Partagez | 
 
 
 

 Eden - Bellarke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
Elojs
Féminin MESSAGES : 1054
INSCRIPTION : 19/09/2017
ÂGE : 23
RÉGION : paris, lyon ou marseille, mon coeur balance
CRÉDITS : little liars

UNIVERS FÉTICHE : fantastique (hp, hg, disney), réel, mais ouverte à tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1224-eljos-danser-sous-la-pluie#181 http://www.letempsdunrp.com/t1474-c-est-l-histoire-de-ma-vie http://www.letempsdunrp.com/t1388-dans-mon-monde-a-moi-il-n-y-a-que-des-poneys
Donut


The 100
Mise en situation

Les retrouvailles

Pas besoin de mot, quand une image suffit, mais Clarke est sur terre depuis six ans. Bellamy est sur l'arche depuis aussi longtemps. Les autres sont enfermés dans le Bunker. Silence radio depuis.

Contexte provenant de cette recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Elojs
Féminin MESSAGES : 1054
INSCRIPTION : 19/09/2017
ÂGE : 23
RÉGION : paris, lyon ou marseille, mon coeur balance
CRÉDITS : little liars

UNIVERS FÉTICHE : fantastique (hp, hg, disney), réel, mais ouverte à tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1224-eljos-danser-sous-la-pluie#181 http://www.letempsdunrp.com/t1474-c-est-l-histoire-de-ma-vie http://www.letempsdunrp.com/t1388-dans-mon-monde-a-moi-il-n-y-a-que-des-poneys
Donut



Clarke Griffin
J'ai 24 ans et je vis sur Terre... ou du moins ce qu'il en reste. Dans la vie, je suis une ancienne skaikru et je m'en sors en vie, c'est le plus important. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt sans y penser étant donnée qu'il n'y a personne sur Terre avec moi en dehors de Madi.

Informations supplémentaires ici.


Eliza Taylor-Cotter ©️ .ASCALON

La terre était viable depuis plus d'un an, comme le témoignait le petit coin que Madi et toi vous êtes fabriqué en travaillant la terre et quelques légumes qui avaient réussi à pousser. La vie avait doucement repris son cours après le deux Praimfaya destructeur pour la seconde fois.

Et voilà que tu attendais leur retour depuis si longtemps, tu t'étais habituée à la vie seule sur terre, jusqu'à l'arrivée de Madi, une Natbila égarée. Corps et âme tu t'étais donnée à elle pour être une mère digne, parce qu'elle montrait les signes de ses besoins. Cette gamine t'avait tellement sauvée, bien plus qu'elle ne l'imaginait. Tu risquais de sombrer dans la folie de l'attente et du peu d'espoir qui te restait quand elle était apparue. Depuis, tu attendais un signe de leur part, n'importe lequel, juste un mot, un son, une étoile tombée du ciel, mais c'était en vain. Six ans que vous étiez séparés, six ans que tu n'avais entendu aucunes de leur voix. Ton coeur était lourd de chagrin. Alors chaque jour tu allumais ta radio et leur parlais, tout en sachant que c'était uniquement pour ne pas devenir folle.

Soudain, une navette traverse le ciel, trop loin pour que tu puisses voir quoique ce soit, alors que logiquement, elle aurait pu piquer vers ton Eden, ton terrain de terre. Rassemblant tes armes, tu enjoins à Madi de se cacher en attendant ton retour. Les vraies choses commencent car le vaisseau est bien trop gros pour être celui qui a transporté tes amis. Tu te caches dans les fourrés avec ton arme bien prête. Dire que tu répugnais à t'en servir au début, maintenant tu ne t'en séparais plus. Le monde était bien trop hostile à votre présence d'humain.

Parmi les herbes folles tu avances rapidement, espérant atteindre la lisère des arbres le plus vite possible pour être mieux cachée. Tu notes chaque indices que tu crois pouvoir t'être utile. Un craquement retenti dans le silence de la nature et tu te figes, montant ton arme plus haut. Humain ? Animal ? Vent ? Tu restes sur tes gardes en essayant de regarder partout, d'où va venir le danger cette fois-ci ?


@Promesse :siffle:
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Promesse
MESSAGES : 301
INSCRIPTION : 11/03/2018
RÉGION : Aquitaine
CRÉDITS : Lilousilver

UNIVERS FÉTICHE : séries/films
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Bellamy Blake
J'ai 29 ans et je vis dans l'espace, et j'atterris enfin sur terre. Dans la vie, je suis skaikru et je m'en sors comme je peux. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien.




bob Morley - blue comet


Six longues années. Depuis que t'es là, t'attends qu'une chose, c'est de redescendre sur terre. Tu comptais chaque jour. Pour ne pas perdre le fils. Pour ne pas devenir dingue. T'avais de la compagnie, certes, mais tu trouves pas ton compte. De toute façon, vous passez votre vie à vous hurler dessus. Pas que vous vous détestiez, mais parce que la navette est exigüe. C'est difficile d'avoir une vie privé, dans l'espace. Puis, parce que parfois, faut aussi prendre des décisions. Des décisions pas toujours faciles. Clarke, elle était douée pour ça, pour faire passer la pilule. T'essaies de prendre exemple sur elle, mais t'as pas ça dans le sang. Mais tu t'efforces de garder la route. Parce qu'il faut bien que l'un d'entre vous le fasse. Sinon, ça va être la pire des fins. Voilà un an, que vous auriez dû toucher terre. Mais ça s'est pas passé comme prévus. Vous auriez pu atterrir, mais d'après Raven, le choc aurait été tel, qu'aucun de vous n'aurez survécu. Alors il a fallu repousser la date de retour. T'as détesté l'idée, mais c'est pas comme si t'avais le choix. Et chaque jour, tu te poses au hublot, tu contemples la terre, et tu penses à ce qui t'attends là-bas. Octavia, Clarke, peut-être, t'espères, tu crois les doigts, pour qu'elle est survécu. Tu vois pas bien de quelle manière, mais c'est ce qui te fait tenir. Tu t'efforces à te rappeler d'elles. Parce que tu veux pas laisser leurs souvenirs s'effacer. Puis un beau jour, Raven a balancé la nouvelle. Vous alliez manquer de vivre. Ca t'a pas étonné. Vous n'étiez sensé rester que cinq ans. Pas plus. Vous avez survécu. Et quand tu t'rappelles pourquoi, ça fait battre ton cœur. Vous avez survécu une année de plus, grâce aux vivres destiné à Clarke. Mais là, ça ne suffit plus. Sauf que Raven semble être dépassé. Elle travaille sans relâche, au détriment de sa propre santé, mais toujours rien sur leur capacité à arriver en vie sur terre. "Si c'est pas possible d'atterrir sur terre, alors on atterrira en mer" Si l'idée folle que t'as, depuis quelques jours, mais t'as pas voulu en parler jusque là. Parce que c'est quand même un peu suicidaire. Mais au vu de votre situation, c'est sans doute votre seule porte de sortie. Tu te retrouves face à un public dubitatif, mais Raven acquiesce. Faut croire que vous aviez la même idée.

Voilà de quelle manière tu t'étais retrouvé à deux doigts de la noyade. Puis à traverser l'immensité de la forêt, pour tenter de rejoindre quelque chose. La vie. Mais plus t'avances, plus tu perds espoir. Vous étiez plus loin que tu ne l'avez pensé du bunker. Ou alors, personne n'avait survécu. Faut dire qu'après Praimfaya, la terre n'était plus fidèle à celle que tu connaissais. Peut-être qu'il faut que t'admettes que tu t'es perdu. Mais tu restes déterminer à trouver les tiens. Faut que tu trouves au moins ta soeur. Cette soeur a qui t'as été contrain de dire au revoir, alors que vous vous retrouviez à peine. T'es perdu. Pas au milieu de la nature. Mais dans ta vie. Tu erres depuis si longtemps.. quelques jours, en faite, mais la fatigue prend pas sur la raison. Et quand t'entends le bruissement caractéristique d'un pas, tu sais plus si c'est toi, qui délire, ou si quelqu'un est là. Tu t'allonges au sol, par sécurité. C'est peut-être l'un des tiens, peut être pas. Et en plus, t'es même pas armée, ça a pas survécu à l'atterrissage. Puis t'aperçois cette chevelure blonde, que tu reconnaîtrais entre miles. Et là, tu perds toute conscience du danger. C'est elle. T'es prêt à parier. Alors tu te lèves, main en l'air, signe de paix. "Clarke ? C'est moi, Bellamy." Elle est là. Face à toi. Tu doutes qu'elle puisse être réelle. Parce que n'a pas pris une ride. Elle est telle que par le passé. Fidèle à elle-même. Alors que toi, t'es degueulasse.  T'as une barbe de plusieurs mois. Cheveux en pagailles. Quelques cicatrices à cause de l'atterrissage et des journées rudes derrières. Tu prends le risque de t'avancer vers elle. T'as le coeur au bord du gouffre. T'es entre la joie, et l'inquiétude. C'est Clarke. C'est bien elle. T'es encore plus perdu. Tellement que t'es même pas capable de faire ses pas qui te séparent encore d'elle.


@Elojs j'ai pas pu m'empêcher de répondre ici, mais j'oublie pas Judy :yaay:
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Elojs
Féminin MESSAGES : 1054
INSCRIPTION : 19/09/2017
ÂGE : 23
RÉGION : paris, lyon ou marseille, mon coeur balance
CRÉDITS : little liars

UNIVERS FÉTICHE : fantastique (hp, hg, disney), réel, mais ouverte à tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1224-eljos-danser-sous-la-pluie#181 http://www.letempsdunrp.com/t1474-c-est-l-histoire-de-ma-vie http://www.letempsdunrp.com/t1388-dans-mon-monde-a-moi-il-n-y-a-que-des-poneys
Donut



Clarke Griffin
J'ai 24 ans et je vis sur Terre... ou du moins ce qu'il en reste. Dans la vie, je suis une ancienne skaikru et je m'en sors en vie, c'est le plus important. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt sans y penser étant donnée qu'il n'y a personne sur Terre avec moi en dehors de Madi.

Informations supplémentaires ici.


Eliza Taylor-Cotter ©️ .ASCALON

Le bruit vient bien d'un humain, tu espères de tout coeur que tu le connais et qu'il est amical, tu regardes l'homme se relever, tendre les bras, ouvrir la bouche. Les mots transpercent, tu veux y croire, mais ça te parait tellement incroyable. Comment il a pu arriver là ? La navette que tu as vu vient juste d'atterrir, puis elle ne ressemblait en rien à la leur, il ne peut pas errer depuis plusieurs jours, comme il en a l'air. Puis tu oublies tout, tu ne penses à rien d'autre. Tu te rues dans ses bras. Peut être un peu trop violemment, tu salis sûrement tes vêtements "propres" que tu passes des heures à laver dans la rivière faute d'autre moyen, tu tu l'étouffes, mais il te semble enfin si réel que tu ne peux en faire autrement. « Oh putain, enfin ! » murmures-tu en serrant plus fort. Tu ne peux pas te décoller de lui, tu n'étais pas prête. Tu l'attendais en comptant les jours, et maintenant tu n'y crois plus.

Quand tu le lâches enfin, tu le regardes, touche son visage pour regarder ses ecchymoses et ses blessures, rien de grave. « Bon, t'es pas trop amoché, le retour n'a pas été facile n'est-ce pas ? » Ce n'est qu'une question rhétorique, tu imagines bien par quoi ils sont tous passé. La terre ne ressemble à rien de ce qu'ils ont quitté, elle est presque morte, très peu d'animaux ont survécu... m'enfin, déjà beaucoup plus que les humains. Ils doivent avoir du sang noir eux aussi. Tu te reconcentres sur Bellamy.  « Raconte-moi, qu'est-ce qu'il s'est passé, pourquoi vous avez mis autant de temps à revenir, où sont les autres ? » Tu enchaînes tes questions, sans lui laisser le temps de respirer ou réfléchir, tu vas trop vite tant tu veux tout savoir. Mais soudain, tu t'arrêtes et le regard avec des yeux graves. « Non pas ici, viens avec moi, faut se mettre en sécurité. » Ici vous êtes au milieu de la nature, maîtresse de la terre, vous n'êtes pas protégés, vous êtes perdus et Mady vous attend. Ici vous n'avez qu'une arme -il ne doit sûrement pas en avoir ou alors tu l'aurais vue. Il vous faut bouger, constamment. Avant vous aviez la navette, puis l'Arkandia, puis Polis. Là, il n'y a que votre petit coin avec Mady. Vous avez tout à reconstruire.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
Eden - Bellarke
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une journée éprouvante [PV Eden]
» Mickaël Eden
» Dimitri Payet (by Eden-Hazard)
» Inscription d'Eden Marshall
» Chambre d'Eden, Vesna et Chih-Nii

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers science-fiction :: Survival/Apocalyptique-
Sauter vers: