Partagez
 
 
 

 I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 
Lafayette Love
Lafayette Love
Féminin MESSAGES : 203
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 22
RÉGION : Centre, du milieu
CRÉDITS : istina (icon)

UNIVERS FÉTICHE : Open-minded
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t66-life-is-short-smile-while http://www.letempsdunrp.com/t1819-m-f-i-am-also-a-we-sense8-en-recherche-de-proches http://www.letempsdunrp.com/t140-it-s-gay-my-dudes-laf#885 http://www.letempsdunrp.com/t112-j-aime-les-petits-pois-laf
Flash

I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.) - Page 3 Empty


Adèle Boiseau
J'ai 19 ans ans et je vis à Bordeaux, France. Dans la vie, je suis étudiante en lettres modernes et je m'en sors bien, merci maman-papa. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas super en c’moment.

I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.) - Page 3 Tumblr_inline_p6djgkogPp1t8bm8b_250

Ses amis l’appellent Addy. + C’est une tête, Addy. Elle a eu son bac L avec mention « très bien » et fait des rêves érotiques en latin. + Elle habite avec son meilleur ami, Paddy, qu’elle connaît depuis toujours. Et non, il ne se passe rien entre eux, laissez-la. + Elle a toujours un livre sur elle et écoute des artistes avec des trucs à dire, qu’elle dit, des bands comme Twenty One Pilots et Bastille. Une vraie littéraire. + Elle envisage de devenir professeure des écoles, ou de français / littérature. #cliché

Haley Lu Richardson © valtersen
Je suis un être faible ? Un peu. Il suffit qu’on menace mes heures de sommeil et de draguer ouvertement mon meilleur ami et ça y est, je ne réponds plus de rien et j'oublie tous mes principes. Bon. Fort bien. Un petit oui compte pour un oui. Bah oui, c’est pas faux en soi. Mais je tiens au « petit » qui prouve mon manque d’envie à m’exercer à la photographie seins nus. Enfin, recouverts de tissu normalement. Mais tout de même. Wow. Mes joues changent de couleur rien qu’à l’idée, qu’est-ce que ça va être le moment venu… Paddy m’agresse d’un bisou sur le front trop pressé, et je grognasse mon mécontentement avant d’éclater de rire. Trop d’entrain, il est beaucoup trop mignon, je l’aime un peu trop cet imbécile pervers. Parce que c’est moi et que la rabat-joie semble être un rôle que j’aime particulièrement jouer, je ne me prive pas de le menacer une dernière fois. Ne crie pas victoire trop vite, Paddy Garnier, tu as littéralement ma vie entre les mains. Un gloussement m’échappe lorsqu’il me confirme que c’est effectivement beaucoup de pression. C’est bien. Comme ça, nous sommes deux. " T'es la meilleure des meilleures, j'espère que tu le sais ça " Well, I hope so. « Je le sais, mais je veux bien que tu m’en fasses un tee-shirt pour mon anniversaire. » Histoire que le monde entier soit au courant. Histoire qu’il s’en souvienne quand je vais me mettre à mourir de honte plus tard.

J’écoute avec une certaine attention mon meilleur ami nous expliquer une dernière fois le shooting et nos rôles. Je suis Donna et les autres sont mes copines. Clara semble plutôt très satisfaite de son rôle de croqueuse d’homme, et je retiens un rire narquois, mais Julia râle. Est-ce qu’on fait une version 2018 où on prône l’amour pour tous ? Mon coeur dit oui, mon stress dit non. Et bon sang, j’ai l’impression d’être une vieille grand-mère à m’offusquer à l’idée que Paddy voit un bout de mon sein ou que je dois embrasser Julia. Et je ne sais pas, si le problème c’est que j’ai trop de stéréotypes ancrés en moi ou bien que je n’ose pas assez. Mais maintenant que j’y réfléchis, ça ne me plaît pas du tout. « Mmh, ça pourrait être cool, Rosie et Donna. » Je finis par dire, d’une petite voix. Il est temps que je sorte de mon moule, de ma zone de confort. C’est maintenant qu’il faut vivre, Paddy a raison. Et je sais qu’avec lui, qu’avec eux, si finalement c’est trop je peux toujours revenir en arrière. Je sais que je peux avoir confiance, alors pourquoi pas. Et je veux vraiment mon tee-shirt de la meilleure des meilleures, merci. On valide le repas dès qu’on arrive et le shoot dans les tenues laides. Honnêtement, plus vite on sera débarrassé de celui-là, mieux je me porterai. Quoi que. Ceux d’après, ce sont ceux avec la robe de mariée de sa mère et ceux sans soutien-gorge. Pas sûre.

Okay, stop Addy. Comme dirait l’autre, vivons jeune. Evian, oui.

"Avoue, tu regrettes d'avoir décidé d'être la meilleure des meilleures amies " Avec ma main dans la sienne ? Pas trop. Mais si c’est ce qu’il faut pour qu’il soit particulièrement tendre avec moi et allume un brasier au creux de mon estomac, alors oui. « Pour l’instant, ça va. On en reparle dans… 21 minutes. » Je rajoute, après un coup d’oeil au GPS. En vérité, je sens que cette journée… Non, ce week-end va passer extrêmement vite et qu’on sera bien trop occuper pour que je ne m’inquiète de ce qu’il se passe. Je suis vraiment en train de remettre mon corps dans les mains de mon meilleur ami, et c’est aussi bizarre que reposant. On ne réfléchit plus, Addy, on agit. C’est l’ordre du jour. Et effectivement, une fois arrivés tout se passe vite. Je n’ai pas le temps de m’émerveiller devant la mer et son étendue de sable, devant le soleil et les oiseaux qu’il faut déjà qu’on avance. On mange, on raconte quelques dernières blagues avant de se diriger vers les cabines pour se changer. Mais s’en vient un problème de taille, littéralement. La monstruosité verte pomme est un tantinet trop grande pour mon pauvre mètre cinquante-six. Woops. Je ressors, l’air désolé, et retrouve le brun en train d’installer son matériel. « Paddy ? Tu as des talents de couturier cachés à m’apprendre ou bien on panique ? » D’un coup d’un seul je me sens nulle, à déjà créer des problèmes pour le shoot le plus facile. A croire que les gens petits n’existaient pas dans les années 80, ceci est de la discrimination.


Présence réduite
Revenir en haut Aller en bas
 
weaslove.
weaslove.
Féminin MESSAGES : 739
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 27
RÉGION : back to metz (lorraine)
CRÉDITS : tumblr(av&sign)

UNIVERS FÉTICHE : réel mais je suis ouverte à toutes propositions
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t137-j-vais-aller-vivre-en-th http://www.letempsdunrp.com/t149-you-and-me-got-a-whole-lot-of-history http://www.letempsdunrp.com/t158-plus-on-est-de-fous-plus-on-rit
Donut

I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.) - Page 3 Empty


Patrick Garnier
J'ai 19 ans et je vis à Bordeaux, France. Dans la vie, je suis étudiant en lettres modernes et je m'en sors pas trop mal. Enfin, le premier semestre était pas mal, le second ça sera autre chose. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. C'est cool d'être seul.

Ne fout strictement plus rien en cours ; a clairement abandonné les études ; passe ses journées à voguer de rue en rue, de spots en spots pour faire des photos, sa grande passion ; vit avec sa meilleure amie dont il est (juste un tout petit peu) amoureux.

I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.) - Page 3 Tumblr_inline_p4luq2VnZG1qlt39u_400
joe keery ©️ killer from a gang
Je n'arrive pas à croire qu'elle a dit oui, qu'elle a fini par capituler même si je n'ai pas été le plus réglo des meilleurs amis. J'ai un peu joué avec ses faiblesses et ça me fait doucement sourire. Je la connais trop bien et elle ne peut pas me résister. Elle n'est pas comme le roseau qui plie mais ne rompt pas. Elle a craqué bien comme il faut mais ce n'est que pour le bien de cette collaboration. Ça m'ennuierait bien de devoir changer mes plans parce qu'elle ne croit pas assez en elle ou PIRE, en mon professionnalisme mis à toute épreuve. Franchement, je suis un gentleman et je pensais qu'elle le savait ça. Je souris à sa réflexion, haussant les épaules avec un léger sourire. " Et tu me facilites la vie pour ton anniversaire en plus de ça. Tu es par-faite " Que je lui lance en lui adressant mon plus beau sourire. Je retrouve ma place initiale dans la voiture, range mon matériel qui traîne à droite à gauche et explique à chacune leur rôle et donc plus ou moins ce que j'attends d'elles. Et si on pourrait penser que j'ai pas géré du tout sur la répartition des rôles, tout ça est bien entendu fait exprès. Clara a le bon rôle parce que je me fiche d'elle comme de l'an 40 mais Julia va devoir s'effacer un peu et Addy - quant-à-elle - devra briller de milles feux. Il s'agit de Donna et les Dynamos. Ça va être un sacré challenge pour ma meilleure amie mais je crois en elle. Et quand Julia ronchonne et que je lance une petite idée, entendre la réaction d'Addy me perturbe presque. Je sais très bien que Julia sera d'accord, que se retrouver proche d'une femme ou d'un homme, c'est la même chose pour elle mais Addy ? Est-ce qu'à la pousser pour accepter ce shoot, je l'aurais détraqué comme il faut ? Non, voyons. " Ouai, on verra ! " Que je lance alors que je vois très bien le regard que Julia me lance, se fichant complètement de ma gueule. Si nous n'avions été que nous deux, je lui aurais demandé d'aller se faire foutre mais là, c'est trop visible et risible. Il faut vraiment que je me reprenne avant de me griller comme un poivron sur un barbecue. Il fallait que je retrouve une certaine consistance parce que la journée allait être longue sinon. J'avais tellement de mal à imaginer tout ce qui allait arriver dans les heures qui suivaient. J'en avais déjà fait des shoots mais rien de cette envergure, rien de ce style. C'était différent, nouveau et ça me motive autant que ça me fait flipper. L'inverse serait étrange et voudrait dire que j'ai confiance en moi. C'est bien connu, dans ce métier, quand on a confiance en ce que l'on fait, c'est le début de la fin.

Le calme reprit possession de la voiture, j'arrêtais de gigoter dans tous les sens et m'adressais à Addy. Je suis son regard et souris légèrement quand je comprends ce qu'elle regardait. " Promis ça va bien se passer. Et si ça se passe mal, je t'autorise à me frapper jusqu'à ce que tu te sentes mieux " Je lui adresse un large sourire, tout fier de moi alors que je ne devrais pas. Mais elle ne devrait pas douter de tout ça non plus. Elle est la meilleure et je suis sûre que tout va aller comme sur des roulettes. De toute façon, qu'est-ce qui pourrait ne pas aller ? Le stress ? Oui, je comprendrais. Mais quand elle verra qu'elle est faite pour ça, elle laissera tomber tous ces préjugés qu'elle se trimbale. Je l'imagine déjà se comparer à Julia ou Clara alors qu'elle n'a rien à leur envier, loin de là même. Elle est ma pierre précieuse à moi et quand elle s'en rendra compte, mon monde n'en sera que plus lumineux. Le mien aussi. Les vingt-et-une minutes passent, un petit tour vers un joli restaurant et c'est direction les cabines pour le change des demoiselles. J'enlève mes baskets et chaussettes et tente de planter mon trépied dans le sable pour les premières photos. C'est la galère et rien que de savoir que je vais devoir recommencer, j'ai envie de pleurer. Je me bats pour être de niveau quand j'entends la voix d'Addy. Je lève la tête et la vois là, debout sur l'asphalte, à quelques mètres de moi, le bas du pantalon qui lui fait plus des palmes qu'autre chose. J'abandonne tout et m'approche d'elle, un léger rire sur le visage. " Heureusement que t'es aussi grande que ma mère sinon on aurait été embêté pour la robe " Parce que c'était ça le plus important pour moi. Ça compte beaucoup, ça veut dire beaucoup alors bon, forcément… " Julia sera peut-être plus douée que moi là dessus… Mais assis toi voir " Que je souffle en lui tendant ma main pour qu'elle la prenne et s'assoit sur un rocher à proximité. Il ne faut pas abimer le tissu et rendre le tout harmonieux sans tout défoncer. C'est une location, bien entendu. Je pose un genou à terre et prend sa jambe pour la poser sur mon autre jambe. " Bon bon bon… Tu crois que ça fonctionnerait si on faisait ça ? " Que je demande en faisant un espèce d'ourlet à la limite du froufrous qui est sensé débuter sur son genou. Sauf que ça remonte à mi-cuisse et quand je lui demande de se lever, je me recule et… C'est une horreur. En plus, aucune solution miracle, c'est une combinaison. " Les talons c'est pas la peine, dans le sable tu vas te casser la jambe… Reste debout que j'essaye un truc pour limiter la casse " Parce que bon, la couture qui sépare les deux parties du pantalon devrait se trouver au niveau du genou mais est mi-mollet avec Addy. J'enlève la ceinture blanche qu'elle porte et tente d'ajuster le haut. Un gros pli sous la ceinture que je sers un poil plus pour que ça ne bouge pas. Ça c'est bon. J'essaye de ne pas trop la regarder dans les yeux pour ne pas montrer que je meurs de chaud et que je ne suis pas dans mon élément là. J'ai l'air si ridicule putain. Et je m'attaque au bas. Avec des épingles, je remonte le tissu au niveau du genou et m'attaque à la partie basse. Il y a des épingles partout et si elle tombe, elle risque de s'empaler quoi. Mais ça à l'air de le faire. " Juliaaaa ! Dis moi que ça va " Que je crie légèrement parce que cette cruche a disparu et Clara aussi. J'ai pas besoin d'un moment seul avec Addy là, j'ai besoin d'aide. Et le reste du trio débarque en regardant Addy avec un léger rire. " C'est… Intéressant " Que souffle la conductrice, un léger sourire sur le visage. Je tourne la tête et la dévisage. Si elle se la joue comme ça, je vais en faire de la chair à saucisse parce qu'Addy doit être bien assez mal comme ça. " Si tu te penses plus intelligente que moi, trouve une solution alors " Que je souffle en l'invitant à me rejoindre. Et elle fait la même chose que moi. Addy est notre poupée mannequin. Mais on a guère le choix. " Dans le sable ça va le faire. Et pour les photos sous les arcades… Vous serez en mouvement " Ça devrait le faire, vraiment. Easy peasy quoi. Je relevais enfin les yeux après cinq à six minutes à genoux et tente de croiser le regard de ma meilleure amie. " T'es parfaite, t'inquiète pas " Que je souffle en me redressant rapidement et lui laissant de la place pour faire de même. Mais que se passe-t-il dans sa tête ? Elle a envie de faire demi tour, je le sens. Et merde. Cette superbe expérience va se terminer en cauchemar ambulant pour elle. Surtout avec le regard que Clara lui lance depuis quelques minutes.



revient doucement à la vie.
Revenir en haut Aller en bas
 
Lafayette Love
Lafayette Love
Féminin MESSAGES : 203
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 22
RÉGION : Centre, du milieu
CRÉDITS : istina (icon)

UNIVERS FÉTICHE : Open-minded
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t66-life-is-short-smile-while http://www.letempsdunrp.com/t1819-m-f-i-am-also-a-we-sense8-en-recherche-de-proches http://www.letempsdunrp.com/t140-it-s-gay-my-dudes-laf#885 http://www.letempsdunrp.com/t112-j-aime-les-petits-pois-laf
Flash

I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.) - Page 3 Empty


Adèle Boiseau
J'ai 19 ans ans et je vis à Bordeaux, France. Dans la vie, je suis étudiante en lettres modernes et je m'en sors bien, merci maman-papa. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas super en c’moment.

I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.) - Page 3 Tumblr_inline_p6djgkogPp1t8bm8b_250

Ses amis l’appellent Addy. + C’est une tête, Addy. Elle a eu son bac L avec mention « très bien » et fait des rêves érotiques en latin. + Elle habite avec son meilleur ami, Paddy, qu’elle connaît depuis toujours. Et non, il ne se passe rien entre eux, laissez-la. + Elle a toujours un livre sur elle et écoute des artistes avec des trucs à dire, qu’elle dit, des bands comme Twenty One Pilots et Bastille. Une vraie littéraire. + Elle envisage de devenir professeure des écoles, ou de français / littérature. #cliché

Haley Lu Richardson © valtersen
Tout va bien se passer. C'est Paddy qui l'a dit, et comme Paddy est le chef aujourd'hui on prend sa parole comme celle de Dieu. Je ne suis pas certaine d'avoir très envie de le frapper si rien ne se passe bien, en revanche. Je pense que je préférerais rentrer à la maison, m'enterrer dans mon lit et qu'on ne s'adresse plus jamais la parole. A chaque problème sa solution, aussi extrême que soit-elle. Mais on n'est même pas arrivé depuis une heure que j'ai déjà un problème avec mon accoutrement. Urg ? Urg. Je le savais, qu'il plaçait trop de confiance en moi et que j'aurais mieux fait de rester à Bordeaux. " Heureusement que t'es aussi grande que ma mère sinon on aurait été embêté pour la robe " Je grimace légèrement. Oui, c'est ça de gagné, mais ça ne me rassure qu'à moitié. J'attrape sa main et m'assied comme il me l'indique. Et apparemment, oui, mon meilleur ami a des talents de couturier cachés. Est-ce qu'on est vraiment sûr que son nom de famille c'est Garnier, et pas Gaultier ? Mon coeur s'emballe sérieusement lorsqu'il commence à me manipuler dans un peu tous les sens, à mettre ma jambe sur la sienne pour analyser comment masquer ma petitesse et à s'adresse à moi dans une tendresse absolue. J'ai bien conscience qu'il parle plus pour lui-même que pour moi, qu'il essaie de rassurer autant lui que moi. Alors je le laisse prendre les devants et me laisse entièrement faire, marmonnant vaguement une réponse ici et là. Je préfère l'observer, sans aucune discrétion. Les plis qui se dessinent sur son front sous la concentration. Il est vraiment beau, Paddy, tellement que ça en pique un peu les yeux et que ça en frôle l'indécence publique. Non, c'est juste moi ? Uh. Est-ce que c'est bizarre, si je fais un sondage sur la beauté de mon meilleur ami ? Pour la science, évidemment.

Je me lève, à sa demande, et écarte légèrement les bras lorsqu'il s'acharne à attacher un peu plus fermement une ceinture autour de ma taille. Ce n'est pas bizarre, ce n'est pas bizarre, mon coeur bat trop vite et j'espère très fort qu'il ne peut pas le sentir. « On n'a même pas commencé le shoot que tu es déjà en train de me tripoter, c'est sympa. » J'essaie de plaisanter, le menton en l'air, regardant fixement loin derrière son épaule. Tout ça est strictement professionnel, Addy, ne t'emballe pas. C'est de ta faute à être si petite, aussi. Le haut semble le satisfaire et je ne dis rien de plus, même si ma cage thoracique est légèrement oppressée et que je peux sentir chaque respiration passée. Honnêtement, je ne sais pas si j'ai des problèmes pour respirer normalement à cause de l'habit ou de Paddy, alors il vaut mieux que je ne dise rien. Mes Dynamos finissent par refaire leur apparition, Julia l'air moqueuse et Clara... Moqueuse aussi, mais plutôt dans le sens vicieux. " C'est… Intéressant " Je plisse légèrement les yeux. Qu'est-ce qui est intéressant ? Paddy passion couture, Addy passion nanisme ? Avec tout le respect que j'ai pour les personnes de petite taille, évidemment. « Eh oh, tout ce qui est petit est mignon. » Que je proteste dans un geignement. Et puis Julia se joint à l'équation et je suis de nouveau pantin, mannequin improvisée à qui il faut ajuster une tenue trop grande. L'embarras total. J'ai très envie de courir jusqu'à l'océan et me laisser couler. Mais même ça, je risque de ne pas réussir à cause de cette tenue trop grande. C'est vraiment problématique, cette affaire.

La parole de Dieu frappe à nouveau et décide que ça devrait le faire. Hallelujah. " T'es parfaite, t'inquiète pas " Je ravale ma fierté et mon malaise et tente un mince sourire. S'il n'y avait que Paddy, je pense que j'aurais commencé à menacer de pleurer de longues minutes plus tôt. Mais nous ne sommes pas seuls, et si cela ne me dérange pas d'être un tantinet vulnérable avec Julia, l'autre copine m'a l'air beaucoup moins sympathique. Et mine de rien, il y a d'autres personnes que nous sur cette plage, et on a des tenues flashys et un photographe sorti lui aussi des années 80. Alors je rassemble le peu de courage qu'il me reste pour garder un semblant de dignité. « Yep, rappelle moi de manger de la soupe en rentrant. » Je prends une dernière grande inspiration. Allez. Problème réglé. A partir de maintenant, tout va bien se passer. Je suis là pour Paddy, on va faire des photos, Julia va sans doute mettre la bande son de Mamma Mia en fond à un moment donné, ça va être sympa. « A vos ordres, chef Garnier. » Je rajoute, mon sourire s'élargissant un tantinet, alors qu'on commence déjà à se placer devant l'objectif. Tout. va. bien.


Présence réduite
Revenir en haut Aller en bas
 
weaslove.
weaslove.
Féminin MESSAGES : 739
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 27
RÉGION : back to metz (lorraine)
CRÉDITS : tumblr(av&sign)

UNIVERS FÉTICHE : réel mais je suis ouverte à toutes propositions
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t137-j-vais-aller-vivre-en-th http://www.letempsdunrp.com/t149-you-and-me-got-a-whole-lot-of-history http://www.letempsdunrp.com/t158-plus-on-est-de-fous-plus-on-rit
Donut

I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.) - Page 3 Empty


Patrick Garnier
J'ai 19 ans et je vis à Bordeaux, France. Dans la vie, je suis étudiant en lettres modernes et je m'en sors pas trop mal. Enfin, le premier semestre était pas mal, le second ça sera autre chose. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. C'est cool d'être seul.

Ne fout strictement plus rien en cours ; a clairement abandonné les études ; passe ses journées à voguer de rue en rue, de spots en spots pour faire des photos, sa grande passion ; vit avec sa meilleure amie dont il est (juste un tout petit peu) amoureux.

I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.) - Page 3 Tumblr_inline_p4luq2VnZG1qlt39u_400
joe keery ©️ killer from a gang
On est dans la merde. Ces tenues sont vraiment… ridicules et dès le premier essayage, c'est presque la fin du monde. Je ne peux pas prendre de retard là dessus, pas dès le début de ces deux jours loin de Bordeaux. Addy a accepté de m'aider pour ce shooting, elle a pris du temps sur son temps de révision, justement alors je ne peux pas la laisser tomber. Si je n'étais pas si stressé et désemparé, je crois que je lui tendrais son tas de fiche Bristol pour qu'elle révise pendant que je me triture le cerveau pour trouver une solution. Il y a moyen de faire quelque chose. On a pas le choix. Je ne suis qu'un photographe à la con. Un amateur qui croit que parce qu'il a eu de la chance jusqu'ici, bah ça va commencer. Spoiler alert, ce n'est pas le cas. Abruti. Voilà ce que je suis. Et je sais que ma mère attend beaucoup de ce shooting maintenant. Putain, elle va m'assassiner elle aussi. Elle me soutient autant qu'elle le peut mais elle va me pousser sous les trains de Région si je rentre à la maison bredouille. Alors je m'active. Parce qu'une fois que tout sera réglé, que je serai derrière mon appareil photo, tout ira bien. Tout ira bien mieux. Et la réflexion d'Addy me fait avoir un léger mouvement de recul. " Merde. Pardon. Je suis désolé " Que je souffle en levant le visage pour la regarder. J'essaye de mettre de la distance émotionnelle entre nous pour que ça ne soit pas trop bizarre mais là, ça vient de me frapper en pleine face. " C'est professionnel tout ça " Que je lance avec un très léger sourire à Addy. C'est professionnel, ça c'est clair. Parce que si c'était émotionnelle, c'est pas en roulant un pantalon vert vers le haut que j'arriverais à quelque chose. Merde Paddy. Commence pas comme ça parce que sinon t'es foutu. Et on sait tous que chez un mec, tout ce voit beaucoup plus facilement. Je me recule rapidement et appelle Julia à la rescousse. J'aimerais tellement qu'elle soit gentille et soutienne Addy mais non, elle y voit la possibilité de se moquer gentiment. Clara, quant à elle, n'a pas besoin de mot pour qu'on comprenne ce qu'elle pense. Quelle peste, je vous jure. Et alors que je pense qu'on en a fini, je ne peux que tenter de rassurer Addy. Elle qui n'était déjà pas trop chaude pour tout ça, elle doit vraiment se sentir… étrange, bizarre. Peut-être même mal. Je n'en sais rien. Je n'ai pas envie de lui poser la question parce que, de toute façon, elle est parfaite pour moi. Elle l'a toujours été et le sera toujours. Elle fait tellement pour moi que j'espère qu'elle se verra aussi belle que je la vois à travers mon objectif. Je ris à sa réflexion. " En été ? On va peut-être évité d'embaumer l'appartement avec du navet et tout ce qui va avec " Non puis la soupe, c'est clairement pas le meilleur, loin de là même. Mes trois modèles sont fin prêtes et je décide de commencer par les photos de groupes. Je me doute parfaitement qu'Addy n'est pas forcément le plus à l'aise et peut-être que d'avoir Julia et Clara avec elle, elle prendra confiance. Peut-être qu'elle aura une réaction de mimétique et qu'elle se fondra dans la masse sans soucis aucun. Je donne quelques indications. Regardez moi. On lève le menton. Là par contre, on enlève sa main de l'épaule de sa voisine, un peu d'équilibre ! Les gens nous regardent étrangement et je fais comme si de rien n'était. Tout se passe bien. Addy est un peu perdue au début mais elle s'adapte vite. Je m'approche pour capter un peu plus leur visage, leurs expressions, leurs rires. Elles sont belles toutes les trois. Mais c'est Adèle la plus belle, il ne faut pas trop abuser non plus.

Et puis, je passe aux clichés en solitaire. J'en profite pour mettre la musique en route. Mon cellulaire dans la poche arrière de mon jeans, la partie avec l'haut-parleur en dehors de ma poche, je leur demande de danser sur les sons qui passent. La BO de Mamma Mia, bien entendu. Et je fais quelque chose que je n'ai jamais fait encore. Je leur demande de se placer en triangle, chacune à un coin et moi, je prends place au milieu. C'est comme si j'avais trois nanas qui dansaient pour moi et c'est de la folie. Je tourne d'une à l'autre, captant un rire pas ci, un sourire par là et quand Clara tombe sur le dos, je capte son regard perdu puis son éclat de rire. C'est magnifique, vraiment. Puis de vrais portés, sans danse, sans mouvement de bras flous. Alors que Clara file pour aller chercher de quoi boire, je commence à shooter Julia, demandant à Addy de rester à côté de moi, pour qu'elle voit un peu ce qui l'attends. Mes indications sont claires et simples. Je recule, me rapproche, utilise quelques objets pour faire quelques effets. J'ai des coquillages en main et les place à la base de l'objectif, ça créait un bel effet. Et c'est rapidement au tour d'Addy de se lancer. " N'oublie pas qu'elle vient de décider de quitter les États-Unis pour s'installer en Grèce. Elle a peur mais elle est sûre d'elle " Et j'appuie sur le déclencheur. " Souris. Avec les dents " Que je lance en m'approchant d'elle. " Me regarde pas comme si j'avais tué un chaton devant tes yeux eh ! Regarde moi comme si… Je sais pas, j'étais l'homme de ta vie ! Ou une bonne raclette après six longs mois d'été " Oh ouai, ça ça me mettrait des coeurs dans les yeux, y a pas à dire. Et j'entends un début de fou rire derrière moi. " J'te jure que je vais te jeter dans l'Atlantique toi si tu continues " Que je grogne à l'intention de Julia. Elle le sait que c'est à elle que je parle. " Ah ! Y a eu un petit sourire là ! Parfait Addy ! C'est de balancer Julia dans l'Atlantique qui te fait rire ? Ah oui ! " Et je la mitraille. Des clichés plus simples, plus posés. Elle est vraiment magnifique. J'ai hâte qu'elle voit tout ça. Avant une petite retouche. Par sur son visage. Il est parfait. " Clara prépare toi, c'est bientôt ton tour " Que je souffle. Mais avant j'ai une dernière idée. Je me rapproche au maximum d'Addy. " Pends la caméra en mains. Tes pouces à la limite de l'objectif. Comme ça, voilà. Parfait. Et maintenant, imagine toi… Avoir la meilleure conversation du monde avec un mec vraiment trop canon. Et t'as grave envie de l'embrasser " Un baiser vers la caméra serait vraiment génial. Mais je crois qu'elle va me dire d'aller me faire foutre. Et je ne pourrais pas lui en vouloir. Ou peut-être que si. Elle va grave gérer. Aucun doute là dessus.



revient doucement à la vie.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.) - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» LE CHÂTEAU DE LA FAVORITE (RASTATT)
» Pour ma cousine blonde aux cheveux magiques favorite !
» Pokemon,la favorite run (Saison 1)
» [Jenvier] Pullip (Aoki Misako) Favorite Ribbon
» (F / Willa Holland) The Devil used to be one of God's favorite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: