Partagez
 
 
 

 i'm a believer. - evan&louis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 
twelve
twelve
Féminin MESSAGES : 1588
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 26
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen http://www.letempsdunrp.com/t1893-m-possession-ou-schizophrenie#35987
sansy twelve

i'm a believer. - evan&louis Empty

Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
A huit ans, ils étaient les meilleurs amis du monde.
Quinze ans plus tard, ce sont des inconnus.

Contexte provenant de cette [url=LIEN]recherche[/url]
Revenir en haut Aller en bas
 
twelve
twelve
Féminin MESSAGES : 1588
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 26
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen http://www.letempsdunrp.com/t1893-m-possession-ou-schizophrenie#35987
sansy twelve

i'm a believer. - evan&louis Empty


Louis Firone
J'ai 23 ans et je vis à Springfield, Illinois. Dans la vie, je suis orphelin et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance, je suis seul et je le vis plutôt mal.

i'm a believer. - evan&louis Blond-boy-cute-drink-Favim.com-3743003


lucky blue smith ©️ ICE AND FIRE.
Quinze ans.
Quinze ans que tu avais perdu sa trace.
Quinze ans qu’il te manque. Que son absence martèle ton cœur d’une massue plus lourde que l’univers lui-même. Quinze putains d’années qu’il hante tes pensées les plus profondes. Que tu le chéris en silence. Que tu te demandes s’il va bien. Ce qu’il est devenu.
Seulement au bout de quinze ans tu retrouves sa trace. Evan. Springfield. Illinois. Tu as vite fait de trouver l’endroit où il travaille. Il t’a suffi de prononcer son nom auprès d’un barman pour obtenir l’information. Le reste, pour la ville et la région, tu t’étais simplement adressé à l’orphelinat. Tu avais fait de la route pour arriver jusqu’à cette ville. Tu y étais installé depuis quelques temps déjà. Quelques jours. Tu étais dans un hôtel, dans une chambre qui ne te plaisait pas beaucoup. Tu n’avais pas le choix. Tu n’étais pas riche. Mais tu sentais ton cœur déborder d’amour à l’idée de découvrir ce qu’il était devenu.

Et finalement, tu le découvres. De l’autre côté de la rue, il répare une voiture dans le garage où il travaille. Il fait quelques réglages. Tu peux l’admirer. Dans son bleu de travail. Il est devenu tellement beau. Il l’était déjà quand vous aviez huit ans. Mais à huit ans, vous étiez innocents. Aujourd’hui, tu l’es beaucoup moins. Et tu supposes que lui aussi. Tu ne sais absolument rien sur lui. Sur ce qu’il est devenu. Sur ses sentiments. Tu sais qu’il a dû t’oublier. C’est facile d’oublier celui qu’on a aidé. Beaucoup plus dur d’oublier celui qui nous a toujours aidé. Toi, tu l’aimais. Depuis toujours. Tu n’as pas cessé de le faire. Tu ne cesseras jamais. Même s’il te rejette. Maintenant que tu l’as retrouvé, tu comptes bien veiller sur lui, que ce soit dans l’ombre ou à ses côtés s’il le veut bien.

Tu attends. Ton plan, c’était d’attendre la fin de sa journée de travail. Non seulement pour le voir autrement qu’en bleu, mais surtout pour te présenter à lui. Enfin… Te présenter. C’était une étape nécessaire mais tu ne sais même pas si tu en es capable. Alors tu récites dans ta tête. « Salut, je suis Louis ! » ou alors « Hey ! Je sais pas si tu te souviens mais… On était à l’orphelinat ensemble. » ou encore… « Je suis Louis, de l’orphelinat, et je t’aime. » Oups. T’as un peu laissé tes pensées divaguer pour le coup. Tes joues s’empourprent. Tu te racles la gorge. Bordel, t’es déjà tout seul et tu te fous la honte. Même si ce sont seulement tes pensées et ta conscience qui t’entend. Tu n’as clairement pas intérêt à lui sortir ça.

Enfin, l’homme que tu convoites termine. Enfin, tu te mets à bouger. Tu prends une grande inspiration et tu te diriges vers lui, lentement. Tu te plantes devant lui. Ton regard analyse chaque trait de son visage. Tu cherches à les mémoriser. A les graver sous tes paupières pour pouvoir t’endormir en rêvant de son visage. Qu’il était beau. Tu sentais ta main devenir légère, comme si ses doigts voulaient toucher la douceur de sa peau. Tu te retiens. Tes dents se serrent. Tu te rends compte que ça fait un petit moment que tu le regardes d’une manière étrange sans rien lui dire. Il va fuir. Il va te penser fou. Mais tu l’es. T’es dingue de ce mec alors que tu le connais à peine. « Tu te souviens ? » Ok. Là t’as vraiment l’air d’un taré complètement camé. Dans un autre monde. Tu baisses la tête. Tu regardes ailleurs. Tu ne sais pas quoi faire. Quoi dire. Tu dois le retenir. Tu dois. La panique s’empare de toi. Fuck. « Je… Je… Te conn… Connais… Tu… Evan… Oh… » Tu suffoques. Tu n’arrives plus à respirer. Tout ton corps tremble. Tu te tapes tellement la honte. Les larmes te montent aux yeux. Tu baisses de nouveau la tête. T’as tellement envie de disparaître. A la place, tu t’effondres à ses pieds.
Revenir en haut Aller en bas
 
ALLES
ALLES
Féminin MESSAGES : 2114
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope

i'm a believer. - evan&louis Empty


Evan O'Daire
J'ai 23 ans et je vis à Springfield, Illinois. Dans la vie, je suis mécano et je m'en sors pas trop bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis seul et je le vis plutôt mal.

i'm a believer. - evan&louis Original


cody christian ©️ alysandre.


Tous les jours le même travail. Le même patron. Le même trajet. Les mêmes personnes dans les transports. Evan vivait ce qu’on pouvait appeler une vie banale, qui l’ennuyait. Autrefois un petit garçon plein de couleurs et de courage, il avait tout perdu. Il avait changé. Il était devenu réservé, peu bavard. Moins protecteur. Son demi-frère se ferait embêter par des voyous qu’il ne lèverait pas le petit doigt. Il n’avait jamais trouvé sa place dans cette famille. Et s’il refusait de comprendre pourquoi, on le savait très bien. Ses parents le savaient très bien. Ils l'avaient séparé de Louis. Ce petit garçon qu’il protégeait à l’orphelinat, sa seule vraie famille. Plusieurs fois ils avaient essayé de lui parler de lui. Mais il était toujours resté très silencieux. Il voulait juste oublier.
Plus jeune il voulait voyager. Faire le tour de la terre à la recherche de sensations nouvelles. Faire des trucs fous. Devenir astronaute. Désormais, il travaillait pour vivre et il vivait pour travailler. Oh, mécano, ça lui plaisait. Il aimait beaucoup les belles voitures. Si seulement il avait eu les moyens de s’en offrir une. Tout son salaire passait dans son loyer et parfois il aidait même sa mère. Enfin, sa belle-mère. Son beau-père avait demandé le divorce, il était parti avec un homme, ce qu’Evan n’avait pas vraiment accepté. Il ne voulait pas de responsabilités, lui. Il ne voulait pas faire vivre toute sa famille sur son seul salaire de mécanicien. Et pourtant, il se tuait à la tâche pour eux. C’était sa façon très passive de les protéger pour les remercier de l’avoir accueilli. Au fond, peut-être qu’il leur en voulait un peu. De l’avoir séparé de Louis. De ne pas l’avoir adopté en même temps que lui. Aujourd’hui, Evan avait un peu refoulé tout ça. Toutes ces années d’orphelinat, la raison de sa rancœur. Alors… Il leur en voulait sans même se souvenir pourquoi. Il restait quelqu’un d’aimant, mais d’un peu fuyant. D’autant plus maintenant qu’il avait son propre appartement.

Une nouvelle journée se finissait. Il avait hâte de rentrer pour s’allonger sur son canapé et ne plus en bouger avant demain. Enfin, il croyait pouvoir le faire. Mais un petit blond l’interpella avant qu’il ne puisse partir. Ses mots l’interpellèrent. Il détailla le visage de ce garçon sans réussir à se rappeler d’où il pouvait le connaître. Pourtant, il le connaissait. Il avait l’air. Car ce dernier prononça son prénom. Avant qu’il ne puisse répondre quoique ce soit – il n’avait pas grand-chose à répondre de toute façon – le garçon tomba par terre. Evan se précipita pour l’aider à se redresser et l’emmena juste un peu plus loin pour le faire s’asseoir contre un mur. « Je vais te chercher de l’eau. » Il lui intima du regard de ne pas bouger – pouvait-il vraiment ? – et alla lui chercher une petite bouteille d’eau dans le frigo. Il revint vite, la lui tendant. Evan s’installa finalement près de lui en le détaillant toujours. « Ca va ? »

Revenir en haut Aller en bas
 
twelve
twelve
Féminin MESSAGES : 1588
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 26
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen http://www.letempsdunrp.com/t1893-m-possession-ou-schizophrenie#35987
sansy twelve

i'm a believer. - evan&louis Empty


Louis Firone
J'ai 23 ans et je vis à Springfield, Illinois. Dans la vie, je suis orphelin et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance, je suis seul et je le vis plutôt mal.

i'm a believer. - evan&louis Blond-boy-cute-drink-Favim.com-3743003


lucky blue smith ©️ ICE AND FIRE.
Tu n'en revenais pas. Qu'est-ce qu'il était beau, ce gars. Il était devenu tellement beau que tu en baverais presque si tu n'étais pas en train de paniquer comme un débile mental juste devant lui. Tu ne savais pas quoi dire. Il n'avait pas l'air de se souvenir de toi. Ton coeur te faisait mal. Il ne se souvenait pas. Il ne te reconnaît pas. Tu as beau avoir changé, tu as toujours ce même regard. Tu pensais qu'il l'aurait reconnu entre mille, et tu t'étais durement trompé. Et bon sang que ça faisait mal. Pourtant, tu avais toujours l'espoir. L'espoir qu'il finisse par planter son regard dans le tien, qu'il le reconnaisse. Tu en avais besoin. De croire, encore. Il voyait bien que tu le connaissais. Peut-être cherchait-il dans sa mémoire où il pourrait t'avoir rencontré ? Ou peut-être qu'il t'avait volontairement oublié... Tu n'en avais aucune idée. Et le fait de ne pas le savoir te tuait un peu plus.

Lorsqu'il pose les doigts sur toi pour te relever, ton corps entier ressent un violent frisson. Si près de lui, tu peux sentir son odeur... Et t'as automatiquement envie d'un câlin. Mais tu es tellement terrifié que tu ne bouges qu'à peine pour t'asseoir. Son regard plonge enfin dans le tien, ton souffle se coupe. Mais il repart aussitôt, juste après que tu aies hoché la tête. Tu tentes de calmer ta respiration le temps qu'il soit parti. Il ne se souvient pas. Il ne se souvient pas de toi, tu n'as pas essayé grand chose mais tu n'avais pas non plus prévu d'essayer quoi que ce soit. Tu t'étais simplement dit que ça irait naturellement, qu'il t'aurait reconnu. Tu n'as pas un visage comme les autres... Et tes cheveux blond platine, tu les avais toujours eus. Tu te demandes pourquoi ça n'a pas fonctionné. Tu ne sais même pas quoi faire. Tu y réfléchis le temps qu'il ne soit pas là, tu paniques. Ta crise se calme mais ton esprit panique.

Finalement, tu lui souris et attrapes la bouteille d'eau qu'il te tend pour en boire quelques gorgées. Un petit instant de répit. Et puis, tu lui sors la première chose qui te passe par la tête. « Désolé de t'avoir fait peur, je fais souvent des crises de panique, ne t'en fais pas, tout va bien. » Tu as toujours eu ce réflexe de le rassurer. Même quand il te protégeait. Tu lui disais toujours que tu allais bien alors qu'au final, ton coeur s'était brisé. Ce réflexe, tu ne l'as jamais perdu et tu le constates aujourd'hui. « Je suis Levi. On a un peu discuté un soir dans le bar au coin de la rue... » Foutaises, foutaises, foutaises. Tu savais qu'il fréquentait parfois ce bar, tu en profites donc. Mais tu pues le mensonge. Tu espères juste être assez convainquant pour qu'il te croie. « C'était il y a quelques semaines déjà et tu étais un peu éméché, ça doit être pour ça que tu ne te souviens pas. » Tu ne sais même pas pourquoi tu veux autant que ça fonctionne. Peut-être qu'au fond tu espères qu'en te faisant passer pour quelqu'un d'autre... Tu puisses en savoir plus sur lui. Peut-être même avoir une chance de le séduire.
Revenir en haut Aller en bas
 
ALLES
ALLES
Féminin MESSAGES : 2114
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope

i'm a believer. - evan&louis Empty


Evan O'Daire
J'ai 23 ans et je vis à Springfield, Illinois. Dans la vie, je suis mécano et je m'en sors pas trop bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis seul et je le vis plutôt mal.

i'm a believer. - evan&louis Original


cody christian ©️ alysandre.


Affirmer que ce visage ne lui disait rien, ce serait mentir. Oui, il y avait quelque chose qui l’intriguait. Peut-être ses yeux, peut-être ses cheveux, ou bien la combinaison des deux. Mais il lui était impossible de se remémorer ce type simplement parce que quinze années étaient passées et qu’il avait totalement exclu de sa mémoire l’époque orphelinat. Louis. Il ne l’avait pas à proprement oublié, il était toujours dans un coin de sa tête mais il n’en avait plus conscience. Un peu comme s’il avait eu recours à l’hypnose en fait. Sa mémoire était bloquée et il faudrait la huiler un peu pour que ça reparte comme avant.
Il n’était pas loin de trouver. Pas loin de se rappeler. Mais le blond lui donna alors un prénom qui ne lui disait rien du tout et qui bloqua le cheminement de sa mémoire. Levi. Ca ne lui disait rien du tout. Il fronça les sourcils, se frotta la nuque. « Oh, Levi. Je me souviens ouais. » ABSOLUMENT PAS. Mais ce gamin avait l’air tellement mal qu’il n’avait pas voulu lui faire plus de peine. Il se souvenait avoir été dans ce bar, oui. Il avait vaguement l’impression de reconnaître ce visage. Alors les deux informations allaient certainement ensemble. Même si, un garçon aussi mignon, il était presque certain qu’il s’en serait souvenu. Evan n’était pas très au clair sur sa sexualité. Depuis que son beau-père était parti avec un homme il s’était vaguement posé des questions mais n’avait pas expérimenté la chose. Pas encore.

Il s’arrêta d’observer le jeune homme pour ne pas le mettre davantage mal à l’aise. Il n’avait jamais été doué pour gérer les crises de panique Evan alors il espérait sincèrement qu’il n’en ferait plus devant lui. « Quelle belle image j’ai laissée… Seul dans un bar, un peu éméché. » Il sourit doucement. Sans trop savoir pourquoi, il semblait se sentir à l’aise avec lui. Enfin, si on oubliait l’éventualité qu’il fasse une autre crise. Il attendit que le blond se calme un peu puis se releva. Il lui tendit les bras pour faire de même, car il allait devoir fermer le garage.

Une fois qu’il eut tout éteint et tout fermé, il se retrouva dehors avec Levi. Il regarda ses mains et grimaça en remarquant qu’il avait oublié de les laver avant de fermer, et qu’il avait par conséquent tâché celles de l’autre garçon. « Tu avais un souci de voiture ? »

Revenir en haut Aller en bas
 
twelve
twelve
Féminin MESSAGES : 1588
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 26
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen http://www.letempsdunrp.com/t1893-m-possession-ou-schizophrenie#35987
sansy twelve

i'm a believer. - evan&louis Empty


Louis Firone
J'ai 23 ans et je vis à Springfield, Illinois. Dans la vie, je suis orphelin et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance, je suis seul et je le vis plutôt mal.

i'm a believer. - evan&louis Blond-boy-cute-drink-Favim.com-3743003


lucky blue smith ©️ ICE AND FIRE.
Tu te sens bien coupable de lui avoir donné un faux nom. Mais tu es certain que tu ne mettras pas longtemps à lui dire le vrai. A dévoiler ton identité... Enfin, c'est ce que tu penses. Même si pour le moment, tu n'as qu'une envie : le découvrir. Le redécouvrir. Tu avais envie d'apprendre à le connaître tel qu'il était aujourd'hui. Le souvenir que tu gardes de lui est très bon mais les gens changent. Tu sais qu'au fond, c'est toujours le même. Ton Evan à toi. Tu sais qu'il y a toujours eu du bon en lui. La preuve : si ce n'était pas vrai, il se serait barré en te laissant dans ta crise de panique. Il ne l'a pas fait... Il a préféré t'aider. Et bon sang, ton coeur va finir par sortir hors de ta poitrine s'il continue à accélérer comme ça.

Tu te sens bien à côté de lui. Son odeur, son parfum, ils t'arrivent à tes narines et tu ne peux t'empêcher de le respirer à pleins poumons. Lorsqu'il te dit qu'il se souvient, t'as ce petit sourire complice. Tu pousses son épaule avec la tienne en lui glissant un regard tout aussi complice. « Tu te souviens, ouais... » Un fin rire s'échappe de ta gorge et tu secoues la tête. Tu te sens beaucoup plus détendu à présent. Tu as retrouvé Evan. Ton Evan, même s'il ne te reconnaît pas. Le temps fera les choses... Pas vrai ?

Si le souvenir était faux, l'idée de le rencontrer seul et éméché dans un bar te fend un peu le coeur. « Mais non. T'étais pas seul. T'étais avec moi. » Tu répliques comme ça, mais au fond, seul toi sait que c'est faux. Tu espères qu'il ait été assez éméché ce jour-là pour ne pas se souvenir de sa soirée avec exactitude. En tout cas, son sourire fait chavirer ton coeur qui se remet à cogner encore plus fort. Tu te demandes s'il peut l'entendre, d'ailleurs. Tu attrapes ses mains pour te relever, puis tu les regardes. Elles étaient pleines de cambouis. Tu pinces les lèvres. Tu aimes bien cette odeur. Ton esprit l'associe directement à Evan. Tu fourres tes mains dans tes poches avant de secouer la tête, lèvres toujours pincées. « Non. Je viens d'arriver en ville en fait... Donc je suis parti me balader un peu jusqu'à ce que je tombe sur toi. » Tu penches la tête sur le côté, ça te donne un air adorable. Et ça tombe bien... T'as quelque chose à lui demander. « Dis, Evan, je veux pas te voler ton temps mais... Je peux t'offrir un verre pour te remercier ? » Peut-être que comme ça, il ne pourrait pas refuser. Aurait-il refusé de toute façon ? C'est une question à laquelle tu n'aurais probablement jamais la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
 
ALLES
ALLES
Féminin MESSAGES : 2114
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope

i'm a believer. - evan&louis Empty


Evan O'Daire
J'ai 23 ans et je vis à Springfield, Illinois. Dans la vie, je suis mécano et je m'en sors pas trop bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis seul et je le vis plutôt mal.

i'm a believer. - evan&louis Original


cody christian ©️ alysandre.


Maintenant le mignon petit blond l’invitait à boire un verre. Il n’était pas certain parce que ce n’était encore jamais arrivé, mais il semblait le draguer. C’était flatteur, un peu gênant parce qu’il n’était pas le genre d’homme à avoir eu beaucoup de relations, mais flatteur. Evan sembla réfléchir quelques instants avant de finalement hocher la tête. Tenir toute une conversation avec un inconnu lui semblait compliqué, il n’était pas très sociable comme garçon. Mais le blond avait l’air de l’être suffisamment pour deux alors peut-être parviendrait-il à animer la conversation tout seul ? Au moins au début, le temps qu’Evan se sente un peu plus à l’aise pour meubler lui aussi. « Je ne sais pas de quoi il faut me remercier mais d’accord. Faut juste… Nos mains, quoi. » Il se voyait mal rouvrir le garage juste pour qu’ils aillent laver leurs mains alors ils iraient simplement aux toilettes dans le bar.

Ils se rendirent donc dans le bar où ils s’étaient supposément connus quelques jours plus tôt. Ils allèrent rapidement se nettoyer les mains avant de se poser à une table un peu tranquille pour discuter. Enfin, discuter… Voilà qu’ils se regardaient dans le blanc des yeux depuis au moins trois minutes. « Ca te plaît, Springfield ? » Question terriblement bateau. Il était très bavard à l’époque. Enfin… Avec Louis. C’était peut-être la seule personne avec qu’il pouvait parler toute la journée. C’était pour ça qu’enfant, il avait souvent choisi de se servir de la violence pour se défendre et défendre Louis, parce que les gamins s’étaient souvent moqués de lui et de son incapacité à tenir des vraies conversations.

Revenir en haut Aller en bas
 
twelve
twelve
Féminin MESSAGES : 1588
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 26
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen http://www.letempsdunrp.com/t1893-m-possession-ou-schizophrenie#35987
sansy twelve

i'm a believer. - evan&louis Empty


Louis Firone
J'ai 23 ans et je vis à Springfield, Illinois. Dans la vie, je suis orphelin et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance, je suis seul et je le vis plutôt mal.

i'm a believer. - evan&louis Blond-boy-cute-drink-Favim.com-3743003


lucky blue smith ©️ ICE AND FIRE.
Tu le voyais hésiter. Et c'était normal... Après tout, tu es un parfait inconnu. Mais finalement, il accepte ta proposition et tes joues s'empourprent alors que ton regard s'illumine. Si tu pouvais te calmer un peu, ça t'arrangerait beaucoup car Evan risque de découvrir le pot-aux-roses bientôt si ton corps continue de réagir de cette manière. Tu soupires discrètement pour évacuer ton bonheur et puis tu regardes tes mains. Ah oui. Elles avaient beaucoup moins de cambouis que celles d'Evan mais il y en avait toujours. Tu le suis alors jusqu'au bar où vous vous lavez les mains. Et puis, après avoir commandé, vous voilà à vous regarder.

Toi, tu prends ton temps pour le contempler. Tu pourrais rester comme ça pendant des heures, d'ailleurs les quelques longues minutes qui s'écoulent, tu ne les vois même pas passer. Jusqu'à ce qu'il te parle enfin. Tu clignes des yeux pour revenir à la réalité puis tu laisses un rire s'échapper. « Oh, oui, beaucoup. Il y a une belle météo. » Tu le taquines un peu. Tu ne te souviens pas de lui si timide mais peut-être que c'est parce que c'est toi. Au fond, son esprit ressentait peut-être quelque chose, même s'il ne se souvenait pas de toi. « En fait, je suis venu pour revoir un ami de longue date. Mais j'ai toujours rien trouvé en terme d'appartement. Alors je loge à l'hôtel pour le moment. Enfin ! Et toi, ça fait longtemps que t'es là ? Tu fais encore des études ? » Tu le regardes encore en sirotant ton verre. Tu attends ses réponses, comme pour le déchiffer encore un peu... Mais tu as hâte que la soirée se termine. Pour savoir comment elle va se terminer. « D'ailleurs, tu connaitrais pas quelqu'un qui cherche un coloc, par hasard ? » Tu tentes, on sait jamais. Peut-être qu'ainsi, tu pourras te rapprocher de lui.
Revenir en haut Aller en bas
 
ALLES
ALLES
Féminin MESSAGES : 2114
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope

i'm a believer. - evan&louis Empty


Evan O'Daire
J'ai 23 ans et je vis à Springfield, Illinois. Dans la vie, je suis mécano et je m'en sors pas trop bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis seul et je le vis plutôt mal.

i'm a believer. - evan&louis Original


cody christian ©️ alysandre.


Dormir à l’hôtel, la belle arnaque. Ca coûtait la peau des fesses et on ne s’y sentait jamais chez soi. Alors lorsqu’il apprit que c’était le cas de Levi, il fit la moue, un peu désolé pour lui. Evan avait toujours eu beaucoup de cœur. Mais il ne l’avait pas offert à grand-monde dans sa vie. Parfois, il avait juste l’air ailleurs, ou insensible. Toutes ces couches de protection qu’il avait forgées au fil du temps. Il se tuait déjà à la tâche pour aider sa belle-famille alors s’il devait en plus aider tous les inconnus du coin, il n’avait pas fini. Et pourtant… « J’ai de la place chez moi. » Il ne savait pas si c’était de la drague ou s’il était juste d’assez bonne humeur pour tendre la main à cet inconnu. Mais il venait de le faire. Enfin, indirectement. « C’est pas très grand, mais en attendant de trouver quelque chose. » Peut-être que la solitude commençait à le peser. Evan n’aimait pas l’admettre mais il n’avait pas beaucoup d’amis ici. Parce qu’il lui arrivait de réagir un peu fortement, de s’énerver un peu vite – on ne dirait pas comme ça mais il cachait plutôt bien son jeu. Mais aussi parce que les gens en avaient vite marre des heures interminables de silence dans lesquelles Evan pouvait se lancer. Alors le matin il allait travailler, le soir il rentrait, et le lendemain, ça recommençait. Pas de sorties, pas de copine. Ca lui ferait peut-être du bien d’avoir quelqu’un à la maison, en plus le sourire de ce blond était assez communicatif.
Le serveur vint prendre leurs commandes, Evan se contenta d’une bière. Puis, pour répondre à sa question initiale : « Je suis ici depuis mes… J’sais plus trop. Neuf ans je crois. Et non, je travaille ici à temps plein. Et toi, tu fais quoi dans la vie ? »

Revenir en haut Aller en bas
 
twelve
twelve
Féminin MESSAGES : 1588
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 26
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen http://www.letempsdunrp.com/t1893-m-possession-ou-schizophrenie#35987
sansy twelve

i'm a believer. - evan&louis Empty


Louis Firone
J'ai 23 ans et je vis à Springfield, Illinois. Dans la vie, je suis orphelin et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance, je suis seul et je le vis plutôt mal.

i'm a believer. - evan&louis Blond-boy-cute-drink-Favim.com-3743003


lucky blue smith ©️ ICE AND FIRE.
Quand tu entends sa proposition, tu sens ton coeur cesser de battre pendant un instant. Tu n'avais jamais imaginé vivre avec lui, c'était inespéré. Tu tousses un peu, pour cacher ta surprise. « C'est vrai ? Tu ferais ça ? » Au fond de toi, t'es tellement heureux. Forcément... L'homme de ta vie vient de te dire qu'il voulait bien t'héberger. Bon, c'était le temps que tu trouves quelque chose mais c'était déjà ça. Tu allais pouvoir t'endormir avec lui. Peut-être pas dans le même lit mais à la même heure. Dans le même appartement. Donc à côté de lui. Et ça, tu en rêves depuis tellement longtemps. Et enfin ça se réalise. Alors tu lui adresses un large sourire et tu prends sa main. « Tu sais vraiment pas le service que t'es en train de me rendre Evan... Sérieusement. Je veux pas me plaindre mais j'ai pas trop les moyens de me payer un hôtel à 40$ la nuit, en plus il est super miteux c'est horrible... J'ai fait des allergies à la poussière cette nuit... C'était vraiment atroce. Alors merci ! » Tu le gratifies d'un autre sourire et tu serres ses doigts avant de lâcher sa main pour reprendre ton verre. T'en bois une ou deux gorgées d'ailleurs. Puis t'apprends qu'il est ici depuis qu'il est parti de l'orphelinat et t'as envie d'en savoir plus. « Oh, et tu te plais vraiment ici ? T'as jamais songé à déménager parce que tu t'ennuies ? Ce que je fais ?... Euh, ben... En fait, rien du tout. J'ai un peu voyagé et j'ai écrit quelques trucs mais je pense pas être publié un jour. » Tu hausses les épaules. T'as du mal à croire en toi un peu, surtout depuis tes huit ans.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


i'm a believer. - evan&louis Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
i'm a believer. - evan&louis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Que pensez-vous de cette intervention de Levaillant Louis Jeune au Nouvelliste
» Le projet de Michele Pierre-Louis.
» Recette du monde de Louis le galoups
» Tractations politiques: Possible retrait de Mme Pierre Louis Duvivier
» Gérard Jean-Juste contre la désignation de Michèle Pierre-Louis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: