Partagez
 
 
 

 I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 
weaslove.
weaslove.
Féminin MESSAGES : 739
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 27
RÉGION : back to metz (lorraine)
CRÉDITS : tumblr(av&sign)

UNIVERS FÉTICHE : réel mais je suis ouverte à toutes propositions
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t137-j-vais-aller-vivre-en-th http://www.letempsdunrp.com/t149-you-and-me-got-a-whole-lot-of-history http://www.letempsdunrp.com/t158-plus-on-est-de-fous-plus-on-rit
Donut

I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.) - Page 2 Empty


Patrick Garnier
J'ai 19 ans et je vis à Bordeaux, France. Dans la vie, je suis étudiant en lettres modernes et je m'en sors pas trop mal. Enfin, le premier semestre était pas mal, le second ça sera autre chose. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. C'est cool d'être seul.

Ne fout strictement plus rien en cours ; a clairement abandonné les études ; passe ses journées à voguer de rue en rue, de spots en spots pour faire des photos, sa grande passion ; vit avec sa meilleure amie dont il est (juste un tout petit peu) amoureux.

I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.) - Page 2 Tumblr_inline_p4luq2VnZG1qlt39u_400
joe keery ©️ wcsted
Tout ce dont j'ai besoin, c'est de son soutien. C'est la seule chose qui compte pour moi, surtout en ce moment. Je sais que ça va être sacrément difficile de tout dire à mes parents alors je veux qu'elle soit à mes côtés, même si elle pense sûrement que tout ça, c'est de la folie et que je ferais mieux de retourner sur les bancs de la fac. Elle le pense sûrement mais je crois la connaître assez pour savoir qu'elle ne fera pas de remarques désobligeantes me poussant dans cette direction, surtout maintenant qu'on semble être sur la même longueur d'onde. Elle veut continuer les études, je la soutiendrais comme jamais. Je suis prêt à relire ses dissertations, explications, commentaires de textes et je ne sais trop quoi pour les deux années à venir s'il le faut, tant qu'elle me soutient. Elle capitule et même si je devrais être heureux, je sais qu'il y a de nombreuses heures de discussions qui nous attendent mais je crois qu'on est prêt pour ça. Pour le moment, je veux être sûre qu'elle soit à fond dedans, qu'elle me soutienne vraiment. Je ne veux pas de faux plan, je ne m'en remettrais pas. " Bien sûr " Que je souffle en arquant un sourcil. Pourquoi est-ce que je ne voudrais pas qu'elle vienne à Royan alors que je lui ai proposé il y a quelques minutes ? J'ai une idée derrière la tête et je veux qu'elle rencontre Julia. C'est complètement fou, je l'imagine déjà complètement perdue dans son rôle de modèle et ça m'arrache un sourire, sourire de circonstances. " J'ai déjà la plus belle des auburn à mes côtés alors faudrait un peu de diversité, tu comprends " Que j'avance en souriant d'avantage. Oui, j'essaye carrément de la faire craquer en la mettant sur un piédestal mais je ne mens pas tant que ça. Elle sera parfaite et je le sais déjà. Elle est magnifique au naturel et très photogénique, ce qu'elle ne sait surement pas. Et comment je le sais ? J'ai quelques clichés d'elle en pleine session révision, chignon sur le haut du crâne, jambe croisée assise sur une chaise, un crayon en bouche. Ma meilleure amie est le cliché de l'intello et quand elle cède je la serre dans mes bras quelques secondes. " Ça marche mamie, on essayera de pas rentrer trop tard " Que je lance, mes bras autour de ses épaules, dansant légèrement avec elle. Enfin, elle a plus l'air d'un stick de colle que je bouge de droite à gauche mais soit. J'en profite pour revenir sur ce qu'elle a dit plus tôt. Oui, ça trotte dans mon esprit et je veux savoir où elle se positionne là dedans. Maintenant qu'elle est de mon côté, qu'elle va arrêter de me prendre la tête avec les cours, je pense qu'on est tranquille sur le point "mise de côté" mais le reste… Ça m'intéresse grandement. Mais je n'obtiens aucune réponse concluante, à mon grand regret. Je vais donc me contenter de ne pas en rajouter, comme elle vient gentiment de me le demander. Elle s'écarte de moi, attrape deux assiettes et je ne peux retenir un rire quand elle me dit que je suis un vrai dur à cuir. Oui, bien sûr. Je n'ai rien du dur à cuir si ce n'est les cheveux gras et les lunettes de soleil sur le bout du nez à longueur de journée. Cette fille est complètement dingue et ferait bien de revoir ses comparaisons si elle veut vraiment envoyer du pâté dans ses prochains devoirs. Non parce que là, c'est pourri. " Ma coupe des années 80 te dit crotte Addy ! Je suis unique, c'est tout ! " Et peut-être que j'adore voir ces filles tourner les yeux quand elles me croisent dans la rue. J'ai pas le genre de cheveux longs comme tous ces mannequins hyper bien foutus, c'est différent et j'aime bien. Et je dois avouer que l'entretien est zéro. Mes cheveux m'aiment et je les aime. Et Addy aussi alors c'est un trio gagnant ! " T'es sur que personne m'arrive à la cheville, coupe de cheveux et cernes y compris ? Je veux être sur de ne pas découvrir un mec à moitié à poil demain dans la salle de bain ! " C'est un peu ma façon maladroite de lui demander si je suis son "préféré" ou si elle a des vues sur quelqu'un. Ça ne devrait pas m'intéresser mais pourtant… Je n'attends que sa réponse, sa confirmation ou infirmation. Je crois que ça me ferait hurler mais qu'est-ce que j'y peux ? Nous sommes amis. Voilà ce que je me répète depuis des mois, surtout quand je la croise dans les couleurs après minuit dans son pyjama. Nous ne sommes qu'amis. Et quand elle m'apprend qu'elle préfère Jacob à Edward, je pose ma main sur mon coeur, comme trahie. " Tu préfères le chien mouillé… Mon dieu mais quelle trahison ! " Je déconne complètement, j'en ai clairement rien à faire qu'elle préfère le suceur de sang au clébard ou l'inverse. " Il est hyper loyal n'empêche. On peut pas lui enlever ça. Et une carnation de peau vraiment pas mal, j'essaye de le rattraper, regarde ! " Que je souffle en remontant légèrement mon t-shirt. On peut y voir une très petite démarcation entre mon short de bain et mon torse. La grande classe n'est-ce pas ? Je suis passée de vanille à vanille qui a frôlé du chocolat. Et alors qu'elle ouvre le four, je l'attrape dans mes bras, l'emportant un peu plus loin et éclate de rire, la soulevant légèrement " Ou alors tu préfères dormir dans des bras chauds plutôt qu'avec un frigo ouvert ! Le confort de mademoiselle avant tout " Que je souffle en riant, la taquinant ouvertement. Le confort de mademoiselle, les cheveux gras de monsieur, putain qu'on fait la paire tous les deux ! Mais qu'elle est belle aussi. Elle n'a rien d'une Bella, bien que je la compare à elle depuis mon retour. Oh non… Elle est magnifique sans le savoir, un diamant à l'état brut et j'ai hâte de la photographier, mon Addy.



revient doucement à la vie.
Revenir en haut Aller en bas
 
Lafayette Love
Lafayette Love
Féminin MESSAGES : 203
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 22
RÉGION : Centre, du milieu
CRÉDITS : istina (icon)

UNIVERS FÉTICHE : Open-minded
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t66-life-is-short-smile-while http://www.letempsdunrp.com/t1819-m-f-i-am-also-a-we-sense8-en-recherche-de-proches http://www.letempsdunrp.com/t140-it-s-gay-my-dudes-laf#885 http://www.letempsdunrp.com/t112-j-aime-les-petits-pois-laf
Flash

I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.) - Page 2 Empty


Adèle Boiseau
J'ai 19 ans ans et je vis à Bordeaux, France. Dans la vie, je suis étudiante en lettres modernes et je m'en sors bien, merci maman-papa. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas super en c’moment.

I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.) - Page 2 Tumblr_inline_p6djgkogPp1t8bm8b_250

Ses amis l’appellent Addy. + C’est une tête, Addy. Elle a eu son bac L avec mention « très bien » et fait des rêves érotiques en latin. + Elle habite avec son meilleur ami, Paddy, qu’elle connaît depuis toujours. Et non, il ne se passe rien entre eux, laissez-la. + Elle a toujours un livre sur elle et écoute des artistes avec des trucs à dire, qu’elle dit, des bands comme Twenty One Pilots et Bastille. Une vraie littéraire. + Elle envisage de devenir professeure des écoles, ou de français / littérature. #cliché

Haley Lu Richardson © schuylers
D’accord, alors on corrige. Paddy ne m’use pas pour mon corps mais pour ma couleur de cheveux. C’est noté. Je ris, comme une idiote, à son compliment et sa plaisanterie. Je ris aussi parce qu’il a l’air d’avoir une idée derrière la tête, pour l’excursion à Royan à laquelle j’ai finalement accepter de participer. Et même si ça va devoir m’obliger à revoir mon planning de révisions et sortir de ma zone de confort, je sais déjà que ça en vaut la peine. Ça me permet de voir Paddy heureux, bien plus qu’il y a cinq minutes, et qu’il tente de parader dans une danse des plus ridicules autour de moi. Je ris encore un peu, jusqu’à ce qu’il ne tente de revenir sur mes excuses. J’ai peut-être dit que j’étais possessive, mais il y avait limite devant. Et je n’ai clairement pas dit jalouse. Ce n’est pas parce que je ne l’ai pas dit que ce n’est pas la vérité. Et c’est bien pour ça que j’esquive ses questions. Sous le charme est un faible euphémisme pour décrire ce que je ressens pour mon meilleur ami. Il s’offense sur sa coupe des années 80, et j’échappe un rire. Il prend toujours la mouche sur ses cheveux, c’en est adorable. « Mroh râle pas, je l’adore ta coupe des années 80. » Il est beau. Et si jamais on se retrouve dans une navette à voyager dans le temps, ça peut être hyper pratique. Et non, les garçons de mes groupes de révisions n’arrivent pas à la cheville de Paddy. Paddy, il n’y a vraiment que ses chaussettes pour lui arriver à la cheville, déjà. Et étonnamment, je ne cherche pas le grand amour en discutant proverbes latins et figures de style. " Je veux être sur de ne pas découvrir un mec à moitié à poil demain dans la salle de bain ! " Mes yeux s’écarquillent un peu et encore une fois, un rire nerveux ridicule me prend. Bon sang. BON SANG. NON. EUW. NON. CHUT. PADDY. PADDY ARRÊTE. J’essaie de garder mon calme et de ne pas me rouler par terre, même si intérieurement le cœur y est. « Paddy, le seul homme qui sera à moitié à poil dans la salle de bain demain ce sera toi. » … Hum, non, vraiment, « ... ». Je me fige un quart de secondes, mon cœur manque plusieurs battements, qu’ai-je dis ? Non, plutôt, qu’ai-je insinué ? Mon regard s’attarde dans celui de Paddy, et je. Meurs. Un peu. C’est de sa faute. « Parce que tu as vraiment besoin de prendre une douche. » ET ON CHANGE DE SUJET, MERCI.

Parce que je suis une personne mature et subtile, je me permets de lui indiquer quel team je suis dans le débat Twilight. Comment ça, on a des années de retard ? Sa réaction me fait rire, je suis presque certaine qu’Edward a prononcé ces mots à un moment donné. Je n’ai pas le temps de justifier ma préférence qu’il s’emballe, Paddy, l’instant d’après il m’expose fièrement son torse et son début de bronzage. « Wow. » Wow, je suis impressionnée ou wow, Paddy, cesse de te dépoiler je risque de ne pas bien le vivre très longtemps ? Un peu des deux. Je me force à sourire, tout de même, et d’entrer dans son jeu. « Fais gaffe, bientôt on ne va plus te reconnaître. » Je le taquine. Ce n’est pas que son bronzage est ridicule, m’enfin… Il y a un début à tout, on apprécie l’effort. Je me décide à sortir la pizza du four, mais je n’en ai pas le temps que le fourbe qui me sert de meilleur ami m’attrape et je ne touche plus le sol.  Un couinement m’échappe, vite transformé en rire. « Lâche-moiiii ! » Je geins, et gigote et me débats un tantinet, question d’honneur, pour retrouver un peu de liberté. « Personne n’veut dormir avec un frigo, t’es fou ! » J’aime beaucoup trop le confort d’une tonne de couvertures que l’horreur de dormir dans un froid absolu, je l’assume. J’échappe à la prise de Paddy, mais reste néanmoins près de lui pour venir délicatement tripoter le bout de ses cheveux. Gras, effectivement. Je me moque légèrement de lui en exagérant une grimace, mais garde un sourire sur les lèvres. « J’essayais de te faire comprendre que je préférais les mâles aventureux que studieux, Paddy. » Je lui confesse dans un presque chuchotement, me forçant à garder un sourire aux lèvres alors que mon rythme cardiaque est beaucoup trop rapide. Qu'il comprenne ce qu'il veut, moi j'abandonne la partie.


Présence réduite
Revenir en haut Aller en bas
 
weaslove.
weaslove.
Féminin MESSAGES : 739
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 27
RÉGION : back to metz (lorraine)
CRÉDITS : tumblr(av&sign)

UNIVERS FÉTICHE : réel mais je suis ouverte à toutes propositions
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t137-j-vais-aller-vivre-en-th http://www.letempsdunrp.com/t149-you-and-me-got-a-whole-lot-of-history http://www.letempsdunrp.com/t158-plus-on-est-de-fous-plus-on-rit
Donut

I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.) - Page 2 Empty


Patrick Garnier
J'ai 19 ans et je vis à Bordeaux, France. Dans la vie, je suis étudiant en lettres modernes et je m'en sors pas trop mal. Enfin, le premier semestre était pas mal, le second ça sera autre chose. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. C'est cool d'être seul.

Ne fout strictement plus rien en cours ; a clairement abandonné les études ; passe ses journées à voguer de rue en rue, de spots en spots pour faire des photos, sa grande passion ; vit avec sa meilleure amie dont il est (juste un tout petit peu) amoureux.

I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.) - Page 2 Tumblr_inline_p4luq2VnZG1qlt39u_400
joe keery ©️ wcsted
Bon, si elle adore ma coupe des années 80, c'est très bien comme ça. Je l'adore aussi, je dois bien l'avouer. Si demain, je devais changer de corps à la Freak Friday, je garderais ma masse capilaire. Ça s'entretient ce truc et j'ai passé bien trop de temps à en prendre soin à coup de shampoing, après-shampoing et moisturizer pour les échanger contre des cheveux courts. Ma mère se bat à longueur de journée pour me faire couper tout ça mais je refuse. Choix artistique, surement. Je suis sûre qu'une fois que mes parents sauront pour la photographie, c'est ce qu'ils diront. Tout ça, ce n'était qu'un simple choix artistique et voilà, ça s'arrête là. Je les imagine déjà entrain d'hurler, de faire trembler les murs et je dois donc me bouger pour leur montrer de quoi je suis capable, pour leur montrer que ce n'est pas juste une crise d'adolescence tardive. C'est un projet, mon projet de vie. Et là, pour le moment, mon projet c'est de savoir si Addy aurait pas profité de mon absence pour inviter des garçons à la maison. Il semble que non mais je ne sais pas. Est-elle restée seule tout ce temps ? Qui ferait ça ? Pas de copains, pas de copines ? Oh. Pas besoin de compagnie quand on a des révisions ! Que t'es con Paddy… Et sa réaction m'arrache un sourire. " Bon ça va alors… Pas de concurrence ni besoin d'attendre trop longtemps devant la porte pour pouvoir prendre une bonne douche " On a beau n'avoir qu'une salle de bain, on ne s'est jamais réellement marcher sur les pieds avec Addy, bien que je préfère prendre ma douche au matin, histoire de commencer la journée all fresco, comme la salade de chez Lidl ! Je souris et je reconnais bien ma meilleure amie quand elle avoue préférer Jacob à Edward. Elle va contre l'avis général. Et c'est peut-être pour ça qu'elle a parié sur moi et mes études. Non parce que n'importe quel être humain avec toutes les informations qu'elle a aurait comprit depuis longtemps. Mais Addy, douce Addy, elle n'est pas comme les autres. Elle est toujours sortie du lot et ça sera le cas à jamais, je le sais. " Désolé, désolé, je suis toujours Patrick Garnier, ton ennuyeux meilleur ami qui pense que passer de blanc à blanc sale, c'est la grande classe " Je rigole bien entendu. Enfin non, je trouve vraiment ça classe et si une légère marque peut se voir ça veut tout dire. Passer trois jours à la plage en maillot de bain a donc servi à quelque chose. Je suis content pour ça. Ce n'est que du positif de faire ce genre d'excursions. Et puisque la tension est enfin redescendue entre nous deux, je profite du moment où elle se dirige vers le four pour la taquiner, pour la faire crier et ça marche. Mon rire se mêle au sien et je la laisse se débarrasser de moi quand elle dit que personne ne veut dormir avec un frigo. " Avec la chaleur qu'il fait, je dirais pas non hein ! " S'il y a bien une chose que je déteste c'est d'avoir chaud. Et pourtant, aller savoir pourquoi, j'ai posé mes valises à Bordeaux pour faire mes études. Franchement, y a pas plus contradictoire comme type. Et tout ce qu'il se passe avec Addy à ce moment même est contradictoire. On s'arrache, on se rabiboche et je ne comprends pas tout ce qu'elle me dit. Elle grimace, je la fusille du regard. Pas touche à mes cheveux si tu ne vois pas la beauté dans leur luisance et leur aspect… dégueulasse. Mon regard perdu dans le sien, je ne suis pas sûre de comprendre ce qu'elle me dit. Ou plutôt essaye de me dire. " Les mâles aventureux qu'elle me dit " Que je souffle avec un rire presque retenu, quelque peu angoissé. Un mâle aventureux. Est-ce que c'est ce que je suis ? J'ai rien du type studieux pour sur. " On peut donc enlever tous nos camarades de la liste des potentiels hommes de ta vie alors, youpi, pas de ringards avec mon Addy ! " Que je souffle en embrassant son nez avant de filer, complètement perdu et idiot, pour récupérer la pizza que j'emmène au salon, une fois posée sur une assiette. C'est très étrange tout ça. Je sers une part de pizza à Addy avant de m'en servir une. " Woaw, c'est qu'on entendrait les mouches péter ici " Que je souffle doucement, l'assiette posée sur mes genoux. Je lui adresse un léger sourire et sors mon portable de ma poche arrière. " La musique, c'est bien la musique " Que je lance en ouvrant spotify et lançant une playlist composée par mes soins et que j'ai appelé "Addy". " C'est une playlist rien que pour toi, avec tes chansons préférées. Tu peux le dire, je suis le meilleur des meilleurs amis " Que je souffle en lui adressant un léger sourire. Mode aléatoire lancé - parce que je paye pas d'abonnement, je ne suis pas fou - et là, c'est presque le drame. Can't fight this feeling se met en route et je la regarde, complètement paumé, complètement exposé. Je déteste ça, je me sens idiot et prêt à fuir m'enfermer dans ma chambre. Quelle idiot. J'aurais pu y penser ! Mais putain, cette playlist dure 3 heures et il fallait que ce soit cette chanson qui se lance ! " Awkwaaaard " Que je lance en lui adressant un sourire et mordant dans ma pizza comme si je n'avais pas mangé depuis 72 heures. Allez savoir, je n'ai pas envie de changer de chanson. De toute façon, c'est trop tard.



revient doucement à la vie.
Revenir en haut Aller en bas
 
Lafayette Love
Lafayette Love
Féminin MESSAGES : 203
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 22
RÉGION : Centre, du milieu
CRÉDITS : istina (icon)

UNIVERS FÉTICHE : Open-minded
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t66-life-is-short-smile-while http://www.letempsdunrp.com/t1819-m-f-i-am-also-a-we-sense8-en-recherche-de-proches http://www.letempsdunrp.com/t140-it-s-gay-my-dudes-laf#885 http://www.letempsdunrp.com/t112-j-aime-les-petits-pois-laf
Flash

I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.) - Page 2 Empty


Adèle Boiseau
J'ai 19 ans ans et je vis à Bordeaux, France. Dans la vie, je suis étudiante en lettres modernes et je m'en sors bien, merci maman-papa. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas super en c’moment.

I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.) - Page 2 Tumblr_inline_p6djgkogPp1t8bm8b_250

Ses amis l’appellent Addy. + C’est une tête, Addy. Elle a eu son bac L avec mention « très bien » et fait des rêves érotiques en latin. + Elle habite avec son meilleur ami, Paddy, qu’elle connaît depuis toujours. Et non, il ne se passe rien entre eux, laissez-la. + Elle a toujours un livre sur elle et écoute des artistes avec des trucs à dire, qu’elle dit, des bands comme Twenty One Pilots et Bastille. Une vraie littéraire. + Elle envisage de devenir professeure des écoles, ou de français / littérature. #cliché

Haley Lu Richardson © schuylers
La formulation de ma réponse est maladroite. Bien sûr que Paddy sera le seul homme à utiliser la salle de bain demain. Mais pas parce que je l’aurais invité à se dépoiler dans ma chambre auparavant. Mais parce qu’il pue, on l’aime quand même. Bon sang, quand est-ce que je vais grandir moi, au juste ? J’ai 19 ans, et la possibilité d’avoir un copain m’effraie presque autant que la mention de l’acte sexuel. J’ai eu exactement deux amourettes dans ma courte vie, sans que ça n’aille jamais loin. Mais le fait que Paddy le mentionne rend la chose pire, pour des raisons un peu trop évidentes. Ça s’appelle des sentiments, Addy. Je tâche de sourire à son commentaire avant de changer maladroitement le sujet. Nous avons donc notre discussion Twilight avec quelques dix années de retard ? Très bien, très bien, tout va très bien. Mon incapacité à atteindre le four à cause d’une attaque d’un Paddy sauvage aussi, ça va très bien. Notre débat Twilight se transforme en discussion préférences de sommeil. Je me console en me disant qu’au moins, on est redevenus nous. Même s’il n’a pas compris mon attention première pour lui signaler que je préférais les garçons dans son genre, juste lui en fait plutôt que ceux avec qui je peux partager des heures de révision. " Les mâles aventureux qu'elle me dit " Il a l’air confus et je m’efforce vraiment à soutenir son regard et rester près de lui. Ça doit bien être la première fois que j’ose subtilement, plus ou moins, faire référence à mes goûts en matière de garçon avec lui mais surtout à essayer de tâter le terrain pour voir si mes sentiments ridicules ont une chance d’être partagés. Je me fais des illusions, j’en ai bien conscience, mais il y a quand même une partie de moi qui ose espérer. Une infime petite partie. Je hume un semblant de son lorsqu’il déclare victoire, grimace un tantinet lorsqu’il vient planter un bisou sur mon nez bon sang Paddy ne joue pas avec mon rythme cardiaque comme ça et cette fois, on file vraiment à notre repas.

On est à peine servit que Paddy s’agite déjà pour mettre de la musique, c’est bien la musique. Je hausse les épaules avec un sourire sur les lèvres, il fait bien comme il veut, c’est lui le patron et moi ça ne me dérange pas. Lorsqu’il m’apprend qu’il a fait une playlist rien que pour moi, mon petit cœur décède un peu et je crois même que mes joues rougissent légèrement. « Mais aaaw Paddy, ça me touche, merci. » Il est… Adorable ? Trop mignon ? Comment je suis censée ne pas l’aimer, même juste un peu ? Ah oui. Parce qu’il a précisé une nouvelle fois. Le meilleur des meilleurs amis. Et pour ça aussi, mon cœur décède un peu. Alors je noie mon chagrin et ma confusion dans ma part de pizza, et remarque à peine la sienne lorsque la musique commence à jouer. Je remarque bien qu’il me fixe et mes sourcils se froncent légèrement. Les neurones finissent par se reconnecter, éventuellement. Can’t fight this feeling. Et mes sourcils se défroncent, et Paddy trouve ça bizarre mais sourit, et je ne sais vraiment plus quoi penser. Je ne peux certes plus me battre contre mes sentiments, mais j’ai énormément de mal à comprendre quoi en faire, ce que je veux, où les mener. Et mon meilleur ami ne m’est pas d’une très grande aide, et je suis perdue, et je n’aime pas ne pas savoir de quoi demain sera fait, mais j’ai au moins la maigre consolation que dans tous les cas le grand âne qui me sert de camarade de pizza sera là avec moi pour l’affronter.

the end-ish


Présence réduite
Revenir en haut Aller en bas
 
weaslove.
weaslove.
Féminin MESSAGES : 739
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 27
RÉGION : back to metz (lorraine)
CRÉDITS : tumblr(av&sign)

UNIVERS FÉTICHE : réel mais je suis ouverte à toutes propositions
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t137-j-vais-aller-vivre-en-th http://www.letempsdunrp.com/t149-you-and-me-got-a-whole-lot-of-history http://www.letempsdunrp.com/t158-plus-on-est-de-fous-plus-on-rit
Donut

I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.) - Page 2 Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Après être rentré de ses quelques jours en virée photo au bord de la mer, Addy et Paddy ont discuté de tout ce qu'il se passe dans leur vie respective.
Paddy a demandé à Addy de venir avec lui pour un shooting / road trip à Royan et - miracle ! - elle a accepté. Ils sont donc en route pour Royan avec Julia et une amie de la bordelaise.



revient doucement à la vie.
Revenir en haut Aller en bas
 
weaslove.
weaslove.
Féminin MESSAGES : 739
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 27
RÉGION : back to metz (lorraine)
CRÉDITS : tumblr(av&sign)

UNIVERS FÉTICHE : réel mais je suis ouverte à toutes propositions
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t137-j-vais-aller-vivre-en-th http://www.letempsdunrp.com/t149-you-and-me-got-a-whole-lot-of-history http://www.letempsdunrp.com/t158-plus-on-est-de-fous-plus-on-rit
Donut

I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.) - Page 2 Empty


Patrick Garnier
J'ai 19 ans et je vis à Bordeaux, France. Dans la vie, je suis étudiant en lettres modernes et je m'en sors pas trop mal. Enfin, le premier semestre était pas mal, le second ça sera autre chose. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. C'est cool d'être seul.

Ne fout strictement plus rien en cours ; a clairement abandonné les études ; passe ses journées à voguer de rue en rue, de spots en spots pour faire des photos, sa grande passion ; vit avec sa meilleure amie dont il est (juste un tout petit peu) amoureux.

I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.) - Page 2 Tumblr_inline_p4luq2VnZG1qlt39u_400
joe keery ©️ killer from a gang
J'ai réussi à convaincre Addy de venir avec à Royan et je ne sais pas trop comment j'ai fait. Parce que oui, je ne vais pas mentir mais j'aurais juré qu'elle aurait trouvé un moyen de se défiler au dernier moment. Seulement, elle ne l'a pas fait et ça me fait très chaud au coeur. C'est pire que ça même. Mon Addy, ma meilleure amie, ma muse aussi, un petit peu, en quelque sens. Elle n'a pas idée du nombre de photos volées que j'ai d'elle. Et je préfère que ça reste comme ça. C'est d'ailleurs pour cela que, sur le trajet, quand je vois son regard filer sur mon écran d'ordinateur, je baisse mes lunettes - que je ne porte que devant l'écran - pour la regarder par dessus la monture. " T'es pas sensée réviser toi ? " Les examens, c'est bientôt. Et si moi je ne passe pas les miens, ce n'est pas le cas de la jeune demoiselle. Julia, devant, s'excite sur les boutons de sa radio, aucune chanson ne lui plaisant réellement. Son amie lève les yeux au ciel et soupire fortement " On sait tous que tu veux écouter Abba, surtout avec le thème du shoot que Paddy nous a prévu " La blonde se retourne et m'adresse un large sourire. " Patrick. Je m'appelle Patrick. Et si vous me larguez sur une plage pour vous la jouer road trip entre filles, vous m'entendrez crier 'alors, on attend pas Patrick ?' en slip bleu clair et t-shirt rose" " Que je lance pour faire mieux passer ma "reprise à l'ordre". Mais il n'y a qu'Addy qui peut m'appeler Paddy. Et j'espère bien que ça fera rire les filles, cette référence débile à Franck Dubosc et son personnage de Patrick Chirac. Et alors que Clara pousse le CD de la Bande Originale de Mamma Mia 2, je me détache et me glisse à côté d'Addy pour lui montrer deux-trois petites choses sur mon écran d'ordinateur. J'ouvre le fichier Royan et des tas de sous-dossiers sont déjà créés. Behind the Scene, Shooting, Addy, Autres. Elle a son propre dossier mais je me dépêche d'ouvrir le dossier Autres et de suivre une arborescence fort peu fascinante qui m'emmène sur trois dossiers avec les prénoms des trois filles. J'ouvre celui d'Addy et presse sur la touche 'espace' de mon mac, affichant le premier cliché. " Ça c'est ta première tenue. Je sais, c'est… voyant " Que je souffle en lui adressant un léger sourire, lui posant l'ordinateur - mon précieux - sur les genoux avant de m'attacher parce que ça bip depuis quelques secondes, mon poids faisant pression sur les capteurs des sièges. " Celle de Julia est rose et celle de Clara orange " Histoire de lui faire comprendre qu'elle aurait pu tomber sur pire. Le vert c'est pas l'idéal mais ça ira parfaitement bien avec ses cheveux. " Y aura quelques shoots avec cette tenue aussi. T-shirt jaune, pantalon pat' def en jeans " Et je lui montre les plusieurs tenues que j'ai prévu et qui attendent sagement dans le coffre de la voiture. D'autres, ça sera avec leurs tenues à elles. J'ai demandé aux filles d'emmener tout ce qu'elles avaient en jeans, allant de la casquette au short. Julia jète un coup d'oeil dans le rétro et monte le son de la musique, pour nous offrir un minimum d'intimité avec Addy. Julie connait le plan, les tenues, le déroulé de ce que je veux faire. Clara aussi. Mais Addy… Je ne voulais pas la stresser trop rapidement. alors j'ai attendu au maximum avant de lui parler de ce que je veux faire, ce shoot de nuit. " Et j'aimerais bien faire un shoot de nuit avec toi. Ou au crépuscule. Ou à l'aube. On verra bien… " On verra sur le coup. Si elle se sent prête de rester plus longtemps avec moi sur la plage et rater quelques heures de révisions ou si elle préfère se lever plus tôt pour faire ces photos. Notre fenêtre n'est pas large puisque j'ai accepté de rentrer dimanche et pas trop tard. " Solo shoot donc. Dans ces tenues " Que je souffle en ouvrant le fichier juxtaposant les deux tenues. " C'est la robe de mariée de ma mère. Quand je lui ai parlé du projet, elle a dit que le mariage de Sophie est tout le but de la comédie musicale donc voilà… Et cette tenue " Un short avec une chemise légèrement ouverte mais le petit détail c'est que… " Tu connais le personnage de Sheridan ? Très libre etc. Et du coup, j'aimerais que tu n'ai pas de soutien gorge pour cette tenue. Mais ça risque qu'on voit ta poitrine… Mais c'est purement professionnel hein ! " Julia a parié 100 balles que je n'arriverais pas à convaincre Addy de le faire. Je veux montrer à Addy qu'elle est magnifique et qu'elle peut vivre sa vie comme elle l'entend. Elle n'a pas besoin de tout contrôler. Et si on voit un bout de son sein, personne ne criera "cachez donc ce sein que je ne saurais voir". Pas moi en tout cas. Je n'ose pas la regarder dans les yeux alors je regarde l'écran. " De base je voulais un soutien gorge type dentelle épaisse, année 80 et j'ai rien trouvé en petite taille. Du coup bah voilà " Bah oui, elle fait clairement pas du bonnet D ou E Addy, clairement pas. Mon dieu que c'est bizarre de parler de sa poitrine. Mais c'est purement professionnel !



revient doucement à la vie.
Revenir en haut Aller en bas
 
Lafayette Love
Lafayette Love
Féminin MESSAGES : 203
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 22
RÉGION : Centre, du milieu
CRÉDITS : istina (icon)

UNIVERS FÉTICHE : Open-minded
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t66-life-is-short-smile-while http://www.letempsdunrp.com/t1819-m-f-i-am-also-a-we-sense8-en-recherche-de-proches http://www.letempsdunrp.com/t140-it-s-gay-my-dudes-laf#885 http://www.letempsdunrp.com/t112-j-aime-les-petits-pois-laf
Flash

I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.) - Page 2 Empty


Adèle Boiseau
J'ai 19 ans ans et je vis à Bordeaux, France. Dans la vie, je suis étudiante en lettres modernes et je m'en sors bien, merci maman-papa. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas super en c’moment.

I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.) - Page 2 Tumblr_inline_p6djgkogPp1t8bm8b_250

Ses amis l’appellent Addy. + C’est une tête, Addy. Elle a eu son bac L avec mention « très bien » et fait des rêves érotiques en latin. + Elle habite avec son meilleur ami, Paddy, qu’elle connaît depuis toujours. Et non, il ne se passe rien entre eux, laissez-la. + Elle a toujours un livre sur elle et écoute des artistes avec des trucs à dire, qu’elle dit, des bands comme Twenty One Pilots et Bastille. Une vraie littéraire. + Elle envisage de devenir professeure des écoles, ou de français / littérature. #cliché

Haley Lu Richardson © valtersen
On remercie l'inventeur des petites fiches bristols qui sauvent des vies tous les jours. Monsieur Bristol ? Uh, à vérifier. Mais on le remercie, parce que ces choses là sont vachement pratiques. Même si j'ai pris de l'avance sur l'avance, ça fait beaucoup d'avance oui que je devais prendre sur mes révisions, je ne suis pas prête à les abandonner complètement. Et les gros bouquins et autres classeurs, ce n'est pas évident à transporter. L'ordinateur non plus. Les petites fiches cartonnées multicolores ? Ma. vie. Je pourrais en faire l'éloge des paragraphes durant, mais je pense qu'on a compris l'idée. Et je ne suis pas très honnête non plus. Parce que j'ai beau les avoir sur mes genoux, mes fiches de révisions, je les regarde à peine. Trop occupée à rire d'une blague lancée ici, de m'émerveiller d'un paysage là, de râler sur un quelconque sujet où je n'ai pourtant qu'une once de connaissance par ici encore, à observer discrètement le visage bienheureux de Paddy par là même. Je ne suis pas prête à le lui avouer, à mon meilleur ami, mais je suis plutôt reconnaissante qu'il ait un peu poussé pour m'entraîner dans cette aventure. S'il ne l'avait pas fait, je serais sûrement en état de larve sur mon lit à réviser et à attendre d'avoir terminé un chapitre pour me mettre un épisode de n'importe quelle série sur Netflix. Mais là je prends l'air, j'écoute Abba pour la millième fois cette semaine, je crois que je le vis plutôt bien. Je suis pris en flagrant délie d'espionnage et il me rappelle à l'ordre. Sir, yes Sir. Evidemment, que je révise, pfeu. Pour qui me prend-il. Le problème c'est que je sais déjà peu près tout et qu'il est bien plus intéressant que mes petits carreaux roses.

La petite vague de jalousie qui envahit mon estomac lorsque Clara appelle mon meilleur ami par son surnom, chose jusque là est à peu près logique mais c'est mon surnom pour lui, est vite chassée lorsqu'il rappelle avec une plaisanterie qu'il s'appelle Patrick. Un sourire de contentement glisse sur mes lèvres, et un bref rire m'échappe à sa blague. Pour le slip bleu clair, c'est non par contre. Et la vague disparaît par d'autres soubresauts un peu plus agréables mais néanmoins douloureux lorsqu'il se détache pour se rapprocher de moi. Bah alors grand-père Garnier, je croyais que je devais réviser ? Comme si j'avais besoin d'une excuse pour procrastiner. J'observe donc sagement l'écran de son ordinateur et ses dossiers rangés, me retiens de lui demander ce qu'il y a dans le dossier "Addy" et le laisse me montrer ce qu'il a à me montrer... Une sombre horreur vert pomme, donc. Wow. Eurk. Eurk eurk eurk. J'en grimace de dégoût. Ecoutez, je ne suis pas modeste mais il y a bien que Lily James qui peut se permettre de porter une telle tenue et être canonissime. Moi, je vais ressembler à... Un faux déguisement d'arbre ? Eurk. « Paddy, ça c'est une atteinte à la santé ophtalmique de tout le monde. » Que je lui réponds avec un rire. Il m'apprend que celles de Julia et Clara sont rose et orange et ça me fait rire un peu plus. Oui. Oui c'est ce que je dis. Je ne sais pas ce qu'il lui a pris, au chevelu, lorsqu'il a eu cette idée pour son shooting. Heureusement que nous allons loin de Bordeaux et loin de toutes personnes que nous connaissons. Et si on en croise une, on la tue. C'est simple et efficace. Les autres tenues sont moins... Arbre, et c'est déjà ça.

" Et j'aimerais bien faire un shoot de nuit avec toi. Ou au crépuscule. Ou à l'aube. On verra bien… " Je fronce les sourcils, le temps de réfléchir. D'un point de vue chaleur et cernes, je dirais crépuscule. Le matin, c'est hyper tôt et il fait froid et ça se réchauffe. Je préfère dans l'autre sens, je crois. Mais j'acquiesce, c'est lui le patron. « D'acc. » Jusque là, ça me semble faisable. Sauf s'il veut que je garde la tenue verte, ce sera un tantinet moins faisable. Mais pour lui, je veux bien faire quelques efforts. Le souffle me manque un peu lorsqu'il me montre la robe de mariée de sa mère, parce qu'elle est vraiment magnifique et que je ne suis pas sûre d'être prête à porter un tel héritage. Et je n'ai pas le temps de l'interroger pour lui demander quand et comment il a fait pour la récupérer, qu'il enchaîne sur l'autre tenue. Plus problématique. Encore une fois. Je lève les yeux au ciel lorsqu'il me demande si je connais le personnage de Sheridan. Oui, Paddy, je ne suis pas une inculte et j'ai vu Mamma Mia. Je n'ai pas encore eu l'occasion de me traîner au cinéma pour voir la suite, mais c'est prévu. Après les examens. " Et du coup, j'aimerais que tu n'ai pas de soutien gorge pour cette tenue. Mais ça risque qu'on voit ta poitrine… Mais c'est purement professionnel hein ! " ... Aaaah. Ahahaha. Bah bien sûr, oui. Un rire nerveux m'échappe et je me force à sourire. En vérité, j'ai le palpitant qui a rendu les armes et je me meurs. Est-ce qu'on peut ne pas parler de ma poitrine, même avec un point de vue strictement professionnel ?  « Paddy, on se connaît beaucoup trop pour être purement professionnel. » Je geins pour le gronder. Est-ce que j'ai envie qu'il voit ma poitrine par inadvertance ? Oui mais pas dans ce contexte. Non. Non pas trop. Et mes joues commencent à prendre une teinte cramoisie à l'idée et j'essaie de me cacher tant bien que mal derrière mes cheveux. Et il continue à m'exposer son idée en m'apprenant qu'il n'a pas trouvé se vieux soutient-gorge à ma taille. Mais. La. Gênance ! « Wow. » Est-ce qu'on peut arrêter de débattre sur la taille de ma poitrine et ne pas envisager l'idée de la montrer à tout le monde, à lui surtout ? « Paddy, même si je crois en ton regard de ton professionnel, je n'ai pas très envie d'épiloguer sur ma poitrine. » Il devait s'attendre à ce que je refuse l'idée, non ? « Le reste a l'air génial mais ça... Je peux pas, demande à Julia ou Clara. » Et mon estomac se tord à l'idée qu'il risque de voir la poitrine de Julia ou Clara, et la jalousie revient aussi vite qu'elle a disparu. Uh. C'était peut-être pas une si bonne idée que ça, finalement, le week-end à Royan ? J'ai combien de pourcentages hypothétiques de survie, si je saute de la voiture maintenant ?


Présence réduite
Revenir en haut Aller en bas
 
weaslove.
weaslove.
Féminin MESSAGES : 739
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 27
RÉGION : back to metz (lorraine)
CRÉDITS : tumblr(av&sign)

UNIVERS FÉTICHE : réel mais je suis ouverte à toutes propositions
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t137-j-vais-aller-vivre-en-th http://www.letempsdunrp.com/t149-you-and-me-got-a-whole-lot-of-history http://www.letempsdunrp.com/t158-plus-on-est-de-fous-plus-on-rit
Donut

I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.) - Page 2 Empty


Patrick Garnier
J'ai 19 ans et je vis à Bordeaux, France. Dans la vie, je suis étudiant en lettres modernes et je m'en sors pas trop mal. Enfin, le premier semestre était pas mal, le second ça sera autre chose. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. C'est cool d'être seul.

Ne fout strictement plus rien en cours ; a clairement abandonné les études ; passe ses journées à voguer de rue en rue, de spots en spots pour faire des photos, sa grande passion ; vit avec sa meilleure amie dont il est (juste un tout petit peu) amoureux.

I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.) - Page 2 Tumblr_inline_p4luq2VnZG1qlt39u_400
joe keery ©️ killer from a gang
Je savais bien que ce photoshoot nocturne ne plairait pas forcément à Addy. J'avais tenté le tout pour le tout, tentant de m'expliquer du mieux que je le pouvais. Mais je me rendais bien compte, à mesure que les mots sortaient de ma bouche, que tout ça était bien étrange. Ça serait purement professionnel et quand elle mettait en avant qu'on se connaissait bien trop pour que ce soit purement professionnel, je levais les yeux au ciel. Non mais n'importe quoi celle là. Je vais pas lorgner sur sa poitrine, je m'en fiche pardi ! Enfin, c'est ce que je tente de me mettre en tête depuis que je pense à ce shoot. Je sens qu'elle va me faire faux bon alors je tente d'argumenter encore plus. Au pire, c'est que de la chair, de la peau ! C'est rien quoi. Mais c'est la poitrine de ma meilleure amie-colocataire. Alors peut-être que ça changerait quelque chose entre nous. Moi j'y crois pas une seule seconde mais c'est à elle de voir. Ou pas. Ah ça m'énerve ! Le problème c'est que si elle refuse, le shoot avec la robe de ma mère n'aura pas lieu. Il y a une logique là dedans. Si elle prend le 'rôle' de Donna, c'est du début à la fin. Et je dois avouer que je n'ai pas envie que Julia ou sa copine porte la robe de ma mère. C'est sentimental. Ok, sentimental de rien du tout parce que je n'ai jamais vu ma mère dedans mais tout de même. C'est à elle, c'est la robe dans laquelle elle a dit oui à mon père et ça, c'est pas rien. " D'accord " Que je souffle quand elle dit qu'elle n'a pas envie d'épiloguer sur sa poitrine. On peut parler de mon torse pas musclé du tout s'il faut. Mais ça n'aura pas le même impact. Il va vraiment falloir m'expliquer pourquoi les gens ont cette fâcheuse habitude de sexualiser le moindre bout de peau franchement. Et quand elle me dit qu'elle ne peut pas, mon sourire s'efface et mes yeux se baissent. Je sais que c'est beaucoup lui demander mais c'est avec elle que je veux le faire, pas avec Julia ou Clara. Pas que leur poitrine soit désagréable à voir mais tout simplement parce que si je suis le Sam de l'histoire, bah voilà quoi. " Je vais te laisser y réfléchir. J'ai pas envie de le faire avec Julia ou Clara. Ça n'a aucun intérêt " Elles n'ont pas tout mon intérêt et ne l'auront jamais, désolée les filles. " Je trouverais autre chose au pire. Mais ça voudra dire qu'on devra rester un peu plus longtemps… On risque de rentrer taaaard dimanche soir du coup. Peut-être même sur les coups d'une ou deux heures du matin quoi… " Étais-je entrain de manipuler ma meilleure amie pour la faire se rendre coupable de tout ça et accepter ? Oui, absolument. " Julia m'a dit que y avait du scotch pour la peau pour cacher ce qu'il y a à cacher de peau " Et j'appuyais bien sur ce dernier mot. De PEAU. Peut-être que c'est ce qu'il fallait pour la faire craquer, pour le montrer qu'elle n'avait rien à cacher. De toute façon, c'est même sur ça, elle n'a rien à cacher sur son corps magnifique. " Je te jure que ça sera pas bizarre Addy. Puis ça se trouve on verra rieeeen ! On peut toujours utiliser le scotch pour peau dont Julia m'a parlé pour scotcher la chemise à ta peau pour pas qu'elle ne bouge trop " Je lui fais mon plus beau sourire avant de tapoter sur l'épaule de Julia qui bouge la tête sur le rythme de la musique. " Ça vaut 5 euros chez Kiabi et y en a un à Royan " Qu'elle lance. Elle a fait le pari qu'Addy dirait non mais il semblerait qu'elle n'ait pas très envie de gagner. Ou alors c'est sa façon de montrer que même avec tous les arguments du monde, ma meilleure amie ne se laissera pas photographier juste 'au cas où'. " Tu lui as montré les photos qu'on a fait pour la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes ? " Je secoue la tête de droite à gauche et navigue sur mon disque dur externe pour lui montrer les clichés que l'on a fait avec Julia il y a quelques semaines. Un maquillage réaliste. Des bleus, une lèvre faussement fendue. Des portraits et puis des photographies avec des plans plus large. Une robe en tissu léger arraché et qui tient presque par magie. " Sein gauche, j'ai de l'adhésif pour la faire tenir comme ça, au bord de tomber " Qu'elle souffle, connaissant les clichés aussi bien que moi. Et puis, ça avait fait sens cette série de photos pour la jeune femme, ayant reçu des coups par un ancien petit ami. C'était sa façon à elle de montrer la douleur à travers un regard. Elle l'a vécu après tout. C'est un shoot que je compte alimenter avec d'autres femmes. D'autres histoires. Mais plus tard. Aujourd'hui, on s'occupe de quelque chose de plus joyeux et, surtout, de cette histoire d'adhésif. Je passe les clichés les uns après les autres. " Tu vois, on voit rien, c'est super efficace " Que je lance alors qu'on voit bien que le tissu ne bouge pas alors qu'il y a des tas de clichés, sous tous les angles possibles. " Au pire, c'est qu'un sein. Je peux le faire si tu veux moi " Je lève les yeux au ciel et glisse le regard sur Addy, la suppliant du regard d'accepter et de ne pas me laisser avec cette casse bonbon. Clara est une amie à Julia mais alors, niveau chill, c'est une catastrophe. Elle me fait du rentre dedans et tout ce qu'il y a de plus voyant. La discrétion ? Elle connait pas !



revient doucement à la vie.
Revenir en haut Aller en bas
 
Lafayette Love
Lafayette Love
Féminin MESSAGES : 203
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 22
RÉGION : Centre, du milieu
CRÉDITS : istina (icon)

UNIVERS FÉTICHE : Open-minded
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t66-life-is-short-smile-while http://www.letempsdunrp.com/t1819-m-f-i-am-also-a-we-sense8-en-recherche-de-proches http://www.letempsdunrp.com/t140-it-s-gay-my-dudes-laf#885 http://www.letempsdunrp.com/t112-j-aime-les-petits-pois-laf
Flash

I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.) - Page 2 Empty


Adèle Boiseau
J'ai 19 ans ans et je vis à Bordeaux, France. Dans la vie, je suis étudiante en lettres modernes et je m'en sors bien, merci maman-papa. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas super en c’moment.

I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.) - Page 2 Tumblr_inline_p6djgkogPp1t8bm8b_250

Ses amis l’appellent Addy. + C’est une tête, Addy. Elle a eu son bac L avec mention « très bien » et fait des rêves érotiques en latin. + Elle habite avec son meilleur ami, Paddy, qu’elle connaît depuis toujours. Et non, il ne se passe rien entre eux, laissez-la. + Elle a toujours un livre sur elle et écoute des artistes avec des trucs à dire, qu’elle dit, des bands comme Twenty One Pilots et Bastille. Une vraie littéraire. + Elle envisage de devenir professeure des écoles, ou de français / littérature. #cliché

Haley Lu Richardson © valtersen

D’accord ? D’accord, on ne parle plus de ma poitrine et on oublie tout de suite l’idée saugrenue que Paddy vient d’énoncer ? Aller, on fait comme ça, hop ! " Je vais te laisser y réfléchir. J'ai pas envie de le faire avec Julia ou Clara. Ça n'a aucun intérêt " Et je sais bien qu’on a eu la discussion où je suis censée être moins chiante et être un soutien plus important pour son art et sa passion. Mais tout de même. Il devait bien penser qu’en me demandant ça, je n’allais pas sauter de joie à l’idée et accepter sans réfléchir. Je suis toujours un peu mal à l’aise lorsque je dois participer à ses shootings, même s’il arrive toujours à me mettre rapidement en confiance et à me prendre au jeu. Là, c’est une toute autre affaire. Même avec son air de chiot battu, c’est trop me demander. Et même lorsqu’il essaie de me prendre par la raison en me disant qu’on va devoir rentrer tard pour la peine. Dans la nuit. Il est cruel, Paddy. Un geignement plaintif m’échappe et je me laisse reposer sur le siège de voiture. J’ose même le regarder un tantinet méchamment. Il a promis qu’on ne rentrerait pas tard. Tout ça parce que je n’ai pas envie de me balader quasiment-nue devant lui… Plus ou moins. Mais je n’ai pas le temps de râler qu’il me ressort un autre argument : un scotch magique pour coller les vêtements à la peau. Urg. Je ne vais pas avoir le choix, c’est ça ? Et voilà que Julia ramène sa pomme, que l’argument devient concret avec un exemple plus ou moins tangible, que Paddy me montre une autre série de photographies. Mais allez Addy, on voit rien, ALLEZ. Peer pressure ? Peer pressure.

" Au pire, c'est qu'un sein. Je peux le faire si tu veux moi " MAIS URG, WOW EH MADEMOISELLE TU TE CALMES. Je jette un regard mauvais au siège passager avant, et retiens de justesse un grognement de mécontentement. Si le flirt de Julia avec Paddy est plutôt léger et facile à vivre pour ma pauvre personne énamourée, celui de Clara est beaucoup moins délicat et j’ai presque envie de l’étriper dès qu’elle s’adresse à mon meilleur ami. Quand je me rends compte que ma jalousie n’a plus rien de subtil elle aussi, je cesse l’assassinat et finit par croiser le regard suppliant de Paddy. Une dernière fois ? Urg. « Urg, d’accord, c’est un petit oui, je veux bien essayer. » Je pousse un grand soupir pour contraster, aussi parce que mon coeur s’emballe et que mon cerveau projette déjà de trop nombreux sérieux catastrophes et que j’ai très envie de mourir sur place. Je me penche un peu vers l’énergumène chevelu qui me sert de meilleur ami, pour pouvoir lui chuchoter d’un ton menaçant. « Mais j’te préviens, s’il se passe quoi que ce soit de bizarre je vais boire comme une malotrue pour oublier, et je ne vais jamais m’en remettre et je vais louper mes exams et ma vie entière par ta faute. J’te mets pas la pression, mais quand même. » Son scotch a intérêt de fonctionner, sinon… Peut-être que je vais même devoir envisager de l’assassiner. Ce serait tragique, mais c’est ainsi. « Après, tu ne pourras pas dire que je ne te soutiens pas. » Et vous savez ce qui ne sera pas soutenus, ce soir ? Mes seins. Addy, en représentation d’humour tous les jeudis soirs dans le bar du coin. Décès enclenché, le compteur des minutes commence à défiler avant d'arriver au moment M de gênance absolue.


Présence réduite
Revenir en haut Aller en bas
 
weaslove.
weaslove.
Féminin MESSAGES : 739
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 27
RÉGION : back to metz (lorraine)
CRÉDITS : tumblr(av&sign)

UNIVERS FÉTICHE : réel mais je suis ouverte à toutes propositions
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t137-j-vais-aller-vivre-en-th http://www.letempsdunrp.com/t149-you-and-me-got-a-whole-lot-of-history http://www.letempsdunrp.com/t158-plus-on-est-de-fous-plus-on-rit
Donut

I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.) - Page 2 Empty


Patrick Garnier
J'ai 19 ans et je vis à Bordeaux, France. Dans la vie, je suis étudiant en lettres modernes et je m'en sors pas trop mal. Enfin, le premier semestre était pas mal, le second ça sera autre chose. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien. C'est cool d'être seul.

Ne fout strictement plus rien en cours ; a clairement abandonné les études ; passe ses journées à voguer de rue en rue, de spots en spots pour faire des photos, sa grande passion ; vit avec sa meilleure amie dont il est (juste un tout petit peu) amoureux.

I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.) - Page 2 Tumblr_inline_p4luq2VnZG1qlt39u_400
joe keery ©️ killer from a gang
Je ne veux pas la presser, la braquer parce que ça serait contre productif. Alors, je tente les arguments qui pourraient la faire flancher. Rentrer tard, vous vous imaginez vous ? Elle n'aura pas ses neuf heures de sommeil, ma petite grand-mère, et ça sera la fin du monde ! Je me moque d'elle, intérieurement bien entendu parce que je tiens à ma vie, mais je trouve ça vraiment mignon. Elle est pleine de principe, de refus parce qu'elle est gênée. Mais gênée de quoi ? Si je vois son sein, c'est la vie. Ce n'est pas comme si elle n'avait jamais vu mon torse nu. Je sais bien, ce n'est pas pareil mais j'aimerais beaucoup que ça le soit pour les femmes en général. Qu'est-ce que ça doit être ennuyant de toujours devoir faire attention. Je veux dire, si elle était un homme, elle s'en ficherait bien. Triste réalité. Enfin, Clara ouvre sa bouche et même si j'ai envie de l'étriper, je sais que ses mots vont faire un sacré effet sur ma meilleure amie. Elle va voir rouge. Et c'est après ces mots qu'elle accepte. J'ouvre de grands yeux et bats des cils quelques secondes. " Un petit oui compte pour un oui " Que je lance alors que mon sourire s'élargit et divise mon visage en deux. Je prends son visage dans mes mains et embrasse son front avec hâte avant d'hurler, levant les bras au ciel, " Elle a dit ouiiiiiiiiii, woohooooo ! " C'est ma façon à moi de montrer ma joie et personne ne pourra m'en vouloir. Julia unit sa voix à la mienne mais Clara reste bien silencieuse et ça me fait plaisir. Et alors que je me calme et lui souris, elle se rapproche de moi. Ses cheveux me chatouille la joue, son parfum me fait voyager. Et je l'écoute. Je souris doucement et ne peux retenir un léger rire. " Mais la pression que tu fais peser sur mes épaules, je rêve… " Je la taquine et je ne la laisserais pas se mettre une mine ni être malade à en mourir pour si peu. Je la surveillerais d'un oeil attentif et s'il faut, elle dormira dans mon lit et moi sur le sol pour la surveiller et être sure que tout va bien. Elle risque d'être la star du shoot qui pourrait m'aider à avancer dans ce choix de carrière alors je ne l'abandonnerais pas, jamais. De toute façon, même si elle avait refusé, je ne l'aurais pas abandonné. Addy, c'est mon Addy et je ne suis plus Paddy sans elle. " T'es la meilleure des meilleures, j'espère que tu le sais ça " Que je lui souffle en souriant à nouveau. On pourrait croire que je participe à une campagne pour un Dentifrice tellement mes dents se font voir. Mais je suis heureux. Tout se passe bien pour le moment et ce n'était pas gagné d'avance. Julia baisse le volume de la musique et capte mon regard dans la rétroviseur. Un signe de tête et j'hausse les sourcils à plusieurs reprises pour montrer mon contentement. Je sais très bien ce qu'elle essaye de me faire dire par ce geste mais je ne veux pas en parler, pas maintenant. Surement jamais. Ou si, plus tard, quand on sera tout seul tous les deux. Aucune envie qu'Addy apprenne qu'elle avait un pari sur la tête. " Bon du coup les filles… Vous vous doutez bien de vos rôles respectifs ? Addy est Donna, Julia est Rosie et le rôle de la croqueuse d'homme Tanya est pour Carla, ça vous va ? " Carla semble contente de la distribution des rôles alors que Julia ronchonne un peu. " J'me tappe vraiment le rôle de la vieille taupe qui tombe amoureuse du même mec que Donna ? Ça correspond plus à Carla ça ! " Je ne peux m'empêcher de lever les yeux au ciel. " J'vais me décoller la rétine avec tes conneries " Et puis, Rosie tombe sous le charmes de Bill, le beau norvégien. Moi je suis Sam. Enfin non, je ne suis absolument personne. Je pose ma main sur l'épaule de notre conductrice et souffle doucement " On peut toujours trouver une version alternative où Rosie tombe sous le charme de Donna pour changer les choses " Je jette un coup d'oeil à ma meilleure amie et je sais que j'abuse totalement. Il ne manquerait plus que je leur fasse faire une photo d'un presque baiser. Addy me tuerait sur place. En tout cas, maintenant qu'elle a accepté, mon coeur bat à cent milles, carrément hâte d'être ce soir pour shooter tout ça. On avait une nuit ici et ça allait être génial. " C'est Julia qui régale à midi. Dès qu'on arrive, on mange et on commence à shooter avec les tenues en mode Donna et les Dynamos, ça vous va ? " Une partie des photos allaient être fait aujourd'hui, d'autres ce soir et tout ce qu'il manque devra être bouclé demain. J'avais confiance en nous, en moi. Ça allait le faire. Je range mon ordinateur et prends la main d'Addy dans la mienne. " Avoue, tu regrettes d'avoir décidé d'être la meilleure des meilleures amies " Je voulais son avis, une fois encore. Parce qu'il compte énormément pour moi. Maintenant, elle a un contrat oral avec moi, qu'elle le veuille ou non, elle s'est lancée dans cette aventure et pour le meilleur, comme le pire.



revient doucement à la vie.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
I fit you better than your favorite sweater. (weaslove.)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» LE CHÂTEAU DE LA FAVORITE (RASTATT)
» Pour ma cousine blonde aux cheveux magiques favorite !
» Pokemon,la favorite run (Saison 1)
» [Jenvier] Pullip (Aoki Misako) Favorite Ribbon
» (F / Willa Holland) The Devil used to be one of God's favorite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: