Partagez | 
 
 
 

 l'illusion de la perfection, feat. ALLES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 
En ligne
avatar
ALLES
Féminin MESSAGES : 1639
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope



Connor O'Brady
J'ai 21 ans et je vis à Brooklyn, USA. Dans la vie, je suis étudiant en journalisme et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple, je crois et je le vis trop intensément.




julian schratter ©️ SWEET DISASTER


Connor et Jazzy étaient encore un peu en froid aujourd’hui. La veille, Jazzy lui avait fait toute une scène pour un « je t’aime »… envoyé par son cousin. Oui, ce cousin assez affectueux dont Connor lui avait déjà parlé JUSTEMENT POUR EVITER LES MALENTENDUS. Mais Jazzy n’avait pas cherché à savoir et il ne l’avait même pas cru au début. Il avait dû appeler son cousin pour dissiper le malentendu et clairement, il n’avait pas encore décoléré depuis. Connor avait dormi bien de son côté dans le lit et lui avait à peine parlé le matin. Ils ne se faisaient pas confiance ces deux-là. C’était-là tout le problème de leur couple. Toujours à douter de l’autre. Douter de tout. Et de quel droit il fouillait dans son portable d’abord ? Bon, Jazzy n’avait « pas fait exprès » apparemment. Mais il fallait le faire, pour ne pas faire exprès !
Enfin. Puisque Connor restait Connor et qu’il était fou amoureux de Jazzy – et surtout parce qu’il faisait aussi beaucoup de conneries de son côté et qu’il ne pouvait donc pas lui en vouloir éternellement pour une erreur de jugement – il attendait son amoureux devant la fac comme prévu. Ce soir, aucune soirée spéciale ne les attendait. Il passerait juste un moment ensemble – peut-être avec une ambiance un peu tendue au début – devant la télé, sans sortir, sans bouger. Car concrètement, les sorties représentaient 90% de leurs disputes. Les regards appuyés d’autres hommes, les maladresses de l’un ou de l’autre… Bref, après une dispute il valait mieux essayer de rester sagement à la maison.

Sauf que le danger était partout. Même à la fac. D’accord, Connor s’était trompé à propos de son partenaire de projet qui venait même de se trouver une meuf. Par contre, le prof de Jazzy qui était littéralement en train de lui laver les amygdales, ça, il ne l’avait pas vu venir. Alors qu’il s’impatientait il s’était rendu devant l’amphi pour qu’il se dépêche. Et il avait tout vu. Connor avait écarquillé les yeux puis serrer les poings. Ne pas frapper. C’était un prof. Il pourrait avoir des problèmes. Ne pas frapper…
Il garda son calme environ dix secondes. Fou de rage, il s’approcha d’un pas vif et tira vivement sur le col du prof pour l’éloigner de SON Jazzy. « J’peux vous aider ? Vous avez perdu votre stylo dans la bouche de mon mec ou bien ? » Il avait essayé de se retenir. Tant bien que mal… Mais le coup partit tout seul et tant pis s’il avait des problèmes. Il regarda finalement Jazzy, le genre de regard qui vous glace le sang. « Tu rentreras à pied. » Il se frotta la main, légèrement douloureuse après ce coup de poing, puis quitta l’amphithéâtre aussi vite qu’il y était entré. Qu’ils aillent se faire voir ces deux-là.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
ELLADORA TONKS
MESSAGES : 1630
INSCRIPTION : 19/07/2018
ÂGE : 24
RÉGION : PACA
CRÉDITS : pando

UNIVERS FÉTICHE : HP, city, drama
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2050-finders-keepers-losers-weepers http://www.letempsdunrp.com/t2068-repertoire-d-elladora-tonks http://www.letempsdunrp.com/t2053-supermarket-flowers-for-elladora-tonks
Ella



Jazzy
Jones

J'ai 20 ans et je vis à Brooklyn, France. Dans la vie, je suis étudiant en journalisme et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple, je crois et je le vis plutôt pas bien.

Informations supplémentaires ici.


taron egerton ©️ soft parade

Une part de Jazzy voulu se laisser aller dans ce baiser humide et chaleureux, à la fois avec ce goût d’interdit et de trahison qu’il relevait, mais de l’autre côté, Jazzy ne se sentait pas capable d’une telle traitrise envers l’homme qu’il aimait par-dessus tout. Chaque parcelle de son corps était bien trop attirée par Connor pour lui faire ça. Mais au moment même où il posa ses mains sur le torse de son professeur pour le repousser de ce baiser volé qu’il n’avait pas envie de lui rendre, Connor chargea dans l’amphithéâtre sans sommation, le visage déformé par la rage. La position dans laquelle Jazzy et le professeur étaient porté à confusion. Jazzy les mains sur son torse, la main du professeur sur sa joue, les lèvres plaquées l’une sur l’autre. N’importe qui serait entré à ce moment-là aurait pu prétendre à un acte d’amour entre deux personnes sans savoir que Jazzy était sur le point de le repousser. La colère de Connor était légitime, mais Jazzy n’eut pas le temps de dire quoique ce soit que le point de son petit-ami s’écrasa avec violence sur le nez de son tuteur. Ecarquillant les yeux, Jazzy n’en revenait pas. Il avait l’habitude de voir Connor se battre, mais la violence de son coup lui resta sur l’estomac.

Connor tourna la tête vers Jazzy en lui ordonna de rentrer à pied, sa voix grave résonnait dans toute la pièce, créant un écho d’inquiétude intense. Figé sur place, le jeune journaliste ne souhaitait même pas venir en aide à son professeur, même s’il aurait dû. C’était parce que son tuteur lui faisait les yeux doux et que Jazzy les lui rendait qu’il avait les meilleurs notes. Aujourd’hui, ça allait se terminer. Il regardait l’homme le nez en sang qui tentait de passer un coup de fil et qui le regardait. « Je suis désolé professeur… » Il fit une moue, seul geste qu’il put se permettre et tenta de rattraper Connor qui avait fui l’université. Il se mit à courir rapidement, le souffle court pour un cardio de merde, et chercha partout dehors. Les gens le regardaient s’affoler, mais il ne supportait pas l’attention des autres et être regardé. Il tenta de se calmer en se fondant dans la masse.

Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
ALLES
Féminin MESSAGES : 1639
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope



Connor O'Brady
J'ai 21 ans et je vis à Brooklyn, USA. Dans la vie, je suis étudiant en journalisme et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple, je crois et je le vis trop intensément.




julian schratter ©️ SWEET DISASTER


Connor s’était rarement senti aussi enragé dans sa vie. Le coup était parti tout seul et certainement que son avenir était parti avec. Enfin, il ne s’inquiétait pas plus que ça à propos de la fac car si le professeur tenait à le dénoncer, alors lui il raconterait bien volontiers ce qu’il avait vu. A savoir que ce type bien plus âgé et surtout qui exerçait une autorité morale sur les étudiants, en avait embrassé un. Carrière contre carrière. Jazzy était certes majeur mais le professeur n’avait pour autant pas le droit de l’embrasser. Car un tel rapprochement pourrait faire penser à du favoritisme voire à un baiser motivé par le pouvoir du plus vieux sur le plus jeune. Et s’il devait en rajouter une couche pour se défendre et faire couler ce gars, il le ferait assurément et sans aucun scrupule. On ne lui piquait pas son mec comme ça.

En parlant de son mec… Il allait l’entendre, lui aussi. Quand Connor n’aurait plus envie de frapper tout ce qui bouge. Il était tellement énervé après Jazzy qu’il aurait effectivement pu lui en foutre une aussi et c’est pour ça qu’il avait tenu à ne pas rentrer avec lui. Alors il avait repris la voiture et avait roulé jusqu’à chez lui. Jazzy l’y rejoindrait ou ne l’y rejoindrait pas, peu importe. En attendant il avait besoin de se calmer et comme la tromperie était inacceptable pour lui – il s’était montré con plusieurs fois mais il était resté fidèle – une fois arrivé chez lui il sortit des placards toutes les affaires de Jazzy pour les fourrer dans un sac. Et encore il était gentil il aurait pu les jeter par la fenêtre ! Ils ne vivaient pas ensemble mais ils partageaient un tiroir ou deux chez l’un et chez l’autre.

Jazzy ne l’avait pas trompé bien sûr. Mais Connor était parano et il avait comme l’impression que ce n’était pas leur premier baiser. Peut-être que Jazzy soudoyait son professeur depuis longtemps en lui proposant ses fesses en échange de bonnes notes ? Il ne voulait pas savoir. Dans sa tête, dans son état, c’était fini. Il posa les sacs devant la porte et s’installa sur le canapé ave une clope pour se calmer.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
ELLADORA TONKS
MESSAGES : 1630
INSCRIPTION : 19/07/2018
ÂGE : 24
RÉGION : PACA
CRÉDITS : pando

UNIVERS FÉTICHE : HP, city, drama
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2050-finders-keepers-losers-weepers http://www.letempsdunrp.com/t2068-repertoire-d-elladora-tonks http://www.letempsdunrp.com/t2053-supermarket-flowers-for-elladora-tonks
Ella



Jazzy
Jones

J'ai 20 ans et je vis à Brooklyn, France. Dans la vie, je suis étudiant en journalisme et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple, je crois et je le vis plutôt pas bien.

Informations supplémentaires ici.


taron egerton ©️ soft parade

Jazzy n'avait pas prit la décision de rentrer tout de suite. Il avait été mis dehors et dans la rue par Connor qui visiblement était profondément énervé. Il avait commencé à marcher dans les rues de Brooklyn, sillonnant les dalles sur le sol en se demandant à quelle heure il était décent pour lui de rentrer sans rendre encore plus fou Connor. Il ne faisait pas froid durant cette période de l'année, il se sentait bien au niveau corporel mais pas au niveau sentimental. C'était compliqué pour lui de faire la part des choses.

Etait-ce la bonne solution ? De rester avec Connor, est-ce que c'était ce qu'il fallait faire ? Ou continuer à se bousiller ? Chaque fois qu'il pesait le pour et le contre, la partie qu'il ne voulait pas voir peser lourd dans la balance l'emportait. Mais il ne pouvait se résoudre à lui donner la victoire. Il voulait croire que quelque chose, là-haut dans le ciel, lui donne les bonnes cartes en main pour trouver une solution. Que Dieu, s'il existe réellement comme ses parents adoptifs lui laissaient croire, pouvait l'aider à prendre ses décisions. Il voulait tant croire en la bonne volonté d'une force supérieur pour l'aider qu'il ne voulait pas s'avouer que c'était à lui, et rien qu'à lui qu'il se devait de donner une réponse positive ou négative. Peut-être qu'il allait avoir une réponse céleste, peut-être qu'une personne lui donnerait une solution, peut-être que...

Jazzy s'arrêta dans un restaurant de sushi à emporter et fit une grosse commande. Il prit des sushis, des makis, des sashimis, des gyoza, des nouilles, des brochettes, plein de bonnes choses. Il se mit à marcher en direction de l'appartement de Connor, qui était un peu comme le sien. Un tiroir chacun, c'était ce qu'il se laissait chez l'autre généralement. Mais au temps qu'ils passaient ensemble, ça n'aurait été qu'une question de temps pour qu'ils vivent dans le même endroit.

Après avoir marché plusieurs heures, il se retrouvait enfin de la résidence. Il tapait le code qu'il connaissait par cœur et atterri devant ses affaires sur le palier de la porte. Il resta con, hébété. Connor avait remballé ses affaires ? C'était fini ? Non, ça ne pouvait pas être fini. Ça ne pouvait pas l'être. Il tambourina contre la porte en posa le sachet de sushi sur le sol, tapant violemment. « CONNOR OUVRE MOI. »

Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
ALLES
Féminin MESSAGES : 1639
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope



Connor O'Brady
J'ai 21 ans et je vis à Brooklyn, USA. Dans la vie, je suis étudiant en journalisme et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple, je crois et je le vis trop intensément.




julian schratter ©️ SWEET DISASTER


Connor était à la fois fou de rage et à la fois fou de désespoir. Ses gestes n’étaient dictés que par la blessure profonde que ce baiser volé venait de créer en lui… Ou de rouvrir. En effet, voilà des mois qu’ils se tuaient à petit feu, qu’ils s’esquintaient sans forcément toujours le remarquer. Et aujourd’hui c’était la lame de trop sur sa peau. Le ciseau qui coupait la toute petite ficelle qui les reliait encore, autrefois corde bien solide. Connor n’avait jamais été quelqu’un de raisonnable. Jamais. S’il l’avait été, il n’aurait pas frappé ce prof, il n’aurait pas emballé les affaires de Jazzy et il n’aurait jamais songer à le quitter. Parce que là, il y pensait oui. Pour lui, ils n’étaient même plus ensemble. Probablement parce qu’il avait vu son EX petit-ami avec une autre langue que la sienne dans la bouche et qu’il en déduisait donc que Jazzy ne voulait plus de lui.

C’était douloureux. Il voulut faire une connerie. Oui, c’était ce genre de relation. Nocive quand elle était vécue, destructrice et meurtrière quand elle s’arrêtait. Bien heureusement – ou pas, difficile à dire – Jazzy tambourina à la porte avant qu’il ne puisse faire quoique ce soit. Connor resta figé un moment alors qu’il regardait le miroir qu’il s’apprêtait à éclater avec son poing – on n’a jamais dit qu’il était intelligent ni qu’il savait réagir dans les situations d’urgence – et finit par soupirer. Peut-être qu’il lui faudrait une confrontation pour tourner la page. Peut-être que c’était nécessaire. Peut-être qu’il avait envie de lui cracher toute sa haine à la gueule.

Non. Il n’avait pas envie de le voir. De lui parler. Il n’en avait pas la force. Il avait peut-être l’air d’un violent, il l’était d’ailleurs, mais pour le coup il avait surtout peur de s’effondrer en larmes. De lui demander pourquoi. De paraître faible, en fait.
Sauf que Jazzy n’avait pas l’air de vouloir s’arrêter. Et Connor le connaissait, il était tenace le petit. Alors il finit par se diriger vers la porte et par lui ouvrir. Son visage fermé ne laissa passer aucune tristesse. Il fit tout pour, en tout cas. Pourtant, son cœur était brisé. Et s’il ne lèverait jamais la main sur Jazzy, il avait quand même envie de lui en foutre une là tout de suite. Pour s’être foutu de sa gueule comme ça. « T’auras besoin de vêtements pour aller chez ton prof. Quoique… j’ai cru comprendre que vous vous en passiez déjà. » Il détourna le regard, se concentrant plutôt sur la cage d’escalier derrière Jazzy plutôt que sur Jazzy. Ne pas craquer. Ne pas craquer. « Qu’est-ce que tu veux ? Tu n’en as pas assez fait ? » Qu’il ne crie pas c’était très mauvais signe. Il se sentait comme brisé de l’intérieur. Son air faisait presque froid dans le dos.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
ELLADORA TONKS
MESSAGES : 1630
INSCRIPTION : 19/07/2018
ÂGE : 24
RÉGION : PACA
CRÉDITS : pando

UNIVERS FÉTICHE : HP, city, drama
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2050-finders-keepers-losers-weepers http://www.letempsdunrp.com/t2068-repertoire-d-elladora-tonks http://www.letempsdunrp.com/t2053-supermarket-flowers-for-elladora-tonks
Ella



Jazzy
Jones

J'ai 20 ans et je vis à Brooklyn, France. Dans la vie, je suis étudiant en journalisme et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple, je crois et je le vis plutôt pas bien.

Informations supplémentaires ici.


taron egerton ©️ soft parade

Jazzy se sentait minable. Il avait honte car rien ne justifiait le geste qui s’était produit entre le professeur et lui, et même s’il avait repoussé son supérieur d’un geste sec, le baiser avait eu lieu. Pendant une microseconde, Jazzy avait été un peu ébloui par la position autoritaire que prenait le professeur mais cette pensée s’était effacée par l’amour qu’il portait à Connor. Il regardait ses affaires et il ne disait rien. Il avait juste le droit de tenter de s’expliquer ou de s’excuser, et de fermer sa gueule. Cette fois ci, il était fautif et il allait devoir en assumer les conséquences. Mais jamais, ô grand jamais il n’accepterait de laisser tomber Connor. Alors quand ce dernier ouvrit la porte pour le regarder avec le plus de dégoût que Jazzy n’est jamais vue auparavant. Même son père n’avait jamais eu un regard aussi effrayant –et Dieu sait à quel point il avait peur de son père.

Mais les suppositions de Connor sur le fait que Jazzy donnait déjà son cul au professeur ne lui plaisait pas. Il se mit à bouillir légèrement. Quelque chose que Jazzy ne supportait pas, c’était passé pour une salope. Il ne s’était jamais donné à quelqu’un d’autre que Connor et il le savait très bien. Soit l’homme qu’il aimait le croyait vraiment, soit il faisait ça pour le faire sortir de ses gonds. Mais Jazzy devait faire profil bas, alors il baissa la tête. « Il ne s’est rien passé entre le prof et moi. Je l’ai repoussé dès qu’il eut posé sa bouche sur moi. » Il fit une grimace de dégoût. Il ne supportait pas être touché par quelqu’un d’autre que son homme.

Jazzy releva la tête et regarda Connor, en esquissant un petit sourire innocent. Il souleva son sachet bleu, et il prit une voix un peu enfantine. « J’ai ramené des sushis ! » Et il fit un sourire avec toutes ses dents, espérant le faire craquer. Il ne dit rien concernant son sac poubelle d’habit devant la porte, ni pour la haine qui déformait le visage de Connor. Il fit la moue. « On partage ? » Et il se remit à sourire de plus belle, espérant faire rire son amoureux.




ALLES c'est tellement la meilleure  :yaay:  :yaay:  :yaay:  :ÔÔ:  :siffle:  mouton
▬ ▬ ▬ ▬
mon répertoire de rp
pas trop de disponibilité de rp, sauf si coup de coeur bien trop énorme
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
ALLES
Féminin MESSAGES : 1639
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope



Connor O'Brady
J'ai 21 ans et je vis à Brooklyn, USA. Dans la vie, je suis étudiant en journalisme et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple, je crois et je le vis trop intensément.




julian schratter ©️ SWEET DISASTER


Connor ne savait pas exactement ce qui pourrait le faire redescendre à cet instant précis. Quand Jazzy lui annonça qu’il ne s’était rien passé avec son professeur hormis ce baiser volé, il voulut le croire. Il voulut vraiment le croire. Mais son cœur meurtri lui soufflait de se méfier et de ne pas tomber dans le panneau trop vite au risque de se brûler une nouvelle fois les ailes. Car oui, au contact de Jazzy, c’est ce qu’il avait l’impression de faire. Se brûler constamment. Sensation qui était certainement réciproque d’ailleurs. Mais aujourd’hui, il était plus triste qu’en colère. Il s’était déjà bien défoulé sur le professeur en plus de ça. Alors quand Jazzy sortit son sourire tout mignon et qu’il brandit son sac de sushis… Connor ne put que se décaler pour le laisser rentrer. Ca ne voulait pas dire que tout était gagné cependant. Mais il acceptait la discussion – ce qui était déjà énorme pour lui. Avant de fermer la porte il récupéra les affaires de Jazzy dans le couloir et les posa dans l’entrée de son appartement. Il n’en était pas encore à l’étape de les déballer mais au moins personne ne lui volerait rien.

« Ne va pas croire que tu as gagné Jazzy. » Il préférait le prévenir. Même si le petit sourire du brun avait tendance à le faire craquer à chaque fois qu’il le dégainait… De ce fait il préféra éviter de trop le regarder. Parce que sinon ce serait bien trop facile et Jazzy ne comprendrait pas la gravité de la situation. Il laissa le garçon s’asseoir sur le canapé, allant s’y poser à son tour. Connor regarda un moment les sushis. C’était un peu son péché mignon mais il n’avait pas trop faim pour le coup. A la place il se contenta de regarder Jazzy. Ils devaient parler. Sans crier. Sans frapper. Juste parler. « Je sais pas si tu réalises ce que ça m’a fait de te voir embrasser ce type. Ni que je vais probablement me faire virer pour l’avoir frappé. » Mais Connor ne regrettait pas son geste. Si le prof avait réellement embrassé Jazzy sans avoir son accord, alors il le méritait. « Est-ce qu’aujourd’hui tu peux me jurer que tu t’en fiches de ce gars ? Qu’il te plait pas ? » Pas sûr qu’il ne croit la réponse mais il posait quand même la question. Parce que ce putain de professeur était quand même canon et il avait plein de trucs que Connor n’avait pas. « Je te jure que si je le recroise… »

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
ELLADORA TONKS
MESSAGES : 1630
INSCRIPTION : 19/07/2018
ÂGE : 24
RÉGION : PACA
CRÉDITS : pando

UNIVERS FÉTICHE : HP, city, drama
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2050-finders-keepers-losers-weepers http://www.letempsdunrp.com/t2068-repertoire-d-elladora-tonks http://www.letempsdunrp.com/t2053-supermarket-flowers-for-elladora-tonks
Ella



Jazzy
Jones

J'ai 20 ans et je vis à Brooklyn, France. Dans la vie, je suis étudiant en journalisme et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple, je crois et je le vis plutôt pas bien.

Informations supplémentaires ici.


taron egerton ©️ soft parade

Malgré la peine qu'il devait avoir, Connor laissa Jazzy pénétrer dans un appartement qu'il connaissait bien. Il avait l'habitude des moindres recoins de cet endroit mais il eut une impression étrange. Il ne se sentait plus aussi à l'aise qu'avant. Une sensation de malaise le fit respirer un peu en saccadé mais il ne dit rien. Déjà que Connor acceptait sa présence avec ce qu'il s'était passé, il n'allait pas l'embrouiller avec cette émotion beaucoup trop pitoyable. Il assit ses fesses sur le canapé et ouvrit les sushi qui se trouvait en face de lui. Il prit d'abord une bouteille d'eau qu'il avala rapidement. Il était stressé. Il savait qu'il allait se prendre la foudre, et il baissa la tête en attendant.

Et Connor se mit à l'assassiner un peu gentiment, mais à l'assassiner quand même. « Je sais Connor... » il ne savait pas vraiment quoi dire, parce qu'évidemment, il était fautif totalement de la situation. Il haussait les épaules, et prit les baguettes chinoises qu'il cassa en deux pour les séparer, comme d'habitude. Ce repas était le préféré de Connor, c'était bien pour ça qu'il l'avait ramené. « Je sais, je suis tellement désolée... Je ne voulais pas que ça arrive ni même que tu tombes sur ça... » Mais la question suivante lui fit manquer un battement. Bien sur que le prof ne l'attirait pas, mais il avait été utile. Et sincèrement, ce n'était pas le moment pour Jazzy de mentir. Alors il avoua. « Je me suis fais draguer toute l'année par ce prof et j'ai rien dis... » il rebaissa la tête à nouveau, se tripotant les doigts. « Il me donnait des bonnes notes, même quand j'foirais, ça m'arrangeait... » et Jazzy se mordit la lèvre car il avait vraiment honte de cet aveu. Ca allait rendre Connor fou de rage. « Mais je l'ai vraiment repoussé Connor, je voulais pas que ça arrive, j'voulais juste réussir mes partiels... » Que c'était dur de lui dire ça, mon dieu. Jazzy aurait mérité tous les coups dans la gueule du monde rien que pour ce qu'il avait fait et il ne méritait pas Connor. Il était trop bien pour lui, lui qui n'avait jamais touché les lèvres d'une autre personne que les siennes.


ALLES c'est tellement la meilleure  :yaay:  :yaay:  :yaay:  :ÔÔ:  :siffle:  mouton
▬ ▬ ▬ ▬
mon répertoire de rp
pas trop de disponibilité de rp, sauf si coup de coeur bien trop énorme
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
ALLES
Féminin MESSAGES : 1639
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope



Connor O'Brady
J'ai 21 ans et je vis à Brooklyn, USA. Dans la vie, je suis étudiant en journalisme et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple, je crois et je le vis trop intensément.




julian schratter ©️ SWEET DISASTER


« Attends. » Connor avait du mal à y croire. Il regarda Jazzy en fronçant les sourcils. La tempête était bien loin d’être terminée… « Aujourd’hui tu admets qu’il te draguait ? Je te l’ai pas demandé genre cent fois ? T’as toujours trouvé mes soupçons ridicules. Un jour on s’est même disputés parce que tu trouvais que j’exagérais. » Les souvenirs remontaient petit à petit. Il avait eu le coup de poing facile sur ce prof et ce n’était pas seulement à cause du baiser. Ca faisait un moment que ça le démangeait, à vrai dire. Mais ce n’était pas le pire. Non. Le pire, c’était le comportement de Jazzy. Cette semi-prostitution pour réussir ses études alors qu’il n’en avait absolument pas besoin. « Tu me déçois. J’crois même que tu me dégoûtes… Tu t’entends parler ? Vraiment ? J’pensais que c’était moi le plus con de nous deux Jazzy. Non seulement tu risques à tout moment de te faire virer de la fac, mais tu risques aussi de te faire griller auprès de toute la profession. Parce que tu triches. » Ca lui avait totalement coupé l’appétit – qui n’était déjà pas énorme. Il se releva et commença à faire les cents pas dans le salon. Il ne savait pas quoi dire qui ne serait pas trop violent. Il était à la fois énervé, déçu et aussi triste. Triste, parce que Jazzy considérait qu’il avait besoin de ce genres de choses pour réussir dans la vie. Parce qu’il ne croyait pas en lui, si ce n’était à sa belle gueule apparemment.

« Putain Jazzy t’as pas besoin de ça pour réussir. T’as du talent, t’es plus doué que les deux tiers de la promo. Pourquoi tu te fais ça ? T’arrives vraiment à te regarder dans une glace le matin ? Quand tu l’auras ton diplôme, tu vas te dire quoi ? Je n’ai qu’une seule vraie question à te poser. Est-ce que tu préfères réussir par toi-même quitte à travailler deux fois plus pour en retirer à la fin une vraie satisfaction et surtout une vraie qualification, ou tricher tout le long et réussir sans fierté, et sans les compétences qu’on attend de toi dans le milieu professionnel ? » Il avait peur de la réponse. Il avait peur de découvrir un Jazzy qu’il n’avait pas vraiment envie d’aimer. Le Jazzy qui ne pensait qu’à réussir, sans comprendre qu’il allait en courant vers l’échec.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
ELLADORA TONKS
MESSAGES : 1630
INSCRIPTION : 19/07/2018
ÂGE : 24
RÉGION : PACA
CRÉDITS : pando

UNIVERS FÉTICHE : HP, city, drama
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2050-finders-keepers-losers-weepers http://www.letempsdunrp.com/t2068-repertoire-d-elladora-tonks http://www.letempsdunrp.com/t2053-supermarket-flowers-for-elladora-tonks
Ella



Jazzy
Jones

J'ai 20 ans et je vis à Brooklyn, France. Dans la vie, je suis étudiant en journalisme et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple, je crois et je le vis plutôt pas bien.

Informations supplémentaires ici.


taron egerton ©️ soft parade

Et là, ça lui tombait dessus comme une épée sur la tête. Connor enchaînait les coups de poings dans son ego et dans son coeur, il l’humiliait. Il avait cherché, Jazzy, bien sûr, mais c’était humiliant pour lui. Il se faisait engueuler comme un gamin, alors qu’il avait juste voulu quelques bonnes notes. Rien de bien méchant, rien de bien dangereux, mais Connor jugeait que Jazzy était allé bien trop loin dans sa tricherie. Et il avait raison. Mais l’ego de Jazzy prenait tellement cher qu’il ne lui avouerait pas. Il baissa la tête, les larmes sur le point de couler mais qu’il n’avait pas envie de montrer. Déjà que pour Connor, c’était un gars faible qui se prostituait pour un A+, alors s’il montrait ses sanglots, ça allait être pire.

Se pinçant les lèvres, Jazzy ne savait pas quoi dire. Il serrait les dents, accusant les critiques et les jugements. Il ne pensait pas Connor si peu compréhensif, rempli de préjugés. C’était pas le Connor qu’il aimait, et qu’il connaissait. Et putain, il avait raison. « Je sais. » Que pouvait-il bien dire d’autre ? Qu’il était désolé ? Ca aurait servi à quoi ? Il aurait préféré rester devant le vendeur japonais plutôt que d’affronter cette colère. A chaque fois que Jazzy se disputait avec Connor, ce dernier se faisait embobiner par Jazzy qui lui faisait les yeux doux ou lui ramenait des cadeaux. Cette fois, c’était différent. Cette fois, Connor l’écrasait. « Ca va ! C’est bon ! J’ai compris ! Stop ! Tu peux arrêter maintenant ! » C’était trop. Il se levait d’un coup. Il avait compris Jazzy. Il allait vers la porte. Il ne s’était même pas rendu compte qu’il avait renversé les sushis sur la table. « Je vais dormir chez Natalie. » L’une de ses meilleures amies dans cette université. Jazzy dormait souvent chez elle quand l’explosion de Connor et lui menaçaient de faire trembler les murs.


ALLES c'est tellement la meilleure  :yaay:  :yaay:  :yaay:  :ÔÔ:  :siffle:  mouton
▬ ▬ ▬ ▬
mon répertoire de rp
pas trop de disponibilité de rp, sauf si coup de coeur bien trop énorme
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
l'illusion de la perfection, feat. ALLES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Qui ose troubler ma tranquillité ? {Pour Illusion}
» La Perfection s'absente
» L'amour est une rose, chaque pétale une illusion, chaque épine une réalité. [PM] & Dorian
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Un entrainement à l'ombre d'une illusion [Pv: Eldaln Silhae et Roy Shinku Hibana]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: