Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 
 
 

 It's a Crash - Bell, Madi, Echo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
Kiona
MESSAGES : 45
INSCRIPTION : 12/07/2018
RÉGION : Nouvelle Aquitaine
CRÉDITS : animated gifs

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique !!!!
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Il y a 7 ans, Bellamy, Echo, Murphy, Monty et Raven ont quitté la terre en direction de l'espace. Clarke y a survécu seule, jusqu'à ce qu'elle comprenne que sa petite nuit avec Bellamy ne soit pas sans conséquence.  :facepalm: . Désormais Maman d'une petite Madi, elle tente de survivre dans ce monde hostile, sans se douter qu'elle ne sera bientôt plus seule.

Contexte provenant de cette recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Kiona
MESSAGES : 45
INSCRIPTION : 12/07/2018
RÉGION : Nouvelle Aquitaine
CRÉDITS : animated gifs

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique !!!!
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Clarke Griffin

J'ai 25 ans et je vis  dans un petit campement dans la forêt, sur terre. Dans la vie, je suis maman et macgyver et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma malchance, je suis celib et je le vis plutôt bien.

Informations supplémentaires ici.


avatar ©️ avengdinchains


7 longues années depuis qu’elle avait fait le choix de rester pour sauver ses amis. Ils étaient parti là haut dans les étoiles rejoindre leur prison d’antan. Sa survie n’avait tenu qu’à un fil. Les jours d’après elle aurait préfré crevé des radiations que de se terrer comme un rat, la peau brûlée, l’espoir envolé et la solitude pesante. Mais rapidement, son instinct de survie prit le dessus. La blonde était loin d’être parfaite, elle se demandait même souvent comment elle avait réussi à survivre jusqu’ici, pas toute seule en tout cas. Mais on ne pouvait pas lui enlever son caractère de battante. Elle refusait de mourir, pas après tout ça, pas en sachant qu’un jour ou l’autre Bell, Murphy, Raven et Monty prendront le chemin du retour et peut-être qu’à ce moment, ils auront besoin d’elle. Sans oublier sa mère prise au piège dans le bunker… Clarke n’était pas sans but et pendant les premières semaines, ce fut ça qui lui permis de survivre, jusqu’à ce qu’elle comprenne que dans cette désolation, un petit être innocent s’installer paisiblement dans son bas ventre. Dans toute cette désolation, elle avait réussi à tomber enceinte, sans le vouloir. Cadeau du ciel ou de l’enfer, elle fut incapable de se prononcer pendant de longues semaines, jusqu’à ce qu’elle finisse par s’attacher à cet enfant imprévu. Sans être venu au monde, il devint rapidement sa plus grande source de préoccupation. Elle craignait surtout qu’il ne meurt prématurément, qu’il soit inapte à vivre dans ce monde irradié. Alors elle décida de se mettre en recherche d’un lieu plus apte à les accueillir. Et c’est comme ça qu’elle découvrit la vallée… Un petit oasis que les radiations avaient épargné… Comme quoi la chance semblait enfin vouloir lui sourire. Ronde comme une baleine, elle abandonna l’idée de se rendre à Polis, cela était trop risqué et elle refusait courir des risques inutiles.

Sa petite Madi arriva quelques semaines plus tard… Un moment que Clarke ne risque pas d’oublier. Autant à cause de la douleur que de la joie que cela lui a procuré. Les jours, semaines et mois suivants ne furent pas facile, mais sa fille semblait avoir hérité de la force de vie de ses parents. Elle s’accrocha à la vie, malgré un démarrage difficile, jusqu’à devenir un vrai rayon de soleil pour la survivante forcée qu’était devenue Clarke.
6 ans s’était écoulé depuis l’arrivée de sa fille et peu de chose avait changé. Le bunker était toujours fermé, Clarke avait essayé de l’ouvrir, mais l’entrée était recouverte de roches qu’elle était incapable de déplacer. Quand à Bell et le reste de ses amis, ses appels radios étaient restés sans réponse, tout comme l’annonce à Bellamy de sa paternité.  Clarke dessinait régulièrement, cela lui permettait de raconter à Madi sa propre histoire ou d’en inventer des passionnantes.

Le tranquillité de la mère et de la fille fut mis à mal par l’arrivée d’un vaisseau inconnu. L’idée de se défendre passa bien dans la tête de la blonde, mais elle avait trop peur pour Madi… Alors elle décida de s’enfoncer au plus profond de la forêt espérant ne pas être trouvé.


La nuit venait juste de tomber quand des hommes s’approchèrent de son camps de fortune. Elle écrasa son feu et attrapa sa fille. « Viens Madi ! On y va… » Sa course dans la forêt à perdre haleine, lui rappela son arrivé sur terre, quand elle fuyait les grounders.  A une époque, elle aurait été capable de se défendre, mais maintenant, seule Madi comptait. Elle refusait de la mettre en danger. La fuite n’était pas une solution, mais elle ne voyait pas quoi faire d’autre tant qu’elle n’aurait pas trouver une meilleure méthode pour se protéger de ses envahisseurs. Alors qu’elle dévalait la colline, Clarke aurait surement mieux fait de ne pas uniquement penser à fuir ce qui se trouvait derrière elle. En l’espace d’une brève seconde, elle percuta quelqu’un de plein fouet, lacha la main de sa fille et se retrouva les fesses dans les feuilles. Par instinct, elle attrapa le couteau et sauta sur l’individu en le plaça sous son cou. « Vous êtes qui ? Qu’est-ce que vous me voulez ? » demanda t’elle sans avoir pu vraiment voir le visage de celui qu’elle avait renversé. « Va te cacher… » indiqua t’elle à sa fille qui ne mit pas longtemps à disparaitre dans les fourées.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
weaslove.
Féminin MESSAGES : 681
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 26
RÉGION : back to metz (lorraine)
CRÉDITS : tumblr(av&sign)

UNIVERS FÉTICHE : réel mais je suis ouverte à toutes propositions
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t137-j-vais-aller-vivre-en-th http://www.letempsdunrp.com/t149-you-and-me-got-a-whole-lot-of-history http://www.letempsdunrp.com/t158-plus-on-est-de-fous-plus-on-rit
Donut



Echo Kom Azgeda
J'ai 27 ans et je vis dans un vaisseau, le comble pour une fille d'Azgeda. Dans la vie, je suis ancienne espionne et je m'en sortais plutôt très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis dans une relation avec Bellamy Blake, qui l'aurait cru.


tasya teles ©️ weaslove.
Le plan est simple. Il faut dire qu'en sept ans dans l'espace, on a eu le temps de tout imaginer. Qu'est-ce qui pourrait mal se passer ? On meurt tous. Bien se passer ? Mes compagnons de fortunes retrouvent leurs amis - leur famille pour Bellamy - et ils vont bien. Intérieurement, j'espère qu'on va tous mourir une fois avoir posé le pied sur la Planète Terre parce que je sais très bien que je ne serai jamais accepté par ceux qui sont restés dans le Bunker. La vie a peut-être eu le temps d'évoluer et de changer en sept ans mais je doute qu'Octavia et les autres aient envie de me voir. Il m'arrive même à me demander comment Monty, Raven ou bien encore Murphy ont fini par m'accepter. Il semblerait que lorsque l'on a pas le choix de coopérer et que l'on devient la petite amie de l'un des leader, tout peut arriver. Je ne regrette rien mais alors que l'on prend place dans le vaisseau qui est sensé nous ramener sur terre, mon estomac se tord de tous les sens. Je me pose tellement de questions et ça se ressent sur mon corps et ma pression sanguine. Ma jauge d'oxygène descend rapidement et Murphy ne se gène pas pour m'en faire la remarque. Un doigt d'honneur pour guise de réponse et je capte le regard inquiet de Bellamy. Même si nous n'en avons jamais parlé, je sais qu'il espère toujours que Clarke est en vie. Je prends la main de mon petit ami dans la mienne et lui adresse un sourire. La voix de Raven retentit de mon casque et je ferme les yeux quelques secondes. Ça va bientôt commencer. Si on loupe la fenêtre de lancement, on est parti pour un nouveau tour du globe. Franchement, tout est calculé au millimètre et je suis bien contente qu'Emori aide Raven pour cette mission. Tout aurait été différent sans elle, je dois bien l'avouer. Nous sommes les seules qui n'appartiennent pas à Skaikru et ce n'est pas facile tous les jours, surtout avec Murphy dans les parages. Mon regard circule sur les quelques passagers de ce vaisseau et avant que tout commence, j'offre mon sourire le plus confiance à Bellamy. Il m'a sauvé il y a sept ans et il ne se rend même pas compte qu'il me sauve encore une fois ce soir.

La descente est mouvementée, je m'approche à mon siège comme à ma vie et quand la capsule entre en contact avec la terre, je ferme les yeux, serre les dents et attrape la main de mon petit-ami, je ne peux pas le faire sans lui. Chacun son tour, on perd nos casques et un rire général nous prend de court. Woaw ! Qu'est-ce que ça fait du bien… Mes ceintures sautent rapidement, tout comme ma combinaison que je me fais une joie de retirer. Et alors que la tension monte une nouvelle fois entre Murphy et son ex petite-amie, je m'approche de Bellamy et lui souris largement. " Prêt pour aller retrouver O ? " Je sais bien que c'est un sujet difficile et qu'on ne sait pas si on la retrouvera vraiment - et comment - mais c'est une battante. Il m'a raconté son enfance, leur enfance des tas de fois alors je n'ai aucune doute sur le fait qu'elle s'en est sortie. Et, égoïstement, je ne parle pas de Clarke. Les chances de retrouver Octavia vivante sont énormes, celles de retrouver le reste du corps en décomposition sont tout aussi grandes. Arme au poing, on quitte le vaisseau et se dirige vers ce havre de paix. Quelques heures de marche et nous voilà dans la forêt. Il n'y a rien, pas âme qui vive et j'en perds ma concentration. Quelques secondes plus tard, je me fais rentrer dedans par je ne sais qui ou je ne sais quoi. Un animal ? Quand j'essaye de me redresser, un corps est sur moi et je sens une lame froide contre ma carotide. Vous êtes qui ? Qu’est-ce que vous me voulez ? » Et toi t'es qui connasse ? Que j'ai envie de beugler mais je n'ose pas bouger, un peu trop paniquée par ce qu'il se passe. Où sont passés mes instincts de survie ? Sept ans à être douce et gentille et voilà où on en est ! " Elles sont deux ! " Que je crie à mon groupe d'amis, pour leur indiquer ma présence mais aussi que la folle furieuse n'est pas seule. " On est… " Je ne sais pas trop ce qu'on est en fait. Il y a de tout ici, des gens de Skaikru, une demoiselle d'Azgeda et une nomade. Le melting pot parfait mais rien ne me vient. Je ne suis pas d'humeur à blaguer et j'aimerais bien que mes amis débarquent. Où est donc mon sauveur ?


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Praimfaya
MESSAGES : 66
INSCRIPTION : 14/05/2018
RÉGION : Canada
CRÉDITS : galeriedesartistes(icons)

UNIVERS FÉTICHE : Avant j'étais Vampire maintenant je suis plutôt joueur de Football.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1923-je-fais-semblant-d-etre-organise
Tortue



Bellamy Blake
J'ai 29 ans et je vis sur l'Arc, dans l'Espace. Dans la vie, je suis un fouteur de merde et je m'en sors relativement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis dans une relation avec la magnifique Echo et je le vis plutôt bien. (qui ne serait pas bien avec une jolie dame comme elle dans son lit?)




bob morley ©️ vocivus-stock

La vibration de l'appareil avait fait en sorte que le brun se plonge dans ses pensées rapidement. Ça lui permettait d'ignorer la mort presqu'assuré qui les attendait à l'atterissage. Pourquoi avaient-ils décidés de redescendre tout de suite? La terre était toujours désolation. Il le savait trop bien. Il avait passé des journées entières devant l'immense fenêtre de l'Arc à observer les moindres détails qui auraient pu annoncer une certaine amélioration. Il avait misé tout son espoir sur l'endroit qu'il avait nommé « Eden » en lien avec la mythologie qu'il aimait toujours autant. C'était le seul endroit que Praimfaya semblait avoir oublier de détruire. Il avait donc espéré de jour en jour qu'Eden grandirait et leur annoncerait que la terre avait reprit le dessus une nouvelle fois. Mais ce n'était jamais arrivé. Murphy s'était amusé à dire que Bellamy faisait une fixation, lui rétorquait qu'il avait simplement hâte de respirer à nouveau de l'air frais. Sept ans environ, qu'ils avaient quitté la terre pour la sécurité relative de l'immense vaisseau et Bellamy n'avait eu qu'une idée en tête : y retourner. Il ne se pardonnait pas d'avoir abandonné les personnes les plus importantes pour lui dans des flammes dignes du royaume d'Hades. Il espérait, c'était ce qui le gardait sain d'esprit, qu'une fois de nouveau sur terre, il puisse les retrouver et faire comme si les sept dernières années n'avaient pas existées. Mais il savait que les chances qu'il retrouve autre chose que des cadavres, ou bien rien du tout, étaient très minces. Malgré tout,  il s'accrochait à cette idée, c'était un espoir comme un autre pour le motiver à attendre le bon moment. Si la décision finale avait été sienne, il serait retourné au sol dès son arrivée dans l'espace. C'était en partie la présence d'Echo, et puis des autres présents à bord, qui avait rendu l'attente avant le voyage de retour plus supportable. C'était sa main à elle qu'il avait serré dans la sienne lors de moments de cafard. C'était contre la chaleur de son corps qu'il s'était blottis lorsque les nuits lui semblaient un peu trop longues. Elle l'avait sauvé de lui-même et elle ne semblait même pas s'en rendre compte. En sortant finalement de ses pensées, il avait soupiré. Ce putain de voyage de retour s'éternisait et les mouvements saccadés de la capsule n'annonçaient rien de bon. Il entendait d'une oreille absente les commentaires d'Emori et de Raven. Commentaires remplis de vocabulaire scientifique et spécifique qu'il avait probablement compris, un minimum, dans une autre vie mais dont il se moquait comme de sa première chemise à ce moment-là. Il avait rendu le sourire que lui avait offert Echo qui se trouvait bien trop loin de lui dans la minuscule capsule, tout en essayant de ne pas grimacer en voyant l'état de ses signes vitaux et de sa jauge d'oxygène. Murphy par contre était dans le siège à côté du sien et Bellamy s'était fait un plaisir de lui foutre un coup de coude dans l'estomac après son énième commentaire désobligeant du voyage.

Le système autour d'eux s'était mit à hurler et des lumières rouges s'étaient mise à clignoter. Il avait fermé les yeux quelques secondes avant le contact avec la terre... et puis rien. Il avait rouvert les yeux et il avait éclaté de rire comme tous les autres autour de lui. Ils avaient réussis. Les ceintures et les conbinaisons étaient rapidement devenues choses du passé et il s'était de nouveau retrouvé sur la terre ferme. Lorsqu'Echo avait attrapé sa main, il l'avait attiré vers lui pour poser ses lèvres sur les siennes. Ils étaient toujours en vie. Il voulait quelques secondes pour profiter de cette petite victoire sur le destin. Elle lui avait ensuite demandé s'il était prêt à retrouver sa sœur. La retrouver oui, son corps un peu moins. Il avait donc préféré rester silencieux et s'était contenté d'aller attraper une arme avant de se mettre en marche vers Eden.

Les lèvres pincées, il s'était mit à avancer avec les autres dans la végétation presqu'étouffante. Il jura dans sa barbe quand une nouvelle branche lui fouetta le visage. ( Ça devait être au moins la quinzième depuis le début de leur voyage.)  Il avait perdu de la vitesse et des réflexes pendant les sept dernières années. Ses yeux avaient aussi de la difficulté à s'adapter de nouveau au manque de lumière. Il avait soupiré à nouveau tout en regardant autour de lui. À un moment, le groupe avait décidé de se scinder afin de pouvoir couvrir plus de terrain. C'était stupide si on lui demandait son avis, mais justement les autres ne lui avait rien demandé. Ça le rendait nerveux de ne pas pouvoir les surveiller correctement. Ils étaient toutefois tous à porter de voix encore heureux. Son arme sur l'épaule, il continuait d'avancer de quelques mètres à la minute. Son estomac s'était tordu lorsqu'il avait entendu la voix d'Echo s'élevé, connaissant leurs chances pourquoi avaient-ils décidés de se séparer?!  Il n'avait même pas prit la peine de réfléchir avant de se diriger vers la source de celle-ci. C'était son genre, se jeter dans les problèmes tête première avant de réfléchir. Il était arrivé le plus silencieusement possible. Observant comme il le pouvait la situation alors qu'il était derrière eux. Il décida finalement de se jeter dans la gueule du loup. Il appréciait bien peu le reflet de la lâme sur la nuque de sa bien-aimée. Il s'était donc avancé rapidement, posant le canon de son arme sur la nuque qui lui faisait face. « Tu la lâche ou je t'explose le crâne. » dit-il en essayant d'être le plus menaçant possible.

Intérieurement, il gémissait de rage. Même pas sur terre depuis 24h qu'ils étaient déjà dans la merde jusqu'au cou.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
It's a Crash - Bell, Madi, Echo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» di 4 mai 2009 Interview accordée par Me Bell Angelot au journal Le Porte Parole
» Katie Bell, Rogue, McGonagall et Mimie Geignarde (libre)
» Bon ben crash serveur
» Crash Dive
» [Jeu Flash] Nanaca Crash

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers science-fiction :: Survival/Apocalyptique-
Sauter vers: