Partagez
 
 
 

 Keep your heels, head & standars high

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 687
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Donut

Keep your heels, head & standars high Empty


Ernesto
J'ai 25 ans et je vis à Londres, R-U. Dans la vie, je suis enseignant d'histoire à l'université et je m'en sors bien. Sinon je suis célibataire et je le vis plutôt bien.




Eh non toujours secret


Une vraie blague. Pure et dure. Il n'aurait jamais cru en 100 ans qu'il se retrouverait dans une situation pareille pour une connerie pareille. Il y avait une différence entre une orientation sexuelle, et un agissement. Il n'était pas de ceux que l'on appelait les folles, pas de poignet cassé, pas de langage spécifique et aiguë. Bon d'accord, il y avait les crèmes et le rasage, mais ça, c'est très intégré désormais dans la société et ne veut absolument rien dire. Mais là, il avait l'air d'une folle, il en était persuadé. Il n'aurait jamais pensé devoir demander un jour à ses amies, de le transformer complètement en terme de genre. Houla, il vivait carrément le traitement des barbies, il pouvait désormais les comprendre et il détestait ça en un certain sens. Il n'aimait pas les filles, niveau attirance c'était un non bien clair, alors en devenir une équivalait à un inconfort terrible. Se faire pomponner en grande paresse par contre, il ne détestait pas. Il les observait faire jusqu'à la toute fin, et puis hop, il était temps d'aller avoir l'air d'un con dans un bar, avec son ami et sa maudite théorie.

Il n'avait absolument aucune idée si le résultat était réussi ou non, s'il avait l'air d'une drag-queen plus qu'autre chose... Il avait quand même des traits de son côté. Il n'avais pas la shape de Tom Hardy, ni cette tête avec des gros traits. Il avait une certaine finesse, et pouvait passer un peu plus pour une femme sportive.

« I fucking hate it. »

« Dude.... You're perfect! I would date you if I didn't know you had a surprise in your pants. But can you like... Change your voice? And act like a real girl ?»

Bonjour le gros roulement des yeux et le grognement typiquement masculin pour en ajouter une couche de plus. Il y alla avec une petite imitation parfaite. Il n'aurait jamais cru non plus que les longues années de sa jeunesse à caricaturiser la voix et gestes de sa sœur lui aurait été utile un de ses jours. Décidément oui, tout allait pour le mieux pour cette expérience, malheureusement pour lui et son confort merdique. Il était trop tard de toute manière, au moment même où il lui avait dit oui pour prouver le contraire de sa théorie bidon... On attire plus de fille, avec une fille. On verra bien.

Ernesto était là, devant les fait, angoissant à l'idée de se retrouver dans un pareil endroit avec ce début de paranoïa. Et si un de ses étudiant s'y trouvait, et pire, s'il le reconnaissait ? Mon dieu ce qu'il était con d'avoir dit oui. Il s'en voulait de plus en plus et ne tarda pas à se commander un verre. Du fort par pitié, il avait grandement de besoin pour passer au travers de sa soirée en espérant l'oublier, pourquoi pas. L'avantage dans les boîtes de nuits c'est qu'il y avait un coin paix, alias le bar.
Revenir en haut Aller en bas
 
Pupper
Pupper
Masculin MESSAGES : 655
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 23
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Donut

Keep your heels, head & standars high Empty


Oscar
J'ai 26 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis mixologue et je m'en sors très bien. Sinon, je suis céibataire et je le vis bien, je ne suis pas du genre à m'attacher, ça ruine le jeu du charme.




Carl Cunard
Petit copain, petite copine, c’est des concepts. Franchement c’est puéril. Les femmes. Quelle blague. Tu leur décroches la lune, elles veulent aussi les 79 lunes de Jupiter. Parce que rien n'est jamais assez beau, assez bon. Parce qu'une femme c'est bon une fois, puis ça devient chiant. Quand t'es trop insistant, quand tu la brusques un peu trop, quand tu lui achètes pas assez de trucs. Quand elle veut plus baiser juste parce qu'elle a 'plus envie' et que tu sens la laisse se refermer autour du cou, parce qu'elle veut tout de même te garder, tu dois faire le bon chien et t'obtiens même plus de friandises. Les femmes ça te pourri la vie. Tu entrouves la porte, elle met direct le pied dedans. Le truc, c'est de la tenir fermée, cette saleté de porte. Tu ouvres le pantalon, tu ouvres le porte-monnaie si tu veux bien, mais pas trop de l'un et encore moins de l'autre. La modération a bien meilleur goût.

Oscar avait appris ces sages leçons bien assez vite dans la vie. En homme qui se respectait, il ne refusait jamais une opportunité de bon coup, mais gardait toujours ces paroles à l'esprit. Ne vous méprenez pas, il aimait les femmes. Il adorait, les femmes. Mais en appliquant bien la règle de la porte fermée, en les tenant suffisamment près pour s'y plaire, et suffisamment loin pour s'en échapper. Pas d'attache, l'indépendance de l'âme, goûtant à maintes reprises aux plaisirs. Le boulot aidait, il connaissait tous les trucs pour les charmer, et toutes les techniques pour leur concocter des drinks qui leur ferait murmurer son nom avant même que ce ne soit commencé. La suite, elle leur ferait le crier.

Ce n'était pas lui qui se trouvait derrière le bar ce soir. Il aimait bien aussi goûter à l'expérience inverse, d'être cet être parmi tant d'autres dans cette masse de corps chauds en mouvement, avec un drink à la main, le feu dans l'âme et la mer dans les yeux. Yeux qui passaient pour la troisième fois sur une femme près du bar, aux côtés d'un homme qui ne pouvait clairement pas être son petit ami, parce qu'il était moche et elle était magnifique. Telle une déesse ayant posé pied sur Terre pour les toucher de sa beauté. Le moche en bavait clairement pour elle, cela se voyait comme le nez au milieu de la figure. Il n'avait aucune chance. Il était un insecte, dans ce vaste monde de la séduction. Or il se trouve qu'Oscar était pour sa part un maître dans l'art. Cet être divin le faisait flancher, lui qui aimait normalement prendre son temps pour choisir ne voulait plus rien savoir du reste du menu, il n'avait plus qu'elle en tête. Elle était parfaite.

Ses pas le guidèrent vers le bar, où il commanda à l'homme un drink pour la demoiselle. Elle lui avait l'air de quelqu'un qui pouvait tenir son alcool, allez savoir pourquoi, il ne lui avait donc rien commandé de ridiculement sucré comme du bonbon liquide, mais plutôt un cocktail goûteux où l'alcool ne se cachait pas sous les autres parfums. Appelez ça l'instinct. Le barman déposa le verre devant la demoiselle, mais n'eut pas à lui dire qui lui offrait la chose. Oscar avait pris les devant par lui-même, son regard éclatant rivé dans celui tout aussi bleuté de la demoiselle, le courant passant instantanément entre eux, ça il ne l'avait pas imaginé. Aucune subtilité dans cette façon qu'il avait de la dévorer des yeux, petit sourire aux lèvres, pas celui d'un prédateur, non, un beaucoup plus doux, tout charmant. Maître dans l'art.

Ses pieds le conduisirent tout droit aux côtés de la demoiselle, mais soudainement tout dérapa. Son coeur battait si fort, si vite, si fort, si fort ...
Les mots se mélangeaient dans sa tête, jamais une femme ne l'avait fait sentir comme ça, c'était stupéfiant. Si elle était magnifique de loin, de près elle était parfaite. Elle était renversante, elle lui donnait soudainement chaud et lui faisait un peu perdre ses moyens. Pris un peu au dépourvu, il lui sorti alors simplement la première phrase cohérente et toute faite qui se présenta suffisamment clairement à son esprit:

« Hey, I heard you're good in algebra, can you replace my X without asking Y ? »

Au moment où les mots quittaient sa bouche, il sentit qu'il venait de merder. Pas très délicat comme façon de s'adresser à une demoiselle, déjà il avait vu mieux comme pick up line, mais en prime c'était la façon la plus macho qui soit d'approcher une femme, et les femmes, elles aiment pas les gars macho. Il avait merdé et c'était une première, cette femme lui faisait un truc pas possible, merde alors. Une légère panique s'empara de lui, et dans son empressement de rectifier la chose, il poursuivit un peu misérablement « I mean, do you believe in love at first sight- or should I walk by again ? .... I .... actually, Im gonna walk by again. Forget everything. Nothing happened »

Il se détourna et s'éloigna de quelques pas en se traitant mentalement de tous les noms, se trouvant ridicule d'avoir déconné à ce point et probablement fait rater sa chance de la soirée. Ça ne lui arrivait pas, à lui, ce genre de truc. Faut croire qu'il y a une première à tout. Prenant une grande respiration, il fit alors demi-tour et revint lentement vers la demoiselle avec un air un peu piteux un peu adorable, petit sourire hésitant aux lèvres, l'air vachement chou en fait. « Sorry, that was bad ... Im not usually like that ... I got really nervous as I was about to introduce myself, you're just really stunning and it took my breath away. My brain too, I guess »


Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 687
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Donut

Keep your heels, head & standars high Empty


Ernesto
J'ai 25 ans et je vis à Londres, R-U. Dans la vie, je suis enseignant d'histoire à l'université et je m'en sors bien. Sinon je suis célibataire et je le vis plutôt bien.




Eh non toujours secret
Ils discutaient encore de théories diverses, Ernesto plutôt grumpy un peu en son genre, malgré qu'il commençait tranquillement à s'habituer à sa nouvelle forme. Il avait de beaux seins, une belle chevelure, et décidément faisait retourner plus d'une tête. Même celles de certaines fille avec parfois admiration, parfois jalousie. Si seulement ils savaient qu'il n'était rien de plus qu'un gros tas de mensonges, une belle illusion.

Un petit verre plus tard et il était définitivement de plus en plus dans son rôle, pile au bon moment pour l'entré de monsieur. Ce regard, qui finissait par peser, tout comme celui de son ami qui se faisait bien coquin. « Y'a un mec qui te mange comme un steak 5 étoiles Michelin » Et hop, la belle chevelure noire qui se retourne pour rencontrer droit dans les yeux cette fameuse personne qui refusait de le lâcher. Crap. « Mierda. Should I run and change back? » « Oh t'es cuit, il se lève. » « Crap, crap, crap, crap.» Il s'en voulait à mort d'avoir eu cette idée, parce qu'il ne pourrait pas avoir sa chance avec cet homme magnifiquement canon. Il lui avait même offert un verre bien fort, thank god il en aurait de besoin pour survivre.

Canon? Moins un a, et son n qui suivait. Dès qu'il eu ouvert la bouche, la drag queen en elle sortit à la perfection. Avec son air de jugement. « Bitch really? » Il venait effectivement de merder, et même un aveugle l'aurait vu. Les machos, il ne les aimait pas. Ni lui, ni elle, sa petite drag de la soirée. « Yeah, you better walk fast. » Oh mon doux il n'avait pas prit la plus gentille d'entre tous le pauvre. Elle lui ferait passer un mauvais quart d'heure, elle et son fort caractère. Son ami, lui, n'en pouvait plus, à se cacher et pleurer de rire pour le pauvre type qui ne devait pas comprendre ce qui le frappait tout d'un coup.

Il ne lui donnait pas plus d'attention, le laissant faire demi-tour, hop, une petite gorgée de plus pour passer lui aussi à travers tout ceci. Finalement, il aimait de moins en moins cette idée. Malgré que pour le moment, elle prouvait son point. Que la théorie de son ami était ridicule et qu'il resterait à jamais un éternel célibataire. Et le revoilà avec son air à la con, a réellement s'essayer de nouveau. De quoi lui faire rouler des yeux. « Honey, I gave you a chance to escape and you come back? You're crazy. » Mais hey, il avait fini par la rire, en reconnaissant que le type avait plus de couilles que lui. Avoir foiré autant que lui, il serait juste partit sans rien demander de plus, à se cacher pendant minimum un mois de temps. « I gotta say your balls are bigger than mines honey. » Littéralement, mais ça pouvait facilement passer pour sa poitrine bien généreuse qu'il montrait sans gêne. « But you know normal people, pay a drink, and then they come and say heeeyyy. Or put some drugs in it and steal their liver. What kind of guy are you ? » C'est quelle avait tout un langage, et un humour tout aussi bien. Finalement, Ernesto allait peut-être bien finir par se décider s'il aimait l'expérience ou non, s'il s'amusait ou non. L'autre à côté par contre, c'était définitivement la dernière option, qui se ramassa une bonne claque et la sassy drag queen. « Bitch shut up. At least he tries and I bet his balls aren't full of old century babies like yours.» C'était un burn assez brutal en soit.
Revenir en haut Aller en bas
 
Pupper
Pupper
Masculin MESSAGES : 655
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 23
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Donut

Keep your heels, head & standars high Empty


Oscar
J'ai 26 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis mixologue et je m'en sors très bien. Sinon, je suis céibataire et je le vis bien, je ne suis pas du genre à m'attacher, ça ruine le jeu du charme.




Carl Cunard
Oh merde. Elle était chiante.
Parce qu'il fallait forcément que les plus belles soient les plus chiantes. Parce que celle-là, elle n'avait même pas attendu d'être baisée une fois pour lui laisser savoir sa façon de penser et lui rentrer dedans avec un tank comme s'il n'était qu'un petit tas de merde à écraser. IL ADORAIT.
Aussi débile que cela puisse sonner, il ne l'en désirait que plus encore. Contraire à toutes ses habitudes, de les prendre jolies et un peu connes, de ne pas se faire chier avec celles au mauvais caractère. Celle-là, il la voulait plus que tout, peut-être son charme quasi magnétique faisait-il bien son oeuvre et le gardait captif de ses yeux d'océan. Il avait enduré le commentaire, baissant un peu la tête mais levant les yeux pour la regarder quand même, comme un petit chien trop chou qui fait les beaux yeux tristes, un petit sourire timide aux lèvres. Un peu de comédie peut-être, quoi qu'elle semblait métaphoriquement le tenir par les couilles et lui tirer plus de sincérité qu'il n'en offrait jamais à personne. Le rosé, sur ses joues, il était pas faux. « I'll always come back. For you, I always will » Oh les belles paroles. Il ne perdait tout de même pas le fil.

Certes, elle ne manquait pas une occasion de lui rappeler sa technique foireuse, mais le tout était tourné à la plaisanterie et Oscar put enfin se détendre un peu. Ça allait, il rattrapait le coup, elle n'était plus tellement en train de le repousser et le changement d'attitude lui redonnait confiance en ses moyens. Pas qu'il ne les avait complètement perdus, mais il avait été déstabilisé, sûr. « Maybe I'm not normal, but isn't normal boring ? I can tell you one thing, Im the kind of guy who's willing to become the best version of himself for you. If you'll give me a chance to show you I'm not just that pickup line asshole »

L'autre moche, ça semblait l'amuser. Son petit cerveau de pois chiche s'imaginait sans doute que son fuck up allait ruiner ses chances et que les siennes s'en retrouvaient augmentées. Pois chiche indeed, mon pauvre con, tes chances sont nulles depuis toujours. La réplique brutale renvoyée par la demoiselle ne fit que prouver son point, lui tirant un petit rire amusé et surpris à la fois. Parce qu'il commençait à avoir un aperçu de plus en plus clair de la personnalité de sa douce (ou peut-être pas si douce que cela) et elle avait de la répartie à couper le souffle. Ça l'emballait. Il voulait en voir plus, il voulait goûter à sa peau et goûter à son caractère de princesse guerrière, celle qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, celle qui vous écrase comme les misérables insectes que vous êtes. Oscar préférait être le lion, le roi de la jungle, celui qui chasse et écrase. Mais devant elle, devant elle ... il n'avait rien contre se faire écraser, tant que c'était par elle, tant qu'elle le ramassait ensuite et le gardait que pour elle. Oscar déconnait grave dans sa tête, en fait. Le charme magnétique de ses yeux d'océan, j'vous jure. « Dance with me » Un instant de réalisation, un petit éclair passant dans ses yeux pâles. « Please »

Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 687
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Donut

Keep your heels, head & standars high Empty


Ernesto
J'ai 25 ans et je vis à Londres, R-U. Dans la vie, je suis enseignant d'histoire à l'université et je m'en sors bien. Sinon je suis célibataire et je le vis plutôt bien.




Eh non toujours secret
Cet homme était définitivement fou, et ça le faisait autant bien rire, que charmait. Ce qu'il aurait aimé être sous sa bonne peau. Il n'avait pas souvenir d'avoir un jour fait autant d'effet à un homme, assez pour vivre un peu ce petit classique américain. Habituellement, on rembarre les gens et ils ne reviennent pas comme il l'avait fait, malgré sa petite honte, malgré le fait qu'avec ses paroles il remuait un peu le couteau dans la plaie. Il avait au moins réussi à adoucir le feulement de la tigresse. Si on ne voyait pas la un tout petit sourire en coin.

Et le voila repartit avec ses belles paroles, avec ses douces promesses un peu rosé, et tout son vouloir de se racheter. « You're right, normal people are so boring. Maybe you deserve a little chance don't you? » Ce sourire tout a fait coquin, son attention bien rivé sur lui alors qu'elle prenait une belle gorgée de son verre sans le moindrement grimacer. « Plus you knew my kind of drink. »  Surtout ce soir, alors qu'il avait grandement besoin d'alcool pour passer à travers cette recherche scientifique pour prouver son point. Il avait réussi dans tous les cas. Parce qu'au contraire, c'était bien lui qui avait attiré le poisson. Il était magnifique en plus. Un peu clumsy mais c'était adorable.

Son compagnon qui riait un peu moins, et affichait un petit air boudeur sur les bords parce qu'il avait raison. Il était un peu le genre désespéré qui ne comprenait pas pourquoi les femmes n'étaient pas attirées vers lui. En partie parce qu'il s'y prenait extrêmement mal, mais il finirait bien un jour par le comprendre, espérons-le pour lui. Pour le moment c'était son ami qui avait une touche, avec un verre payé, et maintenant une offre d'aller danser. Ce petit silence malaisant, avec que le please ne se pointe. Autant par amusement de son rôle de tigresse, que parce qu'il ignorait si c'était une bonne idée. Le pauvre qui se faisait encore observer de haut en bas, avant qu'elle ne se décide à bouger de son tabouret avec grâce, et lui prenne la main pour l'attirer vers la piste de danse. « Alright honey, you deserve a dance with me. » Avec ce sourire tout à fait coquin et amusé cette fois. Plus docile.
Revenir en haut Aller en bas
 
Pupper
Pupper
Masculin MESSAGES : 655
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 23
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Donut

Keep your heels, head & standars high Empty


Oscar
J'ai 26 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis mixologue et je m'en sors très bien. Sinon, je suis céibataire et je le vis bien, je ne suis pas du genre à m'attacher, ça ruine le jeu du charme.




Carl Cunard
Sa princesse guerrière buvait comme une vraie. Pas de grimace à la gorgée, soulignant même que c'était là le genre de boisson qu'elle préférait. Oscar n'avait fait que sourire, bien content de son coup, l'instinct était encore bon, tout allait bien. Elle était belle à voir aller, avec sa fougue et son énergie, avec son langage coloré et sa répartie du tonnerre. Elle jouait avec lui et il laissait faire, elle le traitait comme elle le voulait et il acceptait sans piper mot. Son sourire bien coquin et cette façon qu'elle avait de lui dire qu'il méritait une chance, mais un peu comme s'il s'agissait d'une faveur qu'elle lui faisait ... Elle était farouche et il se devait d'être à la hauteur. Lui qui s'estimait le pêcheur, était effectivement devenu le poisson.

Il avait cru un instant voir son offre refusée, le petit délai créant toutes sortes de scénarios dans sa tête, mais la demoiselle se leva enfin avec un sourire amusé et lui prit la main. Il eut un petit sourire bien content et la suivi gentiment jusqu'à la piste de danse, où c'était son tour de mener le jeu. Ses  bras autour de sa taille, il l'attira à lui et lui démontra qu'il savait y faire. Cette portion-la, il connaissait par coeur, ses mouvements étaient fluides et il savait comment mener la danse tout en douceur et en délicatesse, avec pourtant cette forme de chaleur, cette proximité entre eux. De plus près, il pouvait d'autant plus plonger son regard dans le sien et se noyer dans leur bleu si beau. Celui qui se reflétait dans les siens par un jeu du destin, un petit signe qu'ils étaient faits l'un pour l'autre, dans le flamboyant glacial de leurs iris. Après quelques instants de déhanchement, la politesse fut de mise. « I'm Oscar. May I ask your name ? »

Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 687
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Donut

Keep your heels, head & standars high Empty


Ernesto
J'ai 25 ans et je vis à Londres, R-U. Dans la vie, je suis enseignant d'histoire à l'université et je m'en sors bien. Sinon je suis célibataire et je le vis plutôt bien.




Eh non toujours secret
Comment dire non a un aussi beau jeune homme ? Avec des yeux comme les siens en prime, il pouvait bien en profiter. Car il savait bien que le tout n'allait durer qu'une petite soirée, sans lendemain. Il connaissait bien les machos après tout. Une petite nuit, et puis hop au suivant. Quoi que dans ce cas bien précis, il comptait bien faire sa dure a avoir, tout simplement car il ne voulait pas lui faire comprendre la surprise qui se trouvait sous sa belle robe rouge. Surprise qu'il prendrait garde de cacher, pas de frottement à ce niveau pour éviter la découverte.

Il se laissait faire, lui laissait pour une fois, le contrôle de la laisse. Il le méritait bien après tous ses efforts, n'est-ce pas ? Et puis il fallait lui reconnaître qu'il savait comment s'y prendre, faisant en sorte qu'il affiche parfois quelques petits sourires par ici ou par là, bien charmé. Ils appréciaient leur petit moment, Ernesto capable sans mal de soutenir ce regard, tous deux bien intenses.

La forme de silence fut brisé, par une envie d'en apprendre un peu plus l'un sur l'autre, maintenant que la tigresse était en quelque sorte plus docile, plus apprivoisée. « Oscar? I bet you use your name has a pick up line a lot. Am I right? You could win an oscar baby, it's gonna be me.»  Évidemment qu'elle se moquait du macho type, un peu de lui aussi et il en était bien conscient. Mais hey, elle dansait quand même avec lui après tout, right ? « But I'm afraid those won't work with me. At least you had a dance, and maybe a kiss if you're a good boy. » Oh mon dieu ce sourire tout à fait charmeur, ce doigt bien fin qui passait contre les lèvres du jeune homme, un brin agace. « I'm Bianca.» On devinait les origines italienne de tout manière avec son accent prononcé. Pas de Gertrude à l'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
 
Pupper
Pupper
Masculin MESSAGES : 655
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 23
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Donut

Keep your heels, head & standars high Empty


Oscar
J'ai 26 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis mixologue et je m'en sors très bien. Sinon, je suis céibataire et je le vis bien, je ne suis pas du genre à m'attacher, ça ruine le jeu du charme.




Carl Cunard
Sur le coup, il avait été un peu surpris. Parce qu'il n'avait jamais pensé à cela, peut-être pas assez macho au final, n'ayant jamais profité de son nom de cette façon. Il en était le premier surpris, et un sourire amusé avait pris place sur ses lèvres, même un tout petit rire s'en échappant. « I actually never thought of that ... Does that make me win points ? See Im not THAT macho » Un nouveau petit rire, son sourire virant alors à un air plus coquin. « But you thought of it ... what does that say about you ? » Il la taquinait, lui rendait un peu la monnaie de sa pièce, plutôt content de retrouver un certain appui, d'avoir retrouvé ses repères. Bien que la demoiselle menait un peu la danse de leur flirt, lui menait la danse bien physique et commençait à retrouver les pas pour la partie séduction. Il savait bien qu'il était passé tout près de ne même pas avoir de danse, de n'avoir rien du tout, mais maintenant qu'ils étaient là à danser, il était rassuré. Il serait le parfait good boy. Il entrouvrit même un peu les lèvres lorsque son doigt passa dessus, un souffle chaud s'en échappant, son coeur battant à nouveau bien fort. Dieu qu'il la désirait. Il n'y avait presque plus de pensées cohérentes dans son esprit; elles s'épuisaient au fil de la danse. « Nice to meet you, Bianca »

Le voilà qui plongeait alors, dans toute la douceur dont il était capable, ses lèvres allant trouver le cou de la jeune femme pour y déposer un baiser léger. Le visage ainsi dans son cou, il caressait délicatement sa peau, remontant tranquillement le long de la courbe de son cou pour atteindre sa mâchoire, qu'il embrassa tout aussi doucement. Il avait bien chaud, tout à coup. « You're absolutely gorgeous ... » tout bas dans un murmure, restant cependant sage, n'osant pas aller chercher ses lèvres, attendant sa permission comme le good boy qu'il se devait d'être. Pour sa princesse guerrière.

Revenir en haut Aller en bas
 
Thor(pille)
Thor(pille)
Masculin MESSAGES : 687
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 26
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Donut

Keep your heels, head & standars high Empty


Ernesto
J'ai 25 ans et je vis à Londres, R-U. Dans la vie, je suis enseignant d'histoire à l'université et je m'en sors bien. Sinon je suis célibataire et je le vis plutôt bien.




Eh non toujours secret
Elle voyait bien l'évolution douce du charmeur. S'il avait été très maladroit au tout début, il semblait gagner en confiance et retrouver ses moyens. Il avait même réussi à lui renvoyer la balle, ce qui l'avait bien fait rigoler. « Are you gonna give me some credit when you use it then? I want 10% »

Le jeu du charme était définitivement là, plus qu'un petit flirt. « Oh you'll see for yourself honey. » Avec un beau petit clin d'oeil en prime. Un peu comme si elle était complice, qu'elle connaissait bien ce monde dans lequel lui aussi était. Et non pas une idiote qui subissait les machos sans jamais le réaliser. Comme une femme intelligente qui savait, mais qui y prenait son compte et son plaisir aussi dans ce jeu, consciente des règles.

Le silence fut de retour, les rapprochements tout aussi bien, avec ce pas de plus dans cette autre danse. Elle le laissait amplement faire, devinant ses gestes, penchant bien son cou pour lui laisser le champ libre. L'atmosphère avait changé, plus sérieuse, moins taquine, plus chaude surtout. Elle avait sourit au compliment, bougeant une nouvelle fois la tête mais pour faire un mouvement par elle même. « You're being a good boy aren't you?» Et s'il avait cherché le okay il était bel et bien là. Aussi physiquement qu'en mot, avec son petit geste de venir faire frôler doucement leurs lèvres. « I hope you're not alergic to strawberry flavor... »
Revenir en haut Aller en bas
 
Pupper
Pupper
Masculin MESSAGES : 655
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 23
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Donut

Keep your heels, head & standars high Empty


Oscar
J'ai 26 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis mixologue et je m'en sors très bien. Sinon, je suis céibataire et je le vis bien, je ne suis pas du genre à m'attacher, ça ruine le jeu du charme.




Carl Cunard
Oscar avait esquissé un sourire, définitivement charmé par sa belle demoiselle. Elle le faisait rire comme aucune autre femme ne l'avait jamais fait, elle avait décidément tout pour elle, non seulement la beauté mais aussi l'intelligence et le caractère. « I would, but I don't think I'll be using it much » Aucun besoin d'utiliser des pickup lines puisqu'il l'avait, elle ...

Bianca s'était enfin laissée amadouer, penchant la tête afin de lui donner meilleur accès à son cou, qu'il avait si doucement goûté. Elle lui permettait cette petite folie, participait à sa façonen lui laissant malgré tout comprendre qu'elle n'en perdait pas la tête; elle avait parfaitement conscience de ce qu'elle faisait, le faisait sur une décision éclairée et ne semblait nullement coincée sous l'emprise d'Oscar. Il la charmait peut-être un peu, mais elle n'avait rien des autres poulettes qu'il ramenait parfois, qui auraient exaucé le moindre de ses désirs. Bianca le faisait travailler pour tout ce qu'il obtenait, et il y prenait son pied. « Yes, a very good boy ... » tellement soumis tout à coup, et c'était presque kinky ce qu'il se passait là, à l'instant.

Leurs lèvres se frôlaient, et les dernières pensées cohérentes venaient d'échapper à Oscar. Sa belle réponse, à savoir qu'il ne l'était pas, allergique, fut du genre physique. Aucun mot, mais une main qui se glissa contre la mâchoire de Bianca alors qu'il pressait doucement ses lèvres aux siennes. Doux au départ, prenant son temps, mais rapidement la chaleur monta un peu et l'intensité tout aussi bien, pour un baiser plus passionné. Son coeur battait la chamade, il avait chaud, et tout cela allait bien au-delà du désir purement sexuel. Il ne comprenait plus rien, ne cherchait pas à comprendre, en cet instant il n'était que le good boy et elle était sa princesse guerrière qui goûtait le ciel.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


Keep your heels, head & standars high Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Keep your heels, head & standars high
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Buy you gotta keep your head up { Adam Carter
» GHOST IN MY HEAD (ft. THE peacekeeper)
» A cold sweat high-headed believer ∞ 01/02 - 08:43
» HAWKEYE ; danger, high voltage.
» Avez-vous déjà vu deux blondes dans un magasin ? Maintenant oui... [Jessica Farelly]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: