Partagez | 
 
 
 

 Just what you need - Ethan&James

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 
avatar
AMGK
Féminin MESSAGES : 2997
INSCRIPTION : 22/02/2017
ÂGE : 32
RÉGION : PACA
CRÉDITS : AMGK (ava), ASTRA (code sign), Trophy Eyes (text)

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais ouverte aux autres univers
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t63-amgk#129 http://www.letempsdunrp.com/t125-love-life#803 http://www.letempsdunrp.com/t64-les-perso-d-amfly#136
amandine


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Octobre 2017, sur un campus américain, les cours ont repris depuis quelques semaines, les premières soirées étudiantes arrivent. James se fait traîner à une fête.

Contexte provenant de cette recherche


Nicotine sweats and coffee breath
I thought I was so much more than this. When I look back at everything I've touched I see the lives I've ruined, dirty fingerprints. We are the common folk. We live our lives to die alone. Share our beds when the nights get cold
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
AMGK
Féminin MESSAGES : 2997
INSCRIPTION : 22/02/2017
ÂGE : 32
RÉGION : PACA
CRÉDITS : AMGK (ava), ASTRA (code sign), Trophy Eyes (text)

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais ouverte aux autres univers
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t63-amgk#129 http://www.letempsdunrp.com/t125-love-life#803 http://www.letempsdunrp.com/t64-les-perso-d-amfly#136
amandine



James
Coleman

J'ai 22 ans et je vis à San Francisco, USA. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à mon indifférence, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

A l'université on dit de lui qu'il est gay. Il est toujours resté vague quant à cette information parce qu'il est effectivement attiré par les mecs. Il n'a eu qu'une aventure avec un gars pendant des vacances d'été y'a plusieurs années. Il reste un célibataire endurcit, préférant ses bouquins et son ordi aux histoires de coeurs.


Bryan Dechart ©️ AMGK


Si j’ai accepté de venir, c’est par pure stratégie. Connie sait que c’est pas vraiment mon truc les soirées étudiantes. Venant ce soir, ça me permettra de refuser la soirée d’Halloween qui arrive dans quelques semaines. Additionné soirée avec déguisement, c’est vraiment pas ce qui m’enthousiasme. Je préfère passer une soirée devant mon ordinateur dans ma chambre étudiante plutôt que d’aller socialiser. J’ai toujours un truc à faire sur internet, c’est si vaste. Je m’instruis avec toutes les vidéos documentaires qu’on peut y trouver gratuitement. Je passe aussi une grande partie de mon temps sur reddit. C’est ma petite faiblesse. Et quand je suis pas sur le net, je suis en train de lire ou mater une série. Bref, ma vie est bien remplis du côté des loisirs. Tout ça sans parler de mes cours que je bûche assidûment. J’ai pas besoin de réviser beaucoup pour sortir avec les meilleures notes, mais ça m’intéresse beaucoup et je veux être toujours au top du top, connaissant mes sujets sur le bout des doigts. Je suis aussi en train d’apprendre à coder de manière autonome. C’est pas la chose la plus simple mais c’est amusant. Ca fait juste une semaine que je me suis mis là dessus et je pense que je vais continuer si j’arrive à me dégager assez de temps dans mes journées déjà bien chargée.

Y’a quelques visages que je reconnais à cette soirée. Je dis bonjour ici et là mais sans chercher à entamer de conversation avec personne. Je sais d’avance que Connie a une cible en vue. Un mec sur qui elle flash depuis le début de l’année scolaire. Je sais aussi que du coup, je vais être lâché sous peu à ses dépend. Je m’en fiche au fond parce que je suis jamais bien seul. Mon téléphone à porter de main, je navigue sur internet, debout dans mon coin, collé au mur. Connie m’a promis qu’elle revenait dans pas longtemps, mais ça peut être très relatif… Enfin, c'est pas grave, au moins venir ce soir m’évitera Halloween.

Mes yeux se relèvent un bref instant et je fais un sourire au mec qui vient de croiser mon champ de vision. On a passé l’été ensemble mais depuis le début de l’année, on se cotoie pas vraiment. Ca m’étonne pas, il fait parti de l’élite ici à Stanford. Pas moi. Je n’en reste pas moins poli à son égard. Il ne m’a pas fait de crasses. Et puis il est sacrément mignon, je dois l’avouer. J’hausse les sourcils quand je vois qu’il s’approche de moi. Oula. Je m’attendais pas à ce qu’il m’accorde plus d’intérêt qu’un simple signe de loin. Mais le voilà là, en face de moi. J’en délaisse mon téléphone bien évidemment.

« Hey… »

Je dois avoir l’air d’un mec paumé tout seul dans mon coin, mais j’en ai rien à foutre. J’ai pas de réputation à tenir, je vis ma vie sans prise de tête. Ce que pense les autres ça me passe bien au dessus. Et là je cherche un truc à dire pour pas passer pour un pauvre type intégralement. Sauf que j’ai rien d’intéressant qui me vient, alors tant pis.


Nicotine sweats and coffee breath
I thought I was so much more than this. When I look back at everything I've touched I see the lives I've ruined, dirty fingerprints. We are the common folk. We live our lives to die alone. Share our beds when the nights get cold
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Game Over
MESSAGES : 295
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Ethan Mc Dermott
J'ai 21 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis étudiant et quaterback vedette et je m'en sors plutôt bien grâce à ma bourse. Sinon, grâce à ma chance, je suis fraichement séparé d'une folle et je le vis plutôt bien.

Il n'a jamais eu la prétention d'être un mec intelligent. Les études c'est même pas trop son truc. Mais il a un don pour le sport, le foot en particulier. C'est ce qui lui a permis d'en être là, dans une des meilleures fac du pays. C'est le gars, gentil, drôle, charmant et populaire par excellence. Il vit au sein d'une fraternité, a des tas d'amis. Une vie parfaite, pourtant il doute de lui et de son orientation. Ce secret le ronge et il a peur d'en parler à quelqu'un et de ternir l'image que tout le monde a de lui.


Gregg Sulkin ©️ Twister

Je souriais en venant ouvrir la porte de la maison, un verre à la main.

-Bonsoir les filles et bienvenue à la fête mensuelle des Phi Kappa Psi. Je vous en prie entrez. Il y a de quoi boire dans la cuisine, un karaoké dans le salon, une piste de danse sur la terrasse et si vous voulez vous rafraichir les idées la piscine vous attend.

Je les laissais passer avant de refermer la porte derrière elles. La fête était déjà au top et il était tôt encore. C'était un rituel dans notre fraternité. On organisait une petite fête, au minimum une tous les mois. On la faisait un peu en avance ce mois ci pour ne pas concurrencer celle qui aurait lieu pour Halloween dans une autre fraternité.

Je repartais à la fête, passant d'un invité à l'autre, saluant tout le monde. Je me sentais à l'aise dans cette ambiance. Je me laissais aller à m'amuser, sans jamais trop abuser de l'alcool. Je me changeais les idées, oubliant mes nombreux problèmes comme par exemple mon dernier devoir de maths catastrophique ou la rupture avec ma dernière petite amie. J'étais complètement responsable de mes problèmes mais ça ne changeait rien au fait qu'ils me prenaient la tête. Mes notes... ça avait toujours été un problème. Je n'avais jamais été doué pour tout ça. J'avais eu ma bourse uniquement parce que j'avais été repéré pour mes talents de joueur de foot. C'était pour ça que j'étais là, pour ça que j'étais rentré dans cette fraternité. J'étais destiné à devenir un grand joueur, à condition que je ne me fasse pas virer à cause de mes notes de plus en plus nulles. La copine... là c'était une autre histoire. Entre les cours où je ramais, les entrainements, les soirées à organiser, je n'avais plus beaucoup de temps pour elle. Elle me reprochait aussi de m'être éloigné d'elle depuis que j'étais revenu de mes vacances d'été. Je ne pouvais pas la contredire, c'était vrai. Alors elle m'avait plaqué. Ou plutôt elle avait tourné la page avec un étudiant en droit avant de me plaquer.

J'étais installé dans la cuisine justement à noyer mon chagrin ou plutôt à écouter un de mes amis bien bourré me donner des conseils en matière de couple.

- Oublie la c'est qu'une salope. Des filles bien tu vas en trouver des tas ici. Tiens... regarde Connie elle est pas mal non? Moi je me la coincerais bien dans un coin.

Je roulais des yeux en l'entendant parler. La dite Connie n'était pas vraiment mon genre et c'était pas après moi qu'elle en avait sur moi. Je laissais mes yeux vagabonder dans la pièce avant de tomber sur l'une des cause d'un des problèmes que j'avais en ce moment. En fait non... il n'y était pour rien lui. C'est mon cerveau qui déraillait, surement à cause de la pression des examens et de la saison et tout le reste...

- Ecoute... Connie je te la laisse. Je suis sur qu'elle en a après toi de toute façon. Mate comme elle te fait les yeux doux. Alors je te laisse... l'inviter à boire ou à danser ok?

Je le plantais là et partais deux verres à la main rejoindre le jeune homme qui se planquait dans un coin. Je m'approchais de lui, tout sourire avant de lui tendre un verre.

- Tu te caches Jamesie? La fête te plait pas?
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
AMGK
Féminin MESSAGES : 2997
INSCRIPTION : 22/02/2017
ÂGE : 32
RÉGION : PACA
CRÉDITS : AMGK (ava), ASTRA (code sign), Trophy Eyes (text)

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais ouverte aux autres univers
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t63-amgk#129 http://www.letempsdunrp.com/t125-love-life#803 http://www.letempsdunrp.com/t64-les-perso-d-amfly#136
amandine



James
Coleman

J'ai 22 ans et je vis à San Francisco, USA. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à mon indifférence, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

A l'université on dit de lui qu'il est gay. Il est toujours resté vague quant à cette information parce qu'il est effectivement attiré par les mecs. Il n'a eu qu'une aventure avec un gars pendant des vacances d'été y'a plusieurs années. Il reste un célibataire endurcit, préférant ses bouquins et son ordi aux histoires de coeurs.


Bryan Dechart ©️ AMGK


Il est très souriant. Je sais pas pourquoi, ça me rend nerveux. Il va vraiment passer du temps avec moi là ? Je pensais que nous deux ça s’arrêtait aux frontières du Mexique. « Nous deux ». Ok, ça fait un peu trop sérieux dit comme ça. C’est juste un pote. Un gars que je connais. Y’a aucun historique entre nous. Il est beaucoup trop hétéro de toute façon. Au fond je suis surtout très touché de voir qu’il me snob pas. J’ai appris à l’apprécier pendant ces quelques semaines. Il est pas si con qu’on pourrait le croire. Oui, j’ai des préjugés sur les gens qui font parti de l’élite du campus. Au fond de moi, je dois être un peu jaloux de leur vie par rapport à la mienne. Tout a l’air de leur sourire tout le temps. Tout est facile. Ou du moins, en apparences. La vérité est parfois tout autre. Je n’ai jamais osé entrer dans des sujets trop perso avec Ethan, ayant peur de l’ennuyer. Je me disais que j’avais déjà assez de chance qu’il me considère. Oui, j’ai pensé qu’il passait du temps avec moi uniquement parce que j’étais le seul jeune de son âge pendant ce voyage. Un choix par défaut. Pas le genre de choix qu’on aime vraiment. Je voudrais être le premier choix moi. Je peux toujours rêver.

Il m’appelle Jamesie, je roule les yeux. Il aime bien me taquiner avec des surnoms ridicules. J’essaie de me dire que c’est quand même affectueux et au fond, je trouve ça adorable, mais je préfère la jouer blasé. Ca me donne plus de contenance. En plus de tout il met les pieds dans le plat, me demandant directement si je m’ennuie ici. Il me tend un verre… J’hésite deux secondes et je le prends.

« C’est pas vraiment ce que je préfère nan… »

Je suis honnête. Je ne vois pas pourquoi je mentirai. Je sais que je vais passer pour le rabat joie, mais chacun ses préférences après tout.

« Mais j’ai mon livre donc tout va bien. »

Je lui indique mon téléphone dans ma main en même temps. Je le taquine un petit peu, ou du moins j’essaie. Faire de l’humour, j’y arrive, faut juste qu’on me connaisse un peu pour l’apprécier à sa juste valeur. Je pense qu’il en est capable. Mon verre dans la main, je n’y touche pas pour autant. C’est pas mon fort l’alcool. Les rares fois où j’ai bu, j’ai été ivre en moins de temps qu’il ne fallait pour dire ouf. Sachant qu’en plus, je déteste perdre le contrôle, je suis pas vraiment chaud pour la boire cette pinte. Mais en même temps, j’ose pas lui dire non, je suis trop gentil. Je me dis que je vais juste le garder toute la soirée en main, espérant qu’il ne remarquera pas que je bois quasi pas son contenu.

« Non en fait j’attends Connie. Elle m’a lâchement laissé tout seul… Alors que je suis venu juste parce qu’elle m’a supplié. Je comprends pas en quoi ma présence fait qu’elle passe une meilleure soirée… C’est pas comme si j’étais… »

Je fais un vague geste de la main vers Ethan.

« … toi. »


Nicotine sweats and coffee breath
I thought I was so much more than this. When I look back at everything I've touched I see the lives I've ruined, dirty fingerprints. We are the common folk. We live our lives to die alone. Share our beds when the nights get cold
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Game Over
MESSAGES : 295
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Ethan Mc Dermott
J'ai 21 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis étudiant et quaterback vedette et je m'en sors plutôt bien grâce à ma bourse. Sinon, grâce à ma chance, je suis fraichement séparé d'une folle et je le vis plutôt bien.

Il n'a jamais eu la prétention d'être un mec intelligent. Les études c'est même pas trop son truc. Mais il a un don pour le sport, le foot en particulier. C'est ce qui lui a permis d'en être là, dans une des meilleures fac du pays. C'est le gars, gentil, drôle, charmant et populaire par excellence. Il vit au sein d'une fraternité, a des tas d'amis. Une vie parfaite, pourtant il doute de lui et de son orientation. Ce secret le ronge et il a peur d'en parler à quelqu'un et de ternir l'image que tout le monde a de lui.


Gregg Sulkin ©️ Twister

« C’est pas vraiment ce que je préfère nan… »

Ca je le savais déjà. C'était rare, pour ne pas dire que c'était jamais, qu'on le voyait dans une soirée. Il n'était pas du genre à sortir alors le voir là c'était une surprise. Je ne savais pas pourquoi il était venu mais il était là. Et je savais encore moins pourquoi il était venu alors qu'il avait l'air de clairement s'ennuyer.

« Mais j’ai mon livre donc tout va bien. »

Je ris légèrement en le voyant me montrer son téléphone. Non mais même, ça restait assez triste quand même de rester comme ça dans son coin alors qu'il était à une fête. Mais je ne comptais pas le laisser dans son coin. On avait bien sympathisé pendant ces vacances au Mexique. J'avais découvert un garçon beaucoup plus ouvert et drôle que ce qu'il laissait voir quand on était à la fac.Je ne l'aurais même pas remarqué autrefois, s'il était resté comme ça dans son coin comme maintenant.

« Non en fait j’attends Connie. Elle m’a lâchement laissé tout seul… Alors que je suis venu juste parce qu’elle m’a supplié. Je comprends pas en quoi ma présence fait qu’elle passe une meilleure soirée… C’est pas comme si j’étais… »

Je haussais un sourcil en attendant qu'il termine sa phrase par... moi? Non mais il était sérieux? Il se dévalorisait beaucoup trop là. Je roulais des yeux en l'entendant parler.

- Pour Connie je crois que tu peux oublier. Elle était entrain de discuter et de draguer un de mes amis. Et... il était bien décidé à se laisser faire. C'est mort.

Je me retournais et les cherchais des yeux. Ils étaient d'ailleurs bien occupés à flirter l'un avec l'autre sans aucune retenue. Dans quelques minutes ils seraient surement entrain de s'embrasser à pleine bouche dans pas longtemps. L'explication la plus logique c'était qu'elle n'avait pas voulu venir seule parce que ça ne le faisait pas de se pointer seule à une soirée.

J'étais sur le point de reprendre notre conversation quand je me figeais en voyant quelqu'un me chercher.

- Ok viens on se casse d'ici. J'ai besoin de me planquer de toute urgence.

Je l'attrapais par le bras et l'attirais à l'extérieur de la maison. Je continuais de marcher normalement, saluant au passage quelques personnes et évitant surtout les filles qui me lançaient des coups d'oeil. Je m'arrêtais finalement quand on arriva dans un coin à l'écart de la fête. Je me laissais tomber dans l'herbe en soupirant avant de reprendre une gorgée de ma bière.

- Désolé, c'était une urgence absolue.

Je repris ma gorgée puis je repris mes explications en voyant son regard perplexe.

- Je viens de me faire plaquer par ma copine et certaines filles de la fac se sont mis en tête de venir me consoler. J'ai toutes les peines du monde à leur échapper et encore plus ce soir.

Elles ne pouvaient pas simplement comprendre qu'il était très bien en tant que célibataire et qu'il ne voulait pas se prendre la tête à être en couple. Il n'avait pas le temps de s'occuper d'une fille et puis... Il avait besoin de faire le point sur lui même avant de se lancer à nouveau dans une relation de couple.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
AMGK
Féminin MESSAGES : 2997
INSCRIPTION : 22/02/2017
ÂGE : 32
RÉGION : PACA
CRÉDITS : AMGK (ava), ASTRA (code sign), Trophy Eyes (text)

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais ouverte aux autres univers
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t63-amgk#129 http://www.letempsdunrp.com/t125-love-life#803 http://www.letempsdunrp.com/t64-les-perso-d-amfly#136
amandine



James
Coleman

J'ai 22 ans et je vis à San Francisco, USA. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à mon indifférence, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

A l'université on dit de lui qu'il est gay. Il est toujours resté vague quant à cette information parce qu'il est effectivement attiré par les mecs. Il n'a eu qu'une aventure avec un gars pendant des vacances d'été y'a plusieurs années. Il reste un célibataire endurcit, préférant ses bouquins et son ordi aux histoires de coeurs.


Bryan Dechart ©️ AMGK


Ca me fait sourire de le voir rouler les yeux à ma phrase. J’aurai cru qu’il le prendrait bien. C’est un compliment que je lui ai fait là. Il est beaucoup plus intéressant que moi dans ce genre de soirée. Il boit, il doit faire tout ce que les stars du campus font… Et oui c’est peut être cliché mais je l’imagine en train de faire des jeux à boire et finir dans le lit d’une jolie fille qui aurait des petits coeurs dans les yeux d’avoir cette chance. Ethan est peut être en train de faire genre. Le faux modeste.

J’ouvre de grands yeux quand il me parle de Connie qui va sûrement réussir à avoir sa proie. Elle va en avoir des trucs à me raconter demain… Effectivement, on les voit tous les deux en train de flirter dans notre champ de vision. La veinarde. J’espère juste qu’il ne va pas être intéressé juste pour la soirée. Je me perds un peu dans ma contemplation de ce couple en train de se former, couple, parce qu’ils sont deux, je n’irai pas jusqu’à dire que tout est déjà officialisé. Ethan et moi formons aussi un couple tous les deux dans notre coin. Tous les deux en train de nous planquer même. Je n’ai pas vu ça arriver mais je le suis alors qu’il m’attrape pour m’entrainer avec lui. Je vois qu’il essaie de la jouer casual alors je tente de faire de même, bien que je sois toujours sous le coup de la surprise. Je pensais juste lire mon livre dans un coin, pas jouer à cache cache avec Ethan. Même si c’est vrai que c’est assez excitant, je l’avoue. Je croise le regard de certaines filles mais je les esquive bien rapidement, pas forcément très à l’aise là. On se retrouve dehors, dans l’herbe. Je le regarde s’asseoir, boire sa bière et puis je me décide à en faire de même. J’entame mon verre, me disant que j’ai sûrement besoin d’alcool dans le sang là maintenant. Il s’excuse et je me contente de lui sourire légèrement. Ca ne m’a pas dérangé plus que ça, au contraire. Mais ça, on va éviter de le dire à haute voix. Je ris un peu en l’entendant s’expliquer sur le pourquoi de la chose.

« Tu es trop convoité. Victime de ta popularité. Je connais pas ça. Je ne peux qu’imaginer. »

Mais vu l’air sur son visage, il est sérieux.

« Et laisse moi deviner. Tes potes essaient aussi de te pousser dans une chambre avec quelqu’un ? Personne pour t’aider. »

Notez que j’ai utilisé un mot neutre. J’aime bien m’imaginer qu’il pourrait terminer dans une chambre avec un mec. Je suis sûr que y’en a plein qui ne dirait pas non. Moi le premier. Dans mes rêves. Oui.

« Je veux bien me sacrifier et te servir de bouclier pour la soirée. »

Je dis ça après un soupire comme si j’étais vraiment en train de dire un truc qui me pesait alors que ce n’est que de l’humour. Même s’il va le capter, mes lèvres se fendent en un sourire alors que je tourne la tête vers lui. Au fond je ne sais pas s’il a réellement besoin de moi pour se faire, mais j’aime bien m’imaginer que oui.


Nicotine sweats and coffee breath
I thought I was so much more than this. When I look back at everything I've touched I see the lives I've ruined, dirty fingerprints. We are the common folk. We live our lives to die alone. Share our beds when the nights get cold
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Game Over
MESSAGES : 295
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Ethan Mc Dermott
J'ai 21 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis étudiant et quaterback vedette et je m'en sors plutôt bien grâce à ma bourse. Sinon, grâce à ma chance, je suis fraichement séparé d'une folle et je le vis plutôt bien.

Il n'a jamais eu la prétention d'être un mec intelligent. Les études c'est même pas trop son truc. Mais il a un don pour le sport, le foot en particulier. C'est ce qui lui a permis d'en être là, dans une des meilleures fac du pays. C'est le gars, gentil, drôle, charmant et populaire par excellence. Il vit au sein d'une fraternité, a des tas d'amis. Une vie parfaite, pourtant il doute de lui et de son orientation. Ce secret le ronge et il a peur d'en parler à quelqu'un et de ternir l'image que tout le monde a de lui.


Gregg Sulkin ©️ Twister

« Tu es trop convoité. Victime de ta popularité. Je connais pas ça. Je ne peux qu’imaginer. »

Ouais c'était plutôt chiant. Je n'avais jamais demandé à être populaire comme ça. Je faisais juste ma petite vie de mon côté. Je voulais jouer au foot, m'amuser avec mes potes et rien de plus. Je ne supportais pas toujours toute cette attention dont je faisais l'objet. Et je supportais encore moins ces filles qui venaient flirter avec moi juste parce que j'étais un des joueurs vedettes de la fac. Aucune de ces filles ne s'intéressaient vraiment à moi. J'avais adoré ces vacances avec James, lui justement il était naturel avec moi et on ne se prenait pas la tête avec ces histoires de popularité.

« Et laisse moi deviner. Tes potes essaient aussi de te pousser dans une chambre avec quelqu’un ? Personne pour t’aider. »

C'était tout à fait ça. Comme si de m'envoyer en l'air avec la première pouffe venue pourrait m'aider à oublier ma rupture. Au contraire, j'avais besoin d'une pause sans fille, de me concentrer sur mes études, le sport et... moi même. Me taper une fille était la dernière chose dont je voulais en ce moment.

« Je veux bien me sacrifier et te servir de bouclier pour la soirée. »

Je souris en l'entendant parler.

- Merci t'es sympa.

Au moins quelqu'un qui le comprenait et qui ne lui prenait pas la tête pour qu'il se trouve une fille à tout prix, comme si il ne pouvait être heureux que comme ça.

- Ils me mettent la pression ouais. Comme si pour surmonter ma rupture me taper une fille était la seule solution. Mais j'ai pas envie d'être en couple là. J'ai déjà assez de soucis comme ça avec les cours et tout le reste. Je veux pas compliquer encore plus les choses.

Elle s'était déjà barré pour ça. J'allais pas prendre le risque de trouver une autre fille pour vivre à nouveau la même histoire. Il fallait déjà que j'arrive à régler tous mes problèmes avant de me lancer dans une histoire de couple.

- Je suis désolé. Je veux pas t'embêter avec mes histoires. Les fêtes c'est pas vraiment fait pour broyer du noir.

Pourtant il ne pouvait s'en empêcher. Il sentait qu'avec lui il pouvait parler de tout, qu'il ne le jugerait pas et qu'il le comprendrait même.


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
AMGK
Féminin MESSAGES : 2997
INSCRIPTION : 22/02/2017
ÂGE : 32
RÉGION : PACA
CRÉDITS : AMGK (ava), ASTRA (code sign), Trophy Eyes (text)

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais ouverte aux autres univers
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t63-amgk#129 http://www.letempsdunrp.com/t125-love-life#803 http://www.letempsdunrp.com/t64-les-perso-d-amfly#136
amandine



James
Coleman

J'ai 22 ans et je vis à San Francisco, USA. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à mon indifférence, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

A l'université on dit de lui qu'il est gay. Il est toujours resté vague quant à cette information parce qu'il est effectivement attiré par les mecs. Il n'a eu qu'une aventure avec un gars pendant des vacances d'été y'a plusieurs années. Il reste un célibataire endurcit, préférant ses bouquins et son ordi aux histoires de coeurs.


Bryan Dechart ©️ AMGK


Il accepte ma proposition les bras ouverts. Comme si c’était vraiment ce dont il avait besoin. J’ai l’impression d’être important là, mais j’essaie de ne pas trop me monter la tête. C’est juste l’histoire d’une soirée, c’est tout. Je me demande pourquoi sa copine l’a quitté parce qu’il a quand même l’air d’avoir tout pour lui le Ethan.

J’aime bien l’entendre dire d’une certaine façon qu’il couche qu’avec des filles avec qui il est en couple. C’est pas tout le monde qui pense comme ça. La plupart cherchent juste à s’amuser. Moi je… Ni l’un ni l’autre. Je suis ni en couple, jamais, et je ne couche pas non plus. Jamais. Je ne sais pas si c’est juste que j’ai pas encore eu l’occasion de tester l’un ou l’autre, mais pour l’instant, je suis dans aucune de ces cases. Ce que j’ai fait y’a deux ans pendant mes vacances d’été c’était pas tout à fait du sexe, c’était une introduction au sexe on va dire. C’était intense avec Derek. Sûrement parce que c’était tout nouveau.

Ethan explique qu’il a trop à faire en ce moment dans sa vie et je veux bien le croire. L’université n’est pas simple, surtout quand on fait beaucoup de sport à côté. Je me demande quand il a véritablement du temps libre.

« Ignore les ouais. »

Plus facile qu’à faire, je sais, mais c’est ce qu’il y a de mieux à faire. Faut juste qu’il leur tienne tête. Ne pas qu’il cède à la pression collective. Il doit avoir l’impression de m’embêter, je sais pas si c’est la tête que je tire ou quoi, mais il s’excuse.

« Hey ça arrive. »

Je vais poser naturellement ma main sur sa cuisse. Je sais pas quelle mouche m’a piqué, parce que c’est pas forcément mon fort les contacts physiques avec les autres. Visiblement je sais faire une exception pour Ethan.

« Tu m’embêtes pas. Je me sens honoré que tu te sois tourné vers moi. »

Je me dévalorise beaucoup, mais en plaisantant, donc ça passe non ? J’enlève ma main de sa cuisse pour pas rendre les choses trop bizarre. Y’a pas de raisons. On est des bro lui et moi hein. Ouais, c’est ce que j’aime bien penser. Je bois une nouvelle gorgée de ma bière parce que mine de rien, passer ma soirée avec lui, à l’abris de tous, ça commence à me rendre légèrement nerveux. Je me demande si ça va pas créer des rumeurs cette histoire. Y’en a déjà tellement qui circulent à mon sujet alors que j’ai jamais été vu avec un mec sur le campus… Je ne sais vraiment pas d’où ils ont sorti que j’étais gay… Mais ils ont vu juste. Je tourne la tête vers Ethan et je reprends la parole pour ne pas que le silence devienne gênant.

« Si jamais t’as envie d’en parler… Connie me dit que je suis une très bonne oreille. »

Je souris en le regardant.

« Et Connie, c’est la pire bavarde que je connaisse. Je suis rodé, tu peux y aller… Pas sûr que je sois très utile en matière de conseils, mais je peux te donner mon avis que j’aime penser objectif. »

J’ai le chic pour me dévaloriser, mais j’ai quand même sorti un compliment en même temps. Je m’améliore.

« Mais sinon on peut parler de tout autre chose. J’ai pas envie que tu broies du noir. »

C’est lui même qui avait utilisé ce terme, alors je pense qu’il le voit comme ça.


Nicotine sweats and coffee breath
I thought I was so much more than this. When I look back at everything I've touched I see the lives I've ruined, dirty fingerprints. We are the common folk. We live our lives to die alone. Share our beds when the nights get cold
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Game Over
MESSAGES : 295
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Ethan Mc Dermott
J'ai 21 ans et je vis à San Francisco, Etats Unis. Dans la vie, je suis étudiant et quaterback vedette et je m'en sors plutôt bien grâce à ma bourse. Sinon, grâce à ma chance, je suis fraichement séparé d'une folle et je le vis plutôt bien.

Il n'a jamais eu la prétention d'être un mec intelligent. Les études c'est même pas trop son truc. Mais il a un don pour le sport, le foot en particulier. C'est ce qui lui a permis d'en être là, dans une des meilleures fac du pays. C'est le gars, gentil, drôle, charmant et populaire par excellence. Il vit au sein d'une fraternité, a des tas d'amis. Une vie parfaite, pourtant il doute de lui et de son orientation. Ce secret le ronge et il a peur d'en parler à quelqu'un et de ternir l'image que tout le monde a de lui.


Gregg Sulkin ©️ Twister

« Ignore les ouais. »

Je hochais distraitement la tête. C'était pour ça que je fuyais et que j'étais venu me cacher ici. De toute façon dés qu'ils se seraient tous trouvé une fille pour la nuit ils me foutraient la paix. Ils seraient trop occupés à s'envoyer en l'air pour penser à ce que je le fasse.

« Hey ça arrive. Tu m’embêtes pas. Je me sens honoré que tu te sois tourné vers moi. »

Je souriais en secouant la tête. Il en rajoutait légèrement beaucoup en disant ça. C'était normal que je me tourne vers lui. On avait quand même passé un été sympa ensemble. On avait souvent passé des moments ensemble alors c'était normal que je me tourne vers lui si j'avais besoin. Et puis il n'était pas du genre à me prendre la tête comme mes amis, à vouloir me caser. Au moins avec lui, plus qu'avec d'autres, je savais que je pouvais être moi même sans me faire juger.

« Si jamais t’as envie d’en parler… Connie me dit que je suis une très bonne oreille. Et Connie, c’est la pire bavarde que je connaisse. Je suis rodé, tu peux y aller… Pas sûr que je sois très utile en matière de conseils, mais je peux te donner mon avis que j’aime penser objectif. Mais sinon on peut parler de tout autre chose. J’ai pas envie que tu broies du noir. »

Elle avait plutôt raison la Connie. J'avais toujours cette impression avec Ethan que je pouvais me confier, qu'il m'écouterait et saurait me conseiller sans me juger ni rien. Alors c'était peut être pour ça que je me laissais aller à parler, plus qu'avec mes amis. Eux je n'étais pas certain qu'ils me comprennent tout à fait. Vu comme ils essayaient pour la plupart de me caser, c'était peine perdue d'ailleurs.

- C'est juste que... J'ai beaucoup de boulot avec les cours et les entrainements. Je veux être au top sur le terrain pour espérer me faire repérer et obtenir une place dans une grande équipe. Mais si j'ai pas de bons résultats en cours je me ferais virer de la fac et là du coup au revoir mes chances de rentrer dans une bonne équipe.

C'était compliqué. Je devais être au top dans tous les domaines alors que honnêtement il y avait certaines matières où j'étais nul. J'étais venu pour jouer, pas pour me perdre dans des cours de maths barbants et inutiles.

- Sauf que là je rame en cours et ça me stresse. Du coup le peux de temps libre que j'ai je le passe à tenter de comprendre quelque chose à mes cours. Ma copine a pas supporté que je la néglige et... elle s'est barré. Mes potes veulent me caser mais je sais que ça sera la même chose avec une autre fille. Donc je veux pas être en couple. Je veux juste réussir ce putain d'examen de maths dans deux semaines!!

Et autant dire que c'était mal barré pour que je réussisse. Alors ça me prenait la tête. J'avais vraiment peur de chier mon année et de perdre ma place dans l'équipe.

Je reprends une gorgée de ma bière, essayant de ne pas trop désespérer. Pour ce soir au moins je veux tenter de me détendre.


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
AMGK
Féminin MESSAGES : 2997
INSCRIPTION : 22/02/2017
ÂGE : 32
RÉGION : PACA
CRÉDITS : AMGK (ava), ASTRA (code sign), Trophy Eyes (text)

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais ouverte aux autres univers
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t63-amgk#129 http://www.letempsdunrp.com/t125-love-life#803 http://www.letempsdunrp.com/t64-les-perso-d-amfly#136
amandine



James
Coleman

J'ai 22 ans et je vis à San Francisco, USA. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à mon indifférence, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

A l'université on dit de lui qu'il est gay. Il est toujours resté vague quant à cette information parce qu'il est effectivement attiré par les mecs. Il n'a eu qu'une aventure avec un gars pendant des vacances d'été y'a plusieurs années. Il reste un célibataire endurcit, préférant ses bouquins et son ordi aux histoires de coeurs.


Bryan Dechart ©️ AMGK


Comme je le sentais, il a besoin de parler de ce qui va pas en ce moment. Je trouve quand même ça fou qu’il se confie à moi alors qu’il a beaucoup d’amis, ou du moins, ce que je crois être des amis. C’est sûr que si je me base sur les évènements de ce soir, on peut pas dire qu’ils soient de très bon support, sauf si on veut tirer un coup. Pas du tout mon créneau ça par contre. Mais ouais, ça fait que je me sens un peu au dessus d’eux tous là. Je suis là pour lui d’une façon qu’ils assument pas. C’est quand même triste d’avoir des amis sur qui on peut pas compter en toutes circonstances. Moi j’ai juste Connie et je sais qu’avec elle, c’est à la vie à la mort, même si on est quand même pas différent tous les deux. On se soutient en toutes circonstances et je l’aime fort.

Les problèmes d’Ethan sont liés à ses résultats universitaire. Ah oui, je veux bien le croire que c’est pas facile. Surtout quand on a pas le temps de réviser comme il se doit parce qu’on s’entraine à outrance. Je peux comprendre que le sport est plus intéressant pour lui, donc je ne le blâme pas, chacun son truc, mais faut pouvoir se donner sur tous les front si on attend une bourse ou quoi. Je n’ai qu’un seul focus de mon côté, les cours et je sais que j’ai des facilités, j’excelle. Au passage je comprends que c’est le manque de temps pour son couple qui a mis fin à l’histoire.

« Wow okay… »

Je suis bien surpris par ça. La fille n’a pas eu envie de le soutenir dans des moments compliqués.

« Elle devait pas en valoir la peine si tu veux mon avis. »

Elle m’a l’air superficielle mais je ne vais pas lui faire cette remarque. Je ne veux pas qu’il le prenne aussi pour lui, si jamais il se retrouvait en elle d’une certaine façon. Ils ont forcément des points communs tous les deux, et j’avoue que le terme superficiel je l’associe pas mal à tous les gens qui font parti de l’élite de l’école. C’est que du vent au fond, juste une image. Beau gosse, sportif, fêtard et sociable, à toi la popularité.

Il galère avec des maths, j’hausse les sourcils en le regardant. J’aime toujours autant le fait qu’il parle de couple quand il parle de relation, comme si ça allait d’office ensemble et ça me plaît venant de lui. Je ne le pensais pas comme ça vraiment.

« Je peux te filer un coup de main pour tes maths si tu veux. »

Je suis genre, une vraie tête en maths. C’est ma matière préféré et c’est aussi pour ça que c’est ma matière principales avec la physique. Je crois qu’il le sait et que ses paroles ne sont pas sortie de manière aussi innocentes qu’on pourrait le croire, mais je m’en fiche. Je l’apprécie, je peux l’aider, je veux l’aider. Ca a l’air de lui tenir vraiment trop à coeur de réussir et je comprends. C’est beaucoup d’enjeu pour toute sa vie cette histoire.

« Je peux me dégager du temps pour toi. »

Oups ? Est-ce que ça fait pas un peu bizarre de préciser « pour toi » ? De lui faire comprendre si ouvertement que je ne ferai pas ça à tout le monde ? Non, je juge que non. On est potes après tout. C’est normal de s’aider.

« Je pense que t’aurais pas meilleur tuteur que moi. Oui, je suis un peu en train de me vendre mais c’est parce que c’est rare que je sois le meilleur dans un domaine. J’en profite. »

Je lève la main devant moi, comme pour lui dire « stop ».

« Laisse moi mon moment de gloire. »

Je dis tout ça sur le ton de la plaisanterie. J’ai de l’humour, faut pas croire.


Nicotine sweats and coffee breath
I thought I was so much more than this. When I look back at everything I've touched I see the lives I've ruined, dirty fingerprints. We are the common folk. We live our lives to die alone. Share our beds when the nights get cold
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
Just what you need - Ethan&James
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Davy James' Fiche technique
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)
» All i wanted was you [PV James Stanford]
» La parabole des ténèbres - partie 3 [Ethan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: