Partagez | 
 
 
 

 (robert) quand robert rencontre cunegonde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
avatar
AVADA TEQUILA
Féminin MESSAGES : 389
INSCRIPTION : 11/02/2017
ÂGE : 24
RÉGION : sur le mur qui sépare la morue de la pollution
CRÉDITS : AILAHOZ

UNIVERS FÉTICHE : fantastique et réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t50-je-suis-un-pigeon http://rpgistes.forumactif.com/t51-la-plume-a-papote-de-wolfgang http://rpgistes.forumactif.com/t52-les-doubles-triples-quadruples-personnalites-de-wolfgang
Pigeon


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Quelques élèves de Serpentard se sont fait attraper en tentant de s'introduire dans la salle commune des Gryffondor. Par conséquent, le préfet de l'un et la préfète de l'autre se retrouve en conflit pour discuter d'une punition. Et avec les tensions présentes entre les deux, ça risque de donner.

Contexte provenant de cette recherche


je suis un pigeon sisi
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
AVADA TEQUILA
Féminin MESSAGES : 389
INSCRIPTION : 11/02/2017
ÂGE : 24
RÉGION : sur le mur qui sépare la morue de la pollution
CRÉDITS : AILAHOZ

UNIVERS FÉTICHE : fantastique et réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t50-je-suis-un-pigeon http://rpgistes.forumactif.com/t51-la-plume-a-papote-de-wolfgang http://rpgistes.forumactif.com/t52-les-doubles-triples-quadruples-personnalites-de-wolfgang
Pigeon



Clary
Reynolds

J'ai 17 ans et j'étudie à Poudlard dans la maison qu'est Serpentard. Dans la vie, je suis batteuse dans l'équipe de Quidditc et je m'en sors plutôt bien. Sinon, je suis de sang pur et préfète de ma maison

Informations supplémentaires ici.


avatar © SAVAGE
karma is a bitch — J’poussais un soupir écartant une mèche de mon visage. Etre préfète des Serpentards ce n’était pas tout le temps de tout repos et si leurs idées de s’incruster dans la salle commune des Gryffondor pour la saccager m’avait fait sourire les premiers temps, le fait qu’il se fasse attraper l’était beaucoup moins. Pour le coup, j’avais le droit à une réunion de crise mettant en conflit les membres de ma maison et les rouges les ayant attrapés. Génial. J’étais déjà d’une humeur massacrante, rien de tel que pour attirer mes foudres et pourtant, tout le monde savait qu’il ne fallait pas merder avec l’emmerdeuse que je pouvais être. Longeant les cachots après être sortie de la salle commune des verts et argents, j’empruntais les escaliers menant jusqu’à la salle des Gryffondors entendant déjà au loin les éclats de voix. Air renfrogné, démarche assurée je poussais les protagonistes bien trop curieux me plaçant en première ligne, sourire sournois sur le visage. « Moins dix points pour Serpentards. » Tu parles, jamais j’irais enlever le moindre point à ma maison mais si ça pouvait calmer les abrutis quelques instants, je prenais. Et personne n’avait jamais dit de toute manière que je devais la jouer fair-play. « Fin de l’histoire, on est bon ? » Clairement, je dédramatisais l’histoire comme si ce n’était pas important passant du coup à la trappe les réclamations des rouges qui semblaient pourtant mécontente. Comme si j’en avais quelque chose à faire. Vulgairement, ce n’était pas mon problème et totalement le dernier de mes soucis. D’un geste de la main, je balayais les plaintes incessantes décidemment pas encline à les écouter et c’était le moment que choisissait le préfet des Gryffons pour faire son apparition. « Toujours à la ramasse. » Je levais les yeux au ciel le scrutant de haut en bas avant de reprendre. « Tu diras à tes idiots d’arrêter de faire des drames pour pas grand-chose. » Reporter la faute sur les autres, ça aussi j’étais douée.


je suis un pigeon sisi
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
ROBERT LOVE
Féminin MESSAGES : 182
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 22
RÉGION : L'ouest
CRÉDITS : which witch (signa)

UNIVERS FÉTICHE : TOUS ! (Sauf les mangas et les zombies)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Ezra Evans
J'ai 17 ans et j'étudie à Poudlard dans la maison qu'est Gryffondor. Dans la vie, je suis préfet et je m'en sors plutôt bien. Sinon, je suis ce que l'on appelle un né-moldu.




avatar © florescentia
A croire que la seule raison de vivre des Serpentards, c’est de me rendre aigri. Saccager la salle commune des Gryffondors ? En voilà, une bonne idée ! Brillante, même. De quoi apaiser les tensions déjà existantes entre les deux maisons. Enfin, si on peut appeler ça des tensions. Disons que depuis toujours, l’occupation favorite des Serpentards est de provoquer les Gryffondors. C’est une occupation qui les divertit, les purifie presque. Je dois bien admettre qu’à l’inverse, notre maison ne se gêne pas pour leur rendre la pareille. Dans une moindre mesure, cela dit. Les Serpentards, eux, n’ont jamais fait les chose à moitié. Ce qui les rend particulièrement détestables – de mon point de vue. Je donc suis extrêmement prêt à leur infliger une punition qui leur fera regretter leur acte stupide. Malheureusement, lorsque j’arrive dans la salle commune, le doux et radieux visage de Clary Reynolds m’attaque la rétine. Je la connais, je la déteste, je souhaite sa mort. En silence, naturellement. Je ne suis pas violent au point de lui cracher mon venin en pleine figure. Contrairement à elle, qui ne se gêne jamais pour dévoiler le fond de sa pensée. D’ailleurs, à peine ai-je franchi le pas de la porte qu’elle m’agresse de sa voix aiguë et désagréable. J’arque un sourcil, agacé de sa réaction et du ton qu’elle prend. « Et toi, pourquoi tu n’apprendrais pas plutôt à tes idiots à rester dans LEUR salle commune ? » Les deux Serpentards sont là, ils affichent le même sourire narquois que leur préfète. Ce qui ne fait qu’ajouter à mon aigreur déjà bien présente. J’ordonne aux quelques Gryffondors présents de regagner les dortoirs avant de me tourner vers Clary. « Alors, combien de points en moins ? Au moins vingt chacun, j’espère ? » Je croise mes bras contre mon torse. Habituellement, je ne me montre jamais aussi dur. Clary est bien la seule personne qui me rende aussi peu sympathique. La seule personne à Poudlard qui m’insupporte à un point qui dépasse l’entendement. « T’as pas intérêt à descendre en-dessous. On sait tous les deux que si ç’avait été des Gryffondors, tu te serais pas gênée pour leur retirer au moins cinquante points chacun. » Si je pouvais leur coller une retenue en plus, je le ferais volontiers. Pourtant, je sens que les négociations risquent d’être rudes.


 
spread the love
mephobia (noun) : fear of becoming so awesome that the human race can't handle it and everybody dies.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
AVADA TEQUILA
Féminin MESSAGES : 389
INSCRIPTION : 11/02/2017
ÂGE : 24
RÉGION : sur le mur qui sépare la morue de la pollution
CRÉDITS : AILAHOZ

UNIVERS FÉTICHE : fantastique et réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t50-je-suis-un-pigeon http://rpgistes.forumactif.com/t51-la-plume-a-papote-de-wolfgang http://rpgistes.forumactif.com/t52-les-doubles-triples-quadruples-personnalites-de-wolfgang
Pigeon



Clary
Reynolds

J'ai 17 ans et j'étudie à Poudlard dans la maison qu'est Serpentard. Dans la vie, je suis batteuse dans l'équipe de Quidditc et je m'en sors plutôt bien. Sinon, je suis de sang pur et préfète de ma maison

Informations supplémentaires ici.


avatar © SAVAGE
karma is a bitch — De toute manière, je n’étais pas réputée pour faire dans la demi-mesure ni même pour être sympa avec les autres. Que ce soit les Gryffondors ou les deux autres inexistants, c’était le dernier de mes soucis même si je devais tout de même avouer que je me montrais généralement bien plus sèche avec les rouges et or. Alors voir Ezra Evans débarquer c’était le summum pour me rendre aussi violente qu’un whisky pur-feu. Je ne cachais pas une seule seconde l’animosité qui pouvait m’habiter à ce moment précis. « Ils voulaient simplement vérifier les rumeurs, les bruits de couloirs. » Je passais ma langue sur mes lèvres avant de sourire. « Tu sais, comme quoi dans votre salle commune il y a le plus grand taux de.. » Je fais mine de réfléchir avant qu’un léger rire s’échappe de ma bouche. « Sang de bourbe je crois qu’on dit. » Comme toi en fait, mon cher Ezra. Et je vois presque aussitôt les visages offusqués des Gryffons alors que seul des rires amusés s’élèvent de mes rangs. Et voilà qu’il cherche à donner une punition à ma place. Comme s’il était en mesure de négocier quoi que ce soit avec moi. Je fais mine de l’écouter laissant mon regard voguer à gauche et à droite avant de soupirer. « Mais ce n’est pas des Gryffondors et dix points en moins c’est tout ce que je peux accorder. » Points fictif bien évidemment puisqu’il était juste hors de question que j’enlève quoi que ce soit. « D’ailleurs, c’est dix points en moins pour les tiens aussi à cause de.. Leurs agressivité. » Et je sais que ça va pas te plaire Evans mais pour ce que j’en ai à faire c’est pas vraiment important. « C'est bon, t'as fini de me faire perdre mon temps ? » J'ai bien mieux à faire que discuter avec toi de ce qui est juste ou pas. Life is unfair, deal with that.


je suis un pigeon sisi
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
ROBERT LOVE
Féminin MESSAGES : 182
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 22
RÉGION : L'ouest
CRÉDITS : which witch (signa)

UNIVERS FÉTICHE : TOUS ! (Sauf les mangas et les zombies)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Ezra Evans
J'ai 17 ans et j'étudie à Poudlard dans la maison qu'est Gryffondor. Dans la vie, je suis préfet et je m'en sors plutôt bien. Sinon, je suis ce que l'on appelle un né-moldu.




avatar © florescentia
Clary est bien évidemment obligée de s’en prendre à mon statut de « sang de bourbe ». Je n’en attendais pas moins venant d’elle, je savais qu’à un moment ou un autre, elle utiliserait cette insulte à mon égard. Bien que je ne sois pas surpris de sa réaction, je ne peux pas m’empêcher de grincer des dents. « C’est ça. Sang de bourbe. » Que je répète en faisant mine de ne pas être atteint. « Tu comptes changer de disque un jour ou comment ça se passe ? » A chaque fois qu’elle doit agresser quelqu’un, Clary utilise toujours même angle d’attaque : l’impureté du sang. Etant moi-même issu d’une famille moldue, je suis sans doute sa plus belle victime. Clary ne me fait pas peur pour autant et même si d’ordinaire j’ai tendance à me laisser marcher sur les pieds assez facilement, je refuse de la laisser me piétiner ce soir. J’ai une fierté, quand même. Me faire rabaisser dans les Gryffondors ? Hors de question. Je lui fais face, osant même entrer dans les négociations. Qu’elle refuse, naturellement. « Hors de question que tu retires le moindre point aux Gryffondors. C’est TA maison qui est en infraction, pas la mienne. » Je sais que quand elle le veut, Clary peut être capable du pire. Retirer dix points à notre maison ne lui fait pas peur, je le sais bien. Et c’est justement ce qui me donne envie de jeter la préfète des verts par le fenêtre. « Okay… T’sais quoi… TOUT LE MONDE DANS LES DORTOIRS ! » Ordonné-je à tous les gryffons venus voir le spectacle. Ma voix forte, très rarement utilisée, les impressionne. Ils m’écoutent aussitôt et regagnent leurs lits respectifs en chuchotant tels les commères qu’ils sont. Il ne reste désormais plus que moi, Clary, et les serpentards rebelles. « Ramène tes imbéciles dans leur dortoir. Et rejoins-moi dans la salle des préfets. » Et parce qu’elle est capable de refuser… « Si tu ne viens pas, je retire vingt points d’office à ta maison. Je trouverai bien une excuse, tu l’sais. » Je ne sais pas ce que je fais et je ne suis pas vraiment convaincu de mon ridicule moyen de pression. Mais allez, j’ose tout.


 
spread the love
mephobia (noun) : fear of becoming so awesome that the human race can't handle it and everybody dies.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
AVADA TEQUILA
Féminin MESSAGES : 389
INSCRIPTION : 11/02/2017
ÂGE : 24
RÉGION : sur le mur qui sépare la morue de la pollution
CRÉDITS : AILAHOZ

UNIVERS FÉTICHE : fantastique et réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t50-je-suis-un-pigeon http://rpgistes.forumactif.com/t51-la-plume-a-papote-de-wolfgang http://rpgistes.forumactif.com/t52-les-doubles-triples-quadruples-personnalites-de-wolfgang
Pigeon



Clary
Reynolds

J'ai 17 ans et j'étudie à Poudlard dans la maison qu'est Serpentard. Dans la vie, je suis batteuse dans l'équipe de Quidditc et je m'en sors plutôt bien. Sinon, je suis de sang pur et préfète de ma maison

Informations supplémentaires ici.


avatar © SAVAGE
karma is a bitch — On vit dans un monde où la pression est reine et tu sais très bien que je suis une experte dans ce domaine. Ce n’est pas pour rien que je me suis toujours démarquée des autres. Ce n’est pas pour rien que j’ai toujours été en tête de rang. Ce n’est pas pour rien que les gens rasent les murs des couloirs quand j’arpente ceux-ci. Alors ne joue pas avec moi, ne cherche pas à me provoquer où je pourrais faire de ta dernière année un enfer et je ne pense pas que tu réalises à quoi tu es en train de te confronter. « Tu comptes concevoir que tu n’as pas ta place ici ou comment ça se passe ? » Sur le même ton je répondais, mes serpentards toujours à l’affut pour se marrer des piques que je pouvais envoyer. Pauvre Ezra, touché en plein cœur de la réalité que je lui envoyais en plein visage. « Ma maison ne serait pas en infraction si ta maison n’avait pas provoqué mes membres. Tu veux qu’on se lance dans ce débat ? » J’étais pas d’humeur, j’avais bien mieux à faire que parlementer encore et toujours avec la belle gueule du préfet et à ce moment précis, j’hésitais à sortir ma baguette en bois de sorbier pour lui lancer un petit stupefix en plein visage. Plissant le nez, je lui adressais un regard noir alors que lui préférait se mettre à hurler contre les rouges et or histoire de les faire déguerpir. « A-do-ra-ble. Les petits chiens chiens écoutent le maître. » Je tortille une bouche de mes cheveux ne sachant plus vraiment si je devais rire de cette situation. Il était ridicule et si sa « grosse » voix pouvait avoir un côté assez impressionnant, je préférais rester de marbre et ne rien montrer comme à mon habitude. « C’est un ordre ? » Je n’obéis pas aux ordres, encore moins à ceux donné par des sang impurs. « Si tu retires des points, j’en retirerais aussi et à ce rythme-là, tu risques de tomber à zéro en un claquement de doigt. » Quoi ? Tu crois vraiment pouvoir me menacer de la sorte et m’impressionner ? Ca ne va pas arriver. D’un sourire, je virevolte sur moi-même faisant face aux perturbateurs vert et argent. Clairement, ça va barder. Se faire attraper de la sorte prouve une sérieuse incompétence ayant besoin d’être réglé. « On s’en va ! » que je lâche d’un ton sec reprenant la marche sans attendre pour aller le plus loin possible de ces satanés gryffons. Les raccompagner jusqu’aux cachots ? Même pas en rêve, j’suis ni leur mère, ni leur nourrice. J’emprunte un escalier adjacent me dirigeant jusqu’à la statut de Boris le Hagard tournant alors à droite. Un coup d’œil à droite puis à gauche et je fredonnais le mot de passe me donnant alors accès à la salle. Ezra était déjà là, l’air en colère et moi, je jubilais intérieurement. « Si tu voulais un tête à tête suffisait de demander, pas besoin de faire tout un tas de manière. »


je suis un pigeon sisi
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
ROBERT LOVE
Féminin MESSAGES : 182
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 22
RÉGION : L'ouest
CRÉDITS : which witch (signa)

UNIVERS FÉTICHE : TOUS ! (Sauf les mangas et les zombies)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Ezra Evans
J'ai 17 ans et j'étudie à Poudlard dans la maison qu'est Gryffondor. Dans la vie, je suis préfet et je m'en sors plutôt bien. Sinon, je suis ce que l'on appelle un né-moldu.




avatar © florescentia
Clary Reynolds est détestable. Je le savais bien avant de me confronter à elle ce soir, mais j’ai maintenant l’honneur et le privilège d’en attester. Ses remarques sont… Assez peu intelligentes. A l’heure actuelle, je ne crois pas qu’un sang-pur mérite plus sa place à Poudlard qu’un autre. J’estime que si je n’avais rien à faire ici, je n’aurais jamais reçu la fameuse lettre. Je me contente de souffler d’agacement, levant vaguement les yeux au ciel. « Arrête de les défendre. Tu sais qu’ils sont en tort. » Retirer des points aux Gryffondors serait juste un moyen pour elle de… Je ne sais même pas, en fait. Si punir les autres maisons lui permet d’acquérir sa notoriété, je suis obligée de trouver ça triste. Et particulièrement insupportable. En voyant que les négociations sont impossibles, j’oblige les élèves à regagner les dortoirs et par la même occasion, j’impose à Clary une discussion entre préfets. Se battre pour savoir qui retira le plus de points à la maison adverse en se lançant des réflexions, le tout sous les yeux brillants des élèves de chacune de nos deux maisons respectives, ce n’est définitivement pas une idée qui me branche. D’autant plus que notre échange très animé pourrait attirer le professeur McGonagall, qui se sentirait obligé de prévenir le professeur Rogue et là… Nous risquerions tous les deux d’avoir de sérieux ennuis. Malgré les menaces de Clary, je ne cède pas. Je n’ai pas envie que les Gryffondors paient pour une erreur qu’ils n’ont pas commise, et je n’ai pas non plus envie de voir les Serpentards s’en sortir aussi facilement. Accessoirement, je me sens obligé de lui tenir tête. Même si je sais que toutes les chances sont de son côté pour qu’elle me piétine littéralement, je ne suis pas d’humeur à la laisser faire. Alors dès qu’elle disparaît, je vérifie que tout est bien calme avant de rejoindre la fameuse salle qui nous est réservés. Clary se montre quelques minutes plus tard. Son entrée est remarquable, comme d’habitude. « T’as raison. Je le saurai pour la prochaine fois. J’avais peur d’entacher ta réputation, tu comprends. » Voilà que je me dénigre tout seul. Je n’ai même plus besoin de son aide. « Dix points en moins par serpentard et on en reste là. » Ma proposition est sans appel. Croire que la discussion va s’arrêter là est bien naïf de ma part, je le conçois. Si je veux être convaincant, il va sans doute falloir que je fasse un petit effort.


 
spread the love
mephobia (noun) : fear of becoming so awesome that the human race can't handle it and everybody dies.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
AVADA TEQUILA
Féminin MESSAGES : 389
INSCRIPTION : 11/02/2017
ÂGE : 24
RÉGION : sur le mur qui sépare la morue de la pollution
CRÉDITS : AILAHOZ

UNIVERS FÉTICHE : fantastique et réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t50-je-suis-un-pigeon http://rpgistes.forumactif.com/t51-la-plume-a-papote-de-wolfgang http://rpgistes.forumactif.com/t52-les-doubles-triples-quadruples-personnalites-de-wolfgang
Pigeon



Clary
Reynolds

J'ai 17 ans et j'étudie à Poudlard dans la maison qu'est Serpentard. Dans la vie, je suis batteuse dans l'équipe de Quidditc et je m'en sors plutôt bien. Sinon, je suis de sang pur et préfète de ma maison

Informations supplémentaires ici.


avatar © SAVAGE
karma is a bitch — Ezra Evans était le genre de gars que je ne pouvais pas voir en peinture. Techniquement, il ne m’avait rien fait mais dans mon monde, je décidais qui avait le droit à ma présence et qui ne l’avait pas et clairement, c’était pas un gryffondor au sang impur qui allait pouvoir s’attirer mes faveurs. Alors le voir exiger que je me rende quelque part ça avait le don de me foutre en rogne puissance mille. Parce que je ne supportais pas qu’on me donne le moindre ordre et qu’en plus de ça, il avait osé le faire devant les gens de ma propre maison. Alors même si j’avais répliqué à coup de pique cinglante, c’était pas pour autant que j’appréciais son comportement et s’il voulait entrer dans ma ligne de mire, il était plutôt bien parti. N’était-il pas au courant qu’il valait mieux ne pas me répondre dans ce genre de cas ? Semblait-il que non. Peut-être avait-il voulu fanfaronner devant les siens pour tenter de se la jouer puissant mais ce n’était pas avec moi que ça allait marcher. « Comme c’est charmant. » J’esquisse un sourire, l’air provocant empreint sur le visage. Ce tête à tête ne donnera strictement rien s’il pense pouvoir me faire changer d’avis. « Je pense que t’avais plutôt peur de te prendre le refus le plus mémorable de l’histoire de Poudlard. » Forcément, il n’était pas venu le jour ou moi j’accepterais ne serait-ce que passer un temps infime en sa compagnie. Là ? C’était juste par curiosité. Connaître ses arguments et sa force de persuasion. Après tout, il osait me tenir tête, je ne pouvais pas laisser passer ça comme si de rien était. « Non. » C’était catégorique. Je n’allais pas punir les serpentards qu’il le veuille ou non. « [color=darkcyan]Et on va en rester là dans tous les cas, y a pas de compromis possible.[/colo] » Tu crois que t’es qui pour tenter de me faire changer d’avis ? « Tu continu à me faire perdre mon temps, c’est fatiguant. » Pourquoi était-il venu s’en mêler après tout ? J’étais intervenu, j’aurais pu repartir avec les fautifs et fin de l’histoire. Mais non, monsieur le préfet en voulait toujours plus et c’était exaspérant sur le long terme. J’aurais peut-être réellement du le laisser en plan et ne pas venir. Et s’il aurait osé faire l’erreur de retirer le moindre point aux verts et argent, j’aurais probablement pris ma revanche avec tant de puissance qu’il aurait regretté son geste pendant une éternité.


je suis un pigeon sisi
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
ROBERT LOVE
Féminin MESSAGES : 182
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 22
RÉGION : L'ouest
CRÉDITS : which witch (signa)

UNIVERS FÉTICHE : TOUS ! (Sauf les mangas et les zombies)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Ezra Evans
J'ai 17 ans et j'étudie à Poudlard dans la maison qu'est Gryffondor. Dans la vie, je suis préfet et je m'en sors plutôt bien. Sinon, je suis ce que l'on appelle un né-moldu.




avatar © florescentia
Mon rêve serait qu’un jour, Clary Reynolds se prenne un violent retour de médaille en pleine tronche. Que son égo soit si puissamment blessé qu’elle en crève sur place. Voilà, c’est dit. Plus elle parle, plus ma rage augmente. J’en viens même à serrer les poings et la mâchoire, histoire de me contenir un minimum. On m’a toujours dit qu’attaquer les femmes, c’est mal. Mais bon sang… Clary est tout sauf une femme. A ce stade, je suis un peu à deux doigts de lancer contre elle un sortilège de stupéfixion. Je sais, c’est moche. Il n’empêche que ma patience à des limites, et la brunette vient de les franchir en toute allégresse. Finalement, je ne me retiens pas plus de deux secondes. A défaut d’utiliser la magie, je me sers de mes mains et la pousse contre le mur le plus proche, m’assurant de bien faire heurter son dos aux pierres grises et froides derrière elle. « T’es vraiment la personne la plus ignoble que j’connaisse. » Que je lâche en la fixant d’un air mauvais. « Tu te crois maligne avec tes réflexions à deux balles et ton égo surdimensionné ? » Depuis le temps que j’en rêvais. Je risque sans doute de regretter mon geste mais pour le moment, je suis heureux de pouvoir moi aussi lui cracher toute ma haine en pleine figure. « T’es pas la reine ici. Il serait p’tete temps que tu descendes enfin sur terre et que t’ouvres un peu les yeux. Si tu savais le nombre de personnes qui rêvent de te faire ravaler ta fierté… Tu te sentirais bien seule. » Bon, mon joli discours glisse probablement sur les rails de son indifférence. Je peux bien lui dire tout ce que je veux, l’insulter de tous les noms, elle va en rire, dire qu’elle n’en a rien à faire, me faire manger le mur et s’en aller comme une fleur en octroyant dix points de plus à Serpentard, et vingt points de moins pour Gryffondor. Et là, ce qui me frappe un peu, c’est cette étrange proximité. Je viens de la plaquer contre un mur, en fait. Je relâche un peu mon emprise, fais un pas en arrière et passe une main dans mes cheveux. « Fais c’que tu veux. Si ça t’amuses d’imposer ton règne, fais ta vie. J’peux juste te promettre de te rendre la pareille. Je vais pas me gêner. » Et j’ose lui tourner le dos. Sans avoir peur qu’elle me saute sauvagement dessus. Oui, oui.


 
spread the love
mephobia (noun) : fear of becoming so awesome that the human race can't handle it and everybody dies.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
AVADA TEQUILA
Féminin MESSAGES : 389
INSCRIPTION : 11/02/2017
ÂGE : 24
RÉGION : sur le mur qui sépare la morue de la pollution
CRÉDITS : AILAHOZ

UNIVERS FÉTICHE : fantastique et réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t50-je-suis-un-pigeon http://rpgistes.forumactif.com/t51-la-plume-a-papote-de-wolfgang http://rpgistes.forumactif.com/t52-les-doubles-triples-quadruples-personnalites-de-wolfgang
Pigeon



Clary
Reynolds

J'ai 17 ans et j'étudie à Poudlard dans la maison qu'est Serpentard. Dans la vie, je suis batteuse dans l'équipe de Quidditc et je m'en sors plutôt bien. Sinon, je suis de sang pur et préfète de ma maison

Informations supplémentaires ici.


avatar © SAVAGE
karma is a bitch — Je crois que vraiment, j’étais plutôt douée dans les menaces. En fait, j’avais pas froid aux yeux. Y avait pas grand-chose capable de me faire peur alors même si je me retrouvais devant un mec bien plus imposant que ma personne, je continuais d’imposer mes mots sans même me soucier une seule seconde d’atterrir dans une situation critique. Après tout, pourquoi aurais-je peur de qui que ce soit ? Le seul moyen de s’en sortir, c’était d’écraser les autres et ça, on me l’avait toujours enseigné. Alors si Ezra voulait jouer, on allait jouer. J’étais prête à tout et ne disposait d’aucune limite. Que le meilleur gagne diras t’on même si j’étais quasi certaine de le réduire en miette en un temps record. Après tout, j’étais Clary, pas vrai ? Ma réputation me précédait et pas qu’un peu. J’avais juste pas réellement anticipée la réaction qu’il allait avoir et clairement, elle était violente. D’un discours plutôt acide, il s’était soudainement approché me plaquant avec force contre le mur derrière nous sans me ménager une seule seconde. Et je sentais l’impact de la pierre froide et rugueuse contre ma peau m’arrachant une grimace. « Ne me touche pas. » Que je sifflais d’un air menaçant. Dans ce genre de position, nul besoin d’user de magie pour prendre le dessus. Un bon coup de genoux là où il le faut et il se laisserait tomber au sol en un temps records. « Tu crois que je le sais pas ? » Je levais les yeux au ciel, presque embêtée pour lui. « J’ai jamais cherché à me faire des amis, c’est inutile et surfait. Alors qu’on me déteste c’est le dernier de mes soucis et ça perturbera certainement pas mon sommeil. » Tu croyais quoi ? Que j’allais me mettre à pleurer devant le peu de personne que je pouvais inviter à l’une de mes fêtes d’anniversaire ? Aha, nigaud. Et je plongeais mon regard dans le sien, l’air défiant, son souffle se répandant sur mon visage avec peut-être un peu trop d’intensité. Pourquoi n’étais-je pas juste.. Dégoutée par cette approche ? Il était tout ce que je détestais, j’aurais dû être dégoutée. Et peut-être que c’était la chance qui agissait mais il s’écartait finalement. « Oh, tu me menaces ? » Je m’écartais du mur repoussant mes mèches chocolat derrière mon dos récupérant légèrement ma prestance alors que lui préférait me tourner le dos sans que je n’en saisisse la raison. Attrapant son bras pour lui intimer de se retourner sans le ménager, je reprenais finalement la parole. « Tu comptes faire quoi contre moi ? Sérieusement ? Tu crois faire le poids ? » J’sais pas, redescend sur terre quelques secondes. Je suis moi et toi.. T’es toi. Tais toi.
[/color]


je suis un pigeon sisi
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
(robert) quand robert rencontre cunegonde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» ROBERT WYATT
» LES NOUVELLES DE ROBERT MENARD/Robert Ménard a reçu 100 000 $ de Taïwan
» Robert McNamara, artisan de la mise au pas des peuples
» ROBERT MANUEL : NOUVELLES REVELATIONS
» ROBERT MENARD VOLE GAGE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers fantasy :: Harry Potter-
Sauter vers: