Partagez | 
 
 
 

 Je trouve pas ça sexy que tu me fasses taire d'une phrase [ft Mama Marvel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 
avatar
Mama Marvel
Féminin MESSAGES : 3034
INSCRIPTION : 19/09/2017
ÂGE : 24
RÉGION : île de France
CRÉDITS : avatar > MissElysium, gif > captain rogers, signature > Crazyoilmachine

UNIVERS FÉTICHE : univers venant de livres (hp, hg, âmes vagabondes), de DA (disney, avatar le dernier maître de l'air), de films (marvel, à l'eau de rose) ou réel, bref un peu tout...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1224-eljos-danser-sous-la-pluie#181 http://www.letempsdunrp.com/t1474-c-est-l-histoire-de-ma-vie http://www.letempsdunrp.com/t1388-dans-mon-monde-a-moi-il-n-y-a-que-des-poneys
Hélo



Sukoji
J'ai 17 ans et je vis sur les terre de la nation du feu, au Sud. Dans la vie, je suis à l'école privée de la nation du feu et je m'en sors bien comme bourgeois. Sinon, je suis célibataire et c'est normal.




Ren Hakuryuu ©️ par ici
Elle est forte, vraiment forte. Sukoji est impressionné par son courage et sa concentration. Ses émotions se lisent tellement facilement sur son visage -puisque ce sont des émotions qu'il connaît- et ça le touche. Elle met autant d'ardeur que lui dans ses exercices. Est-ce pour lui montrer qu'elle aussi est douée et qu'elle n'a pas besoin de ses entraînements ? Ou l'inverse, elle a conscience de ce que cela apporte ? Sukoji sait qu'il a exagéré pour celui-là pourtant il n'a pas pu s'en empêcher, comme si une guerre d'esprit, une guerre inconsciente se jouait entre eux.

Soudain, le drame. Tout cela s'est passé trop vite pour qu'il réagisse, pourtant il a vu chaque détail de l'action. Comme une conscience pleine des choses. Il l'a vue paniquer, courir, perdre l'équilibre, chercher une solution, passer au travers du feu. Immédiatement Sukoji éteint tout et fait deux pas dans sa direction. Puis il s'arrête, il ne sait pas quoi faire, il ne sait pas comment réagir. Doit-il se montrer le gentleman que son père veut qu'il soit -envers des filles de nobles seigneurs de la maison du feu certes- ? Mais que va-t-elle penser de lui s'il agit comme ça ? Elle le déteste non ? Puis il ne va pas courir vers elle, ce serait trop dégradant pour sa personne. Alors il lui répond juste un mot. « Non. » Parce qu'il ne sait pas quoi dire d'autre. Et il la regarde tenter de se soigner. Il est content qu'elle soit la fille de sa mère, parce qu'elle est réputée comme une excellente soigneuse. Il s'approche d'elle et lui tend sa main. « On va aller voir ta mère ? Elle va te soigner. C'était pas prévu ok ? » S'excuser est encore trop difficile, puis il fait une fixette sur le fait que sa mère va la soigner, ce n'est pas si grave non ? Enfin, si, il a peur que sa mère le juge, que son père lui fasse des remarques. « Allez viens. » Son ton est un poil trop sec et cela ne risque pas de lui plaire, mais il s'en veut, il se sent coupable. Et il ne sait pas comment traduire tout cela.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Leonnor
Féminin MESSAGES : 218
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 26
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://[url=http://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-wit http://www.letempsdunrp.com/t2237-y-a-plein-d-idees-pour-tous-les-gouts-la-dedans-7-7-idees-libres
Flash



Amelia Forbes
J'ai 16 ans et je vis en Antarctique, dans la tribu de l'Eau. Dans la vie, je suis étudiante et je m'en sors moyennement. Sinon, grâce à mon indifférence à ce sujet, je suis célibattaire et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.


avatar ©️ me



Et là d'un coup, le restant de calme qu'elle avait s'envole en fumée. La jeune éructe comme un volcan en colère. "Non ! C'est tout ce que tu trouves à dire ? T'es même pas fichu d'être désolé par-dessus le marché ? Ça te boufferait la langue hein. Oh je suis le grand Sukoji de la Nation du FEU, on s'excuse pas nous, on préfère tout cramer sur notre passage." Mordante, elle n'a pas prévu de s'arrêter en si bon chemin. C'était sa faute, il n'avait qu'à pas se comporter comme le dernier des enculés aussi. Elle regarde faisant celle qui ne comprend. Puis elle se redresse seule bien que péniblement " Ma mère est pas là aujourd'hui donc elle risque pas de me soigner. Et t'es personne pour me donner des ordres comme ça. On n'est pas amis, la preuve d'ailleurs ! Quand je pense que tu te permets de me parler comme ça. Je suis pas ton putain de chien Sukoji !" C'est plus fort qu'elle et ça sort avec une facilité déconcertante. En même temps, il faut dire qu'elle souffre énormément. La douleur, la vexation de s'être plantée et le fait que Sukoji ne sache même pas dire pardon suffisent amplement à faire sortir la bombe à retardement qu'est la jeune femme. Il faut avoir des talents particuliers pour la désamorcer.  Après la colère viens la mauvaise foi. " De toute façon, je suis sûre que tu es CONTENT de m'avoir blessé. Ça prouve à quel point tu m'es tellement SUPERIEUR. C'est tout ce qui compte pour toi de toute façon. De prouver que t'es meilleur que moi." La femme est énervée alors elle crache la vérité telle qu'elle la ressent depuis toujours. C'est pour ça aussi qu'elle râle souvent après lui, parce qu'elle n'a pas l'impression d'être à la hauteur. Et qu'en plus de cela, il le lui  frotte au visage constamment pour qu'elle n'oublie jamais qu'ils ne sont pas égaux.  Sur ces mots, elle commence à s'éloigner du camps d'entraînement pour mettre de la distance entre eux deux. Dieu seul sait ce qu'elle serait encore capable de dire s'il s'avérait que le garçon avait l'imprudence de vouloir continuer la conversation.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Mama Marvel
Féminin MESSAGES : 3034
INSCRIPTION : 19/09/2017
ÂGE : 24
RÉGION : île de France
CRÉDITS : avatar > MissElysium, gif > captain rogers, signature > Crazyoilmachine

UNIVERS FÉTICHE : univers venant de livres (hp, hg, âmes vagabondes), de DA (disney, avatar le dernier maître de l'air), de films (marvel, à l'eau de rose) ou réel, bref un peu tout...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1224-eljos-danser-sous-la-pluie#181 http://www.letempsdunrp.com/t1474-c-est-l-histoire-de-ma-vie http://www.letempsdunrp.com/t1388-dans-mon-monde-a-moi-il-n-y-a-que-des-poneys
Hélo



Sukoji
J'ai 17 ans et je vis sur les terre de la nation du feu, au Sud. Dans la vie, je suis à l'école privée de la nation du feu et je m'en sors bien comme bourgeois. Sinon, je suis célibataire et c'est normal.




Ren Hakuryuu ©️ par ici
Et la culpabilité naissante qui se forme au creux de son ventre n'a peut être rien à voir avec le fait qu'elle ait été brûlée par sa faute. Cette culpabilité vient de plus loin, de cette incapacité à faire face à ses sentiments à ce qu'il ressent. Pourquoi tout doit être si froid avec lui ? Pourquoi apprécie-t-il ce masque d'indifférence qu'il revêt chaque jour ? Sukoji a envie de changer, d'être ce feu qui se laisse aller, qui ne se soucie pas ce que les autres pensent et qui va où il veut. Sauf qu'il n'arrive pas à lâcher prise sur ce qu'on lui a toujours enseigné. C'est un bon soldat obéissant.

La jeune fille a haussé le ton, elle ne crie pas, mais sa voix ne laisse aucun doute à sa colère, elle se met debout, puis elle se dirige vers la sortie. Chaque mot lui écorche le visage, lui pointe une lame dans le coeur. Ainsi elle aussi ne se sent pas à la hauteur ? Comme si la grande Amelia avait quelque chose à lui envier, si seulement elle savait combien elle est merveilleuse et combien elle a de la chance. Mais ça, jamais, il ne lui dirait. Alors il se tait. Puis, un nouveau sentiment s'installe en lui. Est-ce le remord ? Alors il hurle, elle n'est pas si loin, elle devrait l'entendre. « PARDON OK C'EST CA QUE TU VEUX ? » Sa voix tremble, prendra-t-elle cela pour de la colère ? Alors que lui-même n'ose s'avouer ce qu'il se passe ?

Avant même qu'elle ne se retourne ou qu'elle lui réponde, il a tourné le dos et il est parti. Elle prendra ça pour de la suffisance, alors qu'il ne souhaite que cacher son trouble. Rapidement il se met à courir, il aime courir, ça lui permet de ne plus penser à rien sinon à son souffle et à ses pas.

plus tard

Allongé dans son lit, il regarde le plafond, les poutres apparentes, magnifiques, elles feront l'affaire. Sukoji s'en veut un peu de faire ça à la famille Forbes, mais il ne voit pas d'autres manière de s'amender. Il veut retrouver Amelia pour autre chose qu'uniquement les entraînements, il veut la voir dans un temps informel, pour que cette compétition cesse. Alors, il saute comme un singe -et songe à son insulte de la veille- et s'approche de la base. Doucement, il fait chauffer ses mains pour affaiblir la poutre. Pourtant son feu est trop vif, il manque de se brûler. Est-il si fou que cela ?

Puis c'est au tour de la seconde poutre de subir un sabotage. Il aurait aimé quelque chose de moins voyant, mais il n'a pas d'autres idées, c'est Amelia qui est douée pour les bêtises, qu'est-ce qu'ils en ont fait ensemble avant. Petits ils étaient amis, quoiqu'ils se disent. Il accroche un poids au dessus de la poutre qui menace de briser à chaque instant, puis il s'en va dîner. Si se blesser l'aiderait sûrement à se faire pardonner d'Amelia, mourir écrasé par une poutre n'est pas non plus son objectif.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Leonnor
Féminin MESSAGES : 218
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 26
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://[url=http://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-wit http://www.letempsdunrp.com/t2237-y-a-plein-d-idees-pour-tous-les-gouts-la-dedans-7-7-idees-libres
Flash



Amelia Forbes
J'ai 16 ans et je vis en Antarctique, dans la tribu de l'Eau. Dans la vie, je suis étudiante et je m'en sors moyennement. Sinon, grâce à mon indifférence à ce sujet, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.


avatar ©️ me



Maudit Sukoji, foutue nation du feu. Elle éructe en observant sa blessure. Elle est du genre  à grommeler longtemps et à ressasser dans son coin jusqu'à être de nouveau calme.  Et elle le fait très bien. Elle est encore plutôt agacée par sa manière de lui avoir parlé. C'est comme ça qu'on dit pardon en l'agressant à moitié ?  En plus, le mufle s'est permis de partir. Même pas fichu d'assumer ses erreurs jusqu'au bout. Or d'elle, la jeune femme observe la petite cabane qu'elle a aménagé et que Sukoji habite. N'empêche, il ne mérite pas tout le travail qu'elle a fait en fin de compte. Il se prend pour qui cet idiot à venir comme si l'était en terre conquise. En plus, il lui a fait du mal et n'est même pas foutu de s'excuser. De rage, elle pénètre dans l'habitacle et observe la salle de bain. Elle se concentre pour commencer à augmenter la pression dans les tuyaux. L'eau finit par commencer à couler partout par de multiples fuites. Bientôt la zone sera suffisamment inondée pour qu'il dorme bien frigorifié. En effet, le système de chauffage utilise la chaleur de l'eau qui coule dans les conduits tout autour de la maison. Les eaux évacués passent d'abord par ses conduits avant d'être recyclées et réinjectées pour servir d'eau aux tuyaux qui sont nervurés dans tous les murs de la maison. Ce système a été mis en place en collaboration avec la nation du feu pour le système de chauffage et la nation de l'eau pour la circulation du flux. Encore une brillante idée. Contrairement à l'idée actuelle d'Amelia qui ne se rend pas compte de suite que couper le chauffage et inonder la salle de bain sont deux problèmes qu'elle devra résoudre plus tard.

Ils sont en plein milieu du repas quand un gigantesque boom se fait entendre provenant du jardin. Amelia faisait tout pour ignorer Sukoji et supposait que c'était bien réciproque. Toutefois le bruit la fit sursauter suffisamment pour sortir de son mutisme et de sa bouderie présente. Tous se bousculèrent  jusqu'à l'endroit où dormait Sukoji. Le lit était complètement pulvérisé par la poutre qui était tombée dessus. De plus, l'eau qui s'écoulait avait commencé à geler un peu partout. La consternation se lisait sur tous les visages. Amelia n'était pas au courant pour la poutre en tous les cas. Elle ne voulait pas non plus que l'histoire de l'eau lui retombe dessus ou que Sukoji s'en rende compte alors, elle promit s'occuper demain de réparer en disant que c'était sans doute un malencontreux accident. Les parents étaient loin d'être stupides mais décidèrent tacitement et de concert de faire comme s'ils ne comprenaient pas du tout ce qui avait pu se passer. Ils voyaient bien par quoi avaient pu être provoquées les marques mais n'étaient pas forcément capables de déterminer le pourquoi du comment. De toute façon tant qu'on ne détruisait pas la maison principale, ils pouvaient bien s'amuser à avoir leur rapport explosif. Ils haussèrent les épaules en se regardant et se détournèrent. Conjointement, une idée germa pour arranger la situation. Lorsque le soir vint, les deux parents  arrivèrent devant la chambre d'Amelia et entrèrent.

"Comme Sukoji ne peut dormir nulle part" commence son père.
"Et que la poutre a manqué de le tuer" rajoute sa mère avec un air peu amène.
"Il dormira dans ta chambre tant que les réparations idoines n'auront pas été effectuées. C'est trop dangereux pour le moment."

La jeune fille allait ouvrir la bouche  "MAI..S"
" Il n'y a pas de mais qui tiennent Amelia, si tu n'es pas contente tu peux toujours aller dormir dehors, c'est ma maison c'est moi qui décide." ajouta sa mère d'un air menaçant.

Une règle tacite dans la famille disait qu'on n'allait pas contre Maman Forbes sous peine d'y laisser des plumes. Amelia avait beau ne pas être d'accord, elle tenait malgré tout à rester en un seule morceau. Elle n'avait pas envie de se réveiller un matin tondue. Elle grommela son accord avec un air boudeur.  
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Mama Marvel
Féminin MESSAGES : 3034
INSCRIPTION : 19/09/2017
ÂGE : 24
RÉGION : île de France
CRÉDITS : avatar > MissElysium, gif > captain rogers, signature > Crazyoilmachine

UNIVERS FÉTICHE : univers venant de livres (hp, hg, âmes vagabondes), de DA (disney, avatar le dernier maître de l'air), de films (marvel, à l'eau de rose) ou réel, bref un peu tout...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1224-eljos-danser-sous-la-pluie#181 http://www.letempsdunrp.com/t1474-c-est-l-histoire-de-ma-vie http://www.letempsdunrp.com/t1388-dans-mon-monde-a-moi-il-n-y-a-que-des-poneys
Hélo



Sukoji
J'ai 17 ans et je vis sur les terre de la nation du feu, au Sud. Dans la vie, je suis à l'école privée de la nation du feu et je m'en sors bien comme bourgeois. Sinon, je suis célibataire et c'est normal.




Ren Hakuryuu ©️ par ici
Le fracas qui se fait entendre est faramineux. Et c'est uniquement de sa faute. Sukoji s'en veut complètement, on l'accueille dans un charmante maison, il apprend beaucoup de chose et sa seule action est de briser cet équilibre. Honteux -tout en sachant se garder de le montrer- il s'approche voir les dégâts. Il est tellement surpris de voir l'eau gelée qu'il n'a même pas besoin de feindre la peur, parce que lui même craint ce que cela veut dire : elle a voulu le tuer ? Les parents n'auraient pas pu faire ça et, malgré tout, Sukoji ne croit pas à l'accident. Il frissonne et détourne le regard. A quel point ont-ils l'esprit éloigné l'un de l'autre ? Dire qu'il voulait seulement lui demander pardon à la base.

Ronchon, il retourne dîner, les pensées ailleurs. Il aligne à peine ses mots, se contentant de répondre laconiquement à ce qu'on lui demande. Puis la nouvelle tombe : il ira dormir avec Amelia. Une étrange langueur l'emporte, il devrait être content puisque c'était son but, mais maintenant il ne sait plus. Dans quelle mesure peut-il demander à son père d'annuler le séjour et rentrer chez lui ? Sera-t-il vu comme lâche incapable de tenir jusqu'au bout ?

« Hello »

Pourtant, le voilà sur le seuil de la chambre d'Amelia. Il n'ose entrer, son sac à la main, avec les affaires qu'il a pu sauver de la noyade. Il se mord la lèvre, bizarrement toute son assurance est partie, il est sacrément blessé dans son orgueil, maintenant qu'il découvre à quel point elle le hait.

« Écoute, je crois qu'on est assez grand pour mettre nos différents de côté pour la nuit, je m'installe ou ? » Encore une fois, il joue l'homme intelligent et mature, encore une fois, il la rabaisse sans même s'en rendre compte.

Installé sur son matelas, il fixe le plafond et repense à la poutre. « Ça va mieux ta brûlure d'ailleurs ? Je, je crois que je suis désolé. » Les mots sont sortis plus facilement dans l'air sombre de la nuit, alors qu'ils ne se regardent pas, qu'ils sont juste allongés.


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Leonnor
Féminin MESSAGES : 218
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 26
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://[url=http://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-wit http://www.letempsdunrp.com/t2237-y-a-plein-d-idees-pour-tous-les-gouts-la-dedans-7-7-idees-libres
Flash



Amelia Forbes
J'ai 16 ans et je vis en Antarctique, dans la tribu de l'Eau. Dans la vie, je suis étudiante et je m'en sors moyennement. Sinon, grâce à mon indifférence à ce sujet, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.


avatar ©️ me



Amelia l'observe avec un air plutôt peu amène. Déjà, elle ne supporte pas le fait de ne jamais parvenir à avoir raison et à s'imposer face à sa mère. Autant, la jeune fille peut faire entendre raison à son père parfois autant avec sa mère, c'était impossible. Elles avaient toutes les deux un trop fort caractère et malheureusement maman Forbes le maniait avec plus de brio que sa fille pour le moment. Elle ne comptait pas répondre de base. La jeune rousse avait décidé de l'ignorer et de lui montrer à ce prétentieux qui était le plus adulte des deux. Après tout, ce n'était pas parce qu'ils se trouvaient dans la même chambre qu'ils étaient obligés de com… QUOI ? Attendez un instant. Amelia, se tourne vers Sukoji avec un air outré. Elle aurait pu faire comme si de rien n'était s'il ne venait pas de dire les mots exacts qui pouvaient déclencher une raz-de-marée immédiat. Certes, ce n'était pas nécessairement quelque chose de complexe mais Sukoji, on pouvait le dire sans sarcasme ou presque, savait manifestement toujours trouver les mots qu'il fallait.

" TU CROIS que tu es désolé ? TU CROIS ? Non mais attends, tu te prends pour qui au juste en fait ? Non parce que bon t'es tout le temps là sur tes grands chevaux à te croire meilleur que tout le monde mais c'est quoi ton problème en fait ? POURQUOI t'es pas FOUTU d'être un PUTAIN d'humain décent ? Tu te sens même pas désolé de m'avoir fait du mal ? Ou pardon tu "crois" que tu l'es mais merde Sukoji tu devrais être en train de ramper sur le sol pour demander mon pardon là. MAIS NON MOSSIEUR a trop de fierté alors MOSSIEUR se la joue grande seigneur "on peut mettre nos différents de côté Amelia." Elle singe Sukoji en prenant un faux air sérieux. "Soyons adultes Amelia". T'es quoi au juste ? Un sociopathe qui ressent aucun émotion ? Il aurait fallu que je perde l'usage de mon bras pour que tu te sentes désolé ? Ou alors tu me détestes tellement que t'es juste DESOLE d'avoir été satisfait de me faire du mal. Faut dire que t'es super doué pour ça de toute façon." Elle finit sa diatribe en reprenant sa respiration haletante. Elle a les joues rouges. Ça lui a fait du bien de lâcher sa frustration sur lui. Elle se retourne en croisant les bras pour faire face au mur. Il a qu'à se débrouiller avec ça ce débile même pas capable de faire des excuses convenables.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Mama Marvel
Féminin MESSAGES : 3034
INSCRIPTION : 19/09/2017
ÂGE : 24
RÉGION : île de France
CRÉDITS : avatar > MissElysium, gif > captain rogers, signature > Crazyoilmachine

UNIVERS FÉTICHE : univers venant de livres (hp, hg, âmes vagabondes), de DA (disney, avatar le dernier maître de l'air), de films (marvel, à l'eau de rose) ou réel, bref un peu tout...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1224-eljos-danser-sous-la-pluie#181 http://www.letempsdunrp.com/t1474-c-est-l-histoire-de-ma-vie http://www.letempsdunrp.com/t1388-dans-mon-monde-a-moi-il-n-y-a-que-des-poneys
Hélo



Sukoji
J'ai 17 ans et je vis sur les terre de la nation du feu, au Sud. Dans la vie, je suis à l'école privée de la nation du feu et je m'en sors bien comme bourgeois. Sinon, je suis célibataire et c'est normal.




Ren Hakuryuu ©️ par ici
Sukoji avait dit quelques mots pour combler le silence ou pour tenter de s'excuser. Ce n'était qu'un souffle fragile, un de ceux qui font danser la flamme d'une bougie. Sauf que lorsque l'atmosphère est saturée, un simple regain d'air peut tout faire exploser et c'est ce qu'il s'est passé. Les mots -un peu trop simples- de Sukoji ont engendré la fureur d'Amelia. Une tornade, un ouragan, un raz de marée. C'est l'explosion totale et Sukoji se cache sous sa couette, les yeux écarquillés et le souffle court : qu'a-t-il déchaîné ? Il a du mal à respirer, se demandant comment elle fait elle pour respirer.

Et chaque mot d'Amelia s'enfonce en plein coeur, il se sent coupable, il se sait coupable, pourtant il n'a pas l'impression d'avoir réellement commis un tel tort. Se lâche-t-elle sur lui parce qu'elle n'a personne d'autre à sa portée ? Il aimerait s'en convaincre, mais il sait au fond que ce n'est qu'une excuse, qu'il n'est qu'un moins de rien, qu'il ne la vaut tellement pas, c'est pour ça qu'il a un masque lui, alors qu'elle est si vivante, si entière.

Quand elle se tait, il reste silencieux quelques instants, n'osant rompre ce moment, sauf qu'elle risque d'exploser à nouveau, lui reprochant de mettre du temps ou d'en avoir rien à faire.

« Non mais t'es sérieuse, tu te crois sans reproches et sans défaut ? Je me suis combattu comme j'ai pu à ton entraînement et t'a essayé de me tuer, t'as juste pas réussi, alors arrête un peu de tout refouler sur moi, merde à la fin. Franchement, tu te mets toujours tellement haute, tu es géniale, tu es trop forte... » Il s'arrête, essoufflé, il n'a pas du tout l'habitude de s'énerver, de laisser tomber ce masque d'indifférence. C'est une émotion trop forte qu'il ne maîtrise vraiment pas, pas plus que la peine ou le pardon. Il se mord la lèvre, se rend compte qu'il s'est arrêté au milieu d'une phrase et qu'il ne peut pas finir comme ça. « Non mais je suis qu'un gamin, comme toi, en fait, je pense qu'on se prend trop au sérieux. On apprend des choses l'un avec l'autre, mais on va pas sauver le monde et on est en vacances non ? » Il tripote la couverture de ses doigts, cherchant à faire autre chose que juste parler, il a envie de faire la paix avec elle, de lui proposer, mais elle va tellement l'envoyer chier. Il a envie de lui dire aussi qu'elle ne s'est pas brûlé le bras, qu'elle n'a pas si mal, mais il se retient aussi. « Je ne te hais pas Amelia et je sais qu'on pourrait être ami. » Est-ce qu'il sait ou est-ce qu'il en a envie ? La ligne est mince et il sait où il se positionne, mais il n'ose pas lui dire parce qu'elle va l'envoyer bouler.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Leonnor
Féminin MESSAGES : 218
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 26
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://[url=http://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-wit http://www.letempsdunrp.com/t2237-y-a-plein-d-idees-pour-tous-les-gouts-la-dedans-7-7-idees-libres
Flash



Amelia Forbes
J'ai 16 ans et je vis en Antarctique, dans la tribu de l'Eau. Dans la vie, je suis étudiante et je m'en sors moyennement. Sinon, grâce à mon indifférence à ce sujet, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.




avatar ©️ me



" Je me suis permise de te faire un entraînement difficile parce que je savais que t'étais capable de le faire. Clairement, tu peux pas me parler d'ego franchement t'es celui qui me prend de haut tout le temps…" Est-ce qu'il se rendait compte de toutes les fois où il s'était moqué d'elle ou l'avait provoqué en lui disant qu'il était meilleur qu'elle sur tous les plans. Elle a répondu de façon moins véhémente que prévu parce que la soudaine colère de Sukoji l'a un peu surprise. Lui qui est d'ordinaire si froid. Un inconnu aurait certainement interverti leur nation d'origine.  Elle ne répond pas tout de suite parce que dans le fond ce sont toujours des gosses. Elle l'oublie souvent aussi parce qu'elle a tellement la pression de devoir être à sa hauteur tout le temps. Elle le sait qu'il ne la considère pas comme une égale. Amelia déteste cette condescendance qui se lit de tous les actes de Sukoji envers elle. Peut-être qu'elle voulait que l'entraînement soit difficile pour qu'il rate au moins une fois. Or, c'était encore elle qui s'était planté. Elle baisse les yeux un moment, interdite, cherchant ce qu'elle peut répondre à ce qu'il vient de lui dire. Sa voix est un peu boudeuse mais elle est clairement plus disposée à un semblant de communication.

"Pourquoi tu voudrais être ami avec moi ? Tu t'en veux même pas que j'ai été blessé à cause de ton entraînement. Je suis sûre que tu penses que j'avais qu'à être meilleure de toute façon. C'est toujours de ça dont il s'agit, ce qui compte pour toi c'est de me rappeler combien tu m'es supérieur en tout." Sa voix s'est terminée dans un semblant de murmure. Ça aurait été difficile pour elle d'exprimer ce qu'elle avait voulu lui communiquer par ses mots. Il y avait un peu de tout, de la jalousie, de la tristesse, de l'admiration et de la lassitude. Elle baissa les yeux légèrement. La jeune femme n'avait pas besoin de le voir pour sentir une rougeur de gêne se profiler à l'horizon. "Je suis pas au niveau pour être ton amie non ?" finit-elle avec une pointe d'amertume. Elle aurait aimé que les choses soient différentes mais ça n'était pas le cas. Ils étaient en compétition depuis toujours, difficile d'oublier un formatage qui avait fait que tout devenait une compétition du brossage de dents à la préparation du repas.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Mama Marvel
Féminin MESSAGES : 3034
INSCRIPTION : 19/09/2017
ÂGE : 24
RÉGION : île de France
CRÉDITS : avatar > MissElysium, gif > captain rogers, signature > Crazyoilmachine

UNIVERS FÉTICHE : univers venant de livres (hp, hg, âmes vagabondes), de DA (disney, avatar le dernier maître de l'air), de films (marvel, à l'eau de rose) ou réel, bref un peu tout...
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1224-eljos-danser-sous-la-pluie#181 http://www.letempsdunrp.com/t1474-c-est-l-histoire-de-ma-vie http://www.letempsdunrp.com/t1388-dans-mon-monde-a-moi-il-n-y-a-que-des-poneys
Hélo



Sukoji
J'ai 17 ans et je vis sur les terre de la nation du feu, au Sud. Dans la vie, je suis à l'école privée de la nation du feu et je m'en sors bien comme bourgeois. Sinon, je suis célibataire et c'est normal.




Ren Hakuryuu ©️ par ici
Le ton d'Amelia a perdu en intensité, elle n'hurle plus, peut être que la réelle colère de Sukoji l'a calmée ? A moins qu'elle ait juste fini de crier ? Ou qu'elle ne soit véritablement pas si en colère que cela ? Sukoji se garde pourtant bien de faire une remarque. Les yeux fixé au plafond, afin d'éviter de voir toute la rangée de poupée qui trône fièrement sur les étagères d'Amelia. Il n'en a pas peur, oh non, c'est bien pire que cela. Il frissonne et relève les yeux au plafond. Là il ne voit personne, pas même Amelia et c'est peut être bien mieux.

Après un instant de silence, il se lance. « C'est donc vraiment comme ça que tu me vois ? » Les mots qui jaillissent de sa bouche ne sont qu'un murmure, ce n'est pas vraiment une question qu'il lui pose, il sait ce qu'il dégage et ce que les gens pensent de lui. Il n'a pas travaillé cette image toute sa vie pour être surpris du résultat. Peut être qu'au fond de lui, il espère que quelqu'un réussisse à se faufiler au travers de sa carapace et cette personne aurait pu être elle ?

Il serre la couette et lui répond du mieux qu'il le peut. « Tu penses qu'on s'entendrait mieux si on était pareil ? Tu penses qu'on se comprendrait mieux si on voulait constamment la même chose au même niveau ? » Il hésite, il a envie de lui demander pardon, mais il a peur de casser quelque chose, de se dévoiler de trop. Qu'elle sache qu'en réalité il cache ses émotions parce qu'elles lui font peur, qu'il est faible et que tout le monde le croit fort uniquement parce qu'il le montre. Sa tante, c'est elle qui lui a tout appris, c'est elle qui l'a aidé à devenir un jeune homme, c'est la seule qui lui a témoigné de l'amour véritable et lui il n'arrive pas à juste accepter à demander pardon. « En fait, c'est toi qui a raison Amelia. » Il s'arrête un instant, honteux, il n'a jamais aimé montrer qu'il lui était inférieur, mais le noir de la nuit l'aide. « J'ai paniqué quand j'ai vu ton bras et j'ai eu peur. Pour toi, évidemment, mais, comme tu dois t'en douter vu la haute estime que tu as pour moi, j'ai eu peur pour moi. Peur parce qu'après ça, j'ai compris à quel point tu me haïssais et je m'en veux, parce que tu n'imagines même pas combien je t'aime Amelia » Il s'arrête un instant puis se rend compte de l'énormité qu'il vient de dire. « En tant qu'amie, évidemment, mais tu comptes tellement pour moi. Toute l'année je m'entraîne pour être plus fort pour l'année prochaine, pour être digne de ce que tu attends de moi, de l'image d'où tu m'as placé, du rôle que j'ai. Je ne sais faire que ça, obéïr à l'image qu'on attend de moi, mais avec toi je le faisais avec plaisir, j'aimais nos instants de complicité. » C'est seulement maintenant qu'il comprend à quel point ce n'était sûrement pas de la complicité pour elle de se faire humilier. « Amelia, je suis désolé, sincèrement désolé pour ton bras, mais aussi ... pour tout le reste. » Et au fond de son corps, il ressent quelque chose, un feu brûlant. Il n'a jamais laissé libre court à ses émotions de la sorte. Bordel, les parents Forbes auraient mis de l'alcool dans son dîner pour délier sa langue ou quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Leonnor
Féminin MESSAGES : 218
INSCRIPTION : 23/08/2018
ÂGE : 26
RÉGION : IDF
CRÉDITS : Joumana Medlej

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend de quel pied je me suis levé ce matin
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://[url=http://www.letempsdunrp.com/t2229p10-sharing-tea-wit http://www.letempsdunrp.com/t2237-y-a-plein-d-idees-pour-tous-les-gouts-la-dedans-7-7-idees-libres
Flash



Amelia Forbes
J'ai 16 ans et je vis en Antarctique, dans la tribu de l'Eau. Dans la vie, je suis étudiante et je m'en sors moyennement. Sinon, grâce à mon indifférence à ce sujet, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.




avatar ©️ me



Elle se mordille la lèvre compulsivement. Elle a l'impression que la situation est complètement hors de contrôle. La jeune femme est en colère mais elle bénit maintenant la relative obscurité  parce qu'elle a conscience que ses joues pivoines la trahissent un peu trop. Son cœur a raté plusieurs battements quand il lui a dit combien il l'aimait jusqu'à ce qu'il rajoute en tant qu'amie. Bien qu'elle restât troublée, son rythme cardiaque parvint à reprendre une activité aussi normale que la situation le lui permettait. D'autant plus que Sukoji est bien lancé pour admettre qu'il a eu peur pour elle. Ça lui semblait être complètement incroyable. C'était comme si on lui avait fait boire de l'extrait de fleur de lune.

Dans la culture australe, il était dit que si on faisait boire une décoction de cette fleur, alors on pouvait aider à ouvrir les cœurs. C'était traditionnel de l'utiliser au cours des cérémonies de mariage pendant les vœux. La jeune femme évidemment ne croyait pas à ces balivernes mais l'attitude du jeune homme lui rappela cette vieille histoire. Celle de ce prince amoureux d'une roturière qui pour prouver leur amour réciproque avait parcouru pendant 465 jours les terres froides et gelées à la recherche de cette plante. C'était une plante étrange qui ne poussait que sous les premiers rayons de la pleine lune dans des endroits reculés. Lorsqu'il était revenu de son périple, il avait préparé la décoction lui-même. Chacun d'entre eux l'avaient bu et s'était jurés un amour éternel devant le père. Celui-ci cependant n'acceptait pas l'idée que son fils puisse s'être éprise d'une paysanne. Il avait ordonné au préalable qu'on empoisonne la boisson de la jeune femme. Cependant, ce fut le jeune prince qui mourut des suites de cette infortunée concours de circonstances. En effet, chacun avait croisé le bras pour offrir à l'autre une gorgée de son verre. La légende raconte que l'homme suspicieux à l'égard de son père avait pris le risque de mourir pour protéger sa bien-aimée. A la suite de la perte de son époux, elle se laissa mourir de chagrin. C'était une de ces légendes ancestrales qu'on se racontait le soir lorsque les veillées prenaient le ton étrange de la confidence et du mysticisme mêlés.  Cette légende était le symbole d'un amour si fort qu'on était prêt à en mourir et d'un amour si vrai que la vérité elle-même était mensonge à côté.

Alors qu'elle mettait de côté sa réflexion sur la légende, elle trouva le courage de regarder l'adolescent qui lui faisait face dans les yeux. Sa gêne restait malgré tout évidente. De même qu'elle avait la sensation désagréable d'un grattement au fond de son estomac depuis qu'il avait rajouté ce "en tant qu'amie, évidemment". Une part d'elle était étrangement rassurée car elle n'aurait certainement pas su quoi faire de cette information s'il l'avait aimé autrement que comme une amie, ne sachant pas elle-même définir la relation qu'elle avait avec lui. Une autre part était malgré tout un peu déçu que ça lui soit si évident qu'il ne puisse jamais la considérer ainsi. Était-elle ainsi si peu femme à ses yeux ? C'était une phrase à la fois rassurante et vexante. "Oublions ça alors." finit-elle par dire d'une voix plus calme que précédemment. "Je voulais juste que tu finisses enfin par admettre tes torts mais on dirait que c'est toujours si compliqué. Notre relation en fait est compliquée. Je voudrais juste avoir à faire à quelqu'un qui se conforme pas à cette image que la nation du Feu vous donne. Les fiers guerriers qui s'excusent jamais et qui se croient meilleurs que tout le monde. C'est irritant. Et en plus on dirait que vous êtes même pas capables de montrer vos sentiments. Parfois je trouve que tu ressembles un peu à un robot. Jeune t'étais plus spontané, tu montrais tes émotions. Maintenant, j'ai tout le temps l'impression qu'on se déteste et qu'on se mène la guerre." Elle tripote ses doigts. " D'une certaine manière, la compétition qu'on a ça me rassure parce que ça me donne l'impression que je suis suffisamment à ton niveau pour être ta rivale. Je me dis que sinon je serais totalement transparente." Elle baisse les yeux parce que dans le fond, elle réalise qu'elle est peut-être un peu transparente pour lui. "Pourquoi tu m'aimes Sukoji ? On fait que s'engueuler tout le temps, on se tire dans les pattes, on passe d'ailleurs tellement de temps à se disputer que personne penserait qu'on peut avoir une conversation sans que ce soit le cas. D'ailleurs, on parlerait même pas comme ça si on s'était pas encore disputé et que tu ne m'avais pas blessé. En tous les cas, tu as une drôle de manière de montrer ton affection. On se comprend pas toi et moi. "


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
Je trouve pas ça sexy que tu me fasses taire d'une phrase [ft Mama Marvel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Qui cherche trouve... [PV Tetsuya]
» Quand on cherche, on trouve! Mais pas toujours ce qu'on veut...
» YORK MALE 9 ANS TROUVE A PALAISEAU A ADOPTER
» Ou se trouve gobou ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers autres :: RP terminés-
Sauter vers: