Partagez | 
 
 
 

 i must’ve lost my mind (tahar/willow)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
neon cathedral.
Féminin MESSAGES : 9
INSCRIPTION : 26/02/2017
ÂGE : 19
RÉGION : l'auvergne.
CRÉDITS : old money.

UNIVERS FÉTICHE : j'aime tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace


Le contexte du RP
Mise en situation
La situation
Willow et Tahar se connaissent depuis quelques années maintenant. Le couple s’est connu à Boston par le biais d’Harvard et de leurs études. Ils sont en couple depuis 2 ans. Leur relation est toujours très intense, il n’y a rien de plat chez eux, ce sont deux tornades incessantes qui se mêlent et se heurtent. Ils sont à l’ouverture d’un nouveau bar dans le quartier, un mec drague d’un peu trop près Willow depuis bien trop longtemps maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
neon cathedral.
Féminin MESSAGES : 9
INSCRIPTION : 26/02/2017
ÂGE : 19
RÉGION : l'auvergne.
CRÉDITS : old money.

UNIVERS FÉTICHE : j'aime tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



tahar
al-zahar

J'ai 22 ans et je vis à Boston, USA. Dans la vie, je suis concessionaire automobile et financièrement parlant je m'en sors moyennement. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec Willow et je le vis plutôt bien.


avatar ©️ Morrigan
Qu’est-ce que tu peux bien foutre ici. Dans ton coin, littéralement. Ton verre à la main, à peine entamée, liquide tournoyant dans le fond de ton verre transparent. Tu veux te barrer, sortir d’ici. Tu préfères même respirer l’air pollué, cramer tes poumons à la pollution plutôt que rester dans ce bar surpeuplé. Tu voulais lui faire plaisir, sortir voir du monde. Ouais, sortir de ta bulle, tu t’isoles, tu l’as toujours fait. T’es comme ça, elle le sait, tu l’as toujours été. Tu voudrais te barrer, l’embarquer avec toi. Loin, très loin des regards, ceux vicieux, que ces gars osent poser sur elle. Connards. Ce gars en face de toi. Trop proche, cette distance de sécurité qu’il a déjà franchie plus d’une fois, en l’espace de dix minutes. Tu bouillonnes, tu voudrais le tuer. Tu veux l’écarter. Son regard qui veut la dévorer. Elle. Il n’y a que toi qui en ai le droit. Elle n’est qu’à toi, entièrement, totalement. Cette jalousie qui te ronge, sans cesse. Tes nerfs qui vont finir par lâcher, par te dévorer. Tu ne peux plus résister. Tu t’avances, ton verre de Margarita surdosée quasiment jetée sur la table à tes côtés. T’as pas besoin d’être bourré pour déraper. T’es un volcan en perpétuel risque d’explosion. T’es l’Etna. Sans même adresser un regard à Willow, tu t’immisces entre les deux, tu coupes son élan, à ce gland. C’est bon mon gars, la place est prise. Ta place, ta femme. Elle n’est qu’à toi. Willow est tienne. Ton regard est noir, tes muscles tendus. Tu vas exploser mon gars calme toi.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
CHERRYBLOSSOM.
MESSAGES : 10
INSCRIPTION : 10/07/2018
RÉGION : québec, canada.
CRÉDITS : lj. (avatar) tumblr (gif)

UNIVERS FÉTICHE : city/rpg.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



willow prada
J'ai vingt-et-un ans et je vis à boston, états-unis. Dans la vie, je suis créatrice de mode pour la marque de mon défunt père et financièrement parlant je m'en sors très très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec le beau tahar et je le vis plutôt bien.


avatar ©️ hershelves.
T’en a conscience, cette soirée ne plaît pas à Tahar, ton petit copain de ces deux dernières années. Sauf que c’était ta petite personne qui agissait de cette façon, de pouvoir discuter avec toutes les personnes qui s’approchaient de toi, ne remarquant en aucun cas que ceux-ci n’en voulaient qu’à ton petit cul. T’étais loin d’être naïve, non. T’es pire qu’un volcan qui entrait en irruption, faisant des ravages sur toutes ces villes t’entourant. Ton verre de cosmo dans ta main droite, tu souris, discutant avec ce mec qui était quelque peu trop près de toi sauf que t’agissais comme si t’étais aveugle. Loin de remarquer que Tahar n’appréciait pas cet agissement venant de sa part, une jalousie pointant le bout de son nez et qui s’approche de vous deux. Tu sursautes presque, prenant une distance entre ton petit copain et l’inconnu, t’es paniquée car tu le connais ton homme, t’es au courant que même si cet homme lâche l’affaire, lui, n’allait en faire qu’une bouchée. « Tahar, calme toi un peu. On faisait que discuter. » Pour toi, cette situation semblait calme et posée, loin de te douter que cette soirée prenait une toute autre direction. Déposant ton verre contre le comptoir, tu glisses tes doigts contre le dos du brun, tentant de lui faire comprendre qu’il n’y avait rien, rien qui pourrait ruiner votre couple ou même ces deux dernières années passées ensemble. Malheureusement, l’homme n’avait pas envie de lâcher l’affaire. Ils semblaient agir comme deux mâles alpha, ceux qui voulait protéger un bien ou un objet. « Tu devrais t’en aller. » Que tu disais à cet inconnu. La seule chose que tu pouvais faire, sauf que tu détestais voir Tahar aussi jaloux. Ça te faisais presque bouillonner de rage, surtout en voyant que le beau brun restait là, en face de toi, sans broncher. Ton regard se fronce, tes doigts se crispent presque. « Tahar, laisse. »
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
neon cathedral.
Féminin MESSAGES : 9
INSCRIPTION : 26/02/2017
ÂGE : 19
RÉGION : l'auvergne.
CRÉDITS : old money.

UNIVERS FÉTICHE : j'aime tout.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



tahar
al-zahar

J'ai 22 ans et je vis à Boston, USA. Dans la vie, je suis concessionaire automobile et financièrement parlant je m'en sors moyennement. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec Willow et je le vis plutôt bien.


avatar ©️ Morrigan
Tahar, calme-toi un peu. On faisait que discuter. Ton regard le défi, ton regard voudrait le tuer, le bouffer. Aspirer l’âme de ce pauvre crétin qui joue au plus malin, avec toi, wow, ses couilles sont en ors. Quelqu’un de censé ne voudrait même pas commencer à te faire chier, voudrait juste s’éloigner, loin de ce regard. Celui-ci noir, le meurtrier. Si tes yeux étaient des kalachnikovs, il serait mort, fusillé, sur place. Son corps aurait explosé, tout entier, sous ton nez. Ses doigts qui te ramènent à la réalité. Willow, contre ton dos. Elle veut te calmer, que ça reste apaiser. Tu veux pas vous afficher, que tout soit gâché. Mais tu l’sais, t’arrivera certainement pas à te contrôler. Tes poings peuvent déraper, t’es une cocotte minute, sous pression. Ce connard ne bouge pas, ce petit sourire sur ses lèvres, l’alcool dans son sang, tu pourrais être bourrée rien qu’à respirer son air expiré. Elle se met devant toi, s’impose à son tour, elle n’est que le seul obstacle qui t’empêche de t’énerver, de tout cogner. Tu voudrais gueuler. Elle n’est qu’à toi, ta thérapie, il n’y a quelle qui puisse te calmer, t’apaiser. Mais elle l’sait, qui tu es. Tahar, laisse. Tes poings se resserrent. Ta main qui s’enroule autour de son bras, tu signes ton territoire. Tes doigts si crispés contre sa peau. On pourrait voir c’te fumé sortir de ton crâne. Ça chauffe tellement là-dedans. Le frein moteur va pas ralentir l’engin assez longtemps. Le moteur à explosion va finir par exploser. Non j’laisse pas. Merde, tu signes la fin. La fin de toute cette soirée. La fin de tes économies dans ton porte-monnaie. Tu vas devoir rembourser les dommages collatéraux. Tu signes une énième engueulade avec Willow, celle où elle te répète encore que cette jalousie, celle qui te consume est trop forte, trop présente. Ouais, tu signes de la merde. Son sourire, maintenant un petit ricanement. Tu le pousses, de tes deux mains, le haut de son torse. Noir, ton regard. Noir son œil, demain matin, ce gros malin. Une droite dans son visage. Il est liquidé, mais il finit par te frapper, toi aussi. Son poing dans ton arcade. Jusqu’où ça va aller, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
CHERRYBLOSSOM.
MESSAGES : 10
INSCRIPTION : 10/07/2018
RÉGION : québec, canada.
CRÉDITS : lj. (avatar) tumblr (gif)

UNIVERS FÉTICHE : city/rpg.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



willow prada
J'ai vingt-et-un ans et je vis à boston, états-unis. Dans la vie, je suis créatrice de mode pour la marque de mon défunt père et financièrement parlant je m'en sors très très bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple avec le beau tahar et je le vis plutôt bien.


avatar ©️ hershelves.
T'en as marre de ces scènes de jalousie qui n'en finissent plus, de voir un Tahar qui est incapable de rester en place surtout lorsqu'un inconnu s'approche de toi afin de discuter, tout bonnement. Malheureusement pour toi, son impulsivité est quelque chose d'insurmontable, tu n'as aucune chance de lui entendre raison et de lui faire ouvrir les yeux. Misant sur cette minime chance, tes mains se déposent d'une douceur dont tu n'avais jamais fait preuve, contre son dos, lui implorant presque de lâcher prise. T'es contre la violence, tu n'as pas approuvé non plus ce qui s'est passé pendant ces deux dernières années mais tu sais que t'es amoureuse de lui, qu'importe les situations qui s'offrent à vous deux. Il ne répond pas, tu sens ses muscles se crisper davantage contre tes doigts et il est hors de question qu'il ne perde les pédales. Voyant que les choses ne fonctionnaient pas, tu décides de te poser en face de lui, tentant de capter son regard, l'hypnotiser mais surtout le décourager et renoncer à ce problème. Sa main empoigne ton bras, ses doigts s'enroulent encore plus contre ta peau, te marquant légèrement sous l'impulsion. T'as envie de te barrer d'ici, de rentrer dans votre appartement et oublier cette histoire. Soudain, tu te retrouves presque poussée sur le côté, Tahar bondit presque contre son assaillant, le repoussant, ne pouvant s'empêcher de lui ruer un coup de poing en pleine figure. « Arrête bordel !. » Que tu cries presque, l'incitant à s'arrêter sauf que son adversaire ne comptait pas en arrêter là, tout comme ton copain qui voyait rouge. Tu ne pensais plus à rien, ta main empoigne l'avant-bras de Tahar, l'incitant à se reculer quand il reçu un coup lui aussi. « Allez on s'en va. » Tu tentes de le faire reculer encore plus, voyant très bien que l'inconnu n'allait pas en finir là, une énorme dose de testostérone qui émergeait dans la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
i must’ve lost my mind (tahar/willow)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21
» have you lost your mind? yes. ✎ (jasper)
» I'm lost in the world, I'm down on my mind ► 16/07 - 21:48
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 01. Losing your mind

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: