Partagez | 
 
 
 

 Les excuses ne servent souvent qu'à nous rendre plus coupable. [Jo / Lo / Iz] [+18]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 
avatar
Charly
Féminin MESSAGES : 68
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 30
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Joséphine
Read

J'ai 35 ans et je vis à Manhattan. Dans la vie, je suis psychologue et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Un peu folle, un peu illuminée et décalé. J'aime la vie, les rires et la joie. Côté coeur, c'est mon choix de vivre seule sans aucune attache. Les princes ça existent seulement au rayon biscuits.  



moi même



« -ça sert à rien ton sentiment de culpabilité, ça ne l'aidera pas. » Voici de ce que répondit la jeune femme du tac au tac. « -tu as fais ce que tu as pu, au mieux malgré les conditions particulière de cette opération. Maintenant il faut attendre. Et rester à l’hôpital ou à son chevet je ne vois pas ce que ça peut apporter de plus. Ça laissera un peu de temps au père pour se calmer. » ça n'était peut-être pas de plus intelligent de dire ça à Isaac, mais Jo' était sincère. « -de plus vu tes cernes, ça ne peut que te faire du bien un peu d'air frais. » En disant cela elle avait tapoté la joue d'Isaac comme si elle était sa grand-mère, lui souriant avec malice.

« -hum… tu dois manger... » dit-elle en le voyant s'installer sans son repas. Elle connaissait bien ce truc d'avoir l'estomac noué et cette sensation d'appétit coupé. Mais elle avait appris avec le temps que malmener son corps n'aider pas. Enfin, il faisait ce qu'il voulait. Il était adulte et elle n'était pas sa mère.

Jo haussa les sourcils en tournant le livre pour voir le résumé au dos. « -et tu penses qu'avec ça tu ne va pas avoir tes idées tournées vers le boulot ? » Elle était sérieuse malgré son sourire. Il fallait qu'il apprenne à décrocher. Sinon il était totalement incapable de profiter du peu de temps libre qu'il avait. « -enfin ça doit être très intéressant tout de même. » ajouta Jo en ne voulait pas critiquer la lecture de Jacobs.

La jeune femme suivit la main de son collègue du regard, se demandant ce qu'il faisait à s'approcher de son visage ainsi. Mais elle finit par sourire à nouveau et confier : « -je sais. » Un petit mouvement de sourcils comme pour souligner son super pouvoir de psychologue et elle ajouta : « -si jamais un jour tu en arrives là, viens me voir d'abord d'accord ? Même si j'espère vraiment que ça n'arrivera jamais. Enfin maintenant que tu me connais c'est impossible que ça arrive. » Humour toujours et encore, et sourire sur les lèvres.

Puis elle fixa à nouveau son regard sur le livre, et reprit la lecture du résumé avant de s’exclamer : « -hé !! » Surprise par le geste d'Isaac elle ne se mit pas à crier pour autant. Il faisait chaud après tout. Et cela soulignait le côté enfantin de son collègue qu'elle trouva charmant. Comme quoi il n'était pas du tout l'homme qu'on pouvait dépeindre dans les ragots de couloirs. Elle se tourna également pour s'allonger sur le dos, fermant les yeux pour profiter pleinement du beau temps.

Puis elle tourna la tête vers Jacobs ouvrant les paupières tout en l'écoutant. « -c'est un programme parfait qui me va à la perfection ! » Oui tout à fait ! Ne rien faire, ne penser à rien. C'était quelque chose qui lui plaisait. « -et trouve un autre moyen si tu veux me voir en soutien gorge. » rétroqua-Jo' en fermant à nouveau les yeux, souriant à demi amusé pour tout ça.

Un moment de silence passa entre eux. Quelques minutes durant lesquelles Jo' risquait de s'endormir tellement elle se sentait bien. « -tu fais du sport pour avoir des abdos pareils ? » finit-elle par demandé sans ouvrir les yeux ni même bouger. « -va pas croire que je te matte, c'est toi qui t'exposes à ma vue ! »

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Manhattan Redlish
MESSAGES : 86
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Sign : Tumblr - Icon : ghostsinthedaylight

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903
Tortue



Isaac Samuel Jacobs
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis chef de la chirurgie et je m'en sors bien, mais uniquement en apparence. Sinon, grâce à ma chance, je suis divorcé et je le vis plutôt bien certains jours et moins bien pour d'autres.




avatar ©️ Redlish



Son regard rivé sur elle, en cet instant, Isaac n’était pas sûr d’apprécier la sincérité de la jeune femme. Il avait plus de vingt ans de carrière et même si la culpabilité ne l’avait jamais aidé à exercer son métier, cela lui avait permis tout de même d’être proche de ses patients et cela avait pu en sauver plus d’un. Combien de fois, en restant assis au chevet de l’un d’eux, il avait remarqué un détail, une respiration plus sifflante que d’habitude, un rythme cardiaque qui ralentissait soudainement… Mais il se retint de dire quoi que ce soit car il savait, d’une certaine qu’elle n’avait peut-être pas tort… Il était épuisé par son travail et ça se ressentait sur lui, sur son caractère et aujourd’hui avait sûrement été l’opération de trop… Il hocha alors lentement de la tête, tout en souriant face au geste familier qu’elle eut à son encontre « Très bien docteur Read ». Mais tout cela ne lui ouvrit pas l’appétit pour autant, bien au contraire et il grignota à peine, l’estomac bien trop noué pour avaler quoi que ce soit et cela malgré la recommandation expresse de Jo « Tout à l’heure peut-être ».

Puis il s’allongea sur le côté tout en expliquant ce qu’était le livre qu’il lisait et se mit à rire de bon cœur. Elle n’avait pas tort, encore une fois « Étant donné que tu es arrivé avant que je ne dépasse le premier chapitre, je pense que ça va aller » avant de pencher légèrement la tête sur le côté, pas vraiment convaincu de la remarque de Jo sur son livre « Tu ne le penses pas une seconde, je me trompe ?! » Répondit-il, un sourire amusé sur les lèvres, avant de revenir sur un sujet un peu plus lourd et tout en la fixant droit dans les yeux, il répondit « Je vais bien, n’ait crainte » avant de rire « Tout à fait ! » concluant avec un clin d’œil. Il avait envie d’alléger l’ambiance en faisant l’enfant. Discrètement, il se saisit de la bouteille d’eau et en versant une partie sur le dos de la jolie brune avant de s’allonger de nouveau, sur le dos, les bras sous sa tête « Parfait alors ! » alors qu’il ferma les yeux, mais les réouvrit presque aussitôt face aux paroles de Jo « Ne me tente pas princesse ! ». Isaac se montrait taquin, faisant quelques allusions que lui rendit bien Jo qui entrait volontairement dans son jeu et ça lui plaisait, mais il savait aussi qu’elle était sa collaboratrice et que tout cela n’était qu’un petit jeu entre amis.

Après un coup d’œil en direction de Jo, il ferma de nouveau les yeux, respirant à plein poumon l’air frais alors que la chaleur caressait sa peau d’ébène. Il se mit à ne penser à rien avant d’ouvrir de nouveau les yeux, se mettant à rire devant la justification de la jolie brune « Alors déjà, je ne m’expose pas à ta vue et tu n’es pas obligé de regarder » avant d’ajouter « Je cours tous les matins avant de me rendre à l’hôpital, mais c’est tout». Après un regard sur la jeune femme qui semblait profiter, elle aussi, de cette après-midi détente, il ferma les yeux à son tour, se laissant bercer par les bruits ambiants.

Puis un orage gronda, le réveillant en sursaut, avant qu’une forte pluie ne se déverse sur eux. Isaac c’était endormi sans même s’en rendre compte. Il se redressa avec rapidité, et ramassa, avec hâte, ses affaires qu’il rangea dans le sac, puis il ôta son blazer et s’approcha de Jo, mettant la veste au-dessus d’eux, même si le tissu étant déjà complètement trempé « Mon appartement est à deux pas ! » avant d’ajouter, amusé malgré les aléas de la météo « La prochaine fois, je vérifierai la météo ».

Isaac poussa avec son dos, la porte de son bâtiment et retira la veste complètement trempée, d’au-dessus de leurs têtes « Nous sommes arrivés. Bonjour Jeffrey » et appuya sur le bouton de l’ascenseur. Son appartement était au dernier étage et laissa la jolie brune entrer en première dans l’ascenseur.
A peine arrivé à son appartement, Isaac retira ses chaussures et se précipita pour récupérer des serviettes propres et revint auprès de Jo qu’il entoura de la serviette avant de frotter ses bras pour la réchauffer « Ça va ? Tu es trempée ! »
Il s’essuya à son tour alors que ses vêtements lui collaient à la peau « On va se souvenir de cette après-midi » Fit-il avec un sourire avant d’ajouter tout en retournant dans sa chambre « Attends, j’arrive…Je crois que j’ai un ou deux trucs pour dépanner » alors qu’il se saisit d’un bas de jogging et un t-shirt de fac avant de revenir auprès de la jeune femme « Pas que je doute que mes costumes ne t’iront pas, mais je pense que tu seras plus à l’aise dans ce genre de tenue. Sois-tu te changes ici… C’est toi qui m’a dit de trouver un autre moyen pour te voir en soutien-gorge » fit-il taquin avant d’ajouter « Je plaisante, j’ai une salle de bain là-bas et un sèche-linge. D’ici 20mn, tes vêtements seront secs » Tout en montrant d’un signe de tête où se trouvait la salle de bain « En attendant, je vais me changer aussi et nous préparer un truc chaud avant qu’on tombe tous les deux malades, un comble pour des médecins »





Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Charly
Féminin MESSAGES : 68
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 30
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Joséphine
Read

J'ai 35 ans et je vis à Manhattan. Dans la vie, je suis psychologue et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Un peu folle, un peu illuminée et décalé. J'aime la vie, les rires et la joie. Côté coeur, c'est mon choix de vivre seule sans aucune attache. Les princes ça existent seulement au rayon biscuits.  



moi même



« -ah non non ça doit vraiment être intéressant. Même si ta médecine n'est pas vraiment la mienne. Pasteur était un grand home, loin de moi l'idée de critiquer. J'ai juste un autre point de vu sur la guérison. » Elle ne s'étala pas plus là dessus et ajouta : « -enfin ça reviendrait à parler boulot et on a dit que non. » Un autre jour peut-être.  

« -princesse ! Non mais tu le sors d'où ça sérieusement ? » C'était chou comme surnom, mais elle le prenait bien seulement en imaginant qu'il s'agisse d'une princesse des temps moderne. Une femme libre, indépendante, forte et assumant sa féminité. Pas une soumise qui frotte le sol ou une fille pommée qui a besoin de sept mecs pour parvenir à survivre.

Le rire de Jo' se fit entendre, clair résonnant et tellement peu discret. « -monsieur le modeste ! Et rien d'autre. C'est Dieu qui m'a créé ainsi que voulez vous. » Oui, Jo se prenait très rarement en sérieux, convaincue que la vie était quand même bien plus sympa en riant. Peu à peu, elle observa Jacobs sombrer et s'endormir presque paisiblement. De son côté elle sortie un livre à elle, aucune chance qu'elle lise Pasteur.

Elle avait dans l'idée de le laisser dormir quelques heures, puis de prendre sa petite revanche en l'arrosant mais le ciel s'en chargea pour elle alors que Jo' était absorbée par sa lecture. Lorsqu'une goutte vint s'écraser sur la page de son livre, elle leva le nez et constata que l'orage était là. Elle regarda Jacobs sursauter, souriant presque de ce geste. La jeune femme lui donna un coup de main pour ranger sans pour autant se pressé de la même façon que lui. Au contraire cela la faisait rire. Un sourire suffit à confirmer à Isaac qu'elle était d'accord pour aller chez lui.

Jo' en fit de même pour l'homme qui se trouvait dans hall d'entrer. Jacobs n'avait visiblement pas le même style de vie qu'elle. Enfin c'était quelque chose qui ne l'étonnait pas vraiment. Dans l’ascenseur, elle leva les yeux sur les chiffres qui défilaient. Jusqu'à quel étage allaient-ils monter ? Lorsque la cage se stoppa Jo' sourit pour elle même. La jeune femme avait toujours adoré la petite sensation que cela procurait au creux du ventre.

Jo ne s'était pas imaginée quoi que se soit par rapport à l'appartement de son collègue. Mais elle resta tout de même silencieuse en voyant l'espace qui s'ouvrait devant ses yeux. De son point de vu cela ressemblait à appartement témoin. A croire que Jacobs ne vivait pas là. « -ne t'en fais pas, ce n'est que de l'eau. » Voilà sa façon de voir les choses. Elle aimait la pluie, l'odeur qu'elle laissait après elle, l'arc en ciel qui se dessinait dans le ciel ensuite… Elle n'avait même pas penser trois secondes qu'elle pouvait tomber malade. « -mais merci. » Oui, il fallait tout de même qu'elle reste un minimum polie. « -c'est… Sympa chez toi... » ajouta la jeune femme en avançant de quelques pas alors qu'Isaac avait filé dans sa chambre.

Jo ne pouvait pas s'empêcher de détailler du regard la déco sobre, trop sobre à son goût, et totalement impersonnelle. Enfin chacun faisait ce qu'il voulait bien entendu. Jacobs devait passer plus d'heure à l’hôpital que chez lui de toute façon. « -j'opte pour la salle de bain très cher collègue. » répondit la jeune femme en attrapant les vêtements qu'il lui tendait.

Quelques secondes plus tard, elle avait enfilé les affaires qu'Isaac lui avait donné. Elle ne prit même pas la peine de se regarder dans le miroir. C'était bien entendu trop grand mais ça avait le luxe d'être confortable. De toute façon elle se trouvait chez Jacobs, alors pourquoi vouloir se trouver sexy ou attirante. Les cheveux humides, Jo s'avança dans la cuisine avant de tendre ses vêtements à son collègue. « -c'est vraiment gentil merci. » Elle n'avait pas osé partir à la recherche du sèche linge. Et puis c'était surement un modèle avec plus de programme super sophistiqué.

Un grand café ne serait pas de refus. Mais c'était sans doute ce qu'Isaac était occupé de préparer. Silencieusement Jo se dirigea vers la grande baie vitrée et regarda la ville. « -la vue est sublime. » souffla la jeune femme en tournant sa tête pour sourire à son collègue.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Manhattan Redlish
MESSAGES : 86
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Sign : Tumblr - Icon : ghostsinthedaylight

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903
Tortue



Isaac Samuel Jacobs
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis chef de la chirurgie et je m'en sors bien, mais uniquement en apparence. Sinon, grâce à ma chance, je suis divorcé et je le vis plutôt bien certains jours et moins bien pour d'autres.




avatar ©️ Redlish




Isaac ne savait pas vraiment si l’ouvrage était intéressant étant donné qu’il n’avait pas dépassé le premier chapitre, et qu’il ne risquait pas de remettre le nez dedans avoir plusieurs mois, voire plusieurs années. Et comme l’avait si bien souligné Jo, venir à débattre des différents points de vue de la guérison, reviendrait, avant tout, à parler de travail et ce n’était pas l’objectif de leur après-midi à Central Park. Alors il sourit simplement pour unique réponse avant de hausser les épaules à la question de Jo « Je ne sais pas… C’est venu naturellement… Peut-être parce que les princesses sont les héroïnes des petites-filles, qu’elles soient des princesses à l’ancienne comme Cendrillon, ou moderne comme… Rebelle ou Mulan » avant d’ajouter « Et non, je ne regarde pas des Disney à longueur de journée, mais Talia à une fille qui adore ça et quand elles viennent à la maison, je dois endurer cette torture ! ». Mais à dire vrai, Isaac ne savait pas vraiment pourquoi il l’a surnommé ainsi. C’était venu naturellement, comme si c’était le surnom qui lui était destiné… C’était une impression étrange en y pensant…

Mais le sujet changea bien vite et se concentra sur sa musculature naturelle, riant à la réplique de Jo. Il devait bien avouer que ce genre de remarque était digne de son égo démesuré, mais il assumait ! « Eh oui ! Que puis-je y faire ?! Profite plutôt au lieu de te moquer ! » Répliqua-t-il taquin, sans même ouvrir les yeux, mais en s’étirant un peu plus pour faire remonter son t-shirt davantage et montrer ses abdominaux bien dessinés.

Isaac fini par s’endormir, pour combien de temps, ça, il n’en avait pas la moindre idée, mais le réveil fut brutal ! La météo avait décidé qu’il était temps pour lui de se réveiller. La jeune femme semblait apprécier ce revirement soudain et ça le fit sourire. Rien ne semblait l’atteindre. Par chance, son appartement n’était pas loin et Jo ne semblait pas contre découvrir son antre.
Ce fut donc trempé jusqu’aux os, qu’Isaac, accompagné de Jo, arrivèrent dans son appartement. Il lui apporta une serviette avant de relever son regard brun sur la jeune femme. Elle n’avait pas tort, ce n’était que de l’eau. Mais il n’aimait pas particulièrement être trempé et sentir ses vêtements coller contre sa peau de la sorte. En revenant vers Jo avec une tenue propre et sèche, il rétorqua « Merci… Mais je n’y suis pour rien. A mon divorce, j’ai laissé notre maison à mon ex-femme et celui qui est désormais son mari, et j’ai acheté ce loft, mais je n’avais pas le temps de le décorer alors j’ai fait appel à une décoratrice d’intérieur… Quand je rentre chez moi, j’ai l’impression de vivre dans la page 5 de « Elle Decor », mais avec mon emploi du temps et le peu de temps que je passe ici, je laisse faire et je me dis que verrais ça plus tard » Fit-il en haussant simplement les épaules.

Puis il se montra un peu plus taquin lorsqu’il était sujet de savoir où la jolie brune allait se déshabiller, mais cette dernière opta pour la salle de bain, ce qui l’amusa « Tu n’es pas drôle ! ». Isaac en profita pour se changer aussi et revint à la cuisine pour préparer des boissons chaudes afin de réchauffer leurs petits corps. Il se saisit des vêtements trempés de Jo et s’extirpa quelques minutes de la cuisine pour les mettre au sèche-linge et revint auprès de Jo, continuant de préparer le café avant de relever son regard brun sur la jeune femme « Oui… La nuit, c’est encore mieux ! » répondit-il en rendant le sourire à cette dernière.

Isaac s’approcha de Jo et lui tendit la tasse de café fumante et porta la sienne à ses lèvres tout en laissant perdre son regard sur la vue imprenable que donnait sa baie vitrée « Pourquoi être venue à New York ? » avant de préciser sa question « Tu m’as dit la dernière fois que tu étais là que depuis dix ans si mes souvenirs sont bons ». Le quarantenaire porta sa tasse à ses lèvres pour en boire une gorgée « Pourquoi tu m’as rejoint tout à l’heure ?! Je veux dire, il y avait Logan et on ne se connait que depuis quelques jours… Tu aurais pu me laisser me calmer et attendre de me croiser au détour d’un couloir… »



Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Charly
Féminin MESSAGES : 68
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 30
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Joséphine
Read

J'ai 35 ans et je vis à Manhattan. Dans la vie, je suis psychologue et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Un peu folle, un peu illuminée et décalé. J'aime la vie, les rires et la joie. Côté coeur, c'est mon choix de vivre seule sans aucune attache. Les princes ça existent seulement au rayon biscuits.  



moi même


La réponse donné par Isaac au sujet du choix de la décoration de son appartement laissait Jo un peu dubitative. Quel dommage de ne pas avoir prit le temps d'en faire un vrai chez lui… Enfin s'il préférait se noyer dans le travail c'était son choix. Elle n'était personne pour porter un jugement. Chacun gérait sa vie comme il le voulait. Quant à la réponse du je verrais bien plus tard, elle n'en était pas une grande adepte. Remettre au lendemain les choses, c'était laisser la possibilité de ne jamais les faire. La vie était courte, compliquée, parfois injuste et dure. Ce qui donnait presque l'obligation d'en profité chaque seconde. Mais encore une fois, c'était son propre point de vue. Elle se contenta seulement de dire : « -c'est dommage... ».

« -j'imagine... » souffla Jo' presque rêveuse devant la vue qu'offrait la baie vitrée. Cette vision procurait une sorte d’apaisement. Et en même temps, la sensation d'avoir un œil sur tout, sans que personne ne le sache. Aller savoir pourquoi elle trouvait cette vue d'en haut reposante. Comme sur le toit de l’hôpital. La jeune femme sursauta presque lorsque Jacobs s'approcha avec le café, complètement perdue dans ses pensées, ses cheveux gouttant encore dans son cou. « -merci... » souffla-t-elle en prenant entre ses  mains la tasse qu'il lui tendait, tout en lui adressant un petit sourire. Elle n'osa pas la porter à ses lèvres parce qu'elle savait d'avance que ça serait trop chaud. A nouveau un sourire se dessina sur son visage, et elle regarda à nouveau son collègue : « -bonne mémoire... » Un pincement de lèvres et elle répondit : « -j'étais jeune, j'avais besoin de voir autre chose, de changement… » Dis comme ça c'était plutôt simple. « -d'autres questions ? » Elle aurait mieux fait de se taire, parce qu'elle n'avait pas pensé à ça.

Jo préféra rire quelques secondes avant de répondre tout de suite. Histoire qu'elle puisse trouver une réponse. « -je ne sais pas. » finit-elle par dire. Ça n'était sans doute pas la réponse qu'il voulait entendre mais c'était la vérité. « -généralement j'agis impulsivement… Mais pas de la même façon que toi. Ça n'est pas la colère ou la rage qui dicte mes actions. Mais plus la compassion, l'envie d'apporter mon aide, la tendresse et l'amour. » Elle avala enfin une gorgée de café avant d'ajouter taquine : « -va pas croire que je te fais une déclaration. » Jo lui donna un léger petit coup d'épaule, super léger parce qu'il y avait les tasses de cafés, et aussi parce que son épaule arrivait bien en dessous de celle de Jacobs.

« -je sais pas… ça se voyait que tu n'étais pas bien. Et je savais très bien pourquoi. Tu sais, c'est pas parce que ça fait seulement quelques jours qu'on se connaît que je n'apprécie pas la vraie personne que tu es. »

« - Quant à Logan... » Et là d'un coup, ce fut comme une révélation. « -oh merde Logan ! » reprit Jo en ouvrant de grand yeux. « -quelle heure est-il ? » demanda-t-elle tout en regardant en vitesse sa montre. « -j'ai pas vu le temps passer ! » 19H30, elle lui avait donné rendez vous à 20h00… Elle n'allait jamais être à l'heure… « -mes affaires sont sèches tu crois ? » demanda la jeune femme à son collègue.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Manhattan Redlish
MESSAGES : 86
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Sign : Tumblr - Icon : ghostsinthedaylight

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903
Tortue



Isaac Samuel Jacobs
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis chef de la chirurgie et je m'en sors bien, mais uniquement en apparence. Sinon, grâce à ma chance, je suis divorcé et je le vis plutôt bien certains jours et moins bien pour d'autres.




avatar ©️ Redlish





Isaac avait entendu le « dommage » de la jeune femme, mais ne releva pas la remarque. Peut-être qu’un jour il se déciderait à changer son intérieur, mais pour le moment, à quoi bon ?! Il passait le plus clair de son temps à l’hôpital et lorsqu’il rentrait, c’était uniquement pour avaler un somnifère et un verre de scotch avant de trouver le sommeil avec la plus grande hâte.

Puis la baie vitrée eut raison de leur attention. C’était ce qui l’avait charmé en prenant cet appartement. Il pouvait rester des heures, interdit, à observer la vue qu’elle offrait et il ne s’en lassait jamais. Il sourit en la voyant sursauter lorsqu’il lui tendit sa tasse de café et avala une gorgée du breuvage brun et fumant « On peut dire ça » fit-il avant d’écouter avec attention la jolie brune « Et New York t’a semblé être la meilleure solution ». Isaac aimait sa ville, parce que l’on pouvait être n’importe qui, provenir de n’importe où et de, malgré tout, trouver sa place ici-même. Il en était un exemple et Jo aussi. Puis elle lui demanda s’il avait d’autres questions et en effet, il y en avait une qui le taraudait depuis plusieurs heures.

Isaac posa son regard sur Jo, pas particulièrement convaincu de la réponse de cette dernière, et elle semblait l’avoir compris alors elle précisa… Mais cette précision… Isaac fut complètement perdu… Sa tasse resta en suspens près de ses lèvres, comme si, à ces mots, il lui était impossible de réagir. Il déglutit avec difficulté avant de sourire avec force devant le petit coup d’épaule de Jo et il avala une gorgée de son café. Puis la jolie brune poursuivit et Isaac tentait de fixer un point invisible sur sa baie vitrée, mais au fur et à mesure qu’elle poursuivit, il se perdait encore davantage dans tout cela. Mais lorsqu’elle prononça le prénom de Logan, l’ambiance changea du tout au tout ! Isaac sursauta malgré lui en la voyant se remuer soudainement « Heu… » fut les seuls mots qu’il réussit à prononcer alors que son regard était rivé sur elle. Il cligna plusieurs fois des yeux avant de se rendre compte qu’elle venait de lui poser une question « Tu… Oui, tes affaires… Attends, je vais aller voir ». Il posa sa tasse de café sur la table basse en se rendant jusqu’à la salle de bain et dû se faire force pour reprendre ses esprits. Il inspira profondément et sortit les affaires du sèche-linge avant de les apporter à Jo « Elles sont sèches…Tu dois voir Logan ce soir ? ». Question stupide ! Il se passa une main lasse dans la nuque et fit signe à Jo en direction du couloir « La salle de bain est disponible ».

Isaac l’observa quitter la pièce et il se passa la main sur le visage, complètement perdu. Que devait-il comprendre ?! Pourquoi l’appréciait-elle ?! Pourquoi souhaitait-elle lui apporter son amour et sa tendresse ?! Oui, cela avait chamboulé le grand chirurgien qu’il était. Il se saisit de sa tasse de café et l’avala cul sec avant de la poser dans l’évier et attendit que la jolie brune ne le rejoigne « On va descendre ensemble, je vais aller à l’hôpital pour affronter mes responsabilités et voir comme l’enfant va ».

Le quarantenaire se saisit de sa veste et ajouta « Je voulais te remercier en tout cas de ne pas m’avoir laissé seul avec moi-même tout à l’heure… » fit-il en souriant faiblement avant d’ajouter « C’est bien que tu laisses une seconde chance à Logan… Il t’apprécie et c’est un gars bien, qui mérite d’être connu ». Isaac ne savait pas vraiment ce qu’il était en train de faire… Est-ce qu’il était en train de jeter Jo dans les bras de son meilleur ami ?! Il appela un taxi et laissa Jo passer devant avant de donner l’adresse de l’hôpital. Son regard se perdit dans le paysage urbain qui défilait et resta silencieux de longues minutes avant d’ajouter « Il y a des chances que je passe la nuit à mon bureau, donc si tu veux venir me dire bonne nuit, n’hésite pas » et cela avant de regarder Jo, un sourire taquin sur les lèvres « C’est toi qui veut m’apporter de la tendresse et de l’amour ». D’accord, il la charriait, mais qui aime bien, châtie bien.






Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Charly
Féminin MESSAGES : 68
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 30
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Joséphine
Read

J'ai 35 ans et je vis à Manhattan. Dans la vie, je suis psychologue et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Un peu folle, un peu illuminée et décalé. J'aime la vie, les rires et la joie. Côté coeur, c'est mon choix de vivre seule sans aucune attache. Les princes ça existent seulement au rayon biscuits.  



moi même


Jo n'était pas en panique, mais elle détestait les gens qui n'étaient pas ponctuels, alors hors de questions qu'elle se pointe avec trois heures de retard. Elle n'avait déjà pas été franchement des plus charmante avec Logan, pas la peine qu'il croit qu'elle lui avait posé un lapin. Enfin lorsqu'elle avait regarder l'heure sur sa montre, elle s'était tout de même demandé si ça n'était pas mieux d'annuler. Elle allait arriver en courant, complètement essoufflée, sans parler des fringues, des cheveux… Bien qu'elle ne prêtait pas une immense importance à tout ça, tout de même. Un minimum.

Dans sa précipitation elle n'avait pas forcement distinguée le trouble chez Isaac. Jo avait mit son temps de réaction sur le compte du changement de sujet plutôt violent. « -oui on doit se voir ce soir, vu que ce matin je l'ai envoyé se faire voir pour prendre soin de toi ! » Voici ce qu'elle répondit en récupérant ses affaires encore tièdes d'entre les mains de son collègue. Elle lui adressa une belle grimace avant de filer dans la salle de bain, retirant déjà dans le couloir le pull qu'il lui avait prêté. En quelques minutes, elle avait remit ses propres vêtements, et jeté un coup d’œil dans le miroir. Bon, elle n'était pas moche que ça. Enfin de toute façon ils allaient juste aller manger un truc.

« -comment tu me trouves ? » Demanda Jo à Isaac tout en souriant amusée. « -j'déconne on s'en fou. » lança-t-elle avant d'écouter Isaac. « -d'accord… Tu m'enverra un sms pour me dire comment il va ? Par contre tu dors pas là bas. » Jo leva les yeux au ciel avant d'ajouter : « -je sais je suis pas ta mère. » Façon de parler bien entendu.  Jo passa la porte de l’appartement et se retourna pour regarder Isaac. « -de rien… Mais t'as pas à me remercier. Si j'avais pas voulu venir, je serais restée à bosser. » Ses mots étaient sincères. Son sourire s'étira lorsqu'il parla de Logan et elle répondit : « -ouais enfin en même temps j'allais pas l'envoyer sur les roses. Il est quand même venu me voir au boulot. Je suis pas un monstre ! » Elle rigolait bien entendu, c'était surtout pour se détendre elle. Parce qu'elle n'avait aucune idée de ce qu'allait donner cette soirée.

Une fois dans le taxi, Jo jeta un coup d'oeil à son téléphone. Ce qui la fit sourire puisque c'était totalement débile. Logan n'avait pas son numéro. Alors il allait l'attendre comme un con sous la pluie… Jo donna une tape sur le bras d'Isaac et lança : « -hé mais tu m'écoutes quand je te parle ! J'ai dis que tu devais dormir chez toi ! » Un léger froncement de sourire parce qu'elle ne comprenait pas vraiment la suite. « -quoi ? Tu sors ça d'où ? » ajout la brunette alors qu'ils sortaient de la voiture. « -bon aller laisse tomber, bonne soirée, essai de pas te faire virer. Et à demain. » Elle déposa un baiser sur la joue d'Isaac comme il l'avait fait chez elle. Puis elle s'éloigna en levant le bras pour lui faire signe. Maintenant elle devait trouver Logan…

Plus elle marchait plus elle était à nouveau mouillée par la pluie qui tombait toujours. Elle prit son téléphone et composa le numéro de Logan. Elle n'allait pas chercher pendant trois ans ! « -Logan ! Oui c'est Jo' ! J'suis super désolée je suis en retard dis moi que t'es toujours dans le coin. Où exactement ? Ok j'arrive ! » Jo se mit alors à courir pour rejoindre au plus vite le meilleur ami de son collègue. Elle se demandait vraiment dans quelle histoire elle était en train de se fourrer. Quelques minutes plus tard elle arriva à l'endroit indiqué par Logan mais elle ne le vit pas. Complètement trempée, elle regarda à gauche, puis à droite. Il était où ?

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Manhattan Redlish
MESSAGES : 86
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Sign : Tumblr - Icon : ghostsinthedaylight

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903
Tortue



Isaac Samuel Jacobs
J'ai 42 ans et je vis à Manhattan, New York. Dans la vie, je suis chef de la chirurgie et je m'en sors bien, mais uniquement en apparence. Sinon, grâce à ma chance, je suis divorcé et je le vis plutôt bien certains jours et moins bien pour d'autres.




avatar ©️ Redlish





Isaac avait quelques difficultés à mettre de l’ordre dans ses pensées. Envoyer promener Logan pour le rejoindre lui… Et cela après lui avoir avoué qu’elle l’appréciait même si cela ne faisait que quelques jours qu’ils se connaissaient… Oui, cela avait le don de perturber le quarantenaire. Avait-il loupé un épisode ?! Se faisait-il des films ?! Il acquiesça alors lentement de la tête avant de l’observer quitter son salon. Il devait se détendre, oublier ce bref épisode et mettre plutôt cela sur la compassion et gentillesse naturelle de Jo à son égard, et cela même s’il ne savait pas réellement ce qu’il avait fait pour mériter cela…

Puis elle sortit de la salle de bain pour venir à sa rencontre et lui demander ce qu’il pensait de sa tenue. Il ouvrit la bouche, mais n’eut le temps de formuler quoi que ce soit qu’elle rétorqua qu’elle s’en moquait bien, ce qui le fit sourire avec amusement. Il leva les yeux au ciel tel un adolescent qui se moquait bien de l’avis de ses parents et rétorqua « Tout à fait ! Tu es mon amie et puis de toute façon, je n’ai rien de prévu ce soir »
Et puis cette petite après-midi hors de l’hôpital avait aussi des conséquences sur son travail. La paperasse ne s’était pas faite toute seule et il allait devoir rattraper tout son retard et cela jusqu’à tard dans la nuit, mais ça valait le coup et au vu de la réponse de la jolie brune, cette dernière semblait y avoir pris du plaisir aussi « Je n’en doute pas un instant que tu aurais réussi à trouver une excuse pour te débarrasser de moi » fit-il avec un sourire.
En ce qui concernait Logan, elle n’avait pas tort. Il s’en voulait déjà bien assez pour la soirée dernière et il tentait seulement de recoller les morceaux tant bien que mal « Ah bon ?! Et moi qui croyait que tu cachais juste bien ton jeu » fit-il taquin avant de sourire avec amusement.

Isaac leva de nouveau les yeux au ciel tout en poussant un soupir, puis il posa son regard brun sur Jo « Tu viendras me border ?! » avant de changer de sujet et d’avouer que Logan n’était pas insensible à son charme, ce qui sembla étonner la jolie brune. Il s’apprêtait à répondre lorsque le taxi s’arrêta et que cette dernière descendit en même temps que lui « Je vais essayer » fit-il en baissant légèrement la tête pour qu’elle puisse embrasser sa joue avant qu’elle ne parte. Il lui rendit son signe de la main tout en la couvant du regard un instant, puis franchi les portes de l’hôpital, encore un peu perdu par cette fin d’après-midi…






Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Manhattan Redlish
MESSAGES : 86
INSCRIPTION : 26/04/2018
CRÉDITS : Sign : Tumblr - Icon : ghostsinthedaylight

UNIVERS FÉTICHE : City
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1582-the-suspens-killing-me#25903
Tortue



Logan Kenway
J'ai 38 ans et je vis à Brooklyn. Dans la vie, je suis lieutenant de police et je m'en sors très bien (bien, moyen, pas bien). Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, malgré tout.




avatar ©️ Redlish


Logan n’avait pas cessé de penser à cette soirée et à surtout, comment faire pour ne pas tout gâcher une fois encore. Après un petit détour au commissariat pour voir que tout était en ordre et un tour chez son coiffeur pour couper ses cheveux long et légèrement bouclé, il se rendit devant l’hôpital avec plus d’une demie heure d’avance. Ce fut donc à l’abri sous un store, que Logan attendit patiemment Jo. La météo ne jouait pas en sa faveur et ça ne l’arrangeait pas vraiment ! Perdu dans ses pensées, il sursauta en entendant son portable sonner. Il pria intérieurement pour que ça ne soit pas le travail, mais qu’elle ne fut pas sa surprise en entendant la voix de la jolie brune. Il répondit rapidement et attendit qu’elle arrive. Un taxi s’approcha, puis un autre, sans que ça ne soit Jo qui en descende et personne ne ressemblant de près ou de loin à Jo ne sortait de l’hôpital… Il s’appuya contre le mur lorsqu’il posa son regard sur Isaac qui venait de sortir de l’habitacle avec… Jo ?! Un baiser sur la joue, un signe de la main ?! Logan avait loupé quelque chose ?! Que se passait-il réellement entre eux ?! Il s’avança vers la jolie brune en voyant qu’elle ne le trouvait pas, l’abritant pas la même occasion de son parapluie « Je suis là ! » fit-il avec un sourire charmeur, laissant apparaître ses fossettes « Comment tu vas ? Tu es trempée ! Tiens, reste dessous » Il fit quelque pas jusqu’à sa voiture et ajouta « Bon, je ne suis pas très restaurant étoilé, donc on va dans un endroit très décontracté, ça te va ? ». Il avait envie de lui demander ce qu’elle faisait avec Isaac, mais se retint, ça serait pour plus tard. Il lui ouvrit la porte de son 4x4 et se précipita pour prendre place de son côté. « Tu veux un peu de chauffage ? ». Bon, ok, Logan n’était pas très doué pour faire la conversation certains jours. Par chance, le restaurant n’était pas bien loin et la pluie s’était arrêtée. Il gara son véhicule devant avant d’aider Jo à sortir, avec un sourire doux sur les lèvres « Une pizzeria, mais qui ne propose pas que des pizzas… C’est tranquille et on a l’impression d’être en Italie ». A peine arrivé que le cuisinier le salua et lui montra la table qui leur était réservé. Logan lui tint la chaise et prit place face à la jolie brune « Ça te va comme restaurant ? », puis il ajouta « Tu as passé une bonne journée ? » commença-t-il. Chassé le naturel et il revient au galop ! Logan posait cette question tel un flic, mais réellement, il souhaitait savoir ce qui se passait entre la jeune femme et son ami…


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Charly
Féminin MESSAGES : 68
INSCRIPTION : 24/04/2018
ÂGE : 30
RÉGION : Haut de France
CRÉDITS : Bones_Obsessor

UNIVERS FÉTICHE : City, HP
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Joséphine
Read

J'ai 35 ans et je vis à Manhattan. Dans la vie, je suis psychologue et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Un peu folle, un peu illuminée et décalé. J'aime la vie, les rires et la joie. Côté coeur, c'est mon choix de vivre seule sans aucune attache. Les princes ça existent seulement au rayon biscuits.  



moi même


« -ah te voilà ! » lança Jo lorsque Logan fit son apparition. Elle leva les yeux sur le parapluie, puis passa une main dans ses cheveux mouillés pour les essorer du mieux qu'elle pouvait. « -j'suis vraiment désolée de t'avoir fait attendre. » Jo' lui sourit tout en prenant le parapluie. Sa main effleura celle de Logan, et elle lui répondit : « -oui oui ça va. Aucun souci pour le restaurant, ça me va très bien. Je ne suis pas adepte des truc trop classe... » Un nouveau sourire et elle ouvrit la portière pour grimer dans la voiture. Elle secoua le parapluie à l’extérieur et ferma ensuite la portière se mettant ainsi à l'abri. « -j'suis désolée je vais complètement détremper ta voiture... » Pas mal d'homme tenait à leur bolide comme à la prunelle de leur yeux alors bon…

« -non ça va aller ne t'en fais pas. J'espère juste que ça ne te gène pas de manger avec une serpillière ambulante ! » A nouveau elle lui sourit un peu plus gênée cette fois-ci. Elle était loin d'être à son maximum niveau beauté mais bon… Il allait falloir faire avec. Un léger silence s'installa entre eux alors que Logan conduisait et qu'elle détournait le regard vers le paysage. Jo se demanda ce qu'elle faisait là… Enfin, ils allaient essayer de passer une soirée agréable. Et elle pourrait ainsi lui présenter des excuses vis à vis de son comportement de la dernière fois.

Heureusement le trajet ne fut pas long. La jeune femme regarda l'enseigne du restaurant et elle répondit : « -c'est parfait. Même si je ne connais pas l'Italie. » Elle n'y avait jamais mis les pieds, mais manger une pizza lui allait très bien. Au moins elle se sentirait à l'aise. La psychologue fut légèrement surprise qu'il lui tire sa chaise comme si elle était une lady. Visiblement il avait de bonnes manières… Isaac avait sans doute raison, il gagnait à être connu. « -merci... » souffla la jeune femme en prenant place, lissant ses cheveux sur le côté de son cou. « -oui oui. » répondit-elle à nouveau pour le choix du restaurant. Logan semblait autant stressé ou mal à l'aise qu'elle. C'était presque drôle.

« -une matinée particulière, stressante également mais l'après midi était bien mieux. Quant à la soirée… Les prochaines heures me le diront. » Encore un sourire. Décidément… « -Ecoute Logan… Je... » Mais elle n'eut pas le temps de dire trois mots de plus. Le serveur venait de leur apporter les menus et de leur demander ce qu'il voulait boire. « -heu… Un verre de vin… ça serait parfait... » demanda la jeune femme avant de poser son regard sur Logan. Elle le laissa commencer à son tour avant de plonger le nez dans le menu. Elle voulait lui présenter ses excuses mais elle se rendait compte qu'elle ne savait pas vraiment part où commencer…

« -wahou… La carte est assez impressionnante ! »
commenta-elle alors qu'elle lisait la liste de pizza disponible. « - choix compliqué... » ajouta-elle avant de faire bouger ses lèvres de gauche à droite tout en réfléchissant. Comme à son habitude elle jeta un coup d’œil aux desserts. Puis elle se décida à reprendre la parole : « -Écoute, je voulais te dire que... » Le serveur revint à nouveau avec leurs boissons et elle ne put s'empêcher de dire : « -vous êtes rapide... » Un sourire pour lui et elle porta le verre de vin vers son nez pour en apprécier le parfum. Puis elle en prit une gorgée qui lui fit du bien. Pourquoi est ce qu'elle se sentait stressée de la sorte ? Parce que c'était le meilleur ami d'un collègue ? C'était totalement stupide. Ou peut-être parce qu'il avait ce foutu sourire charmant qu'elle trouvait trop craquant… Elle regarda à nouveau le serveur qui se tenait toujours là, et qui venait de demander s'ils avaient fait leur choix. Jo se mordilla la lèvre inférieure et mis quelques secondes à annoncer qu'elle prendrait une pizza tout ce qu'il y avait de plus classique.

Elle souhaitait juste qu'il dispose pour qu'elle puisse en placer une. Ce qui arriva quelques minutes plus tard. « -je disais donc… Que je suis vraiment désolée pour ce matin et également pour la soirée de l'autre soir… » Yes ! Elle y était arrivée ! « -Ce matin je… En fait je m'attendais vraiment pas à te voir là. » Un léger petit rire sortie de sa gorge et elle reprit : « -c'est un peu tendu… Enfin je te passe les détails mais fallait vraiment que je parle à Isaac, je pouvais pas le laisser filer comme ça. Enfin bref… Tu as vraiment du me prendre pour une nana super mal élévée, doublée d'un caractère de merde… Enfin voilà… Je suis désolée... » Bon ba voilà ça c'était dit… Elle était presque soulagée. Presque parce qu'elle avala à nouveau une belle gorgée de vin.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
Les excuses ne servent souvent qu'à nous rendre plus coupable. [Jo / Lo / Iz] [+18]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jericho veut nous rendre invisible...!
» ce que nous faisons : les sauts en image
» Et si nous fermions la frontière avec la RD ?
» Il nous a quittés.
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: