Partagez
 
 
 

 new-york. le bronx. blake&micah. part 1 (captain rogers)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 15 ... 27  Suivant
 
Captain Rogers.
Captain Rogers.
Féminin MESSAGES : 4717
INSCRIPTION : 01/05/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Principalement Google.

UNIVERS FÉTICHE : Vends-moi tes idées. 8)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1613-el-mapartche http://www.letempsdunrp.com/t1904-manque-d-inspiration-pour-le-titre
captain captain

new-york. le bronx. blake&micah. part 1 (captain rogers) - Page 3 Empty


Micah
M. Summers

J'ai 32 ans et je vis à New-York, dans le Bronx, USA. Dans la vie, je suis bon parleur et héritier du trône des Mantha et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, j'ai accès aux plus belles prostituées et je le vis plutôt bien.

new-york. le bronx. blake&micah. part 1 (captain rogers) - Page 3 Tumblr_o2ar589SA81uo85qxo3_500


Chris Evans ©️ VAW.
Jamais tu n’aurais pu douter que Blake se fasse prendre au piège si facilement. Ton garde du corps venait de se faire coller au sol par un simple croche-pied non réfléchit. Le bruit du verre cassé t’avait surpris; tu n’avais pas remarqué qu’il s’était ramené avec une boisson entre les mains. Peut-être aurais-tu évité de faire un dégât en l’apercevant plus tôt. Hélas, une centaine de petits morceaux coupant jonchaient le sol de ton salon. Et tu n’avais pas de bonne pour les ramasser. Tu le regardais se relever, les lèvres animées par un sourire mesquin. La suite, tu ne l’as vis pas venir. Tu goûtas pour la première fois à son poing en plein dans la joue. Sous le choc, ta tête se renverse sur le côté. Tu ne sentais aucune douleur; c’est l’étonnement qui a pris le dessus. Tu restes un instant immobile, les yeux gros comme des ballons, comme si tu essayais de comprendre ce qu’il venait de se passer. Tu ramènes lentement ton regard sur Blake, la mâchoire crispée. Tu te lèves en le fixant de tes yeux noirs. Et tu ne peux pas te contenir. Ton poing gauche est serré. Il tremble, presque. Tu as envie. Très envie. Et, cette fois, tu ne peux pas te retenir. L’adrénaline nourri ta force brute. Tu pousses violemment Blake qui se retrouve à nouveau au sol. Ses côtes sont en sa défaveur. Tu ne peux pas t’en tenir qu’à ça. Alors qu’il reprend ses esprits, sur le dos, tu grimpes sur lui, les deux genoux au sol. Et tu lui envoies un premier coup de poing bien assez fort pour lui déboiter la mâchoire. Du moins, c’est ce que tu crois. Tu frappes avec la gauche. Tu ne peux pas offrir à Blake le plaisir de sentir ta vraie puissance.      

       


new-york. le bronx. blake&micah. part 1 (captain rogers) - Page 3 Gyvw
Revenir en haut Aller en bas
 
j!han
j!han
MESSAGES : 755
INSCRIPTION : 25/02/2017
ÂGE : 28
RÉGION : occitanie
CRÉDITS : eudoxis (icon)

UNIVERS FÉTICHE : réel, fantastique, hp ♥
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t421-m-f-new-generation-albus-scorpius-en-cours
Donut

new-york. le bronx. blake&micah. part 1 (captain rogers) - Page 3 Empty


Blake Smith
J'ai 28 ans et je vis à New-York, dans le Bronx, Etats-Unis. Dans la vie, je suis voleur professionnel et proxénète quand ça lui chante et je m'en sors parfaitement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis toujours fourré sous les jupes des prostituées et je le vis plutôt à mon aise.

new-york. le bronx. blake&micah. part 1 (captain rogers) - Page 3 Tumblr_ou2b2c7c0X1uwo1w4o1_500

Blake, c'est un emmerdeur. Il est vulgaire et direct, violent et impulsif. La violence, c'est tout sa vie. Il a appris dès son plus jeune âge à se battre pour survivre et il le fait très bien. Il vole pour le compte du gang mais aussi pour son plaisir personnel. Il s'est spécialisé dans le vol à l'arraché mais ce qu'il aime, c'est qu'on lui court après parce que personne ne le rattrape jamais. Il pratique le parkour depuis qu'il a douze ans et il est devenu un véritable acrobate. Il est dopé à l'adrénaline, il cherche le danger et les problèmes en permanence. Il aime gérer les prostituées quand il en a le temps mais il est surtout homme de main du patron. Il exécute froidement. Il tue, il vole, il baise, il fume, il boit, il frappe. Il a tous les vices en lui. Il est caractériel et orgueilleux. Il a une rage en lui que personne ne soupçonne et une colère qui gronde sous chaque parcelle de sa peau. Il est orphelin. Il a été recueilli par le boss, il lui doit tout et lui rend aujourd'hui. Il est d'une fidélité irréprochable. Il est tatoué sur la quasi totalité du corps.


stephen james ©️ NOM CRÉATEUR



Blake était une cocotte minute, une cocotte minute qui n'en pouvait plus. Il bouillonnait depuis des jours, il ne supportait plus rien, il avait besoin de bouger. Son quotidien était rythmé par des courses poursuites, des exécutions, des combats, de la baise et du sang. Et il n'avait rien de tout ça depuis une semaine. Il était comme un dopé en manque. Il avait besoin de sa dose sinon il risquait de devenir fou. Même si c'était déjà devenu le cas puisqu'il avait laissé parler son impulsion. Il croisa le regard de Micah et il comprit qu'il avait déclenché une guerre nucléaire. Il le vit se relever et l'imita mais il avait surestimé de sa reprise d'énergie. Il mit une seconde de trop, il n'était pas prêt pour un combat au corps à corps, mais il n'arrivait pas à le regretter. Parce qu'il accueillit sa poussée comme s'il n'avait attendu que ça. Malgré tout,  la douleur le fit atterrir sur le dos, une position dangereuse quand une masse comme celle de Micah venait se poser par dessus. Il le vit s'agenouiller et lancer son poing gauche et encore une fois, il aurait pu en sourire. Il ne jouait pas fairplay depuis le début avec lui, depuis qu'il avait les côtes en vrac, Micah était en supériorité. Gesticuler pour se dégager lui ferait encore plus mal. Il décida de jouer selon les règles du fils prodige et il attrapa son poignet droit où il avait conservé son bandage le temps que les fils soient pris à être retirés et il fit pression à l'endroit de sa blessure. Le temps que la douleur le traverse, Blake en profita pour lui balancer son genou entre les deux omoplates et pour le faire basculer sur le côté et prendre le dessus. L'avantage qu'il avait, c'était que contrairement à Micah, il était ambidextre depuis qu'il était jeune. Il était gaucher de naissance mais il se servait très souvent de sa main droite. Et maintenir le bras de Micah dans une poigne de fer et lui renvoyer son poing gauche sur la mâchoire ne lui posait aucun souci. Sauf que l'action lui avait légèrement coupé le souffle et qu'il savait parfaitement qu'il ne tiendrait pas la position de longues minutes.   




Revenir en haut Aller en bas
 
Captain Rogers.
Captain Rogers.
Féminin MESSAGES : 4717
INSCRIPTION : 01/05/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Principalement Google.

UNIVERS FÉTICHE : Vends-moi tes idées. 8)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1613-el-mapartche http://www.letempsdunrp.com/t1904-manque-d-inspiration-pour-le-titre
captain captain

new-york. le bronx. blake&micah. part 1 (captain rogers) - Page 3 Empty


Micah
M. Summers

J'ai 32 ans et je vis à New-York, dans le Bronx, USA. Dans la vie, je suis bon parleur et héritier du trône des Mantha et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, j'ai accès aux plus belles prostituées et je le vis plutôt bien.

new-york. le bronx. blake&micah. part 1 (captain rogers) - Page 3 Tumblr_o2ar589SA81uo85qxo3_500


Chris Evans ©️ VAW.
T’as les veines en feu. La lave fait bouillonner ta gorge. Tu ne te laisses pas facilement emporter par la violence mais le coup que Blake t’avait administré avait officiellement déclenché la guerre. Cette guerre qui se sentait dans l’air depuis les six derniers jours. Tu profites de ta position supérieure pour bien lui faire regretter de s’en être pris à toi. Toutefois, tu sens que quelques chose cloche. Tes phalanges ne te font pas mal; il ne doit pas avoir plus mal que toi. Tu commences à regretter de n’avoir jamais pratiqué ton bras gauche au combat. Tu remarques rapidement que tes coups flattent les pommettes de Blake. Tu as l’impression qu’il s’en bat les steaks, de toi. Il n’a pas réellement mal. Lorsqu’il agrippe ton poignet blessé, ton cœur fait un bond dans ta poitrine. Tu gémis en te repliant légèrement sur toi. Tu lances un juron suivit d’une insulte, dans l’espoir qu’il relâche ta faiblesse. Tu as envie de lui arracher les yeux, tu grognes, tu sens ton pouls contre tes tempes. Il te renverse sur le côté grâce à un coup de genou bien placé. À peine quelques secondes plus tard, il se trouve sur toi. De ta main libre, tu tentes de le pousser mais la douleur est trop forte. Tu te prends un second coup dans la mâchoire, puis un autre dans les lèvres. Ta peau se déchire sous l’impact et une première goûte de sang coule. Tu sens toutefois que la position de Blake est tremblante. Tu sais que son point faible se trouve au niveau de sa cage thoracique. Alors tu envoies ton poing gauche directement dedans. Même s’il est ton poing faible, tu sais que Blake sent la douleur, cette fois. Rien de plus facile que de briser quelque chose qui l’a déjà été. Tu profites de cet instant de faiblesse pour te redresser et le pousser fortement vers le mur. Tu prends un court instant pour serrer on poignet dans l’espoir t’atténuer ta douleur et tu le rejoins. Tu grimpes sur lui à nouveau et tu appuies contre ses côtes avec ta main fort. Tu écrases ensuite son cou entre le sofa et ton avant-bras. Tu le maintiens dans cette position. Il est incapable de bouger. Ta respiration est rauque et forte. Tes pupilles sont plongées dans les siennes. Un long silence. Tu reprends un peu tes esprits. Tu goûtes le sang dans ta bouche. Alors tu craches dans le visage de Blake pour bien lui rappeler qu’il vient de frapper son protégé.      
       
   
Revenir en haut Aller en bas
 
j!han
j!han
MESSAGES : 755
INSCRIPTION : 25/02/2017
ÂGE : 28
RÉGION : occitanie
CRÉDITS : eudoxis (icon)

UNIVERS FÉTICHE : réel, fantastique, hp ♥
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t421-m-f-new-generation-albus-scorpius-en-cours
Donut

new-york. le bronx. blake&micah. part 1 (captain rogers) - Page 3 Empty


Blake Smith
J'ai 28 ans et je vis à New-York, dans le Bronx, Etats-Unis. Dans la vie, je suis voleur professionnel et proxénète quand ça lui chante et je m'en sors parfaitement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis toujours fourré sous les jupes des prostituées et je le vis plutôt à mon aise.

new-york. le bronx. blake&micah. part 1 (captain rogers) - Page 3 Tumblr_ou2b2c7c0X1uwo1w4o1_500

Blake, c'est un emmerdeur. Il est vulgaire et direct, violent et impulsif. La violence, c'est tout sa vie. Il a appris dès son plus jeune âge à se battre pour survivre et il le fait très bien. Il vole pour le compte du gang mais aussi pour son plaisir personnel. Il s'est spécialisé dans le vol à l'arraché mais ce qu'il aime, c'est qu'on lui court après parce que personne ne le rattrape jamais. Il pratique le parkour depuis qu'il a douze ans et il est devenu un véritable acrobate. Il est dopé à l'adrénaline, il cherche le danger et les problèmes en permanence. Il aime gérer les prostituées quand il en a le temps mais il est surtout homme de main du patron. Il exécute froidement. Il tue, il vole, il baise, il fume, il boit, il frappe. Il a tous les vices en lui. Il est caractériel et orgueilleux. Il a une rage en lui que personne ne soupçonne et une colère qui gronde sous chaque parcelle de sa peau. Il est orphelin. Il a été recueilli par le boss, il lui doit tout et lui rend aujourd'hui. Il est d'une fidélité irréprochable. Il est tatoué sur la quasi totalité du corps.


stephen james ©️ NOM CRÉATEUR



Sa position de force, il savait qu'il ne la garderait pas mais rien que pour le plaisir de sentir la peau de Micah craquer sous ses doigts, cela valait le coup de tenir quelques secondes de plus. Il avait bien senti qu'il avait frappé son point faible en attaquant son poignet et il savait qu'il n'hésiterait pas non plus. Et il n'hésita pas une seconde. Le coup partit et il manqua une ou deux inspirations. Il n'eut même pas le temps de reprendre son souffle qu'il se trouvait poussé à nouveau et sa vision se brouilla une seconde. Il n'eut pas le temps de savourer la douleur qu'il voyait dans le regard de Micah. Il avait trop à faire avec la sienne. Il chercha de l'air en vain puisque son adversaire ne tarda pas à bloquer un bras sous sa gorge tout en prenant soin de lui écraser les côtes de tout son poids. Il lutta pour retrouver une inspiration mais il n'y parvint pas. Le silence accueillit sa tentative désespérée de bouger mais la douleur le cloua sur place. Lorsqu'il vit le sang de Micah lui atterrir directement sur la joue, il cligna des yeux, il commençait à voir danser des étoiles. Heureusement, Micah devait reprendre ses esprits en même temps que lui parce que la pression contre son cou se fit légèrement moins forte et il inspira douloureusement. Il fut saisi d'un haut le coeur et il repoussa sa tête en arrière, vaincu. "Putain" Lâcha-t-il à bout de souffle. Son corps restait raidi sous Micah quand il prit conscience de la position dans laquelle ils étaient. Ses yeux se perdirent un instant entre leurs deux corps, choqué que cela l'interpelle de cette manière. Il faut dire qu'une semaine sans baiser, ça faisait long pour lui et rien ne pouvait plus l'émoustiller qu'une bagarre bien sanglante. Il releva les yeux vers Micah, passant par ses lèvres ensanglantées pour rejoindre son regard. Il était toujours clairement incapable de bouger et sa respiration rapide était presque sifflante. S'il ne venait pas de gâcher complètement six jours complet de convalescence, il était prêt à se couper une main. " J'dois vraiment être en manque pour m'imaginer que si on transforme cette énergie en autre chose, on pourrait se taper la baise de notre vie! " Il s'attendait à recevoir un nouveau coup de poing ou à sentir le bras se resserrer contre sa gorge mais il ne put empêcher un sourire franchir ses lèvres. Il avait des tendances suicidaires mais la pensée venait vraiment de le traverser.
[/quote]




Revenir en haut Aller en bas
 
Captain Rogers.
Captain Rogers.
Féminin MESSAGES : 4717
INSCRIPTION : 01/05/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Principalement Google.

UNIVERS FÉTICHE : Vends-moi tes idées. 8)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1613-el-mapartche http://www.letempsdunrp.com/t1904-manque-d-inspiration-pour-le-titre
captain captain

new-york. le bronx. blake&micah. part 1 (captain rogers) - Page 3 Empty


Micah
M. Summers

J'ai 32 ans et je vis à New-York, dans le Bronx, USA. Dans la vie, je suis bon parleur et héritier du trône des Mantha et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, j'ai accès aux plus belles prostituées et je le vis plutôt bien.

new-york. le bronx. blake&micah. part 1 (captain rogers) - Page 3 Tumblr_o2ar589SA81uo85qxo3_500


Chris Evans ©️ VAW.
L’appel de la guerre t’assourdi. Les sons que tu entends sont étouffés. Ton souffle se fait de plus en plus court. Tu restes sur Blake de longues secondes tandis que ton crachat ensanglanté coule lentement sur sa joue. Tu sens que le garçon abandonne; ses muscles se détendent d’un seul cou et il laisse sa tête tomber contre le canapé. Tu desserres légèrement ton emprise. Tu ne veux pas le tuer. Tu veux seulement lui donner une leçon. Tu comprends qu’il abandonne lorsqu’il lance un juron. Tu fronces les sourcils en remarquant son regard perdu entre vos corps. Tu ne bronches pas, tu gardes tes yeux rivés dans les siens. Tu anticipes une quelconque contre-attaque surprise de sa part. Mais il semble réellement avoir sorti le drapeau blanc. Tu remarques que son attention s’attarde un instant sur tes lèvres entrouvertes. Ça te fait quelque chose. La haine en toi se transforme progressivement en une toute autre sensation qui se rapproche de celle du désir. Tu fermes les yeux un instant, tentant de reprendre tes esprits. Tu les rouvres lorsque le garçon reprend la parole une fois qu’il le peut. Il ne manque jamais une occasion pour lancer un bon sarcasme en l’air. Quoique. Il ne semblait pas sarcastique. Tu avales ta salive avant de te redresser légèrement pour marquer une plus grande distance entre vos visages. En même temps, tu relâche complètement la pression à son cou. Tu gardes toutefois la main sur ses côtes, au cas où. Tu tends le bras vers la table basse pour récupérer ta bière. Tu bois une longue gorgée qui, tu espères, changera tes idées. Mais, lorsque tu as vidé la bouteille, tu as toujours cette pensée qui te titille. Alors tu regardes Blake. Il semble tellement sérieux, malgré ce sourire moqueur sur les lèvres. Tu te rapproches de lui très lentement et tu relâches ses côtes pour plutôt venir glisser tes doigts sur son torse. Tu serres la mâchoire et il ne te faut qu’un dernier regard sur ses lèvres pour venir y coller les tiennes, vivement.    
   
Revenir en haut Aller en bas
 
j!han
j!han
MESSAGES : 755
INSCRIPTION : 25/02/2017
ÂGE : 28
RÉGION : occitanie
CRÉDITS : eudoxis (icon)

UNIVERS FÉTICHE : réel, fantastique, hp ♥
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t421-m-f-new-generation-albus-scorpius-en-cours
Donut

new-york. le bronx. blake&micah. part 1 (captain rogers) - Page 3 Empty


Blake Smith
J'ai 28 ans et je vis à New-York, dans le Bronx, Etats-Unis. Dans la vie, je suis voleur professionnel et proxénète quand ça lui chante et je m'en sors parfaitement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis toujours fourré sous les jupes des prostituées et je le vis plutôt à mon aise.

new-york. le bronx. blake&micah. part 1 (captain rogers) - Page 3 Tumblr_ou2b2c7c0X1uwo1w4o1_500

Blake, c'est un emmerdeur. Il est vulgaire et direct, violent et impulsif. La violence, c'est tout sa vie. Il a appris dès son plus jeune âge à se battre pour survivre et il le fait très bien. Il vole pour le compte du gang mais aussi pour son plaisir personnel. Il s'est spécialisé dans le vol à l'arraché mais ce qu'il aime, c'est qu'on lui court après parce que personne ne le rattrape jamais. Il pratique le parkour depuis qu'il a douze ans et il est devenu un véritable acrobate. Il est dopé à l'adrénaline, il cherche le danger et les problèmes en permanence. Il aime gérer les prostituées quand il en a le temps mais il est surtout homme de main du patron. Il exécute froidement. Il tue, il vole, il baise, il fume, il boit, il frappe. Il a tous les vices en lui. Il est caractériel et orgueilleux. Il a une rage en lui que personne ne soupçonne et une colère qui gronde sous chaque parcelle de sa peau. Il est orphelin. Il a été recueilli par le boss, il lui doit tout et lui rend aujourd'hui. Il est d'une fidélité irréprochable. Il est tatoué sur la quasi totalité du corps.


stephen james ©️ NOM CRÉATEUR

Abandonner, ça le faisait vraiment chier. Il ne se sentait pas capable de se soumettre complètement à Micah mais il devait bien reconnaître que là, il n'avait plus assez d'énergie pour continuer. Il détestait cette sensation, elle le rendait faible et c'était bien  un sentiment qu'il avait en horreur. Mais à cet instant précis, malgré la pression sur ses côtes, la pression contre sa gorge, son souffle court, sa douleur, son sentiment d'impuissance bien prononcé, il avait des idées qu'il n'aurait pas dû avoir. Pas avec Micah. Un mec qu'il était censé avoir en horreur et qu'il venait de bastonner sans raison. Qui lui ferait d'ailleurs très probablement payer très bientôt. Mais cette idée, elle avait germé et il avait été incapable de fermer sa gueule parce qu'il s'était assez tu pendant six jours. Il s'était fait discret, il n'avait rien dit, simplement soupiré, il avait su la fermer et était devenu quasiment invisible. Et il détestait ça. Il adorait sentir l'attention se porter sur lui, peu importe qu'elle soit positive ou négative. Mais le négatif, il pouvait le tranformer en positif mais il savait aussi qu'il risquait gros. Il pourrait toujours prétendre à une de ses blagues, cela n'empêcherait pas Micah de lui refiler une droite bien sentie. Ou une gauche puisqu'il avait définitivement mis la droite hors service pour le reste de la journée. Il le sentit se redresser, fermer les yeux face à ses paroles et la pression contre sa gorge s'envola. Il ne prit conscience qu'à cet instant qu'il avait de la force dans les bras, il peinait à retrouver un rythme de respiration normal. Il le vit attraper sa bière et resta perplexe. Il ne l'avait pas plus amoché, ne l'avait pas insulté, frappé ou encore regardé avec dégoût et ces détails l'étonnaient. Il fronça légèrement les sourcils. Ce calme signifiait forcément quelque chose, surtout que la pression contre ses côtes ne diminuait pas, elle. Une seconde interminable semble s'écouler avant que Micah ne vide définitivement sa bière. Il sentit alors son bras cesser d'appuyer contre sa cage thoracique et venir se poser plus légèrement sur son torse. Et un regard plus tard, il sentit les lèvres de Micah s'abattre sur les siennes. Ce n'était pas vraiment doux mais pas brutal. C'était contrôlé, à l'image de Micah. Mais Blake n'avait pas la même mesure. Que ce soit un homme qui le touche sans que son corps ne  le rejette d'un bloc lui faisait un choc, cela ne lui était jamais arrivé malgré sa vie sexuelle débridée sans aucun tabou. Les hommes en étaient un pour lui, d'habitude. Mais son cerveau avait décidé de se caler sur off, il ne répondait plus à l'appel. Alors il laissa faire son corps et les sensations qu'il connaissait. Embrasser, il connaissait. Sa main trouva vivement le chemin de la nuque de Micah pour l'enserrer de sa poigne tandis que l'autre se posait sur l'avant de sa cuisse comme s'il pouvait l'empêcher de faire marche arrière. Parce que c'était forcément ce qu'ils allaient faire. L'un ou l'autre, ou les deux. Et ils allaient recommencer à se taper dessus, dans quelques secondes. Mais d'abord, il profitait, juste une minute de plus. Il se redressa et laissa sa douleur au placard pour approfondir le baiser, le rendant plus passionné, plus animal. Il avait cette rage Blake, dans tout ce qu'il faisait. Il se battait comme il baisait, il avait cette même énergie, ce même besoin de contrôler, de se battre, même dans l'acte. Et il avait trouvé un adversaire à sa taille.  




Revenir en haut Aller en bas
 
Captain Rogers.
Captain Rogers.
Féminin MESSAGES : 4717
INSCRIPTION : 01/05/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Principalement Google.

UNIVERS FÉTICHE : Vends-moi tes idées. 8)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1613-el-mapartche http://www.letempsdunrp.com/t1904-manque-d-inspiration-pour-le-titre
captain captain

new-york. le bronx. blake&micah. part 1 (captain rogers) - Page 3 Empty


Micah
M. Summers

J'ai 32 ans et je vis à New-York, dans le Bronx, USA. Dans la vie, je suis bon parleur et héritier du trône des Mantha et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, j'ai accès aux plus belles prostituées et je le vis plutôt bien.

new-york. le bronx. blake&micah. part 1 (captain rogers) - Page 3 Tumblr_o2ar589SA81uo85qxo3_500


Chris Evans ©️ VAW.
Tu ne comprenais pas ce qu’il se passait dans ta tête. Une minute tu avais envie d’arracher la tête du garçon et la minute d’après tu lui dévorais les lèvres. Tu n’avais aucun désir passionnel pour lui. Ce que tu voulais sentir, c’était la dureté de ses muscles, la force de ses gestes et la brutalité de ces baisers qu’il te rendait. Ton sexe s’était dressé aussitôt que tu avais goûté la saveur de Blake. La solitude, l’isolation. Tout cela jouait beaucoup sur tes réactions. Tu glisses ta main sous son chandail en appuyant fortement sur la courbe de ses muscles. Tu veux l’écraser, lui montrer que tu n’es pas là pour lui faire la tendresse. Ta main libre se fraie un chemin jusqu’à ses cheveux que tu serres entre tes doigts. Tu les tires vers l’arrière pour obliger le garçon à t’offrir son cou. Et, quand sa chair tatouée s’offre à toi, tu vas l’embrasser, la mordre. Ta barbe mal rasée irrite sa peau. Tu le domines et tu n’es pas près de le laisser prendre le dessus. Tu es le roi et il est le pion. Tu viens déchirer son chandail pour t’offrir la vision de son torse musclé. Tu le regardes à nouveau dans les yeux pour essayer de lire dans ses pensées. Est-il complètement perdu, lui aussi ? Tu t’en fiches, finalement. Tu plaques à nouveau tes lèvres sur les siennes, tu invites ta langue dans la danse. Et tu grognes contre lui. Ta main valide patine sur ses tatouages. Sur le démon, en plein milieu de son ventre. Elle se permet de se glisser sous ses Jeans qui semblent bien serrés. Ses doigts contournent ses boxers et agrippent sa verge durcit. Aussitôt, tu te crispes. Tu cesses le baiser, une nouvelle distance se créer entre vous deux. T’as son sexe dans tes mains. Et ça te fait bizarre. Tu connais cette sensation de tenir ta queue. Mais tu ne touches pas la tienne, en ce moment. Tu sens ses veines gonflées. T’as un haut le cœur. Tu retires ta main de ses pantalons ouverts et tu dresses ton dos. Sous le regard interrogé de Blake, tu te saisis de ta bouteille en verre vide et tu viens fracasser son nez avec, d’un seul coup vif. « Ne fais plus jamais ça. Ou t’es mort. » C’est toi qui a engagé le baiser. Tu le sais. Mais tu veux mettre le blâme sur lui. Tu n’accepterais pas d’avoir eu cette lancée homosexuelle. T’es le fils du chef. T’es un dur. T’es pas une tapette. Tu te relèves aussitôt alors qu’un frisson de dégoût traverse ton échine. Tu n’offres aucun regard à Blake. Tu sais que son nez saigne à profusion. Que t’as brisé quelque chose. Le film d’action défile derrière toi, tu te diriges vers la cuisine avec ta bouteille ensanglantée.      
   
Revenir en haut Aller en bas
 
j!han
j!han
MESSAGES : 755
INSCRIPTION : 25/02/2017
ÂGE : 28
RÉGION : occitanie
CRÉDITS : eudoxis (icon)

UNIVERS FÉTICHE : réel, fantastique, hp ♥
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t421-m-f-new-generation-albus-scorpius-en-cours
Donut

new-york. le bronx. blake&micah. part 1 (captain rogers) - Page 3 Empty


Blake Smith
J'ai 28 ans et je vis à New-York, dans le Bronx, Etats-Unis. Dans la vie, je suis voleur professionnel et proxénète quand ça lui chante et je m'en sors parfaitement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis toujours fourré sous les jupes des prostituées et je le vis plutôt à mon aise.

new-york. le bronx. blake&micah. part 1 (captain rogers) - Page 3 Tumblr_ou2b2c7c0X1uwo1w4o1_500

Blake, c'est un emmerdeur. Il est vulgaire et direct, violent et impulsif. La violence, c'est tout sa vie. Il a appris dès son plus jeune âge à se battre pour survivre et il le fait très bien. Il vole pour le compte du gang mais aussi pour son plaisir personnel. Il s'est spécialisé dans le vol à l'arraché mais ce qu'il aime, c'est qu'on lui court après parce que personne ne le rattrape jamais. Il pratique le parkour depuis qu'il a douze ans et il est devenu un véritable acrobate. Il est dopé à l'adrénaline, il cherche le danger et les problèmes en permanence. Il aime gérer les prostituées quand il en a le temps mais il est surtout homme de main du patron. Il exécute froidement. Il tue, il vole, il baise, il fume, il boit, il frappe. Il a tous les vices en lui. Il est caractériel et orgueilleux. Il a une rage en lui que personne ne soupçonne et une colère qui gronde sous chaque parcelle de sa peau. Il est orphelin. Il a été recueilli par le boss, il lui doit tout et lui rend aujourd'hui. Il est d'une fidélité irréprochable. Il est tatoué sur la quasi totalité du corps.


stephen james ©️ NOM CRÉATEUR

La tête de Blake avait décidé de se faire la malle, plus rien ne répondait à l'intérieur de son crâne, son corps avait pris les commandes et réagissait bien malgré lui aux sensations que Micah lui offrait. Il était en manque c'était certain, mais il ne s'était pas attendu à ce qu'il le soit autant. Se laisser embrasser par Micah, le laissait le toucher ne lui semblait pas aussi choquant que cela aurait dû. Quelque part dans leur bataille de muscles, Micah lui avait sûrement atrophié le cerveau, il ne voyait que cette explication. Il laissait sa boucher goûter ses lèvres, ses doigts écraser son torse sans émettre la moindre protestation. Si Micah croyait qu'il cherchait de la douceur, il se trompait, Blake prenait son pied dans la violence et ses parties de jambes en l'air n'avaient rien de tendre. La raison pour laquelle il ne jouait qu'avec des putes. Elles acceptaient toute sa déviance, sa violence, ses excès. Une femme normale voudrait être traitée avec respect, révérence. Il fallait faire attention, ne pas trop effleurer leur peau trop parfaite, il ne fallait pas mordre, elles étaient trop délicates. Alors sentir la poigne dure de Micah lui aggriper les cheveux pour tendre sa tête en arrère était presque jouissif pour lui. Il ne s'était pas attendu à aimer ça et il appréciait un peu trop chaque baiser déposé sur  sa peau. Il serrait la cuisse de Micah et son autre main ne lâchait pas sa nuque pour lui montrer qu'il n'était pas une poupe gonflable. Il ne pouvait pas réellement bouger, c'était un fait mais il ne serait pas passif. Il sentait que son pantalon commençait à se serrer, il avait une parfaite conscience de l'état de son corps et l'effet que lui faisait Micah. Il le laissa déchirer son t-shirt dans un grognement. Ouais, Micah avait oublié la partie où toutes ses fringues rentraient dans un seul sac apparemment. Il lui devait un nouveau t-shirt mais il débattrait de ça plus tard. Il croisa le regard de Micah qui semblait hésitant, qui semblait l'interroger. Il n'eut pas le temps d'en voir davantage que sa bouche était à nouveau sur la sienne et son cerveau n'avait plus l'envie de réfléchir de toute façon. Blake poussa un nouveau grognement suivi d'un juron qui lui traversa les lèvres quand il sentit la main de Micah se poser sur lui, là où n'aurait jamais imaginé la main d'un mec. Ses doigts autour de son membre, Micah se figea et entraîna Blake dans le mouvement. Qu'il tienne cette partie de son corps à cet instant précis ne le rassurait pas. Pourtant, il retira sa main comme si sa queue venait de le brûler, Blake se crispa légèrement quand il le vit se retourner mais le coup de la bouteille dans le nez, il ne le vit pas venir. Pour la deuxième fois de la semaine, Micah s'en prit à son nez violemment. Et comme il n'était plus assez valide pour réellement lui faire mal, il avait emporté un objet avec lui. Il sentit son nez craquer sous la pression et Micah enlever la sienne de son corps. Il porta la main à son visage en se pliant en deux. Pourtant, il entendit son ennemi se relever et contourner le canapé, un voile rouge lui traversa le visage. Il était à bout et Micah n'allait pas s'en sortir aussi facilement. Il en mourait probablement mais il ne pouvait rester sans bouger. Il se redressa rapidement, oubliant la douleur, le sang s'échappant de son nez, il occulta tout pour sauter par dessus le canapé, avec l'agilité qui le caractérisait quand il s'adonnait au parkour, son sport préféré. Il venait sûrement de se flinguer plus les côtes mais il ne le sentait même plus. Et attaquer dans le dos ne lui posait aucun problème non plus, les coups bas étaient de mise entre eux depuis le début. Emporté dans l'élan de sa course, Blake percuta le dos de Micah avec son épaule pour le projeter contre le mur de l'entrée avant qu'il ne puisse atteindre la cuisine. Il ne lui laissa pas le temps de réagir qu'il le retournait et lui empoignait le col d'une main pour écraser son poing dans le creux de son ventre. S'il pouvait lui casser une côte au passage, ce ne serait que justice. Son énergie venait de prendre une nouvelle dose d'adrénaline, il se sentait en pleine possession de ses moyens. Il savait que Micah allait riposter après avoir retrouvé son souffle alors il s'empressa de parler, le visage à quelques centimètres du sien. " Il va falloir être plus précis connard, c'est quoi que je ne dois jamais refaire ? Tes lèvres sur les miennes ? Ta langue dans ma bouche ? Tes mains sur mon torse ? Ou alors c'est ta main sur ma queue ? Tu sais que je peux pas vraiment t'empêcher de bander pour moi hein ? " Il insista sur chaque pronom, détachant chaque syllabe tout en lançant un regard appuyé et provocateur vers le bas ventre de Micah qu'il avait senti dur contre lui. Il avait initié tout ça et il en serait le seul fautif ? " Va te faire foutre Micah, trouve toi une gentille pute et ne me touche plus ! " Il avait envie de se battre, de recommencer à l'embrasser, il n'en savait rien. Mais il avait cessé de se laisser faire, d'être une marionnette. Micah voulait le tuer ? Qu'il le fasse. " Et tu me dois un nouveau t-shirt sombre abruti! " Insista-t-il en jetant un oeil aux lambeaux du sien qu'il avait déchiré.   




Revenir en haut Aller en bas
 
Captain Rogers.
Captain Rogers.
Féminin MESSAGES : 4717
INSCRIPTION : 01/05/2018
ÂGE : 22
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Principalement Google.

UNIVERS FÉTICHE : Vends-moi tes idées. 8)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1613-el-mapartche http://www.letempsdunrp.com/t1904-manque-d-inspiration-pour-le-titre
captain captain

new-york. le bronx. blake&micah. part 1 (captain rogers) - Page 3 Empty


Micah
M. Summers

J'ai 32 ans et je vis à New-York, dans le Bronx, USA. Dans la vie, je suis bon parleur et héritier du trône des Mantha et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, j'ai accès aux plus belles prostituées et je le vis plutôt bien.

new-york. le bronx. blake&micah. part 1 (captain rogers) - Page 3 Tumblr_o2ar589SA81uo85qxo3_500


Chris Evans ©️ VAW.
Tes pensées te martyrisent. Elles te coupent en deux. T’as envie de déboiter la mâchoire de Blake, mais aussi de l’embrasser, d’y glisser ta langue. Tu es sur le dessus d’une clôture. D’un bord tu tombes dans la guerre incessante entre deux hommes dominants qui n’acceptent pas la défaite, et, de l’autre bord, tu tombes dans une trêve sexuelle dont les répercussions te sont inconnues. Personne ne pourrait savoir qu’il s’est passé quelque chose d’intime entre vous. Sauf toi. Toi tu saurais. Et tu ne penses pas pouvoir vivre avec cette pensée le reste de la semaine. Le reste de ta vie. Le chef des Manthas ne peut pas avoir de relations homosexuelles. Jamais tu ne dois montrer une attirance envers les hommes à défaut d’afficher ta part de féminité. Et vous êtes bien sexistes, dans le gang. Les femmes sont là pour sucer les mecs. Les mecs font les affaires, le pognon. Ils font le gros du travail tandis que les meufs s’amusent à baiser pour des sommes faramineuses. Et, toi, tu penses que toutes ces prostitués tirent un plaisir à se faire utiliser de la sorte. Tu avais remarqué que la brutalité excitait le garçon. Il serrait la mâchoire sous l’emprise du plaisir lorsque tu le brusquais au travers les baisers et les caresses presque sauvages. C’est à se demander s’il ne bande pas lorsqu’il se fait tabasser par tes poings. T’avais fait usage d’une arme improvisée, peut-être dans l’espoir de le faire redescendre sur Terre. Dans l’espoir de lui faire comprendre qu’il aurait dû te repousser à l’instant même où tu as posé tes lèvres couvertes de sang sur les siennes. Il aurait dû t’en empêcher, même. Plaquer sa main sur ta bouche pour t’empêcher de faire une erreur. Mais il avait aimé. Il avait pris autant de plaisir… que toi. Bordel. Et, maintenant, tu dois le côtoyer en priant pour oublier ce moment d’échappement. Mais tu sais bien qu’il va te le rappeler jusqu’à ta mort. Car il saura que ça t’enrage, que ça te fait perdre la tête. Tu tiens fortement le goulot de la bouteille entre tes doigts. Un peu plus et la bouteille se fracasse sous la pression que tu exerces. T’es en colère, ton cerveau s’est transformé en braise brûlante. Tu réfléchis en te dirigeant vers la cuisine. Tu n’oses pas regarder Blake. T’es humilié. Tu ne veux pas supporter son regard. Et t’en oublie de surveiller tes arrières. Le son bien trop fort de la télévision t’empêche d’entendre le garçon se relever et s’approcher habilement mais dangereusement de toi. Ton cœur se fracasse dans ta cage thoracique lorsque tu te fais pousser contre le mur. Tu ne l’avais pas du tout vu venir, ce coup. Il t’avait fait perdre pied, lâché ta bouteille. Et ton épaule avait défoncé le plâtre. Étourdi, ébranlé, tu veux faire face à ton adversaire mais il a une longueur d’avance sur toi. Il te retourne lui-même et t’envoie son poing en plein dans le ventre. Tu sens tes tripes remonter dans ta gorge. Tu n’as plus d’air. Tu étouffes en te repliant sur toi-même. Mais tu restes debout. Tu tentes de reprendre ton souffle tandis que la voie lactée tourne autour de ta tête. Les paroles de Blake te paraissent lointaines mais tu sens son souffle te caresser l’oreille. Tu sais qu’il est proche. Tu comprends à peine les mots qu’il prononce mais tu fais un effort; tu veux qu’il t’enrage, qu’il te redonne de l’adrénaline grâce à ses mots agaçants. Et ça fonctionne. Au moment où il t’ordonne de lui racheter un chandail, tu entends sa voix dévier vers les lambeaux jonchant le sol. C’est le moment. Tu te redresses, tu appuies tes mains sur ses épaules puis tu le force à se replier vers l’avant avant de lui envoyer ton genou en plein dans les côtes. Tu n’as plus aucune pitié. Sa faiblesse, tu vas l’utiliser. Tu le tiens contre toi alors qu’il essaye de se replier pour enrouler ses bras autour de ses côtes pour les protéger. Puis tu renvoies ton genou au même endroit, à plusieurs reprises. Tu profites de cette prise favorable pour conclure en lui projetant ton coude en plein dans la tempe. Il tombe directement au sol, sur le dos, complètement KO. Tu profites de ta victoire pour reprendre ton souffle. Ta respiration est rauque. Tes intestins crient leur douleur. Tellement que t’as un haut le cœur inquiétant. Tu cours à la salle de bain, le pas boitant, et tu vomis dans le lavabo, incapable de te rendre à la toilette. Tu vomis ta douleur, mais aussi ta honte.  
   
Revenir en haut Aller en bas
 
j!han
j!han
MESSAGES : 755
INSCRIPTION : 25/02/2017
ÂGE : 28
RÉGION : occitanie
CRÉDITS : eudoxis (icon)

UNIVERS FÉTICHE : réel, fantastique, hp ♥
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t421-m-f-new-generation-albus-scorpius-en-cours
Donut

new-york. le bronx. blake&micah. part 1 (captain rogers) - Page 3 Empty


Blake Smith
J'ai 28 ans et je vis à New-York, dans le Bronx, Etats-Unis. Dans la vie, je suis voleur professionnel et proxénète quand ça lui chante et je m'en sors parfaitement bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis toujours fourré sous les jupes des prostituées et je le vis plutôt à mon aise.

new-york. le bronx. blake&micah. part 1 (captain rogers) - Page 3 Tumblr_ou2b2c7c0X1uwo1w4o1_500

Blake, c'est un emmerdeur. Il est vulgaire et direct, violent et impulsif. La violence, c'est tout sa vie. Il a appris dès son plus jeune âge à se battre pour survivre et il le fait très bien. Il vole pour le compte du gang mais aussi pour son plaisir personnel. Il s'est spécialisé dans le vol à l'arraché mais ce qu'il aime, c'est qu'on lui court après parce que personne ne le rattrape jamais. Il pratique le parkour depuis qu'il a douze ans et il est devenu un véritable acrobate. Il est dopé à l'adrénaline, il cherche le danger et les problèmes en permanence. Il aime gérer les prostituées quand il en a le temps mais il est surtout homme de main du patron. Il exécute froidement. Il tue, il vole, il baise, il fume, il boit, il frappe. Il a tous les vices en lui. Il est caractériel et orgueilleux. Il a une rage en lui que personne ne soupçonne et une colère qui gronde sous chaque parcelle de sa peau. Il est orphelin. Il a été recueilli par le boss, il lui doit tout et lui rend aujourd'hui. Il est d'une fidélité irréprochable. Il est tatoué sur la quasi totalité du corps.


stephen james ©️ NOM CRÉATEUR

Ce fut la douleur qui le sortit de son état d'inconscience sans qu'il ne sache combien de temps il était resté hors service. Une quinte de toux le secoua et il roula immédiatement sur le côté pour se replier sur lui-même. Il n'eut pas la force d'ouvrir les yeux tout de suite, il avait l'impression qu'un tracteur lui avait roulé dessus, aller et retour. Il avait la désagréable sensation d'être passé dans une machine à laver en mode essorage. Il gémit de douleur en enroulant ses deux bras autour de son torse. Il s'en était pris des raclées dans sa vie, pour un impulsif comme lui c'était inévitable mais rien ne l'avait préparé à la force brute de Micah. Il avait toujours su que le jour où il déciderait de lui passer dessus, il ne ferait pas le poids. Il savait se battre mais Micah était un tank. Il avait réussi à le blesser, il avait réussi à lui rendre les coups mais son corps l'avait lâché au pire moment. Le futur chef des Manthas s'était largement acharné sur lui et s'il n'en payait pas les conséquences en ce moment, il aurait pu en savourer sa perte de self-control. Parce qu'il n'avait plus vraiment envie de rire. S'il avait eu l'espoir de voir ses côtes se ressouder par ces quelques jours d'oisiveté, il était plus que certains qu'elles l'avaient lâché définitivement. Il était même presque sûr que Micah en avait amoché de nouvelles. L'intégralité de la scène lui restait gravé en mémoire. Du moment où Micah l'avait fait trébucher sur le sol, du coup de poing qu'il lui avait donné, des coups qui avaient suivi, du baiser qu'ils avaient partagé, de la main de Micah sur lui, de ses lèvres sur sa peau jusqu'à moment où il l'avait mis K.O en quelques minutes. Et l'humiliation de ce moment avait un goût amer. Pourtant, il n'avait pas la tête à se pencher sur la honte qu'il ressentait. Il avait trop mal. Mais il n'était pas question qu'il reste au sol sans bouger, plié de douleur. Il n'avait aucune idée de l'endroit où était parti Micah ni combien de temps s'était écoulé. Pour ce qu'il en savait, il aurait très bien pu se tirer qu'il n'en saurait rien. C'était bien ce qui le travaillait le plus. Il n'était plus en mesure de protéger celui qu'on lui avait confié. Il n'était certainement pas en état. Et il bénissait le fils de son boss de ne pas encore avoir bougé et de s'être montré prudent et raisonnable. Voilà un comportement qu'il aurait été incapable de suivre. Son sang battait contre ses tempes, son nez le lançait, ses côtes le mettaient au supplice. Mais il lui fallait se lever, il n'était pas question qu'il s'humilie davantage. Il retomba sur le dos en manquant une inspiration et posa sa tête une seconde sur le carrelage froid. Il évita soigneusement d'inspirer profondément et il se releva d'un bloc. Il grimaça de douleur en sentant avec précision chaque membre de son corps douloureux. Il prit appui sur ses mains pour se mettre debout et s'appuya immédiatement contre le mur, essoufflé. Il avait l'impression qu'on le broyait de l'intérieur. Sa vision était trouble, ses oreilles bourdonnaient. Il finit de défaire le t-shirt déchiré qui lui restait et il baissa les yeux. Mais comme la dernière fois, rien n'était visible sous sa peau tatouée. Il prit appui sur ses mains pour se détacher du mur et reprendre une démarche plus assurée. Il se dirigea vers la cuisine pour avaler un verre d'eau. Il aurait besoin de quelque chose de plus fort mais ce n'était plus le moment de provoquer Micah en fouillant se réserve personnelle. Pas qu'il en ait peur, mais il n'avait pas encore envie de mourir. Il avait une mission à terminer et qu'importe ce qu'il en disait, il tenait à sa vie. Elle n'était pas parfaite mais il en gardait le contrôle. Il jeta un œil à l'extérieur. Il avait beau souffrir le martyr, il n'avait pas oublié qu'il était censé protéger Micah et il s'assura que sa voiture était toujours là et qu'il n'avait pas décidé de se barrer sans prévenir. Ses pas finirent par le conduire à la salle de bain qu'il occupait depuis quelques jours. Il observa son reflet dans le miroir et se passa de l'eau sur le visage. Il essuya le sang qui lui coulait le long de la bouche, le sang qu'il avait toujours sur la joue. Son nez n'avait pas l'air cassé comme il l'avait craint mais il n'en restait pas moins qu'il avait viré au bleu et que sa tempe avait la marque du poing de Micah. Il soupira, appuyant ses deux mains sur le lavabo. Il avait besoin de dormir, de s'écrouler, il n'était plus en état de bouger. Il retourna dans le salon où la télévision était resté allumée. Il s'allongea doucement sur le sofa qu'il utilisait pour dormir dans un grognement de douleur. Il n'avait plus la force de chercher où était passé Micah, encore moins de relancer les hostilités. Il resta allongé sur le canapé, un bras posé sur son torse et les yeux grands ouverts. Il n'avait plus l'intention de bouger avant des heures. Malgré toute la douleur qu'il ressentait, ce n'était pas le combat contre Micah qui lui revenait quand ses pensées s'égaraient mais il s'agissait bien du baiser qu'ils avaient échangé. Il le repassait dans sa tête comme un vieux disque rayé. Il avait l'impression que quelque chose clochait dans ce qu'il s'était passé. Il savait que cela ne se reproduirait plus jamais. Pourtant, il n'avait pas pu empêcher son corps de réagir et il se sentait encore moins bien à cette idée. Cette journée avec Micah venait de l'ébranler profondément à tous points de vue.  




Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


new-york. le bronx. blake&micah. part 1 (captain rogers) - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
new-york. le bronx. blake&micah. part 1 (captain rogers)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 27Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 15 ... 27  Suivant
 Sujets similaires
-
» benji, york de 14 ans (canisenior)
» bidouille york de 4 mois 1/ 2 (77)
» DIDOU x CANICHE/YORK mâle 1 an au STAM, dpt 13
» Manu un amour de petit York x Cairn, 9 ans CSP adopté
» URGENT caniche croisé york en RP jeune et adorable (95)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: