Partagez | 
 
 
 

 Better an oops than a what if [My little Pug] [18+]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant
 
En ligne
avatar
Floof
Masculin MESSAGES : 299
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 22
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Flash



Vincent Adams
J'ai 38 ans et je vis à San Jose, Californie, USA. Dans la vie, je suis un ancien avocat en crise existentielle (de la quarantaine un peu en avance?) et je m'en sors pas très bien, je pouvez le deviner.




Ian Bohen
Vince n'était plus d'humeur, malgré tous les petits remontants de la nuit, malgré qu'il s'était réveillé en forme et s'était bien extirpé du petit accrochage maladroit avec Elliot qui avait ensuite rétabli l'harmonie entre eux. Il n'était plus d'humeur, pris entre deux, coincé dans toutes les histoires de son passé qui ne voulaient pas le laisser tranquille alors qu'il avait déjà du mal à trouver son avenir et s'y diriger. Heureusement Elliot était encore là pour voler à son secours, remplaçant son café presque froid par un tout frais bien chaud, qu'il bu bien noir comme il était, petit remontant qui lui ramena vite un petit sourire. « Thanks, kid ... No big deal for the breakfast, its nothing much really »

Toujours très humble quant à ses petits talents de cuisinier, il ne faisait pas cela pour la reconnaissance, et encore moins car il estimait que les trois garçons ne seraient pas capable et qu'il ne pouvait pas se rabaisser à leur bouffe. Il le faisait simplement pour rendre service, et parce qu'il adorait, il taillait doucement sa place et contribuait à cette vie d'appartement qu'il commençait tranquillement à établir avec eux. Sa femme n'avait aucun droit de débarquer comme ça et venir juger ses choix de vie. Il allait faire un temps ici, c'était déjà mieux que le froid et les angoisses qui venaient avec son ancienne vie.

Ces pensées tournaient encore dans sa tête, mais Elliot vint rapidement y mettre un terme par sa petite demande, qui avait su lui tirer une réaction un peu plus grande, ramener l'enthousiasme à son regard et à ses traits, et le voilà un peu plus sorti de l'ombre. « Of course I could, I'd love to ! You just let me know when you feel like it, we could cook dinner together sometime, I'd show you some basics » Une petite gorgée de café, et une petite lumière s'était allumée dans sa tête, éclairant par le fait même son regard. « ... Is there maybe a little cafe or something around that would maybe consider hiring me ? I mean, I could cook ... make a little money, but most importantly keep myself going, keep myself busy and just do something I like ... Im sure that could help, add some positivity »

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Puggerino
Masculin MESSAGES : 313
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Pug Land
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : Je ne suis pas difficile à ce niveau!
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Flash



Elliot Quincy
J'ai 24 ans et je vis à San Jose, Californie, Trumpland. Dans la vie, je suis étudiant en enseignement et je travaille dans une garderie et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

J'ai pas de gif. Tristesse.

C'est encore lui oui oui oui.
Le petit nuage noir semblait n'être que de passage, pour doucement se dissiper. Pas encore complètement du premier coup, mais il comptait bien y travailler pour le chasser complètement. " You're still feeding us, and we should thank you for that. " Au final, à force de papoter, il n'avait pas eu besoin d'aller chercher le séchoir pour le passer au dessus de la tête de Vincent, comme quoi il y avait un peu de Kyle en lui aussi. Pour penser faire ce genre de petite connerie humoristique, pour faire disparaître ce nuage. Mais bonne nouvelle, il n'avait pas besoin de faire le pitre. Il venait de créer une petite joie avec cette simple question. " Great! I'll let you know. "

Une porte qui s'ouvre, des paroles entendues et qui résonnaient un peu plus loin. Les deux jeunes qui étaient rentraient, une alarme sur le visage d'Elliot qui s'était levé d'un bond en réalisant l'oublis dans le salon. Il s'était dépêcher de ramasser les preuves avant de fuir dans sa chambre, ne laissant rien comprendre à personne. "Hi....?" " Sorry I forgot something, but hi guys. " Les oreilles un peu rouges, il revenait mine de rien à la cuisine, les deux jeunes qui les observaient avec ce petit doute qu'ils avaient manqués quelque chose. "Oh right on time for food! " Le sujet était détourné, pour le moment du moins. "So you're looking for a job? We're looking for people at the little cafe where I work. If you want I could talk about you and introduce you. You could have the job easy. " Pas besoin de c.v. et tout le reste, c'était parfais ça. "If it's not too awkward for you to work with me, of course. " C'était quand même Kyle hein. Celui qui d'ailleurs appréciais insinuer tant de chose aux oreilles d'Elliot depuis l'arrivée de Vincent.

Ce même jeune qui ne se gêna pas pour se servir une crêpe et faire de même pour Jerome. Hop, right next to Vince, le petit regard malin qui revenait. "So did you guys had fun last night? What did we miss ? " Le retour des oreilles bien rouges d'Elliot qui préférais ne pas dire le moindre mot, un peu figé.
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
Floof
Masculin MESSAGES : 299
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 22
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Flash



Vincent Adams
J'ai 38 ans et je vis à San Jose, Californie, USA. Dans la vie, je suis un ancien avocat en crise existentielle (de la quarantaine un peu en avance?) et je m'en sors pas très bien, je pouvez le deviner.




Ian Bohen
Si Kyle et Jerome n'avaient rien compris de l'attitude si soudaine d'Elliot qui avait bondi de sa chaise, filé au salon puis vers sa chambre à la vitesse de la lumière, Vincent non plus. Il n'avait pas réalisé que des évidences de leur passage pouvaient encore se trouver au salon, mais le jeune homme avait tout ramassé avant que quiconque ne le voit, bien que le geste si précipité ait pu attirer l'attention suspicieuse. Vincent ne comptait cependant pas leur donner la satisfaction d'un air particulièrement différent de ses habitudes, les saluant avec un sourire et leur faisant signe d'approcher, de venir se servir. Il y en avait pour tout le monde.

Kyle lui offrit sans plus attendre une opportunité de travail, qu'il ne se voyait pas de refuser. C'était un bon début, si en plus ils avaient de la place pour lui, et il pourrait s'y mettre dès qu'ils voudraient de lui. Il avait déjà de bonnes bases, ainsi le besoin de formation serait moindre, et ça lui ferait un passe-temps. « It's not too awkward at all, I'd be happy to. It would be very nice of you to talk for me » Il avait ce sourire à les voir se servir, content que sa bouffe face l'hunanimité, ne voyant pas du tout venir les petites questions suivantes, qui semblaient bien se douter de quelque chose. Aucun changement dans le visage de Vincent, bien qu'il y eut une mini panique interne à l'idée que Kyle sache quelque chose. Il ne se laissa pas avoir pour autant, contrairement à Elliot qui était plutôt figé sur place, ses oreilles le trahissant un peu. « Yes, we had a lot of fun ! I enjoyed the art a lot, it was beautiful, and not just some lines painted of a canvas, real great paintings. I can't speak for Elliot, but I had a great time. You didn't miss much since I believe this isnt your thing, but the food was great tho, maybe you would've liked that » Il répondait bel et bien à la question, tout en évitant complètement la question en même temps, quoi. Et ce avait un air parfaitement innocent qui laissait entendre qu'il n'avait pas compris les intentions derrière les questionnements de Kyle, qu'il y était plutôt aveugle- bien que ce ne soit pas le cas.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Puggerino
Masculin MESSAGES : 313
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Pug Land
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : Je ne suis pas difficile à ce niveau!
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Flash



Elliot Quincy
J'ai 24 ans et je vis à San Jose, Californie, Trumpland. Dans la vie, je suis étudiant en enseignement et je travaille dans une garderie et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

J'ai pas de gif. Tristesse.

C'est encore lui oui oui oui.
Il semblerait bien que Vincent venait de se trouver un boulot, aussitôt demandé. Kyle lui assura qu'à sa prochaine visite au boulot, il allait en parler et lui reviendrait rapidement là-dessus. Il pourrait l'agacer de temps en temps avec le sujet Elliot en prime, chose qu'il ne comptait pas dire devant tout le monde évidemment, evil little him.

Il fut un brin déçu de cette réponse digne d'une chip molle, sans le moindre son bien croustillant qu'il aurait tant aimé entendre. Et son air un brin blasé le démontrait bien. "That's it ?" Elliot avait eu le temps de reprendre un peu ses esprits et d'arrêter d'être complètement figé, la réponse de l'homme lui redonnant le temps de récupérer ses moyens. Heureusement, car deux regards se retournaient vers lui pour attendre une réponse de lui aussi. " Everything is said. You guys don't even like art, why do you ask? Come next time and you'll see for yourself ? " Ils devraient faire avec leurs chips molles pour ce coup-ci, décidément. Malgré que le petit regard qui disait merci à Vince avait bien été capté aussi par un des deux jeunes hommes. Il ne tenta pas de pousser le tout, respectant le mystère en ce disant qu'un jour il allait mettre la main dessus. La conversation fut bien rapidement changée avec l'aide d'Elliot, qui avait renvoyé la balle pour écouter les aventures de jeunes des deux autres. Une matinée pour le moins bien chargées, en mouvement, et qui devint plus tranquille après le déjeuner. Maman Elliot qui s'occupait de faire la vaisselle, car pas les moyens d'avoir une lave-vaisselle, alors que les autres vaguaient à leurs occupations quelconques.

Un après-midi plutôt tranquille en contraste, sans que quiconque ne viennent chambouler l'atmosphère. Enfin presque. Il y avait bien eue une demoiselle qui était venue s'accaparer Elliot pour faire leurs boulots d'étudiants et mettre en pratique leurs connaissances en biologie at one point. Vincent qui apprenait un nouveau système sur le coup, la porte qui se fermait, Jerome qui mettait de la musique et le tour est joué. Et bien entendu Kyle qui expliquait "If you wanna watch porn and have a good time with yourself you just have to close the door and we'll put some music. It's another system we've found, otherwise we just let the door slightly open. " Bienvenue en collocation. Ils ne s'empêchaient pas de vivre non plus, que voulez-vous.

La soirée vint se pointer le bout du nez plus rapidement que tous ne l'avaient vu venir, les jeunes qui sortaient des verres et à boire, la copine qui quittait en comprenant le jeu qu'ils avaient en tête sans se gêner pour dire que c'était complètement puéril. "T'as mal pelleté le sable Elliot. " Un air désapprobateur de ce dernier, un petit fuck you morron et la voilà partie. " You know she doesn't like your kind of jokes, why do you keep doing them? " Dit bien calmement, simplement tentait-il de comprendre plutôt que de chercher la bagarre. Comme quoi il semblait bien compliqué de voir Elliot complètement fâché.
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
Floof
Masculin MESSAGES : 299
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 22
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Flash



Vincent Adams
J'ai 38 ans et je vis à San Jose, Californie, USA. Dans la vie, je suis un ancien avocat en crise existentielle (de la quarantaine un peu en avance?) et je m'en sors pas très bien, je pouvez le deviner.




Ian Bohen
Vincent en avait appris un peu plus sur la vie en collocation avec ces trois garçons pas plus tard que l'après-midi, lorsqu'une certaine demoiselle vint rendre visite à un certain monsieur et qu'ils s'adonnèrent à certaines activités dont Jerome couvrit gentiment les sons par de la musique. C'était bon à savoir, et il faut dire qu'ils avaient un bon système, restant ouverts à la chose et permettant à chacun sa petite vie privée plutôt que de refuser catégoriquement. C'était bien.

La journée était passée rapidement, Vincent s'était occupé un peu à sa façon, avec un crayon et du papier, dessinant quelques croquis mine de rien, des petits bonhommes et des petits monstres, un passe-temps qu'il aimait bien; pas qu'il ne s'estimait bien bon, mais il avait mentionné aimer l'art, et c'en était bien une forme, gribouiller des dessins comme ça. Ça passait le temps. La soirée arrivée et l'alcool sortant, la demoiselle quittant l'appartement sous les blagues un peu inappropriées, auxquelles il devrait se faire éventuellement. Il ne referait pas ses colocs, hum. Visiblement ça allait virer en drinking game, et Vincent estimait être rendu trop vieux pour ça, mais lorsqu'on l'invita à participer, il eut une petite hésitation, un petit soupir et il se décida à jouer, avec un petit haussement d'épaules et un « Why not »

Never have I ever. Petit jeu assez classique, Vincent en comprenait le principe bien que n'ayant jamais joué lui-même, ainsi bien vite ils furent tous assits autour de la table avec leur verre bien rempli et ils purent commencer. Assez doucement au départ, parfois certains faisant exprès pour venir le chercher sur les points qui le différenciait des autres, comme ce « Never have I ever been married » qui lui fit rouler les yeux et grogner un « Not fair » en prenant une gorgée, étant bien le seul d'ailleurs. Ils le savaient bien, les cons. Tout allait pour le mieux, l'ambiance était bonne, mais changea tout doucement de cap lorsque Jerome proposa un « Never have I ever had a child, you know, never got a girl pregnant and she had the baby, or not » et il y eut un silence alors que personne ne buvait, puisqu'ils n'en avaient clairement pas ... avant que Vince ne porte son verre à ses lèvres, hésite une fois rendu, le rebaisse un peu ... puis prenne une gorgée qui signifiait un oui pour sa part. Cette fois-ci l'air moins souriant, évitant presque leurs regards et semblant attendre que le jeu se poursuive sans rien dire.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Puggerino
Masculin MESSAGES : 313
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Pug Land
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : Je ne suis pas difficile à ce niveau!
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Flash



Elliot Quincy
J'ai 24 ans et je vis à San Jose, Californie, Trumpland. Dans la vie, je suis étudiant en enseignement et je travaille dans une garderie et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

J'ai pas de gif. Tristesse.

C'est encore lui oui oui oui.
Le petit accrochage n'avait pas duré bien longtemps, rapidement l'atmosphère qui change avec cette invitation de leurs nouveau coloc. Fallait bien l'intégrer comme il se doit, et tous vinrent découvrir le petit côté game de celui-ci. Il avait accepté sans que nul n'ait besoin d'insister ou d'user de la carte de l'orgueil pour le convaincre. Il y en avait un qui savait parfaitement bien imiter la poule avec son petit talent caché. Mais qui n'allait pas le sortir ce soir. Un quatrième verre bien remplis et le petit jeu qui commence. Des situations faciles pour le réchauffement, pour les pousser un peu à boire quand même avant que le vrai petit jeu ne commence. Des vraies questions, des réponses attendues avec impatiences, et bien entendu des conneries à gauche et à droite de temps en temps. Elliot avait bien rigolé le truc du mariage, devinant quand même que tous aimeraient bien en apprendre un peu plus sur ce type qui en fait, était toujours un inconnu, et peut-être bien le voir complètement bourré aussi.

Ça allait bien, l'atmosphère était amusante, un bon moment partagé tous les quatre ensemble. Ça, c'était jusqu'à temps que Jerome tente d'en savoir plus et coincer l'homme, sans mauvaises intentions certes, mais qui était au final déplacé pour un individu dans autour de cette table. Rien de bien joyeux. Un nouveau mystère qui venait de se créer sous leurs yeux, et Elliot prit cette note mentale, observant Vincent et son mal être... Avant d'en prendre une lui de même, fixant Vincent. Un coup de tête, un mensonge, mais il avait tenté de diriger l'attention ailleurs largement, pour que cette tension et cette question sur le bout des lèvres des deux autres ne se taise. Ils les connaissaient, ils savaient qu'ils trouveraient bien plus d'intérêt envers Elliot car ils le connaissaient depuis toujours. Un regard vers Vincent, un message qui semblait dire don't worry, I got you man, cette petite complicité, ce regard qui laissait comprendre qu'il avait su voir que ce sujet était à éviter.

Et de fait, en coeur les deux autres s'étaient carrément exclamés "Whuuut !?? Elliot what the hell you never told us that !?? " " You never asked. Plus she didn't wanted you guys to know. And I swear if you open your mouth I'll kill you slowly with a spoon. " "Damn Elliot, that's scary. " Et il se mit à raconter banalement cette histoire qu'il inventait sur le tas, cette histoire classique du condom qui n'avait pas tenu le coup, cherchant dans sa mémoire un moment où sa copine avait été particulièrement irritante pour qu'ils le croient. Évidemment ce n'était pas un bébé bien formé, car la décision avait été prise de ne pas le garder, au dernier moment. Et comme il l'avait prédit, ils le croyaient sans même poser la moindre question de plus. Elliot qui invente un mensonge aussi énorme n'était pas le moindrement possible à leurs yeux. " Anyway. My glass is empty and I think I drank enough guys... " Changement de sujet, et fin du petit jeu pour être certain que les deux idiots laisse Vincent tranquille avec leurs questions. Sauf s'ils désiraient continuer, mais Elliot offrait au moins cette porte.
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
Floof
Masculin MESSAGES : 299
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 22
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Flash



Vincent Adams
J'ai 38 ans et je vis à San Jose, Californie, USA. Dans la vie, je suis un ancien avocat en crise existentielle (de la quarantaine un peu en avance?) et je m'en sors pas très bien, je pouvez le deviner.




Ian Bohen
Vincent ne voulait pas s'étaler sur la chose, priait pour qu'un miracle ne survienne et se préparait déjà à gentiment mais fermement refuser les questions qui lui seraient sans doute adressée, mais il n'eut pas à le faire. Elliot était comme d'habitude volé à son secours, un petit regard de soutien en sa direction alors qu'il prenait une gorgée, et détournant ainsi habilement l'attention de ses colocs sur sa propre personne. Vincent eut un petit sourire reconnaissant à son intention, écoutant toute cette histoire sans doute montée de toutes pièces mais qui berna complètement Kyle et Jerome et lui acheta ainsi sa porte de sortie de ce moment de malaise.

Le jeu semblait tirer à sa fin avec la déclaration d'Elliot, Vince approuvant d'un petit signe de tête avant d'avaler la dernière gorgée restante dans son verre et se lever avec un petit grognement de contentement, s'étirant un peu. Ils étaient restés après tout un moment dans la position et il était rendu plutôt inconfortable. « Im gonna hit the shower first ! » parce qu'il rêvait déjà d'une bonne douche chaude pour apaiser un peu le stress qui martelait ses épaules et effacer de sa mémoire le petit souvenir douloureux qui était remonté suite au petit jeu. Prétendre que rien ne s'était passé, retour à la normale, sleep on it et aller mieux le lendemain maitin.

Il passa à sa chambre chercher une serviette et quelques effets personnels, et hop direct la douche, pour une bien courte, mais bien chaude, faisant ça assez vite pour ne pas laisser ses colocs avec seulement de l'eau froide s'ils désiraient passer après lui. C'est en jogging comme la veille qu'il sorti, torse nu et serviette autour du cou, les cheveux encore humides ... Purement délicieux. Oui, ce commentaire est pour toi Elliot. Petit tour à sa chambre pour aller chercher un livre, et il revint s'installer au salon, allumant la lampe pour se faire un peu de lumière et relaxer un peu en cette fin de soirée, avec un peu de lecture.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Puggerino
Masculin MESSAGES : 313
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Pug Land
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : Je ne suis pas difficile à ce niveau!
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Flash



Elliot Quincy
J'ai 24 ans et je vis à San Jose, Californie, Trumpland. Dans la vie, je suis étudiant en enseignement et je travaille dans une garderie et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

J'ai pas de gif. Tristesse.

C'est encore lui oui oui oui.
La porte avait été prise, Elliot sauvant la mise de Vince encore une fois sans qu'il ne demande quoi que cela soit en retour. Il était tout simplement comme ça, ce genre de personne qui voyait une demoiselle mal prise dans un métro avec cette personne mal placée qui soit la touchait, ou encore ne cessait de lui faire du rentre dedans un peu trop vulgaire, parfois c'était autre chose mais bref, dans tous les cas, il était celui qui venait intervenir plutôt que de regarder. Ou pire encore filmer. Parfois en douceur en faisait croire qu'ils se connaissaient, parfois plus drastiquement en empoignant sauvagement le derrière de l'inconnu et lui faisait comprendre en pleine pratique que ce qu'il faisait était carrément désagréable. Bien doux, mais remplis de surprises aussi parfois. Mais ça, personne ne le savait encore dans le groupe, qu'il était bien capable de faire une chose pareille.

La tension était redescendue bien rapidement, l'homme prenant la salle de bain, les garçons se préparant tranquillement mais sûrement à prendre le bord pour aller charger leurs batteries pour le lendemain matin. School time. Et comme toujours maman Elliot s'occupait du petit ménage à faire derrière l'activité. Il venait de passer son dernier coup de linge lorsque la luxure elle même de sorte de la salle de bain. Wait what ? Des yeux qui le suivaient sans moindrement le lâcher, du moins jusqu'à temps que ce corps ne disparaisse complètement. Un murmure qui lui fit perdre sa petite transe admirative. Encore Kyle et ses sous entendus qui venait de suggérer à Jerome de mettre des bouchons ce soir s'il voulait dormir. De quoi faire rouler les yeux d'Elliot d'exaspération. Il était décidément sur son cas celui-là, mais il n'en avait pas grand-chose à faire. Des petits bonne nuit prononcés avant qu'ils ne disparaissent pour de bon.

Un petit moment de paix pour les âmes restantes, mais pas pour Vincent, qui fut si rapidement dérangé par un humain qui trouva sa place dans le salon. Toujours respectueux de l'espace personnel, et cette fois il n'y alla pas par quatre chemin avec ce qu'il avait en tête. Il avait toujours respecté son silence, ce fait qu'il laisse la liberté à l'homme de parler ou non. " Correct me if I'm wrong but you're doing it the wrong way. " Mais de quoi parlait-il? Certainement pas de sa lecture. " You can't keep everything to yourself. You can't expect to move on from your life if all you do is escape without solving anything. Because no matter how hard you'll try, your past will always be there, in your mind, in your soul, unsolved. You'll never be in peace, and that's what you need to do. " Il avait du cran pour oser l'affronter de la sorte, lui, petit adulte qui ne connaissait encore rien de ce qu'il pouvait vivre. Mais après observation, il le voyait aller dans le mauvais chemin et il ne comptait pas se taire sur ce fait. " You could at least talk about it... It's gonna hurt but, it's gonna help a lot too. You'll feel better, that at least you're not alone, that you can share your pain with someone else. " Pas besoin de dessin pour savoir vers qui il pouvait se diriger sans craindre que sa vie ne se retrouve dans les petites chroniques du journal le lendemain matin. Il lui avait démontrer plus d'une fois qu'il pouvait être là pour lui au besoin, le sortir des situations merdiques pour lui donner un peu d'air.
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
Floof
Masculin MESSAGES : 299
INSCRIPTION : 06/04/2017
ÂGE : 22
CRÉDITS : Dunno

UNIVERS FÉTICHE : Un peu de tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t918-le-pti-moka
Flash



Vincent Adams
J'ai 38 ans et je vis à San Jose, Californie, USA. Dans la vie, je suis un ancien avocat en crise existentielle (de la quarantaine un peu en avance?) et je m'en sors pas très bien, je pouvez le deviner.




Ian Bohen
Vincent n'avait heureusement rien suivi des petits murmures et de la petite scène qui s'était déroulée avant qu'il ne revienne au salon, ainsi il ne pu savoir que Jerome avait effectivement mis des bouchons, juste au cas. Il lisait tout simplement tranquille sur son coin de divan, inconscient du reste... Jusqu'à ce qu'une présence ne se fasse sentir dans le salon, lui laissait son espace mais ne s'installait pas non plus à l'autre bout complètement. Vince avait relevé les yeux, esquissé un sourire à l'intention d'Elliot en le voyant là, ne s'attendant cependant pas à ce qu'il avait à lui dire. Pour cette fois, il ne restait pas silencieux sans le brusquer, non, il l'avait plutôt abordé dans une perspective de le secouer pour le faire réveiller. Vince avait d'abord froncé les sourcils, avec cette petite envie de lui dire qu'il se trompait et qu'il pouvait bien se mêler de ses affaires; car Elliot avait au contraire raison, il le voyait bien, et la vérité choque. Il ne voulait pas avoir à s'ouvrir à ces gamins sur sa vie la plus personnelle et la plus souffrante, parce qu'il avait peur d'avoir mal, il voulait s'éviter cela.

Mais Elliot avait raison, et c'était encore plus souffrant de se l'admettre. Parce qu'il réalisait que sa façon de faire lui évitait une souffrance à court terme, mais engendrait celle à long terme, créait cette impossibilité de passer à autre chose, d'avancer, était source de toutes ses difficultés actuelles à trouver son chemin, sa voie. Il devait laisser aller les choses du passé. Et la meilleure façon de le faire était d'en parler ... afin de lâcher prise ... « Why are you so damn wise ? » Il avait eu un petit rire, secouant la tête, fermant son livre et le déposant sur la table basse pour se tourner plus concrètement vers Elliot. « I don't know if I can ... It hurts either way ... and there are some things I'd rather forget about ... » Mais le con, toujours à s'exposer comme ça en chest dans ses moments de vulnérabilité, à poser sur le garçon un regard si ouvert, si souffrant et pourtant où brillait une grande confiance. À croire qu'il faisait exprès. « I'm not ready to tell them ... but maybe I could tell you ... But I might break down again and Im tired of breaking down, you don't need to see that crap ... »

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Puggerino
Masculin MESSAGES : 313
INSCRIPTION : 05/04/2017
ÂGE : 25
RÉGION : Pug Land
CRÉDITS : Visa, Mastercard

UNIVERS FÉTICHE : Je ne suis pas difficile à ce niveau!
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t915-piggy-skelly http://www.letempsdunrp.com/t1058-why-are-iphone-chargers-not-called-apple-juice
Flash



Elliot Quincy
J'ai 24 ans et je vis à San Jose, Californie, Trumpland. Dans la vie, je suis étudiant en enseignement et je travaille dans une garderie et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

J'ai pas de gif. Tristesse.

C'est encore lui oui oui oui.
Il avait du cran, mais il ignorait malgré tout comment Vincent allait réagir. Cette petite partie inconnue qui lui créait quand même un certain stress. Après tout, il ne le connaissait pas en profondeur, simplement en surface. Mais déjà, il n'avait pas cherché à l'interrompre ce qui était déjà une bonne chose. Pour un homme qui se faisait réveiller de la sorte, voir même affronté, Elliot était tout autant étonné de sa réponse première. Il avait certainement devant lui un homme qui connaissait aussi cette grande sagesse. Il savait bien que l'humain était surtout remplis de défauts, tel celui de vivre dans son monde de déni pour donner un exemple. Vince aurait très bien pu soit lui dire qu'il ne voyait absolument pas de quoi il voulait parler, et soit d'aller voir ailleurs et de se mêler de ce qui le regardait. Bref, ne rien vouloir attendre et garder sa tête dans le sable.

Il eut un petit sourire, un petit haussement d'épaules à cette fausse question, qu'il avait compris comme étant une constatation. Il ne venait pas de s'enfler la tête pour autant, gardant le focus sur l'homme, sur ce grand mystère qu'il pouvait bien être en tentant de le dévoiler. Non pas pour remplir sa propre curiosité, du moins pas majoritairement il n'allait pas le renier, mais d'avantage pour aider l'homme dans sa mauvaise phase. Et de le voir ainsi était d'autant plus motivant, car il venait le chercher un peu plus profondément, lui et son désir de vouloir l'aider dans cette attirance qu'il avait.

Il secoua doucement la tête, lui offrant un petit sourire se voulant rassurant plus que tout. " You don't have to tell them, but at least share it with one person. And it's not a bad thing to break down, to cry. In fact sometimes it helps a lot. It's okay to have emotions, even if you're a grown man. I'm the last guy on heart who would judge you for that, telling you that a man crying is weak. When in fact it's the complete oposite, because you have the courage to live what you feel. " Il faut croire qu'Elliot avait un peu de Dalai lama en lui de temps en temps. Hum. " And you know I don't mind seeing that, not at all. " Il s'était doucement levé, ne s'était pas gêné pour doucement prendre cette main pour l'intimer à se déplacer. " We could talk about it somewhere else. " Car cette fois, les garçons étaient là, et peut-être bien que l'un d'entre eux allait sortir pour une raison quelconque et les voir dans le salon comme ça à découvert. Un peu plus d'intimité dans une atmosphère plus confortable représentant moins de risques. Il avait voté pour la chambre de Vincent, celle qui était la plus loin des autres, s'y dirigeant sans grande presse.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
Better an oops than a what if [My little Pug] [18+]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Oops! this is hentaï, partenariat ?
» Oops... didn't know you were here
» oops i did it again.
» OOPS ! Terra Mystica
» *Oops* It's me !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: