Partagez | 
 
 
 

 Plaisirs Coupables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
dethbiscuit
MESSAGES : 44
INSCRIPTION : 16/05/2018
RÉGION : Suisse
CRÉDITS : duno

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1718-dethbiscuit-ou-le-biscuit-dera http://www.letempsdunrp.com/f27-mon-repertoire-de-rps http://www.letempsdunrp.com/t1722-personnalites-multiples-du-biscuit-derange
Limace


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Plaisirs Coupables, club de strip tease de Zephyr. Nina, sa comparse tient le bar, régulièrement accompagnée de Logan.

Le club n'a rien d'un bouiboui insalubre. C'est un établissement renommé et fréquenté. Les filles y sont très jolies et les clients ont l'interdiction formelle d'y toucher, sous peine de se froter à la colère du propriétaire des lieux.


Plan du club:
 

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
dethbiscuit
MESSAGES : 44
INSCRIPTION : 16/05/2018
RÉGION : Suisse
CRÉDITS : duno

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1718-dethbiscuit-ou-le-biscuit-dera http://www.letempsdunrp.com/f27-mon-repertoire-de-rps http://www.letempsdunrp.com/t1722-personnalites-multiples-du-biscuit-derange
Limace



Zephyr
Romanov

J'ai 965 ans et je vis sur une île quelque part sur terre. Dans la vie, je suis gérant d'un club de strip tease et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Zephyr est un vampire âgé, capricieux, qui déteste s'avouer vaincu, impulsif et très violent. Il n'aime pas les humains, à quelques exceptions près et prend de ce fait un malin plaisir à les torturer. Il n'hésite pas à s'imposer et prendre pouvoir sur n'mporte quelle âme qui croise son chemin.


Joseph Morgan ©️ BAZZART



Zephyr entra dans le club par la porte de derrière. Depuis qu’il était revenu cette habitude ne l’avait plus quitté. Il évitait de trop s’exposer, attendant que les choses se calment d’elles-mêmes et pour, bien entendu, éviter d’attirer l’attention sur lui. Il ne savait pas si Anastasia travaillait toujours au club. Il n’avait laissé aucune directive à Nina avant de quitter précipitamment l’île. Il n’y avait de toute évidence plus rien à sauver et jamais elle ne lui pardonnerait d’avoir pris cette décision et encore moins d’avoir “régler” le problème, avec l’aide précieuse de Nina, qu’elle détestait profondément.

Nina qui avait su gérer le club avec brio durant son absence. Bien que très froide, la Vampire avait le sens des affaires et il pouvait compter sur elle. C’est sans la moindre hésitation qu’il lui avait confié le club avant de partir quelques mois. Impossible de confier une telle besogne à Logan, sa descendance, qui derrière le bar savait rendre les clients heureux, mais n’était bon qu’à ça. C’est la raison pour laquelle Zephyr l’avait choisi et l’avait transformé. Nina et Logan ne pouvaient s’entendre. Logan ne supportant pas que quelqu’un devienne proche de son maître et Nina prenant un malin plaisir à le taquiner, parfois violemment, jusqu’à le faire sortir de ses gonds.

Il passa rapidement dans son bureau, pour jeter un coup d’oeil au travail qui attendait sagement sur lui. Il n’y avait pas la moindre paperasse qui dormait sur le sous-main en cuire usé. Nina avait abattu un travail considérable en son absence. Il referma la porte en bois massif à double tour et se dirigea en direction du bar. Le club était vide, les lumières parcouraient déjà tour à tour la salle puis la mezzanine, et la musique retentissait, Lunatique, titre bourré de basses et très dansant qui s’accordait à merveille avec les lieux, leur donnant une âme emplie de volupté.

Pas chat qui vive derrière le bar, Nina devait s’affairer dans l’arrière boutique afin que tout soit prêt pour l’ouverture imminente. Le vampire se rapprocha du bar et prit une goutte du gin tonic au concombre qui trônait seul sur le comptoire. Il reposa immédiatement le verre et fut pris d’un haut le coeur. Comment diable pouvait-on boire pareille boisson ? Quel mélange affreux que l’alcool et ce légume vert..! Il ouvrit une armoire réfrigérée et en sortit une poche de sang, qu’il perça et déversa rapidement dans un verre. Il avala le breuvage d’une traite afin de se débarrasser de ce goût immonde qui avait envahi sa bouche. Comme personne ne daignait pointer le bout de son nez, il repartit dans les coulisses, la lourde porte automatique claquant dans son dos.

Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
VAW.
Féminin MESSAGES : 1029
INSCRIPTION : 01/05/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Principalement Google.

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique, surnaturel (TO, TVD), HP, peut-être réel si t'as une bonne idée.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1613-el-mapartche
toupie Vaw



Rafael
Peterson

J'ai 25 ans et je vis en Nouvelle-Orléans, Lousiane. Dans la vie, je suis un hybride détraqué et je m'en sors avec l'humour. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Rafael est un hybride (mélange entre un vampire et un loup-garou) qui a été victime d'un accident rendant son état de créature fantastique complètement détraqué. Il doit se nourrir de sang mais, lorsqu'il le fait, il entre dans une transe de torture psychologique puis physique. Son corps est complètement marqué par des cicatrices qui témoignent de la douleur qu'il ressent à chaque fois qu'il boit une goutte de sang.  


Mathias Lauridsen ©️ kawaiinekoj
Rafael avait entendu parler d’un club « érotique ». C’est comme ça qu’on l’avait qualifié. Il paraissait que les plus belles femmes en ville y dansaient. C’était un lieu uniquement réservé aux plus fortunés. Il ne pouvait pas le nier : l’hybride n’avait pas goûté au plaisir sexuel depuis bien assez longtemps. Ce vendredi, bien décidé à visiter ce lieu rempli de femmes très convoitées, le jeune homme s’était vêtu d’un costume plus cher que quatre diamants. Il ne portait que du noir, sauf sa cravate qu’il avait choisi d’une couleur rouge vin. Il n’avait évidemment pas le budget pour se payer un tel luxe. Pour une fois que ses capacités d’hybride lui servaient à quelque chose : un simple tour de magie avec le vendeur aura suffi pour qu’il reparte sans payer une miette de l’habit chic. Il ne portait pas de gants, contrairement à son habitude. Il s’était dit qu’il ferait bien assez sombre pour que personne ne remarque ses cicatrices sur ses doigts. Alors, après s’être admiré dans le miroir de la salle de bain, Rafael avait entreprit de se diriger vers le club qui n’était qu’à quelques rues de chez lui. Il habitait proche de la ville, c’était un avantage.

Il y avait quelques clients qui attendaient devant la porte de l’établissement. Il venait à peine d’ouvrir, la soirée commençait. La file ne fut pas très longue, Rafael entra à peine quelques secondes plus tard. Il fut accueilli par une forte odeur d’alcool qui vint chatouiller ses narines. Il fit la moue, n’appréciant pas particulièrement le goût de la boisson. La musique qui tambourinait contre ses tympans était agréable. Le jeune homme curieux découvrit finalement la salle principale dans laquelle des tables étaient parfaitement alignées. L’endroit était propre, il ne pouvait pas le nier. Sur scène se trouvait une femme qui semblait commencer son numéro. Il n’y avait que quelques têtes qui la regardaient, la soirée n’était pas à son plein. « J’aurais dû arriver plus tard » pensa Rafael. L’hybride se dirigea vers le bar, aillant aperçu une femme qui allait probablement bientôt débuter le service. Il posa ses coudes sur le comptoir et observa les quelques bouteilles d’alcool, attendant qu’on vienne lui servir. Il n’allait prendre qu’un simple vin rouge, s’il y en avait. Ses doigts se mirent à pianoter sur le bois et c’est à ce moment que la femme le remarqua. Elle vint à sa rencontre, Rafael lui offrit un large sourire puis il lui commanda sa boisson préférée, après le sang, évidemment.  

- Bonsoir. Vous avez un simple vin rouge ?

Il interrogea la femme du regard. Il y avait une ambiance étrange, autour du bar. Il y avait quelque chose de surnaturel dans l’air. Il n’avait jamais rencontré de vampires de sa vie, ni tout autre créature surnaturelle, d’ailleurs. Cette impression de magie le rendit très légèrement mal à l’aise mais le jeune homme ravala son inquiétude et se rhabilla de son sourire.
 
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Yslael
Féminin MESSAGES : 4
INSCRIPTION : 23/05/2018
ÂGE : 30
CRÉDITS : google

UNIVERS FÉTICHE : vampires, fantasy
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Nina Stark
J'ai 490 ans ans et je vis sur une île avec Zephyr, quelque part. Dans la vie, je suis co-gérante remplaçante d'un club de strip tease et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Nina est née d'un père vampire et d'une mère humaine dans l'Allemagne du 14ème siècle. Tiraillée entre sa sauvagerie primitive vampirique et ses sentiments humains, le cocktail peut parfois être détonnant. Loyale à Zephyr, il est son seul repère dans ce monde qu'elle hait autant qu'elle aime.


avatar  Nina de Lianin


Cigarette aux lèvres, pantalon de cuir moulant et chemise blanche ample l’a mettant avantageusement en valeur, la belle faisait claquer ses talons aiguilles sur le parquet du club comme chaque soir lorsqu’il venait l’heure. Depuis le départ de Zephyr, elle avait dû tout prendre en main, autant du côté administratif que de la gestion du personnel. Les infants du Boss étant ce qu’ils sont, elle ne comptait pas laisser les choses se casser la gueule pour se prendre ensuite les remontrances de son déserteur de patron. Pour une fois que c’était lui qui merdait en plus. Alors elle avait retroussé ses manches et s’était plongée dans le travail comme une forcenée. Lorsqu’elle avait une idée en tête, difficile de l’en détourner et là, sa priorité c’était le club et sa pérennité.

Une fois le cas Anastasia réglé, restait à retrouver quelques nouvelles jolies filles qui plairaient aux habitués des lieux. Des vampires pour la majeure partie, exigeants au possible s’agissant du spectacle et de la marchandise. Car c’était ainsi que Nina les voyait. Des poches de sang sur deux talons, en mini culotte et seins à l’air. Le peu d’estime qu’elle portait à ces employés-là avait d’ailleurs failli lui coûter cher à plusieurs reprises, mais en femme d’affaires qu’elle était, elle savait toujours comment retomber sur ses pattes et éviter une catastrophe. Nina le chat et ses neuf vies, c’était comme ça qu’avaient fini par la surnommer ceux qui pouvaient se targuer de faire parti de son entourage proche.

Une fois le tour des lieux fait, les dernières directives de la soirée données, le show pouvait commencer. Les vigils firent entrer les premiers clients alors qu’elle se dirigeait vers le bar. Ce soir, elle reprenait sa place initiale, celle de serveuse. Il en allait ainsi à chaque fois que Logan décidait de se prendre quelques jours de congé loin de tous et de tout. Le plus souvent sans même prévenir qui que ce soit du temps que ses aventures loin des Plaisirs coupables dureraient. Alors elle s’y collait, sa mine faussement avenante sur la face, prête à encaisser des dollars à coup de léchage de botte intempestif. Zephyr en ricanerait rien qu’à l’idée de la voir aussi prévenante et sympathique avec les clients. Alors elle ne put s’empêcher de soupirer et prier que le Boss ramène enfin sa sale face de rat dans ses quartiers pour reprendre les choses là où il les avait laissées.  

Le premier client ne tarda d’ailleurs pas à venir s’installer au comptoir, alors que les filles avaient déjà commencé leurs petites danses charnelles un peu plus loin. Encore un de ces types sûrement pleins aux as à la dégaine qu’il se coltinait. Beau costard, belle gueule, bonne tenue. Elle ne put s’empêcher de se maudire intérieurement de s’être mis en tête d’être la co-gérante parfaite.

- Bonsoir. Vous avez un simple vin rouge ?

Lui offrant un de ces fameux faux sourire, elle ne put s’empêcher d’arquer un sourcil à la question bête du jeune inconnu. Après qu’il eut ouvert la bouche, elle revint sur son jugement premier et se dit qu’au final, il ne devait qu’être un gosse un peu paumé pour se demander si dans un établissement de cet qualité, on se contentait de servir de la vieille piquette de bas étage.

- Un simple vin rouge ? Nous avons du vin oui. Rouge assurément. Mais simple n’est pas tout à fait le terme que j’emploierai. Ce n’est pas le style de la maison. Vous avez une préférence ou je vous sers la cuvée préférée de nos plus fidèles clients ?

Le dévisageant un peu, elle s’appuya sur le comptoir d’une main, utilisant l’autre pour tenir sa cigarette le temps de répondre. Le petit mégot revenant rapidement se glisser entre ses lèvres qui y déposèrent une tâche de rouge de plus. Un de ces rouges carmin tout à fait capable de dissimuler les gouttes de sang qu’elle ne se priverait pas de voler au premier imprudent qui croiserait sa route ce soir.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
dethbiscuit
MESSAGES : 44
INSCRIPTION : 16/05/2018
RÉGION : Suisse
CRÉDITS : duno

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1718-dethbiscuit-ou-le-biscuit-dera http://www.letempsdunrp.com/f27-mon-repertoire-de-rps http://www.letempsdunrp.com/t1722-personnalites-multiples-du-biscuit-derange
Limace



Zephyr
Romanov

J'ai 965 ans et je vis sur une île quelque part sur terre. Dans la vie, je suis gérant d'un club de strip tease et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Zephyr est un vampire âgé, capricieux, qui déteste s'avouer vaincu, impulsif et très violent. Il n'aime pas les humains, à quelques exceptions près et prend de ce fait un malin plaisir à les torturer. Il n'hésite pas à s'imposer et prendre pouvoir sur n'mporte quelle âme qui croise son chemin.


Joseph Morgan ©️ BAZZART


Zephyr longea le couloir qui menait aux loges et y entra. Absynthe aidait les danseuses à se préparer pour entrer sur scène. C’est elle qui orchestrait tout ce petit monde d’une main de chef. Sans jeter le moindre regard au travers de la pièce, le vampire rejoignit son infant et l'étreignit. Il ne l’avait pas revue depuis qu’il était de retour en ville. Elle le serra brièvement dans ses bras. Quel bien cela faisait-il de se sentir à nouveau à la maison.

- Pourrais-tu nous ramener quelque chose pour Jade ? Elle n’est pas en forme et je crois que quelque chose à manger et à boire lui ferait le plus grand bien.

Absynthe pointa du doigt la jeune femme. Une brunette assez frêle qu’il n’avait encore jamais vue. Elle était déjà vêtue de sa tenue de scène et allongée sur une banquette, leur tournant le dos.

Zephyr regarda Aby et lui adressa un sourire bienveillant avant de s’en aller, en fermant, pour une fois, la porte gentiment. Un très court instant il aurait juré avoir senti son odeur. Parti depuis des mois il aurait dû réussir à tirer un trait sur toute cette histoire et surtout sur elle. Mais la mémoire olfactive était un terrible ennemi, qui pouvait faire resurgir les meilleures comme les plus noirs souvenirs, comme ça, sans s’annoncer. Il serra les poings à s’en faire blanchir les phalanges. S’il avait eu des ongles, il se serait pour sûr transpercé la peau.

Enervé il parcourut le couloir en une fraction de seconde. Il posa sa main sur la porte sentit immédiatement le rythm de la musique battre fort dans sa paume, jusqu’au bout de ses doigts. Il resta ainsi quelques secondes. Les basses parcourant sont bras lui donnaient l’impression d’être encore vivant. Époque très lointaine à présent. Il poussa la porte d’un geste sec et la rattrapa de justesse avant qu’elle ne claque contre le mur et s’engouffra dans la salle principale, d’un pas déterminé. Elle ne débordait pas de clients, signe que le club venait tout juste d’ouvrir ses portes. Nina était derrière le bar et un client, plutôt bien habillé se tenait devant elle.

- Un simple vin rouge ? Nous avons du vin oui. Rouge assurément. Mais simple n’est pas tout à fait le terme que j’emploierai. Ce n’est pas le style de la maison. Vous avez une préférence ou je vous sers la cuvée préférée de nos plus fidèles clients ?

Il passa derrière la vampire et ne pu s’empêcher de sourire. Les répliques parfois sanglantes de Nina étaient un pur plaisir pour ses oreilles. Sans jeter le moindre regard, ni prononcer la moindre parole, très rapidement il sortit trois poches du frigo et prépara trois verres à pied qu’il posa d’abord devant Nina, puis devant le client.

- Etes-vous nouveau en ville ? Je ne crois pas vous avoir déjà vu au club. Je suis Zephyr Romanov, propriétaire de ce merveilleux établissement. C’est du O négatif. Buvez, c’est offert par la maison.

Zephyr leva son verre et regarda tour à tour ses partenaires de boisson.

- A votre santé !

Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
VAW.
Féminin MESSAGES : 1029
INSCRIPTION : 01/05/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Québec
CRÉDITS : Principalement Google.

UNIVERS FÉTICHE : Fantastique, surnaturel (TO, TVD), HP, peut-être réel si t'as une bonne idée.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1613-el-mapartche
toupie Vaw



Rafael
Peterson

J'ai 25 ans et je vis en Nouvelle-Orléans, Lousiane. Dans la vie, je suis un hybride détraqué et je m'en sors avec l'humour. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Rafael est un hybride (mélange entre un vampire et un loup-garou) qui a été victime d'un accident rendant son état de créature fantastique complètement détraqué. Il doit se nourrir de sang mais, lorsqu'il le fait, il entre dans une transe de torture psychologique puis physique. Son corps est complètement marqué par des cicatrices qui témoignent de la douleur qu'il ressent à chaque fois qu'il boit une goutte de sang.  


Mathias Lauridsen ©️ kawaiinekoj
L’emplacement était réellement bien emménagé. Le club était soigné, propre et invitant. Même les clients ne levaient pas le cœur de Rafael. Il s’était attendu à y découvrir des hommes crasseux, un peu pervers sur les bords. Au contraire, tout le monde était bien habillé. C’était probablement vrai qu’ils interdisaient l’accès aux personnes de basse classe. L’hybride ne pu s’empêcher de jeter un regard à l’une des femmes sur la scène. Elle était très remarquable; bien plus belle que les autres. Ses mouvements étaient envoûtants et sa danse lui ouvrait l’appétit.

À la vue de la barmaid, Rafael ne pu s’empêcher de se figer. Elle avait une de ces apparences à la fois magnifique et terrifiante. Sa démarche était classe, le son de ses talons faisait vibrer le sol. Elle portait des vêtements qui ne cachaient pas les courbes. Le garçon dû se concentrer pour ne pas laisser ses yeux couler le long de son corps. Une fois qu’elle arriva à sa hauteur et qu’elle lui répondit, un frisson parcourut son échine. N’ayant pas voulu la blesser en ne demandant qu’un simple vin, il s’excusa d’un regard sincère et, alors qu’il allait accepter son offre d’essayer la cuvée la plus populaire, un homme se fraya un chemin entre la femme et les bouteilles. Rafael ne fit pas attention à lui. Il préférait, et de loin, discuter avec la belle même s’il se sentait minuscule à ses côtés. Elle avait une de ces prestances qui ferait fuir un ours, même le plus gros et le plus fort.

- Je vais essayer la cuvée dont vous pa…

Il se fit couper la parole par l’inconnu qui venait de se joindre à la discussion. Rafael n’était pas du genre à oublier les manières. Il offrit simplement un humble sourire à l’homme lorsqu’il se présenta, sourire qui s’effaça lentement lorsqu’une odeur de sang se glissa jusqu’à ses narines. Il baissa les yeux vers le verre posé devant lui et sa première réaction fut de glousser nerveusement. Il secoua très légèrement la tête en redressant son dos pour éloigner le parfum envoutant de son nez. Une fois plus calme, il scruta Zephyr tout en plissant des yeux. Il s’attarda davantage à la barmaid, comme s’il désirait qu’elle le rassure en confirmant qu’ils ne jouaient que la comédie. L’hybride ne toucha pas à sa boisson, il ne fit que se lever sans oser rencontrer à nouveau le regard des deux vampires. Jamais il n’avait rencontré des créatures de la nuit et il préférait ne pas le faire dans de telles conditions. Alors, il s’excusa d’une voix très discrète et il entreprit simplement de leur tourner le dos et d’entamer sa démarche vers la sortie, ne croyant pas une seconde que quelqu'un viendrait l'arrêter. Il n’avait pas peur pour lui; il avait peur pour eux. Si la moindre goutte de sang coulait dans sa gorge, ce serait un carnage si personne n’avait la force de contenir ses démons. Il y avait beaucoup trop de témoins.  
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
Plaisirs Coupables
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Caverne aux Milles et un Plaisirs
» [Rang 2]Plaisirs charnels et joie de la victoire: 2e match d'arène pour Pertti
» Dans l'antichambre des plaisirs interdits [Nemetoria Loreia Ovidia]
» [Brigandage] Kamelott et Lea6 (19/11/1458) COUPABLES
» les plaisirs de la vie, ( pantoum )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: