Partagez | 
 
 
 

 She told me that she loved me by the water fountain Ft. Floof

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 
avatar
Puggerino
Masculin MESSAGES : 441
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Pug Land
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Pigeon



Joshua
J'ai 22 ans et je vis à Buffalo, USA. Dans la vie, je suis chanteur/compositeur et je m'en sors relativement bien. Je suis connu dans mon coin de pays et il m'arrive de faire des petites tournée et concerts.




Alec Benjamin
Un après midi plutôt agréable en soit, à gagner sa vie avec ce qu'il aimait faire. En compagnie de sa guitare et de sa voix, il avait comblé le silence d'un café qui faisait plus fancy que la moyenne, qui se permettait ce petit luxe d'avoir un humain plutôt que la radio. Il ne faisait pas dans le métal, plutôt dans le soft poétique avec des histoires qui ne risquaient pas de choquer des âmes sensibles. Il n'avait pas la voix bien choquante non plus, le genre deep à la Kratos qui ne faisait que de créer une tension. À savoir quand allait-il se mettre à crier et briser sa boîte à cordes. On n'avait rarement vu un café aussi remplis par une bande de jeunes en grande majorité. Mais hey, il avait fait un bon coup d'argent pour les vendeurs de liquides noir, qui avait bien apprécié au final ce donnant-donnant.

Il devait bien être au alentour de fin d'après-midi lorsqu'il avait quitté, préférait le bus plutôt que le taxi pour le coup, pouvant encore se permettre de vivre parmi les humains sans risque de se faire demander en mariage 50 fois par jour. Il n'avait pas réussi à éviter l'heure de pointe, se trouvant malgré tout une petit place à côté d'un jeune homme qui faisait son âge. La place idéale avec un vide à ses côtés pour pouvoir y déposer sa douce sans qu'elle ne risque de prendre la place d'un humain. Il gardait un oeil sur elle, en coin, alors qu'il s'était permis de sortir un bout de papier pour y griffonner des idées d'une peut-être future composition. Il observait les gens, s'imaginaient leurs vies, se perdait dans son imagination pour au final rendre un peu plus clair ses pensées et en sortir quelques unes intéressantes dans le lot...

Mais il ne se trouvait plus seul bien longtemps encore dans sa bulle, alors qu'il avait cru que le jeune était un peu trop curieux à vouloir voir ce qu'il griffonnait. Il y avait parfois, des gens qui ne partageait pas la même définition de l'espace personnel que les autres, il en était au moins bien conscient. Mais lorsqu'il se retourna la tête venait de fraîchement prendre appuie contre son épaule, lui créant une bouffée de chaleur sur le coup de la gêne et du malaise. Oh well, y'avait pas de risque de curiosité ici, c'était plutôt un manque de sommeil qui avait attiré cette tête vers lui.

Il avait figé sur le coup, prit entre l'idée de le réveiller ou non. Ce fut la dernière option qui gagna, certainement car il se trouvait dans son petit néant du moment. Et puis, est-ce qu'il le dérangeait ? Pas vraiment. Il avait fini par banaliser la situation en se disant qu'il ne lui bavait pas dessus, et qu'il aurait bien pu avoir un vieux très moche qui créait le suspense de manquer de perdre son dentier à chaque ronflement.

Les arrêts étaient passés, les uns après les autres, Joshua relevant la tête de sa nouvelle idée d'écrire cette petit histoire de la femme somnambule pour en revenir à son soucis principal. Le jeune homme. Le même questionnement à savoir s'il ne ferait pas mieux de le réveiller, par gentillesse de lui rendre ce service pour ne pas qu'il manque son arrêt. Et en même temps le sien qui approchait à grand pas. Mais voilà que parfois la gêne vous clouait sur place, Josh n'arrivant pas encore à déterminer complètement pourquoi il avait observé le nom de la rue à laquelle il devait débarquer plutôt que d'appuyer sur le bouton rouge et se lever sans plus ni moins. Le retour de la banalisation, se disant qu'il n'était pas pressé, qu'il devait être aussi confortable qu'on oreiller, et qu'il aurait fait sa B.A. de la journée en restant sagement là.

La place qui se vide plus le temps avance, tout pour l'aider. Car dans la foule ça allait. Dans le silence, on aurait presque dit qu'il y avait ce petit bonding avec ce type qui lui dormait dessus depuis une heure déjà. Mais ce qu'il avait tant échappé depuis le tout début lui revint éventuellement dessus lorsque les lettres Terminus passèrent au petit écran en boucle. Mon cher Josh, tu vas avoir l'air plus con encore que si tu l'avais réveillé bien avant. Maintenant explique lui que ça fait une bonne heure que tu as passé ton arrêt, et pourquoi t'as rien dit. Hum? Il n'y avait certainement pas songé, à ça. Mais avait tout de même enfin osé brasser en douceur le corps mort. « Hey... Hum... You have to wake up, sorry ?» Heureusement que le chauffeur était patient, rigolant quand même à les voir tous les deux comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Floof
Masculin MESSAGES : 426
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 22
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Pigeon



Toby
J'ai 21 ans et je vis désormais à Buffalo, USA après avoir quitté mon pays natal, la Suisse. Dans la vie, je suis encore en quête d'un petit emploi puisque je viens d'arriver, et je m'en sors assez modestement, faut pas rêver. Une chance que papa et maman envoient de l'argent.




Cody Christian
Its a new dawn, its a new day, its a new life ... and I'm feeeeling gooood.
Or not.

Déménager seul dans un pays autre que le sien, en terre inconnue, dans le doute et l'incertitude alors que l'on a à peine sa majorité, ce n'est pas la joie. C'est ce que Toby peut vous confirmer après deux petites semaines d'expérience. Ce n'est pas qu'il n'aimait pas les États-Unis. Il trouvait la ville à son goût, différente de ce à quoi il avait été habitué dans sa jeunesse, pleine de vie et lumineuse, bruyante ... mais déconcertante. Il avait du mal à s'y retrouver, bousculé de toutes parts par tant de nouveauté. Son appartement était plutôt pas mal, il avait sa petite place à lui, avec ses voisins qui lui apparaissaient tranquilles puisqu'il ne les avait jusqu'ici pas entendus une seule fois. Il était bien, là n'est pas la question. Mais il était seul. Son chez-lui lui manquait, sa famille lui manquait ... il n'avait pas encore l'impression d'être installé véritablement ici, d'être chez lui. Ce n'était pas aussi réconfortant. C'était ... angoissant. La solitude, l'inconnu ... et le fait qu'il lui faudrait bientôt se trouver un petit boulot et se faire à sa nouvelle vie, peut-être trouver un domaine d'étude qui le passionnait et tenter sa chance ... Mais il ne savait pas par où commencer, où donner de la tête, et le décalage horaire n'aidait pas. Deux semaines et il avait encore du mal à s'y faire. Il ne dormait pas ou très peu, sur les nerfs en grande partie, il se sentait un peu amorphe tout le temps, comme un pantin qui se lève par obligation, car on tire ses ficelles, plutôt que par volonté.

Il n'aimait pas sa nouvelle vie. Ne l'aimait pas encore, plutôt. Parce qu'il n'était qu'un petit poussin à peine majeur, qui ignorait où il s'en allait dans la vie, qui avait perdu tous ses points de repère et peinait à s'en créer de nouveaux. Il devait se laisser le temps, qu'on lui avait dit. Mais le temps, il commençait à le trouver long.


Il connaissait deux arrêts de bus. Deux. Celui qui le ramenait le plus près de chez lui, et celui qui le menait plus au coeur de la ville, là où la vie se faisait, là où il trouvait les magasins, les petits commerces où il aurait peut-être sa chance de trouver un petit emploi. L'endroit où il allait souvent, pour ne pas rester enfermé, pour prendre un peu d'air, de soleil et tenter de se familiariser avec son nouveau milieu de vie. Il y était allé encore une fois en cette journée, malgré que le pantin était de plus en plus difficile à lever le matin, les ficelles ne suffisant presque plus à le mobiliser tellement le stress et l'épuisement le ravageaient. Il y était allé, en était revenu bredouille en ne recevant encore une fois que des réponses incertaines, ou des refus doux et gentils mais des refus tout de même, car ils n'avaient pas besoin de nouveau personnel. Ça allait. Il recommencerait demain ...

Un jeune homme d'environ son âge était venu s'asseoir à ses côtés dans le bus. Il lui avait certes jeté un petit coup d'oeil, offert un semblant de sourire mais rapidement perdu l'intérêt alors que le balancement du bus le berçait presque dans une fixation quasi hypnotique, le regard dans le vide, ses yeux qui semblaient vouloir se fermer tranquillement par eux-même. Peut-être que la présence de l'autre garçon était réconfortante, qui sait. Peut-être que pour une fois, il semblait prêt à tomber endormi comme son corps le désirait si ardemment depuis deux semaines, comme si cette fois, il le pouvait. Parce que l'autre garçon était là pour amortir sa tête lorsqu'elle tomba doucement contre son épaule, alors qu'il tombait enfin endormi, comme une belle buche adorable qui récupérait un peu de sommeil sur l'épaule d'un inconnu, inconscient qu'il manquait son arrêt, et tous les suivants par le fait même. Il était bien.

Un peu moins au réveil, alors qu'il était gentiment secoué, ramené à la vie par son coussin. Des yeux qui clignaient quelques fois pour s'habituer, réalisant alors qu'il était encore dans le bus, qu'il avait dormi sur l'épaule de l'autre gamin inconnu, et qu'il n'y avait désormais plus personne. Une seconde plus tard et il était écarlate, le pauvre petit Toby, se redressant lentement en passant ses mains dans ses cheveux, puis sur son pauvre visage rougi. « Im so sorry ... Oh my god Im sorry, this is awkward, I didn't mean to ... I hope I didn't drool all over you ... Oh god can I disappear please you don't see me anymore bye » et il cacha sa tête dans ses bras, un peu enfantin mais si adorable, comme si le fait qu'il ne voyait plus l'autre faisait que l'autre ne le voyait plus non plus.

Il releva cependant bien vite la tête avec un soupir, le rouge commençant à s'estomper un peu. « Im really sorry. I haven't been sleeping that good lately ... Guess it just caught up to me » Le regard du chauffeur sur eux, qui semblait trouver cela drôle et adorable mais qui ne faisait que gêner un peu plus Toby, l'incita à se lever pour sortir du bus. Ce n'est qu'une fois dehors, en regardant autour de lui, qu'il constata qu'il n'avait absolument aucune idée où il était. « aaaand Im lost. Great. »

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Puggerino
Masculin MESSAGES : 441
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Pug Land
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Pigeon



Joshua
J'ai 22 ans et je vis à Buffalo, USA. Dans la vie, je suis chanteur/compositeur et je m'en sors relativement bien. Je suis connu dans mon coin de pays et il m'arrive de faire des petites tournée et concerts.




Alec Benjamin
Ah, une bonne nouvelle, il n'était mort. On ne sait jamais de nos jours avec les millions de maladies et compagnie qui pouvaient exister, même les plus jeunes n'étaient pas à l'abris d'une crise cardiaque. Il en aurait certainement fait une lui aussi et tomber raide mort au sol, s'il avait apprit qu'il avait eu un cadavre sur lui depuis une heure. Mais pas de cauchemar ici, tous les deux étaient bel et bien vivants. La preuve avec leurs couleurs démontrant autant une émotion que ce fait que le sang leur montaient drastiquement aux joues. Beaucoup moindre chez Josh toute fois, qui n'avait pas a dealer avec cette situation embarrassante autant que cet inconnu.

On pouvait si aisément comprendre le large sourire du chauffeur, à voir ces deux cons malaisé et sous l'effet de la gêne. « Don't worry, j'ai un chandail qui sèche rapidement. » Houlala il avait osé une petite blague, avec son sourire en coin, tentant de rendre le tout plus sous l'angle d'une situation cocasse. C'était plus agréable que de vivre un énorme malaise constant. Il aurait au moins essayé, un tout petit peu. Il devait avouer que l'attitude de cet inconnu était tout à faire adorable, lui arrachant sans peine un petit rire autant amusé que charmé. « It's alright really. I figured out you needed a good sleep. I guess that's why I didn't wake you up ? » Pas très certain de sa réponse lui-même, mais c'était celle qui lui semblait la plus logique à son esprit.

La conversation avait prit fin là, parce qu'ils devaient bien sortir après tout. Un brin plus long de son côté car il devait sortir aussi sa guitare et ranger ses brouillons de chanson. Et le voilà tout aussi mal prit que l'autre, trop loin de leurs points d'arrivés. À la différence qu'au moins un des deux connaissait le chemin du retour. Pas besoin de dessin ultra HD pour voir que l'inconnu était perdu. Il regardait partout en mode crap et son oreille avait capté les mots qui sortaient de cette bouche. Allait-il faire comme la plupart des humains et passer son chemin? Certainement pas.

Il avait dirigé ses pas vers le jeune homme, l’apostrophant mine de rien. « Hey... » Il voulait un peu de son attention pour éviter de parler à un dos, osant toucher que très légèrement son épaule. « Where do you need to go? I could help you, I know the city by heart. » À force d'avoir des petits concerts par ici et par là, et même dans les villes voisines, il pouvait très aisément affirmer qu'il connaissait le coin plus que bien. « You're new around here? » Mine de rien, pour faire la conversation entre deux jeunes civils.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Floof
Masculin MESSAGES : 426
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 22
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Pigeon



Toby
J'ai 21 ans et je vis désormais à Buffalo, USA après avoir quitté mon pays natal, la Suisse. Dans la vie, je suis encore en quête d'un petit emploi puisque je viens d'arriver, et je m'en sors assez modestement, faut pas rêver. Une chance que papa et maman envoient de l'argent.




Cody Christian
L'autre jeune faisait de l'humour, contribuant à mettre Toby un peu plus à l'aise, bien qu'il avait momentanément semblé alarmé à l'idée de lui avoir bavé partout dessus, avant de comprendre la plaisanterie. Fallait pas lui faire ce coup-la, le pauvre, il avait déjà suffisamment honte, s'il en plus il avait répandu sa production buccale sur l'autre, il ne s'en serait jamais remis. Oui bonjour madame la psy, I think I have post-traumatic disorder since that time I drooled all over a guy on the bus. « Well thank you ... I really needed that ... even though it took us both pretty far, Im sorry ... »

Il s'était bien entendu excusé au conducteur en sortant, faisant mine qu'il ne remarquait pas son grand sourire, parce que merde, la honte quoi. Il ne savait même plus où il allait. C'est grand mine de rien, comme ville, lorsque l'on n'en a aucune idée et que c'est notre toute première fois, il est difficile de savoir bien s'y retrouver. D'autant plus que Toby n'avait pas le plus grand des sens de l'orientation, alors ce n'était pas gagné. Heureusement une main se posa sur son épaule, une main douce de la gentillesse pure, qui venait à son secours alors qu'il en avait besoin. L'inconnu qui lui avait permis un peu de sommeil bien mérité, et offrait maintenant de l'aider à retrouver son chemin.

« I ... Actually, I just got here two weeks ago from Switzerland, and I am absolutely not used to the city yet. I was getting back to my apartment, but I only know these two bus stops and I missed them so ... » Il haussa les épaules, toujours aussi adorable, esquissant un petit sourire gêné. Il se sentait un peu mal de demander cela de l'inconnu, bien que techniquement, c'était plutôt lui qui avait offert. Mais il avait l'air gentil, ses cheveux avaient l'air doux et il avait une guitare. Pas de risque de kidnapping, right ? Ça allait. « I would love some help ... here's the adress, wait ... » parce qu'il ne la connaissait même pas par coeur, pauvre enfant, il devait lui sortir son cell pour lui montrer, là où il l'avait notée. C'était difficile, comme début. Un jour, il y arriverait. « ... Can we walk there or its too far ? ... I love to walk in the evening. Sorry. Im weird. Its just, its calm and nice and sorry Im babbling please stop me » Le pauvre enfant qui redevenait un peu rouge, qui rentrait ses mains dans les manches longues de son chandail et se cachait le visage derrière le tissu. « Sorry. My name is Toby. Im not usually this awkward »

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Puggerino
Masculin MESSAGES : 441
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Pug Land
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Pigeon



Joshua
J'ai 22 ans et je vis à Buffalo, USA. Dans la vie, je suis chanteur/compositeur et je m'en sors relativement bien. Je suis connu dans mon coin de pays et il m'arrive de faire des petites tournée et concerts.




Alec Benjamin
Il s'excusait beaucoup le pauvre, mais il pouvait pleinement le comprendre. Dans sa situation il aurait certainement fait pareil, mais plus à la Josh. Plus tranquille et calme, un peu moins dans le genre extra. Mais ça allait bien au personnage, il ne comptait pas lui enlever ça.

Il avait bien fait d'aller le rejoindre, ayant vu pile dans ses hypothèses. Il était vraiment nouveau dans le coin. Plus que ça, il était arrivé la journée même. « Oh nice! I might go there one day maybe. » Il voyait grand, espérait bien sortir de son pays pour donner des concerts. Il garda cette information pas très loin en tête, préférant se concentrer sur l'individu qui avait besoin de son aide. Il observa l'adresse, prenant un petit moment pour réfléchir à savoir les alternatives qu'il avait.

Le petit rire ne fut pas très loin, alors que Toby lui démontrait qu'il avait un haut débit de parole. C'était mal et weird s'il le trouvait adorable ? Il savait bien que ça se disait pas entre mecs mais voilà, il allait le garder en pensées uniquement et garder son sourire en coin. « Well I could show you around ? We can't really walk it's very far away. But since we're here, and you're new in town. » Et le voilà qui se cachait dans son chandail à manches longues, qui le faisait encore un peu plus rire. « You're not don't worry about it. I'm Joshua. Nice to meet you. » On voyait bien la différence entre les deux. Le mode sujet-verbe-complément, versus notre cher Toby. La gêne certainement qui lui en enlevait plus que nécessaire.

Heureusement ils n'étaient pas dans un coin désertique et perdu, il y avait de quoi visiter. Comme des petits cafés et compagnie. Mais avant toute chose il était partit pas trop longtemps, chercher quelques pamphlets qu'il glissa dans son sac à dos. « I got an idea. We could start with that little sweet coffee over there.  » Ils ne perdirent pas de temps avant d'y arriver, littéralement juste à côté, Joshua lui expliquant un peu ce qu'il pouvait trouver dans le coin. Un petite table et un smoothie plus tard (il avait même eu la gentillesse de payer pour celui de Toby, adorable petite chose), et le voilà qui sortait ses pamphlets et son crayon. S'il n'avait pas beaucoup parlé lors de leurs échanges, il de trouvait que ce jeune homme avait un don caché de guide touristique. Du lieu d'habitation de Toby, il lui avait sortit tous les bus et vers où ils pouvaient le mener. Il prenait la peine de l'écrire clairement, bien détaillé, pour aider le plus que possible le jeune homme. En espérant qu'il les garde précieusement. C'était déjà un bon départ right?
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Floof
Masculin MESSAGES : 426
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 22
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Pigeon



Toby
J'ai 21 ans et je vis désormais à Buffalo, USA après avoir quitté mon pays natal, la Suisse. Dans la vie, je suis encore en quête d'un petit emploi puisque je viens d'arriver, et je m'en sors assez modestement, faut pas rêver. Une chance que papa et maman envoient de l'argent.




Cody Christian
Déception, ils ne pouvaient pas s'y rendre à pied. Il avait vraiment dormi longtemps dans ce maudit bus, à croire qu'il était tombé comme une roche contre l'épaule de Joshua dès le début du trajet. Il n'en avait pas grand souvenir. Il ne pouvait cependant pas lui en vouloir de ne pas l'avoir réveillé, même si la chose aurait été plus pratique pour le retour. C'était plutôt cute qu'il ait voulu le laisser dormir, au final. Ce n'était pas plus mal, il rentrerait éventuellement chez lui. Pour l'instant, petit tour par un café, parce que Josh était décidément son superhéro de la soirée et s'occupait bien de lui, de lui montrer un peu le coin. « Its very kind of you. Helping me out like that. I'm just so stressed out recently ... It's a big change. I don't know. Its a lot » Mais la charge lui semblait désormais un peu moins lourde, à la simple perspective d'avoir quelqu'un pour l'aider. Ne serais-ce qu'une soirée, que quelques heures à lui offrir un coup de main, déjà mieux que rien. Son premier contact sincèrement agréable depuis son arrivée. Il était content, le petit Toby.

D'autant plus qu'il avait un smoothie. Ça le rendait heureux. Il avait bien voulu s'obstiner pour payer sa propre boisson, Joshua n'avait rien voulu savoir et Toby avait été contraint d'accepter avec un petit sourire et remerciement gêné, prenant vite une petite gorgée pour le cacher. Josh le faisait sentir bien. Un peu tout drôle, en dedans. Il était étrangement rassurant, réconfortant, et Toby se surpris à le fixer avec un petit sourire un peu con alors qu'il lui sortant ses pamphlets et lui expliquait toutes sortes de choses en écrivant des directives, des informations importantes et détaillées qui pourraient l'aider à s'orienter et à se déplacer dans la ville. Pas qu'il ne l'écoutait pas, mais il avait tout de même un peu le fixe, la paille dans la bouche à engloutir son smoothie.

Éventuellement, ce qui devait arriver arriva. Brain freeze. MAJOR, brain freeze. Assez pour qu'il se redresse et recule vivement la tête en fermant les yeux et en couinant, au diable ce que Josh racontait et au diable le reste de son smoothie qu'il n'avait pas encore eu le temps de boire. Il appuya son front contre ses bras croisés sur la table, laissant échapper un nouveau petit son de douleur mêlé d'un petit rire, finissant par souffler un « Sorry, brain freeze ... you were saying ... ? »

Petit incident terminé, il avait pu accorder plus grande attention à ce que Josh lui expliquait, heureux d'avoir des notes pour l'aider à se rappeler de tout ça. C'était beaucoup, mais d'une grande aide, et il savait bien qu'au fil du temps, tout cela deviendrait une habitude, instinctif, régulier. Toby s'était assuré de laisser savoir à l'autre garçon que c'était très apprécié, le remerciant probablement autant de fois qu'il s'était excusé un peu plus tôt. La gêne n'aidait pas à ce qu'il soit moins bavard, c'était même pire, mais il avait compensé en gardant la paille dans sa bouche pour l'occuper à autre chose.

Ils étaient au final repartis, Josh l'accompagnant bien entendu jusqu'à chez lui. Toby ignorait où l'autre jeune habitait, peut-être même qu'il faisait un détour pour s'assurer qu'il se rende à bon port, qui sait, mais toutes les petites attentions de ce genre à son égard lui faisaient plaisir. Ça lui faisait même un peu de peine de déjà le quitter, comme s'il ne croyait pas trop le revoir, comme si ce bonheur d'un instant ne serait que cela. Un instant. Que le lendemain, Josh serait passé à autre chose, retrouverait ses amis et l'oublierait. Ce pourquoi il hésitait un peu, timidement, adorablement, ne sachant pas trop quoi dire, autre qu'un petit « Thank you again, so much, for everything ... »

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Puggerino
Masculin MESSAGES : 441
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Pug Land
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Pigeon



Joshua
J'ai 22 ans et je vis à Buffalo, USA. Dans la vie, je suis chanteur/compositeur et je m'en sors relativement bien. Je suis connu dans mon coin de pays et il m'arrive de faire des petites tournée et concerts.




Alec Benjamin
Il avait une raison de plus de prendre la peine de s'appliquer dans son aide. Un peu de compassion pour ce jeune qui lui avouait ouvertement qu'il avait du mal. Après tout il était encore jeune et devait se reconstruire le moindre de ses repères. C'était aussi effrayant, que stressant, et déstabilisant. Et un bien long processus. « I'm glad to help then. If can make a little bit of that stress go away. » Toujours avec ce sourire qui donnait confiance. Joshua avait cette image d'un lac paisible au levé du soleil. Une eau calme, et un soleil qui vous réchauffait un peu le coeur au petit matin.

Peut-être bien qu'il avait réussis à faire un tout petit peu chier Toby aussi. Victime de sa super tactique de le laisser prendre sa commande avant de faire un signe à la caissière qu'il s'y ajoutait avec la carte déjà prête pour la paypass. Il pouvait être un lac têtu aussi.

Il avait beau être bien concentré dans sa tâche de guide touristique, il était tout aussi observateur que notre cher Toby. Il regardait les gens à qui il parlait après tout et avait bien remarqué que les yeux de son aidé avait une préférence pour son visage que le bout de papier. Petite bouffée de rosé, avant de se souvenir que le type manquait de sommeil. Ça devait être ça. C'était quand même un peu gênant même s'il avait l'habitude en quelque sorte. Y'avais plus qu'une paire de yeux qui le fixait lors de ses spectacles, avec des yeux qui le mangeaient carrément la plupart du temps. Mais il trouvait que pour le coup, cette fois, c'était différent. Et puis boom. Une surprise qui coupa court à son flot de paroles et d'explications, Joshua ne comprenant pas sur le coup, son sourire terminant par un rire en comprenant de quoi il s'agissait. Ce jeune lui donnait l'impression d'être de ceux qui vivait leurs émotions comme ils étaient, plutôt que de les étouffer et réduire leurs côtés extra comme d'autres, genre, lui-même. « I thought you had a brain cancer attack. » Il ne le jugeait pas, trouvant plutôt amusant sa forte réaction qui l'avait bien fait rigolé.

Ils avaient passé une bonne petite heure à déguster leur boisson tout en lui faisant faire un petit tour guidé, avant que la tornade Toby l'emporte dans son tourbillon de remerciements. Il était très poli et civilisé, il devait le reconnaître, ça l'avait bien fait sourire. « Don't mention it. I'm glad I could help you. » Beaucoup plus que la plupart des gens qui se seraient contenté de lui donner le bus à prendre et à quel arrêt débarqué. Y'avais peut-être bien une motivation supplémentaire, derrière, parce que le type était bien sympathique à ses yeux aussi. Ça aidait. Il avait rajouté au dos d'un des pamphlets, celui qu'il risquait le plus d'utiliser, son numéro de téléphone, ayant osé un In case you need help or... If you wanna hang out? en si grande subtilité (parce qu'il ne faisait qu'écrire depuis tout à l'heure), glissant le tout entre deux autres dans le paquet avant de lui remettre.

Ils partirent par la suite, Joshua prenant le soin de l'accompagner, d'autant plus qu'ils prenaient un bus différent pour le chemin du retour. Il en profita pour lui pointer quelques endroit et lui en parler par-ci et par-là, restant définitivement avec lui jusqu'à la toute fin. Tant qu'à faire, pourquoi pas? Il était en agréable compagnie après tout, et le détour n'était pas si terriblement chiant. C'était l'heure des aurevoirs, Joshua ayant le sourire aux lèvres, ayant bien apprécié cette fin d'après-midi passé. Ça l'avait bien sortit de ses habitudes cette petite aventure. Un inconnu qui lui dort dessus, pour qu'au final ils se trouvent loin de leurs point d'arrivé et passe un bon petit moment ensemble. Il croisait les doigt pour que l'autre pense aussi de même, et qu'il ne laisse pas sécher cette information supplémentaire qu'il avait ajouté en tout dernier. C'était peut-être bien pour cette raison qu'il souriait aussi, parce qu'il espérait que ce ne soit pas la toute dernière fois qu'ils se croisent. « No problem. Have a nice evening and see you around! » Petit coquin qu'il était, il lui suggérait d'étudier mine de rien ses pamphlets pour prendre un peu mieux connaissance de tout ça. Il le guidait carrément vers son numéro de téléphone, première raison de ce conseil, plutôt que ce que ses paroles avaient dites.

Un dernier petit bye et le voilà partit pour de bon cette fois, l'inspiration plein la tête, se prévoyant une soirée bien occupée en terme d'écriture. Avec son cellulaire par trop loin et le son dans le tapis pour être certain de l'entendre. Il ne pouvait s'en empêcher, même s'il était conscient qu'il allait peut-être bien devoir se taper la règle du 3 jours. Avec ou sans le coeur, il avait l'impression que c'était une règle de base pour ne pas avoir l'air creepy. I guess so. Il avait quand même fini par prendre une pause de tout ceci, se tirant une chaise près de sa fenêtre à gratter sa guitare, prenant le temps pour la nature, car les premiers flocons de neige avaient fait leurs apparitions. Josh était certainement de ceux qui ne se pressait jamais, cessait de marcher parfois pour regarder cet écureuil en pleine prouesse ou encore les flocons comme en cet instant précis.  
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Floof
Masculin MESSAGES : 426
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 22
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Pigeon



Toby
J'ai 21 ans et je vis désormais à Buffalo, USA après avoir quitté mon pays natal, la Suisse. Dans la vie, je suis encore en quête d'un petit emploi puisque je viens d'arriver, et je m'en sors assez modestement, faut pas rêver. Une chance que papa et maman envoient de l'argent.




Cody Christian
C'était facile avec Josh. Comme s'ils avaient naturellement développé en si peu de temps une forme de complicité, de bonne entente agréable qui plaisait à Toby. Lui qui avait peu confiance en ses skills pour se faire des amis et commençait à croire qu'il resterait seul éternellement dans ce nouveau pays, dans cette nouvelle vie, il retrouvait désormais espoir que ce puisse être autrement. Il était décidément bien tombé, et si au départ son dodo contre l'épaule du jeune homme était plutôt honteux et gênant à ses yeux, il voyait la chose bien autrement désormais, comme une opportunité de contact qui avait mené à ce moment chouette passé ensemble.

Un peu d'humour encore, Josh lui recommandant d'étudier commeil faut les notes qu'il lui avait données pour s'orienter, et Toby n'avait pas retenu son rire, hochant la tête en tenant bien solidement les pamphlets contre lui. « Yes, dad, promise I will » pour en rajouter un petit peu, pour terminer sur cette note bien positive. « You have a nice evening too, see ya ! » Il accompagna le tout d'un petit signe de la main, adorable, un bras tenant toujours les pamphlets contre son torse alors qu'il lui faisait un petit bye bye, cute little thing.

C'est le coeur plus léger qu'il se retourna finalement pour rentrer dans son appartement, prenant bien soin de déposer les pamphlets sur le comptoir bien en vue pour ne pas oublier leur existence. Leur étude irait au lendemain matin, pour l'instant il était vidé bien qu'il soit encore tôt, et il jugeait plus pertinent de simplement aller se coucher. Petite routine du dodo en vue, il avait d'abord pris une bonne douche bien chaude comme il les aimait, puis brossé ses dents comme un grand garçon et avait pris quelques instants pour sortir devant chez lui, en jogging et avec un coton ouaté sur le dos, pour lever la tête au ciel et accueillir avec joie les petits flocons. Ça lui rappelait un peu son chez-lui, son pays natal, que de voir de la neige. Il était pareil à un enfant, heureux de la voir tomber, attendant avec impatience de voir si un peu s'accumulerait.
Il rentra éventuellement quelques minutes plus tard, allant cette fois droit au lit.


Toby était exténué, et pourtant, le sommeil ne venait pas. C'était complètement ridicule, il avait cru que son cas était quelque peu guéri par cette longue sieste qu'il avait fait dans le bus, mais apparemment que ce n'était pas encore gagné. Il n'y arrivait tout simplement pas, après deux heures à tourner et retourner dans son lit avec la tête pleine de pensées. Il se releva éventuellement avec un grognement agacé, se disant que plutôt que de perdre son temps, pourquoi ne pas repasser tout de suite l'info donnée par Joshua un peu plus tôt. Il s'absorba alors dans la relecture des notes et des pamphlets, tentant de se familiariser avec le tout, de mémoriser certains noms qui lui seraient bien utiles ... jusqu'à ce que son regard croiser des chiffres dans la main d'écriture de l'autre garçon. Des chiffres qui ne représentaient pas des adresses ou des numéros de bus, mais bel et bien un numéro de téléphone.

BAM, le coeur qui cesse de battre un instant. Petit message sweet inscrit à côté, qui soulignait que ce n'était donc pas uniquement s'il avait des questions, mais que ce numéro pouvait aussi être utilisé pour le rejoindre dans la perspective de se voir, de faire des activités ensemble, peut-être bien. De hang out. Alors là, il était heureux le petit Toby. Il fallait lui voir l'air, à serrer les poings et en lever un en l'air en signe de victoire. Il s'était fait un ami. NAILED IT. Suck it losers, he had made a friend.

C'était complètement insensé, mais une idée lui traversa soudainement la tête. Une idée folle, ridicule, une idée qui pourrait sans douter ruiner cette petite amitié qu'il venait à peine de commencer à créer ... mais il n'avait pu empêcher ses doigts de composer le numéro, alors qu'il était assit en tailleur sur son lit, un peu nerveux certes, même énormément, à l'entente de la sonnerie. Il devait approcher minuit, il n'aurait pas dû, mais quel con. L'autre devait dormir, ou du moins être très près de le faire, il détesterait se faire déranger ...
Mais une voix retentit éventuellement à son oreille, et il était trop tard pour faire marche arrière. C'est donc une petite voix gênée qui y alla d'un petit « Hey ... Its Toby ... Im sorry I called, I know it's late ... But I can't sleep ... » Une petite forme de demande peut-être, dans son ton, bien que pas formulé en mots. Do something, talk to me, help me. Make me feel safe.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Puggerino
Masculin MESSAGES : 441
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Pug Land
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : .
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Pigeon



Joshua
J'ai 22 ans et je vis à Buffalo, USA. Dans la vie, je suis chanteur/compositeur et je m'en sors relativement bien. Je suis connu dans mon coin de pays et il m'arrive de faire des petites tournée et concerts.




Alec Benjamin


Le regard de Joshua se perdit dans les flocons, repassant sa journée dans sa tête souriant en coin du début à la toute fin. Il pouvait dire qu'il avait aussi bien commencé que terminé sa journée. En musique, puis en nouvelle rencontre. Il avait fini par retrouver sa réalité si confortable dans sa bulle artistique, dans laquelle le temps n'existait pas, faisant confiance en son corps pour lui dire lorsqu'il serait temps de se mettre quelque chose sous la dent ou encore d'aller dormir. Il s'était occupé du premier entre deux écritures, multitasking boy, le second allait tarder un peu, puisqu'après les paroles, venaient la musique.

Il faisait déjà bien sombre dehors, Joshua ayant oublié le temps, les flocons et aussi de regarder son cellulaire à tout bout de champ comme un gamin. Ce ne fut pas son corps qui appela la fatigue mais bien un individu qui tenta de le contacter, qui le sortit sauvagement de sa bulle. Il avait complètement oublié qu'il avait mis le son bien fort. La pauvre crise cardiaque qu'il avait fait. Mais il s'en était bien remis, ayant besoin de quelques courtes secondes avant de mettre son cellulaire sur haut-parleur. « Hello ...? » Très loin d'être certain de qui pouvait bien l'appeler à une heure pareille, l'avait-il réalisé en voyant le temps qui avait passé.

Et le voilà qui au lieu de subir une crise cardiaque, rattrapait rapidement un court instant, les bonds qui lui avait manqué un peu plus tôt. Si ce n'était pas la muse de ce qu'il venait tout juste de composer, ayant d'ailleurs presque terminé. Enfin, sa muse c'était un bien grand mot, mais il s'était un peu inspiré, par ce manque de sommeil, son manque de contact par la faute de ce nouveau pays, etc... Il avait créé une histoire, inventé une vie à sa chanson.

« Hey hi! » Il était vraiment fâché qu'il l'appelle à cette heure, hein. Ça se sentait tout de suite. Not. « It's alright I wasn't sleeping at all. » Il avait bien compris la demande, et avait trouvé ça tout de même franchement adorable il ne se le cacherait pas. « Tu tombes à pic. I just made a new song, I might need a feedback. You're in? » Ce n'était pas vraiment une demande. Il savait bien que Toby n'aurait rien contre. Enfin à moins qu'il soit du genre à détester profondément l'art. Il avait commencé à gratter sa guitare en douceur, sans but précis avant de poursuivre « Ready? » Comme pour s'assurer de son écoute et annoncer le point de départ.

«Gabriel the oldest son
He praised the Lord and married young
Became a priest and at confession
Cured the people of transgression
Gabriel he held the weight
Of everybody's toxic waste
And with a load upon his shoulder
Couldn't sleep as he got older

Oh oh oh
What it means to be someone
That everybody has to talk to
Everybody has to talk to
Oh oh oh
Our Gabriel he had no one
That he could talk to
Gabriel he had no one
That he could talk to

...
»

Il poursuivit la chanson jusqu'à la toute fin, de manière fluide, sans accrochage comme si elle était terminé. Du vrai talent. « ...But is Gabriel responsible » La voilà terminé, un petit moment de silence avant que sa voix ne revienne à la parole, à la normale. « So... What do you think? »
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Floof
Masculin MESSAGES : 426
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 22
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Pigeon



Toby
J'ai 21 ans et je vis désormais à Buffalo, USA après avoir quitté mon pays natal, la Suisse. Dans la vie, je suis encore en quête d'un petit emploi puisque je viens d'arriver, et je m'en sors assez modestement, faut pas rêver. Une chance que papa et maman envoient de l'argent.




Cody Christian
Quel ne fut pas le soulagement de Toby en entendant ce ton de voix loin d'être agacé, qui lui annonçait qu'il ne dormait pas et que son appel ne dérangeait pas le moins du monde. Son soupir fut sans doute audible, d'ailleurs, son petit rire un peu gêné mais tellement rassuré de ne pas l'avoir dérangé et ne pas avoir ruiné leur petit début d'amitié. Son appel semblait même être le bienvenu, il pourrait avoir l'honneur d'être le tout premier à entendre une chanson fraîchement composée, sortie tout droit de la tête du jeune homme. Il ignorait qu'il chantait, la guitare lui ayant donné quelques pistes sur le fait qu'il devait en jouer, mais savoir jouer d'un instrument et composer soi-même, c'est deux choses très différentes. L'une implique surtout de reprendre des chansons existantes, alors que l'autre témoigne d'une toute autre créativité, d'un grand talent. Toby était enchanté à l'idée. « I didn't know you sang ! Of course I'm in, thats freaking exciting, I get to be the first to hear »

Il s'installa bien confortablement sur son lit, calé dans ses oreillers et le téléphone sur mains libres déposé contre son torse. Tout sourire, il lui donna son ready et écouta les premières notes de guitare en ne sachant pas trop à quoi s'attendre. Certainement pas à la voix si douce, si adorable qui retentit tout gentiment à ses oreilles. C'était inattendu, comme si cette voix n'appartenait pas au personnage, mais en même temps, était parfaite en soi, dans son côté si unique. La chanson était belle et le jeune se laissait doucement bercer par les mots, se reconnaissant peut-être un peu à travers, et n'en appréciant ainsi qu'un peu plus la chanson. Parce qu'elle racontait une histoire, elle racontait quelque chose.

C'est une voix un peu plus basse, peut-être un peu plus sleepy qui se manifesta à la fin de la chanson. Il s'était laissé bercer tranquillement par la voix si calme, si reposante et douce et magnifique, et il faut dire qu'il était tout près de s'endormir, le petit Toby, on l'entendait dans sa voix. « That was beautiful. Man, that was incredible ... You're very very talented ... I loved it » Un petit silence, et puis tout doucement, une petite demande « Sing another one ... ? Please ? »

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
She told me that she loved me by the water fountain Ft. Floof
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» The Killers
» 07. I told you so
» I don't love you like I loved you yesterday ۴ ISIS
» Lettre ouverte à TOB ♥.
» I'm grieving for your tears • Ft Alice O'Connel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: