Partagez | 
 
 
 

 WINTERHAWK - help me understand (pv promesse)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
polo marco
Féminin MESSAGES : 762
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 23
RÉGION : importée du vietnam, façonnée à montréal
CRÉDITS : dailycharmed (icône), ASTRA (signa)

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend du contexte, si l'inspiration est au rendez-vous, je fonce
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t73-marty-il-te-faut-voir-les http://www.letempsdunrp.com/t1629-oh-de-lally-quelle-journee-vraiment
Donut


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation


Lors d'une mission tous les deux, Clint perd accidentellement ses appareils auditifs, ce qui met une sorte de barrière entre Bucky et lui. L'archer fait ce qu'il peut pour comprendre le Soldat d'hiver, mais sans sans grand succès. Peut-être que finalement, Clint devrait essayer de comprendre...

Contexte provenant de cette recherche



   
i want it that way
i hate when she plays astral games ☽ if i lay here if i just stay here Would you lie with me and just forget the world?
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
polo marco
Féminin MESSAGES : 762
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 23
RÉGION : importée du vietnam, façonnée à montréal
CRÉDITS : dailycharmed (icône), ASTRA (signa)

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend du contexte, si l'inspiration est au rendez-vous, je fonce
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t73-marty-il-te-faut-voir-les http://www.letempsdunrp.com/t1629-oh-de-lally-quelle-journee-vraiment
Donut



Clint
Barton

J'ai dans la trentaine ans et je vis un peu partout dans le monde, selon les missions. Dans la vie, je suis archer professionnel hawkeye et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.




avatar ©️ mouah
« Bucky, attention ! » Tu tiras une flèche vers votre assaillant qui était sur le point d’attaquer ton nouveau coéquipier. Vous étiez une paire plutôt inattendue, mais vous travailliez très bien ensembles. Étrange coup du destin, c’était une enquête sur Natasha qui vous avait réuni. Il fallait croire qu’elle ferait toujours partie de votre entourage, même si elle préférait passer pour morte. Tu avais fini par l’accepter et tu t’étais fait à l’idée et c’était peut-être mieux ainsi. En attendant, tu trainais pas mal avec Bucky. Vous étiez pas les meilleurs amis du monde, surtout au début, même si t’avais fait partie de l’équipe de Steve. Enfin, si on pouvait appeler votre équipe une véritable équipe. Tu étais tout de même heureux de voir que tu n’étais plus complètement seul. Kate était à l’étranger pour d’autres missions pour le SHIELD. Bucky était quelqu’un qui te tenait compagnie sans trop parler ou qui était moins bavard. Ça te permettait de parfois prendre plus de place (a). Mais ça n’avait pas l’air de trop le déranger de rien. Au contraire, tu sentais qu’il était bien à l’écoute, malgré son air très désengagé qui pouvait envoyer d’autres signaux contraires. Il n’était pas très démonstratif, mais tu sentais qu’il ne voulait pas s’embarquer dans quelque chose de trop émotionnel, même si c’était des sentiments d’amitié. Tu ne voulais pas non plus le forcer à l’être. Tant qu’il restait lui-même, c’était bien suffisant. Tu aimais sa présence, en quelque sorte. Elle avait quelque chose qui était différente de celle de Nat ou de Kate, même Bobbi, en fait. Elle était calme, même si la stature du Soldat d’hiver était plus rude en apparence. Tu voyais quelque chose d’autre chez Bucky que de la raideur ou de la froideur. Non, il était toujours très à l’écoute et il prenait le temps de te comprendre.

Une autre mission périlleuse était à vos trousses. Tu faisais de ton mieux pour essayer d’éliminer le plus d’ennemis que tu pouvais. Ils venaient toujours de partout, mais tu savais que le corps à corps n’était pas ton fort, alors tu te contentais d’aider Bucky sur ce point en tirant des flèches par-ci et par-là, mais parfois, il fallait l’avouer, tu n’étais pas le meilleur coéquipier pour ce côté. Tu donnais le meilleur de toi-même, mais il y avait des moments où tu te disais que sérieusement, tu devais apprendre à faire un peu plus faire de combats à main nue. Tu étais un peu débordé, lorsqu’un des gars te prit par surprise. « Mais qu’est-ce que... aïe ! » t’exclamas-tu, tout en essayant de te défaire de son emprise. Quelque chose d’inattendu se passa alors lorsque dans le feu de l’action et bien soudainement, tu perdis l’ouïe et que la panique devait se voir dans tes yeux à ce moment-là. Donnant un bon coup à ce gaillard, tu mis une main sur une de tes oreilles. Bon sang ! Il t’avait enlevé tes appareils... Tu essayais désespérément de savoir ce qui était en train de se passer autour de toi et de reprendre rapidement tes esprits. Il fallait que tu le fasses, au moins pour aider Bucky, pas pour toi.



   
i want it that way
i hate when she plays astral games ☽ if i lay here if i just stay here Would you lie with me and just forget the world?
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
.ASHES
Féminin MESSAGES : 976
INSCRIPTION : 11/03/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Aquitaine
CRÉDITS : little liars

UNIVERS FÉTICHE : séries/films, du réel, du post apo, du drame, faites moi rêver **
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Donut



James Barnes
J'ai quelques années à mon compteur et je vis à travers le monde, au grès de mes envies. Dans la vie, j'essaie d'être un héro et je m'en sors bien, en majorité. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien, pas besoin d'une vie à deux.




James Barnes comics - Promesse
Coups après coups, Barnes enchaîne attaque, et contre. Ça manque pas d'assaillants. Et malgré ses entraînements, il n’est pas capable d'éviter tous les coups. Il accuse, pas sans une grimace. Son arcade est douloureuse, quelques gouttes de sang tombe au sol. Signe qu'il n’est pas infaillible. C’est un mercenaire. Un homme dépourvu, la majeur partie du temps, de sentiments. Mais un homme quand même. Soldat de l’hiver, jusque dans son cœur de glace. C’est grâce à ça qu’il s'est battu. Grâce à ça, qu’il survie. La familiarisation avec autrui est une faiblesse. Barnes s’en est rendu compte, au fil des années. Il s'est détaché de toute attache. Fidèle qu’à ces vieux appuis de toujours. Rogers. Parfois Romanoff, quand une mission ne menait pas à une rivalité concrète. Guère plus, guère moins. Barton aussi. L’histoire était un peu différente. C’était son coéquipier. Et contre toute attente, celui-ci c’était révélé être une véritable surprise. Pas que Bucky s'en réjouisse, c'était une émotion qui n’existait pas dans son cœur. Mais sa présence n’était pas déplaisante. Ils leurs étaient arrivés d'échanger quelques mots – ou du moins, Barton tentait une communication, et Barnes écoutait d’une oreille attentive – et le contact entre ces deux hommes s'était bien ficelé. Leurs forces étaient en plus, complémentaires. Là où Barton s’efforçait de repousser l’ennemi à distance, Barnes s'occupait du corps à corps. Il était les poings, où Clint était sa vue. Peu fier pour l’admettre, Bucky devait une fière chandelle au blond.

D'un regard, il remercie son camarade pour la mise en garde. C’est dans ce genre de situation, que James se rend compte que leur complémentarité est effrayante. Déjà reparti dans le feu de l’action, Bucky ne donne que quelques rapides coups d’œil à son compagnon de devoir. C’est lui qu'est en première ligne de mire. Barton lui, est censé être en sécurité, à plusieurs mètres au dessus. Censé. Voilà toute la différence. Barnes prend un nouveau coup, et y'a une minute de battement entre la douleur, et la compréhension. Une minute pour comprendre que s'il n’a pas été concentré sur l’attaque de l’ennemi, c’est à cause des plaintes de son partenaire. « Barton ? » Il tente de reprendre contrôle sur la situation, achevé ses assaillants, pour jeter un coup d’œil derrière lui. C’est peine perdu. S’il avait une bonne vue sur le combat, l'inverse n’est pas exact. « Barton, qu'est ce qui se passe ? » Coup d’œil aérien dans l’espoir d’obtenir une réponse, mais toujours rien. Étrange. Fallait qu’il grimpe voir ce qu’il se passe. Nouveau ennemi à terre, la seconde vague approche. Deux minutes. C’est le temps qu’il possède. Après, les coups pleuvront à nouveau. D’une poigne de fer, il s’accroche au barreau de l’étage supérieur, et s'élève à la force des bras. Une demi second pour faire nette sur la situation. Les assaillants autour de Clint. Et celui-ci, perdu. L’indication pour comprendre, Barnes la possède pas encore. Il saisi juste que quelque chose cloche. Et comme son partenaire n’est pas du genre distrait pour un rien, Bucky cherche pas d'avantage. Il fonce. Y’a encore quelques secondes, Barnes venait de lui sauver la vie. L’heure de lui rendre la pareille était venue. Le temps s'écoulait, surtout. Le prochain assaut était proche. Son bras de fer s'abat contre la mâchoire de l’ennemi le plus proche. Il en scotch un second au sol, avant de prendre le temps de s’arrêter à hauteur de son coéquipier. « Ça va ? T'aurais pu me répondre. J’ai cru que t’avais été touché. » Il n'a toujours pas compris. Parce que ça n’est pas un détail qui lui saute aux yeux, cet appareil qui a disparu de l'oreille de Barton. « Prépare-toi, la suite de la cavalerie arrive. ».
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
polo marco
Féminin MESSAGES : 762
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 23
RÉGION : importée du vietnam, façonnée à montréal
CRÉDITS : dailycharmed (icône), ASTRA (signa)

UNIVERS FÉTICHE : ça dépend du contexte, si l'inspiration est au rendez-vous, je fonce
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t73-marty-il-te-faut-voir-les http://www.letempsdunrp.com/t1629-oh-de-lally-quelle-journee-vraiment
Donut



Clint
Barton

J'ai dans la trentaine ans et je vis un peu partout dans le monde, selon les missions. Dans la vie, je suis archer professionnel hawkeye et je m'en sors moyen. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.




avatar ©️ mouah
Une mission trop douloureuse pour que tu puisses en parler en fait. Tu n’aimais pas t’ouvrir sur le sujet. Une mission dont tu n’étais pas très fier. Tu ne préférais ne pas en parler, mais les premiers temps sans l’ouïe avaient été difficile. Très difficile de ne pas entendre, d’essayer de comprendre. Puis, t’avais appris le langage des signes et on t’avait donné la chance d’avoir un appareil. Tu avais perdu 80% de ton ouïe. En gros, tu ne pouvais vraiment rien entendre sans ces appareils. Ils te permettaient de reprendre une certaine liberté autrefois perdue. C’est ce qui te permettait encore d’être fonctionnel, même si tu savais aussi être en mesure d’aider tes collègues sans. Tu étais en mesure d’avoir tes autres sens alertes, mais seulement en situation où tu étais averti que ça allait arriver. Là, c’était un contexte un peu différent où un des assaillants avait réussi à repérer ton point faible. Peu de gens le pouvait. C’était quelque chose discret, mais qui était un point important de ta vie et de la personne que tu étais. Soit les ennemis te connaissaient sous un autre angle ou ils étaient vachement bien informés sur qui allaient les attaquer. Et voilà ce qui expliquait ton pauvre silence. Tu ne savais pas exactement comment réagir parce qu’habituellement, ce n’était pas une surprise. Tu les enlevais pour des raisons personnelles ou tu t’entrainais sans parce que tu voulais continuer de développer tes réflexes au cas où justement une situation comme celle-là arriverait. Mais tu n’avais pas pu t’empêcher de figer pendant quelques instants pour essayer de reprendre tes esprits pour aider Bucky dans toute cette histoire parce que tu le ralentissais.

Et ça sentait pas bon parce qu’il s’était arrêté pour voir si t’allais bien. Oh non, non et encore non ! Tu devais essayais de corriger le tir au plus vite, mais tu étais confus et il fallait que tu te ressaisisses à tout prix. Tu essayais par tous les moyens de lui faire comprendre qu’il fallait qu’il se concentre, mais tu ne savais pas comment parler sans crier. Bucky n’était pas habitué. Enfin, oui, il savait que t’avais des appareils et qu’il te manquait l’ouïe, mais pas en pleine mission, quoi ! Tu ne savais pas comment lui expliquer, mais il fallait que tu fasses comme à l’entraînement sans tes appareils et avec un partenaire. Tu devais te ressaisir, sinon toute l’opération allait être compromise par ta faute. Tu hochas la tête pour essayer de lui dire que tout allait bien, malgré ton air inquiet. Même trop inquiet. Il fallait que tu te calmes parce que vous n’étiez pas au bout de vos peines, non... Tu essayas de garder ton calme et au moment où tu voulais ajouter quelque chose, tu fronças maladroitement les sourcils, mais tu attrapas une flèche derrière toi avant de tirer sur un ennemi qui était derrière Bucky, justement. Te relevant silencieusement, tu espérais sincèrement que les mots de ta bouche n’allaient pas sortir comme un cri désespéré ou un pire encore, un beuglement : « Je... écoute, il faut continuer ! Je suis capable de me débrouiller, même sans mes appareils ! » C’était si épuisant de ne pas pouvoir s’entendre ou de ne pas pouvoir penser sans s’entendre. « Je l’ai déjà fait en entraînement, je... je t’expliquerai plus tard... ? » Tu ne voulais pas être un fardeau à cette mission. Tu accrochas une flèche pour l’accrocher à ton arc.



   
i want it that way
i hate when she plays astral games ☽ if i lay here if i just stay here Would you lie with me and just forget the world?
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
WINTERHAWK - help me understand (pv promesse)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Plus d'espoir des retrouver des survivants de La Promesse Collège Evangélique
» Une promesse non tenue...
» Une promesse éternelle
» Je vais revenir, je voius en fait la promesse.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers science-fiction :: Superheroes-
Sauter vers: