Partagez | 
 
 
 

 au clair de la lune. - Rafi&Eden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 
avatar
Captain Rogers.
Féminin MESSAGES : 3811
INSCRIPTION : 01/05/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Principalement Google. Icon - moi

UNIVERS FÉTICHE : Vends-moi tes idées. 8)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1613-el-mapartche http://www.letempsdunrp.com/t1904-manque-d-inspiration-pour-le-titre
captain captain



Rafael
Peterson

J'ai 28 (30) ans et je vis en Nouvelle-Orléans, Louisiane. Dans la vie, je suis libre et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je m'en fiche. Tant que je suis heureux.




Mathias Lauridsen ©️ Morrigan

Tu n’en sais rien, en fait. Tu parles pour le rassurer, mais même toi tu ne te rassures pas. Tu as connu sa douleur. Mais tu n’imagines pas devoir la supporter tous les mois. Un frisson d’horreur te parcourt l’échine. Tu te dis qu’il y a des gens plus chanceux que d’autres. Tu gardes le silence pour rester respectueux. Lorsqu’il t’affirme t’avoir déjà remercié, tu balances la tête de gauche à droite, dans le doute. « Tu me remercieras pour plus que ça. » Un sourire amusé soulève le coin de ta lèvre puis et tu repasses à nouveau ta main dans tes cheveux. Tu n’as jamais remarqué que tu as cette habitude de te recoiffer sans arrêt devant quelqu’un à ton goût. Tu te lèves puis tu rejoins sa commode à vêtements que tu explores sans timidité. Tu trouves les jeans dans le premier tiroir en haut. Tu tapotes les recoins du compartiment et tu touches un petit emballage de forme carrée. Tu explores la forme du paquet avec tes doigts puis tu ressors ta main, sûr de toi. Tu viens de toucher une capote. « L’acceptation de soi. De sa personnalité, de ses capacités. Accepter qui tu es, simplement. Tu reconnais que tu es une personne impulsive. Ce sera donc plus facile de travailler ce défaut. » Tu refermes le tiroir. Tu te retournes vers Eden à toutes ses questions. Tu n’y réponds pas tout de suite. Tu réfléchis. Tu conclus que ça ne sert à rien de lui cacher quelque chose, maintenant. Il t’en doit une. Il n’ira pas crier sur tous les toits. « Je partage tes gènes de loup. » Tu te mords la lèvre et tu lèves ta main pour la lui montrer. Tu serres les dents pour te concentrer puis le son terrifiant d’un craquement s’élève dans la chambre. Ton poignet s’est fracturé dans une position absolument pas naturelle. Tu as mal, mais tu le caches. Tu donnes un dernier effort pour replacer ton os mais, cette fois, un petit gémissement se faufile hors de tes lèvres. Tu lances un juron discret. Et tu regardes à nouveau Eden. Tu apparais sur son lit, face à lui, en tailleur toi aussi. Tu fais exprès de garder une certaine distance entre vous. « Mais j’ai aussi ceux d’un vampire. » Tu lui offres un grand sourire garnit de deux crocs acérés avant d’expliquer : « C’est à cause d’eux que je suis plus fort que toi. » Puis tu rétractes tes canines; tu détestes te montrer ainsi. « D'autres questions ? »      
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
twelve
Féminin MESSAGES : 1124
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 26
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen http://www.letempsdunrp.com/t1893-m-possession-ou-schizophrenie#35987
sansy twelve



Eden Harper
J'ai 24 ans et je vis à la Nouvelle Orléans, Louisiane. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.




sam way ©️ HERESY.

Comment ça, il allait le remercier pour plus que ça ? Eden comprit seulement que Rafael n’allait pas le lâcher de sitôt. Ce qui était bien, dans un sens, parce qu’il allait avoir besoin de beaucoup d’aide pour gérer tout ça. S’il avait su gérer tout ce qu’il gérait depuis quelques années maintenant, en avoir davantage sur les épaules serait bien trop compliqué pour lui. « Ouais, ben ça, on verra hein ! » Tout homme a une fierté. Celle d’Eden était présente aussi, et elle se voyait bien. Mais il savait au fond de lui qu’il allait avoir besoin de lui et qu’effectivement, il allait en venir à le remercier. En attendant, il lui avait posé des questions et il en attendait des réponses. A commencer par cette histoire d’acceptation. Que voulait-il dire par là ? Eden n’allait pas tarder à le savoir. Pour le moment, Rafael s’amusait à fouiller dans son placard, ce qui mit Eden très mal à l’aise car c’est là qu’il cachait ses… préservatifs. Il rougit alors et détourna le visage en le voyant passer sa main à l’endroit fatidique. « Tu… Tu peux pas, juste, arrêter de fouiller partout ? C’est gênant. » Alors c’était ça qu’il voulait dire, en parlant d’acceptation. Mais Eden avait toujours été impulsif. Peut-être trop, parfois. Il comprenait seulement maintenant que c’était dû à son gène de loup-garou. D’ailleurs, Rafael vint à lui avouer qu’il avait aussi ces gènes-là. Eden fronça alors les sourcils, mais il écarquilla les yeux quand il comprit ce qu’il voulait faire. Il secoua la tête et son corps entier frissonna en entendant ce son horrible qui lui rappelait la nuit d’horreur qu’il venait de passer. Il se releva alors pour crier sur lui. Il détestait voir ses proches se faire mal. « Mais t’es malade ! Ca te fait du bien d’avoir mal ou quoi ? T’es maso ? J’avais pas besoin de ça pour te croire ! Comment on… » C’est alors qu’il vit son poignet se remettre dans une position normale, Eden frissonna de nouveau, il grimaça même en entendant son gémissement. « T’es stupide, Rafael. » lui dit-il alors en allant se rasseoir sur le lit. Il le vit s’installer en face de lui et lorsqu’il lui avoua qu’il était également un vampire, Eden fronça de nouveau les sourcils. Il ne put s’empêcher de se pencher pour mieux observer ses canines… Ca le fascinait. Mais il se posa une question : comment pouvait-il être à la fois vampire et loup-garou ? Il se remit en place quand son sourire s’effaça, il fit une moue de réflexion, celle où il serre ses lèvres, les sourcils légèrement froncés, le regard concentré. « Il faut que tu me dises tout. Déjà, je savais même pas que les vampires existaient aussi. Comment ça se fait que t’en sois un et en même temps un loup ? Et je croyais que ça se déclenchait qu’à la pleine lune, pourquoi t’as pu… Te briser les os comme ça, maintenant ? Non, vraiment, je veux tout savoir. » En bon petit écolier, il reprit son carnet et nota déjà tout ce qu’il savait, même s’il jugeait que c’était très peu. Il était friand de toutes ces informations. Ça allait devenir sa vie, après tout…
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Captain Rogers.
Féminin MESSAGES : 3811
INSCRIPTION : 01/05/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Principalement Google. Icon - moi

UNIVERS FÉTICHE : Vends-moi tes idées. 8)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1613-el-mapartche http://www.letempsdunrp.com/t1904-manque-d-inspiration-pour-le-titre
captain captain



Rafael
Peterson

J'ai 28 (30) ans et je vis en Nouvelle-Orléans, Louisiane. Dans la vie, je suis libre et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je m'en fiche. Tant que je suis heureux.




Mathias Lauridsen ©️ Morrigan
Tu sais que tu es une personne très fidèle envers tout ceux qui réussissent à happer ton intérêt. Tu as déjà subi la conséquence de cette qualité qui peut parfois se transformer en défaut. Tu as beaucoup trop insisté pour que ta meilleure amie lâche ce mec. Cet idiot, ce criminel. Ça t’a coûté les doigts et un œil mais le destin a préféré d’épargner en te les offrant de nouveau. Au prix de changer de vie. À quelque part, au fond de toi, tu sais que tu as mérité une deuxième chance. Et tu comptes bien aider Eden à se rattraper de ses erreurs. C’est certain qu’il va te remercier davantage. Alors tu hausses les épaules en souriant en voyant qu’il en doute. Tu ne te gênes pas pour explorer ses vêtements. Tu cherches des preuves. Tu veux connaître son orientation sexuelle, c’est plus fort que toi. Tu ne vois aucun vêtement bien révélateur. Tu n’oses pas t’aventurer plus loin. Tu te retournes vers Eden lorsqu’il te demande d’arrêter, les mains devant toi comme si tu te rendais. Tu comprends bien la réaction du garçon lorsque tu fais exprès de te broyer le poignet, mais tu veux lui montrer que, toi, tu peux le contrôler. Tu veux lui montrer que tu es familier avec sa douleur et qu’il ne sera jamais seul dans cette étape. Lorsque tes os reprennent leur position d’origine, tu offres un grand sourire au loup-garou. Oui, tu le sais. T’es parfois stupide. Tu penses sans agir. Mais, au moins, t’es un bon gars et c’est la seule chose qui compte pour toi. En tailleur sur le lit, plus en intimité avec Eden que jamais, tu es légèrement gêné. Un petit sourire se trace sur tes lèvres lorsqu’il prend cet air d’écolier modèle, sourcils froncés et lèvres pincées. Il a du charme, tu ne peux pas le nier. Tu écoutes ses prochaines questions en détournant les yeux. Ta position est plus relaxée, confortable. Tes deux coudes sont posés contre tes genoux et tu as posé ton menton dans ta paume droite. Tu lui réponds sur un ton incertain : « Ce truc n’est pas ma spécialité. Je sais qu’un loup-garou peut devenir un vampire s’il boit un sang bien spécial. Le sang de l’hybride originel. Mais ce n’est pas ce qui m’est arrivé, à moi. J’ai été le cobaye d'une expérience magique, si on veut. » Tu pointes ton œil vert. « C’est un œil de loup-garou. » Puis tu agites tes doigts pour les désigner : « Et des doigts de vampire. J’sais pas comment cette sorcière a fait mais elle a réussi à défier les lois surnaturelles. S’il y en a, des lois… » Tu glousses en reposant ta main sur ton genou. « Je suis un hybride. Je pourrais me transformer en loup si je voulais mais c’est beaucoup trop douloureux. Tu as pu en faire le constat. Je n’ai jamais réussi à compléter la transformation. Alors t’es plus fort que moi, pour ça. » Tu passes ta main dans tes cheveux puis soupires. « Et, sinon, ma malédiction à moi c’est que je dois boire du sang pour survivre. Ce n’est pas la chose la plus facile à faire pour moi. » Tu détestes blesser les gens. Mais tu es obligé. Tu le regardes prendre des notes. C'est mignon.        
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
twelve
Féminin MESSAGES : 1124
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 26
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen http://www.letempsdunrp.com/t1893-m-possession-ou-schizophrenie#35987
sansy twelve



Eden Harper
J'ai 24 ans et je vis à la Nouvelle Orléans, Louisiane. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.




sam way ©️ HERESY.

Eden avait bien remarqué le comportement étrange de Rafael, dans sa chambre. C’est comme s’il cherchait des preuves de quelque chose… Mais quoi ? Il réfléchit pendant un petit instant. Il a fouillé son profil, regardé ses amis, et a fouillé dans sa commode. Eden n’était pas non plus unique en son genre, il cachait ses capotes dans sa commode, comme tout le monde. Et comme il avait bien remarqué qu’il avait plongé sa main exactement à l’endroit où il les avait planquées, il en déduisit qu’il les avait trouvées. Recherchait-il des informations sur sa sexualité ? « Mh… Pour ton information, je suis plus puceau depuis un bon moment. Et j’suis gay. Tu devrais faire attention. » dit-il alors avec un clin d’œil pour le taquiner. Il reprit son sérieux lorsqu’il cassa son poignet, allant même jusqu’à lui crier dessus. Mais à quoi il jouait ? Il n’avait pas besoin de se torturer ainsi pour lui prouver sa nature. Enfin, finalement, il lui posa toutes ses petites questions et attendit sagement les réponses, concentré sur son carnet. Il prit alors des notes sur chaque chose qu’il lui dit. Pour l’hybride originel, il traça une flèche à côté et pris quelques notes pour ne pas oublier les questions qu’il voulait lui poser par la suite. Il lui parla aussi de magie, ce qu’Eden nota consciencieusement. Il nota également tout ce qui concernait les hybrides. « Mouais… Je suis pas plus fort que toi. J’ai juste pas le choix. » Eden lui dirait bien qu’il a de la chance, mais il ressentait aussi continuellement la soif d’un vampire alors finalement était-ce vraiment mieux que de souffrir une fois par mois ? « T’as parlé d’hybride originel… Il y en a aussi chez les vampires ? Des originels ? Et puis, la magie. Tu veux dire que les sorcières existent aussi ? Y’a quoi qui existe en fait ? Et est-ce qu’un loup peut transmettre son gène ? Genre, par une morsure ou un truc dans le genre… Et toi, t’as des pouvoirs spécifiques ? T’as fait quoi aux flics pour qu’ils repartent sans moi ce matin ? » Bon, c’était peut-être trop de questions d’un coup, mais Eden était vraiment curieux. Ça le passionnait, ça se voyait dans son regard brillant. Il voulait tout savoir. Absolument tout.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Captain Rogers.
Féminin MESSAGES : 3811
INSCRIPTION : 01/05/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Principalement Google. Icon - moi

UNIVERS FÉTICHE : Vends-moi tes idées. 8)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1613-el-mapartche http://www.letempsdunrp.com/t1904-manque-d-inspiration-pour-le-titre
captain captain



Rafael
Peterson

J'ai 28 (30) ans et je vis en Nouvelle-Orléans, Louisiane. Dans la vie, je suis libre et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je m'en fiche. Tant que je suis heureux.




Mathias Lauridsen ©️ Morrigan
Alors, là, tu ne t’y attendais pas une seconde. Eden venait d’admettre ouvertement son homosexualité. Ça te surprend, tu n’es pas habitué à ce que quelqu’un en parle si ouvertement. Mais tu n’es pas déçu. Au contraire. Tu hausses les épaules pour lui faire croire que ça ne changeait rien. T’es moins courageux que lui, pour ça. « C’est cool, c’est cool ! Pas de jugement. » Tu détournes vite les yeux après son clin d’œil avant de te râcler la gorge en fronçant les sourcils, pour lui faire croire que le sujet est clos. Tu comprends là où il veut en venir concernant la force de se transformer. Mais tu souris légèrement avant de dire sur un ton doux : « Tu n’as pas le choix mais… Tu payes le loyer d’une maison comme celle-là à toi seul tout en ayant des bonnes notes à l’école. Je peux t’assurer que t’es plus fort que moi. » Tu n’en dis pas plus. Tu ne veux pas parler des millions dans ton compte en banque. Ni de ta maison dans laquelle tu pourrais inviter toute la ville. T’en es pas fier. Ce n’est pas grâce à tes efforts que tu as tout ça. C’est grâce à ceux de tes parents qui t’ont légué leur fortune à contre cœur en décédant. Eux qui pensaient que tu ne reviendrais jamais. Tu penches la tête sur le côté. Oui, il y a des vampires originels. Et il vaut mieux ne pas les approcher. Tu n’as qu’une mauvaise expérience. « Tu poses beaucoup de questions. Je vais essayer de t’y répondre mais j’ai déjà oublié la première. » Tu glousses, te gratte le menton en réfléchissant puis tu te souviens : « Ah, oui. Il y a des vampires originels. Je ne connais pas beaucoup de choses sur eux. J’en ai rencontré un personnellement et je peux t’assurer que tu préférerais les éviter. Pour l’instant, je sais qu’il y a des sorciers, des loups-garous et des vampires. Je suis entrée dans ce monde il y a deux ans de ça. Je n’ai rien vu de plus. Et je ne cherche pas particulièrement à trouver. » Tu réfléchis un instant de la suite. « Non, ta morsure ne transmet pas de gène. Tu l’as probablement reçu d’un de tes parents. Mais tu as du venin. Ta morsure est fatale pour les vampires. Alors fais attention. » Tu attends un instant pour répondre à sa dernière question. Tu plonges ton regard dans le sien puis tu uses de ton pouvoir d’hypnose : « Lève ton bras… »       
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
twelve
Féminin MESSAGES : 1124
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 26
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen http://www.letempsdunrp.com/t1893-m-possession-ou-schizophrenie#35987
sansy twelve



Eden Harper
J'ai 24 ans et je vis à la Nouvelle Orléans, Louisiane. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.




sam way ©️ HERESY.

La réaction de Rafael face à son clin d’œil fit rire Eden, qui se demanda ensuite s’il n’avait pas des trucs à cacher. Il avait l’air beaucoup plus mal à l’aise qu’un hétéro qui aurait compris sa blague, en tout cas. Enfin, il passa rapidement à la suite, de toute façon, il avait tellement de choses à apprendre. Quand Rafael lui parla de ses notes, le brun fronça les sourcils. Il fit carrément l’impasse sur le compliment qu’il venait de lui faire. « Comment tu sais que j’ai des bonnes notes ? T’as aussi fouillé dans mes cours ? Mais. Pourquoi tu fouilles partout comme ça ? Je t’intéresse à ce point ? » Ce gars était une énigme pour Eden. Il soupira, puis recommença à prendre des notes. Il en apprit davantage sur Rafael, ce qui lui plut énormément. Même s’il n’en savait toujours pas grand-chose, finalement. « Comment ça se fait que tu sois rentré dans ce monde ? » demanda-t-il curieusement. C’était un peu indiscret mais, et alors ? Il se permettait bien de fouiller dans sa commode, lui. Et dans toutes ses affaires, d’ailleurs. Eden avait bien le droit d’en savoir un peu plus. « Ah. Mais si t’es un vampire, comment ça se fait que tu sois guéri, toi ? Parce que je t’ai mordu, cette nuit… C’est parce que t’es aussi un loup ? » Il tenta de comprendre le raisonnement logique de ce monde mais il n’était pas certain qu’il y en ait vraiment un… Rafael se fit beaucoup plus sérieux d’un seul coup. Eden planta son regard dans le sien puis leva un sourcil lorsqu’il lui demanda de lever un bras. Cette demande était vraiment étrange… Une véritable énigme. « Mon bras ? Ok, mais lequel ? Et tu veux faire quoi ? Me déshabiller ? C’est pas plus pratique si je lève les deux, du coup ? » Il leva donc ses bras en l’air, sans quitter Rafael du regard. Mais… Il sentait qu’il avait l’air con. « Bon, tu me l’enlèves, ce T-shirt ou je vais avoir l’air con encore longtemps ? »
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Captain Rogers.
Féminin MESSAGES : 3811
INSCRIPTION : 01/05/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Principalement Google. Icon - moi

UNIVERS FÉTICHE : Vends-moi tes idées. 8)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1613-el-mapartche http://www.letempsdunrp.com/t1904-manque-d-inspiration-pour-le-titre
captain captain



Rafael
Peterson

J'ai 28 (30) ans et je vis en Nouvelle-Orléans, Louisiane. Dans la vie, je suis libre et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je m'en fiche. Tant que je suis heureux.




Mathias Lauridsen ©️ Morrigan

Tu lèves les yeux au ciel lorsque tu constates qu’Eden n’a retenu que le fait que tu as fouiné dans ses notes de cours. Tu secoues la tête, un peu perdu, toi aussi. Tu ne savais pas exactement pourquoi tu étais pris de telle curiosité pour ce garçon. Tu n’as jamais agi ainsi avec d’autres. « Je voulais simplement savoir ce que tu étudiais… Puisque je ne voulais pas entrer dans les questions plus personnelles. » Tu baisses la tête, les deux yeux bien ronds. Tu ne comprends pas ce qu’il t’arrive. À sa question concernant la morsure, tu hoches simplement la tête pour confirmer son hypothèse. Alors, là, tu es honteux. Ton hypnose ne fonctionne pas. Tu as l’air d’un imbécile. Eden prend ton échec à la rigolade. Tu rougis instantanément en redressant ta tête, par réflexe. Tu passes ta main dans tes cheveux, tu en profites pour cacher ton visage avec ton bras. « Non je… Je voulais simplement te montrer ce que je peux faire mais… On dirait que ça ne fonctionne pas sur les loups-garous… » Tu te râcles la gorge. Tu as encore ta main devant ton visage, la tête pivotée vers l’extérieur, pour ne pas regarder Eden. À ses mots, tu t’empourpres. Tu avales ta salive et tu oses enfin le regarder à nouveau, d’un œil incertain. Bien sûr que non. Tu n’avais pas le courage de faire ce qu’il te disait de faire. « C’est ça l’humour des gays..? » Tu te sens mal. Ce n’est pas très gentil, ce que tu viens de dire. Tu tentes un petit rire pour essayer de lui faire croire que tu plaisantes. Mais ton rire ressemble davantage à un appel à l’aide.  

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
twelve
Féminin MESSAGES : 1124
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 26
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen http://www.letempsdunrp.com/t1893-m-possession-ou-schizophrenie#35987
sansy twelve



Eden Harper
J'ai 24 ans et je vis à la Nouvelle Orléans, Louisiane. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.




sam way ©️ HERESY.

« J’aurais préféré que tu me poses ces questions… D’ailleurs, je sais rien de toi. Je connais ton nom, ta nature mais… Rien d’autre. Et toi, tu en connais beaucoup sur moi. Je pense qu’on devrait équilibrer les choses. » Eden hocha la tête, comme pour appuyer ses paroles. Ses arguments tenaient la route, mais ce n’était pas forcément nécessaire d’argumenter sur une telle chose. Après tout, il avait le droit de connaître son… Sauveur ? Celui de sa mère, en tout cas. Car cette nuit, le danger, ça avait été lui. Lorsqu’il remonta ses bras, le malaise de Rafael lui fit comprendre que ce n’était pas la chose qu’il fallait faire ou même qu’il voulait qu’il fasse. Il fronça les sourcils, baissa ses bras lentement et prononça juste un simple « oh », comme pour s’excuser. C’est vrai qu’il ne l’avait pas mis à l’aise avec ça… « L’humour des… Non. Les gays n’ont pas un humour spécial. » Son rire lui fit de la peine. Rafael était vraiment dans le mal, ça se voyait à des kilomètres. Et parallèlement, ça mettait aussi très mal à l’aise Eden qui ne savait pas tellement quoi faire. Il ne voulait pas en rajouter, mais sa seule réaction fut de le prendre dans ses bras avec une certaine maladresse. « Je suis désolé je voulais pas te mettre mal à l’aise. C’est pas grave de se tromper, ça arrive à tout le monde. » Il essayait, au moins, et c’était une chose qu’on ne pouvait pas lui retirer. Il s’écarta et ses yeux se baladèrent sur le visage encore rouge de son invité. Oh, il n’avait peut-être pas fait le bon choix, avec ce câlin maladroit. Il se mordit la lèvre et se leva d’un coup. « Bon. Est-ce que tu veux boire quelque chose ? Le beurre de cacahuètes, ça donne faim. Tu veux un thé ? Je vais préparer du thé ! » dit-il finalement, en riant nerveusement. Eden s’enfuit pour redescendre dans la cuisine. Bon sang, mais qu’est-ce qui n’allait pas chez lui ?
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Captain Rogers.
Féminin MESSAGES : 3811
INSCRIPTION : 01/05/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Principalement Google. Icon - moi

UNIVERS FÉTICHE : Vends-moi tes idées. 8)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1613-el-mapartche http://www.letempsdunrp.com/t1904-manque-d-inspiration-pour-le-titre
captain captain



Rafael
Peterson

J'ai 28 (30) ans et je vis en Nouvelle-Orléans, Louisiane. Dans la vie, je suis libre et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je m'en fiche. Tant que je suis heureux.




Mathias Lauridsen ©️ Morrigan

Tu n'as rien de spécial à dire, sur toi. Tu n’es pas particulièrement fier de ton parcours, des choix que tu as faits. Tu n’as jamais réalisé quelque chose de grand. Mais tu n’as que trente ans, alors tu te dis que quelque chose de plus grand doit t’attendre plus tard. « Ça me ferait plaisir de te raconter l’ennui total qu’a été ma vie. » Tu glousses en jetant un coup d’œil au plafond. Alors, là, tu n’es pas bien. Tu regrettes amèrement la blague que tu viens de faire. Elle était tellement déplacée, mais tu n’avais pas trouvé quelque chose de mieux à dire sur le moment. Tu te crispes lorsque le garçon se rapproche de toi pour te faire une accolade. Tu ne sais pas vraiment comment réagir, tu restes complètement immobile, comme un pieu planté dans un champ de maïs. Tu sens son odeur de plus près, ça éveille tes sens. Mais tu te contiens. Tu restes de marbre. Tu ressembles à un enfant qui voit le dentiste pour la première fois. Lorsqu’il s’excuse, tu secoues la tête de droite à gauche. C’est toi qui est dans le tort. Pas lui. « C’est moi qui es désolé. Je ne suis pas le meilleur pour réagir dans de telles situations… » Qu’est-ce que tu voulais dire par « de telles situations ». Toi-même tu ne comprends pas où tu veux en venir. Lorsqu’il se propose pour faire du thé, tu hoches la tête en tentant un sourire. Encore un échec, ce sourire. Lorsque tu te retrouves seul dans la chambre, tu soupires fortement. Tu te décrispes, t’as l’impression d’être resté figé pendant des heures. Tu ne bouges pas du lit, tu réfléchis. Puis, lorsque tu entends Eden monter les marches en direction de la chambre, tu te recoiffes, tu replaces ton chandail qui n’est pas le tien. Il entre dans la pièce, tu le regardes et tu lances, pour vite effacer le malaise : « Alors, si tu veux savoir… Je suis devenu ce que je suis à 28 ans, mais j’ai 30 ans aujourd’hui. Je suis orphelin, j’habite seul, je ne travaille pas. En fait, plus j’y pense et plus je m’en rends compte; je m’ennuie énormément. C’est probablement pour ça que je suis encore chez toi à cette heure. »
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
twelve
Féminin MESSAGES : 1124
INSCRIPTION : 15/06/2018
ÂGE : 26
CRÉDITS : twelve.

UNIVERS FÉTICHE : vie réelle, fantastique, sci-fi. Basiquement, j'suis ouverte à tout contexte qui me plaît.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1859-these-patterns-represen http://www.letempsdunrp.com/t1893-m-possession-ou-schizophrenie#35987
sansy twelve



Eden Harper
J'ai 24 ans et je vis à la Nouvelle Orléans, Louisiane. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.




sam way ©️ HERESY.

Quelle situation ? Bon, c’est vrai, c’était malaisant, mais Eden avait l’impression qu’il parlait d’autre chose. Enfin, de toute façon, il était bien trop occupé à se blâmer pour ses gestes et ses paroles pour continuer sur ce sujet-là. D’ailleurs, il sortit très vite de la pièce pour prendre un peu d’air et aller préparer du thé. Il n’était pas si maladroit d’habitude… Il se rendait compte qu’il venait de donner un câlin à Rafael. C’était idiot. Vraiment stupide. Pendant que l’eau chauffait, il passa voir sa mère qui s’était endormie dans son lit. Il s’installa sur le fauteuil à côté et soupira. « Pfff… J’suis vraiment con. Pourquoi faut-il que je fasse toujours tout foirer ? » Il marmonna sa phrase pour lui-même en regardant sa mère. « Heureusement que tu ne sais pas… Sinon tu ne serais pas aussi fière de moi. » Disait-il ça par rapport à ses gènes de loup ? Mh, pas tout à fait. En réalité, il parlait surtout de son orientation sexuelle. Sa mère ne savait pas – et à ses yeux, ne devait pas savoir – qu’il était gay. Il voulait la rendre fière, lui apporter le bonheur. Alors, savoir que son fils est gay et qu’il ne pourrait probablement jamais avoir d’enfant à lui, c’était très compliqué. Il ne voulait pas la blesser. Ni la vexer. Il ne voulait pas qu’elle le voit comme un monstre, même s’il en était un. Alors il n’avait jamais ramené personne ici, à part ses plus proches amis en qui il pouvait avoir confiance. Il savait qu’eux ne diraient rien. D’ailleurs, il allait falloir le dire à Rafael, qu’il n’en touche pas un mot à sa mère. Il entendit la bouilloire enfin siffler, il se releva et repartit dans la cuisine après avoir remis le drap sur ses épaules. Eden prépara un plateau avec les tasses, sucre, lait et le thé, ainsi que des petits gâteaux qui allaient bien puis remonta. Lorsqu’il entra de nouveau dans sa chambre, Rafael n’avait pas bougé mais il se mit vite à parler de lui, comme pour dissiper le malaise entre eux. Et ça marchait, Eden était intéressé. Il posa le plateau sur le lit et se plaça de l’autre côté avant de servir le thé. « Tu peux rester autant que tu veux tant que tu ne dis pas de bêtises à ma mère. Pourquoi tu ne travailles pas ? Y’a pas quelque chose qui t’intéresse ? »
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
au clair de la lune. - Rafi&Eden
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Au clair de la lune un amour lupin [ Primrose et Josh]
» Au clair de la lune [Asuna]
» Au clair de la lune, mon ami Theo [PV]
» Au clair de la lune [Asuna Tutsiki]
» Au clair de la lune, mon amie maquerelle ~ [Abandonné]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: