Partagez
 
 
 

 Cap ou pas cap? ft. Leonnor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 
Leonnor
Leonnor
Féminin MESSAGES : 361
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 27
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-with http://www.letempsdunrp.com/t3212-m-m-ou-f-m-m-is-online#69504
Pigeon

Cap ou pas cap? ft. Leonnor - Page 3 Empty



Salomon Tully

J'ai 24 ans et je vis sur mon bateau dans les caraïbes, Pays. Dans la vie, je suis capitaine pirate et je m'en sors bien/pas bien ça dépend de quand on demande. Sinon, grâce à ma chance, je suis libre comme l'air et je le vis plutôt bien.


Informations supplémentaires ici.




DAWID AUGUSCIK :copyright:️ Bazzart




Je sus que j'avais bien fait de garder le petit mousse à la minute où il avait commencé à parler d'une carte au trésor. Souvent c'est clair que c'était des attrapes nigauts. Ou alors c'était pour trouver la gnôle qu'un papi un peu sénile avait laissé croupir dans un vieux coffre moisi. C'était aussi que d'écumer les flots. Personne avait dit que c'était toujours la fête et l'excitation. Parfois, fallait aussi s'emmerder avec les côtés négatifs. Une petite mission avec des rebondissements et un trésor incertain ça aurait de quoi remonter le moral des troupes. Je l'aimais de plus en plus ce petit.  De toute façon, j'm'étais pris d'affection pour lui facilement. C'était comme ça que je savais si je gardais les petits gars sur l'équipage. Y'en a certains que j'sentais plus que d'autres. J'attrapais la carte pour jeter un coup d'œil. Si c'était un faux, quelqu'un avait mis de sérieux moyens pour le faire. Donc ça sous entendait forcément un truc plutôt intéressant.



Etre pirate c'est prêter attention aux racontars des ivrognes. Quand on est torché on dit souvent la vérité, du moins tant qu'on dépasse pas une certaine dose parce que là on devient juste con.  J'venais de passer de longues minutes à réfléchir. Je devais avoir l'air d'un gros blaireau qui sait pas combien ça fait 2+2. Quoique j'avoue que le calcul c'est pas nécessairement mon point fort sauf quand on parle d'espèces sonnantes et trébuchantes. " C'est le genre de quête qui me botte moussaillon. Va filer la carte au navigateur, je vais expliquer aux autres où  on va. Ah tiens en passant, petite règle sur le bateau, si on trouve un truc c'est toi qui choisit en premier un des trucs que tu veux. Privilège du cap'taine." Fallait bien motiver les troupes. Plus on motivait les gens et plus ils se démerdaient pour nous donner satisfaction. C'était un petit tour que j'avais appris par l'expérience. C'est comme ça qu'on survit aux mutineries, croyez-moi. Ni une ni deux, je sortis sur le pont pour expliquer aux autres gars qui avait trouvé le plan mais aussi où on allait et ce qu'on faisait. La clameur réjouie qui s'éleva du bateau me fit dire que cette expédition tombait à point nommé.  


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 1935
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Luigi

Cap ou pas cap? ft. Leonnor - Page 3 Empty


Margaret Harper
J'ai 25 ans et je vis dans un petit port, les Caraïbes. Dans la vie, je suis serveuse et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt très bien, je n'ai aucune envie de m'emmerder avec un homme.

Elle a eu une enfance difficile, comme beaucoup de gamins de pirates. Son père n'était qu'un vulgaire marin sur un bateau pirate, homme inconnu qu'elle ne voyait que rarement. Sa mère peinait à élever seule ses deux filles. Maggie ne faisait que rêver d'aventures. Elle voulait pouvoir un jour rejoindre son père sur son navire et vivre sa vie comme elle l'entendait. Elle jalousait son meilleur ami de pouvoir vivre ses rêves alors qu'elle était cantonné au rôle de fille. Son père disparut un jour en mer, comme tout le reste de son équipage. Sa mère mourut peu de temps après, laissant les deux soeurs seules. Alors que sa soeur ainé se maria rapidement, elle se retrouva à errer de travail en travail sans se fixer.


Keira Knightley :copyright:️ elusive

J'attendais, un peu anxieuse, de voir ce qu'il allait dire de tout ça. Il y avait de fortes chances pour qu'il m'envoie chier. Je n'étais qu'un mousse après tout. Il allait sûrement me traiter d'abruti, que je n'y connaissais rien et que je ferais mieux de rester à ma place. Pourtant je gardais l'espoir d'avoir assez éveillé sa curiosité pour qu'il se lance à l'aventure. Je le connaissais bien le Salomon depuis le temps qu'on était amis. Je savais qu'il aurait du mal à résister à une promesse d'aventures et surtout à un joli trésor à la clé.

" C'est le genre de quête qui me botte moussaillon. Va filer la carte au navigateur, je vais expliquer aux autres où on va. Ah tiens en passant, petite règle sur le bateau, si on trouve un truc c'est toi qui choisit en premier un des trucs que tu veux. Privilège du cap'taine."

Je souris légèrement, le remerciant de sa générosité. Bah merde c'était bien la moindre des choses qu'il pouvait faire non? C'était moi qui avait trouvé la carte. Je l'avais payé avec mon propre argent alors autant que ça me rapporte plus qu'aux autres.

Je quittais rapidement la cabine pour aller porter la carte au timonier. Je discutais avec lui, parlant de la décision à prendre avant de lui laisser la carte pour se repérer. Je souris, fière de moi alors qu'une clameur s'élevait dans nos rangs. Je profitais des félicitations de mes collègues, ne pouvant m'empêcher de sourire de plaisir. Il serait bien obligé de le reconnaitre, j'étais tout aussi bonne pirate que n'importe lequel d'entre eux. Ils verraient et il serait obligé de l'admettre.

Il nous fallut quelques jours pour rejoindre l'île. L'excitation n'était pas vraiment retombée depuis ce jour. Il nous tardait à tous d'arriver, d'explorer cette île et son fabuleux trésor. On trépignait tous d'impatience jusqu'à ce qu'on entende le cri tant attendu de la vigie.

"Terre en vue capitaine"

Je rejoignais le bastingage à l'avant et me penchais, comme si je pouvais apercevoir plus facilement l'île ainsi. Je ne tardais pas à la voir, se dessinant à l'horizon. Elle était là. Elle nous attendait avec son fabuleux trésor. Je n'eus cependant pas le loisir de la contempler qu'un cri du second nous ramena à nos postes. Je passais l'heure suivant à trimer aux côtés de mes camarades pour accoster avec le bateau.

On était resté à une distance respectable de la plage, pour éviter que notre navire n'aille s'échouer. Le bateau arrêté, j'attendais aux côtés de mes camarades, cherchant à savoir qui seraient les heureux élus à pouvoir partir à l'assaut de cette terre. Il avait intérêt à me choisir. C'était grâce à moi si on était là. Mousse ou pas, je méritais amplement ma place pour l'exploration.


Revenir en haut Aller en bas
 
Leonnor
Leonnor
Féminin MESSAGES : 361
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 27
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-with http://www.letempsdunrp.com/t3212-m-m-ou-f-m-m-is-online#69504
Pigeon

Cap ou pas cap? ft. Leonnor - Page 3 Empty



Salomon Tully

J'ai 24 ans et je vis sur mon bateau dans les caraïbes, Pays. Dans la vie, je suis capitaine pirate et je m'en sors bien/pas bien ça dépend de quand on demande. Sinon, grâce à ma chance, je suis libre comme l'air et je le vis plutôt bien.


Informations supplémentaires ici.




DAWID AUGUSCIK :copyright:️ Bazzart





Pour les besoins des lecteurs éclairés, Salomon s'est engagé à offrir une petite description de l'île et de ses recoins. Nous l'en remercions chaleureusement. C'est bien Sal' t'es pas si con.  

L'eau était vermeille et se déroulait le long du coucher du soleil comme une langue parme enveloppant l'astre solaire... Non mais sérieusement, vous croyez tout de même pas que je parle comme une lavette de poète ? Bref, donc en gros, le soleil commençait à se coucher quoi. Non mais j'vous jure. Y'a pas grand-chose à savoir si cette putain d'île. D'ailleurs, si j'avais su, je suis pas certain que j'y serais allé en fin de compte. On a arrimé le bateau dans un coin et on est descendu faire de la reconnaissance. Y'avait rien d'intéressant à noter. C'est toujours le cas dans les endroits dangereux. On voit rien de prime abord. P't'être que Bobby s'rait encore vivant si...enfin bon faut pas penser comme ça. Les pirates ça vit et crève d'aventure. C'est comme ça.


L'île donc, c'était une pauvre île pleine de caillasses. Avec un peu de bois morts pour faire un feu et un ou deux cochons sauvages qui se baladaient. On a fait un petit feu et on a fait cuire un des porcs. C'était quand même sympa de pouvoir se repaître du bon gras tout juste cuit après autant de temps à bouffer des œufs durs. Y'avait un des gars qu'était pas revenu de son tour de reconnaissance. Il était parti vers le Sud de l'île, on avait vu une petite grotte quand on était arrivé. C'était par là qu'Ed devait faire son tour. Tout le monde était rentré sauf lui. Il commençait à faire un peu nuit mais bon, tout le monde sait qu'un pirate ne dort jamais s'il y a une aventure qui pointe le bout de son nez. J'fais un signe au p'tit mousse et aux 3 autres qui sont rentrés indemnes. "Bon, on va aller tous ensemble vers la zone d'Ed". Bobby hoche la tête avec sérieux mais il est pas tellement rassuré. Il marmonne qu'il a attendu chanter pendant son propre tour. Et qu'ça c'était pas des gens de petite minette toute mignonne. Il dit qu'c'était les sirènes des rochers. Mais bon Bobby passe son temps à bougonner sur tout et n'importe quoi. Si on l'écoutait on ferait rien d'autre que boire, fumer et jouer aux cartes. Non pas que ç'me déplaise mais j'suis pas parti à l'aventure pour faire des trucs qu'on peut faire dans une taverne. Bobby continuait de bougonner quand je lui fis signe de se taire. Les autres mirent un peu de temps à la fermer, faut encore que je bosse mon intonation de capitaine manifestement. Un chant mélancolique se déversait de la grotte. C'était une vieille chanson de marin qu'on chantait quand le bateau était en train de couler et qu'on allait tous crever. Tout le monde la connaissait mais espérait ne jamais avoir ni à la chanter ni à l'entendre.  


Ce n'était pas une voix de femme mais la caverne faisait sortir un champs étrange déformé qui perdu dans la houle rendait un écho étrange presque surhumain. Je me crispais, c'était pas bon signe. C'était pas la première fois que ça nous arrivait des trucs chelous, mais ça ça puait le marin après quarante jours en mer. J'me tournais vers le moussaillon et je lui demandais de regarder s'il y avait plus de détails sur cette foutue carte sur ce qu'était cet endroit. De toute façon, il allait falloir entrer là-dedans parce que j'en foutrais ma main à couper que c'était là qu'Ed avait disparu. En même temps, quel est le gros truc étrange qui fait des bruits bizarres dans cette scène ? A vous de me le dire. J'attendis la réponse du mousse avant de m'engager pour descendre vers la grotte, les autres sur mes talons.  



Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 1935
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Luigi

Cap ou pas cap? ft. Leonnor - Page 3 Empty


Margaret Harper
J'ai 25 ans et je vis dans un petit port, les Caraïbes. Dans la vie, je suis serveuse et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt très bien, je n'ai aucune envie de m'emmerder avec un homme.

Elle a eu une enfance difficile, comme beaucoup de gamins de pirates. Son père n'était qu'un vulgaire marin sur un bateau pirate, homme inconnu qu'elle ne voyait que rarement. Sa mère peinait à élever seule ses deux filles. Maggie ne faisait que rêver d'aventures. Elle voulait pouvoir un jour rejoindre son père sur son navire et vivre sa vie comme elle l'entendait. Elle jalousait son meilleur ami de pouvoir vivre ses rêves alors qu'elle était cantonné au rôle de fille. Son père disparut un jour en mer, comme tout le reste de son équipage. Sa mère mourut peu de temps après, laissant les deux soeurs seules. Alors que sa soeur ainé se maria rapidement, elle se retrouva à errer de travail en travail sans se fixer.


Keira Knightley :copyright:️ elusive

J'y étais. Oh putain que oui j'y étais!! J'étais dans cette barque à la con, entrain de ramer certes, mais j'y étais. J'allais vivre ma première aventure en tant que pirate. J'aimais bien la vie à bord je ne disais pas. J'avais même commencé à bien m'entendre avec certains d'entre eux. J'aimais bien jouer aux cartes avec Bobby. Il était très nul pour le bluff et moi je gagnais souvent de quoi arrondir ma maigre paie de mousse alors ça m'allait. Mais tout ça ce n'était rien comparé à ce que nous allions vivre sur cette île, au magnifique trésor qu'on allait ramener. Et tout ça grâce à moi. Prends toi ça dans la gueule Sal'!! Il ne pourrait plus dire que les femmes valaient moins que les hommes.

Mais le début de notre aventure fut plutôt.... chiant. Je voulais partir là maintenant pour explorer. Mais non au lieu de ça on s'installa dans un coin pendant qu'il envoyait des hommes en repérage. Je comprenais la nécessité du truc. Ca restait chiant cependant, de rester là à attendre comme des cons alors que l'île et son trésor m'appelait. Au moins on avait pu tuer et manger un cochon sauvage. Ca nous changeait agréablement de la bouffe du bateau. Je sentais la graisse encore chaude croustiller sous mes dents... après tant de jours en mer cette viande me semblait être la meilleure du monde.

Une partie des hommes était revenue bredouille, bah oui normal il fallait prendre ce chemin qui passait dans la forêt ou alors s'enfoncer à travers la grotte pour rejoindre le trésor. Il n'y avait qu'Ed qui était parti vers la grotte et forcément lui il n'était pas revenu. Normal... le vieux dans la taverne m'avait prévenu que le trésor serait gardé. Il avait parlé de morts qui marchaient et de ne je sais plus trop quoi. J'avais arrêté de l'écouter. J'étais certaine qu'il avait trop bu et qu'il en rajoutait pour faire paraitre son histoire encore plus fantastique.

On finit par se mettre en route à la nuit tombée. Je le sentais moyen sur ce coup là mais je ne dis rien. C'était lui le capitaine, s'il voulait se jeter tête baissée, dans le noir, vers un truc qui avait probablement tué Ed' c'était lui le responsable. Moi je ne pouvais que suivre. Bobby pissait quasiment dans son froc à côté de moi. Il parlait à tord et à travers de chants bizarres qu'il avait entendu. J'entendais les hommes murmurer entre eux que c'était certainement une sirène. Elle allait les emporter un à un et dévorer leurs coeurs encore palpitant dans sa main. Et... ah non tiens Bobby avait réellement pissé dans son froc. Je pouvais en sentir l'odeur. Ils tremblaient tous de peur alors qu'on entendait un chant bizarre provenir de la caverne. Moi même je n'en menais pas vraiment large là.

J'assurais Salomon que cette caverne était bien sur la carte, qu'elle était même l'un des trajets pour rejoindre le trésor. Il fallait qu'on y aille, mais ça sentait pas bon cette histoire de champ, sûrement aussi mauvais que l'odeur de pisse provenant de Bobby.

On entrait dans la caverne, je serrais mon poignard dans une main, prêt à le dégainer à tout moment. On ne voyait pas grand chose dans la grotte. Avec la nuit et tout le reste, il faisait aussi noir que dans un trou du cul. Les torches n'éclairaient qu'une faible portion de la grotte à la fois. Pourtant je finis par la voir, la créature... mon sang se glaça dans mes veines alors que je la voyais.

Elle n'avait qu'une apparence vaguement humaine. Le haut de son corps était bien celui d'une femme. Je voyais poindre sa poitrine, les courbes de sa taille et son visage de toute évidence féminin. La ressemblance s'arrêtait là. Elle avait une peau blanchâtre, tirant sur le vert par endroit. Ses cheveux avaient tout d'un tas d'algues se dressant sur sa tête. Son corps se terminait par une queue de poissons aussi verdâtre que le reste. Elle avait d'horribles yeux jaunes qui semblaient fixer le malheureux Ed qui se trouvait en face d'elle.

Elle chantait et il avait l'air complètement hypnotisé par elle. Je restais un instant à les fixer sans comprendre. Tous les hommes de notre groupe s'étaient figés en la voyant, même cet abruti de Salomon. Ils convergeaient vers elle, le cerveau certainement réduit en bouilli. Je bondis sur mes jambes, essayant de les retenir. Mais putain ne voyaient ils pas? Les dents acérés? Les doigts crochus? Je hurlais, tentant vainement de les arrêter. Et elle continuait de chanter, me regardant en souriant, me narguant ainsi.

"Cesse de lutter petite fille... ils sont à moi..."

Je poussais un cri en le voyant plonger son bras dans la poitrine de Bobby sans que personne ne réagisse. Non... ce n'était pas possible... c'était un cauchemar. La créature retira son bras en riant, le coeur palpitant de Bobby dans sa main.

Je ne sais pas ce qui me prit à ce moment là, une montée d'adrénaline certainement, mais je me jetais sur la créature, mon poignard en avant. Je la fis basculer au sol de la caverne commençant à la poignarder comme je pouvais. La saloperie se défendait, me griffant et me mordant par moment. Mais je tenais bon. Je la frappais sans m'arrêter, criant de rage à chaque coup de poignard.

Revenir en haut Aller en bas
 
Leonnor
Leonnor
Féminin MESSAGES : 361
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 27
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-with http://www.letempsdunrp.com/t3212-m-m-ou-f-m-m-is-online#69504
Pigeon

Cap ou pas cap? ft. Leonnor - Page 3 Empty



Salomon Tully

J'ai 24 ans et je vis sur mon bateau dans les caraïbes, Pays. Dans la vie, je suis capitaine pirate et je m'en sors bien/pas bien ça dépend de quand on demande. Sinon, grâce à ma chance, je suis libre comme l'air et je le vis plutôt bien.


Informations supplémentaires ici.




DAWID AUGUSCIK :copyright:️ Bazzart





L'obscurité de la grotte et l'humidité présente conférait une ambiance surnaturelle à l'endroit. Des vapeurs âcres et amères émanaient de l'endroit. Quelqu'un d'observateur aurait reconnu l'odeur de la mort à des kilomètres. Toutefois, les pirates n'étant que des hommes comme les autres s'étaient brusquement mués en une marée d'individus dénués d'intelligence (encore plus qu'à l'ordinaire). On voyait cette meute avancer sans discernement vers le danger, pauvres insectes attirés par la lumière. Créatures dénuées de volonté s'enroulant dans la toile de leur déchéance. Le pauvre Bobby venait de s'en faire arracher le cœur. Très littéralement pour tout dire. Pourtant aucun de ses compagnons n'avaient réagis, tous obnubilés par ce chant des sirènes. Tous perdus dans leur propre fantasme de l'être aimé ou désiré. Oublieux de tout jusqu'à leur propre existence. Et puis brusquement, le choc, et tout se brise. Comme un  craquement dans l'espace-temps, un crissement d'une craie sur un tableau le silence déchire ce qui restait de la pièce.  

La sirène a fait son chant du cygne, et on peut en dire autant de Bobby. Son sang verdâtre pourri dégouline et se mélange à celui carmin du pirate décédé. La couleur qui en ressort est d'un maronnatre à faire pâlir même les plus courageux. Très vite, la confusion remplit l'espace. Tous regardent autour d'eux espérant que le voisin ait une explication. Tous sont confus mais l'odeur du sang les ramène un peu plus près de la réalité. Et dans cette réalité, il y a le petit mousse en train de s'acharner sur une figure horrifique. La créature a déjà rendu l'âme mais ça ne l'a pas empêché de continuer. C'est Salomon qui enfin sortit de son état d'hébétude s'approche précautionneusement.  

"Elle est morte p'tit, tu éventres un cadavre là. Redresse-toi." Une main posée sur son épaule, j'attends qu'il réagisse. Je ne sais pas bien quoi rajouter. J'm'rends compte que pour Bobby aussi c'est fini. Mes tripes se serrent à m'en faire vomir. J'regarde le tour de la grotte. Y'a quedalle, enfin y'a une sorte de coffre dans un coin. Mais c'est tout, un seul putain de coffre et ça a coûté la vie d'un de mes pirates. J'ai de la bile plein la gorge. J'suis le capitaine alors j'dois faire semblant que tout va bien. J'gueule à Ed' de chopper le coffre. Puis je me tourne vers le petit mousse. "P'tit, c'est fini, on s'en va maintenant." J'ai plus envie de voir ce qui se cache ailleurs dans cette grotte de merde qui pue la poiscaille. J'regarde la sirène malgré tout et je me penche vers elle. Les écailles de sirène, ça se rend cher. Ça a un éclat irisé comme qu'ils disent qu'on r'trouve nulle part ailleurs. Je peux bien écailler un peu cette salope. Après c'qu'elle a fait à Bobby. J'ai besoin de faire quelqu'chose de violent et de sauvage. J'veux pas encore penser au fait que j'ai perdu un des miens. Bordel, de merde. Je gratte quelques écailles de la garce et puis je finis par me redresser pour ordonner à deux autres gars de prendre le cadavre de Bobby. C'était un bon gars, on le jettera dans l'océan selon la tradition pirate. C'est quasiment bredouille et avec la perte de Bobby dans l'âme que j'donne l'ordre de quitter cette maudite caverne.  

Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 1935
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Luigi

Cap ou pas cap? ft. Leonnor - Page 3 Empty


Margaret Harper
J'ai 25 ans et je vis dans un petit port, les Caraïbes. Dans la vie, je suis serveuse et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt très bien, je n'ai aucune envie de m'emmerder avec un homme.

Elle a eu une enfance difficile, comme beaucoup de gamins de pirates. Son père n'était qu'un vulgaire marin sur un bateau pirate, homme inconnu qu'elle ne voyait que rarement. Sa mère peinait à élever seule ses deux filles. Maggie ne faisait que rêver d'aventures. Elle voulait pouvoir un jour rejoindre son père sur son navire et vivre sa vie comme elle l'entendait. Elle jalousait son meilleur ami de pouvoir vivre ses rêves alors qu'elle était cantonné au rôle de fille. Son père disparut un jour en mer, comme tout le reste de son équipage. Sa mère mourut peu de temps après, laissant les deux soeurs seules. Alors que sa soeur ainé se maria rapidement, elle se retrouva à errer de travail en travail sans se fixer.


Keira Knightley :copyright:️ elusive

Je frappais sans m'arrêter. Je n'avais plus conscience de grand chose autour de moi. Je voyais juste cette créature étendue sous moi. Elle avait tué Bobby, c'était la seule chose que je retenais en ce moment. Elle l'avait tué et moi je voulais la faire souffrir. J'expulsais ma rage dans chacun de mes coups de couteau. Je ne pensais pas avoir ça en moi. Avant je ne me serais jamais cru capable de faire du mal à quelqu'un. Je voulais être pirate pour l'aventure, pour ce sentiment de liberté, pour toutes les choses que je pourrais découvrir en mer. Le sang et la mort n'avaient jamais été des objectifs pour moi. Je redoutais mon premier combat. J'avais peur de me faire tuer parce que je n'aurais pas eu le courage d'affronter mon ennemi. La vérité était bien plus terrifiante en réalité. Je frappais avec une rage que je n'avais jamais soupçonné.

"Elle est morte p'tit, tu éventres un cadavre là. Redresse-toi."

J'arrêtais mes coup de couteau, me retournait vers Sal' d'un air surpris. Je mettais un petit moment à comprendre ce qu'il racontait. C'était fini... Elle était morte... Et Bobby aussi... Je m'acharnais depuis longtemps sur elle, continuant de frapper alors que ce n'était plus nécessaire, expulsant juste ainsi la douleur que je ressentais.

"P'tit, c'est fini, on s'en va maintenant."

Je hochais vaguement la tête, trop secouée pour parler. C'était fini... Je me relevais lentement, m'éloignant du corps de la créature. Je ne prêtais pas attention à ce que Sal' faisait de la sirène, ni même ce que faisaient les autres marins du corps de Bobby. Je marchais comme je pouvais, titubant à moitié. Je m'arrêtais près de l'eau. Je me voyais pour la première fois dans le reflet. J'avais les bras, le visage ainsi que mes vêtements recouverts d'un épais sang verdâtre. Je me lavais frénétiquement, cherchant à effacer les traces de cette chose sur moi. Je ne le supportais plus tout à coup.

Je m'arrêtais quand Sal' nous ordonna de lever le camp pour retourner au navire. Ca me convenait. Je n'étais plus en état de partir à l'aventure, l'excitation teintée d'innocence que j'avais ressentie plus tôt s'était évanoui. Nous étions un peu tous dans le même état, contemplant avec douleur le corps étendu de Bobby. Ce n'était plus l'heure de s'amuser...

On retourna au bateau dans un silence accablant. Nous étions tous enfermés dans notre propre douleur. Je plaignais ceux qui portaient le corps de Bobby, j'en aurais été incapable.

On rentra rapidement, pas assez à mon goût. Je voulais juste rentrer et oublier tout ça. Je préférais oublier le moment où nous remontèrent sur le bateau. L'excitation de nos camarades restés à boire en voyant le coffre avait été trop douloureuse à voir. Puis ils avaient vu le corps que nous trainions et toute joie était retombée.

La soirée s'était déroulée dans la même ambiance morne. Nous pleurions tous notre ami. Nous en avions besoin sur le moment. Demain on reprendrait notre vie en main. On avancerait. On irait reprendre notre revanche sur cette maudite île. Mais pour le moment on pleurait.

Je n'avais pas eu le coeur à rester avec eux à me saouler. J'avais préféré tenter d'aller me doucher. Mauvaise idée... chaque fois que je fermais les yeux je revoyais le visage de Bobby alors que la créature arrachait son coeur. Je la revoyais me fixer avec son plaisir malsain dans les yeux. Puis je me revoyais, hurlant de rage, me battant avec une férocité qui m'effrayait.

Je me réveillais, le coeur battant, les larmes au bord des yeux, partagé entre tout un tas d'émotions, la douleur, la rage, la peur et le dégout de moi même... Je me sentais mal, plus mal que je ne l'avais jamais été. J'avais besoin d'un verre, un verre avec Sal', mon Sal', mon meilleur ami avec qui je pouvais rire de tout.

Je me levais finalement. Je ne pouvais peut être pas avoir mon Sal' mais je pouvais au moins aller le voir. J'avais bien vu à son regard qu'il n'allait pas bien non plus. Il était parti s'enfermer directement dans sa cabine quand on était remonté à bord. Je ne pouvais pas le laisser comme ça.

Je quittais la soute, retournant à l'air libre pour traverser le pont et retrouver le capitaine. J'avais profité qu'ils étaient tous entrain de boire pour me changer discrètement. J'avais enfilé une ample chemise bleue que j'avais rentré dans mon pantalon noir. Je l'avais retroussé sur mes mollets, laissant mes pieds nus parcourir le bois du navire. Une tenue digne d'un mousse qui me faisait vraiment passer pour un gamin.

Je m'arrêtais un instant pour contempler la mur. Le bateau ondulait doucement sur l'eau faiblement agitée par le vent. Mes cheveux coupés courts, flottaient dans la brise, m'arrachant des petits frissons. Il n'y avait plus que l'éclat de la lune pour nous éclairer, donnant une sorte de lueur irréelle à tout ça. C'était comme si aucune horreur avait eu lieu. Cela semblait impossible à croire tant cet instant, ce tableau qui s'offrait à mes yeux était empreint de sérénité. Je soupirais, m'arrachant à ce spectacle pour aller vers la cabine du capitaine.

Je frappais doucement et attendis qu'il m'en donne l'ordre pour entrer. Je n'eus besoin que d'un coup d'oeil pour voir que mes doutes étaient réels. Il n'allait pas bien. Ces hommes ne le voyaient peut être pas mais moi je le connaissais par coeur. Je savais que ça n'allait pas.

- Excusez moi capitaine je...

Je m'arrêtais un instant, un peu mal à l'aise. Il allait sûrement m'envoyer chier mais je pouvais toujours tenter. Je savais que je ne pourrais pas partir si je ne tentais pas.

- Est ce que ça va?


Revenir en haut Aller en bas
 
Leonnor
Leonnor
Féminin MESSAGES : 361
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 27
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-with http://www.letempsdunrp.com/t3212-m-m-ou-f-m-m-is-online#69504
Pigeon

Cap ou pas cap? ft. Leonnor - Page 3 Empty



Salomon Tully

J'ai 24 ans et je vis sur mon bateau dans les caraïbes, Pays. Dans la vie, je suis capitaine pirate et je m'en sors bien/pas bien ça dépend de quand on demande. Sinon, grâce à ma chance, je suis libre comme l'air et je le vis plutôt bien.


Informations supplémentaires ici.




DAWID AUGUSCIK :copyright:️ Bazzart





J'étais rentrée en sans même me soucier du trajet emprunté. A dire vrai ça n'avait pas d'intérêt pour moi à cet instant. J'voulais juste me poser dans mon antre et n'être dérangé par personne. Je me souciais de mes hommes et je vivais comme un échec cuisant d'en avoir perdu un. J'savais que c'était la loi de l'océan et que c'était la vie. Mais ce soir j'aurais cogné très violemment un gars qui m'aurait dit ça. J'étais en colère et j'étais déçu. Toutefois, un bon capitaine ça donne l'air que tout va bien. J'dois être là pour faire continuer le bateau. On peut pas s'arrêter pour un gars. C'est malheureux mais c'est vrai.  Ce soir cependant, tout le monde avait sa soirée pour cuver et pour faire en sorte de se remettre un peu.  Y compris moi. Ils savent qu'il faut pas me déranger quand je suis dans cet état et que c'est mieux de me laisser tranquille. J'venais de commencer à m'enivrer sérieusement quand j'entendis que l'on me parlait. J'étais confus par l'alcool et pendant un instant je crus apercevoir une figure que je connaissais.  


"Magg.."  Murmurais-je alors que je finissais par reconnaître le petit mousse. Le cerveau pouvait vraiment nous jouer des tours.  j'aurais aimé que Maggie soit là, elle aurait su me réconforter. Elle m'aurait sans doute un peu insulté au passage mais ça aurait eu le don de me faire rire. Je ne chassais pas l'petit mousse plus ou moins uniquement pour cette raison. L'autre était que j'm'attendais à ce qu'il finisse par passer me voir. De nous tous, ça devait être le plus affecté. Déjà c'était la première fois probablement que quelqu'un mourrait devant lui. Et puis il connaissait pas la vie de la mer. Il savait qu'il y avait des risques dans l'métier mais il y a une différence entre savoir et observer. En l'occurrence, je me sentais malgré tout coupable parce qu'une part de ce qui était arrivé ce soir était ma faute. "Mousse."  Finissais-je par articuler d'une voix qui me sembla lointaine et caverneuse.  


Je m'arrêtais un instant dans mes réflexions. Est-ce que j'allais bien ? Est-ce que j'allais lui répondre ? Un capitaine se doit d'avoir une façade. Je devais me montrer fort et ne pas montrer mes faiblesses.  

"Entre"  répondis-je simplement. "Viens donc boire un coup 'vec moi Mousse."  Je lui faisais signe de s'installer dans le tas de coussins sur lequel j'étais vautré. J'avais à côté de moi la bouteille de rhum que je sifflais à la bouteille depuis tout à l'heure. J'lui tendais avec un soupir. " Comment tu t'sens p'tit ?" J'savais que je pouvais pas me confier à lui. Quand on est capitaine, on peut pas vraiment se confier aux autres. Faut en garder le maximum pour soi. Mais j'peux quand même m'inquiéter de son état.  



Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 1935
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Luigi

Cap ou pas cap? ft. Leonnor - Page 3 Empty


Margaret Harper
J'ai 25 ans et je vis dans un petit port, les Caraïbes. Dans la vie, je suis serveuse et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt très bien, je n'ai aucune envie de m'emmerder avec un homme.

Elle a eu une enfance difficile, comme beaucoup de gamins de pirates. Son père n'était qu'un vulgaire marin sur un bateau pirate, homme inconnu qu'elle ne voyait que rarement. Sa mère peinait à élever seule ses deux filles. Maggie ne faisait que rêver d'aventures. Elle voulait pouvoir un jour rejoindre son père sur son navire et vivre sa vie comme elle l'entendait. Elle jalousait son meilleur ami de pouvoir vivre ses rêves alors qu'elle était cantonné au rôle de fille. Son père disparut un jour en mer, comme tout le reste de son équipage. Sa mère mourut peu de temps après, laissant les deux soeurs seules. Alors que sa soeur ainé se maria rapidement, elle se retrouva à errer de travail en travail sans se fixer.


Keira Knightley :copyright:️ elusive

"Magg.."

Je me figeais en l'entendant m'appeler par mon nom. Merde... il m'avait grillé. Ca y est c'était terminé pour moi. J'avais du faire une connerie, laisser échapper un détail alors que je n'y prêtais pas attention. Ca s'était peut être même produit pendant le combat. Ou alors il n'était pas le complet abruti que je pensais. Il avait compris que si j'avais été la seule à ne pas avoir été envouté par la sirène c'était tout simplement parce que j'étais une femme. Les délires lesbiens ce n'était pas vraiment mon truc. Il y avait bien des filles qui acceptaient de faire des trucs à trois, deux filles et un gars, mais ce n'était pas mon délire. Alors oui ça devait certainement être ça. Il avait réfléchi à tout ce qui s'était passé dans cette grotte et il avait compris. Il allait me virer maintenant.

"Mousse."

Je restais un instant sans comprendre. Pourquoi revenait il tout d'un coup à mon identité d'emprunt alors qu'il m'avait démasqué.

"Entre. Viens donc boire un coup 'vec moi Mousse."

Ou peut être pas... Je ne savais pas pourquoi il m'avait appelé par mon nom juste avant mais il ne semblait pas avoir fait le rapprochement. Il me prenait encore pour le mousse. Je pouvais souffler un peu. Je le suivis dans sa cabine et allais le rejoindre au milieu des coussins. Je pris la bouteille de rhum qu'il me tendait avant d'en prendre une longue gorgée. Après cette journée horrible c'était exactement ce qu'il me fallait.

" Comment tu t'sens p'tit ?"

Je secouais vaguement les épaules avant de lui tendre la bouteille.

- J'suis désolé pour Bobby. Le temps que je réagisse il était déjà trop tard. J'aurais voulu pouvoir arriver plus tôt et éviter ça... Mais je suppose que je vais devoir m'y habituer. On sait à quoi on s'engage en signant. Bobby connaissait les risques.

Il le savait. On le savait tous. On pouvait tous se faire liquider. C'étaient les risques du métier. Il y avait un prix à payer pour cette vie de liberté, de richesses et d'aventures. Et Bobby l'avait payé...

Je reprenais la bouteille alors qu'il me la tendait à nouveau. Mon regard dérivait dans la pièce avant de tomber sur le coffre qu'on avait ramené, le seul lot de consolation pour la mort de Bobby.

- Y'a quoi là dedans cap'taine?

Je repris une gorgée de la bouteille, ne cessant de fixer le coffret. J'espérais au moins que ça en valait la peine.


Revenir en haut Aller en bas
 
Leonnor
Leonnor
Féminin MESSAGES : 361
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 27
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-with http://www.letempsdunrp.com/t3212-m-m-ou-f-m-m-is-online#69504
Pigeon

Cap ou pas cap? ft. Leonnor - Page 3 Empty



Salomon Tully

J'ai 24 ans et je vis sur mon bateau dans les caraïbes, Pays. Dans la vie, je suis capitaine pirate et je m'en sors bien/pas bien ça dépend de quand on demande. Sinon, grâce à ma chance, je suis libre comme l'air et je le vis plutôt bien.


Informations supplémentaires ici.




DAWID AUGUSCIK :copyright:️ Bazzart




J'me doutais que le petit devait pas vivre ça très bien. On avait malheureusement l'habitude de ces trucs là aussi quand on était longtemps en mer. J'lui offre un sourire aussi large que mon humeur me le permet. J'pose une main compatissante sur son épaule. Il a toujours paru aussi p'tit et aussi frêle d'ailleurs ?

"Tu sais mousse, t'as fait de ton mieux. T'as été le seul à vraiment réagir. Parfois les lois de l'océan sont dures. On passe tous par cet apprentissage. Y'a pas de dieu sur les mers, y'a que l'océan." J'enlève ma main surpris de le faire un peu à regret. J'pense pas être attiré par les hommes, c'est sans doute l'alcool qui me donne chaud comme ça. Bref, j'me pose un peu plus près de lui. J'me sens apaisé par sa présence, j'saurais pas dire pourquoi mais il me met à l'aise. Je n'avais jamais réalisé ça avant. J'regardais le coffre qu'il venait de me désigner. D'un côté, ça m'était sorti de l'esprit. J'savais pas si j'étais content d'avoir récupéré ce truc. Selon c'qu'il y avait dedans, ça risquait de pas arranger la situation. D'un autre côté, s'il y avait quelque chose de bien, ça serait déjà ça de pris. Je me redressais pour ramener le coffre sur les coussins. J'avais titubé un peu mais j'avais réussi à ne pas passer pour un con. Le coffret était en bois. Il était plutôt commun. Ce qui l'était moins, c'était l'œuf bleu-vert qui brillait au milieu de la pièce. J'avais jamais rien vu de tel. Il avait des sortes d'écailles étranges. Toujours était-il que c'était un putain d'œuf.

"Putain...tout ça pour se faire une putain d'omelette. C'est pour ça que Bobby est mort, un putain d'œuf." Je sentais la colère refluer en moi. J'sais pas si c'était l'alcool qui me rendait aussi sensible mais je me sentais putain de mal. J'avais la gorge serrée. Les gars allaient pas être content. Comment on allait se répartir un putain d'œuf. Je poussais la boite d'un geste rageur. "Bobby...Putain" Je prenais ma tête entre mes mains et je me massais les tempes. "cette expédition est un échec sur toute la ligne. J'ai échoué." Je le prenais plutôt mal. Quand une expédition se passait mal, c'était toujours la faute du capitaine et je le savais. J'avais mené un de mes gars à la mort pour ça. "Tu dois regretter d'être venu sur le bateau d'un connard comme moi." Dis-je avec un ton amer dans la bouche.


Revenir en haut Aller en bas
 
Beloved
Beloved
MESSAGES : 1935
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Luigi

Cap ou pas cap? ft. Leonnor - Page 3 Empty


Margaret Harper
J'ai 25 ans et je vis dans un petit port, les Caraïbes. Dans la vie, je suis serveuse et je m'en sors pas très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt très bien, je n'ai aucune envie de m'emmerder avec un homme.

Elle a eu une enfance difficile, comme beaucoup de gamins de pirates. Son père n'était qu'un vulgaire marin sur un bateau pirate, homme inconnu qu'elle ne voyait que rarement. Sa mère peinait à élever seule ses deux filles. Maggie ne faisait que rêver d'aventures. Elle voulait pouvoir un jour rejoindre son père sur son navire et vivre sa vie comme elle l'entendait. Elle jalousait son meilleur ami de pouvoir vivre ses rêves alors qu'elle était cantonné au rôle de fille. Son père disparut un jour en mer, comme tout le reste de son équipage. Sa mère mourut peu de temps après, laissant les deux soeurs seules. Alors que sa soeur ainé se maria rapidement, elle se retrouva à errer de travail en travail sans se fixer.


Keira Knightley :copyright:️ elusive

"Tu sais mousse, t'as fait de ton mieux. T'as été le seul à vraiment réagir. Parfois les lois de l'océan sont dures. On passe tous par cet apprentissage. Y'a pas de dieu sur les mers, y'a que l'océan."

Je hochais vaguement la tête. Ouais j'avais fait de mon mieux mais ça n'avait pas suffi. Mais je préférais ne plus penser à tout ça pour le moment. Je voyais bien que ça n'allait pas pour Sal' et j'étais là avant tout pour lui. Alors je changeais de sujet, m'interrogeant sur la mystérieuse boite. Peut être qu'il y avait un trésor fabuleux à l'intérieur, le genre de trucs qui pourrait nous faire dire à tous que Bobby n'était pas mort en vain.

Je continuais de boire, récupérant discrètement la bouteille, alors qu'il allait chercher le coffret pour l'ouvrir. J'attendais, le coeur battant la chamade, de savoir ce qu'il contenait. Serait il rempli de pierres précieuses? De bijoux magnifiques? De tonnes d'or? J'étais certaine que ce serait forcément fabuleux. Il ne pouvait en être autrement. Pour qu'il y ait une sirène entrain de le garder, pour qu'elle ait tué Bobby pour nous empêcher de nous en emparer, c'était forcément un truc splendide....

"Putain...tout ça pour se faire une putain d'omelette. C'est pour ça que Bobby est mort, un putain d'œuf."

Je regardais cet oeuf, figée, n'arrivant pas à y croire. Pour le coup Sal' résumait plutôt bien ce que je ressentais là tout de suite. Tout ça pour ça... juste un oeuf... un oeuf plutôt bizarre mais un oeuf quand même. Je doutais que se faire une super omelette allait consoler l'équipage.

"Bobby...Putain cette expédition est un échec sur toute la ligne. J'ai échoué."

Je me mordis la lèvre. Je n'aimais pas le voir ainsi. Je détestais le voir mal comme ça. C'était mon meilleur ami après tout. Je l'aimais même si c'était souvent une tête de con. Et ouais je n'aimais pas quand mon Sal' allait mal comme ça.

"Tu dois regretter d'être venu sur le bateau d'un connard comme moi."

- Quoi? Mais non pas du tout. Je suis ravi que vous m'ayez laissé une chance capitaine.

Sans lui je n'aurais jamais pu vivre mon rêve. Je n'aurais jamais pu partir à l'aventure ainsi. Je serais toujours dans ce bar miteux, entrain de me faire pincer les fesses par des enfoirés bourrés. J'étais mieux ici. Même si j'étais partie à cause d'un pari, même si je lui mentais pour pouvoir rester ici, je savais que je lui devais beaucoup.

Je reposais la bouteille avant de venir me placer face à lui.

- Ne dis pas ça Sal'. C'est pas ta faute si Bobby est mort. On a pas visité toute l'île encore. Il y a peut être un énorme trésor qui nous attend plus loin.

Je me rapprochais un peu plus de lui, posant mes deux mains de part et d'autre de son visage pour le forcer à me regarder.

- Je le pense Sal'... on ne peut rêver meilleur capitain que toi.


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Cap ou pas cap? ft. Leonnor - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Cap ou pas cap? ft. Leonnor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers historique :: Renaissance-
Sauter vers: