Partagez | 
 
 
 

 "On peut rêver devant la beauté, on agit devant le danger" [Isaac/Jo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
 
avatar
Charly
Féminin MESSAGES : 72
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 30
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Jo' Read
J'ai 37 ans et je vis à ville, USA. Dans la vie, je suis gérante d'une boutique de vêtement de luxe, mais aussi businesswoman dans un bien plus gros domaine et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis un élctron libre et je le vis plutôt bien.

Jo gère l'export de cargaison de cocaine pour Delmonte. C'est elle qui recrute les jeunes femmes qui vont monter dans les avions et passer les douanes.





avatar ©️ moi


C'était certain que si jamais il avait réellement une femme, Jo' ne serait certainement pas la bien venue ici. Mais elle préféra jouer les innocentes et répondre : « -ah bon pourquoi ça ? Nous ne faisons rien de mal à ce que je sache. » Son sourire en coin, elle annonça qu'elle avait deviné qu'il était célibataire. Aller savoir pourquoi, elle n'arrivait pas à l'imaginer en mari infidèle. Peut-être qu'elle se trompait lourdement, mais généralement elle avait du flair pour cerner les gens. Jo se mit à rire tout en répondant : « -moi ? Disons qu'il y a tellement d'organisation dans ma vie professionnelle, que chez moi c'est… C'est un peu le laisser aller. » Oui, elle pouvait dire ça ainsi. Elle passait très peu de temps chez elle également, ce qui n'aidait pas à trouver du temps pour le rangement, le ménage… Choses qu'elle détestait faire.

« -et bien c'est parfaitement réussit. » Oui, sincèrement elle aimait vraiment la décoration et l'ambiance du lieu. C'était en partait opposé avec son appartement, mais elle appréciait le bon goût, l'espace… Bien entendu elle remarqua le piano et ne put s'empêcher de demander si il en jouait. « -montrez moi. » demanda la jeune femme avec un sourire sincère. En disant cela elle n'avait pas étoffé son personnage de quoi que se soit. Simplement elle au naturelle, adorant la musique et le son de cet instrument.

Jo' ne se gêna pas pour l'observer dans ses moindres faits et gestes. Le trouvant a la fois une élégance folle, un charme fou et un sex-appeal démesuré. Elle posa son coude sur le dossier du canapé, glissant sa main libre dans ses cheveux, calant ainsi sa tête. Lorsque le piano commença à donner ses premières notes, Jo' sourit avant de porter son verre à ses lèvres. Lorsqu'il revint vers elle, Jo' répondit : « -vous avez été bon élève, j'ai beaucoup aimé. Même si je préfère des musiques plus entraînante… » Elle n'était pas du genre à se laisser aller à la déprime. Loin de là. Malgré le sérieux de son job, Jo' était quelqu'un d'enjouée qui aimait les plaisirs de la vie.

« -oui vous êtes curieux ! » répondit la jeune femme en riant. Elle ne comptait pas lui donner son vrai prénom. Parce qu'elle ne l'utilisait jamais. Parce que cela n'avait aucun intérêt. Parce qu'elle n'en avait pas envie. Et aussi parce qu'ainsi cela gardait une part de mystère et piquerait sans doute un peu plus encore cette curiosité. « -c'est une invitation à dîner ? » demanda-t-elle en souriant. « -c'est vraiment gentil mais je vais rentrer. Et ce n'est pas parce que j'ai peur d'être empoisonné par votre cuisine. » En disant cela elle s'était levée du canapé.

En réalité elle aurait bien poursuivit la soirée, mais justement c'était là le soucis. Elle n'avait pas envie de finir dans son lit ce soir, de partir comme une voleuse le lendemain. Pourquoi ne pas le revoir ailleurs, un autre jour ? Mais comment lui dire ça sans qu'il se fasse des films. « -merci pour le verre… Et ce fin de soirée agréable. » Un sourire en coin et elle rejoignit la porte. Elle trouverait bien un taxi pour la ramener chez elle. Quelques mots de plus pour lui souhaiter une agréable nuit, lui dire que non elle n'avait pas besoin qu'il la ramène chez elle, et Jo' se retrouva dehors. Avant d'allumer une cigarette, elle hésita quelques secondes, puis glissa sa carte pro dans la fente de porte qui donnait dans la boite au lettre. Si jamais il voulait la revoir, il pourrait passer au magasin. Ça serait plus sympa qu'un sms…

Les jours passèrent et Jo' oublia presque cette rencontre, prise dans la tourbillon de sa vie. Il était presque l'heure de la fermeture, et elle était occupé de ranger des chaussures Louboutin qu'elle avait sortie pour une cliente. Tout en s'affairant, elle fredonnait de dos à la porte d'entrer du magasin presque caché au milieu des mannequins.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Manhattan Redlish
MESSAGES : 90
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Sign : Tumblr - Icon : ghostsinthedaylight

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903
Tortue



Prénom
Nom

J'ai 46 ans ans et je vis à la Nouvelle-Orléans, États-Unis. Dans la vie, je suis agent du FBI infiltré et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance , je suis célibataire et je le vis plutôt bien car qui pourrait supporter une telle vie ?!





avatar ©️ Manhattan Redlish


Au fur et à mesure du temps qui s’écoulait et qu’il passait tous les deux, Isaac commençait à entrevoir l’esquisse de la personnalité de la jolie brune et ce qu’il pouvait y entrevoir lui plaisait. Bordélique, jolie, charmante, intelligente, observatrice… Bien des qualités qu’il appréciait chez une femme. Et puis ce rire ! Oui, Isaac passait une agréable soirée et se disait que finalement, l’impulsivité avait du bon. S’il ne s’était pas décidé à récupérer sa voiture pour ramener la jeune femme, alors il serait rentré seul ce soir, aurait bu un dernier verre avant de tomber dans les bras de Morphée quelques minutes après.

Et même s’il devait mentir sur son identité, sur une partie de qui il était, il dévoilait tout de même des parties de lui qui étaient vraies, comme le fait qu’on lui avait appris à jouer au piano alors qu’il était enfant ou qu’il aimait le scotch. Des détails peut-être insignifiant pour certains, mais qui était important pour l’homme qui mentait à longueur de journée et à tout le monde « Je ne suis pas étonné que vous aimiez les musiques entrainantes » répondit-il tout en reprenant place sur le canapé. Oui, il imaginait assez bien la jeune femme mettre le volume à fond sur une musique tel que Animals de Maroon 5. Un détail de plus sur la personnalité de Jo et entraîné par cette petite révélation, Isaac décida de poser davantage de questions, mais ce ne fut qu’une remarque sur sa curiosité qu’il parvint à obtenir, ce qui l’amusa « Oui, très curieux ».

Le quarantenaire porta son verre à ses lèvres et lui proposa de rester manger avec lui et avec un sourire, confirma d’un hochement de la tête la question de Jo, avant que celle-ci ne lui refuse poliment l’invitation. Son sourire disparut légèrement, déçu que la soirée finisse maintenant. Mais d’un autre côté, et c’était peut-être dû au côté vieux jeu du policier, mais il apprécia que Jo ne joue pas de ses atouts pour s’immiscer dans ses draps de satin dès le premier soir, alors qu’ils ne connaissaient rien de l’autre. « Le plaisir est partagé princesse » Il lui proposa de la ramener, mais elle refusa, alors il lui souhaita une bonne soirée et referma, après quelques secondes à l’observer, la porte sur elle.
Ce ne fut qu’au petit lendemain qu’il remarqua la carte de visite que lui avait laissé la jolie brune et il n’avait pas pu s’empêcher de sourire. Finalement, il n’était pas le seul à avoir passé une agréable soirée et pas le seul à désirer la revoir.

Mais les jours défilèrent à une vitesse folle ! Delmonte lui avait demandé de récupérer une cargaison importante en provenance de Bosnie-Herzégovine et cela au port de New York où se trouvait l’entreprise « légale » d’import-export de Delmonte. Isaac n’avait pas pris le temps, un seul instant, d’appeler Jo et entre son métier d’infiltré et le FBI qui ne cessait de le harceler pour avoir davantage d’information, le quarantenaire en avait fini par oublier la jolie brune durant ces quelques jours.

Ce ne fut qu’au moment de payer l’addition au fast-food de l’aéroport de la Nouvelle-Orléans qu’Isaac tomba sur la carte de visite de Jo et un sourire s’afficha naturellement sur ses lèvres. Ce fut comme ça que l’agent infiltré se retrouva devant la vitrine d’une boutique grand luxe, en fin de journée. Il poussa la porte de la boutique silencieusement et s’approcha de la jeune femme qui avait le nez dans des chaussures de styliste mondialement réputé, il s’autorisa à glisser son regard sur sa jolie silhouette quelques instants avant de montrer sa présence « Je porte du 44 pour ma part et les talons sont bien trop haut, vous n’auriez pas quelque chose de plus… masculin princesse ? C’est pour un type qui n’a pas appelé après votre soirée et il souhaiterai se faire pardonner avec une invitation à dîner », un sourire léger sur les lèvres. Les mains dans les poches de son pantalon de costume, il ne quittait pas de son regard brun, la jeune femme. Avec tout ça, il avait presque oublié à quel point elle était jolie et charmante… Presque… « Je voulais vous emmener dans un endroit avec un peu de civilisation, loin des usines désinfectées, comme un restaurant créole qui ne paye pas de mine, mais où on y mange vraiment bien ».




 
«Red is a new black»
«Nous devenons ce que nous sommes. Vous ne pouvez pas juger un livre sur sa page couverture. Mais on le peut à partir  des premiers chapitres et plus certainement encore quand on a lu le dernier.» RED © Chester
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Charly
Féminin MESSAGES : 72
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 30
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Jo' Read
J'ai 37 ans et je vis à ville, USA. Dans la vie, je suis gérante d'une boutique de vêtement de luxe, mais aussi businesswoman dans un bien plus gros domaine et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis un élctron libre et je le vis plutôt bien.

Jo gère l'export de cargaison de cocaine pour Delmonte. C'est elle qui recrute les jeunes femmes qui vont monter dans les avions et passer les douanes.





avatar ©️ moi


La porte d'entrée du magasin s'ouvrit, et la petite sonnerie qui indiquait la présence d'un client se fit entendre. Jo' se laissa quelques instants pour finit ce qu'elle était en train de faire, lançant seulement un : « -je suis à vous dans une seconde. » d'une voix enjouée. Elle n'aimait pas sauter sur les gens dés qu'il passait la porte, trouvant cela trop agressif. Il ne restait plus que deux paires à ranger, lorsque la voix d'un homme arriva à ses oreilles. Une voix qu'elle connaissait mais qu'elle ne remit pas tout de suite sur un visage. Ce fut le petit surnom qui la fit sourire et suspendre son geste. C'est bon, elle savait qui se tenait derrière elle.

Jo' se redressa alors, une paire de talons hauts entre les mains. « -vous êtes sur ? Les talons il faut juste un peu d'habitude pour les porter avec élégance. » Un sourire amusé se dessina sur ses lèvres alors qu'elle haussait les sourcils pour la fin de la phrase de Sam. « -vous y tenez à votre dîner... » Elle le taquinait bien entendu, rangea la dernière paire de chaussure et fit un pas de côté pour se retrouver en face de lui, sans avoir entre eux les mannequins qui portaient avec élégance des vêtements Dior.

« -vous n'avez rien à vous faire pardonner. » répondit Jo' en souriant avec sincérité. Elle n'avait pas pensé à lui une seule seconde, alors elle comprendrait qu'il en fut de même de son côté. La jeune femme se pinça les lèvres et répondit en lui tournant le dos, se dirigeant vers la caisse. « -pourquoi pas… Je termine dans une bonne demi-heure… Repasser me chercher à ce moment là si ça ne vous fais pas trop perdre de temps. » Hors de question qu'elle ferma la boutique avant l'heure. De plus il lui restait encore de la mise en rayon et la recette de la journée. Sans compter un coup de fils important pour une autre affaire.

Il était élégant dans son costume, avec ses mains dans ses poches en mode décontracté. Il avait tout à fait le même style que l'autre soir. Elle part contre était bien mieux habillée, coiffée et maquillée. Lorsqu'elle était à la boutique, pas question de se laisser aller. Sa clientèle avait un certain standing. Elle se devait d'être impeccable. Pantalon moulant, talons hauts et chemisier léger qui laissait deviner bien des choses. « -je vous dis à tous à l'heure... » souffla Jo' avec un regard caressant.

Trois quart d'heure plus tard, elle fermait enfin la devanture de la boutique après avoir mit l'alarme et passé son coup de téléphone. Tout était en ordre, elle pouvait se laisser aller à passer une soirée en tête à tête avec son bel inconnu. En fermant à clé, elle souriait pour elle même en pensant à lui. Il était venu… C'était amusant. Et intriguant à la fois.  

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Manhattan Redlish
MESSAGES : 90
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Sign : Tumblr - Icon : ghostsinthedaylight

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903
Tortue



Prénom
Nom

J'ai 46 ans ans et je vis à la Nouvelle-Orléans, États-Unis. Dans la vie, je suis agent du FBI infiltré et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance , je suis célibataire et je le vis plutôt bien car qui pourrait supporter une telle vie ?!





avatar ©️ Manhattan Redlish


Au moment-même où il prononça le petit surnom duquel il l’avait affublé le soir de leur rencontre, il savait alors qu’elle le reconnaîtrait même le dos tourné et ça n’avait pas manqué ! Intérieurement, il était ravi de voir qu’elle ne l’avait pas complètement oublié ces derniers jours et qu’elle avait toujours cette même capacité à l’amuser « Je ne serai jamais aussi élégant que vous, alors je préfère tenter d’y parvenir avec mes propres chaussures » avant de l’inviter au dîner qu’elle avait poliment refusé lors de leur unique et dernière rencontre. Un sourire sur les lèvres, il devait bien avouer que oui, il tenait à son dîner « Vous n’avez pas idée ». Et puis, comme il l’évoqua à voix haute, il devait bien se faire pardonner de n’avoir donné aucun signe de vie, mais contre toute attente, elle ne lui en voulait pas et lui fit même profiter d’un joli sourire.

Quand Isaac vit ses lèvres se pincer, il crut qu’elle allait refuser une fois encore, mais finalement, elle se laissa tenter, pour le plus grand plaisir du quarantenaire qui acquiesça de la tête « Je suis à votre disposition pour la soirée princesse » ponctuant ces paroles par un clin d’œil bienveillant et après un dernier regard pour l’élégante jeune femme devant lui, tourna les talons tout en répondant « A tout à l’heure » à son tour et quitta le magasin, ravi.

Le quarantenaire profita des trois quarts d’heure que lui offrait Jo pour rendre compte au FBI de ces derniers jours, se retenant pour ne pas répondre à son agent de liaison qui le réprimandait de n’avoir donné aucune nouvelles ces dernières 48 heures. Il finit par lui raccrocher au nez, et en remarquant l’heure, décida de rejoindre la boutique de Jo à pied afin de se détendre en chemin.

En arrivant au bout de la rue, il l’a vit fermer sa boutique et laissa glisser son regard sur sa personne avant de sourire quand il s’approcha de cette dernière « Vous êtes prête ? » et à ces mots, il fit signe au premier taxi qui approcha et qui, miraculeusement, s’arrêta à leur hauteur. Il ouvrit la portière à Jo avant de prendre place à ses côtés et donna l’adresse du restaurant au chauffeur avant de reporter toute son attention sur la jolie brune « Vous avez passé une bonne journée ? » avant de se mettre à rire « Mon dieu ! Je suis en train de vous sortir les banalités d’usage ! J’ai l’impression de me retrouver à mon bal de promo alors que je tentais d’inviter Marcia à danser avec moi » Un regard sur le paysage qui défilait et ajouta « Je vais plutôt vous parler du restaurant où on va. C’est un restaurant créole dans une rue étroite, alors n’ayez crainte, ce n’est pas guet-apens, mais c’est juste que ça fait le charme de l’endroit. C’est une martiniquaise arrivée sur le sol américain il y a un peu plus de 30 ans qui tient le restaurant avec sa sœur et sa fille aînée ».

Le taxi s’arrêta devant la rue sombre et étroite. Isaac descendit en premier avant de laisser sortir Jo et paya la course, puis posa sa main dans le bas du dos de la jolie brune. Mais quand ils arrivèrent devant ledit restaurant, ce dernier était fermé pour cause de congés… Isaac poussa un soupir « La soirée commence pour le mieux… » Il retira sa main du dos de Jo et regarda sa montre… Il avait une autre idée finalement « Ça vous dit une bonne bière et un billard ?! ». Ce n’était pas particulièrement le genre d’Isaac mais ce dernier aimait bien se détendre dans ce genre d’endroit, changeant régulièrement de bar pour ne pas se familiariser avec les personnes qui s’y trouvaient et qui pourraient mettre en péril sa couverture « Je suis vraiment désolé princesse, j’aurai dû appeler avant ». Il appela un taxi, donna une nouvelle adresse, et ce fut devant un pub irlandais qu’ils se trouvèrent. La musique résonnait de l’extérieur et la bonne ambiance était au rendez-vous, la bière sûrement et le billard aussi. Cette fois-ci, Isaac entra en premier pour voir si la « population » présente ne représentait aucun risque et laissa Jo entrer ensuite « Ça vous va comme endroit ? On peut changer si vous voulez ? C’est vous qui décidez princesse »






 
«Red is a new black»
«Nous devenons ce que nous sommes. Vous ne pouvez pas juger un livre sur sa page couverture. Mais on le peut à partir  des premiers chapitres et plus certainement encore quand on a lu le dernier.» RED © Chester
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Charly
Féminin MESSAGES : 72
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 30
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Jo' Read
J'ai 37 ans et je vis à ville, USA. Dans la vie, je suis gérante d'une boutique de vêtement de luxe, mais aussi businesswoman dans un bien plus gros domaine et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis un élctron libre et je le vis plutôt bien.

Jo gère l'export de cargaison de cocaine pour Delmonte. C'est elle qui recrute les jeunes femmes qui vont monter dans les avions et passer les douanes.





avatar ©️ moi


Il était à l'heure, et Jo lui adressa un sourire lorsqu'il lui demanda si elle était prête. Elle l'avait déjà fait attendre, alors oui, elle était prête à passer la soirée avec lui. Une fois dans le taxi, la jeune femme se mit à rire lorsque Sam fit allusion au bal de promo. « -je vous stresse tant que ça ? » demanda-t-elle avec une pointe d'amusement dans la voix. « -oui, j'ai passé une bonne journée, mais elle est loin d'être terminée... » Elle écouta ensuite les explications qu'il lui donna au sujet du restaurant dans lequel il voulait l'emmener. « -ça sera une agréable découverte. » Elle n'avait pas l'habitude de sortir au restaurant, surtout avec des hommes qu'elle connaissait à peine. Mais bon, elle était déjà allée chez lui, alors cela créait une certaine atmosphère de confiance non ?

Jo descendit du taxi, et fut assez déçue de voir que le plan tombait à l'eau. « -c'est dommage mais ça n'est pas grave ne vous en faite pas. » Ces mots étaient rassurant. Pas la peine qu'il se prenne la tête, ils allaient trouver une solution de secours. « -oui pourquoi pas. » répondit Jo à la nouvelle proposition que Sam lui proposait. Ça leur éviterait peut-être de se retrouver à se regarder dans le blanc des yeux lorsque la conversation serait creuse…

Un nouveau taxi, et Jo chercha à nouveau à rassurer son inconnu : « -vous ne pouviez pas être certain que je dirais oui... » Un sourire en coin pour le détendre, et en l'espace de quelques minutes ils se retrouvèrent devant l'enseigne d'un bar dans lequel il semblait régner une bonne ambiance. Bar où elle n'avait jamais mit les pieds. Ce qui était parfait ! Moins de chance de tomber sur quelqu'un qu'elle pouvait connaître.

« -c'est parfait arrêter de vous prendre la tête. » demanda Jo' en retirant sa veste avant d'avancer un peu plus dans le bar. Elle ne prit pas place sur la banquette en cuire, déposant juste sa veste. « -je vais chercher les bières. » Oui, elle n'était pas du genre à se faire servir. Il avait beau l'appeler princesse, elle ne souhaitait pas un chevalier servant. Une fois devant le bar elle s'y pencha pour passer commande, et quelques minutes plus tard elle revint en ayant payer, les deux verres en mains. « -voilà monsieur est servit ! » chantonna-t-elle en s'asseyant en face de lui, glissant les verres sur la table.

Après en avoir prit une gorgée, elle avoua : « -j'ai été assez surprise de vous voir dans ma boutique… Pour tout vous dire, je ne pensais même plus à cette carte glissée dans votre boite aux lettres. J'ai une une semaine plutôt chargée et pas une seconde à moi. Cette petite bière tombe vraiment bien ! » Jo' avait pour habitude d'être franche, et elle n'allait pas lui mentir en le laissant croire qu'elle avait pensé à lui toute la semaine. C'était totalement faux. Elle avait eut bien d'autre occupations chronophages.

« -vous excuserez d'avance mon niveau de presque débutante en billard. »
Un léger haussement de sourcils et un sourire. Elle était plus douée au poker… Mais elle n'exerçait ses talents dans le domaine que dans ce qu'elle appelait son autre vie. « -au faite vous bossez dans quel domaine ? Je ne vous ai pas retourner la question la dernière fois. »

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Manhattan Redlish
MESSAGES : 90
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Sign : Tumblr - Icon : ghostsinthedaylight

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903
Tortue



Prénom
Nom

J'ai 46 ans ans et je vis à la Nouvelle-Orléans, États-Unis. Dans la vie, je suis agent du FBI infiltré et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance , je suis célibataire et je le vis plutôt bien car qui pourrait supporter une telle vie ?!





avatar ©️ Manhattan Redlish


Isaac n’était pas réellement stressé par la jeune femme. On ne pouvait pas dire cela ainsi. C’était plutôt que ces dernières années, il n’avait pas vraiment pris le temps de sortir de la sortir avec une femme, consacrant tout son temps à sa carrière « C’est plus de l’appréhension on va dire ». Au moins, à défaut d’être sincère sur la véritable personne qu’il était, il pouvait l’être ce qu’il ressentait et oui, Isaac appréhendait cette soirée et cela pour des banalités, comme le fait de ne pas réussir à trouver un sujet de conversation ou encore qu’il renverse son verre de vin sur sa jolie tenue. Des banalités. Mais cela ne semblait pas être le cas de Jo et ça le fit sourire, le détendant presque.

Comme pour se concentrer sur autre chose, Isaac évoqua le restaurant où ils allaient dîner, mais finalement, c’était une porte close qui les accueillirent en ce début de soirée. Néanmoins, la jolie brune le suivit dans son plan de secours et monta dans un second taxi direction le bar « Certes, mais vous avez dit oui » fit-il, sourire sur les lèvres, ravi qu’elle ait accepté de passer la soirée avec lui.

Un nouveau sourire alors qu’ils prirent place dans un coin du bar, sur une banquette de cuir. Sans même qu’il ait le temps d’ajouter quoi que ce soit, Jo se leva pour récupérer deux bières « Merci princesse ! Encore plus efficace qu’un serveur » et prit une gorgée de sa bière sans quitter la jolie brune du regard. Il reposa le verre sur la table tout en le fixant, l’oreille tendu en direction de Jo qui lui confia qu’elle en avait même oublié la carte dans sa boite aux lettres. Cela l’amusa. Il fallait croire qu’ils étaient deux à avoir un planning surchargé ! « Alors j’ai bien fait de vous raviver la mémoire et de vous proposer cette petite bière » Fit-il en relevant son regard brun sur Jo. Au moins, elle ne manquait pas de sincérité à son encontre et ça lui plaisait parce que c’était lassant de devoir mentir continuellement et de sentir que l’on vous ment tout autant… Pour une fois, il était aux côtés d’une personne sincère et avec qui, il n’avait pas besoin d’être cet homme de main sans pitié.
Un petit rire franchi les lèvres d’Isaac « Si besoin, je vous donnerai quelques cours particuliers » avant de boire une nouvelle gorgée de bière. Puis vint la question fatidique à laquelle il ne répondit pas immédiatement « Je pense que l’on peut se tutoyer, non ? Ça rendra la soirée encore plus agréable qu’elle ne l’est déjà ». Maintenant, que devait-il répondre ? Qu’il était un agent du FBI ? Après tout, c’était ce qu’il était avant tout. Mais cela soulèverai bien des questions et puis, il ne connaissait pas encore parfaitement Jo et ne souhaitait pas l’effrayer avec tout ce qui englobait sa profession, alors après une nouvelle gorgée de bière, se décida à répondre naturellement « Je suis dans l’import-export. C’est l’une des raisons qui me pousse à disparaître dans la semaine afin de vérifier que la marchandise arrive en bon état et que celle qui part des États-Unis le soit tout autant. Mais ne parlons pas travail et allons plutôt faire cette partie de billard ».

Isaac se leva de son siège et se dirigea jusqu’au billard avant de tendre la queue à Jo « Je te laisse commencer… On pourrait pimenter un peu cela, qu’est-ce que tu en penses ?! Un genre d’action ou vérité. Celui qui rentre une boule doit poser une question ou demander une action ? » Il s’approcha de la jolie brune et souffla « Ça rendra le jeu bien plus original comme ça » et s’appuya contre dos contre la table de billard, fixant Jo avec attention. Il ne savait pas vraiment pourquoi il avait proposé ce genre de jeu, car c’était nouveau pour lui, mais ce soir, Isaac avait envie d’oublier sa semaine et de se détendre. Tout simplement se détendre.






 
«Red is a new black»
«Nous devenons ce que nous sommes. Vous ne pouvez pas juger un livre sur sa page couverture. Mais on le peut à partir  des premiers chapitres et plus certainement encore quand on a lu le dernier.» RED © Chester
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Charly
Féminin MESSAGES : 72
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 30
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Jo' Read
J'ai 37 ans et je vis à ville, USA. Dans la vie, je suis gérante d'une boutique de vêtement de luxe, mais aussi businesswoman dans un bien plus gros domaine et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis un élctron libre et je le vis plutôt bien.

Jo gère l'export de cargaison de cocaine pour Delmonte. C'est elle qui recrute les jeunes femmes qui vont monter dans les avions et passer les douanes.





avatar ©️ moi


Elle ne l'avait pas complètement oublié. Non, elle avait sans doute repensé une ou deux fois à son sourire de charmeur et à cette rencontre assez étrange qui aurait pu tourné très vite en une histoire de cul sans lendemain. Mais Jo' en avait décidé autrement, et elle était plutôt fière d'elle d'ailleurs. La jeune femme avait encore trop de soucis avec son ex pour vouloir se lancer dans une nouvelle histoire, ou se prendre la tête avec un homme qui voudrait à tout prix la revoir après une nuit passée ensemble. Là il n'était question que d'une bière, et de discussion. Même si la première fois qu'ils s'étaient vu, il avait eut un certain jeu de séduction, c'était certain. Ce soir elle n'avait pas envie de jouer à la femme fatale ou quelque chose du genre. Elle voulait juste être elle même, et apprécier la soirée.


« -aucun souci, je veux bien vos conseils. » commenta Jo' en levant son verre pour le rapprocher de ses lèvres. La question qu'elle posa ensuite était ce qu'on pouvait appeler une banalité. Qui avait ou non son importance. Il pouvait bien répondre ce qu'il voulait d'ailleurs, elle n'allait pas le suivre le lendemain pour vérifier. Tant qu'il ne lui disait pas qu'il était flic ! Ça aurait été vraiment dommage tout de même de devoir être obligé de ne plus le revoir à cause de ça. « oh oui bien sur ! Aucun souci, c'est l'habitude avec ma clientèle... » Mais il avait raison, ça rendrait la soirée moins formelle.

« -hum… » voilà tout ce qu'elle répondit lorsqu'il lui parla de son job. « -aucun souci je n'ai pas vraiment envie d'en savoir plus à ce sujet, qui pardonne moi mais ne me passionne pas vraiment... » Un sourire qui en disait long sur le fait qu'elle le charriait, avant qu'elle ne prenne une nouvelle gorgée de sa bière, sans le quitter des yeux par dessus son verre.

« -oh non non non, je te laisse commencer, je t'ai avoué être d'un piètre niveau alors je t'en pris... » Elle avait posé les paumes de ses mains sur ce qu'il lui tendait, et l'avait repoussé vers son torse ses mains touchant les siennes. « -non mais c'est quoi cette règle ? C'est pas équitable, j'vais jamais pouvoir poser de questions ! » commenta Jo' avant de se mettre à rire pour ce qu'il venait de lui souffler. « -je suis d'accord, ça donne de l’intérêt, mais on peut peut-être dire qu'on pose une question à chaque fois qu'on change de joueur plutôt ! » Pas de raison qu'il n'y ait quelle qui donne des infos sur sa personne.

« -bon du coup j'vais commencer. » dit finalement la jeune femme en s'approcha de Sam pour pouvoir jouer. Jo' se pencha, visa tant bien que mal et cassa le triangle composé des boules de couleurs. A peine était-elle redressé qu'elle fit passer la queue de billard à Sam et demanda : « -quel est ton âge ? » Elle se doutait qu'il était plus âgé qu'elle. Mais il fallait bien commencé par une question. Ça en était une. Simple. Jo' se demandait déjà si elle allait devoir mentir… Elle espérait que non. Elle n'en avait pas envie. Étrangement d'ailleurs…

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Manhattan Redlish
MESSAGES : 90
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Sign : Tumblr - Icon : ghostsinthedaylight

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903
Tortue



Prénom
Nom

J'ai 46 ans ans et je vis à la Nouvelle-Orléans, États-Unis. Dans la vie, je suis agent du FBI infiltré et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance , je suis célibataire et je le vis plutôt bien car qui pourrait supporter une telle vie ?!





avatar ©️ Manhattan Redlish


Isaac ne supportait pas de mentir à la jeune femme dont il appréciait véritablement la compagnie, mais c’était, à la fois pour la protection de cette dernière, que la sienne. Le mensonge était son garde-fou en d’autres termes. Cela lui permettait de rester en vie et de ne pas mettre en péril les nombreuses années d’infiltration à son actif. Mais oui, cela dérangeait réellement Isaac qui, à la seule question qu’elle se permis de lui poser, dû y répondre par un nouveau mensonge. Il n’était pas dans l’import-export… Enfin, pas totalement, mais par chance, la jolie brune lui fit par de son désintéressement complet et cela avec un sourire qu’il lui rendit « Rassure-toi, c’est bien la dernière chose dont je souhaite parler ce soir » et cela sans se départir de son sourire et sans la quitter du regard. La soirée commençait agréablement bien, pensa-t-il.

Un rire passa la barrière de ses lèvres lorsque Jo repoussa la queue de billard qu’il lui tendit « Et moi qui voulait évaluer ton niveau, dommage pour moi » avant de lui faire part de ses règles du jeu, riant une fois encore à la désapprobation de Jo « C’est le but ! » Avoua-t-il taquin avant de hausser les épaules face à la proposition de la jeune femme « Si tu préfères, on peut faire ça ». Un sourire et lui rendit la queue de billard sans la quitter des yeux. A peine avait-elle tapé dans le triangle qu’elle se redressa pour lui poser sa première question tout en lui tendant la queue de billard qu’il se saisit avant de prendre place pour jouer son coup « J’ai 46 ans, mais je vais sur mes 47 prochainement ». Au moins, sur cette question, il n’avait pas besoin de lui mentir. Il tapa la première boule et la fit rentrer presque aussitôt. Silencieux, il se concentrait tout en réfléchissant à la question qu’il allait bien pouvoir lui poser. Il rata son second coup et se redressa « Je ne vais pas te demander ton âge, ça serait impoli de ma part » un sourire en coin et reprit « Tu as toujours vécu à la Nouvelle-Orléans ? ». Question simple, basique. Isaac ne préférait pas se montrer trop curieux dès le début et poser des questions qui pouvaient être posées par tout le monde présent ici-même dans ce bar.

Le quarantenaire s’approcha de la table où était posé leurs verres et se saisit de sa bière dont il prit une gorgée et balaya le bar du regard. Un réflexe, mais aussi une question de sécurité. Il ne souhaitait pas entendre un « Isaac ! » au loin alors qu’il avait donné son second prénom à la jolie brune pour plus de sécurité. Puis son regard s’arrêta sur Jo, et le laissa glisser sur sa silhouette bien dessinée avant de se poser sur la table de billard. Il se rapprocha de la jeune femme et souffla « attends » et se plaça derrière elle, ses mains sur les siennes pour lui montrer comment tenir la queue de billard et posa ensuite ses mains sur ses hanches pour la faire s’incliner davantage afin qu’elle vise avec plus de précision « C’est mieux ainsi princesse » souffla-t-il à son oreille, un sourire sur les lèvres, et retira lentement ses mains de ses hanches avant de retourner prendre une bière comme si de rien n’était et observa Jo jouer au loin.






 
«Red is a new black»
«Nous devenons ce que nous sommes. Vous ne pouvez pas juger un livre sur sa page couverture. Mais on le peut à partir  des premiers chapitres et plus certainement encore quand on a lu le dernier.» RED © Chester
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Charly
Féminin MESSAGES : 72
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 30
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Jo' Read
J'ai 37 ans et je vis à ville, USA. Dans la vie, je suis gérante d'une boutique de vêtement de luxe, mais aussi businesswoman dans un bien plus gros domaine et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis un élctron libre et je le vis plutôt bien.

Jo gère l'export de cargaison de cocaine pour Delmonte. C'est elle qui recrute les jeunes femmes qui vont monter dans les avions et passer les douanes.





avatar ©️ moi


Oui elle préférait faire ça ! Parce qu'il n'y avait pas de raison pour qu'elle soit la seule à déballer des choses personnelles. Jo' voulait également en apprendre plus sur l'homme qui se tenait près d'elle et avec qui elle avait accepter de passer la soirée pour une seconde fois. Elle n'était pas forcement curieuse mais c'était toujours plus sympa de connaître un peu les gens. Surtout qu'elle n'avait pas vraiment envie de le voir filer comme ça. Il y avait quelque chose qui le poussait vers lui, à vouloir passer un peu plus de temps avec. Même si elle était incapable de dire quoi. Généralement elle ne se prenait pas la tête, préférant suivre son intuition. Et là, la petite voix dans sa tête lui disait de profiter tout simplement.

Il répondit sans aucun souci à sa question et elle sourit pour elle même, avant de le regarder à nouveau. Elle s'était doutée qu'il était plus âgé qu'elle. Cela leur faisait presque dix années d'écart. Il eut la gentillesse de ne pas lui retourner la question mais elle y répondit tout de même après un joli rire : « -quelle délicatesse ! Nous avons presque dix années d'écart. J'ai trente sept ans. » Comme ça ils étaient fixés. « -tu n'aimes peut-être pas passer trop de temps avec les gamines ! » A nouveau elle se mit à rire parce que ça faisait bien longtemps qu'elle n'était plus une gosse. Une femme moderne, pleine de vie, mais déjà presque trop fané pour être mère et fonder une famille. Chose dont elle n'avait pas envie. De toute façon ça n'était pas compatible avec sa seconde vie.

« -non... » répondit Jo en penchant la tête sur le côté avant de préciser : « -j'ai pas mal bougé, et j'aime énormément voyager. J'ai passé quelque année en France, mais j'aime beaucoup la Nouvelle-Orléans. Je ne sais pas, cette ville à une âme bien à elle. » Une ambiance qu'elle aimait. La jeune femme se pencha à nouveau pour jouer à son tour, et Sam vint se coller à elle pour lui donner semble-t-il des conseils. Elle fixa ses yeux sur son objectif, évitant de tourner la tête. Elle sourit à nouveau pour elle même. D'ordinaire, elle aurait peut-être jouer le jeu, ou été plus provocante. Mais elle se contenta de jouer, et de louper son coup : « -pas terrible tes conseils... » lança Jo' en posant la queue de billard sur le côté. « -tu es été marié ? » oui d'accord c'était peut-être direct, mais c'était lui qui avait parlé de femme imaginaire la dernière fois. « -t'es pas obligé de répondre si c'est le cas et que c'est sujet sensible. » Oui pas la peine qu'il se mette à chialer, parce qu'elle ne gérerait pas ça. Jo prit son verre, et avala une gorgée du liquide ambré.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Manhattan Redlish
MESSAGES : 90
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Sign : Tumblr - Icon : ghostsinthedaylight

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903
Tortue




Prénom
Nom

J'ai 46 ans ans et je vis à la Nouvelle-Orléans, États-Unis. Dans la vie, je suis agent du FBI infiltré et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance , je suis célibataire et je le vis plutôt bien car qui pourrait supporter une telle vie ?!





avatar ©️ Manhattan Redlish


Ce soir, l’agent infiltré voulait oublier qui il était vraiment, ce qui était son quotidien, jour après jour. Ce soir, il voulait seulement être lui-même, apprendre à connaître la jeune femme et passait une soirée agréable sans se soucier du lendemain, de ce qui pouvait bien l’attendre au pied levé. Alors, pour cela, il accepta les nouvelles règles que lui proposa Jo. Il lui confia son âge, sans mentir et souleva le fait qu’il ne lui retournerait pas la question pour des raisons qui s’imposaient d’elles-mêmes. C’était une femme. Néanmoins, Jo lui avoua qu’elle était plus jeune que lui et cela le fit sourire alors qu’il jeta un regard en coin à cette dernière avant de se mettre à rire de bon cœur « En général, j’ai une préférence pour les cougars, mais je ferai une exception pour toi ce soir » rétorqua-t-il taquin. L’âge n’avait jamais été, pour Isaac, un élément essentiel chez une femme, mais il apprécia le fait que c’était réciproque et qu’elle ne le trouvait pas trop « vieux » pour elle.

Ce fut de nouveau au tour d’Isaac de poser une question et il décida, cette fois-ci, de s’intéresser à ses origines. Il salua le parcours de Jo et sourit lorsqu’elle évoqua la Nouvelle-Orléans et son style si particulier « On se sent chez soi ici… » souffla-t-il un peu pour lui-même avant d’ajouter « Derrière cette élégance et ses talons hauts, se cache une femme baroudeuse… Intéressant ». Il avait envie de lui demander pourquoi la France, mais se tut. Ce n’était pas à lui de poser les questions. Il retourna vers la table, prit une gorgée de sa bière, et décida de donner quelques conseils à Jo, non sans se montrer charmeur, mais elle ne répliqua pas et rata même son coup « Je n’ai jamais dis que j’étais bon professeur » rétorqua-t-il pour sa défense avant de prendre place pour jouer à son tour. Son geste resta en suspend et il releva son regard brun sur la jeune femme « Non, ne t’en fais pas » et joua avant de répondre. Il rata, à son tour, son coup et se rapprocha de Jo pour lui tendre la queue de billard « J’ai été marié, une fois et seulement pendant 2 ans. Enfin 1 ans pour elle car elle ne comptait que les moments où j’étais à ses côtés. En voyant qu’elle n’était pas heureuse, j’ai demandé le divorce » Il prit une gorgée de sa bière, laissant son regard se poser sur un point invisible. Isaac avait demandé le divorce parce qu’il ne voulait pas, que pèse sur ses épaules, la culpabilité de l’avoir quitté à cause de son travail alors qu’en l’épousant, elle savait pertinemment ce qu’il faisait et penser pouvoir le supporter. Mais tout cela, c’était il y a bien longtemps. Un nouvelle gorgée et releva son regard sur la jeune femme qui l’accompagnait à ses côtés « Désolé, j’étais absent. La fatigue. Et toi, pourquoi être partie en France quelques années ? »

Isaac était curieux. Il avait envie de savoir pourquoi Jo n’avait pas choisi l’Angleterre, le Japon ou tout simplement un autre État des États-Unis comme la majorité des américains. Elle était partie en France, et cela pour plusieurs années. Ce n’était pas anodin. Il termina sa bière et fit signe au serveur d’en apporter deux autres. Il n’avait pas envie que la soirée cesse pour le moment, il se sentait bien en sa compagnie, loin de Delmonte, loin du FBI. Un moment de quiétude qui était si sacré aux yeux de l’agent, qu’il aimerait qu’il se pérennise au-delà de cette simple soirée…






 
«Red is a new black»
«Nous devenons ce que nous sommes. Vous ne pouvez pas juger un livre sur sa page couverture. Mais on le peut à partir  des premiers chapitres et plus certainement encore quand on a lu le dernier.» RED © Chester
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
"On peut rêver devant la beauté, on agit devant le danger" [Isaac/Jo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Vestibule du bureau du Gardien
» « Dans nos ténèbres, il n'y a pas une place pour la beauté. Toute la place est pour la beauté. » | Caranthel
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» René Civil devant le tribunal criminel
» Peut-on Esperer Un Changement En Haiti ????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: