Partagez | 
 
 
 

 A ghost from the pass. [ELLADORA TONKS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
avatar
Babydoll
Féminin MESSAGES : 170
INSCRIPTION : 16/09/2018
ÂGE : 24
RÉGION : Bretagne
CRÉDITS : icon : pretty young thing

UNIVERS FÉTICHE : J'suis ouverte à toutes suggestions.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2343-beautiful-disaster#50561 http://www.letempsdunrp.com/t2348-venez-mes-mignons-a http://www.letempsdunrp.com/t2345-follow-me-into-the-darkness http://www.letempsdunrp.com/t2347-schyzophrenia-we-re-all-mad-here
Flash


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
L'ex de Cass fait, soudainement, réapparition dans sa vie et la belle ne va pas l'accueillir les bras ouverts. Alors que lui, il est prêt à tout pour la récupérer. Les retrouvailles risquent d'être plutôt chaotiques.

Contexte provenant de nous deux ♥️
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Babydoll
Féminin MESSAGES : 170
INSCRIPTION : 16/09/2018
ÂGE : 24
RÉGION : Bretagne
CRÉDITS : icon : pretty young thing

UNIVERS FÉTICHE : J'suis ouverte à toutes suggestions.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2343-beautiful-disaster#50561 http://www.letempsdunrp.com/t2348-venez-mes-mignons-a http://www.letempsdunrp.com/t2345-follow-me-into-the-darkness http://www.letempsdunrp.com/t2347-schyzophrenia-we-re-all-mad-here
Flash



Luisa "Cass" Genovese "Clark"
J'ai 22 ans et je vis à New-York city, USA. Dans la vie, je suis serveuse dans une boîte de strip-tease et la nuit, pilote de course underground et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Luisa vient d'une famille de gangster connue, les Genovese. Depuis la mort de son frère et de sa meilleure amie, elle a décidé de s'enfuir, ce monde ne lui convenant plus. Elle s'appelle actuellement Cass Clark (diminutif : cécé) et joue un jeu dangereux. Elle se cache sous le nez de son père qui n'hésite pas à payer des hommes ou envoyer ses hommes pour la retrouver et la ramener chez elle.  Mais elle aime le danger et ne quittera sa ville pour rien au monde.


Mathilda Bernmark © MORRIGAN
La boîte de nuit est bondée. Tellement, qu'Harry a dû venir te filer un coup de main pour répondre à toutes les commandes qui affluent de parts et d'autres du comptoir. Ça vous arrive au moins trois soirs dans la semaine d'être débordés de la sorte mais là, c'est un record. Pourtant le programme n'a pas changé et les demoiselles, à moitié dénudées, qui défilent sont toujours les mêmes. « Mais d'où ils sortent ? » Tu marmonnes plus pour toi-même que pour quelqu'un en particulier. Harry n'a pas entendu ta, presque, plainte et s'active derrière le bar tandis que tu te décides à aller en salle pour nettoyer les tables et enlever les verres qui traînent. La circulation est difficile et tu regrettes déjà d'avoir eu cette initiative. Soudain, tu sens une main palper tes fesses et ta patience, déjà bien entamée, vole en éclat. Tu te retournes vivement et la claque gifle sa joue, y laissant la trace -rouge vive- de tes doigts. Ton regard est plus sombre que la nuit et annonce la tempête à venir. « Refais ça encore une fois et tu vas pas comprendre ce qui t'arrive. » La colère gronde dans tes paroles. Si y a un truc que tu détestes parmi tout, c'est ce genre de gestes déplacés. Les conversations se sont arrêtés autour de vous, vous êtes devenus la nouvelle attraction de la soirée et Harry, s'apercevant de la scène, se dépêche de te rejoindre. « Je m'en occupe, retourne au bar. » Son ton n'est pas autoritaire mais c'est une belle invitation à passer l'éponge et t'es pas sûre d'en avoir envie. Les pieds fermement ancrés dans le sol, tu ne bouges pas, tes iris noircies par la rage ne quitte pas le connard qui a osé posé ses sales paluches sur toi. « Cécé, s'il te plaît. » Deuxième tentative. Tu soupires et serre les poings avant de finalement tourner les talons pour retourner à ton poste. Le type est rapidement mis à la porte par le colosse (votre agent de sécurité). Si il y a un bien une chose qui n'est pas tolérée par la maison, c'est qu'on s'en prenne à ses employés d'une quelconque manière que se soit. Les heures passent et la boîte finit par se désemplir, vous permettant de souffler. Harry est retourné dans son bureau pour s'occuper de la paperasse tandis que toi, tu te tapes tout le ménage. Triste vie. Et alors que t'allais faire signe à Harry que ton service est terminé, un homme débarque dans l'établissement. Mais pas n'importe lequel. Lui. Tu te figes quelques instants et ton cœur explose soudainement dans ta poitrine. Il a pas beaucoup changé, toujours ces grands airs suffisants et cette dégaine de fils à papa qui a bien réussi dans la vie. Il t'a fait craqué, avant. Maintenant, il te dégoûte (vraiment ?). Tu te ressaisis avant qu'il crame qu'il a réussi, ne serait-ce qu'un temps soit peu, à te troubler. « Qu'est-ce que tu fous là ? » Pas de bonjour, rien. Pas même un putain de sourire. T'as pas envie de le voir. Tu décides même de quitter la boîte sans prévenir Harry, lui passant à côté sans le regarder. Connard.  
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
ELLADORA TONKS
MESSAGES : 1740
INSCRIPTION : 19/07/2018
ÂGE : 25
RÉGION : PACA
CRÉDITS : pando

UNIVERS FÉTICHE : HP, city, drama
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2050-finders-keepers-losers-weepers http://www.letempsdunrp.com/t2068-repertoire-d-elladora-tonks http://www.letempsdunrp.com/t2053-supermarket-flowers-for-elladora-tonks
Ella



Jake
Strugess

J'ai 25 ans et je vis à New-York, USA. Dans la vie, je suis dirigeant d'une entreprise de cosmétiques pour homme et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Informations supplémentaires ici.


kit harington ©️ cosmic light


C’était une journée de travail bien plus légères que les autres. Derrière son bureau de verre, Jake se délectait d’un nouveau produit qu’il avait testé lui-même pour sa peau sente une odeur d’ambre légère, un aphrodisiaque monstrueux et qui attirait beaucoup de femme. Mais aujourd’hui, ses pensées n’étaient attiré que par une seule personne : Cass. Son nom lui revenait en tête un nombre incalculable de fois depuis quelques semaines, et il n’arrivait même plus à se taper son plan cul du moment car ses pensées ne voyaient qu’elle. Cette fille, cette gamine qui lui avait fait découvrir des choses au fond de son lit, qui l’avait fait vibrer autant qu’il avait voulu aller voir ailleurs, autant qu’il avait élevé la voix à plusieurs reprises pour une jupe trop courte, ou un garçon trop proche. Cette relation avait été la plus chaotique mais la plus intense de sa vie.

Aujourd’hui, il en était à un stade de sa vie où tout lui réussissait, sauf en amour. Parce qu’il lui manquait quelque chose qu’il n’arrivait pas à avoir. Il avait pourtant tenter d’aimer d’autres femmes. Il avait cru y arriver en la personne d’Octavia, pendant quelques années, il avait même failli l’épouser. Mais la relation avait foiré pour une bavure nouvelle de Jake et c’en avait été trop pour elle. Elle l’avait quitté sans sommation et il s’était retrouvé sur le canapé d’un collègue avec pertes et fracas. Il n’avait pas mis longtemps à se retrouver un loft immense et à s’y installer définitivement.

Avec des amis, ils décidèrent un soir de sortir prendre l’air, et ces derniers, voyant Jake rendre un air morose, lui promit de l’amuser avec des femmes aux coeurs dénudés et aux mœurs légères. Rien de bien méchant. Ils prirent une bouteille, des verres. Mais ce qu’il se passait surtout, c’était que la serveuse n’était pas inconnu. C’était elle. Luisa. Sa petite-amie du passé. Il avait passé le reste du temps à se cacher derrière un ami, à partir aux toilettes quand elle arrivait ou se retourner complètement pour lui montrer son dos. Il sortit prendre l’air pendant un moment quand ses amis avaient les yeux bien trop rivé sur le cul de femmes à poil, et resta une bonne heure la clope au bec à se demander ce qu’il allait faire. Et les gens partaient, ses amis passèrent devant lui et il leur fit signe qu’il les rejoindrait plus tard. Il pénétra alors dans l’établissement après avoir écrasé sa clope sous son pied. Et il tomba nez à nez avec Luisa. Elle n’avait pas changé. Enfin… elle avait vieilli, mais elle était devenue une femme incroyable et il sentait son coeur flancher un peu. Il devait garder contenance pour ne pas paraître trop perturbé. Mais alors qu’il allait ouvrir la bouche pour parler, Jack lui attrapa le poignet pour qu’elle fasse volte face. « Tu ne dis pas bonjour aux vieilles connaissances ? »


ALLES c'est tellement la meilleure  :yaay:  :yaay:  :yaay:  :ÔÔ:  :siffle:  mouton
▬ ▬ ▬ ▬
mon répertoire de rp
pas trop de disponibilité de rp, sauf si coup de coeur bien trop énorme
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Babydoll
Féminin MESSAGES : 170
INSCRIPTION : 16/09/2018
ÂGE : 24
RÉGION : Bretagne
CRÉDITS : icon : pretty young thing

UNIVERS FÉTICHE : J'suis ouverte à toutes suggestions.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2343-beautiful-disaster#50561 http://www.letempsdunrp.com/t2348-venez-mes-mignons-a http://www.letempsdunrp.com/t2345-follow-me-into-the-darkness http://www.letempsdunrp.com/t2347-schyzophrenia-we-re-all-mad-here
Flash



Luisa "Cass" Genovese "Clark"
J'ai 22 ans et je vis à New-York city, USA. Dans la vie, je suis serveuse dans une boîte de strip-tease et la nuit, pilote de course underground et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Luisa vient d'une famille de gangster connue, les Genovese. Depuis la mort de son frère et de sa meilleure amie, elle a décidé de s'enfuir, ce monde ne lui convenant plus. Elle s'appelle actuellement Cass Clark (diminutif : cécé) et joue un jeu dangereux. Elle se cache sous le nez de son père qui n'hésite pas à payer des hommes ou envoyer ses hommes pour la retrouver et la ramener chez elle.  Mais elle aime le danger et ne quittera sa ville pour rien au monde.


Mathilda Bernmark © MORRIGAN
Le revoir ici, après toutes ses années est un choc auquel tu n'étais pas préparée. Si il y a bien une part de haine et de rancœur qui t'habite et qui ont marqué au fer rouge ta chair, une autre part se surprend à toujours éprouver un certain désir et une attirance pour cet homme qui t'a brisé le cœur. C'est le seul à qui tu t'es offerte complètement et entièrement, en retour t'as eu le droit à une humiliation et un grand manque de considération. Ta première fois et ta première relation en même temps, ça aurait dû être idyllique mais la réalité est bien toute autre. Lorsque tu passes à côté de lui pour le fuir, sa main s'enroule autour de ton poignet et provoque trop de sensations en toi. Stoppée dans ton élan, tu te retrouves face à lui, bien trop proche. « Tu ne dis pas bonjour aux vieilles connaissances ? » Ton palpitant s'affole dans ta poitrine, enseveli sous plusieurs barrières pour le museler, il tente de s'échapper. Tu te dégages sèchement de sa poigne après un temps, trop long, d'hébétude. « Va te faire foutre Jake. » Toujours aussi aimable. Ton regard tourne à l'orage. Ta colère se décuple à mesure que tu ressasses le passé de votre histoire. La douleur te transperce une seconde fois comme un poignard dans le dos et tu vacilles. Pourquoi il revient maintenant ? Après tout ce temps ? Tu ne veux (peux) pas croire que c'est juste pour tes beaux yeux. « Laisse-moi tranquille. » Ta voix, empreinte d'animosité, sonne comme le cri d'un animal blessé. Tu ne l'as pas oublié parce que c'est le seul qui t'a autant fait vibrer. Et c'est pourquoi c'est toujours aussi dur de te retrouver à proximité de lui. Tu le contournes, une nouvelle fois, espérant -cette fois-ci- qu'il ne te retienne pas. T'es fatiguée et t'as pris quelques verres pour te détendre. L'alcool commence à faire effet et tu ne tiens pas à te retrouver vulnérable face à lui.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
ELLADORA TONKS
MESSAGES : 1740
INSCRIPTION : 19/07/2018
ÂGE : 25
RÉGION : PACA
CRÉDITS : pando

UNIVERS FÉTICHE : HP, city, drama
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2050-finders-keepers-losers-weepers http://www.letempsdunrp.com/t2068-repertoire-d-elladora-tonks http://www.letempsdunrp.com/t2053-supermarket-flowers-for-elladora-tonks
Ella



Jake
Strugess

J'ai 25 ans et je vis à New-York, USA. Dans la vie, je suis dirigeant d'une entreprise de cosmétiques pour homme et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Informations supplémentaires ici.


kit harington ©️ cosmic light


Il ne savait pas s’il la trouvait aussi belle que son souvenir ou encore plus. Bien évidemment, elle était devenue femme quand il était sorti avec une gamine à qui il avait fait découvrir toutes les joies mais aussi la pire des peines. Elle tentait de le fuir, mais Jake n’allait pas la laisser partir. Il était hors de question qu’elle passe les portes de la boîte de nuit sans lui. Il lui faisait face et elle ne pouvait pas vraiment le contourner. « Cass, quand même. Viens, on discute non ? » Il tentait de la jouer un peu facile, comme s’il ne voulait pas faire d’effort. Il ne savait plus comment elle était, ni comment l’attirer dans ses filets. Trop précieuse, trop facile à briser, il sentait qu’elle n’était pas aussi peu troublé qu’elle voulait paraître. Mais elle était devenue quelqu’un d’autre, et peut-être n’allait-il plus l’atteindre comme auparavant. « Luisa... » Il allongea la dernière lettre dans un souffle. « Luisa, s’il te plait ? » Il tenta de faire une moue presque innocente pour l’attirer un peu plus du côté obscur qu’il dégageait.

Les femmes n’avaient été que des jouets pendant sa relation avec elle. Il avait réussi à la tromper presque toutes les semaines, pas par envie de lui faire du mal, mais surtout par désir de plaire. Il avait eu à l’époque un monstrueux complexe d’infériorité, et il s’était créé une expérience auprès de femmes bien plus âgées que lui. C’était comme ça qu’il avait créé son expérience pour la transmettre à Cass. Et il avait joué d’elle, parfois la rabaissant car plus jeune, parfois l’humiliant car plus faible physiquement, parfois la menaçant car se sentant supérieur. Jake était un vrai connard à l’état pur, et auprès d’Octavia, il avait changé. Mais celle-ci était parti dans des circonstances douteuses, et Jake en avait beaucoup trop bavé. Un an et demi qu’elle était parti, et sa réflexion l’avait mené vers Luisa. « Juste une soirée. Un verre dans un bar. »


ALLES c'est tellement la meilleure  :yaay:  :yaay:  :yaay:  :ÔÔ:  :siffle:  mouton
▬ ▬ ▬ ▬
mon répertoire de rp
pas trop de disponibilité de rp, sauf si coup de coeur bien trop énorme
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Babydoll
Féminin MESSAGES : 170
INSCRIPTION : 16/09/2018
ÂGE : 24
RÉGION : Bretagne
CRÉDITS : icon : pretty young thing

UNIVERS FÉTICHE : J'suis ouverte à toutes suggestions.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2343-beautiful-disaster#50561 http://www.letempsdunrp.com/t2348-venez-mes-mignons-a http://www.letempsdunrp.com/t2345-follow-me-into-the-darkness http://www.letempsdunrp.com/t2347-schyzophrenia-we-re-all-mad-here
Flash



Luisa "Cass" Genovese "Clark"
J'ai 22 ans et je vis à New-York city, USA. Dans la vie, je suis serveuse dans une boîte de strip-tease et la nuit, pilote de course underground et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Luisa vient d'une famille de gangster connue, les Genovese. Depuis la mort de son frère et de sa meilleure amie, elle a décidé de s'enfuir, ce monde ne lui convenant plus. Elle s'appelle actuellement Cass Clark (diminutif : cécé) et joue un jeu dangereux. Elle se cache sous le nez de son père qui n'hésite pas à payer des hommes ou envoyer ses hommes pour la retrouver et la ramener chez elle.  Mais elle aime le danger et ne quittera sa ville pour rien au monde.


Mathilda Bernmark © MORRIGAN
Piégée à ton propre travail par ton ex, tu commences sérieusement à perdre patience et en même temps, cette proximité n'est pas pour te déplaire. Maudit alcool. Tu pestes intérieurement contre Jake, contre toi, contre ces verres que t'as bu un peu plus tôt. Il a l'air déterminé à te garder avec lui pour la soirée. « Cass, quand même. Viens, on discute non ? » Pardon ? Ta tête doit être mémorable à ce moment-là. Il te faut un temps pour comprendre qu'il est sérieux et tu sens la colère monter, s'insinuant dans tous tes pores. Une partie de toi a envie d'accepter, juste pour comprendre ce qu'il fait là après six ans passés loin de l'autre. « Luisa... » MAIS BORDEL ! Il va toutes les enchaîner ce soir, c'est pas possible. « Luisa, s'il te paît ? » Ni une ni deux, tu le plaques contre le mur et ton regard est aussi sombre que la nuit. « Ne m'appelle plus jamais comme ça, compris ? Moi, c'est Cass et t'as intérêt à t'en souvenir parce que je serai pas aussi cool la prochaine fois. » Cool. Un euphémisme. Tu le relâches, te passant une main sur le visage. Il t'énerve prodigieusement. Mais comment il fait pour être aussi irrésistible à la fois ? Merde, tu fais chier. « Juste une soirée. Un verre dans un bar. » Tu sens qu'il va réussir à obtenir ce qu'il veut en plus ce salop. Tu grinces des dents, te dis qu'au moins tu seras débarrassée, que t'auras plus jamais à revoir sa sale gueule. Et cette perspective t'enchante moins qu'elle le devrait pourtant. « Très bien. Un verre, une soirée. » Tu prends le soin de bien appuyer sur tes mots, qu'il ne se fasse pas trop d'illusion. Ton corps, lui, raconte malheureusement tout autre chose. Néanmoins, tu n'es plus la gamine qu'il a connu et tu ne te laisseras pas marcher sur les pieds à nouveau. Tu sors sans problème cette fois-ci, évidemment et tu accueilles avec joie l'air frais qui te couvre de ses bras, apaisant le feu qui brûle en toi. Tu ne l'attends même pas et te mets en route vers un bar sympa que tu connais.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
ELLADORA TONKS
MESSAGES : 1740
INSCRIPTION : 19/07/2018
ÂGE : 25
RÉGION : PACA
CRÉDITS : pando

UNIVERS FÉTICHE : HP, city, drama
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2050-finders-keepers-losers-weepers http://www.letempsdunrp.com/t2068-repertoire-d-elladora-tonks http://www.letempsdunrp.com/t2053-supermarket-flowers-for-elladora-tonks
Ella



Jake
Strugess

J'ai 25 ans et je vis à New-York, USA. Dans la vie, je suis dirigeant d'une entreprise de cosmétiques pour homme et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Informations supplémentaires ici.


kit harington ©️ cosmic light


Elle fut prise d’un accès de violence peut-être hilarant. Jake n’avait plus le droit de l’appeler ainsi mais il l’avait connu sous ce nom-là. Il ne se voyait pas changer du jour au lendemain pour des broutilles qu’il n’avait pas envie de gérer. Elle le plaqua contre le mur, et c’est à peine si Jake ressentit une quelconque douleur. Il fit un sourire en coin. Et il allait bien évidemment continuer à l’emmerder avec son prénom, parce qu’à la base, elle s’appelait bien Luisa, et pas ce nom ridicule qu’elle tentait de se donner. Un genre ? Une autre personnalité ? Elle resterait Luisa, point barre. Finalement, elle accepta sa proposition, et quand Jake fut lâché par la furie, il frotta son costume pour le défroisser.

Jake se mit à suivre Luisa, qui marchait d’un pas vif, rapide, insistant. Elle ne voulait pas être avec lui ce soir, mais il ne lui laissait pas le choix. Du harcèlement ? Il s’en moquait bien, il était quelqu’un de bien trop forceur. Quand il voulait quelque chose, il l’obtenait. Il avait travaillé dur pour monter son empire financier, il n’allait pas renoncer de sitôt à ses principes. Arrivé à ses côtés, il ralentit le pas, la forçant à faire de même. « Tu fous quoi à travailler ici ? Tu vaux bien mieux que ça, t’es intelligente, reprends des études ! » Il leva les bras en l’air, comme si c’était une évidence. Il l’avait toujours vu suffisamment intelligente pour être médecin, avocate, laborantine, scientifique, philosophe. Elle avait les capacités d’aller bien au-delà de ce boulot miteux. « On s’arrête là ? » Il montra l’enseigne d’un bar-restaurant, et Luisa poussa la porte d’entrée en saluant le patron. Ils partirent s’installer à une table et Jake commanda une bière. « T’en veux une ? Je crois que t’es majeur maintenant non, t’as le droit ? » Il se mit à rire légèrement en passant sa main dans ses cheveux.



ALLES c'est tellement la meilleure  :yaay:  :yaay:  :yaay:  :ÔÔ:  :siffle:  mouton
▬ ▬ ▬ ▬
mon répertoire de rp
pas trop de disponibilité de rp, sauf si coup de coeur bien trop énorme
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Babydoll
Féminin MESSAGES : 170
INSCRIPTION : 16/09/2018
ÂGE : 24
RÉGION : Bretagne
CRÉDITS : icon : pretty young thing

UNIVERS FÉTICHE : J'suis ouverte à toutes suggestions.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2343-beautiful-disaster#50561 http://www.letempsdunrp.com/t2348-venez-mes-mignons-a http://www.letempsdunrp.com/t2345-follow-me-into-the-darkness http://www.letempsdunrp.com/t2347-schyzophrenia-we-re-all-mad-here
Flash



Luisa "Cass" Genovese "Clark"
J'ai 22 ans et je vis à New-York city, USA. Dans la vie, je suis serveuse dans une boîte de strip-tease et la nuit, pilote de course underground et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Luisa vient d'une famille de gangster connue, les Genovese. Depuis la mort de son frère et de sa meilleure amie, elle a décidé de s'enfuir, ce monde ne lui convenant plus. Elle s'appelle actuellement Cass Clark (diminutif : cécé) et joue un jeu dangereux. Elle se cache sous le nez de son père qui n'hésite pas à payer des hommes ou envoyer ses hommes pour la retrouver et la ramener chez elle.  Mais elle aime le danger et ne quittera sa ville pour rien au monde.


Mathilda Bernmark © MORRIGAN
Tout dans son attitude t'énerve et surtout le fait qu'il est ait -encore- réussi à obtenir ce qu'il voulait alors que tu t'étais juré de ne rien lâcher. Bordel. Tu pestes contre toi-même sur le chemin jusqu'au bar et le sens -en plus- te retenir pour ralentir l'allure. « Tu fous quoi à travailler ici ? Tu vaux bien mieux que ça, t'es intelligente, reprends des études ! » Même si ses paroles se veulent gentilles, elles t'irritent au plus haut point. « De quoi je me mêle ?! Occupe-toi de ton cul Jake. » Que tu répliques au quart de tour. C'est hallucinant à quel point il arrive à te faire réagir. Il va falloir que tu prennes de la distance sur cette situation si tu veux éviter de faire une bêtise. « On s'arrête là ? » Le silence comme seule réponse, tu te faufiles à l'intérieur, saluant le gérant qui a l'habitude de te voir par ici. C'est un peu ton QG. « T'en veux une ? Je crois que t'es majeur maintenant non, t'as le droit ? » Tu hausses un sourcil et le regarde de haut en bas. Est-ce qu'il essaie de te montrer qu'il n'a pas oublié la date de ton anniversaire ou fait-il référence à votre relation éphémère ? La formulation est très maladroite et tu soupires. « J'vois vraiment pas pourquoi tu poses la question Strugess. » Tu commandes ton cocktail habituel et l'incite à aller s'asseoir dans le fond de la pièce, t'as pas spécialement envie d'être dérangée. Et plus votre pseudo rendez-vous se passera rapidement et sans contre-temps et plus vite, tu pourras rentrer chez toi et ne plus jamais à avoir à lui faire face. « Qu'est-ce que tu veux ? » Tu mets direct les pieds dans le plat alors qu'il vient juste de poser ses fesses sur la banquette. Tu n'es pas dupe et tu sais qu'il n'est pas là pour rien. « Et me balade pas, parce que sinon je passerai cette porte... » Tes yeux  indiquent l'entrée du bar avant de revenir se poser sur Jake. « ...sans un regard en arrière. J'espère que c'est assez clair pour toi. » Parce que tu ne le répéteras pas deux fois. Il a déjà eu sa chance et vu comment il l'a bousillé, t'es pas sûre de vouloir lui laisser la seconde. T'es surtout pas sûre qu'il la mérite réellement.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
ELLADORA TONKS
MESSAGES : 1740
INSCRIPTION : 19/07/2018
ÂGE : 25
RÉGION : PACA
CRÉDITS : pando

UNIVERS FÉTICHE : HP, city, drama
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2050-finders-keepers-losers-weepers http://www.letempsdunrp.com/t2068-repertoire-d-elladora-tonks http://www.letempsdunrp.com/t2053-supermarket-flowers-for-elladora-tonks
Ella



Jake
Strugess

J'ai 25 ans et je vis à New-York, USA. Dans la vie, je suis dirigeant d'une entreprise de cosmétiques pour homme et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Informations supplémentaires ici.


kit harington ©️ cosmic light

Jake levait les yeux au ciel. Elle était devenue une femme à part entière, mais quelqu’un de bien différent que celle qu’il avait connu. Ca ne lui plaisait guère, mais il savait qu’en creusant, il pouvait retrouver la douceur de la Luisa qu’il aimait tant. Il prenait sur lui de lui dire, sinon, elle risquait de lui coller une baffe dans la gueule. Jake prend alors sa bière entre ses mains et boit une longue gorgée en s’installant dans le fond du bar, en enlevant sa veste pour la poser sur le dossier. Tout était calculé, mais c’était malgré tout bien trop brouillon pour lui. Rien n’avait de sens. « Il t’est arrivé quoi ? C’est quoi cette violence-là ? » Il fronçait légèrement les sourcils. Il n’avait jamais pris de gants avec Luisa, ce n’était pas aujourd’hui qu’il allait commencer. Puis il se posa un peu plus aisément sur sa chaise en la regardant fixement. Elle était belle, ses traits fins et ses cheveux d’or cramé. Jake n’avait pas vraiment envie de la voir fuir, surtout qu’il savait très bien qu’il était fautif dans leur séparation. C’était avec une violence sans nom qu’il avait éprouvé les sentiments de Luisa jusqu’à ce qu’elle arrive à saturation totale. Il ne savait pas réellement ce qui l’avait fait retourner sur les traces nostalgiques de sa jeunesse, mais il était là, dans ce bar, avec Luisa en face.

« Je sais que j’ai été un trou du cul avec toi Luisa, donc je suis venu m’excuser auprès de toi. » Il se redressait, sincère. Il avait besoin de faire amende honorable de ce par quoi elle était passée, et c’était un point à ne pas négliger. « Alors arrête une minute de parler comme une mafieuse, tu n’es pas ta famille Lui… Cass. » Il soufflait par le nez et se concentrait pour trouver les bons propos, les bons mots. C’est en choisissant les mauvais qu’Octavia avait fui. Aujourd’hui, il avait besoin de réparer ce qui était endommagé. « Je n’ai pas idée de ce par quoi tu es passée avec moi, j’me rends compte aujourd’hui que j’ai pas été correcte. J’essaie de rectifier le tir, mais c’est pas la joie. » Il baissa légèrement la tête, ses boucles noires lui tombant sur le visage.



ALLES c'est tellement la meilleure  :yaay:  :yaay:  :yaay:  :ÔÔ:  :siffle:  mouton
▬ ▬ ▬ ▬
mon répertoire de rp
pas trop de disponibilité de rp, sauf si coup de coeur bien trop énorme
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Babydoll
Féminin MESSAGES : 170
INSCRIPTION : 16/09/2018
ÂGE : 24
RÉGION : Bretagne
CRÉDITS : icon : pretty young thing

UNIVERS FÉTICHE : J'suis ouverte à toutes suggestions.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2343-beautiful-disaster#50561 http://www.letempsdunrp.com/t2348-venez-mes-mignons-a http://www.letempsdunrp.com/t2345-follow-me-into-the-darkness http://www.letempsdunrp.com/t2347-schyzophrenia-we-re-all-mad-here
Flash



Luisa "Cass" Genovese "Clark"
J'ai 22 ans et je vis à New-York city, USA. Dans la vie, je suis serveuse dans une boîte de strip-tease et la nuit, pilote de course underground et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Luisa vient d'une famille de gangster connue, les Genovese. Depuis la mort de son frère et de sa meilleure amie, elle a décidé de s'enfuir, ce monde ne lui convenant plus. Elle s'appelle actuellement Cass Clark (diminutif : cécé) et joue un jeu dangereux. Elle se cache sous le nez de son père qui n'hésite pas à payer des hommes ou envoyer ses hommes pour la retrouver et la ramener chez elle.  Mais elle aime le danger et ne quittera sa ville pour rien au monde.


Mathilda Bernmark © MORRIGAN
Ça te paraît surréaliste d'être assise dans un bar en compagnie de ton ex. Et pourtant, tu ne rêves pas, il est bel et bien là en face de toi. Tu ne sais pas trop quoi penser de tout ça mais il y a un truc très énervant à son sujet : c'est que malgré tout il ne te laisse toujours pas indifférente. Même après toutes ces années. « Il t'est arrivé quoi ? C'est quoi cette violence-là ? » Sa question te tire de ta songerie et tu fronces légèrement les sourcils. Tu pourrais lui répondre tellement de choses mais la seule qui résumerait à merveille toutes tes réponses, c'est tout simplement la vie. Néanmoins, quelque chose te dérange dans son interrogation et tu bois une gorgée, lentement avant de reprendre la parole. « Bah alors Jakounet, t'es pas habitué à ce qu'on te résiste hein ? » Le jeu est lancé avant même que tu le décides, l'alcool s'empare de toi, mélange tes idées, rend confuses tes pensées. T'adores titiller les egos, et puis, c'pas comme si t'avais jamais été brusque. Un caractère explosif se cache sous tes doux traits, comme quoi les apparences sont trompeuses. Peut-être qu'il a gardé un souvenir un peu trop édulcoré de ta personne. Ou peut-être que la vie a fait son travail et t'a encore plus endurci. « Je sais que j'ai été un trou du cul avec toi Luisa... » Tu tiques lorsqu'il emploie -une nouvelle fois- ton ancienne identité, celle que tu n'es plus et que tu n'as jamais voulu être. Tu te crispes et resserre ton emprise autour de ton verre, tes jointures blanchissant à vue d’œil. « ...donc je suis venu m'excuser auprès de toi. » Hein ? Quoi ? J'ai loupé un épisode ? La seconde d'avant t'étais concentrée sur le fait qu'il avait encore employé Luisa et la seconde d'après, des excuses sortaient maintenant de sa bouche, te laissant dans un flou émotionnel intense. « Alors arrête une minute de parler comme une mafieuse, tu n'es pas ta famille Lui... Cass. » Tu te remets, petit à petit, de ta surprise et termine ton verre d'une traite. T'es pas sûre que se soit une très bonne idée de continuer sur cette voie mais t'es lancée et rien ne peut plus t'arrêter. Bientôt, il va falloir que tu pimentes un peu plus la soirée pour retrouver la dose d'adrénaline qui te permet de tenir chaque jour que tu foules cette terre. « Je n'ai pas idée de ce par quoi tu es passée avec moi, j'me rends compte aujourd'hui que j'ai pas été correct. J'essaie de rectifier le tir, mais c'est pas la joie. » Et il en rajoute une couche avant même que t'aies pu en placer une. Déstabilisée, tu le fixes te demandant si la vulnérabilité qu'il te laisse voir présentement, n'est qu'un piège qui va se refermer sur toi aussitôt que t'auras fait la bêtise de ne plus t'en méfier. Tu redemandes un cocktail, laissant le silence s'installer avec le doute. Y a une partie de toi qui s'en est remis et qui est passée à autre chose et l'autre qui lui en veut toujours de cette humiliation. Tu lui as ouvert ton cœur et il n'a fait que le réduire en charpie. Ton deuxième verre arrive et tu bois une gorgée pour te donner une certaine contenance. « Quel discours, waouh, j'suis émue. » Le cynisme comme protection, tes mains l'attrapent par le col, te penchant vers lui, le visage à quelques centimètres de ce dernier. « C'est quoi ton putain de problème Jake ?! Pourquoi tu reviens après tout ce temps la bouche en cœur ? Tu t'es fait larguer, c'est ça ? T'as besoin d'un lot de consolation ?! » Tu le relâches -sans douceur- et te lèves, terminant ta boisson sans le regarder. « C'était une mauvaise idée. J'aurais pas dû venir. » T'es perturbée par tout ce qu'il vient de te dire et t'as plus envie de jouer. L'alcool ne t'aidant en rien à affronter toutes ces informations, tu préfères filer dans la nuit, oublier tout ça. « Bonne continuation Jake. » T'espères qu'il ne te retiendra pas cette fois-ci parce que tu sais pas ce que tu feras.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
A ghost from the pass. [ELLADORA TONKS]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hail Mary Pass !
» Nymphadora Tonks [En Cour]
» Nymphadora Tonks
» Présentation de Ted Tonks . [Validée]
» GHOST ISLAND

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: