Partagez
 
 
 

 WorseThings * All of my memories keep you near

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
 
Tulipe
Tulipe
Féminin MESSAGES : 503
INSCRIPTION : 23/04/2018
RÉGION : Auvergne
CRÉDITS : Icone : Chrysalis

UNIVERS FÉTICHE : Réel, Harry Potter, et autres suivant l'inspiration
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t1544-merci-de-m-avoir-mis-cette-cha http://www.letempsdunrp.com/t2578-m-f-jingle-bells-jingle-bells-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t1559-d-aventures-en-aventures http://www.letempsdunrp.com/t1650-les-gens-passent
Pigeon

WorseThings * All of my memories keep you near - Page 2 Empty


Alexandre Stephen Tomlinson
J'ai 41 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis pédiatre à l'hôpital et je m'en sors financièrement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis toujours marié à ma femme disparue et papa d'une petite fille malade et je le vis plutôt mal.

Alexandre est né en France mais a vécu en Angleterre depuis l'âge de dix ans. Il a été le plus heureux des hommes pendant quelques mois de sa vie : marié à Ekaterina (Kate) dont il était fou amoureux et père d'une fille nommée Joy. Jusqu'à ce que sa femme disparaisse sans laisser de traces. Puis que sa fille tombe malade et ait besoin d'un donneur d'organe compatible avec son sang rare -- un miracle.


Michael Fassbender ©️ Lempika
Il ne sait pas très bien pourquoi il est resté avec elle tout ce temps. Les minutes passent mais son dilemme reste. Rester ou partir. Croire ou oublier. Espérer ou abandonner. Il est perdu, déchiré entre deux parties de lui aux ambitions contraires. Il ne sait plus s'il doit se battre ou bien rendre les armes. La seule raison qu'il avait pour se battre, c'était Joy, la joie de sa vie. Mais, comme il l'explique à la jeune femme, sa fille est maintenant condamnée.
Espérer ou abandonner. Il soupire.

« Je suis navrée... »

Elle le regarde dans les yeux. Il connaît ce regard, c'est son regard. Celui de Kate. Comment tout ceci peut-il être possible ?

« Je comprends votre peine j'ai...  mon mari... »

Elle a du mal à former ses mots, elle hésite. Il se demande ce qu'elle veut lui avouer.

« Il a été assassiné, il y a quelques semaines. »

C'est affreux. C'est ce qu'il a redouté toutes ses années pour le sort de sa femme. Sans savoir si c'était vraiment le cas. Même si, d'après la police, la probabilité de la retrouver vivante s'approche de plus en plus de zéro, inéluctablement.
Il sent la tristesse qui se peint son visage et il ne peut que compatir à sa perte, comprendre son cœur. Elle aussi, alors. Elle aussi a perdu l'amour de sa vie.

« Je suis désolé. »

Il tend la main vers elle et presse son bras pour quelques secondes. Un contact pour compatir, pour rassurer. Un contact impulsif. Il rétracte sa main aussitôt qu'il se rend compte de ce qu'il a fait. Il ne peut pas faire ça, la situation est bien trop étrange.

« J'espère que vous trouverez un donneur... quel sang ? demande-t-elle. »

Malgré tout, elle reste compréhensive et douce. Elle s'intéresse au sort de Joy. Elle n'a toujours pas fui. Elle a tenté de le rassurer tant bien que mal.
Une beau caractère qui, malheureusement, rappelle à Alexandre celui de sa femme.

« Merci. Elle est B négatif. »

« Comme 2% de la population, rajoute-t-il, incapable de s'empêcher de partager un peu de ses connaissances. »

Parce qu'elle a sûrement demandé par pure politesse. La plupart des gens ne connaissent pas bien les différents groupes sanguins, la fréquence de chacun dans la population mondiale, le facteur rhésus, les compatibilités entre groupes... Elle ne sait sans doute pas, par exemple, que le sang que sa fille est le deuxième groupe sanguin le plus rare dans le monde, après AB-. Qu'il est compatible seulement avec lui-même et O-.
Le mélange des gènes de ses parents, avec une pincée de hasard et voilà la recette pour être condamnée à ne pas trouver de greffe.
Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 536
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

http://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby http://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always http://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Donut

WorseThings * All of my memories keep you near - Page 2 Empty


Marilyn Parker
J'ai 30 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis sans emploi mais héritière et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuve et je le vis plutôt mal.

Ekaterina Belikova est une jeune femme de 30 ans désormais. Elle vient de perdre l'homme qui l'a enlevé, qu'elle prend pour son mari. Pendant les deux premières années de sa détention, elle a subit un "lavage de cerveau" au point qu'elle a finit par s'oublier elle-même et devenir la femme défunte de son geôlier, Marilyn Parker.


Kelly Brook ©️ NOM CRÉATEUR


Le temps s'était comme suspendu, faisant oublier à l'un et à l'autre qu'ils s'étaient croisés par hasard, dans ce métro, mais qu'ils avaient des choses à faire, des gens à rejoindre, une vie à mener. Au lieu de retourner vaquer à leurs occupations, ils restaient l'un avec l'autre à parler. Parler pour quoi ? Pour s'étaler sur les peines, les tourments, les malheurs du monde ? Mais à quoi bon ? Cela peut-il seulement changer quelque chose dans le fond ? Se parler, confier sa peine, partager un peu de son fardeau, mais accroître celui de l'autre dans un même temps. La demoiselle se sent responsable des tourments actuels de son interlocuteur. Et comme si cela ne suffisait pas, voilà qu'elle en rajoute un peu, en parlant du fait que son mari ait été assassiné, alors que l'homme à ses côtés la prenait pour sa femme disparu. Anéantir tout ses maigres 'espoirs persistants, avec la mention de ce mari qu'elle a perdu. La demoiselle se sent cruelle, même si elle ne lui partage que la vérité, ou tout du moins ce qu'elle croit être la vérité. Celle qui lui a été dites, en somme. Celle qu'elle connait, la seule dont elle ait conscience.

"- Merci."

Il se montre réconfortant envers elle, elle se montre compréhensive envers lui. Deux âmes abîmées, fracassées sur l'autel du temps, torturés et unis dans une douleur commune. Et c'est peut-être cela qui les retenait maintenant au milieu de ce métro, cette douleur commune, ce mal, ce manque. Ou ce besoin de se soutenir, qu'ils avaient toujours eut autrefois, qu'ils avaient eut avant tout cela, avant qu'elle ne disparaisse. Leurs amis enviaient ce soutient mutuel dont ils étaient capables à l'époque. C'était peut-être cela qui les retenait, alors. Cette alchimie, ce besoin irrépressible de ne pas se laisser tomber, même en ignorant tout des travers de la réalité. Plus rien ne serait comme avant après cette rencontre, ces retrouvailles, mais ils ne pouvaient pas encore le savoir.

"- Je comprend elle a donc... peu de chances de trouver un donneur... j'imagine..." souffle la jeune femme.

Et c'est horrible de le supposer, c'est d'une tristesse sans nom, être condamnée à la mort, si jeune. Le sait-elle, cette enfant, le sait-elle qu'elle est malade, qu'elle se meurt, que chaque jour qui passe la rapproche de son linceul ? C'est le lot de tous, l'existence sur cette terre n'est qu'un passage, si bref à l'échelle de l'humanité. Chaque soleil qui se couche nous attire un peu plus vers le tombeau. Pour certain, la bouche béante, gourmande, de ce dernier reste pourtant, injustement, plus proche que pour d'autres. Elle se doute que pour ce père ce doit être difficile, ce doit être trop. Perdre la femme de sa vie, puis l'enfant qu'ils ont eut ensemble, rester seul. Comment peut-on survivre à ce point au manque, à l'absence, à l'abandon ? Comment garder l'envie de se lever et de sourire au monde, après ça ?

"- Je suis vraiment désolé." répète la demoiselle, bien que cela ne change rien.




Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Tulipe
Tulipe
Féminin MESSAGES : 503
INSCRIPTION : 23/04/2018
RÉGION : Auvergne
CRÉDITS : Icone : Chrysalis

UNIVERS FÉTICHE : Réel, Harry Potter, et autres suivant l'inspiration
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t1544-merci-de-m-avoir-mis-cette-cha http://www.letempsdunrp.com/t2578-m-f-jingle-bells-jingle-bells-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t1559-d-aventures-en-aventures http://www.letempsdunrp.com/t1650-les-gens-passent
Pigeon

WorseThings * All of my memories keep you near - Page 2 Empty


Alexandre Stephen Tomlinson
J'ai 41 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis pédiatre à l'hôpital et je m'en sors financièrement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis toujours marié à ma femme disparue et papa d'une petite fille malade et je le vis plutôt mal.

Alexandre est né en France mais a vécu en Angleterre depuis l'âge de dix ans. Il a été le plus heureux des hommes pendant quelques mois de sa vie : marié à Ekaterina (Kate) dont il était fou amoureux et père d'une fille nommée Joy. Jusqu'à ce que sa femme disparaisse sans laisser de traces. Puis que sa fille tombe malade et ait besoin d'un donneur d'organe compatible avec son sang rare -- un miracle.


Michael Fassbender ©️ Lempika

« Je comprend elle a donc... peu de chances de trouver un donneur... j'imagine... »

C'est exactement ça. Peu de chances. C'est la chance, le hasard, qui les a menés jusque ici. Le hasard qui a kidnappé sa femme, le hasard qui a donné ce type de sang à sa fille, le hasard, encore, qui lui a donné sa maladie, le hasard, enfin, qui les a fait se rencontrer, lui et Marylin. On dirait vraiment que le hasard s'est acharné sur lui, sur sa vie et les personnes qu'il aime. Au point qu'il s'est déjà demandé ce qu'il avait fait de mal pour mériter tout cela. Peut-être une lourde offense dans une vie antérieure ? Que faut-il faire de si mauvais pour que les lois de l'Univers vous offrent malheurs sur malheurs ?
Rien. Il n'a rien fait de mal, le hasard n'est pas Dieu. Alexandre est médecin, il ne croit pas en une volonté divine, il sait que le hasard, c'est abstrait, sans volonté propre. Mais ses conséquences sont bien concrètes, elles. Perdre quelqu'un qu'on aime, c'est concret. C'est de la douleur concrète dans tout le corps. C'est un cœur brisé, une volonté qui s'éteint, de la vaisselle sale qui s'empile, des rideaux noirs dans la tête, des mauvaises habitudes qui reviennent, des larmes qui ruissellent... Un putain de manque qui vous déchire, bien concret.

« Je suis vraiment désolé, répète-t-elle. »

Et que peut-elle faire de plus ? Que peut-il faire de plus que d'attendre que quelqu'un de compatible se présente ? Que peut-il faire de plus que d'accepter les excuses des autres, même si elles ne riment à rien ?
La situation l'enrage. Il y n'y a pas d'autres mots. Parce qu'il est obligé de regarder les jours passer et la maladie avancer chez sa fille. Et qu'il ne peut même pas se battre contre. Il aurait vraiment aimer avoir quelqu'un à blâmer, quelqu'un sur qui cogner, quelqu'un à convaincre de laisser Joy vivre. Mais il n'a rien. Que des cellules microscopiques, que le hasard de la génétique, que les limites de la science.

« Merci, lui répond-il finalement. Je me sens tellement impuissant... Parfois j'aimerais vraiment arrêter tous les gens dans la rue et leur demander leur groupe sanguin, jusqu'à trouver quelqu'un qui puisse la sauver... »

Il a laissé sa pensée déraper. Il a laissé ses sentiments s'échapper, devant cette inconnue. Peut-être parce qu'elle est tellement semblable à sa femme qu'il lui fait confiance. Peut-être parce qu'il en a marre de tourner en rond dans sa propre tête, sans solution. Dans tous les cas, il regrette un peu. Il n'a jamais parlé comme ça à quelqu'un qu'il ne connaissait pas. En fait, il parle très peu de ce sujet en général. Même avec Mandy, ils n'en parlent pas. Ils évitent de trop y penser. A la place, ils essaient encore d'avancer sur ce chemin qui ne mène nulle part.

« Excusez-moi, c'est ridicule. »

Il voudrait effacer ses paroles, et peut-être même revenir en arrière pour ne l'avoir jamais croisée. Ce n'est pas sa faute à elle, mais il n'avait vraiment pas besoin de revoir le visage de Kate, le narguer devant lui.
Quand il pense que tout ça va s'arrêter, qu'au moins il a touché le fond, il s'aperçoit qu'on peut toujours creuser, qu'il y a toujours un nouveau monde de malheurs qui existe en-dessous.

« Il faudrait peut-être que j'y aille. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 536
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

http://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby http://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always http://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Donut

WorseThings * All of my memories keep you near - Page 2 Empty


Marilyn Parker
J'ai 30 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis sans emploi mais héritière et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuve et je le vis plutôt mal.

Ekaterina Belikova est une jeune femme de 30 ans désormais. Elle vient de perdre l'homme qui l'a enlevé, qu'elle prend pour son mari. Pendant les deux premières années de sa détention, elle a subit un "lavage de cerveau" au point qu'elle a finit par s'oublier elle-même et devenir la femme défunte de son geôlier, Marilyn Parker.


Kelly Brook ©️ NOM CRÉATEUR


Marilyn n'y peut rien, elle ne peut rien faire pour la petite Joy, elle peut seulement compatir à la peine de son père, compatir à la tristesse de son regard, lui apporter un soutient illusoire, obsolète. Parce que personne ne peut jamais vraiment aider dans un tel cas. On a beau parler, on a beau se dire désolé, on a beau «apporter son soutient», la vérité c'est qu'on ne fait rien, qu'on ne peut rien faire et que ce ne sont pas ces mots qui aident. Qu'est-ce que cela peut bien changer pour Alexandre, qu'est-ce que cela peut bien changer pour Joy, de savoir qu'une inconnue, un fantôme de la rue, un visage du passé, compatis à leur détresse, à leur malheur ? La compassion de Marilyn n'est pas la boîte de Pandore dans laquelle le médicament pour sauver Joy se trouverait. Elle baisse la tête, de se sentir impuissante, de se sentir bête, de se sentir inutile.

Autour d'eux, le monde continu de vivre, insensible à ce qu'ils traversent, insensible à ces deux silhouettes perdus, heurtés, marqué au fer rouge de la vie, sur l'autel des innocents. Qu'avaient-ils fait de pire que les autres, pour que l'un perde sa femme et son enfant, pour que l'autre vive avec la perte de son mari et l'incapacité à avoir put devenir mère ? Qu'elle Maléfique s'est penché sur leur berceau, les maudissant tels la princesse Aurore, leur imposant d'être morts dedans, sans avoir été réellement vivant ?

«- Non, ce n'est pas... Cela se comprend, c'est normal, vous êtes en colère et vous cherchez une solution. Après tout, j'imagine que tout le monde ferait... n'importe quoi... pour son enfant. Ce n'est pas stupide. C'est seulement déraisonnable et désespéré mais... Cela s'explique et se comprend, je vous rassure.»

Que dire de plus ? Rien. Marilyne retrouve son mutisme et baisse la tête, observant le sol, devenu si intéressant tout à coup. Elle sursaute quand il parle d'y aller. Le temps semble avoir reprit son cours et elle hoche la tête. C'est vrai, ils sont toujours au milieu de ce métro. Elle le réalise tout à coup.

«- Oui évidemment... Vous devez être attendu... Bonne continuation à vous et bon courage.» souffle la demoiselle.

Alors ils vont se quitter, comme ça ? Marilyn ne comprend pas cette étrange frustration qui s'empare d'elle, alors. Mais elle ne fait rien pour la faire taire et se détourne simplement de l'homme, pour attendre son métro et rentrer chez elle. Comme un adieu sur ce quai. Mais après tout, ils sont deux inconnus croisés au hasard des rues, qu'elles raisons auraient-ils de se revoir ? Sinon ce lien invisible entre eux ?



Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Tulipe
Tulipe
Féminin MESSAGES : 503
INSCRIPTION : 23/04/2018
RÉGION : Auvergne
CRÉDITS : Icone : Chrysalis

UNIVERS FÉTICHE : Réel, Harry Potter, et autres suivant l'inspiration
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

http://www.letempsdunrp.com/t1544-merci-de-m-avoir-mis-cette-cha http://www.letempsdunrp.com/t2578-m-f-jingle-bells-jingle-bells-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t1559-d-aventures-en-aventures http://www.letempsdunrp.com/t1650-les-gens-passent
Pigeon

WorseThings * All of my memories keep you near - Page 2 Empty


Alexandre Stephen Tomlinson
J'ai 41 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis pédiatre à l'hôpital et je m'en sors financièrement bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis toujours marié à ma femme disparue et papa d'une petite fille malade et je le vis plutôt mal.

Alexandre est né en France mais a vécu en Angleterre depuis l'âge de dix ans. Il a été le plus heureux des hommes pendant quelques mois de sa vie : marié à Ekaterina (Kate) dont il était fou amoureux et père d'une fille nommée Joy. Jusqu'à ce que sa femme disparaisse sans laisser de traces. Puis que sa fille tombe malade et ait besoin d'un donneur d'organe compatible avec son sang rare -- un miracle.


Michael Fassbender ©️ Lempika

Encore une fois, elle essaie de le comprendre, de le soigner doucement par son écoute. Encore une fois leurs deux âmes se font écho. La douleur qu'elles portent les rapproche. Et ça lui fait un peu de bien, quand même, d'entendre des mots rassurants. Ce n'est peut-être pas grand-chose, mais c'est un partage qui le réconforte légèrement. Ainsi, il n'y a pas que lui qui souffre.

Il dit vouloir partir, mais quand elle répond « Bonne continuation et bon courage à vous. » et qu'elle commence à s'éloigner, il est un peu déçu, un peu triste qu'elle n'ait pas essayé de le rattraper. Qu'elle n'ait rien tenté pour qu'il reste. Il ne sait pas trop bien ce qu'elle aurait pu faire, ni pourquoi. Qu'ont-il d'autre à se dire ? Il semblerait qu'ils aient épuisés leurs cartouches de peine et d'excuses. Il se sent proche d'elle, comme s'il l'avait connu, mais ce n'est sans doute que le visage de sa femme qu'elle port et qu'il mélange à ses souvenirs. La vérité, c'est que c'est une inconnue. Rencontrée sur le quai d'une gare. Comme deux trains qui s'arrêtent quelques instants sur des voies voisines, et qui repartent après avoir vidé puis rempli leurs wagons. Il n'y a pas plus éphémère. Ce n'est pas une rencontre faite pour durer. Mais en même temps, il ne veut pas repartir comme si rien ne s'était passé.

« Attendez !, l'appelle-t-il. »

Pendant qu'elle tourne son visage vers lui, il fouille dans la poche intérieure de sa veste et en ressort une carte de visite. Dessus, il est écrit : « Dr. Alexandre S. Tomlinson, pédiatre, consultations : lun.-ven. 8h-17h, sam. 9h-18h, (020) 7708 9959.» Il lui tend la carte.

« Je... Si vous avez envie de parler... de votre mari ou... je ne sais pas. »

Que fera-t-elle de son numéro ? Va-t-elle garder le contact d'un inconnu, va-t-elle jeter sa carte aussitôt qu'il se sera détourné ? Il ne peut pas expliquer son geste, mais il sent au fond de lui qu'il doit rester en contact avec cette femme. La connexion qu'ils ont eu est spéciale et peut-être trop étrange, mais il y a quand même quelque chose. Quelque chose qui lui dit que c'est loin d'être terminé.

Quand il rentrera, il parlera peut-être de tout ça avec Mandy. Ou peut-être pas – en ce moment, ils parlent moins. Mais il sait qu'il devra au moins évoquer Marilyn à quelqu'un. Ne serait-ce que pour vérifier qu'il n'a pas rêvé, qu'il a bien trouvé le clone de sa femme perdue. Il lui faut se raccrocher à quelque chose d'un peu tangible, ou il perdra pied.
Revenir en haut Aller en bas
 
Lullaby
Lullaby
Féminin MESSAGES : 536
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : Vie réelle / HP / Twilight / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

http://www.letempsdunrp.com/t1201-lullaby http://www.letempsdunrp.com/t3385-lullaby-you-re-in-my-head-always-always-always http://www.letempsdunrp.com/t1204-les-personnages-de-lullaby
Donut

WorseThings * All of my memories keep you near - Page 2 Empty


Marilyn Parker
J'ai 30 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis sans emploi mais héritière et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuve et je le vis plutôt mal.

Ekaterina Belikova est une jeune femme de 30 ans désormais. Elle vient de perdre l'homme qui l'a enlevé, qu'elle prend pour son mari. Pendant les deux premières années de sa détention, elle a subit un "lavage de cerveau" au point qu'elle a finit par s'oublier elle-même et devenir la femme défunte de son geôlier, Marilyn Parker.


Kelly Brook ©️ NOM CRÉATEUR


Pourquoi rester, pourquoi essayer de le retenir, lorsque l'homme parle de partir ? Après tout, l'un et l'autre ne sont que des inconnus. Deux âmes vagabondes, marquées par le temps, marquées par la vie. De ces inconnus qui se croisent chaque jour et qui n'avaient pas spécialement de raisons de s'attarder d'avantage l'un auprès de l'autre, même s'ils ont partagé un peu se temps ensemble, un morceau d'éternité. Alors quand il parle de retourner à sa vie, ce n'est pas la veuve qui va le retenir, après tout, il n'est que le hasard touchant d'une rencontre hasardeuse, ni plus ni moins. Et si elle doute d'oublier un jour, le regard de cet homme sur elle et la détresse de ce dernier en parlant de son épouse, en parlant de sa fille, il est peu probable selon elle qu'ils se retrouvent. Ainsi va la vie. Les gens se rencontrent, se séparent, se retrouvent. On frôle l'existence d'un tas d'inconnus, avec qui on échange, sans forcément marquer leurs esprits, sans forcément impacter leurs existences, ni même interférer dans leurs vies. Et qu'est-ce qu'ils auraient de plus l'un pour l'autre, que cette compassion qui les a unis un instant ? Cela ne fait pas une relation.

Pourtant, Alexandre n'a pas envie de la laisser partir et comme elle l'entend qui appelle après elle, Marilyn se retourne, un peu surprise. Elle regarde cette carte qu'il lui tend et semble hésiter une seconde. Après tout, elle n'oublie pas qu'elle ressemble à une femme qu'il a aimé et ce ne serait peut-être pas vraiment lui rendre service que de prendre ce bout de papier, lui parler prochainement, entretenir en lui cette douleur de la voir à la fois si semblable à son ancienne partenaire et si différente en même temps, douleur dont elle s'est déjà rendu coupable aujourd'hui bien malgré elle.

Et même si ce n'est pas forcément une bonne idée, elle prend cette carte finalement, en adressant un sourire à cet inconnu qui n'en est plus vraiment un. Cet homme qui lutte pour profiter encore de sa fille, pour la sauver peut-être, avant qu'il ne soit trop tard, et qui a tout son respect. Et la brune sait qu'il aura de ses nouvelles, probablement. Si elle prend cette carte, c'est pour donner suite, malgré tout. Même si l'idée lui semble si mauvaise.

«- Je n'y manquerais pas.»

Elle sait si peu de choses de lui eut pourtant, elle a cette impression d'en savoir déjà trop. Cette journée, cette rencontre, a été riche d'émotion. D'impact. Et cette enfant, cette pauvre enfant qui l'attends chez lui. Marilyne se raidit en pensant au sourire de cette fillette, si heureuse, si pleine de vie et pourtant déjà condamnée.

«- Dans ce cas... a la prochaine fois.» reprend-t-elle, en ignorant toutefois s'ils vont se revoir, s'ils devraient se revoir. «Je vous enverrais un message, pour que vous ayez le mien.» répond simplement la brune.

Un métro siffle et elle jette un regard sur la droite, ses joues s'empourprant légèrement. Cette fois, elle va devoir y aller, sinon, elle devra attendre encore vingt minutes et il commence à se faire tard. Alors poliment, elle s'excuse auprès de lui, prenant congés de nouveau et entre dans le compartiment. Quand les portes se referment entre eux, Lyn le regarde encore et lui adresse un sourire timide, avant que la course ne reprenne.



Mes recherches en cours ♥️

Mes recherches en vrac
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé


WorseThings * All of my memories keep you near - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
 
WorseThings * All of my memories keep you near
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: