Partagez | 
 
 
 

 Love, Eggsy17. feat. NIGHTEYES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
 
avatar
Game Over
MESSAGES : 241
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Zedd
J'ai 17 ans et je vis à Seattle, Etats Unis. Dans la vie, je suis lycéen et je bosse comme serveur dans un café et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Il vit dans une famille recomposé depuis le décès de son père pendant la guerre. Il adore son beau père et a une très bonne relation avec lui et son petit demi frère. C'est un élève lambda. Il a une petite bande d'amis qu'il adore, s'entend plutôt bien avec la plupart des élèves.


Ansel Elgort © The riddler

Je stressais, m'agitant nerveusement sur ma chaise. J'avais pris ma décision mais ça restait quand même stressant. Je l'aimais. Je l'aimais vraiment, comme je n'avais jamais aimé personne. Je me rendais compte que j'étais capable de lui pardonner, que je l'avais même déjà fait. Je voulais juste être avec lui et tant pis si tout le lycée nous regardait de travers parce qu'on était gay. Je m'en foutais. Je me foutais de ce que le monde entier pouvait penser. Je l'aimais et c'était tout ce qui comptait.

J'attendais midi avec impatience. C'était le seul moment où je pensais pouvoir le croiser facilement. On avait pas de cours en commun avant l'après midi et je savais que je ne pourrais pas tenir jusque là. Il fallait que je le vois avant, que je lui dise.

11h sonna et on sortit de cours avec Charlotte. On évitait Josh et les coups d'oeil qui nous lançait, qu'il lançait surtout à Charlotte me faisait du mal pour elle. Elle l'avait réellement aimé. Elle avait cru qu'ils pourraient avoir une belle vie ensemble, avant de se rendre compte que ce n'était qu'un enfoiré et que jamais une belle histoire ne serait possible avec lui.

Je la serrais dans mes bras quand on arriva dans les couloirs. Je venais à peine de faire un pas que je me figeais. J'entendais les élèves murmurer entre eux, se retourner sur moi mais je ne captais rien de ce qu'ils disaient. J'étais trop sur le cul pour réagir. Je restais comme un con à fixer les murs du lycée où partout s'étendaient les portraits d'Alan, la photo que j'avais pris de lui et que j'adorais, et sur les photos la plus belle des déclarations d'amour. J'avais l'impression d'être dans un de ces films à l'eau de rose qu'adorait Charlotte, quand l'héroïne avait le coeur brisé à cause du héros et qu'il venait pour la séduire dans un grand élan de romantisme. En général ils finissaient par s'embrasser dans une pose absolument cucul à souhait, en général à s'embrasser sous la pluie. Ca les gênait jamais dans les films qu'il pleuve, moi je serais plutôt du genre à courir me mettre à l'abri avant d'embrasser l'autre mais moi je vivais dans la réalité et pas eux.

Pourtant j'avais le sentiment d'avoir basculé dans un de ces films tellement j'étais ému devant tout ça. Je me retournais alors que Jessy et Marlon arrivaient près de moi. Je me tendais en le voyant. Je gardais un sourire douloureux de la dernière fois où on s'était vu et où on en était venu aux mains.

- Alors comme ça tu es gay?

Magnifique comme entrée en matière, digne du Marlon que je connaissais et que je n'appréciais pas. Je haussais vaguement les épaules. Qu'est ce qu'il voulait que je lui réponde? Oui j'étais gay et je l'assumais désormais.

- Donc quand tu parlais à Brittany? Il n'y avait rien?

Je me retenais de rire à sa remarque. Je me contentais de sourire devant son air gêné.

- Non il n'y avait absolument rien. Elle n'a pas vraiment ce qu'il faut pour me plaire tu vois.

Et une scène toute aussi irréelle que le reste se produisit, je me mis à rire avec Marlon, oubliant les différents qu'on avait pu avoir dans le passé. Jessy me regarda en souriant avant de lâcher.

"Il se planque dans la salle de journalisme si tu le cherches..."

Je lui souris avant de la remercier et de partir rapidement. Je voulais déjà le voir depuis le matin, le cherchant partout. Mais maintenant j'en avais encore plus envie. Je voulais vivre à fond mon histoire romantique et me jeter sur lui pour l'embrasser passionnément.

J'entrais enfin dans la salle de journalisme et me figeais en le voyant dans un coin de la pièce. Je le regardais vraiment pour ce qui me semblait être la première fois de ma vie. Il était beau, pas un de ces canons de beauté ordinaire, sa beauté à lui tenait à autre chose, un mélange d'innocence et de je ne savais trop quoi. Mais je le trouvais magnifique. Ca avait toujours été le cas et ça l'était encore plus maintenant que je savais qui il était.

Je voulais me jeter sur lui et l'embrasser comme c'était prévu, comme on s'y attend dans tous les films du genre. Mais on était pas dans un film et je restais figé comme un con à le fixer sans savoir quoi faire avant que finalement je ne mette à parler sans pouvoir retenir mes mots.

- Ton coming out est... vraiment magnifique... bien plus réussi que le mien.

Ridicule...



Revenir en haut Aller en bas
 
 
Love, Eggsy17. feat. NIGHTEYES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
 Sujets similaires
-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» What about playing chess?
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Let Love Lead The Way [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers communication :: E-mails-
Sauter vers: