Partagez | 
 
 
 

 chicago. kaleb&jamie (alles)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
 
avatar
ALLES
Féminin MESSAGES : 1711
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope



Jamie Callahan
J'ai 31 ans et je vis à Chicago, Etats-Unis. Dans la vie, je suis barman et je m'en sors comme il faut. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Jamie est un homme plutôt renfermé, qui a du mal à s'ouvrir. Il se méfie de tous ceux qui l'approchent et a du mal à faire confiance aux autres. Quand on le connaît un peu plus cependant c'est quelqu'un d'agréable et sur qui on peut totalement compter. Il est du genre taquin, qui ne cherche pas spécialement à se poser. De loin il pourrait paraître un peu froid, du genre à s'en foutre ce qui peut en agacer certains. Plutôt impulsif il ne réfléchit pas souvent avant d'agir ce qui souvent lui cause des soucis. Il peut paraître hautain également.
Dans la vie de tous les jours il est un peu flemmard mais il est plein de bonne volonté ! Il peut tout faire pour ses amis (même les choses les plus absurdes) par contre il peut être un peu brusque parfois quand il s'agit de les réconforter, en essayant de leur faire ouvrir les yeux.



André Hamann ©️ Schizophrenic


« Tu as dit que tu m’aimais ? » Quoi ? Bien sûr qu’il venait de le dire. C’était même sorti naturellement. Mais il l’avait déjà dit, non ? Enfin, depuis qu’ils étaient ensemble il l’avait déjà dit, hein ? A en voir la tête de Kaleb, visiblement pas. Jamie réalisa alors ce qu’il venait de faire et chercha vaguement à comprendre s’il avait bien fait ou non. Oui il aimait Kaleb. Il en était tombé amoureux depuis bien plus longtemps qu’on ne pouvait le penser. Peut-être l’était-il depuis toujours, c’était l’éternelle question à laquelle il ne cherchait pas forcément de réponse. Il ne voulait pas vivre dans le passé Jamie. Et avec cette grossesse, il ne voulait encore moins vivre dans l’avenir. Seulement penser au présent. « Je te l’ai déjà dit… » Jamie en était persuadé. D’un autre côté il avait du mal à exprimer ses sentiments. Peut-être parce qu’il n’avait jamais dit à une fille qu’il l’aimait. Il l’avait déjà dit à Kaleb par le passé mais de façon amicale, et sinon, le reste, c’était pour sa mère. Alors que Kaleb faisait non de la tête, Jamie fit la moue. Il s’assit sur la table basse pour être en face de lui et attrapa ses mains. C’était le moment de la déclaration, là ? Ils en avaient bien besoin après une soirée pareille. Et se déclarer maintenant, c’était clairement demander à Kaleb de le rejoindre dans cette aventure. « Ca m’a l’air tellement naturel avec toi, j’ai pas réalisé que je ne l’avais pas encore dit… Alors oui, Kaleb Lawson, ô mon beau Kaleb, je suis amoureux de toi. C’est même plus que de l’amour. J’sais pas décrire. C’est un putain de sentiment qui me donne envie de me lever le matin, envie de passer tout mon temps avec toi. J’ai pas arrêté de me foutre de la gueule des gens en couple parce que je les trouvais ridicules, niais… Mais je crois que je me transforme en lover. » Il sourit doucement, se moquant totalement de lui-même. Il ne savait pas si le moment était vraiment bien choisi mais Jamie avait envie de parler ce soir. Il en avait même besoin. « Et j’suis terrifié. Pas par cette histoire de bébé. Quoiqu’un peu… Mais surtout parce que j’ai peur de te perdre. J’ai peur de faire le con, peur de te faire du mal. Ce soir j’ai pas géré du tout. J’ai été nul. C’est pas ta faute si j’ai pas réussi, c’est pas parce que t’es un garçon… C’est juste que je me mets beaucoup de pression. J’essaie de bien faire Kal. J’veux que tu sois heureux avec moi. Et si tu m’en laisses l’occasion, je ferai tout pour. » Vint le moment gênant où il réalisa qu’il venait de se déclarer comme dans un film. Il lâcha les mains de Kaleb et se frotta la nuque, se sentant un peu con. Finalement, il baissa les yeux. « J’suis désolé de t’entraîner là-dedans… »


hj : sorry c'est vraiment court mais je me dis que je pouvais pas sauter l'après-déclaration :')

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
j!han
MESSAGES : 765
INSCRIPTION : 25/02/2017
ÂGE : 28
RÉGION : occitanie
CRÉDITS : eudoxis (icon)

UNIVERS FÉTICHE : réel, fantastique, hp ♥
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t421-m-f-new-generation-albus-scorpius-en-cours
Donut



Kaleb
Lawson

J'ai 30 ans et je vis à Chicago, Etats-Unis. Dans la vie, je suis infirmier au service des urgences et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis amoureux de mon meilleur ami depuis le lycée et je le vis plutôt , et bien, vous le vivriez comment ?.



   il est sympa, ordonné, doux, il déteste les conflits, il est avenant, entreprenant, il aime parler, découvrir, il est curieux et sociable. Il cuisine beaucoup. Il dort très peu. Il est réfléchi, il se pose toujours trop de questions, il analyse, il est de nature inquiète, stressée. Il est souvent nerveux et cela se lit sur son visage, il s'agite rapidement quand il l'est. Il est très fidèle, notamment en amitié. Il cache son homosexualité à cause de son meilleur ami, il a trop peur de perdre son amitié s'il venait à l'apprendre et à se rendre compte des sentiments qu'il nourrit pour lui. Il est tactile et affectueux. Il est sincère mais un brin naïf. Il est pourtant caractériel et rancunier, il n'arrive pas facilement à accorder une seconde chance quand on le trahit. Il est têtu et a du mal à accepter les conseils des autres. Il a quatre grandes soeurs. C'est un bon vivant qui aime profiter de la vie, il sort, il boit, il fume en soirée uniquement. Il aime le grand air et les ballades au calme également. Il déteste conduire. Il est maniaque, archi maniaque. Il n'accepte pas de l'aide facilement. Il s'investit dans tout ce qu'il fait. Il déteste les chats mais dit à tout le monde qu'il est allergique. Il est très empathique et au travail, il est vite irritable ou abattu quand il perd quelqu'un, il se met trop facilement à la place des autres. Il n'est pas spécialement sportif mais il court très vite. Il est consciencieux et sérieux. Il gère la paperasse à l'appartement.


matthew daddario ©️ praimfaya
« Je te l’ai déjà dit… » Kaleb n’attendit pas une seule seconde pour secouer la tête parce qu’il était plus que convaincu de l’inverse. Si Jamie avait prononcé ces mots, il s’en serait souvenu. Du moins, pas depuis qu’ils s’étaient mis ensemble, pas depuis que Kaleb lui avait avoué à demi-mots qu’il était amoureux de lui depuis des années. Le jeune homme semblait perdu face à son meilleur ami, une attitude qu’il commençait à connaître parce que le blond l’effrayait la plupart du temps et les mots qu’il venait de lui dire le désarçonnaient complètement. Il ne savait plus quoi dire, son cerveau avait oublié le reste, il en arrivait même à occulter la scène qu’il venait de vivre avec l’ex petite amie de Jamie et ce bébé qui viendrait chambouler leur existence à tous les deux. Il n’en revenait pas, il avait du mal à croire ce qui était en train de se passer et il n’avait pas envie de penser à quelque chose d’autre qu’à ce que Jamie lui disait. Et il semblait avoir donné de quoi réfléchir à son ami puisque ce dernier avait l’air de croire que cette conversation, ils l’avaient déjà eu. Mais ce n’était pas le cas. Kaleb suivit le mouvement de Jamie et se retrouva face à lui, ses deux mains dans les siennes. Il plongea son regard dans les yeux si expressifs de son meilleur ami et il déglutit, il avait l’impression que quelque chose allait se passer. « Ca m’a l’air tellement naturel avec toi, j’ai pas réalisé que je ne l’avais pas encore dit… Alors oui, Kaleb Lawson, ô mon beau Kaleb, je suis amoureux de toi. C’est même plus que de l’amour. J’sais pas décrire. C’est un putain de sentiment qui me donne envie de me lever le matin, envie de passer tout mon temps avec toi. J’ai pas arrêté de me foutre de la gueule des gens en couple parce que je les trouvais ridicules, niais… Mais je crois que je me transforme en lover. » Kaleb pouvait sentir son cœur, il l’entendait, il pulsait de manière irrégulière contre sa tempe, il avait l’impression de se liquéfier sur place. Les mots de Jamie lui réchauffaient le cœur comme jamais. Son ami lui avait déjà témoigné son amitié, ils en avaient eu des conversations, ils avaient eu leur lot de révélations mais jamais il n’avait entendu ce genre de déclaration de la part de Jamie et ce dernier ne pouvait pas imaginer tout ce que cela lui faisait ressentir. Il n’eut pas le temps de réagir, pas même d’ouvrir la bouche, son ami semblait avoir encore des choses à dire. « Et j’suis terrifié. Pas par cette histoire de bébé. Quoiqu’un peu… Mais surtout parce que j’ai peur de te perdre. J’ai peur de faire le con, peur de te faire du mal. Ce soir j’ai pas géré du tout. J’ai été nul. C’est pas ta faute si j’ai pas réussi, c’est pas parce que t’es un garçon… C’est juste que je me mets beaucoup de pression. J’essaie de bien faire Kal. J’veux que tu sois heureux avec moi. Et si tu m’en laisses l’occasion, je ferai tout pour. » Il sentit le malaise de Jamie comme si c’était le sien, parce qu’il comprenait ce sentiment et parce qu’il connaissait son ami par cœur, il savait que ce genre de situation avait tendance à le mettre mal à l’aise. Mais Kaleb n’avait pas l’intention de l’enfoncer, de se moquer. Il n’en n’avait ni l’intention, ni l’envie. Il lui fallait rassurer son ami parce qu’il sentait que des choses bien trop lourdes lui pesaient sur les épaules. « J’suis désolé de t’entraîner là-dedans… » Kaleb prit une inspiration et avant même de commencer à parler, il s’empressa de récupérer les mains de Jamie pour les serrer dans les siennes. « Je t’aime Jamie. » Il fallait qu’il lui dise, même s’il l’avait déjà fait pour sa part. Il le lui avait dit de nombreuses fois depuis des années mais depuis quelques temps, cet amour avait un tout autre sens pour lui. « Tu ne veux pas comprendre que tu ne vas pas me perdre. Tu n’as aucune crainte à avoir, je suis là et je reste avec toi, à n’importe quel moment. Je te soutiendrais, je serais là quoi qu’il arrive. Si t’as besoin d’un confident, si t’as besoin d’une baby-sitter, d’une épaule pour pleurer, d’un bras pour t’appuyer. Je peux être ce que tu veux que je sois, je serais ton ami, ton frère, ton amant, tout ce que tu veux. Tu veux pas comprendre, avec ta tête de mûle, que je suis déjà heureux avec toi, depuis toujours. T’as pas besoin de faire quoi que ce soit pour ça, juste d’être là et de continuer à avoir besoin de moi, envie de moi. » Il ne quittait pas Jamie des yeux, il en était incapable. Il avait l’impression que son cœur cherchait à s’échapper de sa poitrine. Il voulait faire comprendre à Jamie ce qu’il cherchait à lui dire depuis le début de leur relation. « Arrête de t’excuser, de culpabiliser, de te remettre en question. Je t’attends Jamie, tu n’as pas à t’inquiéter. Je veux faire partie de cette aventure si tu m’y invites, je veux t’aider du mieux que je le peux. Je veux juste qu’on soit ensemble, toi et moi et qu’on affronte tout ça tous les deux. » Il se rapprocha légèrement pour finir par venir s’agenouiller devant son ami et pour poser sa main sur sa joue. Il vint capturer ses lèvres dans un baiser doux et tendre. « On est enchaînés toi et moi, tu peux pas te débarrasser de moi. » Il n’en doutait pas une seconde, il n’imaginait pas de quelle façon ils pourraient se séparer. « Je veux juste qu’on retourne au lit et qu’on oublie un peu cette soirée pour une nuit. » La panne, le futur bébé. Tout oublier pour simplement profiter des bras l’un de l’autre. Il se leva alors pour tendre la main à son ami, le regard empli de confiance.


désolée pour le retard :cutie: I love you




Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
ALLES
Féminin MESSAGES : 1711
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Bourgogne
CRÉDITS : giphy

UNIVERS FÉTICHE : Réel mais je ne suis pas fermée à tester d'autres choses.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t2044-mm-celui-qui-voulait-etre-pere-sans-reponse
vanellope



Jamie Callahan
J'ai 31 ans et je vis à Chicago, Etats-Unis. Dans la vie, je suis barman et je m'en sors comme il faut. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Jamie est un homme plutôt renfermé, qui a du mal à s'ouvrir. Il se méfie de tous ceux qui l'approchent et a du mal à faire confiance aux autres. Quand on le connaît un peu plus cependant c'est quelqu'un d'agréable et sur qui on peut totalement compter. Il est du genre taquin, qui ne cherche pas spécialement à se poser. De loin il pourrait paraître un peu froid, du genre à s'en foutre ce qui peut en agacer certains. Plutôt impulsif il ne réfléchit pas souvent avant d'agir ce qui souvent lui cause des soucis. Il peut paraître hautain également.
Dans la vie de tous les jours il est un peu flemmard mais il est plein de bonne volonté ! Il peut tout faire pour ses amis (même les choses les plus absurdes) par contre il peut être un peu brusque parfois quand il s'agit de les réconforter, en essayant de leur faire ouvrir les yeux.



André Hamann ©️ Schizophrenic


Qui aurait pu croire que cette soirée catastrophique se terminerait bien ? Mieux : qu’elle terminerait par d’émouvantes déclarations ? Jamie n’était clairement pas un homme mielleux ou fleur bleue. Mais ce soir il s’était laissé aller, avait écouté et énoncé clairement ses sentiments pour Kaleb. Ca faisait un moment qu’il ne doutait plus déjà. Il tenait tellement à lui et ce depuis toujours. Parfois il regrettait d’avoir fermé les yeux si longtemps, d’avoir perdu autant de temps. Temps qu’ils ne rattraperaient jamais car très vite des problèmes se mettaient encore en travers de leur chemin. Mais Kaleb avait raison : ils méritaient une bonne nuit de sommeil à dormir l’un contre l’autre. Juste dormir. Il répondit à son baiser avec tout son amour et hocha la tête. Il se releva finalement et aida Kaleb à faire de même.

« J’ai envie qu’on officialise Kaleb. » lâcha Jamie une fois qu’ils furent couchés. Ils étaient ensemble depuis quelques semaines mais Kaleb laissait tout le temps à Jamie pour faire son coming-out, ce que le barman avait grandement apprécié. Cette nuit, il semblait décidé à s’afficher avec Kaleb. Peut-être était-ce lié à cette histoire de grossesse. Peut-être était-ce pour compenser les prochains mois qui risquaient d’être compliqués. Ces prochains mois où la paternité de Jamie risquait d’effacer un peu Kaleb. Il pensait déjà aux jours où ce dernier se sentirait de trop. Où il ne se sentirait pas légitime. Où il aurait peur d’une éventuelle complicité entre les deux parents ? De toute façon il y avait très bien réfléchi. Il était prêt à se comporter en adulte sur tous les plans. Sur sa relation, sur sa paternité, et aussi dans sa vie en général. Il pourrait par exemple changer de travail… Merde, là c’était sûr, il n’allait pas dormir de la nuit. Trop de choses en tête. « Et si demain je t’invitais au resto ? Un truc romantique que tu kifferais bien. » Avec des fleurs, bougies, tout le tralala.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
chicago. kaleb&jamie (alles)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
 Sujets similaires
-
» Le consulat Général d'Haiti à Chicago présente...
» CHICAGO - Forum RPG
» Un haitien a l'honneur à Chicago
» Échange Chicago - Buffalo
» échange montréal vs chicago

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: