Partagez | 
 
 
 

 l'illusion de la perfection, feat. ALLES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 
avatar
ELLADORA TONKS
MESSAGES : 1630
INSCRIPTION : 19/07/2018
ÂGE : 24
RÉGION : PACA
CRÉDITS : pando

UNIVERS FÉTICHE : HP, city, drama
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2050-finders-keepers-losers-weepers http://www.letempsdunrp.com/t2068-repertoire-d-elladora-tonks http://www.letempsdunrp.com/t2053-supermarket-flowers-for-elladora-tonks
Ella


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Ete 2014. Dans une boîte gay proche de New-York, deux amants s'échauffent. Ils ne se laissent pas le temps de s'aimer, de s'apprivoiser que déjà, ils se poignardent le coeur un peu plus que le temps passe. Ils ne s'en lassent pas, mais continent à se détruire.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
ELLADORA TONKS
MESSAGES : 1630
INSCRIPTION : 19/07/2018
ÂGE : 24
RÉGION : PACA
CRÉDITS : pando

UNIVERS FÉTICHE : HP, city, drama
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2050-finders-keepers-losers-weepers http://www.letempsdunrp.com/t2068-repertoire-d-elladora-tonks http://www.letempsdunrp.com/t2053-supermarket-flowers-for-elladora-tonks
Ella



Jazzy
Jones

J'ai 20 ans et je vis à Brooklyn, France. Dans la vie, je suis étudiant en journalisme et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple, je crois et je le vis plutôt pas bien.

Informations supplémentaires ici.


taron egerton ©️ soft parade


Jazzy savait qu’il se trouverait là-bas. Il avait eu l’info par le serveur qu’il connaissait bien que son mec se trouverait sur la piste de danse du Lost Club. Mais le projet, c’était qu’ils passent la soirée ensemble. A la base.

Depuis peu, Jazzy et ce garçon étaient "ensemble". C’était un bien grand mot, mais ils vivaient un truc fort, et il le savait, que ça pouvait durer. C’était réellement sa première expérience amoureuse avec un homme, il voulait la protéger. Mais ce lapin qu’il venait de lui poser lui mit les nerfs à rude épreuve. Mais il n’était pas nerveux Jazzy, alors il préférait rendre visite à son petit-ami directement dans la boite de nuit où ils passaient beaucoup de soirée.

En entrant dans le bâtiment, une odeur de transpiration et de chaleur lui défonça les narines. Il passa la main sur son front et paya son entrée. Avant de chercher son amant, il but un verre rapidement, un truc alcoolisé à base de perrier, de vodka et de citron. Le truc traître qui vous monte très vite au cerveau et qui vous retourne complètement au bout de deux. Donc Jazzy s’arrêta à un verre et se mit à zoner dans la boite à la recherche du petit con qui lui servait de mec.

Quand il finit par le trouver, il était en train de danser entre les reins d’un trou du cul qui ne songeait qu’à se faire péter le cul. Jazzy oubliait les politesses, les formes et la courtoisie, il s’avança d’un pas décidé vers son amant. « Tu veux que je t’aide ? » Il serra la mâchoire, concentré.
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
ALLES
Féminin MESSAGES : 1638
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope



Connor O'Brady
J'ai 21 ans et je vis à Brooklyn, USA. Dans la vie, je suis étudiant en journalisme et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple, je crois et je le vis trop intensément.




julian schratter ©️ SWEET DISASTER


L’engagement. Une belle connerie. Connor ne s’attendait pas à trouver l’amour. Il n’en avait même pas envie. Et puis ce type était arrivé dans sa vie et l’avait foudroyé sur place. Le rendant accro en deux regards. Vous savez ce que ça fait, que d’être dépendant de quelqu’un ? Connor s’en serait bien passé. Il avait l’impression de perdre les pédales. De ne faire que des conneries. De crever, quand il n’était pas là. Et ça ne faisait que quelques mois. Imaginez dans un an, dans quel état on pourrait le retrouver. Sa fierté n’acceptait pas ça. Il ne voulait pas appartenir à quelqu’un. Par contre… Il voulait que Jazzy lui appartienne. Dans sa tête, c’était tellement le bordel qu’il ne savait plus quel côté regarder. Une chose était certaine en tout cas : il n’était heureux qu’en sa présence.
Alors oui, danser au milieu de tous ces gays d’une façon si provocante ce n’était certainement pas une bonne idée. Mais c’était une vengeance. Il avait surpris Jazzy si proche d’un mec quelques jours auparavant qu’il avait préféré les actes au dialogue. Il était comme ça, Connor. Impulsif. Peut-être un peu con. Mais un con amoureux.

Connor savait que Jazzy le retrouverait. Il avait tout fait pour. Alors quand le garçon débarqua bel et bien, son sourire s’agrandit. Oui, il était fier de son coup. Il n’avait qu’à réfléchir l’autre, avant de se laisser draguer. Merde, son mec, son territoire. Avait-il la bonne solution, ça, c’était une autre histoire. « T’as mis moins de temps que je pensais. » répondit Connor avec ce même sourire débile. Il n’avait même pas eu le temps de fourrer sa langue dans la bouche d’un de ces gars. Bon, concrètement il ne l’aurait pas fait. Même Connor avait des limites. Pour le moment.
Il attrapa Jazzy par les épaules et le guida hors de la piste de danse. Il était là pour se venger, pas pour que les gays matent son mec. « Alors de l’aide serait pas de refus ! Tiens, entre les deux qui sont là-bas, qui est le meilleur coup selon toi ? » Il laissa planer quelques secondes de suspens. « Ah mais non, j’suis con. Le meilleur coup pour toi c’est ce gars qui te draguait l’autre jour. Alors, c’était bien ? Vous avez conclu j’espère. »

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
ELLADORA TONKS
MESSAGES : 1630
INSCRIPTION : 19/07/2018
ÂGE : 24
RÉGION : PACA
CRÉDITS : pando

UNIVERS FÉTICHE : HP, city, drama
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2050-finders-keepers-losers-weepers http://www.letempsdunrp.com/t2068-repertoire-d-elladora-tonks http://www.letempsdunrp.com/t2053-supermarket-flowers-for-elladora-tonks
Ella



Jazzy
Jones

J'ai 20 ans et je vis à Brooklyn, France. Dans la vie, je suis étudiant en journalisme et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple, je crois et je le vis plutôt pas bien.

Informations supplémentaires ici.


taron egerton ©️ soft parade


Il n’avait jamais vécu d’histoire d’amour Jazzy, pas de sérieuse en tout cas. Mais Connor lui était venu dans la gueule comme un coup plus violent qu’à la boxe. Il lui avait écrasé le cœur avec une telle animosité qu’il était obligé de tomber pour ce petit con.
Jazzy n’avait jamais été du genre jaloux, excessif ou possessif. A partir du moment où il était avec quelqu’un, il avait confiance. Aveuglément. Alors il se donnait corps et âme pour se sentir aimer par la personne à qui il donnait tout. Mais Connor lui arrachait chaque effort avec ses poings, sa gueule d’ange et ses pensées bien trop peu innocentes. Jazzy, il avait découvert réellement la sexualité avec Connor. Ce dernier lui apprenait des choses tous les jours, mais il regrettait chaque soir quand il le voyait en train de parler à d’autres mecs ou comme ce soir, en train de danser avec un connard mal habillé.

« T’es un enfoiré, Connor. »
Jazzy se bouscula volontairement pour que son petit-ami lâche sa prise, mais il le suivait quand même. Parce que Jazzy l’aimait, merde. Il fit un commentaire sur les mecs plus loin et le mec qui le draguait la semaine passée. D’autant plus que ce mec qui le draguait, c’était un étudiant avec lequel il montait un projet sur une immersion totale dans le milieu sportif du handicap. « Putain mais c’est qu’un collègue pour un projet pour l’école ! » Une part de lui trouvait ce collègue de travail pas mal du tout. Il avait même songé à l’embrasser, juste pour enrager Connor. Mais il n’aurait pas pu. « Et c’est ça, ta vengeance ? Me faire péter un plomb en te faisant prendre en sandwich par des mecs ? » Il voyait rouge, il était hors de lui. Jazzy, il voulait juste lui fracasser la gueule. Sa gueule d’ange qu’il aimait tant embrasser.

« Ca te fait marrer ? Putain, mais… » Il ne savait plus quoi dire. Il voulait juste que ça cesse, mais il n’arrivait pas à lâcher prise. Il commanda un autre cocktail traître, et il le but d’une traite. C’était le moment pour Jazzy qui ne tenait pas l’alcool d’être un trou du cul. Mais son cœur appartenait à Connor. Alors, pour le lui prouver, il retourna sur la piste de danse, mal à l’aise avec son corps, mais chercha du regard n’importe qui, tant qu’il ne fut pas Connor. Il pensait putain mets moi une main au cul, mets moi une main au cul juste pour voir le visage livide de Connor.



ALLES c'est tellement la meilleure  :yaay:  :yaay:  :yaay:  :ÔÔ:  :siffle:  mouton
▬ ▬ ▬ ▬
mon répertoire de rp
pas trop de disponibilité de rp, sauf si coup de coeur bien trop énorme
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
ALLES
Féminin MESSAGES : 1638
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope



Connor O'Brady
J'ai 21 ans et je vis à Brooklyn, USA. Dans la vie, je suis étudiant en journalisme et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple, je crois et je le vis trop intensément.




julian schratter ©️ SWEET DISASTER


Le dialogue était souvent la meilleure solution. Mais Connor, lui, il préférait combattre le feu par le feu. Il se laissait draguer ? Très bien, alors lui aussi. Et bien en évidence pour qu’il puisse se rendre compte de ce que ça faisait. Il ne put s’empêcher de rire lorsque Jazzy parla d’un projet de groupe. Ah, ça c’était l’excuse facile. « Ah ouais t’es obligé de le bouffer des yeux ton collègue ? T’es proche de tous les gars de la promo comme ça ou c’est juste une exception ? Il est moche en plus de ça. » Connor et la mauvaise foi, volume 10 chapitre 15. « Ouais c’est ma vengeance et elle a l’air de marcher ! » Bon, l’alcool aidait aussi pour les idées débiles parce qu’il n’en était pas à son premier verre.

Connor ne s’était jamais connu spécialement violent, ou aussi con. Il avait réellement changé depuis qu’il avait rencontré Jazzy comme s’il était perpétuellement en colère ou effrayé. C’était épuisant dans le fond et ça le resterait tant qu’ils n’apprendraient pas à communiquer autrement. Mais visiblement ça n’était pas pour ce soir… C’était donc ça l’amour ? Le bonheur d’être en couple ? Ils avaient forcément dû rater quelque chose, une étape, pour en arriver là. Difficile de savoir laquelle.
Mais Jazzy se trompait, ça ne le faisait pas vraiment rire. Sur le moment il avait l’air de prendre les choses avec humour mais au fond toute cette mascarade le blessait aussi. Il ne savait juste pas le dire autrement. C’était ça son problème, il ne savait pas parler. Il fallait toujours qu’il parte dans les extrêmes pour cacher ce qu’il ressentait vraiment, ce qu’il considérait comme une faiblesse en fait.
Tout se passa très vite. Jazzy s’éclipsa sur la piste de danse telle une grosse chienne en chaleur. Et il était beau, son mec. Alors un gars ne tarda pas à se coller à lui pour le toucher de partout. Connor vit rouge. Il s’avança d’un pas bien décidé vers la piste de danse, attrapa l’inconnu par le col et lui mit une droite en plein dans le nez. On ne touchait pas à son homme. Alors que l’autre était un peu sonné, il tourna la tête vers Connor, l’air très sérieux d’un coup. « On s’en va. »

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
ELLADORA TONKS
MESSAGES : 1630
INSCRIPTION : 19/07/2018
ÂGE : 24
RÉGION : PACA
CRÉDITS : pando

UNIVERS FÉTICHE : HP, city, drama
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2050-finders-keepers-losers-weepers http://www.letempsdunrp.com/t2068-repertoire-d-elladora-tonks http://www.letempsdunrp.com/t2053-supermarket-flowers-for-elladora-tonks
Ella



Jazzy
Jones

J'ai 20 ans et je vis à Brooklyn, France. Dans la vie, je suis étudiant en journalisme et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple, je crois et je le vis plutôt pas bien.

Informations supplémentaires ici.


taron egerton ©️ soft parade

Leur relation était basé sur un combat de boxe. Si l’un mettait un coup, l’autre répondait avec violence. C’était chaque jour la même chose. Jazzy était épuisé moralement de cette relation qui n’en finissait plus, mais à chaque fois qu’il prenait la décision de partir, il sentait son coeur crevait un petit peu plus. Alors il continuait à creuser des sillons ses veines, quitte à laisser sa peau.

Jazzy avait chaud, Jazzy buvait dans le verre de ce mec avec qui il dansait, Jazzy ne se souciait plus de Connor. Il avait envie de se libérer de tout ce poids que ce dernier mettait en lui. Jazzy, c’était un gentil garçon, à la base. Un gars un peu naïf qui croyait tout ce qu’il voyait. Il était profondément convaincu que l’amour était à l’origine du monde, et rêvait de vivre une passion au couleur du Titanic. Mais ce n’était pas avec Connor qu’il pourrait vivre cette idylle. Parfois, quand c’était rose, quand ils s’embrassaient, quand ils faisaient l’amour, quand ils s’apprivoisaient doucement, Jazzy se disait que Connor serait l’homme de sa vie, la personne qui lui exploserait le coeur pour le reconstituer à chaque baiser. Mais des soirs comme ce soir lui prouvaient que la vie n’était pas telle qu’il l’imaginait.

Mais en plein mouvement, il tourna la tête et aperçut Connor qui donnait un coup dans la mâchoire du sexy danseur. Il resta con, se demandant réellement s’il venait de faire ça. « Mais ça va pas la tête ?! » Il recula légèrement et se résigna à l’ordre de Connor. Il ne fallait pas faire de vague, sachant qu’ils allaient être viré par le videur s’ils ne se barraient pas avant.

▬ ▬ ▬ ▬

Arrivé devant la boîte, sans personne autour pour les bloquer dans leur guerre à eux, leur difficulté de compréhension, Jazzy secoua le bras brutalement pour faire lâcher prise à Connor.

« C’est quoi ton problème Connor ? C’est normal que t’aille te faire draguer alors qu’on devait passer la soirée ensemble ? TU TE RAPPELLES ? » Jazzy avait tout prévu en plus. Mais comme à son habitude, Connor cherchait à lui faire du mal, encore et encore. « Si t’as envie de te taper quelqu’un, dis le moi, sois honnête putain ! » Il ne pensait pas Connor capable de ça. Ou peut-être que si. Lui, en était-il capable ? Sûrement pas. Il croyait trop à la perfection amoureuse pour ça. Jazzy avait le visage en furie, les larmes aux yeux qu'il tentait de cacher grâce à l'obscurité de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
ALLES
Féminin MESSAGES : 1638
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope



Connor O'Brady
J'ai 21 ans et je vis à Brooklyn, USA. Dans la vie, je suis étudiant en journalisme et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple, je crois et je le vis trop intensément.




julian schratter ©️ SWEET DISASTER


« C’est toi mon problème. Tu entends ? C’est TOI. Ca m’a tellement mis en rage quand t’étais avec ce type, là ! » Il se prit un instant la tête entre ses mains comme s’il était pris d’un puissant mal de crâne. Merde. Il n’avait pas envie d’avoir cette conversation. Il n’était pas prêt pour ça. Quand Connor releva les yeux et malgré la lumière douce de la nuit, il put apercevoir les yeux brillants de son petit-ami. Merde. Il pleurait. Connor n’avait pas voulu qu’ils en arrivent là. Même s’il paraissait parfois dur, parfois con, il n’était pas sans cœur. Et il l’aimait, Jazzy. Sincèrement. Alors il se calma presque instantanément. Il poussa un profond soupir, et se saisit à nouveau du bras de Jazzy pour l’attirer doucement contre lui. On pourrait prendre Connor pour un lunatique. Probablement qu’il l’était. Peut-être même allait-il se remettre à gueuler dans cinq minutes. Mais Jazzy était en train de pleurer et ça lui brisait le cœur. Entre eux, c’était très rapide, toujours. Comme des coups de foudre à répétition qui tapaient là où ça leur chantait. Parfois, ils faisaient simplement plus de peur que de mal. D’autres fois, par contre… Ils foudroyaient l’un ou l’autre sans ménagement.

Il passa son bras dans son dos pour le garder contre lui. Là, c’était quitte ou double : soit Jazzy suivait le mouvement et se calmait, soit ça devenait un véritable rodéo pour le garder dans ses bras. « J’ai été trop loin… Mais te voir avec lui, ça m’a crevé le cœur. J’savais pas comment le dire. » Comme ça, simplement. Après coup ça avait l’air tellement con mais il avait peur d’une chose : réaliser qu’il aimait plus Jazzy que Jazzy ne l’aimait lui. Avec ces deux crises de jalousie à la con, ils étaient à peu près certains d’en être au même point, même si la méthode laissait à désirer. Cela dit : aucun mot d’excuse. Il n’avait pas toujours le réflexe de s’excuser à vrai dire.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
ELLADORA TONKS
MESSAGES : 1630
INSCRIPTION : 19/07/2018
ÂGE : 24
RÉGION : PACA
CRÉDITS : pando

UNIVERS FÉTICHE : HP, city, drama
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2050-finders-keepers-losers-weepers http://www.letempsdunrp.com/t2068-repertoire-d-elladora-tonks http://www.letempsdunrp.com/t2053-supermarket-flowers-for-elladora-tonks
Ella



Jazzy
Jones

J'ai 20 ans et je vis à Brooklyn, France. Dans la vie, je suis étudiant en journalisme et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple, je crois et je le vis plutôt pas bien.

Informations supplémentaires ici.


taron egerton ©️ soft parade

Les secondes passaient mais ça ne comptait pas. Il y avait cette tension, cette électricité dans l’air qui l’empoisonnait. Ca faisait bientôt deux mois qu’ils étaient ensemble, et il ne se rappelle pas la dernière fois qu’il y eut un moment de répit entre eux. Ça avait été une évidence depuis le début, mais chaque jour passait, et chaque jour arrachait un peu plus la patience de Jazzy.

Alors Connor tenta d’apaiser la situation. Mais Jazzy ne le voulait pas. Jazzy voulait entrer en guerre, il voulait exploser. Connor était d’une tendresse sans pareil quand il le voulait. C’était un lunatique, un changeant. Il pouvait être en rage la seconde d’avant et faire l’amour à Jazzy juste après, c’était un garçon que Jazzy avait fini par appréhender et connaitre par cœur.

Et Jazzy le repoussa violemment, en se débattant comme il put. « Mais va te faire foutre ! » Il le poussa de ses deux mains, hurlant de colère et les poings serrés. « Ça t’aide juste à te sentir mieux de faire le mec gentil, mais tu me laisses aucun répit ! » Jazzy secouait la tête. Il soupira fortement et prit la direction de sa voiture. Une part de lui voulait que Connor le suive. Il se retourna brusquement vers Connor pour rajouter une dernière phrase. « Si j’avais su que t’allais faire ta pute en boîte ce soir, j’me serais bien tapé mon collègue de projet. » Et une pointe d’amertume sortie de ses lèvres à la seconde même où les mots pointèrent le bout de leur nez.



ALLES c'est tellement la meilleure  :yaay:  :yaay:  :yaay:  :ÔÔ:  :siffle:  mouton
▬ ▬ ▬ ▬
mon répertoire de rp
pas trop de disponibilité de rp, sauf si coup de coeur bien trop énorme
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
ALLES
Féminin MESSAGES : 1638
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope



Connor O'Brady
J'ai 21 ans et je vis à Brooklyn, USA. Dans la vie, je suis étudiant en journalisme et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple, je crois et je le vis trop intensément.




julian schratter ©️ SWEET DISASTER


Cette étreinte, c’était quitte ou double. Connor donnait une chance à Jazzy de calmer le jeu mais était-il trop tôt pour tenter une réconciliation ? Apparemment oui car Jazzy ne tarda pas à se dégager de ses bras, préférant prendre la fuite plutôt que de parler calmement. Connor le prit assez mal. Même très mal. Parce qu’il avait essayé – certes un peu tardivement – d’ouvrir son cœur et qu’il se faisait totalement jeter par son copain. Et ce n’était pas la première fois que ça se passait comme ça. Alors certes Connor n’était pas très doué pour parler de ses sentiments, il le faisait souvent trop tard, mais à chaque fois qu’il essayait, ça se terminait comme ça. Jazzy n’écoutait pas, comme s’il s’en fichait. Alors c’était un cercle vicieux car plus Jazzy repoussait ce genre de moments, plus Connor préférerait les actes débiles aux paroles. Ca marchait mieux apparemment.

Une dernière provocation de la part de Jazzy. C’était trop. Beaucoup trop. Connor vit de nouveau rouge, il s’approcha de Jazzy et le plaqua contre la voiture pour le regarder dans les yeux. « Si tu oses ne serait-ce que l’embrasser, je te préviens Jazzy, ce sera fini entre nous. Et si t’en as marre de moi alors vas-y, quitte-moi. T’en as les couilles ? J’suis allé trop loin mais tu te gênes pas non plus de ton côté. » C’était facile de le faire passer pour le méchant. Oui, Connor pétait souvent les plombs. Mais Jazzy n’était pas toujours mieux et il avait tendance à l’oublier assez rapidement. Il posa ses mains sur le corps de Jazzy, en fait simplement pour fouiller dans ses poches et récupérer ses clés de voiture. Il se recula ensuite. « On se dispute peut-être, on se déchire peut-être, mais j’tiens pas à ce que tu aies un accident de voiture. Alors tu seras bien gentil de rentrer en taxi. On en prend deux séparés si tu y tiens. » Il était trop énervé pour conduire et il avait bu plus d’un verre. C’était sa façon à lui de montrer qu’il ne voulait pas le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
ELLADORA TONKS
MESSAGES : 1630
INSCRIPTION : 19/07/2018
ÂGE : 24
RÉGION : PACA
CRÉDITS : pando

UNIVERS FÉTICHE : HP, city, drama
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2050-finders-keepers-losers-weepers http://www.letempsdunrp.com/t2068-repertoire-d-elladora-tonks http://www.letempsdunrp.com/t2053-supermarket-flowers-for-elladora-tonks
Ella



Jazzy
Jones

J'ai 20 ans et je vis à Brooklyn, France. Dans la vie, je suis étudiant en journalisme et je m'en sors moyennement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis en couple, je crois et je le vis plutôt pas bien.

Informations supplémentaires ici.


taron egerton ©️ soft parade

Jazzy vouait une haine constante aux guerres de communication avec Connor. Il étouffait dans les bras de son amoureux, mais il n’avait jamais aussi bien respiré la vie que quand il l’embrassait. C’était une contradiction constante, chaque minute à ses côtés. Il n’arrivait pas à voir le bout de cette relation, mais il n’arrivait pas non plus à l’arrêter, parce qu’il avait Connor dans la peau.

Jazzy fut surpris et eut réellement peur quand Connor le colla contre la voiture. Il n’avait pas cette confiance à l’aveugle que tous les couples éprouvaient, même s’il savait pertinemment que Connor ne lèverait pas la main sur lui. Ou peut-être que si ? Il n’était sûr de rien, dans cette idylle. « Mais putain mais c’est toi là ! Il ne s’est rien passé avec l’autre gars, c’est un élève de ma promo, va voir les listes si tu ne me crois pas ! » Il avait besoin de se justifier, pour ne pas passer pour le fou. Il n’avait pas envie que ses propos ne soient déformés, et il savait pertinemment que Connor était parti dans une paranoïa non justifié. Mais c’est comme ça que ça marchait entre eux.

Connor se mit à fouiller dans ses poches, et une pointe d’excitation s’éclaircit dans le bas ventre de Jazzy, éclipsé par la sur-sécurité de son petit ami. S’il faisait ça, c’est parce que Jazzy n’avait plus que quelques points sur son permis, et que les flics avaient la fâcheuse tendance d’arrêter l’étudiant en journalisme à chaque sortie. Et au fond de lui, Jazzy savait que Connor tenait à lui. « Fais pas genre tu t’inquiète pour moi, si c’était le cas, tu serais pas venue ce soir. » Il laissa malgré tout Connor avec ses clefs, et il héla un taxi en allant sur la route. Il avait froid Jazzy. Et il n’avait pas envie de partir. Il était mal, il souffrait. Cette relation le rendait amorphe et il voulait dormir. Mon dieu qu’il aimait Connor.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
l'illusion de la perfection, feat. ALLES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Qui ose troubler ma tranquillité ? {Pour Illusion}
» La Perfection s'absente
» L'amour est une rose, chaque pétale une illusion, chaque épine une réalité. [PM] & Dorian
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Un entrainement à l'ombre d'une illusion [Pv: Eldaln Silhae et Roy Shinku Hibana]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: