Partagez
 
 
 

 I lost you for the last time - Nighteyes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 
Game Over
Game Over
MESSAGES : 967
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur
Donut

I lost you for the last time - Nighteyes - Page 4 Empty


Nathaël Lewis
J'ai 35 ans et je vis à New York, Etats Unis. Dans la vie, je suis tatoueur et propriétaire de ma boutique et je m'en sors vraiment bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis marié avec un homme merveilleux et je le vis plutôt très très bien même si on a des hauts et des bas comme tous les couples.

La vie n'a pas toujours été tendre avec lui. Sa mère l'a abandonné quand il n'avait que quelques mois, dépassée par son rôle de mère. Son père alcoolique l'a foutu à la porte quand il lui a avoué son homosexualité. Il doit tout à son premier patron qui lui a appris le métier de tatoueur et lui a permis d'être celui qu'il est aujourd'hui.
Il a toujours rêvé de pouvoir fonder sa propre famille, d'avoir un couple stable et des enfants, de leur donner tout ce qu'il n'avait pas eu. Et puis un jour il a rencontré Adam. Ca n'a pas toujours été facile, Adam n'était pas le genre d'homme fait pour la vie que recherchait Nathaël mais l'amour triomphe de tout il parait et ça a été le cas pour eux.
Aujourd'hui ils se retrouvent embarqué dans l'aventure la plus stressante qu'ils aient à vivre. Ils tentent d'avoir un enfant, depuis des années maintenant, suite à l'impulsion de Nathaël. Ils sont tout prêt d'atteindre leur but et c'est un soulagement car Nath' a peur de perdre son amour si quelque chose venait à mal se passer.


Adam Levine ©️ tearsflight

J'étais dos tourné à l'entrée du balcon. J'évitais tout le monde et j'espérais qu'on m'oublierait dans mon coin, qu'Adam surtout m'oublierait et ne viendrait pas me parler. Je n'en avais pas la force là tout de suite. J'allais craquer et pleurer. J'allais lui dire à quel point il me manquait. Mais je lui en voulais encore d'être parti comme ça et je ne voulais pas le laisser voir à quel point je souffrais par sa faute.

Je le sentis arriver près de moi, mais je restais stoïque, dos à lui.

« Je suppose que tu as entendu que j’étais là… J’espérais bien que tu y serais aussi. Avant que tu dises quoique ce soit, j’ai pas envie de faire la guerre ce soir. Pas de reproche. Ce que je voulais te dire, c’est que tu me manques. »

Et il me manquait aussi... terriblement mais ça je ne voulais pas lui dire. S'il était mal, si je lui manquais c'était uniquement de sa faute. Il ne fallait pas partir comme il l'avait fait. Il n'aurait pas du me fuir. Je lui demandais juste d'être là avec moi, d'être un couple avant tout et il avait fui...

« Tu peux me suivre dans le salon s’il te plait ? Un autre verre ne nous ferait pas de mal, je suppose. »

Je balançais ma cigarette par dessus le balcon avant de me retourner vers lui. Je le fixais un instant, essayant de ne pas lui laisser voir à quel point j'avais été anéanti par toute cette histoire.

- Ok je te suis... un verre et je rentre.

J'en avais marre d'être ici de toute façon. Je n'aurais jamais du venir dans cette soirée. Je ne voulais pas le croiser. Je ne voulais voir personne de toute façon. Je le suivis dans le salon et posais mon verre vide avant d'en prendre un autre que je vidais à moitié d'un coup. Je ne savais pas pour lui, mais moi j'en avais vraiment besoin.

Je pensais qu'on irait s'installer dans un coin tranquille mais il m'entraina au milieu de la pièce et coupa le son. Je fronçais les sourcils, ne comprenant pas son petit manège.

« S’il vous plaît. J’aimerais profiter de l’occasion pour dire quelque chose à Nathaël. Ca ne prendra que quelques minutes… »

Je fronçais les sourcils en l'entendant parler. Tout le monde accepta avec enthousiasme, s'attendant surement à une grande et belle nouvelle. Moi je stressais juste à l'idée de ce qu'il pourrait raconter devant tout le monde. Notre couple allait mal, je n'étais même pas encore certain de pouvoir appeler ça un couple. Je n'avais pas spécialement envie d'afficher nos soucis là devant tout le monde.

« Comme vous le savez… On a vécu des moments difficiles récemment. Et malheureusement notre couple n’y a pas survécu. Nathaël et moi… sommes plus ou moins séparés depuis un mois. En fait, ça fait un mois que je n’ai pas eu le privilège de le regarder ou l’approcher. »

Ah ben voilà ça y est. C'était merveilleux. J'essayais d'être discret sur notre vie privée et voilà qu'Adam balançait à tous nos amis que notre vie amoureuse était un désastre et qu'il y aurait peut être bien un divorce au bout. Je n'avais pas eu le courage de le faire jusqu'à présent. Je tenais encore trop à lui pour mettre un point final à notre mariage.

Je me sentais mal alors que je voyais tous nos amis nous fixer avec tout un éventail d'expression allant du choc à la tristesse. Se fut encore pire quand Adam se mit à genoux devant moi et me prit la main. Mais putain à quoi est ce qu'il était entrain de jouer?

« Nath, mon amour… Je… Je peux pas vivre sans toi. Un mois, 30 putain de jour, j’ai cru que j’allais crever. Je sais que j’ai fait une connerie. Je sais que j’ai mal géré. Et j’en suis tellement… tellement désolé. J’vais m’améliorer. Arrêter de fuir. Te montrer que je t’aime et que j’ai besoin de toi. Qui sait… reprendre les démarches… »

Je le regardais, alors que des larmes coulaient sur mes joues. Ca y est je craquais. Je ne voulais pas mais putain il avait eu le don de me faire craquer. J'avais cru crever sans lui. J'étais d'ailleurs dans cet état, plus mort vivant que réellement vivant. Je lui demandais rien de tout ça putain. Je pensais même pas à reprendre les démarches pour le moment. Je voulais juste mon mari.

« Je sais que j’ai du culot de te demander ça. Mais… Nathaël… Est-ce que tu voudrais bien m’épouser une deuxième fois ? Renouveler nos vœux, partir en voyage quelques jours… Faire la fête, célébrer notre amour, et te jurer fidélité une seconde fois. »

Mon coeur rata un battement en l'entendant. J'étais entrain de rêver mais putain non ce n'était pas le cas. Il sortit un écrin pour me révéler une bague, une aussi belle que la première, celle qui ne me quittait plus depuis notre mariage. J'étais beaucoup trop ému. Les mots se bloquèrent dans ma gorge et je n'arrivais pas à aligner deux mots. Je sentais que tout le monde attendait ma réponse. Adam me regardait du même air que la première fois, attendant ma réponse comme si sa vie en dépendait.

- Je... oui... oui bien sur.

Je le pris par la main pour le forcer à se relever et le prendre dans mes bras avant de l'embrasser. Je le regardais en pleurant, de joie cette fois. Je venais de retrouver mon amour, celui qui avait disparu quand on avait perdu le bébé.

Un moment plus tard, après que tout le monde nous ait félicité, je parvins à repartir sur la terrasse pour être un peu seul avec lui.

- Tu m'as manqué aussi Adam... terriblement. Ce que tu as fait ce soir... c'est merveilleux. Tu n'étais pas obligé de faire tout ça, parce que je t'aime et... je voulais juste qu'on soit ensemble. On s'en fout des démarches et de tout le reste. Je veux juste mon mari.

J'avais les larmes aux yeux alors que je venais me blottit dans ses bras en pleurant. Il m'avait manqué. J'avais cru devenir fou depuis qu'il était parti. Et maintenant qu'il était là, que je savais qu'il ne partirait plus, je me laissais aller à craquer.



Revenir en haut Aller en bas
 
ALLES
ALLES
Féminin MESSAGES : 2114
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope

I lost you for the last time - Nighteyes - Page 4 Empty


Adam Lewis
J'ai 33 ans et je vis à New-York, USA. Dans la vie, je suis patron d'une maison d'édition et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis marié à l'homme de ma vie et on a des hauts et des bas.

Adam n'a pas toujours été un homme sérieux. Il a eu du mal à se poser avec Nathaël et s'est même comporté comme un con au début de leur histoire. Il avait ce besoin de plaire, de s'amuser. Maintenant il est devenu sérieux et surtout très amoureux de son mari.
Il est assez discret, jovial, taquin. Son point faible, c'est quand il s'agit de parler de ses émotions ou ses sentiments, il a du mal. Que ce soit pour parler d'amour, de tristesse, ce genre de trucs... Et il trouve souvent que les gestes valent mieux que les mots.
Cette histoire de bébé ne le tentait pas beaucoup au début. Il a dit oui parce que Nathaël en avait vraiment envie et accepter d'avoir une famille avec lui c'est ce qu'il considère être un acte d'amour. Il a commencé les démarches seul... Puis Adam a fini par s'y mettre lui aussi, demandant même à Nathaël de l'épouser. Ils sont unis. Cassés par les échecs, mais unis. Et amoureux. Est-ce que ce sera suffisant ? Pas sûr, si Adam affronte cette nouvelle crise comme toutes les autres : en s'enfermant dans son bureau et en rentrant le plus tard possible.


David Giuntoli ©️ Isleys


Il y avait 90% de chance pour que Nathaël l’envoie chier. C’était une opération totalement kamikaze et les chances de survie n’étaient que très faible… Mais oui, Adam aimait vivre dangereusement. Il aurait aussi pu faire autrement. Ne pas annoncer à tout le monde qu’ils étaient en break. Mais Adam n’avait pas vraiment répété son discours, tout était sorti de façon si naturelle qu’il n’avait pas pu le contrôler. Et pourquoi leur cacher la vérité finalement ? Pourquoi s’enfermer dans des mensonges qui auraient fini par les tuer ? Les deux hommes avaient besoin de soutien. Ils avaient besoin d’être entourés par leurs amis et ce n’était pas en mentant qu’on pourrait les aider.
Nath sembla d’abord surpris, puis un peu agacé, et enfin… très ému. Bingo. Il avait su trouver les mots, lui qui ne parlait jamais en public sauf au boulot quand il n’avait pas le choix.

Le temps de réponse fut très long. Nathaël était toujours très doué pour faire durer le suspens dans ces moments-là. Heureusement, il finit par dire… OUI ! Le cœur d’Adam se mit à battre plus vite et les larmes coulèrent toutes seules. Il voulait toujours de lui. Il l’aimait encore. Ils allaient partir tous les deux, juste tous les deux. Trop de bonheur d’un coup il n’avait plus l’habitude. Quand ils s’embrassèrent, se retrouvèrent, il eut la sensation que rien n’était plus important qu’eux. Cette histoire d’enfant ne l’atteignait plus tant il avait eu peur de perdre son mari, l’homme de sa vie. Il put enfin respirer à nouveau.

Il aurait voulu tout de suite s’éclisper pour retrouver son homme. Mais puisqu’il avait choisi de faire ça en public, il fallait assumer… Quand enfin ils se retrouvèrent seuls, il accueillit avec plaisir son homme dans ses bras, frottant son dos pour qu’il arrête de pleurer. « Hey, pleure pas ou je vais pleurer aussi… » Chose qu’il ne se permettait jamais de faire devant les autres. « Je sais chaton, je l’ai compris trop tard. J’aurais jamais dû partir, j’ai été égoïste. Et con en plus parce que j’ai beaucoup souffert aussi… J’veux plus qu’on se sépare. On ira où tu veux. On fera ce que tu veux. Et je sais que j’étais pas obligé mais je voulais te prouver que je pouvais le faire. Que je pouvais aller contre mes blocages pour toi. Je t’aime. » Il déposa un petit baiser dans son cou. « Est-ce qu’on peut rentrer chez nous ? J’ai juste envie d’être avec toi. »

Revenir en haut Aller en bas
 
Game Over
Game Over
MESSAGES : 967
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur
Donut

I lost you for the last time - Nighteyes - Page 4 Empty


Nathaël Lewis
J'ai 35 ans et je vis à New York, Etats Unis. Dans la vie, je suis tatoueur et propriétaire de ma boutique et je m'en sors vraiment bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis marié avec un homme merveilleux et je le vis plutôt très très bien même si on a des hauts et des bas comme tous les couples.

La vie n'a pas toujours été tendre avec lui. Sa mère l'a abandonné quand il n'avait que quelques mois, dépassée par son rôle de mère. Son père alcoolique l'a foutu à la porte quand il lui a avoué son homosexualité. Il doit tout à son premier patron qui lui a appris le métier de tatoueur et lui a permis d'être celui qu'il est aujourd'hui.
Il a toujours rêvé de pouvoir fonder sa propre famille, d'avoir un couple stable et des enfants, de leur donner tout ce qu'il n'avait pas eu. Et puis un jour il a rencontré Adam. Ca n'a pas toujours été facile, Adam n'était pas le genre d'homme fait pour la vie que recherchait Nathaël mais l'amour triomphe de tout il parait et ça a été le cas pour eux.
Aujourd'hui ils se retrouvent embarqué dans l'aventure la plus stressante qu'ils aient à vivre. Ils tentent d'avoir un enfant, depuis des années maintenant, suite à l'impulsion de Nathaël. Ils sont tout prêt d'atteindre leur but et c'est un soulagement car Nath' a peur de perdre son amour si quelque chose venait à mal se passer.


Adam Levine ©️ tearsflight

J'étais blotti dans ses bras, relâchant toute la pression et toute la peine qui s'était accumulé ces derniers temps. Je l'avais retrouvé et j'étais beaucoup trop heureux et soulagé pour réussir à calmer mes pleurs. Je ne voulais plus le lacher. Je ne voulais plus le voir partir.

« Hey, pleure pas ou je vais pleurer aussi… »

Je laissais échapper un petit rire et me redressais en essuyant mes larmes. Je commençais à me calmer, le plus gros étant sorti. Je le regardais, plus soulagé que je ne l'avais été depuis longtemps.

« Je sais chaton, je l’ai compris trop tard. J’aurais jamais dû partir, j’ai été égoïste. Et con en plus parce que j’ai beaucoup souffert aussi… J’veux plus qu’on se sépare. On ira où tu veux. On fera ce que tu veux. Et je sais que j’étais pas obligé mais je voulais te prouver que je pouvais le faire. Que je pouvais aller contre mes blocages pour toi. Je t’aime. »

Je souris doucement en sentant ses lèvres se poser dans mon cou. Ca m'avait manqué tout ça. Il m'avait manqué plus que tout. Ses bras autour de moi, ses baisers sur ma peau, j'avais tellement besoin de lui. Je l'aimais comme un fou, j'étais accro à cet homme et vivre sans lui était impensable, trop douloureux pour que je puisse réellement vivre.

« Est-ce qu’on peut rentrer chez nous ? J’ai juste envie d’être avec toi. »

- Ouais rentrons...

Je pris sa main et l'entrainais hors du balcon. Il nous fallut un moment pour partir, tout le monde tenait à nous féliciter pour notre second mariage et nous dire à quel point ils étaient désolés de ce qui nous était arrivé. Je les saluais tous, leur promettant de les tenir au courant pour la cérémonie, même si j'avais déjà ma petite idée sur la question. La première fois on avait fait un grand et beau mariage avec la famille et les amis. Je voulais quelque chose de différent cette fois. Ce second mariage on allait le faire pour nous avant tout. Pas pour accélérer le processus d'adoption, pas pour faire plaisir à nos proches, ce serait un mariage pour se montrer l'un à l'autre à quel point on s'aimait plus que tout, que notre amour était plus fort que les épreuves qu'on avait pu traverser.

J'étais venu en métro alors je montais dans sa voiture pour rentrer à la maison. Je m'installais sur le siège passager, regardant ma bague.

- Tu n'étais pas obligé de faire tout ça tu sais. C'était autant ma faute que la tienne cette histoire. On était... enfermé dans notre douleur respective et on voyait plus rien. Mais je veux pas te forcer à te lancer à nouveau là dedans si tu ne veux pas. Je veux pas passer mon temps chez un psy à reparler de tout ça. Je veux juste aller de l'avant, vivre avec toi, profiter de toi. Parce que je t'aime plus que tout. Je ne t'échangerais pour rien au monde.

Je lui souris et le regardais tendrement tout en posant ma main sur sa cuisse.

- Et tu n'as plus intérêt à partir. Tu as déjà eu de la chance que je ne brûle pas certaines de tes affaires que je ne citerais pas parce que tu sais très bien de quelles monstruosités je parle. Et tu peux t'estimer heureux qu'elles soient encore là.

Je les détestais c'était vrai mais je ne pouvais me résoudre à l'idée de détruire quoi que ce soit lui appartenant. J'avais tout mis dans des cartons, ses affaires, les photos de nous. J'avais tout rangé dans un coin du grenier mais je n'avais rien jeté.

Revenir en haut Aller en bas
 
ALLES
ALLES
Féminin MESSAGES : 2114
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope

I lost you for the last time - Nighteyes - Page 4 Empty


Adam Lewis
J'ai 33 ans et je vis à New-York, USA. Dans la vie, je suis patron d'une maison d'édition et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis marié à l'homme de ma vie et on a des hauts et des bas.

Adam n'a pas toujours été un homme sérieux. Il a eu du mal à se poser avec Nathaël et s'est même comporté comme un con au début de leur histoire. Il avait ce besoin de plaire, de s'amuser. Maintenant il est devenu sérieux et surtout très amoureux de son mari.
Il est assez discret, jovial, taquin. Son point faible, c'est quand il s'agit de parler de ses émotions ou ses sentiments, il a du mal. Que ce soit pour parler d'amour, de tristesse, ce genre de trucs... Et il trouve souvent que les gestes valent mieux que les mots.
Cette histoire de bébé ne le tentait pas beaucoup au début. Il a dit oui parce que Nathaël en avait vraiment envie et accepter d'avoir une famille avec lui c'est ce qu'il considère être un acte d'amour. Il a commencé les démarches seul... Puis Adam a fini par s'y mettre lui aussi, demandant même à Nathaël de l'épouser. Ils sont unis. Cassés par les échecs, mais unis. Et amoureux. Est-ce que ce sera suffisant ? Pas sûr, si Adam affronte cette nouvelle crise comme toutes les autres : en s'enfermant dans son bureau et en rentrant le plus tard possible.


David Giuntoli ©️ Isleys


« Je sais que je n’étais pas obligé. J’me suis pas senti obligé d’ailleurs. J’ai vraiment envie d’une autre cérémonie, de te voir dans un beau costume… Qu’on reprenne de zéro. C’est un peu symbolique aussi. » Il sourit doucement, jetant un rapide coup d’œil à son homme avant de démarrer la voiture. Il voulait rentrer, l’embrasser de partout, lui faire oublier cette histoire par tous les moyens possibles. « Pour ce qui est du bébé j’ai… Pas vraiment réfléchi à ce que je voulais faire. Mais on pourra en reparler ça je te le promets. » Quelques jours plus tôt il s’était montré catégorique et avait décrété ne plus vouloir tenter cette expérience autant coûteuse en argent qu’en moral. Mais il n’oubliait pas que c’était le désir de son homme, et au fond de lui il savait aussi qu’il en rêvait également. Pas tout de suite… Mais peut-être dans quelques mois.

Le trajet fut un peu long car ils durent repasser à l’hôtel pour récupérer les affaires d’Adam. En effet, n’étant pas certain de son plan, il avait préféré tout laisser là-bas pour ne pas se porter la poisse. Mais l’hôtel étant pourri, ils n’étaient pas restés trop longtemps car clairement, ils méritaient mieux après toutes ces galères.
A peine sortis de la voiture après ce petit détour, il attrapa Nathaël par la taille pour l’embrasser avec passion et amour. Il lui souffla petit mot d’amour à l’oreille avant de l’entraîner chez eux, sa valise dans la main. « T’as pas intérêt à brûler mes affaires ! J’y tiens. Oui, même mon boxer superman, je sais que tu l’aimes pas. » Il sourit largement, taquin. Ils se chamaillaient souvent pour des histoires de fringue car parfois Adam avait des goûts un peu particuliers… Que Nathaël ne partageait pas vraiment. Une fois rentré à la maison, il laissa sa valise dans le couloir et proposa à Nathaël d’aller juste s’installer sur le canapé tous les deux. Ils avaient besoin de repos avant de se mettre à organiser la cérémonie et le voyage.

Contre lui, il soupira de bien-être. Par contre, il avait tout de même une question : « Dis… T’as vu personne pendant notre break hein ? » Sous-entendu : tu n’as vu aucun gars ? Il espérait sincèrement que son homme lui soit resté fidèle, même si dans ce cas précis il n’aurait pas forcément s’agit d’une tromperie.

Revenir en haut Aller en bas
 
Game Over
Game Over
MESSAGES : 967
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur
Donut

I lost you for the last time - Nighteyes - Page 4 Empty


Nathaël Lewis
J'ai 35 ans et je vis à New York, Etats Unis. Dans la vie, je suis tatoueur et propriétaire de ma boutique et je m'en sors vraiment bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis marié avec un homme merveilleux et je le vis plutôt très très bien même si on a des hauts et des bas comme tous les couples.

La vie n'a pas toujours été tendre avec lui. Sa mère l'a abandonné quand il n'avait que quelques mois, dépassée par son rôle de mère. Son père alcoolique l'a foutu à la porte quand il lui a avoué son homosexualité. Il doit tout à son premier patron qui lui a appris le métier de tatoueur et lui a permis d'être celui qu'il est aujourd'hui.
Il a toujours rêvé de pouvoir fonder sa propre famille, d'avoir un couple stable et des enfants, de leur donner tout ce qu'il n'avait pas eu. Et puis un jour il a rencontré Adam. Ca n'a pas toujours été facile, Adam n'était pas le genre d'homme fait pour la vie que recherchait Nathaël mais l'amour triomphe de tout il parait et ça a été le cas pour eux.
Aujourd'hui ils se retrouvent embarqué dans l'aventure la plus stressante qu'ils aient à vivre. Ils tentent d'avoir un enfant, depuis des années maintenant, suite à l'impulsion de Nathaël. Ils sont tout prêt d'atteindre leur but et c'est un soulagement car Nath' a peur de perdre son amour si quelque chose venait à mal se passer.


Adam Levine ©️ tearsflight

« Je sais que je n’étais pas obligé. J’me suis pas senti obligé d’ailleurs. J’ai vraiment envie d’une autre cérémonie, de te voir dans un beau costume… Qu’on reprenne de zéro. C’est un peu symbolique aussi. »

Je souris en l'entendant parler. C'était vrai que ça nous ferait du bien, ce second mariage. La première fois c'était plus pour le bébé qu'on s'était marié. On voulait faciliter les procédures d'adoption alors on s'était marié. Mais cette fois ce serait pour nous. On allait le faire parce qu'on en avait envie. Je voulais qu'on se prouve qu'on s'aimait toujours autant, que notre couple ne se limitait pas à cette envie d'être parent. On allait se marier, j'allais prouver à mon homme que je l'aimais plus que tout et qu'il n'y avait que lui qui comptait.

« Pour ce qui est du bébé j’ai… Pas vraiment réfléchi à ce que je voulais faire. Mais on pourra en reparler ça je te le promets.

Je secouais la tête en l'entendant parler. Je ne voulais même pas y penser pour le moment. J'étais trop heureux de le retrouver pour retomber dans une dispute avec lui.

- N'en parlons pas. On a tout notre temps pour ça. Je veux juste qu'on rentre chez nous et profiter de toi.

Il m'avait trop manqué, beaucoup trop. Je n'étais plus qu'une loque sans lui. Je ne voulais pas penser à tout ça, juste me blottir dans ses bras, l'embrasser, retrouver son odeur qui m'enivre, m'endormir dans ses bras... je ne voulais rien de plus.

Je l'attendais dans la voiture pendant qu'il allait chercher ses affaires à l'hôtel. Il rentrait. Je ne pouvais m'empêcher de sourire à cette idée. Je pensais passer une soirée désastreuse, m'enfuir quand j'en aurais l'occasion, mais au lieu de ça je rentrais chez moi avec mon mari.

Je lui souris alors qu'il remontait dans la voiture, lui volant doucement un baiser. On rentrait à la maison et je me laissais entrainer, me laissant faire alors qu'il m'enlaçait pour m'embrasser. Je lui répondais, mettant tout mon amour dans ce baiser. Il m'avait tellement manqué. Je ne pourrais jamais me passer de lui.

« T’as pas intérêt à brûler mes affaires ! J’y tiens. Oui, même mon boxer superman, je sais que tu l’aimes pas. »

Je souriais en l'entendant. Oh oui je le détestais ce boxer superman. Il était tellement usé qu'il pendouillait de tous les côtés. Je me demandais comment il arrivait à le faire tenir encore sur ses fesses. Pourtant lui il l'adorait. Jamais je ne pourrais le jeter même si je le détestais, c'était lui. Je ne pouvais pas me séparer de quelque chose qui était tellement important pour lui.

Je le laissais m'entrainer sur le canapé et me blottis dans ses bras. Je fermais les yeux un instant, profitant juste de le sentir contre moi à nouveau. Je ne voulais pas encore penser aux sujets qui fachaient, à ces cartons contenant toutes ses affaires, les photos, les souvenirs, qui se trouvaient dans un coin de la maison.

« Dis… T’as vu personne pendant notre break hein ? »

Je rouvrais les yeux face à cette question. Je comprenais qu'il se pose des questions. On avait été séparé... j'aurais très bien pu. Mais je n'aurais pas pu ne serait ce qu'y penser. Je l'aimais trop pour avoir envie de faire quelque chose avec quelqu'un d'autre. Je ne voulais que lui. Mais je prenais peur. Est ce que lui... il était allé voir ailleurs?

- Non... je n'aurais pas pu... je suis resté ici la plupart du temps. Je jonglais entre le boulot et la maison. Et... et toi?

J'attendais anxieux sa réponse. J'avais peur et je ne savais pas si je pourrais le supporter s'il l'avait fait.



Revenir en haut Aller en bas
 
ALLES
ALLES
Féminin MESSAGES : 2114
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope

I lost you for the last time - Nighteyes - Page 4 Empty


Adam Lewis
J'ai 33 ans et je vis à New-York, USA. Dans la vie, je suis patron d'une maison d'édition et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis marié à l'homme de ma vie et on a des hauts et des bas.

Adam n'a pas toujours été un homme sérieux. Il a eu du mal à se poser avec Nathaël et s'est même comporté comme un con au début de leur histoire. Il avait ce besoin de plaire, de s'amuser. Maintenant il est devenu sérieux et surtout très amoureux de son mari.
Il est assez discret, jovial, taquin. Son point faible, c'est quand il s'agit de parler de ses émotions ou ses sentiments, il a du mal. Que ce soit pour parler d'amour, de tristesse, ce genre de trucs... Et il trouve souvent que les gestes valent mieux que les mots.
Cette histoire de bébé ne le tentait pas beaucoup au début. Il a dit oui parce que Nathaël en avait vraiment envie et accepter d'avoir une famille avec lui c'est ce qu'il considère être un acte d'amour. Il a commencé les démarches seul... Puis Adam a fini par s'y mettre lui aussi, demandant même à Nathaël de l'épouser. Ils sont unis. Cassés par les échecs, mais unis. Et amoureux. Est-ce que ce sera suffisant ? Pas sûr, si Adam affronte cette nouvelle crise comme toutes les autres : en s'enfermant dans son bureau et en rentrant le plus tard possible.


David Giuntoli ©️ Shiya


« Non je n’ai vu personne d’autre non plus. Enfin… Sauf le réceptionniste de l’hôtel qui me voyait rentrer tous les soirs avec un visage affreux. Aucune chance que je lui ai plu comme ça ! » dit-il avec un peu d’humour. En vérité il ne se souvenait même plus de si c’était un réceptionniste ou une réceptionniste, et il s’en fichait totalement. Il n’avait pas regardé d’autres hommes pendant ce break et si leur histoire avait été terminée, alors il aurait mis un moment avant de rechercher l’amour à nouveau. L’aurait-il fait d’ailleurs ? On ne le saurait jamais. « J’aurais aimé qu’on ne perde pas tout ce temps… Je vais profiter de toi à fond maintenant. Tu sais… J’y ai beaucoup réfléchi, et je crois que je devrais embaucher au boulot. Quelqu’un qui me seconderait. Pour que je passe plus de temps avec toi. » Il allait avoir du mal à confier son entreprise à quelqu’un d’autre mais désormais il voulait faire passer son couple avant tout le reste. Il le fallait. Ils passèrent le reste de la soirée à parler de la future cérémonie, du voyage de noces et de tout ce qu’ils envisageaient ensemble. Car leur premier mariage avait été très rapide, presque inexistant. Des signatures à la mairie et un dîner à quatre au restaurant. Si l’amour ne nécessitait pas de grandes cérémonies, Adam avait toujours été triste de ne pas pouvoir offrir un beau mariage à son amoureux. Il allait se rattraper très bientôt.

***

Quelques mois étaient passés depuis leur break. Adam avait tenu sa promesse et il avait engagé un associé qui l’aidait à tenir son entreprise, il avait par conséquent plus de temps pour Nathaël qui semblait se remettre petit à petit de leur dernier échec. Bien sûr, ils étaient parfois encore tristes, mais ils surmontaient l’épreuve ensemble comme ils auraient dû le faire depuis le début.
Aujourd’hui c’était le grand jour ! Ils allaient enfin se marier. Enfin, se remarier. Mais c’était une vraie cérémonie. Et Adam était stressé… Il ne l’avait pas été la première fois, alors il l’était aujourd’hui. Lui qui avait un balai dans le cul quand il s’agissait d’ouvrir son cœur en public, il allait devoir le faire aujourd’hui devant leur famille et amis. Il s’était entraîné plusieurs fois à réciter un discours devant le miroir… Mais ça n’était pas toujours très concluant. Qui vivra verra…
Il était tellement stressé qu’il n’arrivait pas à faire son nœud papillon. Trois fois qu’il essayait et que ça ne donnait rien. Alors qu’il se préparait dans la chambre et son homme dans la salle de bains – ils n’étaient pas non plus à respecter la tradition de ne pas se voir avant le mariage, après tout ils étaient déjà mariés – il se dirigea vers la salle de bains et frappa à la porte. « Chaton… J’arrive pas à faire mon nœud pap, j’peux entrer ? »

Revenir en haut Aller en bas
 
Game Over
Game Over
MESSAGES : 967
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur
Donut

I lost you for the last time - Nighteyes - Page 4 Empty


Nathaël Lewis
J'ai 35 ans et je vis à New York, Etats Unis. Dans la vie, je suis tatoueur et propriétaire de ma boutique et je m'en sors vraiment bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis marié avec un homme merveilleux et je le vis plutôt très très bien même si on a des hauts et des bas comme tous les couples.

La vie n'a pas toujours été tendre avec lui. Sa mère l'a abandonné quand il n'avait que quelques mois, dépassée par son rôle de mère. Son père alcoolique l'a foutu à la porte quand il lui a avoué son homosexualité. Il doit tout à son premier patron qui lui a appris le métier de tatoueur et lui a permis d'être celui qu'il est aujourd'hui.
Il a toujours rêvé de pouvoir fonder sa propre famille, d'avoir un couple stable et des enfants, de leur donner tout ce qu'il n'avait pas eu. Et puis un jour il a rencontré Adam. Ca n'a pas toujours été facile, Adam n'était pas le genre d'homme fait pour la vie que recherchait Nathaël mais l'amour triomphe de tout il parait et ça a été le cas pour eux.
Aujourd'hui ils se retrouvent embarqué dans l'aventure la plus stressante qu'ils aient à vivre. Ils tentent d'avoir un enfant, depuis des années maintenant, suite à l'impulsion de Nathaël. Ils sont tout prêt d'atteindre leur but et c'est un soulagement car Nath' a peur de perdre son amour si quelque chose venait à mal se passer.


Adam Levine ©️ tik tok

« Non je n’ai vu personne d’autre non plus. Enfin… Sauf le réceptionniste de l’hôtel qui me voyait rentrer tous les soirs avec un visage affreux. Aucune chance que je lui ai plu comme ça ! »

Je ris légèrement, soulagé de savoir qu'il n'avait pas été voir ailleurs. Je savais que je ne pouvais pas lui en vouloir s'il l'avait fait. On était séparés à ce moment là. Il avait le droit de... de coucher avec qui il voulait. Mais j'étais soulagé. Je crois que je n'aurais pas supporté de savoir que quelqu'un d'autre avait été avec lui. Il restait mon homme, mon mari, malgré la pause que nous avions eu.

« J’aurais aimé qu’on ne perde pas tout ce temps… Je vais profiter de toi à fond maintenant. Tu sais… J’y ai beaucoup réfléchi, et je crois que je devrais embaucher au boulot. Quelqu’un qui me seconderait. Pour que je passe plus de temps avec toi. »

Je souris, rassuré d'entendre ses bonnes résolutions. Je ferais tout pour qu'il les tienne, qu'on puisse passer du temps ensemble et se retrouver. C'était ce que je voulais pour pouvoir affronter tout ça. Retrouver mon mari, notre couple, qu'on soit ensemble tous les deux et qu'on mette de côté toutes les épreuves qu'on avait traversé. Parce qu'après tout, le plus important c'était que je l'aimais et que j'étais bien avec elle. Je pourrais vivre sans enfant mais je ne pourrais pas vivre sans lui.

On passa le reste de la soirée à discuter et à parler surtout de notre mariage. Il avait toujours été frustré de ne pas avoir pu me donner un beau mariage. Moi je m'en fichais. L'important ce n'était pas la façon dont on disait oui mais l'homme à qui on le disait. Notre mariage avait été l'un des plus beaux jours de ma vie et cela peu importe le fait qu'on l'ai fait à la mairie avec seulement deux témoins.

*~*~*~*

Et on y était. Quelques mois avaient passés et le grand jour était arrivé. Le temps avait filé à toute vitesse. On avait été tellement occupé à organiser tout ça. Adam avait tenu ses promesses. Il avait engagé un assistant. Il rentrait déjà plus tôt le soir à la maison. On passait plus de temps ensemble, à profiter, à organiser le mariage. On surmontait tout ça petit à petit mais on y arrivait.

J'étais dans la salle de bain, terminant d'enfiler mon costume et de faire mon noeud papillon. Il était dans la chambre à côté, se préparant lui aussi. Pour un second mariage, on n'allait pas respecter les traditions à la lettre. On ne s'était pas séparé cette nuit, je ne l'aurais pas supporté de toute façon. On allait partir sur le lieu de la cérémonie chacun de notre côté et on se retrouverait là bas mais pour le moment on restait ensemble.

Je souris en entendant frapper à la porte. On arrivait pas à rester séparé plus de quelques minutes alors toute une nuit...

« Chaton… J’arrive pas à faire mon nœud pap, j’peux entrer ? »

- Oui bien sur entre.

J'étais prêt de toute façon. J'avais enfilé mon costume bleu marine. Mon noeud papillon était déjà parfaitement noué sur mon cou. Je me retournais et le regardais entrer en souriant. Il était sublime dans son costume, plus beau encore que le jour de notre premier mariage.

Je m'approchais de lui et récupérais le noeud avant de le passer autour de son cou pour commencer à le nouer.

- Tu es nerveux?

Je le connaissais par coeur. Je le voyais bien à la façon dont il se tenait. Il n'avait pas de mal à nouer son noeud en général mais là, il devait être trop nerveux pour y arriver. Et j'avais une petite idée de la raison de sa nervosité.

- Je n'ai pas besoin de grand et beau discours tu sais. Juste un je t'aime, je suis heureux de t'épouser à nouveau ça me suffit tu sais.

Je savais que ce n'était pas le genre à parler ouvertement de ses sentiments et ça m'était égal. Je savais ce qu'il ressentait pour moi. Je le voyais tous les jours dans les petites attentions qu'il avait pour moi, dans le fait qu'il ait pris cet assistant ou encore qu'il ait voulu qu'on se marie à nouveau. Je n'avais pas besoin de grande déclaration en public. Je savais qu'il m'aimait.



Revenir en haut Aller en bas
 
ALLES
ALLES
Féminin MESSAGES : 2114
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope

I lost you for the last time - Nighteyes - Page 4 Empty


Adam Lewis
J'ai 33 ans et je vis à New-York, USA. Dans la vie, je suis patron d'une maison d'édition et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis marié à l'homme de ma vie et on a des hauts et des bas.

Adam n'a pas toujours été un homme sérieux. Il a eu du mal à se poser avec Nathaël et s'est même comporté comme un con au début de leur histoire. Il avait ce besoin de plaire, de s'amuser. Maintenant il est devenu sérieux et surtout très amoureux de son mari.
Il est assez discret, jovial, taquin. Son point faible, c'est quand il s'agit de parler de ses émotions ou ses sentiments, il a du mal. Que ce soit pour parler d'amour, de tristesse, ce genre de trucs... Et il trouve souvent que les gestes valent mieux que les mots.
Cette histoire de bébé ne le tentait pas beaucoup au début. Il a dit oui parce que Nathaël en avait vraiment envie et accepter d'avoir une famille avec lui c'est ce qu'il considère être un acte d'amour. Il a commencé les démarches seul... Puis Adam a fini par s'y mettre lui aussi, demandant même à Nathaël de l'épouser. Ils sont unis. Cassés par les échecs, mais unis. Et amoureux. Est-ce que ce sera suffisant ? Pas sûr, si Adam affronte cette nouvelle crise comme toutes les autres : en s'enfermant dans son bureau et en rentrant le plus tard possible.


David Giuntoli ©️ Shiya


Tout avait changé dernièrement. Ils étaient bien sûr toujours malheureux, en manque d’un enfant à aimer. Mais ils vivaient les choses autrement. Ensemble. Nathaël avait l’air un peu plus comblé qu’il ne l’était ces derniers mois et Adam faisait absolument tout son possible pour que son bonheur grandisse de plus en plus. Bien sûr il ne lui ferait jamais oublier cette envie de bébé. Lui-même ne parvenait pas à s’en départir. Mais ils devaient vivre avec. Et pour l’heure, ils allaient s’offrir des petites vacances en amoureux. Quand ils rentreraient, ils pourraient reparler d’enfant, de quoi faire. S’ils tentaient encore d’adopter, ou bien une mère porteuse… Ou s’ils abandonnaient totalement ce projet – ce qui n’était pas franchement une hypothèse plausible. Pour l’heure, sa plus grosse préoccupation était de nouer ce maudit nœud papillon. Et ce discours qu’il devait faire. Alors il demanda le secours de son amoureux et rentra donc dans la salle de bains après avoir obtenu l’autorisation. « Un peu. La dernière fois on avait passé beaucoup moins de temps à préparer, en même temps… » Des costumes, des bagues, un maire, et voilà ! Pour autant il ne regrettait pas son idée. Il voulait lui aussi de ce deuxième mariage. C’était symbolique, et un mariage, c’était censé être le plus beau jour d’une vie. Le premier ne correspondait pas vraiment aux critères de plus beau.

Nathaël tenta alors de le rassurer et Adam ne put que sourire à ses paroles. Il savait bien qu’il n’était pas obligé. Mais Adam voulait encore une fois montrer ses efforts, montrer qu’il pouvait changer. Il voulait juste impressionner son homme, ignorer les autres. « Je sais… Mais j’ai déjà fait l’impasse sur le serment la première fois. Je veux que ce soit parfait. » Une fois que Nath eut fini de faire son nœud, il déposa un baiser sur son front et le remercia. Il prit ensuite une profonde inspiration et le laissa terminer sa préparation, commençant à faire les cents pas de son côté. Son nœud l’étouffait déjà…

Ils s’étaient mis d’accord. Ils arriveraient dans deux voitures séparées, comme dans un vrai mariage. Mais Adam n’était pas franchement ravi de cette idée maintenant qu’ils y étaient. Il aurait voulu partager chaque seconde avec son homme, puiser dans sa force pour se donner du courage. Mais tant pis, il allait bien survivre à un trajet en voiture non ? « Faut vraiment qu’on y aille, on va être en retard. Un bisou avant ? » Il l’attrapa par le col et lui vola un bisou qui se voulait réconfortant. Ils se séparèrent par la suite et montèrent chacun dans une voiture pour rejoindre le lieu du mariage, un sublime parc. En espérant que le soleil ne s’en aille pas au milieu de la cérémonie, ou qu’aucune des voitures ne tombe en panne. En tout cas, dans la sienne, il ne se sentait pas très bien…

Revenir en haut Aller en bas
 
Game Over
Game Over
MESSAGES : 967
INSCRIPTION : 10/07/2018
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : City, dérivé de films/séries/livres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur
Donut

I lost you for the last time - Nighteyes - Page 4 Empty


Nathaël Lewis
J'ai 35 ans et je vis à New York, Etats Unis. Dans la vie, je suis tatoueur et propriétaire de ma boutique et je m'en sors vraiment bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis marié avec un homme merveilleux et je le vis plutôt très très bien même si on a des hauts et des bas comme tous les couples.

La vie n'a pas toujours été tendre avec lui. Sa mère l'a abandonné quand il n'avait que quelques mois, dépassée par son rôle de mère. Son père alcoolique l'a foutu à la porte quand il lui a avoué son homosexualité. Il doit tout à son premier patron qui lui a appris le métier de tatoueur et lui a permis d'être celui qu'il est aujourd'hui.
Il a toujours rêvé de pouvoir fonder sa propre famille, d'avoir un couple stable et des enfants, de leur donner tout ce qu'il n'avait pas eu. Et puis un jour il a rencontré Adam. Ca n'a pas toujours été facile, Adam n'était pas le genre d'homme fait pour la vie que recherchait Nathaël mais l'amour triomphe de tout il parait et ça a été le cas pour eux.
Aujourd'hui ils se retrouvent embarqué dans l'aventure la plus stressante qu'ils aient à vivre. Ils tentent d'avoir un enfant, depuis des années maintenant, suite à l'impulsion de Nathaël. Ils sont tout prêt d'atteindre leur but et c'est un soulagement car Nath' a peur de perdre son amour si quelque chose venait à mal se passer.


Adam Levine ©️ tik tok

« Un peu. La dernière fois on avait passé beaucoup moins de temps à préparer, en même temps… »

Je souris en l'entendant parler. Il était nerveux oui mais pas qu'un peu, un peu beaucoup je dirais. Je le connaissais mon Adam et je savais que ce n'était pas son truc tout ça, être le centre de l'attention, les discours... Il n'aimait pas ça et je le savais très bien. Je lui avais même dit à plusieurs reprises que ce n'était pas la peine de faire tout ça. Je n'avais pas besoin d'un grand mariage, le premier m'avait amplement suffit. Ce n'était peut être pas le grand et beau mariage dont tout le monde rêvait mais moi il m'avait suffit. J'avais épousé l'homme que j'aimais, rien d'autre n'avait d'importance. Mais il avait insisté et je n'avais pas eu le courage de lui dire non. Ca nous avait fait du bien de toute façon. On s'était retrouvé autour d'un projet commun qui n'était pas celui d'avoir à tout prix un enfant. On avait passé plus de temps ensemble à parler de nous, de ce qu'on voulait pour ce mariage et même à planifier notre voyage de noces. Rien que d'y penser j'avais déjà hâte d'y être. Alors s'était bien finalement, parce que j'avais retrouvé mon mari.

« Je sais… Mais j’ai déjà fait l’impasse sur le serment la première fois. Je veux que ce soit parfait. »

Je souris de plus belle. Encore et toujours cette obsession pour que tout soit parfait. Ca le serait j'en étais certain. Même si tout ne se passait pas parfaitement je m'en foutais. Il était là, si beau et si parfait, et j'allais l'épouser à nouveau. Je n'aurais pas pu être plus heureux que maintenant.

- Ca le sera. Mon mari est beaucoup trop beau pour que ça ne le soit pas.

Je le laissais finalement, le laissant faire les cent pas, toujours aussi stressé pendant que de mon côté j'attendais mon chauffeur. J'avais au moins voulu respecter cette tradition même si on s'était préparé ensemble. J'allais partir avec celui qui jouerait le rôle de père pour moi pendant la cérémonie. Je ne comptais pas sur mes parents, je ne pouvais même pas dire que j'en avais vraiment. Mais j'avais Steve, le premier qui m'avait donné une chance, celui qui m'avait appris mon métier, qui m'avait montré que je valais quelque chose. Je ne travaillais plus avec lui mais je restais quand même un contact. C'était plus qu'un mentor ou même qu'un ami. C'était normal pour moi qu'il soit là à ce moment là.

Je partis finalement le rejoindre, souriant en le voyant dans cet état de nerf.

« Faut vraiment qu’on y aille, on va être en retard. Un bisou avant ? »

Je me laissais faire alors qu'il venait me prendre par le col pour m'embrasser. Je me reculais finalement en souriant, restant dans ses bras un instant de plus.

- Arrête de t'angoisser, tout va bien se passer. Et puis même si on est en retard ce n'est pas grave. On est les mariés on a le droit d'arriver en retard si on veut.

Je me retournais en entendant sonner à la porte. Je l'embrassais une dernière fois avant d'aller rejoindre mon ami dans sa voiture. Il sourit d'ailleurs en voyant Adam passer, son état de stress se voyant clairement sur son visage.

"Je crois qu'il est stressé non?"

Je ris avec lui alors qu'il démarrait pour rejoindre le lieu de la cérémonie.

- Légèrement. Il est un peu stressé à l'idée de parler en public. Il n'aime pas ça mais il tient absolument à le faire alors...

Il n'ajouta rien de plus. Il le connaissait. Il savait par quoi on était passé. Il était la seule personne à qui j'avais parlé de notre rupture. Alors il savait très bien pourquoi Adam faisait tout ça. On resta quelques minutes silencieux avant de se mettre à parler joyeusement de sujets et d'autres. Je pensais sans cesse à Adam, l'imaginant entrain de stresser dans son coin.

Puis finalement se fut à mon tour de stresser. Je me tenais dans une salle du château, attendant que ce soit mon tour. Par la fenêtre, je pouvais voir le parc avec son lac et juste à côté les chaises blanches alignées, l'arche au bout recouverte de voiles blancs, les fleurs disposées un peu partout... le tableau était idyllique mais ce qui attirait mon regard, c'était la silhouette d'Adam terminant de remonter l'allée et s'installant sous l'arche.

"Tu es prêt?"

Je me retournais en souriant vers Steve. J'étais plus prêt que jamais. Je ne stressais pas. J'étais juste heureux.

Je pris son bras et m'élançait avec lui. J'entendais vaguement la musique que nous avions choisi m'accompagner alors que je marchais. Je faisais à peine attention aux visages qui se retournaient vers moi en souriant. Je ne voyais que lui au bout de l'allée. Je sentais mon coeur battre la chamade. Je l'aimais tellement...





Revenir en haut Aller en bas
 
ALLES
ALLES
Féminin MESSAGES : 2114
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope

I lost you for the last time - Nighteyes - Page 4 Empty


Adam Lewis
J'ai 33 ans et je vis à New-York, USA. Dans la vie, je suis patron d'une maison d'édition et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis marié à l'homme de ma vie et on a des hauts et des bas.

Adam n'a pas toujours été un homme sérieux. Il a eu du mal à se poser avec Nathaël et s'est même comporté comme un con au début de leur histoire. Il avait ce besoin de plaire, de s'amuser. Maintenant il est devenu sérieux et surtout très amoureux de son mari.
Il est assez discret, jovial, taquin. Son point faible, c'est quand il s'agit de parler de ses émotions ou ses sentiments, il a du mal. Que ce soit pour parler d'amour, de tristesse, ce genre de trucs... Et il trouve souvent que les gestes valent mieux que les mots.
Cette histoire de bébé ne le tentait pas beaucoup au début. Il a dit oui parce que Nathaël en avait vraiment envie et accepter d'avoir une famille avec lui c'est ce qu'il considère être un acte d'amour. Il a commencé les démarches seul... Puis Adam a fini par s'y mettre lui aussi, demandant même à Nathaël de l'épouser. Ils sont unis. Cassés par les échecs, mais unis. Et amoureux. Est-ce que ce sera suffisant ? Pas sûr, si Adam affronte cette nouvelle crise comme toutes les autres : en s'enfermant dans son bureau et en rentrant le plus tard possible.


David Giuntoli ©️ Shiya


Dans sa voiture, Adam ne se sentait vraiment pas bien. Il était seul avec un chauffeur qui était aussi bavard que lui, alors je vous laisse imaginer le tableau. Non, personne pour l’accompagner parce qu’Adam n’avait pas grand-monde dans sa vie. Ca ne le dérangeait pas. Ce qui l’embêtait, c’était que Nathaël n’était pas là pour lui à cet instant et qu’il en aurait franchement eu besoin. Bien sûr il ne lui en voulait pas. Il comprenait cette tradition, comprenait que son homme veuille se retrouver avec Steve. Il n’était pas jaloux ni rien et il était même content pour Nathaël. Enfin, content… Là, tout ce qui l’obsédait, c’était la cérémonie et tout ce stress qu’il éprouvait. C’était ridicule. Il avait un sérieux problème hein !

Alors pour se calmer il tentait de penser à son homme en costume. Comme il serait beau. Comme il serait enfin heureux. Pour cette deuxième chance, Adam serait un meilleur mari. Il se l’était promis, et il allait le lui promettre. Et ce voyage allait leur faire beaucoup de bien. Après, peut-être reparleraient-ils de bébé, ou peut-être pas mais ils ne devaient plus se mettre la pression.

C’était le grand moment. Quand il descendit de la voiture, il eut besoin de quelques secondes pour se lancer. Un de leurs amis communs, plus ami de Nathaël que d’Adam mais ami commun quand même, accepta de l’accompagner jusqu’à l’autel, juste histoire de dire. Adam le remercia alors qu’il attendait désormais son amoureux, le regard fixé vers le château. Détends-toi. Détends-toi. Respire. Son nœud était beaucoup trop serré, il n’arrivait plus à respirer.

Le voilà. Beau comme jamais. Avec le sourire aux lèvres. Alors que Nathaël s’avançait vers lui, l’autre homme commença à se détendre un peu. Il n’avait qu’une hâte : qu’il arrive à son niveau pour lui prendre la main et ne plus jamais la lâcher. Après de longues secondes lui paraissant interminables, le voilà enfin à ses côtés. Il se saisit de sa main très vite, le regardant dans les yeux pour oublier tout le reste. « Tu es tellement beau Nath… J’ai une chance folle. » Il lui sourit.

Quelques mots chuchotés plus tard, la cérémonie commença. Mais Adam n’écouta pas grand-chose, serrant plus ou moins fort la main de son amoureux.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


I lost you for the last time - Nighteyes - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
I lost you for the last time - Nighteyes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» All Time Low
» 07. It's Coffee Time !
» In my Time. Dick Cheney.
» Our time is running out [ Silk ].

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: