Partagez | 
 
 
 

 You bleed, you may fight, but I must feed Ft. Floofy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 
avatar
Puggerino
Masculin MESSAGES : 503
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Pug Land
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Pigeon



Eli
J'ai 25 ans et je vis à Paris, France. Dans la vie, je suis étudiant libre et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. Après tout, je viens tout juste d'arriver, je dois bien me laisser une chance.




Nico Ricotta
Quoi de mieux pour apprendre la langue que de fuir dans le pays pour complètement s'en immerger. Fuir oui. Il fuyait son propre coin de pays, se trouvant une excuse surtout pour partir à l'autre bout du monde y respirer de l'air frais, différent. Il avait eu besoin de couper les ponts, complètement, de quitter son malheur pour retrouver un peu de tranquillité. La source même ne se trouvait qu'à être ces deux idiots qui avaient réussi à le mettre au monde. Réussi car il était enfant unique, survivant de leurs obstinations à procréé, aveuglent aux signaux que la vie leurs avaient envoyés. Il y a toujours des cons, pour passer outre le système et sortir vainqueur. Eux l'étaient, lui beaucoup moins. Parce qu'il était né avec des fils tirés par la parenté. Un miracle en lui-même, qui ne s'était pas transformé comme eux, bien au contraire. Quelque chose de doux et plutôt attentionné était miraculeusement sortit de cette union. Et il avait enfin prit cette décision de couper les fils, de laisser des bâtons vide entre les mains de ses parents.

Oh mais bien entendus, ils étaient totalement contre cette idée, ne voulant après tout pas, perdre le contrôle qu'ils avaient sur lui. Mais ils n'eurent d'autre choix que de l'accepter, lorsqu'il avait laissé sa chambre vide, sans rien de plus qu'une petite lettre en guise de salutation, qu'il reviendrait éventuellement dans quelques mois. Peut-être que oui, peut-être que non. Mais c'était bien avec le coeur léger et avec ses impression d'avoir des ailes qu'il se trouvait enfin dans cet avion. Direction la France. Car il était tombé en amour avec cette langue, et comptait bien l'apprendre. Il avait eu son visa, ses papiers pour étudier tout comme cette permission pour y trouver un petit emploi. Il était arrivé vers la fin de  l'été, ses parents préférant l'aider plutôt que lui nuire, croyant garder encore quelques fils sur lui s'ils lui permettaient de recevoir un peu de leurs aide. Financière surtout, le temps de bien s'établir. Ils n'étaient pas cruel, au moins.

Tout juste assez de temps pour s'établir un peu, avant que les cours de commencent. Le stresse, tout de même. Il comprenait la langue, en partie, mais avait cette crainte malgré tout de ne pas être compris et de ne pas comprendre tout aussi bien. Il s'était si aisément perdu, comprenant mal le système, peinant tout aussi bien avec le décalage horaire. Il avait encore un peu de retard, il avait encore un peu besoin de temps pour stabiliser son système. Son réveil pénible, en retard, faisant en sorte qu'il court partout dans son petit 1 et 1/2 avant de presque manquer le bus pour aller à son tout premier cours. Pour un beau 15 min de retard. Par la faute de sa perte à trouver les locaux, avant d'enfin trouver le bon et d'attirer l'attention sur lui. Parce qu'il était à bout de souffle, et venait d'ouvrir la porte alors que le début du cours avait sonné. Crap. Il y avait une tonne de personne, et la panique semblait s'en prendre à lui, lui et son regard qui cherchait désespérément un endroit pour passer inaperçu. Et avoir l'air un peu moins con surtout.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Floof
Masculin MESSAGES : 487
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 22
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Pigeon



Mark
J'ai 38 ans d'âge physique (et suis beaucoup trop vieux pour vous dire le vrai nombre) et je vis à Paris, France. Dans la vie, je suis enseignant à mes heures et je m'en sors particulièrement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis condamné à une éternité de solitude et cela commence à être lourd.




Tom Hardy
Le cadran sonne et un grognement désapprobateur monte de sous les draps. Quelques secondes s'écoulent, avant qu'une boule de poils pleine de griffes ne saute sur l'homme qui aurait préféré gagner quelques minutes de plus, mais se retrouve avec un bras lacéré avec amour. Foutu chat, va crever.

Il écarta les couvertures d'un geste ferme, envoyant au tapis le chat qui échappe un miaulement indigné. Tu l'as cherché, pauvre con. Il savait de toute façon très pertinemment que la chose allait revenir lui quêter de l'amour d'ici quelques minutes, dans cette douteuse relation amour/haine qu'ils entretiennent. Ce chat ne serait rien sans lui, et il ne serait rien sans ce chat, aussi con que cela puisse paraître. Deux êtres battus par la vie, qui font un bout de chemin ensemble.

Il se leva avec un soupir, frottant un peu son pauvre bras où les égratignures se refermaient déjà, disparaissaient dans un vague souvenir de griffes et de traces sanguinolentes. Being a vampire has its perks. Deux tranches dans le grille-pain, un verre de jus d'orange, et merde, parfois il aimerait se faire une bonne ligne de coke sur le comptoir. Mais son corps n'en ressent pas les effets. Vie de merde. Pas même moyen d'échapper à un millier d'années de souvenirs, de ressentiments, de douleur et d'amour, de bien et de mal qui se mélangeaient à souhait en son esprit, toujours aux meilleurs moments. Pas moyen de faire le vide. D'appuyer sur le bouton reset. Son corps ne laissait pas faire.

Le temps d'aller se passer un peu d'eau dans le visage et essayer de donner meilleure allure à ses cheveux, les toasts sont rendues froides. Charmant. Tout pour bien commencer une matinée, au moins le beurre d'arachides est fidèle à lui-même, riche et crémeux et collant au palais. Mince réconfort. Peu importe qui a dit que les vampires n'ont pas de besoins primaires, they lied. They don't know shit. Ou alors il était un vampire salement mauvais, qui n'était pas du matin et aimait manger des toasts avec son jus d'orange entre deux repas plus sanglants. Pas qu'il n'avait vraiment besoin de la nourriture humaine, mais manger passe le temps, et le goût est agréable, la plupart du temps, alors soit. Ne lui enlevez pas son précieux sommeil, par contre. Bien que trois ou quatre heures lui suffiraient amplement, il en dort au minimum le double, en gros paresseux qu'il est. Entendons-nous qu'après un millénaire, on en a bien le droit.

C'était journée de cours aujourd'hui. Une nouvelle session qui recommençait, des petites têtes fraîches dans sa classe, de nouveaux défis, de nouvelles expériences. Il aimait enseigner. C'était bien une chose qui l'animait à passer à travers son existance interminable. À croire qu'il en aurait eu marre avec le temps, mais il ne s'en lassait jamais vraiment. Il était déjà plus alerte et de meilleure humeur alors qu'il attrapait son chat par la peau du cou pour le soulever à sa hauteur et planter un petit bisou sur son museau. « Be nice, buddy. See ya tonight »


La classe était remplie à craquer. Ils étaient si nombreux, tous un peu fébriles, comme toujours au début des classes. Il savait bien que dès la semaine prochaine, plusieurs deviendraient plus amorphes, certains cesseraient déjà de venir au cours, mais pour le tout premier, il avait droit à leur entière attention. Son moment préféré. Le moment où ils réalisaient tous qu'il n'avait pas l'allure d'un prof classique, et qu'il était aussi sexy as hell, thank you very much. « Alright tout le monde, bienvenue au cours de statistiques 102 » Il laissa passer quelques secondes de panique avant d'échapper un petit rire amusé et s'empresser de les rassurer « No no Im just messing with you guys, vous ne vous êtes pas trompés de classe » Il commença ainsi à introduire brièvement le cours et s'assurer que tout le monde était bel et bien à la bonne place, un pauvre gamin se levant tout piteux pour quitter en réalisant qu'il s'était trompé. Chaque année. Il y en avait toujours des comme ça.

La porte s'ouvrit alors, un petit retardataire entrant timidement dans la classe, semblant surpris par la taille, par la population monstre assise dans la grande salle. Mark se fit un plaisir de l'accueillir, d'ailleurs. « Ah ! Notre petit mouton égaré a retrouvé son chemin, thank god » Un petit rire de sa part à nouveau, les étudiants l'accompagnant, avant qu'il ne scrute la salle des yeux en quête d'une place libre, qu'il se chargea d'indiquer au nouveau venu, d'un ton bien doux. « Il y a une place libre juste là. C'est pas grave prend ton temps, on est pas pressés. »

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Puggerino
Masculin MESSAGES : 503
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Pug Land
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Pigeon



Eli
J'ai 25 ans et je vis à Paris, France. Dans la vie, je suis étudiant libre et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. Après tout, je viens tout juste d'arriver, je dois bien me laisser une chance.




Nico Ricotta
Bien entendu que son désir le plus fou n'allait certainement pas être exécuté. Il semblerait bien que son matin, à lui aussi, allait mal se passer. Peut-être bien allait-il vivre sa pire première journée dans ce pays étrangé. Comme cet enfant qui rêvait de sa première journée d'école et revenait avec ses rêve en entier détruit. Il verrait bien, restons positif, malgré que pour le moment il lui était atrocement dur de l'être. Parce qu'en plus des regards sur lui, il avait celui de l'enseignant, qui lui faisait bien vite comprendre qu'il était du genre à humilier ses pauvres étudiants qui osaient arriver en retard. Il se faisait déjà à l'idée qu'il allait l'utiliser à souhait pour la moindre de ses questions, dont il n'allait comprendre que la moitié. Voir peut-être même moins.

Déjà il ne comprenait pas très bien ce que l'enseignant venait de dire, faisant de bien gros yeux, parce que la majorité de la classe riait. Peut-être bien était-il en train de vivre une humiliation publique, peut-être bien se mangeait-il le karma en pleine tronche. Pour avoir osé couper les fils, pour avoir fuit son pays pour être ici. Eh bien, ça leurs feraient bien plaisir d'apprendre tout ça, à ses chers parents. Les élèves ET le prof se foutaient de sa gueule, avec cette fausse gentillesse de l'aider. Il était rouge betterave, de honte, de celui qui osait à peine regarder l'endroit pointé pour s'y diriger. D'autant plus qu'il avait compris la dernière phrase de monsieur. En partie, sachant deviner le reste, en déduisant l'énorme sarcasme. Il allait lui faire vivre un enfer. Oh my gawd. Il avait compris la leçon et comptait bien passer sa pause entre deux cours à chercher ses autres locaux de sa liste. Pour lui éviter une seconde humiliation totale qui sait.

Il ne se souvenait pas d'avoir été autant gêné, se sentant si petit, rien qui ne puisse aider son stresse à diminuer alors qu'il sortait sans le moindre mots son cahier de note et sans oser regarder l'enseignant. Veuillez noter que ça lui avait prit une bonne demi-heure à sa tête pour retrouver les couleurs normales, graduellement au moins. Ce temps qui lui avait été nécessaire pour enfin jeter un coup d'oeil à cette voix pour lui faire remarquer que ce type avait l'air d'un coach de boxe, et de casser des gueules sur demandes ou tout à fait gratuitement si on l'énervait un peu trop. Crap. Il avait vraiment choisi sa journée pour arriver en retard. Enfin, surtout la mauvaise personne. En temps normal il aurait certainement pensé autre chose de lui, comme la majorité des élèves qui avaient soit des petits coeurs à la place des yeux, soit des étoiles admirative. Lui, il avait un peu de la peur dedans, et surtout le mot écrit bien en gros : crap.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Floof
Masculin MESSAGES : 487
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 22
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Pigeon



Mark
J'ai 38 ans d'âge physique (et suis beaucoup trop vieux pour vous dire le vrai nombre) et je vis à Paris, France. Dans la vie, je suis enseignant à mes heures et je m'en sors particulièrement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis condamné à une éternité de solitude et cela commence à être lourd.




Tom Hardy
Les états d'âme du petit n'échappaient pas à Mark. Il ne lui avait fallu qu'un instant pour capter l'accélération des battements de son coeur, l'afflu de sang à son visage qui s'empourprait délicatement sous toute l'attention qui lui était accordée. Il su en un instant qu'il avait peut-être merdé, en cherchant à être gentil remarquez bien, sa petite blague n'en étant pas perçue comme une. Notant bien qu'il y avait un malaise chez le gamin, il avait fait un petit signe mine de rien aux élèves pour qu'ils cessent leurs rires et laissent leur camarade trouver sa place sans plus intervenir. Contrairement à ce que le jeune se disait, Mark ne fut pas sur son cas, bien au contraire. Il reprit plutôt le cours là où il était rendu, soit dans la présentation du plan de cours, des objectifs et des évaluations. Rien de bien chiant au niveau des examens, il n'était pas là pour faire couler les gens et pour faire chier qui que ce soit pour le simple plaisir de, bien au contraire. Il les avait même épargnés des travaux d'équipe. Goal teacher right there.

Il avait aussi pris un temps pour se présenter. Pour rire en abordant lui-même l'impression qu'il faisait au premier regard, affirmant que bien qu'il ait l'air d'un dur à cuire, il était hors de tout doute un softy inside. « J'ai un chat qui s'appelle Rubarbe. Il en a honte. Probably hates me for it » Après une petite heure de cours, bien que Mark ait commencé l'introduction d'un peu de matière, tous pouvaient sans doute affirmer qu'il était chouette et que le cours n'avait pas l'air trop mal.

Lorsque vint l'heure de la pause, il attendit que les gens se mettent un peu en action pour faire un petit signe au jeune retardataire qu'il avait peut-être sans le vouloir un peu humilié, l'intimant à venir le voir à l'avant de la classe. Certainement pas pour le réprimander, il lui offrit plutôt un sourire un peu gêné, presque, un peu mal. « Pardonne-moi pour tout à l'heure ... Je voulais pas te mettre mal à l'aise, bien au contraire ... »

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Puggerino
Masculin MESSAGES : 503
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Pug Land
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Pigeon



Eli
J'ai 25 ans et je vis à Paris, France. Dans la vie, je suis étudiant libre et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. Après tout, je viens tout juste d'arriver, je dois bien me laisser une chance.




Nico Ricotta
Fort heureusement, il lui était permis d'écouter plus ou moins attentivement la première partie du cours, tout simplement car il s'agissait du plan de cours. Il n'avait qu'à le lire, car tout était très bien détaillé. Et si jamais il avait la moindre question, il irait voir facebook. Parce que cette idée d'aller voir l'enseignant là, maintenant, n'avait rien d'alléchant. D'autant plus qu'il passait la moitié de son temps sur google traduction à prendre en note quelques nouveaux mots qu'il ne comprenait pas. Et riait doucement avec son petit sourire bien subtil en retard à la blague du chat. Parce qu'il n'avait de base, jamais entendu parlé de la rhubarbe. Ça n'avait jamais été dans ses aliment de prédilection depuis qu'il était tout petit. Comme quoi on en apprenait, vraiment, à tous les jours, d'autant plus lui, dans son nouveau mode de vie. Il allait apprendre une nouvelle langue, des nouvelles connaissances, ainsi qu'un pays et ses cultures au courant des mois à suivre.

Aussi en apprendre sur les personnes, comme quoi il avait été victime d'une mauvaise impression et que cet enseignant n'était pas aussi terrifiant qu'il en laissait paraître. Mais après ce qu'il avait vécu, il ne prenait rien pour acquis, avec son reste de méfiance. On ne sait jamais de nos jours. Certainement avait-il ce petit recul car ses parents étaient du genre à démontrer leurs belles gentillesses, avant de se virer de bord sur un coup de vent et vous faire regretter votre naissance. Bref.

Il était tellement absorbé dans sa tête qu'il réalisa un brin en retard que c'était l'heure de la pause, les gens se levant, la classe se vidant en grande partie. Son regard se posa sur l'homme, qui aussitôt en profita pour lui faire signe de le voir. S'il avait bien un mot d'étamper sur le visage, c'était bien le mot crap. Disons simplement qu'il ne s'était pas précipité pour aller le voir, plutôt un peu à reculons avec cette envie débordante de se faire réprimander de nouveau, of course. Mais son air lui avait laissé voir autre chose, détecter un brin de culpabilité. Il ne s'y était pas attendu, captant ce qu'il était en train de lui dire, lui demandant pardon pour tout à l'heure. Il va s'en dire que notre cher Eli était tout de même surpris de ce geste, secouant la tête. « Non, non.. Je arriver en retard. Je... Je... » Le pauvre enfant en train de struggle avec la langue, cherchant un mot. Il avait cette même petite mimique qu'une âme du passée, l'ignorant complètement bien entendu. Il aurait pu prendre quelque chose de plus facile sans le moindre doute. Mais il ne regrettait pas sa décision. « Je aurais? C'est ça ? Chercher mon local avant. Mes... ? It's mes right? Mon singular, mes plurial? »
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Floof
Masculin MESSAGES : 487
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 22
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Pigeon



Mark
J'ai 38 ans d'âge physique (et suis beaucoup trop vieux pour vous dire le vrai nombre) et je vis à Paris, France. Dans la vie, je suis enseignant à mes heures et je m'en sors particulièrement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis condamné à une éternité de solitude et cela commence à être lourd.




Tom Hardy
Que de joie sur le visage du plus jeune alors qu'il s'avançait vers lui. Ses traits trahissaient parfaitement ses états d'âme, son pouls de même, franchement il aurait mille fois préféré ne pas avoir à venir vers lui, préféré rester assit à sa place à se faire discret et à éviter son regard. Il réalisait pleinement à quel point il l'avait mis mal, si la simple idée de venir vers lui le faisait craindre plus de réprimandes ou d'humilation. Mark s'en sentait d'autant plus mal, et s'était assuré de lui laisser comprendre qu'il s'en voulait et était profondément désolé de l'avoir mis dans un tel état. Ce n'était nullement ses intenses, mais il réalisait qu'il avait énormément déstabilisé le jeune homme, qui par son petit accent et sa difficulté à trouver les bons mots, lui démontrait qu'il ne parlait pas non plus parfaitement la langue.

Heureusement pour lui qu'il avait comme interlocuteur un homme qui avait amplement eu le temps d'apprendre plus d'une langue et maîtrisait parfaitement l'anglais. Il n'avait d'ailleurs pas d'accent particulier qui traînait de sa langue maternelle, à force et avec l'habitude, les centaines d'années de pratique, il était particulièrement efficace. Il allait se faire un plaisir de lui offrir petit soulagement en changeant à l'anglais pour une conversation plus aisée, mais figea soudainement pendant quelques secondes, bien lourdes secondes pendant lesquelles il le dévisageait. Comme un peu surpris, un peu peiné peut-être, sous une forme de réalisation. Il reconnaîtrait ce genre de mimiques entre toutes. Ce pouvait être une coincidence, mais en quelque part, son coeur lui soufflait que non. Oh il ne voulait pas se faire de faux espoirs, aurait presque préféré que cette petite âme chérie cesse de venir le torturer encore et encore, le confronter à un choix qu'il se refusait depuis toujours, leur refusait à tous les deux ...

Il secoua enfin la tête un peu, passant une main sur sa nuque en cherchant à reprendre contenance. Pauvre enfant. De plus de mille ans. Enfant pareil. « Yeah, yeah you got it right ... Mon local, mes locaux » Il esquissa un petit sourire enfin, plutôt curieux. « Don't worry about it. We've all been there. So, where are you from ? Came here to study ?  ... If you don't mind me asking, of course » Avec sa belle voix et son accent plutôt british. Petit chanceux ce Eli.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Puggerino
Masculin MESSAGES : 503
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Pug Land
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Pigeon



Eli
J'ai 25 ans et je vis à Paris, France. Dans la vie, je suis étudiant libre et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. Après tout, je viens tout juste d'arriver, je dois bien me laisser une chance.




Nico Ricotta
Un silence, sans qu'il ne sache la source, ne faisant qu'augmenter un peu plus son stresse, son pouls le démontrant instantanément. Parce qu'en plus il le regardait d'une drôle de manière, lui redonnant bien vite des couleurs et le regret évident d'être venu ici. Il aurait dû faire comme tous les autres et se ruer dehors. Mais évidemment il était trop tard, et il se demandait s'il avait dit quelque chose qui ne fallait pas, ou peut-être bien créé l'irritation de monsieur parce qu'il n'aimait pas les étrangers, ou encore typiquement les anglais. De lourdes seconde, qui passèrent pour longues entre ses deux oreilles qui cherchaient à une vitesse folle la raison.

Et si le tout avait duré plus longtemps encore il aurait certainement foutu le camp. Mais heureusement l'homme était revenu à la vie, lui permettant de respirer de nouveau par le fait même. Il avait prit la peine de lui expliquer, avait même eu ce petit sourire pour le soulager de ses pensées négatives, ses couleurs redevenant tranquillement à la normale. En partie car il se concentrait sur autre chose, soit la difficulté de la langue française, prenant des petites notes pour marquer mon local, mes locaux. On voyait au moins qu'il avait la motivation d'apprendre la langue. Et fort heureusement, il était tombé sur un homme sachant parler l'anglais sans la moindre difficulté. Sans le moindre petit accent, contrairement à lui. Eli, inconscient a quel point c'était adorable.

Au moins, le petit incident semblait être régler, l'homme lui expliquant bien que ses intentions n'avaient pas été de l'humilier mais aussi en le démontrant en cet instant à travers son attitude. Cette fois, il n'y avait pas de possibilité de croire à du sarcasme. Il s'intéressait un peu à lui même. Il n'était vraiment pas aussi méchant qu'il en avait l'air. Qu'une apparence, peut-être. Il aimait mieux voir par lui-même avant. « I'm from London. Too? I mean your accent looks like it. Or maybe your just very good with it. We can't guess it when you talk french at least.» Un beau petit compliment, comme quoi sa peur première l'avait quitté. « And huh yeah. I mean I want to learn french, and let's just say duolingo isn't enough. I know that the best way to learn a new language is to immerse yourself in the country. Even if you gotta deal with the culture and all. I didn't have that much time to do so. » Il impliquait subtilement par la aussi, la raison pour laquelle il s'était perdu ce matin et était arrivé un peu trop en retard. Avec ce petit sourire en coin qui le trahissait, encore une fois en cette petite mimique semblable à des vieux souvenirs pour l'homme qu'il avait en face de lui. Le pauvre, il n'en avait pas fini.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Floof
Masculin MESSAGES : 487
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 22
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Pigeon



Mark
J'ai 38 ans d'âge physique (et suis beaucoup trop vieux pour vous dire le vrai nombre) et je vis à Paris, France. Dans la vie, je suis enseignant à mes heures et je m'en sors particulièrement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis condamné à une éternité de solitude et cela commence à être lourd.




Tom Hardy
C'était adorable de le voir aller. Son tout petit enseignement sur le pluriel de local était allé tout droit dans son cahier sous forme de petite note, sans doute pour s'en rappeler. Car la langue française, contrairement à l'anglais, était pleine de complexité et de règles d'accords particulières, emplie d'exceptions tout aussi bien. Il fallait tout connaître, une seule règle ne satisfaisant pas à tous les cas. Plutôt difficile lorsque l'on commençait, mais Eli semblait bien s'en sortir. Il apprendrait bien assez vite, se débrouillant déjà bien à sa façon. La motivation semblait être là, l'effort mis tout aussi bien, Mark en avait vite eu la preuve. Puis son accent était adorable, pas besoin de le perdre trop vite, non non.

Il avait remarqué que le plus jeune se détendait tranquillement, réalisant peut-être que les intentions de l'enseignant n'étaient nullement mauvaises et qu'il s'intéressait réellement à lui, avec ses questionnements. C'était un intérêt sincère, et le sourire qu'il lui offrait traduisait de même. Le jeune avait bien mis le doigt sur l'accent, et Mark avait acquiescé d'un petit hochement de tête. « London indeed. Born and raised. Until I went away, travelled and learned a bunch of languages. I've always been good with them » Il eut un sourire doux, prenant tout de même le petit compliment, et suivant le reste de l'explication. Il avait toujours admiré le courage que cela prenait de quitter son pays natal pour l'aventure, pour étudier à l'étranger, apprendre une autre langue mais aussi bien une culture, se faire à quelque chose qui nous était particulièrement inconnu. « You're doing good so far. French isn't that easy, and you seem to catch up on it pretty easily. You look determined, I'm sure you'll get it all in no time. In the meantime, if you need help with anything, either the language, the class or ... anything, well, know you could always ask me. It'd be a pleasure to help you with your little adventure » Tout doux petit Mark qui lui offrait comme ça de son aide, aussi facilement. Certainement pas parce qu'il avait envie de le prendre dans ses bras depuis le tout premier petit signe remarqué. Certainement pas car il ravivait des émotions et des sensations en lui qui s'étaient perdues après le départ du tout dernier ... Clairement à cause de tout ça. Il ne se bernait pas lui-même. Il avait des espoirs, autant que des ressentiments, et une partie de lui voulait s'approcher alors que l'autre aurait voulu fuir, dans la crainte que ses hypothèses soient fondées et que le tout ne recommence encore.

La fin de la pause approchait, les étudiants commençant à revenir dans la classe et reprendre leurs places. Mark esquissa un dernière petit sourire à l'intention du jeune homme, lui pressant affectueusement l'épaule avant de gentiment le renvoyer s'asseoir. Le reste du cours sembla passer bien vite, enfin pour lui, il n'était pas né de la dernière pluie et savait bien que certains étudiants étaient impossibles à plaire, ils ne prenaient jamais la peine de réellement écouter et se contentaient de venir pour passer le cours et accéder à un diplôme au final. À la toute fin, il leur fit la petite blague de leur donner un devoir, attendant le découragement et l'incrédulité sur leurs visages pour les rassurer qu'il les taquinait. Charmant, au fond. Il n'avait pas l'air de se prendre trop au sérieux, et plutôt du genre avec qui on pouvait blaguer, qui savait en prendre et en donner.




Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Puggerino
Masculin MESSAGES : 503
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Pug Land
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Pigeon



Eli
J'ai 25 ans et je vis à Paris, France. Dans la vie, je suis étudiant libre et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. Après tout, je viens tout juste d'arriver, je dois bien me laisser une chance.




Nico Ricotta
Bingo, il avait vu juste avec l'accent. Sa première réussite de la journée, le pauvre. Mais contrairement à ce qu'il croyait depuis le début de celle-ci, il aurait tout de même quelques petits points positifs. Il était en train de vivre son premier lien un peu plus humain depuis son arrivé et ce n'était pas rien. La première impression avait été effacé, pour laisser place a un homme plutôt sympathique et certainement bourré d'expériences. Il avait voyagé et en avait apprit, plus d'une langue. Et voilà notre petit Eli qui observait l'homme pas avec peur, mais bien admiration cette fois. Il avait bien envie d'en attendre d'avantage, de lui poser des questions à savoir quelles autres langues avait-il apprit, quels autres pays avait-il visité, mais il se doutait bien que c'était un sujet qui prenait plus de quelques secondes à papoter. Une autre fois, il oserait le lui demander, sans le moindre doute. Eli était de ceux qui aimait écouter les aventures des autres, si elles étaient intéressante. Et les récits de voyage à ses yeux l'étaient toujours, car ils lui donnaient un peu toujours ce petit goût de rêve.

Bonjour les petits compliments forts encourageants. Il n'avait pu s'empêcher de sourire, heureux de savoir que pour un petit débutant comme lui, il s'en sortait bien. C'était toujours encourageant ce genre de petit commentaire lorsqu'on débutait, ça poussait à continuer dans cette voie, et même pousser un peu plus l'apprentissage. Il lui avait même gentiment offert de l'aide si jamais il en avait de besoin. « Merci beaucoup, monsieur. » Il devait bien prendre chaque occasion pour se sortir un peu de sa zone de confort et sortir quelques mots en français. Il avait prit note de l'offre, d'autant plus car pour le moment il était l'une de ses rencontres qui sauraient parfaitement lui faire la traduction pour certains termes et expressions qu'il ne comprenait pas. Google traduction ne pouvait pas encore y parvenir. Il était partit sans plus en comprenant le petit signe, retrouvant cette fois sa place, beaucoup moins sous le stresse qu'au tout début.

Malgré qu'il ne comprenait pas tout de ce qu'il pouvait dire, il avait capté un peu trop en retard que le devoir était une blague. Oupsy. Il avait prit les notes pour rien, too bad. Il finirait un jour par comprendre les blagues et saisir plus pleinement le personnage. Fort heureusement, son reste de journée n'était pas aussi catastrophique, un peu moins humoristique pour son prochain cours, mais au moins il arrivait à suivre un peu mieux grâce à cela. Contrairement aux autres qui semblaient plutôt s'endormir. Oh well. Il était loin de pouvoir se payer ce luxe en cours pour le moment. Certainement pas cette année du moins.

Il avait survécu à sa première semaine, avant de lire ses courriels pour apprendre qu'il avait déjà un petit devoir. Une lecture de texte, avec un petit résumé à rendre au prochain cours. Ça ne valait pas pour énormément de points, mais compte tenu qu'il doutait fort d'obtenir des 100% right away, cette aide demandé, il comptait bien l'utiliser. Il avait fait ses devoirs de son côté, avait tenté de comprendre un maximum, avait prit des notes de ce qu'il croyait avoir compris, et ce qu'il ne comprenait pas. Avant de cette fois arriver un peu en avance au cours de monsieur Mark, et oser aller le déranger non pas sans cette timidité première. « Bonjour monsieur, vous allez bien ? » Il n'avait pas oublié ses politesses. « Je demander... demandais? Si vous a... avoir ? Un peu de temps pour aider avec un texte? Pas tout de suite of course. Mais avant vendredi peut-être? » Please say yes, son air disait mot pour mot cela.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Floof
Masculin MESSAGES : 487
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 22
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Pigeon



Mark
J'ai 38 ans d'âge physique (et suis beaucoup trop vieux pour vous dire le vrai nombre) et je vis à Paris, France. Dans la vie, je suis enseignant à mes heures et je m'en sors particulièrement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis condamné à une éternité de solitude et cela commence à être lourd.




Tom Hardy
Mark était plutôt content cette journée-là, en rentrant du boulot après son cours. Content parce qu'il avait réussi à faire quelque chose de bien, après un petit quelque chose de mal. Il s'en était tout de même bien sorti, dans sa conversation avec le petit jeune, sachant rattraper les choses et lui offrir son aide, ne sachant certes pas s'il la prendrait, mais se mettant au moins à sa disposition si besoin est. Ce petit être qui lui avait donné en si peu de temps, en quelques minutes de conversation, tellement de petits signes qu'il ne savait pas s'il devait ignorer. Parce que ce pouvait être de simples coincidences, un pur hasard, ou encore un terrible coup du destin ... Mais c'était un garçon. Probablement des coincidences. Yeah ...

Il avait demandé à son chat, mine de rien. Comme si la petite bête aurait les réponses. Il avait eut des griffes dans l'épaule en réponse. Yeah, lui non plus, il croyait pas.

La semaine n'était pas passé particulièrement rapidement. À ce stade, toutes les journées faisaient en longueur, sa vie faisait en longueur, et il ne s'y habituait jamais. Aucune activité ne peut tenir un homme occupé lorsqu'il a franchi le cap des mille ans d'existence. Tout devient vaguement ennuyant après quelques temps. Sauf peut-être regarder des films ou des séries, en mou devant la TV. Parce que s'il y a bien quelque chose que Mark se permettait de faire désormais, c'est d'être paresseux. Affreusement paresseux. Il avait vécu assez longtemps pour être actif, maintenant il méritait de ne pas se bouger le cul. Le chat aussi aimait bien l'idée, un autre de leurs points en commun.

Il n'avait pas fait plus de cas de toute cette histoire. Chassée de son esprit, complètement mise de côté ... Faux. Ça lui avait torturé la tête toute la semaine, cette histoire à la con, ce petit air sur son visage doux, et son petit accent aussi, qui le chatouillait à ses places que ça ne devrait pas le chatouiller. Rien de pire que de ne pas savoir, et son coeur avait fait un petit bond en le voyant entrer la semaine suivante, arrivant en avance au cours et s'amenant directement vers lui. Keep it cool Mark. Il lui avait offert un sourire, peut-être bien charmé par son initiative et sa petite gêne. « Bonjour. Ça va très bien, et toi ? Tu t'en sors ? » Il était après tout ici depuis peu de temps, et venait de vivre sa première semaine d'école, il voulait voir si ça n'allait pas trop mal pour lui. Il su rapidement qu'il avait besoin d'un coup de main, Eli osant demander. Comme s'il allait dire non, il l'avait offert lui-même. « Bien sûr ! Les textes c'est pas facile, right ... Quel moment fonctionne mieux pour toi ? Je suis libre ce soir, si tu veux ... T'es le bienvenue chez moi » Il eut une petite seconde d'hésitation, semblant réalise ce que son offre pouvait impliquer et ajoutant mine de rien « Or tomorrow at school, if you'd rather ... »


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
You bleed, you may fight, but I must feed Ft. Floofy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bite fight...
» Davy Back Fight !
» Dino Fight
» isveig Ϫ and the only solution was to stand and fight.
» Toi, moi, fight ? [ pv ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers fantasy-
Sauter vers: