Partagez | 
 
 
 

 Love, Eggsy17. feat. NIGHTEYES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
 
avatar
Game Over
MESSAGES : 295
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Zach Miller alias Zedd
J'ai 17 ans et je vis à Seattle, Etats Unis. Dans la vie, je suis lycéen et je bosse comme serveur dans un café et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Il vit dans une famille recomposé depuis le décès de son père pendant la guerre. Il adore son beau père et a une très bonne relation avec lui et son petit demi frère. C'est un élève lambda. Il a une petite bande d'amis qu'il adore, s'entend plutôt bien avec la plupart des élèves.


Ansel Elgort © The riddler

« Bon… ça va alors… »

Bien sur que ça allait. Je voulais me dire que tout ça était derrière nous maintenant. On ne pouvait qu'aller de l'avant maintenant. On s'aimait et c'était tout ce qui comptait après tout. Je ne voulais plus me passer de lui un seul instant. Je voulais qu'on ait une belle histoire tous les deux. C'était peut être nul et cliché de vouloir passer sa vie avec son premier amour de lycée mais je le ressentais comme ça. Ce n'était pas juste un amour de lycée, c'était l'amour de ma vie, je le savais.

« Je t'aime Zach, comme un fou. Heureusement que tu m'as pardonné, je pense que j'aurais fait la plus grande dépression de ma vie… »

Je lui souris tendrement alors que je revenais avec mon appareil. Je crois que j'aurais fini dans le même état. En fait non, j'étais déjà entrain d'en faire une magnifique après qu'il ait coupé les ponts. Mais tout allait mieux maintenant et je ne voulais plus y penser.

Je passais les minutes suivantes à m'amuser avec lui. J'étais entrain de rire ou de sourire sur pratiquement toutes les photos. Les seules où je n'étais pas entrain de sortir c'était parce que j'étais occupé à l'embrasser. Il me lécha la joue de façon dégueulasse mais ça m'avait plus fait rire qu'autre chose. Je me sentais bien, goutant à la joie d'être avec l'homme que j'aimais sans avoir à me poser plus de questions. Je restais avec lui ensuite, me contentant de le garder dans mes bras et de l'embrasser par moment.

« Tu penses que tout vas bien se passer à partir de maintenant ? »

Je me redressais et fronçais les sourcils en l'entendant. Il doutait de nous? Encore? Je l'aimais et je pensais le lui avoir assez montré jusqu'à présent. De mon côté je ne doutais pas de ses sentiments ni de son envie d'être avec moi. Il me l'avait montré de la plus belle des façons. J'étais certain que tout irait bien entre nous, ça ne pouvait pas en être autrement.

« Bon après, on a Marlon, c'est notre garde du corps, mais quand même. On est dans un lycée qui ne connait pas l'homosexualité, c'est effrayant. »

Je ne pouvais m’empêcher de sourire soulagé en comprenant de quoi il parlait. Si ce n'était que ça... Je pensais qu'on pouvait le surmonter aisément. Les gens au lycée je m'en foutais complètement. Mes problèmes avec Josh m'avaient au moins permis de me rendre compte de ça. Je ne devais pas laisser des connards m'empêcher de vivre ma vie. S'ils ne pouvaient pas m'accepter comme j'étais, c'était qu'ils n'en valaient pas la peine.

J'étais sur le point de lui répondre quand il continua dans sa lancée, changeant de sujet.

« Tu… la semaine prochaine, tu viens avec nous à la pêche ? Avec mes parents ? Et on finit chez ma plus grande sœur pour un repas de famille… »

Oh putain... pile ce que je redoutais. Sa famille était... vraiment effrayante. Ils étaient beaucoup trop nombreux et surtout son père était beaucoup trop croyant alors que moi j'étais tout l'opposé. Avec ma famille c'était déjà stressant et ils n'étaient que trois. Là j'aurais droit à des dizaines de personnes qui allaient me juger parce que je sortais avec Alan. Et moi je paniquais complet... mais c'était aussi une des étapes de notre couple à franchir. Je lui présentais ma famille, je devais rencontrer la sienne.

- Je viendrais... je compte juste sur toi pour m'apprendre à pêcher. Et pour me protéger de ta famille.

Je riais doucement pour éviter de penser à tout ce qui m'attendait. Je stressais déjà et ce n'était que dans une semaine.

- Et moi de mon côté je vais te protéger au lycée. On a pas besoin de Marlon, je suis suffisamment grand pour te protéger des abrutis trop étroits d'esprit pour comprendre que je suis fou de toi. On s'en fout des autres tu sais... Je t'aime et si ils ont un problème avec ça. Ils peuvent aller se faire voir.

Je me penchais pour venir l'embrasser à nouveau. Je le serrais contre moi, approfondissant le baiser. Je ne voulais pas le lacher. Je voulais le garder contre moi pour toujours. Pourtant on fut séparer par la tornade qui débarqua en criant dans ma chambre.

"Arrêtez de vous faire des bisous!! Maman veut que vous veniez manger."

Je me reculais et le regardais en soupirant.

- Eliott putain pour la centième fois... frappe avant d'entrer!!!

Il m'ignora royalement pour se concentrer sur Alan qu'il regardait la tête penchée sur le côté.

"Alors c'est toi le chéri de Zach? Et vous allez vraiment passer votre temps à vous embrasser? Non parce que..."

- Eliott putain sors de là!!!

Il haussa les épaules et descendit de mon lit pour repartir vers la porte de ma chambre.

"Je m'en vais mais vous devez toujours venir manger."

Je lui balançais mon coussin ce qui ne l'empêcha pas de partir en riant.

- Désolé pour ça... c'est Eliott mon petit frère. Il n'a aucun respect pour l'intimité des autres et aucun filtre quand il parle. Je crois qu'il tient ça de son père. Tu verras il risque de... enfin mon beau père risque de te taquiner un peu mais... c'est pas méchant rassures toi.

Je me levais et le pris par la main.

- Prêt à les affronter?


Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
ELLADORA TONKS
MESSAGES : 1739
INSCRIPTION : 19/07/2018
ÂGE : 24
RÉGION : PACA
CRÉDITS : pando

UNIVERS FÉTICHE : HP, city, drama
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2050-finders-keepers-losers-weepers http://www.letempsdunrp.com/t2068-repertoire-d-elladora-tonks http://www.letempsdunrp.com/t2053-supermarket-flowers-for-elladora-tonks
Ella




Alan
Walker
Eggsy17

J'ai 17 ans et je vis à Seattle, USA. Dans la vie, je suis lycéen et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

▬ famille très pieuse, mais très tolérante
▬ plutôt bon élève
▬ réservé, pudique


tom holland ©️ merenwen

Je savais que la journée serait belle, la météo annonçait un soleil magnifique et un temps à couper le souffle. Je n'avais pas prévenu ma famille mais je le ferais le lendemain, en espérant qu'ils acceptent que je prévienne au dernier moment. Mes sœurs seraient probablement ravies de cette invitation soudaine et même si mon père acceptait au final mon homosexualité, allait-il accepter justement que je vienne avec quelqu'un après lui avoir fait mon coming-out ? La situation m'angoissait beaucoup mais je savais que j'avais Zach à mes côtés, et que peu importe ce qu'il se passerait, il serait là pour moi. La preuve, il me le disait clairement, en me disant qu'il était capable de nous protéger tous les deux. J'étais ce genre de gars un peu pâle, avec les bras fins et le corps ridiculement maigre. Physiquement, même un élève de l'élémentaire pouvait m'écraser rapidement. Je ne m'étais jamais battu de ma vie, et la seule fois où je m'étais rapproché d'une rixe potentielle, c'était quand j'avais poussé Josh contre l'armoire aux trophées. L'effort m'avait valu des courbatures pendant deux jours, pour dire… Zach se penchait pour m'embrasser à nouveau, son corps se pressant un peu plus contre le mien, le baiser devenant un peu plus langoureux, ma main glissant sur sa joue pour accentuer ce moment d'amour passionnel. Et d'un coup, je fus séparer de mon amoureux d'un coup par lui-même qui me repoussa un peu fortement à l'opposé du lit. Un petit garçon se mit à courir dans tous les sens en nous informant que la mère de Zach souhaitait que nous passions à table. Mais c'est Zach qui hurla sur son petit-frère en me posant des questions très intimes et très gênantes sur nos projets de la soirée. j'avouais dans ma tête que j'aurais pu me nourrir des lèvres de Zach toute la soirée, l'estomac vide mais ça n'aurait pas été poli, et un petit garçon de cette âge ne devait pas entendre ce genre de chose. « Oui, c'est moi son… » Mais je n'eus pas le temps de répondre que mon petit-ami lui ordonnait de sortir de la chambre. Le petit garçon s'enfuyait comme un petit cow-boy et je me mis à sourire bêtement devant tant d'innocence de la part de quelqu'un. Enfin quelqu'un qui ne nous regardait pas comme un extraterrestre, et il fallut que ça soit le petit-frère de mon chéri.

« T'inquiète, tout vas bien. C'est un enfant tu sais, j'ai l'habitude d'en avoir autour de moi. » Mais Zach semblait perturber par son beau-père plus qu'autre chose. « On verra bien… » Je prenais sa main en me levant. « Prêt ! » Je descendis les marches de la maison avec Zach, et par peur de ce que penserait les parents de Zach, je lui lâchais la main. Je m'installais là où sa mère m'installait en sentant une odeur merveilleuse. « Merci madame de m'avoir invité, ça me touche… En tout cas, ça sent super bon ! » J'attendis qu'elle me serve un verre d'eau pour pouvoir en boire une gorgée et me donner contenance, laissant les conversations filer sans trop m'imposer. J'attendais surtout patiemment les questions un peu gênante auxquelles j'étais prêt à répondre.


ALLES c'est tellement la meilleure  :yaay:  :yaay:  :yaay:  :ÔÔ:  :siffle:  mouton
▬ ▬ ▬ ▬
mon répertoire de rp
pas trop de disponibilité de rp, sauf si coup de coeur bien trop énorme
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Game Over
MESSAGES : 295
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Zach Miller alias Zedd
J'ai 17 ans et je vis à Seattle, Etats Unis. Dans la vie, je suis lycéen et je bosse comme serveur dans un café et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Il vit dans une famille recomposé depuis le décès de son père pendant la guerre. Il adore son beau père et a une très bonne relation avec lui et son petit demi frère. C'est un élève lambda. Il a une petite bande d'amis qu'il adore, s'entend plutôt bien avec la plupart des élèves.


Ansel Elgort © The riddler

« T'inquiète, tout vas bien. C'est un enfant tu sais, j'ai l'habitude d'en avoir autour de moi. »

Peut être mais il faisait quand même chier. J'allais devoir trouver un système pour verrouiller ma porte ou au moins la bloquer qu'il nous laisse tranquille. Déjà en temps normal il n'arrêtait pas de venir m'emmerder. Je le supportais plus ou moins bien. Mais là j'avais envie de pouvoir être tranquille avec mon copain sans qu'il ne vienne nous embêter. Mon copain.... j'avais envie de sourire en pensant à ça. J'étais tellement heureux de pouvoir dire ça.

Je pris sa main dans la mienne pour l'entrainer dans la salle à manger quand il m'assura être prêt. Je sentis un petit pansement au coeur quand il me lacha la main. Je n'aimais pas le sentir s'éloigner de moi mais je comprenais son geste. C'était compliqué d'être complètement à l'aise devant mes parents alors qu'on en était encore à apprendre à vivre ensemble. Je m'installais à mon tour à table, me mettant à côté d'Alan. Je lui souriais doucement alors que mon beau père venait nous rejoindre.

"Voilà donc le fameux Alan!! Depuis le temps que Zach nous prend la tête avec toi, ça fait plaisir de vous voir ensemble."

Je passais ma main sur la cuisse d'Alan, la caressant doucement. J'étais rassuré qu'il ne fasse pas plus de commentaire pour le moment. On discutait tranquillement, surtout des plats qu'on s'échangeait et des talents de cuisinière de ma mère. Je me sentais bien, heureux de profiter de ce moment en famille avec Alan aussi à mes côtés. Et puis mon beau père mit les deux pieds dans le plat.

"Pardonnez ma curiosité mais... je me pose une question. Ton copain a vraiment l'air d'être quelqu'un d'adorable fiston mais... Il est plus du genre mini Spiderman que Thor. Alors comment vous faites pour vous embrasser?"

Et voilà on y était. Il se mettait à rire de sa blague à la con, signe qu'il nous taquinait gentiment. Ma mère l'engueulait en lui mettant un coup de serviette. Et bien sur mon petit frère en profitait pour raconter qu'il nous avait trouvé entrain de nous embrasser et qu'on avait l'air de très bien s'en sortir.

- On s'en sort oui. Arrêtez de vous marrer tous les deux. Notre vie privée ne vous regarde pas.

Je le foudroyais du regard alors qu'ils finissaient par se calmer. Je posais à nouveau ma main sur la cuisse d'Alan et me penchais pour parler doucement à son oreille.

- Excuse moi... Il est pas méchant il veut juste nous taquiner.

Je savais à quel point il pouvait être timide. Et mon beau père était... eh bien c'était tout l'inverse. Il avait tendance à être beaucoup trop curieux et familier avec tout le monde. On s'y habituait à force. Ca m'avait fait le plus grand bien que j'étais gosse et que j'avais vu un inconnu rentrer dans notre vie. Il était arrivé comme un ouragan, débordant de bonne humeur, de joie mais aussi de tellement de gentillesse. Je l'avais adopté rapidement jusqu'à finir par le considérer plus comme un père que comme un beau père.

La discussion se mit en place tranquillement, mes parents s'intéressant à Alan sans être aussi directs que mon beau père avait pu l'être d'entrée. Je jetais de fréquents coup d'oeil à Alan, voulant m'assurer qu'il allait bien.



Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
ELLADORA TONKS
MESSAGES : 1739
INSCRIPTION : 19/07/2018
ÂGE : 24
RÉGION : PACA
CRÉDITS : pando

UNIVERS FÉTICHE : HP, city, drama
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2050-finders-keepers-losers-weepers http://www.letempsdunrp.com/t2068-repertoire-d-elladora-tonks http://www.letempsdunrp.com/t2053-supermarket-flowers-for-elladora-tonks
Ella




Alan
Walker
Eggsy17

J'ai 17 ans et je vis à Seattle, USA. Dans la vie, je suis lycéen et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

▬ famille très pieuse, mais très tolérante
▬ plutôt bon élève
▬ réservé, pudique


tom holland ©️ merenwen

Je n’avais pas idée de combien ils m’accueillaient bien. Je me rendais compte qu’ils faisaient les choses dans les formes et c’était touchant de constater cette situation inespérée. Quelle personne avouée homosexuelle depuis peu avait une rencontre avec ses beaux-parents aussi positives et pleine de gentillesse ? Il y régnait beaucoup de respect et c’était quelque chose qui me touchait profondément. Puis finalement, ce fut au père de Zach de me présenter comme le fameux Alan. Apparemment, ils avaient déjà bien entendu parler de moi et je souris légèrement à Zach, timidement. J’étais suffisamment important pour lui pour qu’il puisse parler de nous à ses parents. La main de mon petit-ami me rassurait et dégageait une chaleur qui se propageait dans tout mon corps. J’avais besoin de ce contact plus que ce que je ne le pensais parce que le stress accumulé depuis quelques heures me rendait fébrile et me donnait la nausée. Mais maintenant, je voyais que tout se déroulait à la perfection, et c’était absolument parfait. Le repas se déroulait sans trop d’accroc, on riait même souvent, c’était joyeux et familial. Pas solennel comme chez moi, mais c’était agréable. J’entendais Zach rire dans mon oreille et c’était le son le plus merveilleux du monde, et je voyais son regard briller et son sourire resplendir dans toute la pièce. Il brillait, c’était un soleil dans un océan sombre et ténébreux. Puis, sans prévenir, le père de Zach envoya une vanne très gênante et j’écarquillais les yeux, le visage rougissant à une vitesse folle, les dents serrées. Comment est-ce que je pouvais répondre à ça ? Je me mettais sur la pointe des pieds et je l’embrassais, c’est tout. Parce que c’était naturel en fait. Mais la mère de Zach se mit à engueuler son mari, et le petit-frère en rajouta une couche en expliquant qu’il nous avait trouvé en train de nous embrasser juste avant de passer à table. Merveilleux, tout était merveilleux. Je baissais la tête, mais un petit rire gêné me prenait, plus par malaise que par humour. Je regardais Zach, le sourire en coin, le regard malicieux. Puis Zach s’énervait un peu, ce que je trouvais absolument adorable compte tenu de la situation. Il prenait notre défense face à sa famille et c’était très valeureux de sa part. Puis finalement, c’est au tour de Zach de venir me parler en me murmurant des excuses à l’oreille. Je sentis un frisson me parcourir le corps et je prenais la main de Zach dans la mienne. « T’en fais pas, je trouve ça maladroit mais adorable. Ca prouve qu’il n’a aucun problème de parler de ce genre de chose. » Je lui souris avec toutes mes dents et je continuais mon repas tranquillement, à mesure que la conversation continuait avec légèreté. Son beau-père continuait de me taquiner, mais je m’en fichais, je prenais ça à la rigolade. Finalement, c’est sa mère qui me demanda si j’avais une grande famille ou non. « Une immense même… » J’haussais les épaules en regardant Zach. S’il savait dans quelle famille il allait tomber quand il les rencontrerait… « J’ai cinq grandes sœurs, plein de neveu et de nièce, énormément de cousins et cousines… » Il finissait son verre d’eau quand son beau-père lui demanda ce que faisait ses parents dans la vie. « Mon père est chirurgien pédiatrique, et ma mère est mère au foyer, elle s’est occupé de mes sœurs et de moi. Aujourd’hui, elle s’occupe essentiellement de ses petits-enfants quand les parents travaillent. » Toute sa vie, elle s’est trouvé dans les couches, les biberons et les pleurs. Pas par contrainte, mais par choix. Elle adorait les enfants et maintenant, elle pouvait continuer à faire ce qu’elle faisait avec mes neveux et nièces.


ALLES c'est tellement la meilleure  :yaay:  :yaay:  :yaay:  :ÔÔ:  :siffle:  mouton
▬ ▬ ▬ ▬
mon répertoire de rp
pas trop de disponibilité de rp, sauf si coup de coeur bien trop énorme
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Game Over
MESSAGES : 295
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Zach Miller alias Zedd
J'ai 17 ans et je vis à Seattle, Etats Unis. Dans la vie, je suis lycéen et je bosse comme serveur dans un café et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Il vit dans une famille recomposé depuis le décès de son père pendant la guerre. Il adore son beau père et a une très bonne relation avec lui et son petit demi frère. C'est un élève lambda. Il a une petite bande d'amis qu'il adore, s'entend plutôt bien avec la plupart des élèves.


Ansel Elgort © The riddler

Le reste du repas se déroula à merveille. Mes parents étaient agréables, même si mon beau père continuait de le taquiner. C'était gentil et j'étais rassuré qu'il le comprenne. Ils s'intéressaient à lui et ça me faisait plaisir de voir qu'ils le prenaient aussi bien. Ils acceptaient mon petit ami et à voir comment ils agissaient, j'étais certain qu'il leur plaisait.

Une fois le repas fini je me levais pour aider à débarrasser, avant de me faire virer par ma mère. Il était tard et elle voulait que je raccompagne Alan. Ca avait beau être vrai j'étais quand même dégouté de le voir partir déjà. Il allait me manquer, même si je savais que je le verrais le lendemain matin.

Je le raccompagnais chez lui puis je m'arrêtais devant sa maison. Je me retournais vers lui pour l'embrasser.

- Tu vas me manquer... ça ne fait peut être qu'un jour qu'on est officiellement ensemble mais je t'aime, je suis fou de toi et j'ai envie de passer chaque minute de ma journée avec toi.

Je passais plusieurs minutes encore à l'embrasser avant de le laisser partir et de rentrer chez moi. Forcément, une fois arrivé chez moi je me retrouvais à affronter mes parents et leurs commentaires sur Alan. Heureusement ils étaient tous élogieux. Ils l'adoraient déjà et surtout ils voyaient qu'on était fou amoureux l'un de l'autre.

"Ca fait plaisir de te voir aussi heureux mon chéri. Et Alan a l'air vraiment adorable."

Je souris à ma mère alors que mon beau père ne pouvait s'empêcher de me vanner encore sur le fait qu'il était petit, adorable mais petit.

Je remontais finalement dans ma chambre et me laissais tomber sur mon lit. Je passais un moment à rassembler les photos qu'on avait fait un peu plus tôt et à les afficher sur mon mur. Il était tard mais je ne résistais pas à l'envie de lui envoyer un mail.

Zedd@gmail.com a écrit:

Mon cher Eggsy, mon magnifique Alan que j'aime à la folie,

C'est horrible... ça fait quoi? A peine deux heures que je t'ai laissé devant chez toi et je suis déjà complètement en manque. Je n'arrête pas de penser à toi, à la douceur de tes lèvres contre les miennes. Je crois que je pourrais passer ma vie à les dévorer tellement j'aime ça. Tes mails m'ont rendu accro à toi mais ce n'est rien comparé au pouvoir qu'ont tes lèvres sur moi. Tu m'as envouté Alan, de toutes les façons possible.

Alors je suis là à mater mon mur et les photos qu'on a fait tous les deux. Je les ai rajouté dessus. Ca rend vraiment bien il faudra que je te montre ça. Je mate mon mur, enfin surtout toi en fait, au lieu de faire mes devoirs. Non mais tu te rends compte de ce que tu me fais? Je n'arrive même plus à penser à autre chose qu'au fait que je t'aime et que tu me manques.

Au fait, tu as fait très bonne impression sur mes parents. Ils sont fous de toi. Ils te trouvent adorable et tout. Mais surtout, ils trouvent qu'on fait un couple parfait, que cela se voit qu'on s'aime et qu'on est heureux ensemble. C'est ce que je ressens, mais je ne pensais pas que ça se voyait autant.

Je vais quand même aller faire mes devoirs et puis dormir un peu.

J'ai hâte de te retrouver demain matin au lycée.

Je t'aime,

Ton Zedd

Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
ELLADORA TONKS
MESSAGES : 1739
INSCRIPTION : 19/07/2018
ÂGE : 24
RÉGION : PACA
CRÉDITS : pando

UNIVERS FÉTICHE : HP, city, drama
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2050-finders-keepers-losers-weepers http://www.letempsdunrp.com/t2068-repertoire-d-elladora-tonks http://www.letempsdunrp.com/t2053-supermarket-flowers-for-elladora-tonks
Ella




Alan
Walker
Eggsy17

J'ai 17 ans et je vis à Seattle, USA. Dans la vie, je suis lycéen et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

▬ famille très pieuse, mais très tolérante
▬ plutôt bon élève
▬ réservé, pudique


tom holland ©️ merenwen

Ce moment, c'était magique. J'avais passé un instant incroyable et plein de ressource, quelque chose de touchant, de familial et de convivial. Je me levais aussi pour aider Zach et sa mère mais les deux m'envoyaient balader ce qui me fit rire. Je discutais avec le petit-frère de mon petit-ami quand sa mère nous intima qu'il était tard et qu'il fallait que nous y allions. Elle avait complètement raison et je rejoignais mon petit-ami dans la voiture. Maintenant que nous étions officiellement ensemble, je n'avais aucune foutu envie de le quitter, et ça me rendait triste de me dire que je ne passerais pas la nuit dans ses bras.

Nous arrivions finalement devant ma maison. Je sortis de la voiture avec Zach, et espérait que personne ne nous voit. Pas par honte, c'était juste que j'avais envie que ce moment soit ma décision et pas celle d'une indiscrétion de ma mère. Finalement, Zach se penchant en avant pour venir m'embrasser et je me laissais fondre dans ses bras, oubliant complètement qu'on pouvait nous voir. Je n'en avais rien à faire, et plus rien ne m'importait que ces lèvres qui me caressaient la peau. Je me mettais contre lui. Et il me dit dans l'oreille plein de mots d'amour qui me réchauffaient le cœur. « Je t'aime, je t'aime, je t'aime… » Je posais mes bras dans son dos, ma tête tourné sur le côté mais contre son torse. « Merci… Merci d'être toi Zach, je regretterais jamais d'avoir posté ce mot dans le journal de l'école… » Il le serrait encore plus fermement, à l'embrasser plein de fois. La séparation était difficile, c'était compliqué de me dire que je ne serais pas avec lui dans quelques minutes. Finalement, à contre cœur, nous nous séparons pour que je puisse rentrer chez moi, et j'ouvrais la porte de ma maison. Une fois fermée, la main sur la poignée, je m'arrêtais de bouger pendant quelques secondes pour profiter encore un peu. J'étais en couple avec Zach Miller, j'avais fait mon coming-out officiellement, et il m'aimait. Il m'aimait plus que tout au monde. Je souris bêtement et croisait ma mère qui me demandait ce qu'il se passait. Je lui dis que je lui expliquerais demain mais que j'avais besoin d'aller me laver et me coucher. Plus vite je dormais, plus vite on était demain, et plus vite je retrouverais mon Zach.

Une fois propre, en serviette, j'entrais dans ma chambre pour mettre un vieux pyjama Captain America et je m'installais sur mon lit avec mon ordinateur sur les genoux. Je voulais envoyer un mail à Zach mais il m'avait devancé et je lus ses mots d'amour.

eggsy17@live.fr a écrit:
Mon tendre amour de Zach, mon Zedd,

J'ai passé un moment merveilleux en ta compagnie et celle de ta famille et je suis ravi de les avoir rencontré officiellement. Je suis heureux qu'ils aient apprécié notre couple et que j'ai fait bonne impression. J'ai essayé d'être le plus naturel possible.

Je suis tellement… soulagé. Que tu m'aies pardonné, que tu m'aies donné une seconde chance et que finalement, tu sois autant amoureux de moi que moi je le suis de toi. J'ai tellement d'amour à te donner que tu finiras par en avoir marre que je te colle à longueur de journée. Je ne savais pas que ça pouvait être aussi exaltant d'être amoureux de toi, et mon bonheur réside dans le tien pour toujours. Je t'aime indéfiniment mon Zach, à moi.

Je suis pressé de te retrouver demain, en espérant que nous ayons des cours en commun pour rester avec toi un maximum, et passer notre temps à emmerder notre monde, les éclabousser de notre bonheur, et faire râler les gens qui ne nous acceptent pas. Fais de beaux rêves mon amour, on se retrouve vite, autant dans mes songes qu'en chair et en os.

Je t'aime,
Ton Eggsy.


ALLES c'est tellement la meilleure  :yaay:  :yaay:  :yaay:  :ÔÔ:  :siffle:  mouton
▬ ▬ ▬ ▬
mon répertoire de rp
pas trop de disponibilité de rp, sauf si coup de coeur bien trop énorme
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Game Over
MESSAGES : 295
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Zach Miller alias Zedd
J'ai 17 ans et je vis à Seattle, Etats Unis. Dans la vie, je suis lycéen et je bosse comme serveur dans un café et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Il vit dans une famille recomposé depuis le décès de son père pendant la guerre. Il adore son beau père et a une très bonne relation avec lui et son petit demi frère. C'est un élève lambda. Il a une petite bande d'amis qu'il adore, s'entend plutôt bien avec la plupart des élèves.


Ansel Elgort © The riddler

J'étais là assis sur mon lit à fixer mon placard ouvert devant moi. Ca faisait dix bonnes minutes que j'étais sorti de la douche. J'avais seulement enfilé un boxer, mes cheveux dégoulinaient encore sur mes épaules. Je devais partir dans moins d'une demi heure si je voulais être à l'heure chez Alan et j'étais là à fixer mon placard, attendant que l'illumination frappe. Et elle était à la bourre cette connasse.

J'avais passé une semaine magique. On était enfin ensemble avec Alan. J'avais l'impression d'être sur un nuage en permanence. Chaque jour je me disais que je ne pouvais pas être plus heureux puis le lendemain arrivait, je le retrouvais au lycée et je sentais mon coeur s'emballer encore plus. Je le serrais dans mes bras et je l'embrassais comme si c'était la première fois, toujours aussi magique et merveilleux. Je me foutais complètement des regards des autres. Ils avaient même fini par se calmer passé la surprise des deux premiers jours. Il ne restait plus que quelques curieux et Josh qui nous foudroyait encore. Mais je m'en foutais. Quand je ne bossais pas au café, on passait une bonne partie de nos soirées ensemble, à faire semblant de bosser ou juste pour sortir.

Mais là j'allais affronter THE épreuve. Le truc que je redoutais plus que tout. J'allais passer la journée avec sa famille.. Pas juste ses parents et une ou deux soeurs comme moi. Non j'allais me taper la rencontre avec toute sa putain de famille beaucoup trop grande et effrayante. Mais je l'aimais. Je l'aimais plus que tout et c'était normal que je rencontre sa famille alors... il fallait que je trouve quelque chose à me mettre et de toute urgence.

Je me levais et allais mettre de la musique pour me motiver un peu. Les premières notes de la musique s'élevèrent du poste. Bon, il me restait vingt minutes pour me décider et m'habiller. C'était jouable.

Je me mis à fredonner tout en ouvrant mon placard à la recherche de l'inspiration.

- That's the price you pay, leave behind your heart and cast away...

Je me détendais un peu, me laissant emporter par la musique et fredonnant tout en me dandinant sur place. Quelques minutes plus tard, j'étais habillé mais je continuais de chanter sur la chanson qui passait en boucle.

- You gotta be so cold Yeah, you're a natural!!

Je me retournais alors que j'entendais mon petit frère pouffer de rire en me voyant faire.

"Maman m'a dit de te dire que tu ferais mieux de te dépêcher si tu veux pas être en retard pour retrouver la famille de ton chéri. Je vais lui dire que tu es trop occupé à danser pour y aller."

Je lui balançais mon coussin alors qu'il se barrait en marrant. Je me retournais et allais chercher mes affaires et éteindre la musique avant de descendre. J'embrassais doucement ma mère sur la joue. Elle me souris, me rassurant sur le fait que tout allait bien se passer et que si je restais moi même ils ne pouvaient que m'adorer. Je lui souris, pas vraiment convaincu mais ce qu'elle me disait me faisait du bien.

Je sortis et envoyais un rapide sms à Alan avant de démarrer.

SMS a écrit:

Je démarre je serais là dans quelques minutes mon amour. Je t'aime...

Je partais, la boule au ventre à l'idée de les rencontrer. Ca allait bien se passer... Je n'avais pas à m'inquiéter. Ils avaient accepté l'homosexualité d'Alan. Ils allaient donc m'accepter en toute logique. Mais j'avais quand même peur. Savoir que son fils était gay c'était une chose, avoir sous les yeux son petit ami entrain de lui tenir la main, d'être proche de lui, de le regarder avec amour, ça en était une autre. Ca rendait tout plus vrai tout d'un coup. Ce n'était plus juste une idée lointaine. C'était du concret. Alan était vraiment gay et il était avec ce type bizarre et beaucoup trop grand à côté de lui.

Je me garais devant sa maison et inspirais profondément avant de sortir de ma voiture. Je frappais à la porte, essayant de me détendre. Ca allait. Je pouvais le faire.


Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
ELLADORA TONKS
MESSAGES : 1739
INSCRIPTION : 19/07/2018
ÂGE : 24
RÉGION : PACA
CRÉDITS : pando

UNIVERS FÉTICHE : HP, city, drama
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2050-finders-keepers-losers-weepers http://www.letempsdunrp.com/t2068-repertoire-d-elladora-tonks http://www.letempsdunrp.com/t2053-supermarket-flowers-for-elladora-tonks
Ella




Alan
Walker
Eggsy17

J'ai 17 ans et je vis à Seattle, USA. Dans la vie, je suis lycéen et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

▬ famille très pieuse, mais très tolérante
▬ plutôt bon élève
▬ réservé, pudique


tom holland ©️ merenwen

Je n'aurais pas pu rêver mieux comme semaine. Je la passais aux côtés de l'homme que j'aimais, défiant tous les regards indiscrets qui se posaient sur nous, surtout ceux de Josh, mais je m'en fichais. Zach était très protecteur envers moi, n'ayant pas forcément les épaules pour supporter autant de pression, et je me sentais plus vivant que jamais. Mes parents s'étaient rendu compte du changement de comportement qui avait eu lieu en quelques jours et ils étaient enfin soulagé de revoir leur fils renaître un peu et se redonner vie. Je leur avais dit pour Zach, qu'officiellement, nous étions ensemble, et je leur avais demandé s'il voulait le rencontrer. C'était eux, surtout, qui avait imposé que ça soit durant une journée pêche, où toutes mes sœurs, et leur conjoint, ainsi que leurs enfants soient présents. J'avais tenté de négocier, mais c'était soit ça, soit rien. J'avais fini par abdiquer de peur que la proposition ne tienne plus, et j'avais préparé ma famille comme je le pouvais, essayant qu'ils soient le moins intrusif possible, ce qui restait d'être une tâche bien trop compliquée.

La journée du dimanche, je me levais tôt pour préparer plein de petits plats pour le pique-nique de la semaine, en rajoutant des choses qu'aimer réellement Zach. Je voulais faire bonne impression, et j'avais aussi passé un long moment dans la salle de bain à tenter de dompter ma chevelure. Mes sœurs m'avaient choisi une tenue confortable mais suffisamment saillante, et j'avais cet impression d'être le jour de mon mariage. Je me dépêchais ensuite de tout mettre dans la voiture avant l'arrivée de Zach. Puis, je me dirigeais ensuite vers le cabane en bois au fond du jardin pour récupérer le matériel de pêche. Je sentis mon téléphone vibrer au fond de ma poche et je le récupérais en sursaut pour lire que mon amoureux allait enfin être là et mon cœur battait un peu plus fort. Je me dirigeais en courant vers la maison, avec les cannes dans les bras, la boîte à hameçon aussi et les vers de terre. Je les déposais vers l'entrée et faisait les cents pas. Ma mère riait, Ashley, ma plus jeune sœur me tapotait l'épaule, Ava, la plus âgée, hochait la tête en pinçant les lèvres comme une mère inquiète de voir son fils exploser.

Puis des petits coups se firent entendre à la porte. Je me redressais d'un coup sans bouger. Ma mère se frottait les mains avec le torchon. « Tu veux que j'y aille chouchou ? » « Non ! » sommais-je à une vitesse folle, et je marchais vers la porte. Je pris une grande inspiration et j'ouvris la porte pour voir mon Zach, toujours aussi beau, voir plus que d'habitude. Et je soupirais de soulagement de le voir enfin là. Je regardais derrière moi et je fermais la porte pour que nous soyons tous les deux dehors. « Enfin là… » Je me mettais contre lui en me soulevant pour venir l'embrasser. Je profitais de ce moment à deux avant que nous soyons enseveli sous les décombres de ma famille. « Prêt ? » Je souriais, un peu excitée.

J'ouvrais la porte, et il n'y avait pour l'instant que ma mère, Ashley, et Ava. « Je te présente ma mère, Dorianne, ma plus jeune soeur Ashley et ma plus viei… pardon ma plus grande soeur Ava. » Ma soeur me tapait gentiment sur l'épaule et je riais à sa suite. « On rejoint le reste de ma famille directement là-bas, sauf les enfants d'Ava qui doivent être quelque part dans le jardin. » Je levais la tête. « Chouchou, va les chercher s'il te plait, tu leur dis qu'on va bientôt partir. » Je prenais la main de Zach, par réflexe, sans me soucier du regard du peu de membre de ma famille qu'il y avait. « Tommy, Evie ! On y va ! » Deux têtes blondes de six ans, des faux-jumeaux, débarquèrent en courant, déjà plein de terre. « Allez au moins vous laver le… PAS SUR LE FAUTEUIL EN CUIR DE MAMIE. » Je secouais la tête en soupirant. « Bienvenue chez moi… » Je riais légèrement en me dirigeant ensuite vers l'intérieur de la maison où nous attendez Ava, Ashley et ma mère pour partir. Nous nous dirigeâmes tous vers la voiture pour monter à l'arrière avec Zach, séparé par Tommy, Ava derrière nous dans le van. Nous n'étions pas à côté, et Tommy regardait avec insistance Zach. « T'es qui toi ? T'es un cousin ? »


ALLES c'est tellement la meilleure  :yaay:  :yaay:  :yaay:  :ÔÔ:  :siffle:  mouton
▬ ▬ ▬ ▬
mon répertoire de rp
pas trop de disponibilité de rp, sauf si coup de coeur bien trop énorme
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Game Over
MESSAGES : 295
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Zach Miller alias Zedd
J'ai 17 ans et je vis à Seattle, Etats Unis. Dans la vie, je suis lycéen et je bosse comme serveur dans un café et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Il vit dans une famille recomposé depuis le décès de son père pendant la guerre. Il adore son beau père et a une très bonne relation avec lui et son petit demi frère. C'est un élève lambda. Il a une petite bande d'amis qu'il adore, s'entend plutôt bien avec la plupart des élèves.


Ansel Elgort © The riddler

Je pouvais le faire. Je pouvais le faire. Je pouvais... La porte s'ouvrit révélant Alan et son magnifique sourire qui me faisait craquer. Il sortit et ferma la porte derrière lui, me lâchant un magnifique "Enfin là". Mon sourire vint rencontrer ses lèvres et je me laissais aller à l'embrasser, oubliant mon stress pour quelques instants. Je ne l'avais pas vu depuis la veille mais il me semblait qu'une éternité était passé. Oui, j'étais enfin là. Il était enfin dans mes bras et je me sentais tellement mieux.

Il se décrocha finalement, me demandant si j'étais prêt.

- Non mais... il faut y aller.

Je n'avais plus le choix, maintenant que j'étais là il fallait bien que je me jette dans la gueule du loup. Je rentrais dans sa maison et tombais sur trois femmes qu'il me présenta comme étant sa mère et deux de ses soeurs. Je les saluais comme je pouvais, essayant de ne pas trop bégayer. C'était compliqué et j'avais terriblement envie de rougir quand il me prit la main pour m'entrainer plus loin. Je souris en voyant ses neveux revenir en courant dans la maison et Alan s'énerver après eux. En effet les réunions de famille devaient être mouvementés chez eux. Je n'avais vu qu'un petit bout de sa famille et c'était déjà beaucoup trop pour moi.

Quelques minutes plus tard je me retrouvais à l'arrière de leur voiture, un des enfants coincé entre Alan et moi. J'aurais préféré rester à côté de lui, histoire d'avoir un soutien. Et j'aurais vraiment aimé avoir de l'aide quand le gamin me regarda en fronçant les sourcils.

« T'es qui toi ? T'es un cousin ? »

Je me mis à rougir encore plus en l'entendant. Ce gamin venait de mettre magnifiquement les pieds dans le plat. Je le regardais, essayant de ne pas bafouiller.

- Euh non... je suis le chéri d'Alan.

Et il se mit à m'assommer de questions sur le pourquoi du comment. Je lançais un regard suppliant à Alan au bout d'un moment. Les gamins j'avais l'habitude avec mon petit frère mais là un gamin que je ne connaissais pas qui me questionnait sur ma relation, ça faisait bizarre.


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
Love, Eggsy17. feat. NIGHTEYES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
 Sujets similaires
-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» What about playing chess?
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Let Love Lead The Way [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers communication :: E-mails-
Sauter vers: