Partagez | 
 
 
 

 Should I say yes ? - Leonnor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
ALLES
Féminin MESSAGES : 1711
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Mon attrait pour les émissions débiles n'étant plus à prouver, j'avais fait une fois un rp sur l'émission " Mariés au premier regard " et je trouvais vraiment ce lien sympa à exploiter (peu importe combien l'émission peut être mauvaise).
Pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit de deux personnes qui sont jugées compatibles à la vie de couple grâce à des questionnaires et des entretiens avec des experts. Une fois les deux personnes trouvées, on leur propose une expérience : se marier sans s'être jamais rencontrés avant.
Tout commence donc à la cérémonie où ils n'ont que quelques secondes pour se voir et faire leur choix. Ensuite, lune de miel, emménagement ensemble et après une petite durée ils doivent décider s'ils veulent rester en couple ou non.
Mon idée était celle-ci : les deux hommes ont tous les deux passé ce petit test et les experts les ont trouvés compatibles. Sauf... Qu'il y aurait eu une erreur dans le fichier et qu'en fait les deux seraient parfaitement l'opposé l'un de l'autre. Ensuite à voir ! :D

Contexte provenant de cette recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
ALLES
Féminin MESSAGES : 1711
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope



Lukas Wellington
J'ai 26 ans et je vis à New-York, Etats-Unis. Dans la vie, je suis infirmier et je m'en sors bien, j'adore mon job. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je vais me marier.



charlie winzar ©️ Leave


Lukas avait longuement réfléchi avant de se lancer. Cette aventure paraissait tellement folle… Mais il ne pouvait plus être seul. Il n’y arrivait pas. La solitude l’effrayait, le pesait. Presque autant que la relation toxique qu’il avait menée pendant des années avec son ex et dont il sortait à peine. C’était peut-être un peu tôt pour se remettre en selle et rencontrer quelqu’un mais… Il devait essayer. Lukas ne croyait pas spécialement à la comptabilité parfaite. Il ne pensait pas nécessairement qu’on pouvait lui trouver l’homme parfait grâce à un simple questionnaire. Mais à l’heure actuelle il s’en fichait, il voulait juste tenter le coup pour n’avoir aucun regret. Cette fois les choses seraient différentes. Il n’allait plus se laisser faire. Et surtout il allait se méfier de cet inconnu qui entrerait dans sa vie.
Son ex avait bien trop souvent profité de sa naïveté mais aussi de son attachement sans borne. Cette fois, le garçon allait se fixer ses propres limites. Dans le meilleur des cas ils vivraient une belle histoire et dans le pire, ils auraient essayé. C’était l’occasion pour lui de passer réellement à autre chose mais aussi de se prouver tout un tas de trucs. Qu’il pouvait lui aussi mener une relation, qu’on pouvait le traiter d’égal à d’égal et, dans le cas contraire, qu’il pouvait tout à fait s’y opposer avant que ça ne dégénère. Parce que ça avait souvent dégénéré, avec l’autre. Pendant longtemps Lukas avait accepté les coups dans la gueule jusqu’à finalement les lui rendre et se barrer. Il avait perdu son petit toutou et maintenant il était certain d’être quelqu’un d’autre.

Il avait la fâcheuse tendance de croire qu’il y avait du bon dans chaque personne. Son ex lui avait donc prouvé le contraire. Mais allait-il s’en souvenir suffisamment longtemps ? Lukas était malheureusement de ceux qui pensaient qu’on pouvait faire changer quelqu’un. C’était sans doute son plus gros défaut.

Mais il avait tout un tas de qualités aussi ! C’était quelqu’un de drôle et d’assez jovial. Qui ne faisait que très rarement la gueule. De plus, depuis qu’il n’était plus avec James, c’était comme s’il revivait. Il avait retrouvé le sourire, se sentait plus libre de ses mouvements.
Lukas, c’était globalement quelqu’un de bien, avec un sens de la justice assez élevé. Qui autrefois ne savait pas se défendre mais qui s’était endurci récemment et qui apprenait petit à petit à ouvrir sa gueule quand il le fallait, malgré quelques ratés. Un peu comme une bombe à retardement qui avait attendu toute sa vie pour exploser. Et ça ne faisait pas toujours du bien.
Infirmier sortant tout juste d’un burn-out, il aimait beaucoup son travail et n’était pas mécontent de s’y remettre – même s’il avait dû retarder de quelques jours pour l’expérience.

Sa mère n’en ferait d’ailleurs pas partie. Elle n’avait pas accepté ce mariage sorti de nulle part. Tant pis. Son père, sa sœur, et autres membres de sa famille seraient présents et ça lui suffirait bien. Au fond, lui, il s’en fichait de faire la fête. Il voulait juste rencontrer celui qu’on pensait parfait pour lui. Dans l’idéal, quelqu’un de doux, de romantique, attentionné. Quelqu’un qui saurait prendre soin de lui et dont il pourrait aussi prendre soin. S’il savait…

Lukas était le premier à s’avancer devant monsieur le maire. Son nœud papillon était serré trop fort, c’était insupportable. Il était nerveux. Et l’autre homme se faisait attendre en plus. Allait-il au moins venir ?

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Leonnor
Féminin MESSAGES : 202
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 26
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://[url=http://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-wit http://www.letempsdunrp.com/t2237-y-a-plein-d-idees-pour-tous-les-gouts-la-dedans-7-7-idees-libres
Flash



Caïn Sintclair
J'ai 20 ans et je vis à où je veux, dans le monde. Dans la vie, je suis un glandeur plutôt riche et je m'en sors Papa s'en sort bien. Sinon, grâce à ma chance ?, je suis un Casanova  il faut bien le dire et je le vis plutôt bien ? .




avatar © NOM CRÉATEUR


Si on avait demandé à Caïn pourquoi il s'était inscrit à ce jeu, il aurait sans doute répondu "par ennui". C'était un peu sa réponse à tout. Il n'avait pas grand-chose à faire de ses journées alors il les passait dans l'oisiveté à dépenser l'argent qu'il ne gagnait pas. Il organisait des soirées qui finissaient souvent en scandale.  Cela l'avait amusé pendant presque cinq ans mais maintenant ; ça sentait le réchauffé et c'était devenu creux. Caïn se sentait comme un prince sans couronne ; comme un roi sans royaume. Plus profondément, c'était la solitude qui venait nervuré son cœur de multiples blessures. Il avait mis du temps à l'admettre ou à la réaliser mais il n'avait aucun bon ami. La plupart partirait sans se retourner s'il était pauvre du jour au lendemain. Les autres s'intéressaient à lui pour les divers avantages qu'il pouvait procurer et jamais pour lui. Un jour ça l'avait frappé. Ou plutôt quelqu'un l'avait frappé. Les autres étaient restés les bras ballants ou avaient fait semblant de se détourner pour le ne pas le voir prendre des coups. Autant dire qu'il n'avait pas gagné ce combat mais il avait appris une leçon mémorable : dans la vie on ne pouvait compter que sur soi-même.

Cet enseignement ne l'avait pas pour autant rendu particulièrement heureux. Il aurait voulu pouvoir compter au moins sur une personne. Son père était certes son chéquier personnel, il n'en avait pas pour autant une véritable relation. La plupart du temps, ils se croisaient et discutaient autour du petit déjeuner avant que chacun ne retourne vaquer à ses occupations. Caïn avait la chance, si on l'on pouvait dire cela, que l'on attendit rien de grand ou de spécial de sa part. Il était en effet le cadet de sa famille et dans la langue des Sintclair ça voulait simplement dire le bon-à-rien.  On n'avait pas le droit de mal se comporter lorsqu'on était l'aîné. Il suffisait de voir comment son cousin Isaiah était obligé d'avoir d'excellentes notes dans un lycée prestigieux alors qu'il avait tout juste dix-huit ans. On le préparait à faire partie intégrante des grands de ce monde. Caïn ne s'en offusquait pas car il n'avait jamais eu de grands intérêts pour le futur ou pour faire des plans sur le long terme. La plupart du temps une lubie en chassait une autre. C'était ainsi qu'il se trouvait à présent à avoir décidé de se marier en participant à un jeu télévisé. Il avait menti pour la grande part sur son caractère, ayant offert aux autres l'image de ce qu'il pensait que les autres désiraient. Il avait façonné de toute pièce une personnalité sans faille dont les jeunes filles tomberaient folles amoureuses, leurs mères en pâmoison. Il s'avéra que ça marchait également sur les hommes. Ce qui ne dérangeait pas spécialement l'homme qui n'en était pas à son coup d'essai dans ce domaine-là non plus.

En même temps qu'il entrait par la porte, il découvrait sa nouvelle vie ou du moins sa nouvelle occupation pendant quelques temps. Si quelqu'un pouvait supporter son caractère, nul doute que c'était la personne qu'il devrait garder. Toutefois, persuadé que sa nature retors serait un problème, il n'avait pas fait mention  de sa nature profonde et de ses caprices incessants.  Il portait pour l'occasion un petit veston de barman rouge profond, une chemise blanche et un pantalon de costume gris. Ses chaussures italiennes noires sur mesure ainsi que son élégance naturelle étaient autant de signe que l'homme était issu d'une famille fortunée (et doté d'un égo certain). Arrivé à peine de cinq minutes en retard, autant dire qu'il en était plutôt fier, il s'avança pour rejoindre son futur époux jusqu'à l'autel.

Aussi à l'aise qu'un poisson dans l'eau il se tourna vers le maire pour le saluer. "Bonjour Monsieur Carlston, votre femme se porte-t-elle bien ?" Le maire était un habitué des soirées pour le moins olé-olé. Il avait sur le visage un sourire un peu bravache le maire qui se composa un sourire de circonstances en répondant vaguement. Puis il se tourna vers Lukas qu'il détailla de la tête au pied.

"Pas mal ! Je vois qu'on m'a choisi un morceau de choix. Je suis Caïn Sintclair, j'imagine que tu ne t'es pas retrouvé par hasard devant cet autel avec moi. Tu es ?" Son sourire légèrement tordu laissait entrevoir de la taquinerie. Rien de bien méchant, il n'avait pas encore la bague au doigt.



Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
ALLES
Féminin MESSAGES : 1711
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope



Lukas Wellington
J'ai 26 ans et je vis à New-York, Etats-Unis. Dans la vie, je suis infirmier et je m'en sors bien, j'adore mon job. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je vais me marier.




charlie winzar ©️ Leave


La première impression fut à la fois bonne et à la fois mauvaise. Si l’inconnu était plutôt mignon, il venait de le qualifier de morceau de choix, ce qui lui déplut légèrement. Lukas n’était clairement pas un morceau de viande. Lui, il était là en espérant trouver l’amour et non pour s’amuser. Alors, peut-être que c’était la façon de parler de Caïn, et peut-être qu’il ne fallait pas juger sur une seule phrase. Malheureusement, ils allaient se marier dans les minutes à venir et il n’avait que ça pour juger. Lukas garda malgré tout son sourire de façade, jetant quelques coups d’œil à sa famille pour se rassurer. « Lukas Wellington. » Il aurait voulu être plus bavard. Plus chaleureux peut-être. Il ne savait pas si c’était la situation ou bien Caïn qui le bloquait. Il était vraiment à tomber par terre mais aussi assez intimidant, au fond. Lukas aurait voulu avoir le don de cerner les gens. Il n’avait jamais su le faire. Connaissant les hommes qu’il avait fréquentés, il y avait 80% de chance que ce soit un autre connard, encore. D’un autre côté… Il ne s’était pas brouillé avec sa mère pour dire non aujourd’hui. Et puis il fallait dire que les caméras n’aidaient pas non plus. Il essayait de les oublier depuis le début mais ça n’était pas évident.

Mal à l’aise, il se frotta légèrement la nuque. C’était très gênant. « Pardon… je suis pas très à l’aise. Ca ira mieux tout à l’heure… » Quand ils se retrouveraient seuls dans une chambre d’hôtel ? Pas sûr. Il lui sourit doucement avant de regarder le maire qui s’apprêtait à commencer. Lukas n’avait pas tout compris mais les deux hommes semblaient se connaître. Peut-être bien plus qu’il ne l’imaginait, même.
Ce dernier commença son discours. Lukas écouta à peine, se concentrant… Sur ses chaussures. Avant de passer au consentement, il demanda si l’un ou l’autre des futurs époux avait quelque chose à dire. Seul moment, très court, pour apprendre à connaître l’autre. Enfin, plus ou moins. Lukas hésita puis finalement releva la tête pour regarder Caïn. « Je sais pas trop quoi dire… Mais je te promets de faire de mon mieux pour que ça ne finisse pas en divorce. En tout cas… Tu me plais. » Il avait ajouté la dernière phrase car il ne lui avait pas rendu son compliment tout à l’heure.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Leonnor
Féminin MESSAGES : 202
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 26
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://[url=http://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-wit http://www.letempsdunrp.com/t2237-y-a-plein-d-idees-pour-tous-les-gouts-la-dedans-7-7-idees-libres
Flash



Caïn Sintclair
J'ai 20 ans et je vis à où je veux, dans le monde. Dans la vie, je suis un glandeur plutôt riche et je m'en sors Papa s'en sort bien. Sinon, grâce à ma chance ?, je suis un Casanova  il faut bien le dire et je le vis plutôt bien ? .




avatar © NOM CRÉATEUR


Caïn a malgré tout un sourire attendri face à la réaction de Lukas. C'est un petit chaton celui-ci à n'en pas douter. Il respire la gentillesse et la douceur. A tel point que ça lui rappelle douloureusement à quel point on ne peut pas en dire autant de lui. Toutefois, il n'est pas homme à se prendre la tête pour si peu. Il sait bien que sa personnalité est exceptionnellement colorée et riche. D'ailleurs à bien y réfléchir, c'est à lui qu'il incombe de voir ce qui se cache derrière cette trame de gentillesse. Par expérience, Caïn sait très bien que ce sont ceux qui cachent le plus de vices et de travers. Il a hâte de découvrir les siens, ça lui semble intéressant. En tous les cas, fidèle à lui-même et pas encore marié, il se rappelle qu'il a tout de même une image à donner. Il pose une main affectueuse sur l'épaule de son vis-à-vis qu'il frotte doucement. "Pas besoin d'être stressé, je suis sûr que ça va très bien se passer. En plus, c'est le public qu'il a décidé, la majorité ne peut pas se tromper. On va déjà très bien ensemble je trouve." lance-t-il avec un clin d'œil. Il retire sa main aussi vite qu'elle était apparue. Il ne voulait pas que le contact soit gênant dès le début. Il n'entend que fictivement la foule en délire derrière son écran de télévision mais ça lui fait plaisir. D'ailleurs, il se tourne pour offrir un grand sourire et faire coucou à l'audience. Caïn lorsqu'il est stressé réagit souvent à l'inverse de l'introversion. Comprenez, qu'il se montrait encore plus charismatique et extravertie que d'ordinaire pour donner cette impression qu'il était parfaitement à l'aise et que tout allait bien.

S'il avait dû être honnête avec lui-même, ce qui n'arrivait honnêtement presque jamais, il aurait admis que c'était sans doute une des choses les plus folles qu'il avait jamais faites et que c'était même à la limite de la stupidité. Il n'aurait pas dû mentir sur lui-même mais en même temps, il n'aurait pas voulu se retrouver avec un double. Ce n'était pas quelqu'un qui pouvait lui correspondre. Après tout, il était persuadé que personne ne lui correspondrait jamais. "Je voudrais simplement dire qu'avant ce jour je pensais que c'était impossible de trouver quelqu'un qui me correspondrait. Je suis heureux que la majorité m'ait détrompé à ce sujet." C'était la pure vérité, un peu enjolivée parce que monsieur avait l'habitude de jouer sur les mots, mais ça restait tout ce qu'il y avait de plus honnête. Le maire reprit son discours et posa à Lukas la question fatidique.  "Lukas Wellington acceptez-vous de prendre pour époux Caïn Sintclair ici présent ?" A l'entente de son nom, Caïn s'était tourné vers lui pour le gratifier d'un grand sourire.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
ALLES
Féminin MESSAGES : 1711
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope



Lukas Wellington
J'ai 26 ans et je vis à New-York, Etats-Unis. Dans la vie, je suis infirmier et je m'en sors bien, j'adore mon job. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je vais me marier.




charlie winzar ©️ Leave


Le regard de Caïn le rassurait. L’homme ne se moquait pas de Lukas alors que d’autres auraient pu. Au contraire, il tentait de le mettre à l’aise, de le rassurer et le brun appréciait franchement l’effort. Tout comme ce geste, cette main sur son épaule. Il semblait gentil. Bienveillant – oui, Lukas n’avait pas vraiment l’œil pour ce genre de choses, il le découvrirait bien plus tard. « C’est vrai qu’on va bien ensemble. » répondit Lukas avec un petit sourire. Sans aller plus loin, s’il ne fallait prendre en compte que le physique, ils étaient effectivement très beaux ensemble. « Lukas Wellington acceptez-vous de prendre pour époux Caïn Sintclair ici présent ? » Lukas se mordit la lèvre. Il était peut-être un peu triste en réalisant qu’il avait souvent rêvé d’entendre cette phrase, mais pas dans ces circonstances. Et si ça ne marchait pas ? Divorcé à vingt-six ans. Ca ne faisait pas bien rêver. D’un autre côté, certains arrivaient à rebondir après un divorce, il fallait voir Ross dans la série Friends… Ok, c’était une série et il ne fallait pas s’y fier. Et puis merde, pourquoi penser au divorce alors que le mariage n’était même pas prononcé ? Il devait être positif. Y croire. Alors il se replaça correctement face au maire, rendit son sourire à son futur mari et se lança. « Oui, je le veux. » Il venait de le faire. Il venait de faire la plus grosse connerie de sa vie ! Qui sait… Caïn n’était peut-être pas l’homme qu’il prétendait être, mais ça pouvait être bénéfique pour Lukas. Pour qu’il apprenne à s’affirmer, à être moins con surtout. Pour qu’il change.
Le maire se tourna ensuite vers l’autre homme et lui posa la même question. « Caïn Sintclair acceptez-vous de prendre pour époux Lukas Wellington ici présent ? » Sur l’instant il eut peur. Peur de se prendre le vent de sa vie. Peur d’être humilié devant tout le pays car il ne fallait pas oublier les caméras. Certes, ils n’étaient pas en direct… Mais si Caïn disait non, là tout de suite, ils diffuseraient très certainement l’émission quand même. Parce que ça ferait pas mal d’audience… Il attendit donc la réponse, se triturant les mains plus ou moins discrètement, un peu anxieux. A croire qu’il tenait déjà un peu à ce mariage – il lui en fallait assez peu en effet.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Leonnor
Féminin MESSAGES : 202
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 26
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://[url=http://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-wit http://www.letempsdunrp.com/t2237-y-a-plein-d-idees-pour-tous-les-gouts-la-dedans-7-7-idees-libres
Flash



Caïn Sintclair
J'ai 20 ans et je vis à où je veux, dans le monde. Dans la vie, je suis un glandeur plutôt riche et je m'en sors Papa s'en sort bien. Sinon, grâce à ma chance ?, je suis un Casanova  il faut bien le dire et je le vis plutôt bien ? .




avatar © NOM CRÉATEUR



Caïn se demandait souvent comment la vie pouvait autant le favoriser. C'est-à-dire qu'il était riche et plutôt charismatique, comment était-il possible qu'il ait en plus une veine de pendue ? Celui qui avait dit qu'on naissait libres et égaux en droit ne connaissaient certainement pas la famille des Sintclair. Il répondit finalement, à l'aise comme un poisson dans l'eau face aux caméras, le oui fatidique qui scellait leur destin à tous les deux. Un sourire badin se glissa sur ses lèvres quand le prêtre annonça qu'ils pouvaient s'embrasser. Le brun ne se le fit pas dire deux fois. Avec une assurance qui montrait la force de l'habitude, il attrapa d'autorité la nuque de l'homme. Son regard se posa dans le sien attendant un accord tacite avant de poser ses lèvres sur les siennes. Le baiser se voulait ferme et fougueux, à la fois réservé pour les caméras mais annonciateurs d'un feu tapi dans les fourrés. Pas peu fier et certain d'être parvenu à faire son effet, ils se dirigèrent vers l'endroit où se tenait la réception de mariage. Dans le cadre des festivités, la famille Sintclair avait mis de sa poche pour que le mariage soit grandiose. Un coup de pub comme ça, même si ça avait bien fait râler son père au début, ça ne se ratait pas. Il y avait tout ce qu'on pouvait imaginer d'une soirée guindée dans le monde du luxe. Les petits fours tous plus appétissants les uns que les autres, des fleurs incroyables du blanc le plus pur, des verres en cristal de bohème. Rien n'avait été laissé au hasard. On aurait pu croire qu'on se trouvait dans la scène de fin d'un mariage Disney.

Il avait guidé… c'était quoi son nom déjà…ha oui Lukas jusqu'au milieu de la piste de danse, le laissant s'éberluer comme le prolétaire qu'il devait être devant l'endroit. Caïn avait compris vite que l'homme qu'il allait épouser n'était pas du tout de la même caste que lui. Il n'en avait cure, trouvant que les pauvres savaient parfois mieux s'amuser que les riches.  Passant un bras autour de sa taille, habitué à être le dominant de toutes ses relations, ils avaient commencé à danser au milieu de la pièce. Le morceau était joué par un groupe réservé spécialement pour l'occasion. La chanson qui passe est une reprise de "Marry you" de Bruno Mars. Les gens aiment ce petit côté soupe populaire, ça fait vendre à la télévision. Et Caïn est un homme de spectacle. "Et si on s'esquivait discrètement et qu'on partait où on veut pour notre lune de miel ? Tu as juste à dire le nom d'un endroit et mon jet nous y emmène dans les trente minutes." Il sourit, toujours aussi ravi d'avoir les moyens de faire ce genre de choses. Pour lui proposer cela, il s'est penché dans le creux de son cou et l'a murmuré tendrement à son oreille.



https://www.youtube.com/watch?v=oA8tbi6OzZQ



Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
ALLES
Féminin MESSAGES : 1711
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope



Lukas Wellington
J'ai 26 ans et je vis à New-York, Etats-Unis. Dans la vie, je suis infirmier et je m'en sors bien, j'adore mon job. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je vais me marier.




charlie winzar ©️ Leave


Ca y est, ils étaient mariés. Ce baiser avait été fou. Tout avait été fou. Cet homme lui faisait un effet de fou ! Ok, le vocabulaire n’était pas très varié mais il ne pouvait pas mieux faire pour le coup. Lukas était juste… Un peu sous le choc encore de ce qu’il venait de faire. Il paniquait un peu, aussi. Et si ça ne passait pas avec Caïn ? Et si, pire que ça, ça se passait mal ? S’il retombait dans les griffes du loup, s’il se jetait dans sa gueule ouverte sans résistance ? Lukas n’en était pas à croire que tous les hommes étaient les mêmes mais il ne se connaissait que trop bien. Quand il commençait à s’attacher… Souvent ça dérapait. Mais il s’était promis que cette fois ce serait différent. Il s’était promis que cette fois il ne se laisserait pas faire. Si quelque chose n’allait pas, alors lui aussi il pouvait taper du poing sur la table. Lukas n’était plus un agneau. Il était un homme, à part entière, et personne ne pouvait plus le rabaisser.

D’autant que Caïn avait l’air très sympa. C’était ça son problème à Lukas, il se laissait trop guidé par la première impression.

La cérémonie étant passée, maintenant il fallait faire la fête. Ils n’avaient pas encore eu l’occasion de se retrouver tous les deux, si ce n’était quelques secondes dans la voiture. L’endroit de la réception était magnifique et sous-entendait que la famille Sintclair avait de l’argent. Lukas ne s’en préoccupait que peu, à vrai dire il était du genre à pouvoir vivre d’amour et d’eau fraîche. D’ailleurs, il n’avait jamais connu le luxe et n’était même pas certain d’y prendre goût. Pourtant… Quand, pendant la danse, Caïn lui proposa d’aller où il désirait pour leur lune de miel, il frissonna. Peut-être était-ce la proposition ou alors son souffle contre sa peau, mais il se sentait tout bizarre. Il sourit à son nouveau mari, tentant de ne pas s’emmêler les pieds. « J’ai toujours rêvé d’aller à Athènes… Mais au fond j’m’en fiche Caïn. Je veux juste… Apprendre à te connaître. Toi. Alors… Dans tous les cas je suis plutôt partant pour m’éclipser discrètement. » Ce qui n’était pas bien dur. Ils étaient certes les stars de la soirée mais leurs familles respectives étaient trop occupées à se rencontrer de leur côté. Alors Lukas s’arrêta, glissa sa main dans celle de Caïn et l’entraîna hors de la salle. Tout ce qu’il voulait, lui, c’était enfin discuter un peu. Découvrir avec qu’il allait vivre pour, qui sait, le restant de ses jours. Une fois dehors, il attira le garçon contre lui pour l’embrasser. A quoi bon faire le timide avec son propre mari ? D’accord, ses lèvres étaient aussi particulièrement agréables, ça aidait pas mal. « Eh bah, c’est vraiment fou là-dedans. J’ai pas trop l’habitude de ce monde-là. Ni qu’on me parle de jet privé… »

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
Should I say yes ? - Leonnor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: