petites heures de sommeil. Ce qui ne l'empêcha pas de rapidement arriver à la salle à manger. Un petit sourire se hissa aussitôt sur son visage lorsqu'il vit Shell être la première présente. « Salut ma grande ! » Un clin d'oeil. Une embrassade amicale au détour d'une bise échangé, et notre aîné se servit sans attendre une tasse de café. « Prête à profiter du débarquement, enfin ? » Lui lança-t-il sur un ton aussi neutre qu'amical à la fois. Enfin, un aspect amical qu'on ne pouvait cerner qu'une fois que l'on connaissait suffisamment Jax pour savoir que son absence d'expression faciale n'était pas spécialement péjorative ! Et pour le connaître, Shell était bien placé. Voilà près de douze ans qu'il avait fait sa connaissance et qu'ils roulaient ensemble à travers l'espace. Son bras droit. Cette femme de confiance qui avait pu largement mérité sa fonction de second avec l'expérience qu'elle avait accumulée dans les pattes. Un petit bout de femme qui avait su être à la fois cette fille, et cette petite soeur que le quinquagénaire n'avait jamais eu. La première pièce de cet édifice familial qui s'était en réalité construit entre tous les membres de l'équipage du Valkyriane depuis que ce dernier était au complet !

D'ailleurs, en parlant de famille, c'était autour de l'intello de faire son apparition. « La forme, Astro ? » l'avait-il affectueusement surnommé. Ce qu'il fallait savoir avec le capitaine, c'est que dés qu'un surnom n'était pas négligeant, moqueur ou mauvais, c'est qu'il s'agissait d'une des rares personnes en qui il plaçait de la confiance et de la réelle sympathie. « Tiens, mon grand. » Fit-il, ayant eu le réflexe de lui prendre une tasse de café sur le temps que le cartographe s'installe, et de venir lui poser face à lui. Vu les petits yeux cernés que semblaient avoir ce dernier, ça ne lui ferait certainement pas de tort. Sans compter que ce n'est pas Jax qui allait passé outre la sacro-sainte règle du café bien corsé pour bien commencer la journée. Une façon comme une autre de ne pas directement s'attaquer à la bière, aurait-il pu ironiser dans son esprit. Mais trêve de début de pensée, puisque l'enfant terrible du vaisseau faisait son apparition ! « En avance sur le doc' ? On va inscrire ça dans le journal de bord, c't'un miracle ! » Taquina-t-il le mécano, ponctuant sa petite réflexion d'un petit clin d'oeil paternel pendant que l'homme prenait place autour de la table. Jax masqua alors son visage derrière une bonne lampée bien chaude de café, qui manqua presque de lui brûler partiellement l'oesophage. Et d'en calmer l'effet avec une petite bouffée de ces éternels cigares. « Plus ou moins deux heures, je dirais. Le temps pour tout le monde de se sortir la tête de là où je pense et de s'y mettre. » Une nouvelle bouffée sur son cigare plus tard. « D'ailleurs, tu penseras à me préparer la petite cargaison du vieux Bill, l'artiste ? » Lança-t-il à l'attention de Vaas. Et oui, le plaisir de pouvoir s'arrimer et de se poser un jour ou deux était palpable pour tout le monde. Mais quand Jax avait une petite affaire dans l'équation, il n'oubliait jamais d'être sérieux... Même si la petite réflexion du mécano à l'attention de Val le fit hausser les sourcils et avoir un petit sourire amusé, l'air de dire que ce mec n'était vraiment pas possible. Mais à l'image de tous les enfants terribles d'une famille, il avait ce don de petite blague, de petite réflexion arrivant toujours à point nommé pour détendre l'atmosphère... Quitte à le rappeler à l'ordre quand c'était nécessaire, chose dont on n'était encore loin actuellement !



Revenir en haut Aller en bas
 
Epholia
Epholia
Féminin MESSAGES : 118
INSCRIPTION : 02/10/2018
RÉGION : belgique.
CRÉDITS : myself (icon + code signature) tumblr (gifs)

UNIVERS FÉTICHE : sci-fi, fantastique, hp, charmed, marvel, dc, star wars...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue

The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] Empty


Shelley Borowski
J'ai trente-sept ans et je vis à bord d'un somptueux vaisseau surnommé le valkyriane, un navire spatial transportant diverses marchandises à travers les coins reculés de l'espace. Dans la vie, je suis officier en second de notre capitaine, un bras droit ayant accumulé pas mal d'expériences à son actif et je peux dire que je m'en sors pas aussi mal que ça. Sinon, grâce à un mauvais coup du destin, je suis veuve depuis quelques années maintenant et je le vis plutôt comme l'eau qui s'écoule dans la rivière... Je fais mon temps. J'ai réussi à faire mon deuil et je suis passée à autre chose désormais!

The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] XbjgnRn8_o
(personnalité) ✻ secrète ; loyale ; renfermée sur elle-même ; impitoyable ; sévère ; stricte ; franche ; directe ; observatrice ; pointilleuse ; professionnelle ; froide ; néanmoins, l'intrépide est également : à l'écoute de ses coéquipiers, elle a toujours une oreille attentive à accorder à ses hommes ; optimiste ; affectueuse ; aventureuse ; protectrice ; spontanée ;

The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] 7sgHhiQ0_o
(quelques précisions) ✻ bonne cuisinière, elle a pris l'habitude de préparer de bons petits plats à l'équipage autant pour leur faire plaisir que pour se détendre ✸ cela plus d'une dizaine d'années qu'elle a acquis un savoir-faire plus que raisonnable dans son métier ✸ l'ironie du sort a voulu qu'elle soit veuve d'un homme qui la violentait durant sa grossesse. elle n'a pas pleuré sa mort éternellement. elle a juste été soulagée que cette pourriture ne fasse plus partie de ce monde ✸ shelley a une petite fille âgée de douze ans aujourd'hui. loin d'elle, l'officier garde un pendentif où une photo de son enfant s'y repose : elle garde ainsi un peu d'humanité et se console de ce manque douloureux ✸ la franche savoure son parcours dans l'espace et s'y plaît plus que fortement. mais, dès qu'elle a l'occasion de se rendre sur terre, elle le fait surtout pour retrouver sa fille et être présente pour elle ✸ shelley ne part jamais se coucher sans avoir bu du whizki ou du bourbon pour se changer les idées ✸ insomniaque, ses heures de sommeil s'évaluent à 30 minutes à une heure par intervalle ✸ par journée, shelley s'accorde un entraînement intensif d'une heure ou deux pour se perfectionner encore et encore pour ne jamais reposer sur ses lauriers.
The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] QnVE5j9M_o


emily blunt ©️️ epholia (avatar&gifs)
La tête reposée contre l’oreiller décorant son sanctuaire de nuit, la téméraire gardait les yeux ouverts fixés sur le plafond depuis son éventuel réveil qui se résumait à quelques heures auparavant. Elle ne parvenait plus à avoir un rythme de sommeil normal depuis quelques années et le pli avait été adopté depuis. Néanmoins, juste pour une fois, l’officier en second espérait pouvoir retrouver un cycle à peu près normal afin d’être dans les meilleures conditions possibles pour les diverses missions que l’équipage devrait effectuer. Se réfugier dans sa chambrette après s’être entraînée durement durant deux heures plus tôt était ce qui lui fallait. Se réfugier et penser. Se réfugier et réfléchir. Mais, surtout, se réfugier et laisser ses pensées effectuer de nombreuses kilomètres lunaires pour atterrir sur cette planète bleue se faisant appeler la Terre. Une planète qui abritait tellement d’habitants, mais dont un comptait le plus à ses yeux : la perle de son âme, le trésor de sa destinée, la lumière de son tunnel, sa jeune princesse, Emma. Une perle qui était arrivée dans sa vie quand ça allait au plus mal pour elle. Une perle qui ne cessait de la rattacher à la vie, à l’humanité pour ne pas oublier d’avoir de la compassion, de l’empathie, de l’amour lorsque le moment s’avérait être nécessaire. Un soupir s’extirpe des lèvres douces et fines de cette mère guerrière. Son regard se baisse et se glisse vers son pendentif dont elle ouvrit le cœur pour observer et admirer sa fille en son intérieur. Un fin sourire esquisse les lèvres de la jeune femme avant qu’elle ne dépose un fin baiser contre cette petite photographie. « Je ne sais pas si je reviendrais un jour auprès de toi définitivement, mais sache que je continue toujours à penser à toi et que je ne serais jamais bien loin de toi… Jamais… » Il lui était important et nécessaire de prononcer ces mots comme pour se rassurer elle-même, mais aussi sa fille par de-là les étoiles. Shelley secoue légèrement la tête de droite à gauche puis elle finit par se lever pour se diriger vers les sanitaires, vers la salle de bain afin de se rafraîchir un peu et de se maintenir bien éveillée pour leur prochain embarquement sur Navara.

Une musique. Une musique à la douce, rythmée et assez entraînante se fit entendre dans l’ensemble du vaisseau et qui caressait les oreilles de Shelley. Elle commençait à se déhancher de façon assez minime et discrète tout en terminant de se laver le corps ainsi que les cheveux. Sans aucun doute que le capitaine était à l’origine de la demande de morceau auprès de leur intelligence artificielle, ce qui fait sourire l’officier. La jeune femme finit son passage dans la salle de bain en se séchant, se préparant, mais surtout en s’habillant de façon pratique. Il est clair qu’il n’était pas envisageable de porter des tenues affriolantes avec des paires de chaussures à talons dans ce genre de situation, de contexte où la rapidité est de mise. Quoi qu’il en soit, Shelley quitta la salle de bain pour se diriger vers la cuisine afin d’y préparer son petit déjeuner. En ayant entendu les premières onces de musiques, Shelley était persuadée que le capitaine du vaisseau serait déjà présent dans la salle à manger. Néanmoins, devait-il être dans les parages et que son arrivée se faisait juste un peu désirée. Cela n’empêcha nullement la combattante de se servir une tasse de café ainsi que de quelques biscottes natures pour espérer prendre un peu d’énergie. Elle s’installe sur la table de la salle à manger et patiente quelques minutes pour laisser le temps à son breuvage d’adoucir la chaleur brulante de son intérieur. « Oh, tiens, voici monsieur le capitaine, ravie de te voir en forme. » Au moins était-ce l’idée qu’elle en avait en le voyant arriver dans la salle à manger pour directement se servir une tasse de café. Le sourire aux lèvres, Shelley l’observa. Elle n’aurait pas pu rêver mieux comme homme pour être à la tête du Valkyriane. Il était la personne idéale et remplissait parfaitement son rôle. Au bout de douze ans de métier et d’expériences à ses côtés, la jeune femme en était des plus convaincues. Elle prend sa tasse de café et y boit une petite gorgée pour commencer. « Je n’attends que ça. Ça me semble si long… J’espère que ça en vaudra la chandelle. » Shelley ne pouvait pas s’empêcher d’être un peu détachée dans ses propos quand il s’agit d’embarquer dans une nouvelle base. C’était une façon à elle de garder le cap sur l’objectif du jour et de ne pas le perdre de vue en quelque sorte.

L’équipage du vaisseau commençait à faire son apparition dans l’espace de vie. Shelley adressa un regard et un doux sourire à l’arrivée de leur cartographe favori. Elle considérait le jeune garçon comme son petit frère. Ils étaient parvenus à se trouver quelques points communs qui avaient réussi à les rapprocher un tant soit peu. « Je sais que je n’ai aucun conseil à donner là-dessus, parce que je suis nulle là-dedans. », commença-t-elle à prononcer sur un ton détendu et presque avec humour, « mais il faudra que tu essaies de dormir un peu plus… tes cernes n’inspirent rien de bon. » Shelley demeurait être la seule femme au sein de cette équipe uniquement remplie de testostérones. Elle avait commencé à se prendre au jeu de la maman qui veille sur ses petits et qui n’hésite pas à prodiguer conseils et astuces pour les aider à avancer au mieux dans la vie… ou, du moins, dans l’espace. Un jeu qu’elle commençait à aimer à force. Et puis, un peu de douceur dans ces vies baignées de voyages, d’éventuels combats et autres livraisons, était une juste récompense pour eux. Shelley offre un clin d’œil à son « petit-frère » en lui offrant un sourire avant de tourner le regard vers l’arrivée surprenante de leur mécanicien officiel. Très professionnel dans son rôle, Shelley ne pouvait qu’admettre son expertise impressionnante dans son domaine. Lui aussi, elle s’était prise d’affection. En fait, Shelley aimait beaucoup l’ensemble de l’équipage. Ils faisaient tous partie de sa nouvelle petite famille qui la maintenait au cap et qui la maintenait surtout sur terre. Néanmoins, la dure à cuire ne peut s’empêcher de laisser échapper un petit rire de ses lèvres face aux dires de leur capitaine. « T’es grave quand même. Les miracles peuvent arriver et… on va vraiment devoir immortaliser ce moment, Vaas, que tu le veuilles ou non d’ailleurs. », avait-elle prononcé l’officier en second dans un ton neutre qui cachait, qui dissimulait l’envie irrépressible à Shelley de rire de bon cœur. L’expression de son visage trahissait son faux ton neutre en tout cas. « Plus ou moins deux heures ? On a le temps de compter les mouches d’ici là… » Oui, Shelley n’était pas connue pour être une femme des plus patientes. Elle avait le besoin de se dégourdir les jambes et de bosser. C’était dans ses veines et il était désormais trop tard pour que ça change. La bosseuse quitte sa chaise après avoir terminé de manger sa petite fringale pour se lever et se diriger vers l’évier afin de rincer, laver sa tasse de café désormais vide. « J’espère que le doc’ va bien… Je devrais peut-être y jeter un coup d’œil, non ? » Une question surtout posée pour elle, dans le vide, mais dont son regard jugea, sans le savoir, l’avis de ses compatriotes, avant d’entendre du bruit se dirigeant vers eux. « Ah non, inutile, je crois. » Elle hausse des épaules et se prépare à servir une tasse de café pour le médecin de bord. « Sinon, vous vous sentez tous prêt à entrer dans le vif du sujet ? Je sais que cela fait partie des livraisons de routine, mais qui sait ce qui peut se mettre en travers de notre chemin… » Elle ne peut, décidément, pas s’empêcher d’être trop terre à terre…


Revenir en haut Aller en bas
 
ELLADORA TONKS
ELLADORA TONKS
MESSAGES : 1740
INSCRIPTION : 19/07/2018
ÂGE : 25
RÉGION : PACA
CRÉDITS : pando

UNIVERS FÉTICHE : HP, city, drama
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2050-finders-keepers-losers-weepers http://www.letempsdunrp.com/t2068-repertoire-d-elladora-tonks http://www.letempsdunrp.com/t2053-supermarket-flowers-for-elladora-tonks
Ella

The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] Empty


Alex
Sloan

J'ai 24 ans et je vis à dans le valkyriane, un vaisseau de transport de marchandise en tout genre. Dans la vie, je suis cartographe et technicien du vaisseau et je m'en sors très bien. Sinon, par le plus grand mlaheur, je suis célibataire depuis quelques semaines et je le vis plutôt mal.

The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] Source
Caractère : Jovial, sensible, écorché, nerveux, dévoué, serviable, dort trop peu, spontané, observateur, investi, organisé, ambitieux
The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] Tumblr_o26fiu07Ab1sn52zko1_540
VRAC : ▬ il est surdoué homogène
▬ il a une vie de famille relativement froide et c'est pour ça qu'il trouve en chacune des personnes présentes une figure parentale indispensable
▬ parfois immature, il ne donne pas l'impression de connaitre autant de choses dans son domaine
▬ possède des cernes de l'extrême sous les yeux
▬ jure beaucoup, ce qui ne lui va pas du tout, mauvais exemple de son frère
▬ son père est très riche et lui a payé ses études ainsi que tout le reste le long de sa vie mais c'est tout, ce n'est que financier. sa mère est aussi froide que son père, plus concentré à sauver ses associations, ses repas de lecture entre copines qu'à voir son fils
▬ il vient de se séparer d'une relation longue de quatre ans, donc il a du mal à parler d'amour, surtout en ce moment
▬ a du mal à dévoiler ce qu'il veut réellement, ses émotions etc...
▬ il a sauté plusieurs classes, et a toujours était le plus jeune partout, même à l'université
▬ c'est par ses connaissances et son talent qu'il se retrouve, pourtant si jeune, sur le valkyriane
▬ ses parents ne sont pas venus pour son départ, et ça lui met encore un coup dans la tête, le grand frère ayant suivi le chemin médical de la famille, forcément, il est mieux vu
The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] Tenor


dane dehaan ©️ angel dust


Peut-être avait-il l'impression d'être submergé par cette quantité de travail, mais ce n'était pas le genre d'Alex de laisser tomber. Quitte à y passer la nuit, il préférait se tuer à la tâche plutôt que de perdre la confiance mise en lui par ses compagnons de voyage. Alors il avait bûché, bûché, bûché tant qu'il put pour trouver la solution à ce problème somme toute banale mais qui demandait des efforts considérables pour le cartographe. En face d'eux, un disque de débris qui les empêchaient de passer à travers car les poussières agglutinées étaient bien trop proche les unes des autres. Alors, pendant que certains ronflaient, lui, il cherchait, son crayon gris en travers de ses dents, la carte stellaire devant lui ainsi que la zone où ils se trouvaient. Mais vers sept heures du matin, il sentait son nez tomber petit à petit sur les dessins qu'il avait gribouillé sur la carte papier qu'il utilisait. Parce que précédemment, il n'avait pas dormi plus de quatre heures, et que même si le sommeil était quelque chose de secondaire chez lui, le moment où il pratiquait une nuit complète de huit heures, il ne dormait plus pendant au moins trois jours.

Alex était ce jeune gamin un peu trop jovial, le sourire aux lèvres constamment et le petit frère de la bande. Tout le monde l'aimait bien, parce qu'il avait le rire facile et qu'il essayait d'être optimiste, peu importait les obstacles rencontrés. Quand au bout d'une heure, il sortit de sa pièce, réveillé par une envie monstrueuse d'aller aux toilettes, il se retrouva dans la salle à manger qui était pour l'instant vide. Il ruminait déjà de son manque de sommeil, son reflet dans un miroir qui faisait peine à voir. Des cernes violettes contourait ses yeux, et ils étaient vitreux. Il soufflait légèrement par le nez et récupéra de quoi manger. Vaas est celui qu'il vit le premier arriver à ses côtés. Il lui fit un immense sourire quand il l'attrapa par le cou, et accusa le coup parce que le chef pesait son poids. En muscle, évidemment. Alex, c'était un gars frêle, chétif, donc toute la force d'un homme sur son dos, c'était pour lui une occasion de lui offrir des courbatures. Il était connu pour son intelligence, pas pour ses biceps. Il frotta les cheveux d'Alex qui répondit juste derrière. « C’était ça, ou qu’on se mange la roche dans la tête ! Mes cernes valent notre vie quand même ! » Il se mit à rire en penchant la tête sur le côté. Vaas avait ce côté très fraternel qu’il adorait, et même s’il était plus vieux que lui, il sentait qu’il pouvait se confier quoiqu’il arrive à cet brute qui paraissait peut-être plus musclé qu’intelligent, mais qui cachait une vérité tout autre : c’était une tronche. Une véritable tronche.

Quand le chef entra dans la pièce, il salua en priorité Alex par son surnom, affectueux comme un père. Parce que Jax était la figure paternelle, celle qui vous porte et qui vous rend fier, que n’avait jamais eu Alex. Il lui tendit une tasse de café et Alex fondit presque sur place de bonheur. « Oh t’assures, chef ! Mon dieu que j’en avais besoin... » Il but une gorgée qui lui brûla la gorge mais qui le détendit instantanément. Il prit une brioche qu’il enfonça dans sa bouche, et il se mit à continuer de parler la bouche pleine. « J’ai cha pour toi, Chax. » Il lui tendit une feuille toute simple, le compte rendu de sa session de nuit. « Ché bon, on peut conchinuer notre... » Il avala sa bouchée avec une gorgée de son breuvage. « On peut continuer notre route, faut dévier vers la nébuleuse obscure, je l’ai appelé Monica, comme dans Friends. » Il frotta légèrement ses yeux, comme un gosse un peu trop crevé. « On se dirige vers elle mais on tourne à 43° au nord-est avant de l’atteindre, pas envie de me retrouver dans le noir et Navara sera un peu plus loin, encore quelques jours, mais ce cercle de débris nous pompe beaucoup de temps. » Une fois son compte-rendu fait, il finit sa brioche qu’il trempait généreusement dans son café. Le chocolat était bien trop important et présent dans son faux régime alimentaire, alors il ne s’arrêtait pas de bouffer. Parce qu’Alex ne mangeait pas, il bouffait des quantités astronomiques pour son gabarit. Il récupéra ensuite une banane, une part du gâteau que Shelley lui avait préparé la veille, et quelques noisettes. Il se remit à sa table en commençant par la part de gâteau qu’il dégusta avec avidité quand justement, sa cuisinière préférée entra. Elle salua d’abord le capitaine et s’approcha de lui. « Mais Shel, sérieux, j’essaie ! Assomme moi, fous des somnifères dans tes gâteaux mais c’est pas de ma faute. C’est de la faute de Vaas, je fais des cauchemars, ses chorés me donnent l'impression de voir The Grudge débarquer. » Il haussait les épaules avec amusement en levant les mains au ciel et il continua à s’empifrer de tout ce qu’il put trouver à sa portée. Un aspirateur de bouffe.

Spoiler:
 



ALLES c'est tellement la meilleure  :yaay:  :yaay:  :yaay:  :ÔÔ:  :siffle:  mouton The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] Tumblr_p05vxjj7ed1soet89o1_500
▬ ▬ ▬ ▬
mon répertoire de rp
pas trop de disponibilité de rp, sauf si coup de coeur bien trop énorme
Revenir en haut Aller en bas
 
Moon
Moon
MESSAGES : 32
INSCRIPTION : 25/07/2018
CRÉDITS : Vava : Slashpalooza | Signa : Moon

UNIVERS FÉTICHE : Stephen King | Shingeki no Kyojin | Marvel | DC | Star Wars | Star Trek | Detroit Become Human | LoTR | SF | Sherlock | Horror | Disney | AU
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2097-moon-and-if-you-re-ever-feelin http://www.letempsdunrp.com/t2114-m-detroit-become-human-sans-reponse#42039
Limace

The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] Empty


Sawyer

S-078

Je suis un synthétique, affecté au Valkyriane en tant que officier scientifique et médical. J'ai pour mission de collecter, analyser et enregistrer toute nouvelles forme de vie organique rencontrée et de veiller au bien être physique et psychologique de l'équipage . N'ayant pas le besoin ni l'utilité d'être lié à un être vivant je suis célibataire mais je peux, si besoin, apporter un soutien émotionnel à l'équipage.

The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] Tumblr_o2h97hxcKs1u2xow3o1_500

Comme tous les synthétiques le modèle S-078 est doté d'une plus grande force et rapidité que la plupart des êtres humains. Il est également, comme ces prédécesseurs, conçu pour s'adapter parfaitement aux Hommes. Afin d'éviter de les mettre mal à l'aise il est, sur le plan physique, semblable aux humains et donc difficilement différentiable d'eux, seul sa façon de s'exprimer et sa manière de se mouvoir peuvent le trahir. Le modèle S-078 est également capable d'imiter leur comportement afin de mieux s'adapter à la vie à leur côtés, il lui est donc possible de manger, boire, fumer, dormir bien qu'il n'en ai aucunement besoin ainsi que de simuler des émotions qu'il aura assimilé. Il est en constant apprentissage.

The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] Tumblr_mp3515cGUK1rgxm06o1_500

σ D'abord affecté à une mission de colonisation, le modèle S-078 allait être désactivé après avoir subit des dégâts trop importants, il fut récupéré par un ingénieur qui le rapiéça avant de le revendre illégalement
σ Il fut au service d'un mercenaire qui s'en servait comme médecin clandestin
σ C'est à la suite d'un pari perdu par son ancien propriétaire qu'il se retrouva entre les mains de Jax
σ Son système a été rebooté juste avant son arrivée sur le Valkyriane mais certains bug persistent malgré tout
σ Il est surnommé Doc' par l'équipage et parfois Saw
σ Malgré qu'il ai toujours été là, il vouvoie toujours les membres de l'équipage
σ Il est fasciné par le comportement et les émotions humaines
σ Pour assimiler d'avantage de réaction et d'émotions il regarde beaucoup de films lors de son temps libre
The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] Tumblr_inline_n7kt8fu58y1ssoiqt




Bill Skarsgård © Millioneyes


" I guess it comes down to a simple choice really. Get busy living or get busy dying " Les mots avaient franchit ses lèvres résonnant en concordance parfaite avec ceux prononcés par le personnage affiché sur l'écran holographique. Ce film, Sawyer l'avait vu un nombre incalculable de fois, un bon vieux classique, un chef d'oeuvre selon lui et il ne se lassait jamais de le regarder.

Le temps était passé bien plus rapidement que ne l'avait prévu le synthétique et lorsque la voix artificielle de Val résonna dans le réseau de communication il ne fut pas réellement surprit d'entendre les premières notes d'une bonne vieille musique funk juste après l'annonce du réveil général, lui signalant que le capitaine était déjà prêt à attaquer la journée. Presque immédiatement l'androïde avait coupé son film, écartant d'un revers de main l'écran holographique face à lui.

Sawyer ne prit pas la peine de contacter le capitaine, sachant très bien qu'ils se retrouveraient tous dans la pièce communes lorsque le reste de l'équipage aurait émergé et il se contenta simplement de relever les dernières données médicales de chacun des membres du vaisseau, s'assurant qu'aucune anomalie n'était parvenue pendant la nuit.

Ce ne fut pas réellement une surprise pour lui de voir tout ce petit monde réuni déjà affairé à prendre leur première collation de la journée mais un petit sourire étira ses lèvres à la réflexion de leur officier en second. Effectivement il était plutôt inhabituel pour le synthétique d'être "à la traîne".

" Ce ne sera pas nécessaire madame, je me porte très bien." Le rictus amusé qu'il affichait n'avait pas quitté ses lèvres tandis qu'il passait son regard sur les hommes présent. " Bonjour à tous, Capitaine" Un petit mouvement de tête avait accompagné la salutation envers son supérieur avant qu'il ne fasse quelques pas dans la salle à manger, s'emparant immédiatement d'un couteau et d'une pomme qu'il se mit à débiter en quartiers parfaits, les déposants ensuite dans une assiette.

" Rien à signaler depuis hier excepté le manque de sommeil dont souffre visiblement mr Sloan, je suggère de valider son idée concernant les somnifères mais inutile de les dissimuler dans un muffin, un verre d'eau suffira amplement pour les ingérer. " C'était une sorte de forme d'amusement ou de sarcasme il n'était pas réellement certain de comprendre la différence entre les blagues et la moquerie mais son sourire était réapparu pendant qu'il s'occupait du fruit tout en parlant. Lorsque le couteau cessa enfin de trancher, le synthétique le posa sur le côté pour récupérer la petite assiette dans laquelle se trouvait les morceaux et vint la poser devant le cartographe, écartant par la même occasion les restes de gâteau de son champ de vision. " Afin de ne pas ajouter le diabète en plus de votre manque de sommeil. "

L'androïde se dirigea ensuite vers l'évier pour rincer le couteau et déposer sur le plan de travail les gâteaux épargnés par le plus jeune de l'équipage. " Par ailleurs je vous conseille à tous d'abandonner la caféines au profit des vitamines présentent dans les pommes. Elles sont également un meilleur stimulant le matin. " Sawyer finit par essuyer ses mains et se retourner vers l'équipage, appuyant son corps contre le plan de travail derrière lui tout en croisant les bras contre son torse. " Des nouvelles de notre cargaison ? " Si ils avaient un peu de retard et qu'il s'agissait de denrées périssables ce serait probablement un problème et ils risquaient de ne pas toucher leur prime ce qui mettrait sans aucun doute les nerfs de leur capitaine à rude épreuve.




   
lost boys like me are free
Where one thing falls, another grows. Maybe not what was there before, but something new and wonderful all the same▬ Sweet Stupid Boy
Revenir en haut Aller en bas
 
Texarkana
Texarkana
Féminin MESSAGES : 383
INSCRIPTION : 16/08/2018
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : NeroEnigmaPhotos

UNIVERS FÉTICHE : réel,fantasy,apo,jeux vidéo
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2196-presentation-de-texarkana http://www.letempsdunrp.com/t2199-repertoire-rp-de-texarkana http://www.letempsdunrp.com/t2200-personnages-de-texarkana
Pigeon

The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] Empty


Vaas Ritcher
J'ai 30 ans et je vis à bord du Valkyriane un vaisseau de transport qui circule à travers l'immensité de l'Espace. Dans la vie, je suis mécanicien et chargé de sécurité. Je m'occupe de la maintenance ainsi que de surveiller la cargaison en vérifiant régulièrement le sanglage de la marchandise entre autres (possible fuites, dégâts, etc ...). Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien ou pas ... .


The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] Lbdq
➽ Il aime son boulot, l'ambiance à bord est cool.
➽ Il n'a jamais vraiment eu de famille en dehors de son paternel. Il était fils unique et c'est son père qui l'a élevé, sa mère ayant perdu la vie peu après sa naissance.
Aussi, l'équipage est pour lui comme une petite famille.
➽ Il a de nombreux tatouages sur la poitrine, les bras, dans le cou et dans le dos. (les même que sur les photos).
The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] 8m4l
➽ Caractère : courageux, audacieux, il peut se montrer extrêmement culotté. Taquin, farceur. Téméraire. Bagarreur, fonceur. Drôle, sympa. Il peut se révéler impulsif et très violent par moments, surtout lorsqu'il est à cran. Sinon il arrive généralement à se gérer ... dans une certaine limite. Il ne faut pas trop le chercher en somme.
The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] 4mcr
La Terre lui manque parfois mais il n'a pas d'attaches là-bas et il préfère sa vie dans l'Espace.
The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] Ftdo
The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] 0asp



Jeff Hardy ©️ Claire P




A mon arrivée dans la pièce, Jax s'étonne de me voir arriver avant le doc et je me retourne un instant pour zieuter si ce dernier se trouve dans les parages, le fait est que ça me surprend moi-même.

« En avance sur le doc' ? On va inscrire ça dans le journal de bord, c't'un miracle ! » déclare ainsi Jax en m'adressant un clin d’œil.

- Ouais, faut croire que j'ai décidé d'être raisonnable pour une fois. Et puis le premier morceau de la playlist m'a pour ainsi dire secoué les arpions, déclarais-je.

Une fois installé à table autour d'un bol de céréales, j'en profite pour demander dans approximativement combien de temps on arrive.

« Plus ou moins deux heures, je dirais. Le temps pour tout le monde de se sortir la tête de là où je pense et de s'y mettre. D'ailleurs, tu penseras à me préparer la petite cargaison du vieux Bill, l'artiste ? »

- Yes sir !! C'est comme si c'était fait ! lançais-je en me relevant aux gardes à vous, d'humeur déconneuse dès le matin avant de me laisser retomber comme une loque dans mon siège et enfourner une cuillerée du contenu de mon bol.
Je m'adresse un instant à Val en évoquant que sa carcasse a besoin d'un bon coup de nettoyage. Mon regard s'arrête la minute suivante sur Shelley que j'affectionne tout autant que les autres. Elle force à l'admiration, elle a du tempérament et c'est quelqu'un de solide sur qui on peut compter. Ce n'est pas pour rien que notre capitaine l'a choisie comme second. Jax quant à lui, c'est le genre de bonhomme qui en a vu passer, un authentique baroudeur de l'espace. Un exemple pour moi comme pour tous. Et plus encore, il représente ce qui se rapproche le plus d'une figure paternelle à mon sens au sein de l'équipage. Il a cette façon de manifester son attachement à sa manière, par des petits riens, des signes discrets mais néanmoins touchants.

Shelley lance un propos taquin. Elle aussi se montre démonstrative à sa manière bien à elle. D'ailleurs, tandis que je me relève un instant pour aller me prendre du jus d'orange, je dépose un baiser sur sa joue en passant près d'elle. J'ai mes petits élans démonstratifs à mes jours. Certains plus agréables que d'autres comme en témoignera Alex à qui j'envoie un peu plus tard, une fois réinstallé devant mon bol, le contenu de ma cuillère en tapotant le cul de cette dernière dans sa direction.

- Ça c'est l'effet chocapic ! Parait que ça réveille !

Bah quoi ? C'est une attention en soit, non ? Puis c'est une fausse punition pour le fait que la trajectoire soit rallongée même si ce n'est aucunement sa faute. Notre cartographe a l'habitude de mes petites farces. J'adore l'embêter. Tout comme le doc d'ailleurs avec qui je suis allé un peu plus loin un coup en lui recrachant une gorgée de bière en pleine face, soit dit en passant involontairement alors que Jax m'avait fait explosé de rire par je ne sais plus quel propos et que le doc s'était malencontreusement trouvé face à moi à ce moment là.
Un truc qu'il n'a pas tenu à enregistrer dans les manies associées aux humains et qui aurait bien pu lui endommager les circuits. J'exagère à peine ... . Mais bref reprenons notre sérieux. Tandis qu'Alex vire les céréales qui lui ont atterri dessus après mon catapultage victorieux, Shelley nous demande si on se sent d'attaque concernant ce qui nous attend.

« Sinon, vous vous sentez tous prêt à entrer dans le vif du sujet ? Je sais que cela fait partie des livraisons de routine, mais qui sait ce qui peut se mettre en travers de notre chemin… »

- Qu'est-ce qui pourrait bien se mettre en travers ? On va déjà profiter pleinement de cet arrêt sur Navara. Pour moi au programme je compte bien profiter ! Nibards, bibine, piscine, lançais-je pour dire qu'il n'y aura que du plaisir qui nous attend pour cette étape entre les rencontres autour d'un verre etc ... et qu'ensuite, tout devrait aller comme sur des roulettes une fois repartis pour cette nouvelle mission et l'imposante autant que mystérieuse cargaison à venir. J'ai d'ailleurs dans l'idée qu'on te trouve une petite pépète doc !

Outre l'histoire de la nébuleuse que Alex a nommé Monica, laquelle va nous faire dévier de la trajectoire initiale, Saw en rajoute une couche pour en démoraliser un qui jusque là engloutissait un bon morceau de gâteau.

" Afin de ne pas ajouter le diabète en plus de votre manque de sommeil. Par ailleurs je vous conseille à tous d'abandonner la caféines au profit des vitamines présentent dans les pommes. Elles sont également un meilleur stimulant le matin. "

- Sérieux doc, j'en peux plus de toi ! dis-je à moitié mort de rire à le voir veiller ainsi sur notre alimentation, tout particulièrement en privant ainsi Alex sur l'instant. Une façon de dire qu'il me rend hilare et non pas un quelconque agacement. Surtout que tant que je n'en fais pas les frais, je n'ai pas à me plaindre !  Cependant si un jour il émet des restrictions quant aux bons petits plats que Shel nous prépare avec amour, là ça ne sera pas la même chose.
Repoussant mon bol une fois terminé, je vide mon verre de jus d'orange et adresse un regard à Saw qui s'inquiète visiblement de ce détour par rapport à la cargaison actuelle.

- Ça ne devrait pas poser de problème, lançais-je en me fiant aux informations que j'avais vérifiées lorsqu'on avait embarqué le tout à bord. Mais je peux m'occuper de vérifier les données pendant que je fais un tour par la cale pour préparer ce que Jax m'a demandé.

D'ailleurs, il est temps de s'y mettre et je quitte alors la table en piquant les restes de gâteaux que Saw as mis de côté un peu plus tôt à côté de l'évier.

- A la revoyure les potes ! Vous tournez pas les pouces pendant que je bosse.

Je m'éloigne dores et déjà dans le couloir en marchant un instant à reculons et lance à l'assemblée :

- Celui qui ne sait pas quoi faire peut venir me filer la main si l'envie l'en prend !

Une requête lancée comme ça histoire de profiter de compagnie si quelqu'un vient à se tourner les pouces pendant que je m'affaire côté cale. Arrivé dans la zone en question, je fais mon tour de vérification habituel et veille à ce que les sangles soient bien tendues pour maintenir les différentes marchandises bien en place et aussi stables que possible. Ils n'ont pas encore trouvé de système qui empêche le relâchement des cordages et c'est une manœuvre qu'il me faut effectuer au moins une fois par jour. Je place à nouveau mes écouteurs sur les oreilles et m'envoie du Korn à fond dans les oreilles tandis que je vérifie les données pour chaque marchandise, contenu, dates de péremptions pour les denrées alimentaires, etc.



I'm a motherfucking beast !!
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
Calville
Calville
MESSAGES : 259
INSCRIPTION : 30/06/2018
ÂGE : 37
CRÉDITS : Funnyanimals2017

UNIVERS FÉTICHE : Historique, Science Fiction, Reel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2719-du-rp-a-gogo#58230 http://www.letempsdunrp.com/t2582-lui-elle-moi-eux-nous-entre-autre#55932
Flash

The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] Empty


Kérala "Kery" Kaplan
J'ai 28 ans et je vis à bord de la station Navara depuis 2 ans . Dans la vie, je suis touche à tout, aussi bien pour charger les cargaisons que les réparations d'urgence. Je suis une main d'oeuvre pas chère et ne créant pas de souci, sauf quand mes chefs essaient de me donner des ordres.

J'ai un Brevet de Pilote et un diplôme en psychologie, mais ne le dites à personne.

J'aurai pu me sortir de ce semblant de misère, mais que ferais-je dans un bureau?
. La Station est une immense ville et qui dit immense ville, dit un tas de souci que j'essaie de minimiser.. Que feraient-ils sans moi ? Sinon, à cause de ma stupidité et d'une confiance aveugle, je suis célibataire et je le vis plutôt mal  ... .


The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] Mtv4sv11
➽ Folle, gentille, imprévisible.
➽ Sale caractère autant qu'adorable, elle passe de l'un à l'autre avec naturel.
➽ N'aime pas les armes !
➽ Physique : Mignonne sans être un canon de beauté, elle est le plus souvent avec ses cheveux châtains détachés, habillée en combinaison un chouilla couverte de graisses et autres trucs, des yeux noisettes, petit bout de femme mince. Ce qui lui permet de passer dans des conduits.
➽ Caractère : Elle est courageuse, un peu trop j’en-foutiste, et ne se rend pas compte des soucis dans lesquels elle s'embarque, sauf quand elle a les pieds dedans. Elle s'est se bagarrer, mais elle se retrouve le plus souvent à terre. Tenace elle a un fichu caractère qui déboule dans une conversation banale. lunatique? Juste un peu. Mais c'est une gentille, une vraie, qui a été blessée, malgré tout elle affiche un sourire presque toujours sauf dans les sombres recoins de sa cabine quand elle est seule avec elle-meme.
➽ Elle n'aime pas le vide de l'espace, c'est pour cela qu'elle n'est jamais parti très longtemps sur des vaisseaux, préférant une station qui est devenue aujourd'hui sa maison. Elle n'aime pas le danger, même si ca l'attire. Une femme dans toute son ambiguïté.
➽De toute sa vie elle n'a réellement aimé qu'un seul homme, le même qui a disparu peu de temps avant leur union, le seul qu'elle aimera jusqu’à la fin de sa vie malgré tout. Mais si elle le retrouve elle le tue !
The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] Tenor10




Pinterest


Pendant ce temps sur la station Navara

Il était tôt, surement bien trop tôt pour le commun des mortels sur la station Navara. C’était encore pire pour la jeune femme qui gisait sur le lit et dont les oreilles étaient assaillies d'un son abominable, strident et qui hurlait à la mort. Tous ces bruits résonnaient , tambourinaient dans le cerveau de la jeune femme qui avait bien trop bu et abusée de substances pas tout à fait légales la veille
Pourtant c'est avec une insistance déplacée que ce maudit réveil sonnait. Elle finit par sortir un bras de son lit pour balancer le réveil vieux de la vieille contre le mur, c’était l'avantage par rapport à ces écrans qui étaient encastrés  et bien trop lourds pour ce genre de manœuvre. Le bruit cessa enfin et la jeune femme put se rendormir en ronflant comme une beutière . Cinq minutes de pur plaisir ou elle rêva d'un bel étranger avant qu'on ne sonne et tambourine chez elle.
Non c'est pas possible j'ai pas envie de me lever maintenant il est trop tôt marmonna t-elle d'une petite voix encore empattée par l'alcool et sa soirée bien trop arrosée. Elle gémit encore un peu en essayant de s’étendre craquant de tout son corps. Une jambe se dégagea du lit, suivi de l'autre avant de tenter un glissement hors de ce nid douillet . Cheveux en bataille elle ouvrit pour se trouver devant un jeune gamin dont la rousseur si intense lui attirait quelques soucis car il ne passait pas inaperçu.

- Renard, il est trop tôt j'ai pas vraiment envie d'y aller Renard nom étrange qu'elle lui avait trouvé . C’était un gamin d'une quinzaine d'années qui était arrivé un beau matin, affamé. Il prétendait toujours que venir ici était son choix, mais loin d'etre dupe Kery savait, du moins elle s'imaginait qu'il avait soit fuit un foyer, soit qu'on l'avait mis dehors. Elle adorait ce gosse, malgré le fait qu'il n’arrête pas de parler, elle le trouvait amusant à vouloir prendre soin d'elle, comme un grand frère le ferait. Seulement là les rôles étaient inversés.

- Tu m'as dis de venir à 4 h précis sinon tu me coupais la barbe

Elle observa le gamin dont trois poils poussaient ci et là, tu parles d'une menace. Quoique avec une pince à épiler ..

- On a du travail dépeche toi et habille toi et je ne savais pas que tu etais si jol..


Le reste du mot et certainement du discours sur son coté féminin fut interrompue par la fermeture de la porte. Elle n'avait pas envie de l’écouter, ni de parler , pas avant une bonne douche et un, voir deux cafés . Elle se dirigea vers la douche restant un moment sous l'eau fraîche avant de passer sa combinaison et de sortir attendu par le rouquin qui recommença à discourir le temps de leur périple jusqu'aux cales où les deux travaillaient. Il l’énervait . Mais depuis son arrivée sur la station sa parlote continuelle avait aussi un sentiment opposé, apaisant parfois l'esprit de la jeune femme qui déambulait un peu partout dans l'univers et ses mystères.

La cale, au "les bas-fonds" comme ils appelaient cela entre eux, étaient emplies de conteurs de toutes sortes, du colis qui tenait dans la poche et qui disparaîtraient sans doute avant d'arriver à destination aux conteneurs immenses, tout était ici représenté. Kery surveillait tout cela et particulièrement ce "paquet" de dernière minute qui avait réussi à la titiller . On ne savait rien. Mais c'était grand, lourd, et mysterieux, quoi de plus pour attiser une curiosité qui se lisait par mille chez la brunette. Mais de curiosité, il n'y avait aujourd'hui qu'un sentiment de malaise, de froid dans ce chargement. Tout était étrange aux cotés de cette masse dont personne ne savait ce qu'elle contenait. Le tout gardé par deux hommes en armes qui interdisaient quiconque voulait s'approcher

- Je n'aime pas ce chargement

Le regard étonné du Renard sur elle avant d’entendre sa voix écaillée d'ado.

- Tu rigoles on a toutes les autorisations pour une fois qu'on ne doit pas courir partout

Le moue se fait boudeuse avant de le regarder : ca fait deux ans que je suis ici et tu veux me dire combien de fois c'est arrivée ?

Le gamin réfléchit à cette question mais ne semblait pas trouver la réponse assez rapidement au gout de la brunette.

Zéro parole accompagnée d'un joli zéro formé par ses doigts, - Rien, nada, pet de lapin , c'est pas normal d'avoir tout les papiers, il pue ce chargement. Le vaisseau arrive quand pour qu'on s'en débarrasse ?

- Ils sont déjà en retard

Bien sur en retard
souffla t-elle déjà agacée comme ca. Ca ne pouvait qu'etre en retard, Soupire à nouveau plus vite ca sera fait, plus vite je respirerais. Préviens moi dès qu(ils sont là.
Revenir en haut Aller en bas
 
Luyen
Luyen
Féminin MESSAGES : 24
INSCRIPTION : 23/11/2018
CRÉDITS : Luyen :D

UNIVERS FÉTICHE : Univers originaux, toutes les epoques, avec pas trop de règles et des contextes flexibles...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2556-je-suis-nulle-pour-les-titres http://www.letempsdunrp.com/t2580-repertoire-de-persos
Limace

The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] Empty

Maya Renshi
Je suis mecano sur des vaisseaux spatiaux, je suis même plutôt douée dans mon domaine, avant j'étais dans l'armée, c'est la que je me suis formée.
J'y ai aussi formé ma grande gueule, que je ferais bien d'apprendre a fermer de temps en temps, et mon humour qui a le don de déranger.
Je n'ai jamais réussi a m'attacher à personne, excepté à ma tante qui m'a élevée à la mort de mes parents, je n'ai pas de maison non plus, je passe mon temps dans l'espace et la plupart du temps ça me convient bien.
J'ai pas besoin de grand chose pour être bien, à manger, un endroit tranquille pour dormir, une caisse a outils bien remplie suffisent a mon bonheur, tout le reste c'est du bonus.
J'essaie toujours de voir le côté positif des choses, même quand ça va mal. J'ai une grosse dent contre les gens qui s'arrêtent à mon physique, ce qui explique sûrement pourquoi je me fringue comme un sac, et t'avise pas de me toucher si t'a pas reçu la permission, j'ai pas appris que la mécanique quand j'étais dans l'armée.
Mon histoire

Zoe Saldana © Luyen


STATION NAVARA


-Remets-moi le même dit-elle en faisant glisser son verre sur le comptoir.
-Yep.
Simple, efficace, pas une parole de trop. Le premier barman de l’histoire de l’alcoolisme a ne pas parler pour ne rien dire... C’était tellement agréable. La journée n’avait pas tellement bien commencé, et devoir supporter les bavardages insipides du patron d’un troquet quelconque aurait probablement été au dessus de ses forces. Surtout qu’elle avait terriblement besoin d’un verre, un très grand verre d’ailleurs a en juger par le niveau de la bouteille qui avait sérieusement baissé depuis qu’elle s’était assise a ce comptoir.
Elle contemplait le liquide ambré dans son verre en remettant bout a bout les événements qui l’avaient conduite jusqu’ici. Pourtant le plan était simple au départ, trouver un moyen de rentrer a la maison... .

Quelques mois auparavant:

-Combien?
-3000
-Mais vous plaisantez, a ce prix la autant investir dans un complexe immobilier.
-C’est le prix si vous voulez partir demain.
-Et si je veux partir plus tard?
-J’ai des super tarifs pour dans deux mois environ...
Deux mois, une éternité... Pas moyen, il fallait qu'elle bouge avant ça si elle ne voulait pas casser un câble, et puis elle n'avait pas les moyens de rester posée sur son cul pendant deux mois.
-Ok oublie, je vais me débrouiller, merci quand même.
Conversation frustrante et inutile, une de plus, avec l’employé d’une compagnie aerospatiale, qui aurait cru qu’il y’avait une saison touristique sur New-Babel? Et qu’il était donc impossible d’arriver a trouver une place sur un quelconque vaisseau en partance pour la terre a un prix qui ne nécessite pas de vendre un organe.


Un peu plus tard.

-Ouais on a toujours besoin d’un bon mécano, de confiance surtout...
-Je sens le “mais”
-Mais toi je te connais pas, et franchement, j’aime pas trop les ex-militaires.
-Ouais, moi c’est les militaires avec lesquels j’ai du mal en ce moment. Repondit-elle avec un sourire amer. Son interlocutrice la regarda en haussant un sourcil, l’air de se demander si c’était supposé être drôle.
-Laisse tomber, tu connais pas quelqu’un qui aurait besoin d’un mécano par hasard?

Beaucoup plus tard.

-Hey Max, on va ou la?
-Navara?
-C’est pas a moi qu’il faut poser la question hein, c’est toi l’astro sur ce rafiot.
-Ouais mais tu va encore te foutre en pétard.
-Ah...
-Ouais...
Elle serra les poings, serra les dents, respira un grand coup, mais la colère montait déjà. Il y’avait plusieurs mois de ça, quand elle avait embarqué, le capitaine lui avait certifié qu’elle serait sur terre en quelque semaines, un mois maximum, mais tout les jours il y’avait une nouvelle escale, une nouvelle affaire juteuse quelque part dans la galaxie qui leur faisait faire des allers-retours insensés aux quatre coins de l’espace exploré. Elle avait des envie de meurtre de plus en plus vivaces.
Pourquoi c’était si compliqué de rentrer chez soi?
Le pauvre Max était aux premières loges quand elle venait s’enquérir de la nouvelle trajectoire et que la Terre n’était jamais la destination prévue.
Elle s’assit en tailleur sur le plancher de la cabine de pilotage, la tête appuyée sur le coté de la console de Max.
-Je t’en fait baver pas vrai? Je vous en fait baver a tous avec mon caractère de merde...
-Faut...
-Dit rien va, je me casse ça sera plus simple. Dit au capitaine qu’il doit se trouver un autre mécano. Je passerait chercher ce qu’il me doit quand il aura liquidé sa came.

Maintenant.

   C’est comme ça qu’on se retrouve sur une station, dans un rade, le nez plongé dans un verre, à dilapider sa maigre solde avec un mal du pays à vous nouer les entrailles... La plupart du temps elle était parfaitement heureuse le nez dans un moteur, couverte de cambouis, peu importait alors la destination. Mais aujourd'hui, après l'enchainement de fiasco de ces derniers mois elle avait besoin de reprendre ses marques de retrouver le cocon familier et confortable qui représentait la maison de sa tante.

En parlant de solde, il était temps d’aller reclamer ce que qu’on lui devait encore. Elle balança l’argent sur le comptoir avec un signe de tête pour le barman et sortit les mains dans les poches et la tête basse en broyant du noir.

Une heure plus tard

Elle ressort du vaisseau passablement énervée, dans le dépôt de carburant/ stock de pièces de la station, c’est vraiment le bordel ici, on se demande qui est ce qui a laissé cet endroit devenir un tel foutoir. Elle deambule un peu au hasard au milieu des pièces de vaisseau et de moteurs en tout genre, ça la calme un peu de se concentrer sur la mécanique, elle peut repenser a son dernier échange avec ce capitaine qui mérite a peine le titre, il lui avait débité un monceau de conneries justifiant le fait qu’elle soit actuellement perdue quelque part dans l’espace et non pas les deux pieds sur le plancher des vaches comme il le lui avait promis.
Tout compte fait elle s’en voulait autant a elle même qu’a ce crétin, quelle idée de faire confiance a n’importe qui.

-Putain, c’tait quand même pas compliqué de trouver la Terre, tout le monde sait ou elle est bordel. Elle avait marmonné pour elle même, presque a voix basse, et la réponse qu’elle n’attendait pas la fit sursauter.
-Autant de sales mots dans la jolie bouche d’une jolie fille comme toi...tststs....
Revenir en haut Aller en bas
 
Texarkana
Texarkana
Féminin MESSAGES : 383
INSCRIPTION : 16/08/2018
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : NeroEnigmaPhotos

UNIVERS FÉTICHE : réel,fantasy,apo,jeux vidéo
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2196-presentation-de-texarkana http://www.letempsdunrp.com/t2199-repertoire-rp-de-texarkana http://www.letempsdunrp.com/t2200-personnages-de-texarkana
Pigeon

The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] Empty


Vaas Ritcher
J'ai 30 ans et je vis à bord du Valkyriane un vaisseau de transport qui circule à travers l'immensité de l'Espace. Dans la vie, je suis mécanicien et chargé de sécurité. Je m'occupe de la maintenance ainsi que de surveiller la cargaison en vérifiant régulièrement le sanglage de la marchandise entre autres (possible fuites, dégâts, etc ...). Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien ou pas ... .


The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] Lbdq
➽ Il aime son boulot, l'ambiance à bord est cool.
➽ Il n'a jamais vraiment eu de famille en dehors de son paternel. Il était fils unique et c'est son père qui l'a élevé, sa mère ayant perdu la vie peu après sa naissance.
Aussi, l'équipage est pour lui comme une petite famille.
➽ Il a de nombreux tatouages sur la poitrine, les bras, dans le cou et dans le dos. (les même que sur les photos).
The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] 8m4l
➽ Caractère : courageux, audacieux, il peut se montrer extrêmement culotté. Taquin, farceur. Téméraire. Bagarreur, fonceur. Drôle, sympa. Il peut se révéler impulsif et très violent par moments, surtout lorsqu'il est à cran. Sinon il arrive généralement à se gérer ... dans une certaine limite. Il ne faut pas trop le chercher en somme.
The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] 4mcr
La Terre lui manque parfois mais il n'a pas d'attaches là-bas et il préfère sa vie dans l'Espace.
The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] Ltec
The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] 29uq




Jeff Hardy ©️ Claire P



Nous voilà en approche de la station Navara. Après une petite péripétie en chemin mais soit, nous voici en pleine manœuvre d'arrimage sur le quai de chargement n°7. Le Valkyriane vibre tout son soûl, à croire que certaines pièces de l'armature vont lâcher vu le bordel qu'il fait. En parlant de pièces, ma première tâche en arrivant sur place sera de chercher une nouvelle soupape, laquelle permet l'admission des gaz frais et l'évacuation des gaz brûlés. Moi qui pensait être pépère une fois arrivé sur Navara, c'est loupé. Mon petit tour dans l'un des club branché de la station attendra une heure ou deux, sans compter que je dois me charger d'aller vérifier que tout est ok concernant la cargaison que nous sommes venus récupérer et qui ne sera sûrement chargée que demain matin lorsque nous repartirons et que notre commandant aura pris soin d'apposer lui aussi sa signature sur la paperasse qui va avec.

Quittant la plateforme de débarquement, je glisse mes écouteurs sur les oreilles, "The dark side" de Muse m'emplissant l'esprit tandis que je prends la direction des immenses pompes à carburant pour m'assurer de faire le plein du vaisseau. Ce sera une chose en moins à faire demain surtout qu'il m'est déjà arrivé de nous foutre dans la merde par un malencontreux oubli. Jax m'avait passé un de ces vieux savon, j'ai bien cru qu'il allait me prendre en chasse à travers tout le vaisseau armé d'un martinet ce jour-là. Mais pour ma défense, j'avais pas mal canonné la veille, faute aux deux autres qui m'avaient entrainé dans un bar à peine arrivé sur une planète dont je n'ai même pas retenu le nom. Ouais ouais ce sont bien les deux autres qui m'ont harcelés pour les suivre illico. Pas eu le choix. Comment ça je suis de mauvaise foi ? Aheum ... bref ! Ce n'est pas si important, vous en conviendrez ! Pis bon, on a vite été dépanné au final, on a eu du pot.

Quoi qu'il en soit, je me cale ainsi contre un pilier pendant que j'enclenche le plein avec le pistolet. La zone est ouverte sur un immense garage où il règne un joyeux foutoir entre la partie consacrée aux pièces détachées où les immenses étagères s'élèvent à plus de six mètres et la partie atelier de mécanique où je repère d'ailleurs un joli p'tit cul de métisse, lequel je suis des yeux un instant. Elle doit vraisemblablement bosser ici d'après ce que je comprend en la regardant s'activer. Terminant de faire le plein, je retire mes écouteurs et me dirige vers la dite inconnue.

- Putain, c’tait quand même pas compliqué de trouver la Terre, tout le monde sait où elle est bordel, marmonne la fille semble-t-il pour elle-même avant de sursauter lorsque je lui rétorque sans y avoir spécialement été invité.

- Autant de sales mots dans la jolie bouche d’une jolie fille comme toi...tststs....

J'attends d'avoir son attention, et arque un sourcil.

- T'as perdu ton chemin semble-t-il ... On peut peut-être s'aider mutuellement, suggérais-je en la matant ouvertement.

Ouais ça m'amuse de me comporter comme un de ces lourdaud sans gêne qui drague comme un manche en croyant que ses propos vont faire tilt chez l'autre. A croire que j'adore me rendre ridicule juste pour me faire rire et tester de temps à autre la répartie de la personne en face. Je lui explique vite fait que je recherche tel modèle de soupape pour un moteur de tel type, concernant les anciens modèles qui datent un peu pour les vaisseaux de transports qui se fabriquaient avant la toute nouvelle génération.

~*~

Une petite heure plus tard approximativement.

J'en ai fini avec ce que j'avais à faire. Je vais enfin pouvoir me poser. Mais avant, je rejoins le vaisseau. Jax l'a ramené au quai de chargement n°7 après le plein effectué par mes soins, pour que nous soyons prêts à partir demain. Je songe à la métisse de tout-à-l'heure. Ça m'a l'air d'un bon mécano dans son genre et je ne cracherais pas sur une belle plante comme elle pour me seconder. Je devrais peut-être en parler à Jax, depuis le temps que je réclame d'avoir quelqu'un pour m'assister côté mécanique.
Faisant un tour par ma cabine dans le Valkyriane, j'enfile un pantalon cargo d'où pendent quelques breloques accrochées à une chaine ainsi qu'une chemise noire toute simple, reléguant ma combinaison kaki dans le compartiment consacré au linge sale, qui se met aussitôt en branle pour être acheminé jusqu'à la laverie du vaisseau. Ça me fait toujours délirer d'entendre le bruit de l'aspiration dans le conduit lorsqu'on y glisse des fringues.
Quittant le vaisseau, j'emprunte la large plateforme servant de passerelle, menant au quai, mains fourrées dans les poches arrières de mon fute. Du monde s'active ça et là sur le quai à l'autre bout du hangar. Choppant mon paquet de clopes dans l'une des poches située à mi-cuisse, je bloque soudain et manque de faire tomber la cigarette que je m'apprêtais à glisser au coin de ma bouche en restant bouché bée devant la vision qui s'offre à moi.

- Kery ... lâchais-je malgré moi dans un murmure face à ma stupeur et le malaise qui me choppe aussi soudainement que sa présence l'a suscité en moi.

Kery est mon ex. Pas juste une ex comme ça .... nous avons eu une vraie histoire, chose assez exceptionnelle pour moi et est-ce sans doute ce qui m'a foutu les jetons et m'a poussé à fuir comme un lâche lorsqu'elle a commencé à parler d'engagement à l'époque.
Dès lors où j'ai décampé, j'ai pris soin d'éviter d'y penser pour barrer le chemin aux regrets. Et la dernière chose à laquelle je m'attendais, c'était bien de la croiser ici. Je reste un instant aussi stupéfait que troublé face à elle, demeurant immobile et faisant pour ainsi dire les gros yeux... c’est tout sauf discret dans le genre ... .



I'm a motherfucking beast !!
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


The Better Days, forget it ! [Inspi Alien] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
The Better Days, forget it ! [Inspi Alien]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» ABC-JUMPING DAYS au 1er RCP 1er AOUT 2015
» SGU Aliens [SPOILERS]
» It's rainning Aliens (réservé)
» I'll never forget. Please, come back. ♦ Lou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers science-fiction-
Sauter vers: