Partagez | 
 
 
 

 (simon & elsa) It could be worse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
Lafayette Love
Féminin MESSAGES : 145
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 20
RÉGION : Le centre et le centre à gauche !
CRÉDITS : solsken (icon)

UNIVERS FÉTICHE : je suis. méga. open !
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t66-life-is-short-smile-while http://www.letempsdunrp.com/t216-m-f-looking-for-a-malfoy-and-his-squad-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t140-le-jour-ou-je-suis-a-jour-je-paie-mcdo-laf http://www.letempsdunrp.com/t112-j-aime-les-petits-pois-laf
Limace


Le contexte du RP
Mise en situation

   
SIMON AND ELSA 4 EVER
Beh en fait, on n'a pas vraiment de situation. Simon c'est cet immense imbécile heureux de vivre, footballeur américain, une vraie fillette (déso monmon, on t'aime), il a peur de l'orage et il a une collection de figurines Batman, il aime chanter sous la douche bref, il est flex dans sa vie... Et Elsa, c'est cette chieuse féministe qui râle tout le temps parce qu'elle a mal à sa femme. Elle est policière, méga bad ass, et elle peint des couleurs avec rage et passion. Leur petite histoire, à Simon et Elsa, c'est que fut un temps Simon sortait avec la coloc de Elsa. Sauf que bon, c'était un peu une patapouf pas très fidèle et puis Elsa est beaucoup mieux (sisi) mais il ne s'est rien passé entre eux à l'époque, parce que le respect quoi et puis ils sont pas comme ça. (C'est très clair.) Bref, Simon a rompu avec la copine colocataire, et Simon et Elsa ont perdu le contact. Ils se retrouvent par hasard, quelques années plus tard, lorsque Elsa va chez le capitaine de la police récupérer des affaires et tombe sur un Simon à moitié nu. Parce qu'il sort de la douche. Et parce que c'est le neveu du capitaine. Surprise surprise ! C'est comme ça qu'ils reprennent contact, ils s'échangent des SMS endiablés, passent la soirée de la Saint Valentin ensemble sauf que Elsa est un peu décédé de l'appendicite, mais non en fait, et aujourd'hui ils sont heureux et en couple, VOILA !



MES RECHERCHES :
+ malfoy squad (crabbe & goyle)
+ sense8 (capheus, daniela, rajan, felix, whispers)
+ apocalypse now
+ les sentiments (we're still open les gars !)
+ DC universe
 
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lafayette Love
Féminin MESSAGES : 145
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 20
RÉGION : Le centre et le centre à gauche !
CRÉDITS : solsken (icon)

UNIVERS FÉTICHE : je suis. méga. open !
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t66-life-is-short-smile-while http://www.letempsdunrp.com/t216-m-f-looking-for-a-malfoy-and-his-squad-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t140-le-jour-ou-je-suis-a-jour-je-paie-mcdo-laf http://www.letempsdunrp.com/t112-j-aime-les-petits-pois-laf
Limace



Elsa Fitzsimmons
J'ai 27 ans et je vis à Charlotte, NC, USA. Dans la vie, je suis agent de police et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt très très bien (big up Simon).




avatar © SOHA
« SIMON HARTHACNUT MCMAHON ! » Je ne suis pas contente. Et non, ne commencez pas et ne venez pas me dire que je ne suis jamais contente, c'est faux. Peut-être qu'en ce moment je suis plus pas contente que d'habitude, parce qu'il fait moche et que Donald Trump et que j'ai envie de déménager loin d'ici et que la vie c'est fatiguant. Mais en vérité, je suis heureuse de vivre. Parce que Simon McMahon, parce que je n'ai pas encore de cheveux blancs, parce que j'habite depuis le début de l'année dans un beau et spacieux appartement que je peux décorer de mes peintures blanches, et puis la vie c'est bien oké ? Ce serait mieux s'il n'y avait pas Donald Trump quand même, ceci dit. Mais là, je ne suis pas contente. Parce que Simon ne sait pas faire la lessive. Et qu'il a décidé que c'était tout à fait normal de faire une lessive de toutes les chaussettes de toutes les couleurs, avec quelques tee-shirts qui traînent en plus parce que bon, économies économies. Sauf que dans ces quelques tee-shirts, il y avait de beaux et fut un temps glorieux habits blancs m'appartenant. Ils sont désormais... Incommodément colorés ? Comme mes toiles, vous me direz. Votre nez, je casserai. Simon arrive, pas forcément très très content lui aussi. En même temps, j'ai pris la voix des mauvais jours et j'ai prononcé le mot interdit. Harthacnut. Aujourd'hui, Simon n'est pas prince de l'Angleterre et du Danemark. Aujourd'hui Simon est prince du royaume des chaussettes pourries.

« Harthie, je te hais. » Je l'informe, avec tout l'amour que je lui porte en lui montrant mes magnifiques vêtements mouillés et pas blancs. « Je pense sérieusement à installer des post-it sur la machine à laver. » Parce que le plus drôle dans l'histoire, c'est que ce n'est pas la première fois que ça arrive. Et sans doute pas la dernière, d'ailleurs. D'un geste hyper-dramatique plein de rage et de passion, je laisse retomber les habits dans la bassine qui sert à transporter le linge et outrepasse mon petit-ami. « Si tu continues, je déménage. » Presque deux mois de cohabitation pour en arriver là, c'est triste. « Je suis sérieuse ! » Que je lui dis, un doigt menaçant pointé vers lui, pour lui montrer que je suis sérieuse. « Je sais que tu as le numéro de Kevin Love, j'peux l'appeler et le séduire ! » Bon, en vrai, Kevin Love il est un peu beaucoup énormément nul comparé à Simon McMahon. Mais au moins, je suis sûre que Kevin Love sait faire la lessive. J'ai la foi, en tout cas. Et puis, que voulez-vous, je suis une femme aigrie et désespérée ! Le domestic!FitzMahon que personne n'attendait, eh oui eh oui.



MES RECHERCHES :
+ malfoy squad (crabbe & goyle)
+ sense8 (capheus, daniela, rajan, felix, whispers)
+ apocalypse now
+ les sentiments (we're still open les gars !)
+ DC universe
 
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
ROBERT LOVE
Féminin MESSAGES : 182
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 22
RÉGION : L'ouest
CRÉDITS : which witch (signa)

UNIVERS FÉTICHE : TOUS ! (Sauf les mangas et les zombies)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Simon
McMahon

J'ai 28 ans et je vis à Charlotte, USA. Dans la vie, je suis footballeur pro et je m'en sors sacrément bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt pas bien (lol).




avatar © Cristalline
Je suis joyeusement en train de me dandiner sur Golden Boy lorsque j’entends la douce voix d’Elsa hurler mon prénom, mon second prénom et mon nom de famille. Avant de ressentir la moindre peur, c’est une petite colère qui m’envahit. Je déteste mon second prénom, et je déteste encore plus lorsqu’il sort de la bouche d’Elsa. D’accord, Harthacnut était un homme puissant, connu pour être le fils de Cnut le Grand et le roi du Danemark. En attendant, sauf le respect que je lui dois, son prénom était assez naze. Je me demande toujours comment ma mère en est venu à m’intituler secondement de la sorte. Maintenant, Elsa est fâchée et moi je le suis encore plus. Ma tendre future fiancée slash femme m’annonce qu’elle me hait, sans doute parce que je n’ai encore pas su faire une machine, puis me menace. Là, je la fixe de mon regard le plus noir qui soit.  Je ne suis pas bien d’accord avec son potentiel déménagement, ni même avec le fait qu’elle veuille séduire Kevin Love. Oh, et accessoirement, je ne suis pas non plus très d’accord avec son surnom affectif « Harthie » - même si pour cette partie-là de son discours, je n’ai probablement pas mon mot à dire. La vie est injuste, je l’ai toujours dit ! « Alors petit un, si tu m’appelles encore Simon HARTHACNUT McMahon, c’est moi qui déménage. Et c’est aussi moi qui vais séduire Kevin Love. Tu vas rien comprendre à ta vie – » sale gueuse. Je me retiens de lui dire, sous peine de finir dans la machine à laver. Le programme spécial jeans risquerait de m’abimer. « De toute façon, j’ai pas son numéro à Love. Et juste comme ça, est-ce que tu sais faire la différence entre le basketball et le football, ma douce ? » Cette femme me rend un peu aigri, quand même. On ne va pas se mentir. Je l’aime de tout mon cœur et j’ai très envie de l’épouser. Mais elle me donne envie de faire « gri » à longueur de journée.

Je suis Elsa jusque dans le salon, prêt à lui prouver que le mélange des couleurs, c’est le bien. « Regarde ! » Que je fais en attrapant un débardeur dans la bassine. « Ce mignon petit haut blanc manquait de pep’s ! Grâce à moi, il en a. » J’affiche évidemment un joli sourire, pas peu fier de ma justification. « Et ce soutien-gorge, il est bien mieux de cette couleur. Le jaune fera ressortir ta poitrine, crois-moi. » Oui, parce qu’en plus, je suis tellement polyvalent que je donne des conseils beauté. « En tout cas, les gars trouvaient que tes sous-vêtements manquaient un peu de couleur. J’ai tenté de leur dire que nous, on aimait les couleurs, ils ont pas voulu m’écouter. Mais on aime les couleurs, pas vrai ? Oui, on aime les couleurs. » Je n’oublie pas que je viens d’avouer à Elsa que ma bande d’amis s’est infiltrée dans ma chambre pour tester les soutien-gorges d’Elsa. Voilà pourquoi j’essaye un peu de noyer le poisson sous un flot de paroles improbables, avant d’enchaîner sur un autre sujet dans le plus grand des calmes. « Est-ce que tu veux qu’on adopte un chat ? J’suis grave chaud pour adopter un chat ! Il te tiendrait compagnie pendant que j’affronte les autres gros nuls de footballeurs. » Prends ça dans les dents, Tom Brady. « Ou un chien ? Ou un poisson rouge ? Non ? Une carotte ? C’est bien aussi, une carotte ! » Je l’admets, je suis un peu rouge. Je sais très bien qu’Elsa sait que je sais qu’elle sait que mes copains ont essayé ses sous-vêtements. Et dans deux seconde, elle va encore hurler mon second prénom avant de me fouetter avec un slip. Ouep, on en est là dans la vie. C’est compliqué.


 
spread the love
mephobia (noun) : fear of becoming so awesome that the human race can't handle it and everybody dies.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lafayette Love
Féminin MESSAGES : 145
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 20
RÉGION : Le centre et le centre à gauche !
CRÉDITS : solsken (icon)

UNIVERS FÉTICHE : je suis. méga. open !
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t66-life-is-short-smile-while http://www.letempsdunrp.com/t216-m-f-looking-for-a-malfoy-and-his-squad-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t140-le-jour-ou-je-suis-a-jour-je-paie-mcdo-laf http://www.letempsdunrp.com/t112-j-aime-les-petits-pois-laf
Limace



Elsa Fitzsimmons
J'ai 27 ans et je vis à Charlotte, NC, USA. Dans la vie, je suis agent de police et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt très très bien (big up Simon).




avatar © SOHA
Cela fait un an que j’ai la chance d’avoir Simon McMahon comme petit-ami. Homme de ma vie, pardon, je me méprends. Et deux mois que nous habitons officiellement ensemble. Officiellement parce que nous passions déjà notre temps l’un chez l’autre. Mais cette subtilité est grande. Partager un appartement veut dire partager les tâches ménagères. Et si Simon excelle à la vaisselle… Il est vraiment nul à la lessive. Je commence à perdre foi en l’humanité lorsque je retrouve des vêtements, les miens en l’occurrence, tout plein de couleurs pas à eux. Et je perds patience, aussi. Alors oui, j’interromps son dandinage pas sous la douche en hurlant toute son identité à travers notre appartement. Lorsqu’il arrive, il n’est pas content. Ça tombe bien, parce que je ne le suis pas aussi. « Harthie, je te hais. » C’est ainsi, c’est la vie et on y peut rien. Donald Trump est bien président des Etats-Unis. Voilà, Donald, j’espère que tu es comblée maintenant Robert. Toute pleine de drama que je suis, je ramasse les vêtements et me décide à le menacer. S’il décide de continuer à bousiller ma garde robe, je déménage. Pour de vrai. Et il sera triste, parce que je suis la lumière dans le tunnel de sa vie. Oui oui, un vrai rayon de soleil au naturel. « Je sais que tu as le numéro de Kevin Love, j'peux l'appeler et le séduire ! » Lui, il s’appelle Love. Il doit bien savoir que les bases d’une relation saine, c’est de savoir faire la lessive, non ? L’HUMANITÉ EST-ELLE VRAIMENT PERDUE ?

Simon décide de ne pas être d'accord. Petit un ? « Alors petit un, si tu m’appelles encore Simon HARTHACNUT McMahon, c’est moi qui déménage. » Je hausse légèrement les sourcils. Je ne répéterais pas son deuxième prénom juste pour l'emmerder, parce que je suis quelqu'un de mature, mais l'envie est très présente. « Et c’est aussi moi qui vais séduire Kevin Love. Tu vas rien comprendre à ta vie – » Je glousse. Simon va aller séduire Kevin Love. Très bien, très bien. « Oui ? Il faut finir ta phrase, mon amour, tu sais ? » Non ? Bon, dommage pour lui. On se dirige vers le salon et il m'apprend qu'il n'a pas le numéro de Kevin Love. Alors là, c'est une déception immense. « Et juste comme ça, est-ce que tu sais faire la différence entre le basketball et le football, ma douce ? » Vous savez ce qu'elle dit, sa douce ? Je le fixe quelques secondes avant d'aller très vite lui faire une pichenette sur son oreille droite. Elle dit pichenette. « Me cherche pas, j'suis fâchée. » Mais il s'en fiche, il veut chercher. Il décide donc de me faire une démonstration digne d'un présentateur météo. Je croise mes bras sur ma poitrine. Bof. J'essaie de rester sérieuse et d'avoir l'air mécontente mais... Cet homme est drôle, je ne peux pas résister. Un sourire prend place donc sur mes lèvres malgré moi tandis qu'il enchaîne les vêtements hideux les uns après les autres. « Le jaune fera ressortir ta poitrine, crois-moi. » Woaw. « Ouvre une chaîne Youtube, Harthie. Tu as le talent. » En vrai, Christina Cordula serait déjà en crise face à Simon.

« En tout cas, les gars trouvaient que tes sous-vêtements manquaient un peu de couleur. » Eurm, quoi ? « Pardon ? » Les gars comme les deux débiles qui lui servent de meilleurs amis ? Ces gars là ? Ils faisaient quoi, avec mes sous-vêtements ? Simon enchaîne et parle de couleurs. « Mais on aime les couleurs, pas vrai ? Oui, on aime les couleurs. » Très bien, on aime les couleurs. « Simon ? Qu'est-ce que Kevin et Boris ont fait avec mes sous-vêtements ? » Est-ce que je dois tous les relaver ? Les brûler ? Il ne répond pas et change de sujet. Il est grave chaud pour adopter un chat. Je suis contente de savoir qu'on en est là dans notre relation. « Non ? Une carotte ? C’est bien aussi, une carotte ! » C'est fou, mais il prend des jolies couleurs à la seconde. Mais c'est bien, parce que nous on aime les couleurs ! « Harthacnut. » Eh voilà, il déménage. Il l'a mérité. Je tends une mimine vers lui et agrippe son menton. Puis je rapproche mon visage du sien pour le regarder yeux dans les yeux. Je suis une policière intimidante, dans la vie de tous les jours, je vous rappelle. « Est-ce que les débiles qui te servent d'amis ont essayé mes sous-vêtements parce qu'ils n'ont pas de vie ? » Mais ils sont pas débiles, s'exclame-t-il intérieur d'une voix très mature. Oui. C'est ce qu'il s'est passé. Très bien. Je ne suis pas fâchée. J'aurai même adoré voir ça, je pense. En attendant... « Suis-moi. » Je lui ordonne. Puis pour être sûr qu'il le fasse, je lui attrape une main et l'entraîne à ma suite dans notre chambre. J'ouvre mon tiroir à sous-vêtements et en sort un assortiment rouge qui ne craint pas trop. « Pour te faire pardonner, tu dois les enfiler. » Bienvenue dans Koh-Lanta. Et non. Faute avouée à moitié pardonnée ça ne marche pas. « Sinon, tu dors sur le canapé pendant une semaine. » Ah ah oui, elle est comme ça Elsa. Elle sévit quand on touche à ses affaires. Non mais oh. Il a encore raté une lessive, gâché mes vêtements et EN PLUS. Il a laissé ses malotrus de meilleurs amis qui ont des gros problèmes avec l'hygiène surtout Kinsella essayer mes sous-vêtements. Du ridicule, c'est tout ce qu'il mérite !



MES RECHERCHES :
+ malfoy squad (crabbe & goyle)
+ sense8 (capheus, daniela, rajan, felix, whispers)
+ apocalypse now
+ les sentiments (we're still open les gars !)
+ DC universe
 
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
ROBERT LOVE
Féminin MESSAGES : 182
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 22
RÉGION : L'ouest
CRÉDITS : which witch (signa)

UNIVERS FÉTICHE : TOUS ! (Sauf les mangas et les zombies)
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Simon
McMahon

J'ai 28 ans et je vis à Charlotte, USA. Dans la vie, je suis footballeur pro et je m'en sors sacrément bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt pas bien (lol).




avatar © Cristalline
Je ne suis un homme fort, et je refuse de laisser ma fiancée me piétiner comme une chaussette sale, tout ça pour une histoire de linge coloré. Pour défendre ma cause, j’ai de très bons arguments en réserve. Après ça, elle ne pourra que me pardonner et oublier ce fâcheux incident. Il y a pire dans la vie ! Comme l’élection de Donald Trump. Pour des raisons évidentes, j’évite de rappeler à Elsa qu’un homme raciste, homophobe, misogyne et de couleur orange est actuellement à la tête de notre beau pays. Son humeur déjà pas bien glorieuse risquerait d’être encore moins glorieuse. Je préfère me concentrer sur le jaune, qui fait ressortir sa poitrine, sur le fait que nous aimons les couleurs à la folie des grandeurs, et puis finalement, j'émets l'idée que nous devrions adopter un animal – ou une carotte, si elle préfère quelque chose de plus calme. Entre toutes ces belles paroles, j’ai aussi le malheur d’avouer l’inavouable. Il se peut que, lors d’un beau jour d’été, Kevin, Bob et moi ayons malencontreusement essayé les sous-vêtements d’Elsa. Cet épisode s’est déroulé il y a tellement longtemps que j’en avais oublié son caractère confidentiel. Je suis même surpris d’être le fauteur de troubles, persuadé que mes deux bouffons de meilleurs amis auraient balancé l’information bien avant moi. Tentant désespéramment de noyer le poisson, j’ignore les petites questions d’Elsa sur le sujet et l’assomme littéralement à l’aide de mots finement bien choisis. Je suis un orateur, moi. Un grand homme, une tête pensante, une lumière. Et je suis aussi un peu trop convaincu de pouvoir berner Elsa sans avoir à faire trop d’effort. Mais j’oublie aussi que cette femme ne serait pas Elsa si elle n’était pas aussi tenace. Et j’oublie aussi que dans le vraie vie, cette femme travaille dans la police. Elle est douée pour mener l’enquête et retenir ce qu’elle ne devrait pas retenir. C’est son quotidien. Même si le mien, c’est de courir vite et slalomer entre de gros durs à cuire tout ça pour un touchdown, ça ne veut pas dire que je peux échapper à Elsa. Tout simplement parce qu’elle n’a pas la carrure d'un gros dur à cuire. Et qu’accessoirement, je ne peux ni courir, ni slalomer entre elle et elle-même. C’est beaucoup trop compliqué.

Elle m’appelle Harthacnut, donc je décide de la ragequiter. Mais ça, c’est avant qu’elle ne saisisse mon menton pour me parler avec un sérieux tellement grand qu’il en devient effrayant. « Non. » Que je réponds à l’annonce de mon second prénom. « Non. » Que je fais encore quand elle me demande si les débiles qui me servent d’amis n’auraient pas, à tout hasard, essayer ses sous-vêtements. Je suis un type bien, moi, un type loyal qui ne trahirait ses amis sous aucun prétexte. Bon, en revanche, si Elsa menace de me quitter… Déso’ les gars, mais il se peut que mon trait de caractère « loyal » disparaisse mystérieusement. J’ai mes limites, tout de même. En attendant, il ne semble y avoir aucune menace pour ma personne ou pour mon couple. Donc on est bon. Je panique un peu, mais pas beaucoup. Elsa semble étrangement moins fâchée que lorsqu’elle a découvert mon œuvre artistique dans la machine à laver. Dois-je m’inquiéter ? La réponse est… Oui. Je n’ai pas très envie de la suivre. J’ai peur qu’elle m’enferme à double tour dans l’une des nombreuses pièces de notre maison. « Non. » Pour la troisième fois consécutive. Le problème c’est que ce n’était pas vraiment une question, et qu’Elsa est en train de me kidnapper dans le plus grand des calmes. « ARRÊTE OU JE CRIE ! » Il y a des jours où je me sens femme, je l’avoue. Aujourd’hui est un jour où je me sens femme, ce qui explique mon hurlement aigu. Elsa m’emmène jusque dans la chambre, lâche mon bras et se dirige d’un pas décidé vers son tiroir à sous-vêtements. La caverne d’Ali Baba, comme j’aime l’appeler. Là, j’arque un sourcil. Je suis inquiet. J’ai comme l’impression que ce qui va suivre ne va pas beaucoup me plaire. Ma tendre future épouse me montre un très bel ensemble rouge et m’ordonne de le mettre. Je plisse les yeux, et mon regard navigue entre son visage et l’ensemble rouge. Je ne sais pas si je dois la prendre au sérieux, ou je peux rire parce qu’il s’agit là d’une blague de très mauvais goût.

« Ahahah. Non. » J’en suis rendu au quatrième de la journée. Je croise mes bras contre mon torse et secoue la tête à la manière d’un gamin de dix ans. « Je sais que je me sens femme aujourd’hui, mais pas assez pour porter tes sous-vêtements. » Et si vraiment je dois dormir sur le canapé pendant une semaine, alors soit. Je dormirai sur le canapé pendant une semaine. Je n’ai pas peur du canapé. Par ailleurs, je le trouve relativement confortable. Bon. Quand même. Cet ensemble est très séduisant. C’est le moment de tenter un subtil retournement de situation. Je me rapproche d’elle et lui arrache presque les sous-vêtements des mains. « En plus, je pense qu’ils t'irait bien mieux qu’à moi. Pourquoi diable ne t’ai-je jamais vue porter ce magnifique ensemble ? » Que je fais en plaçant le soutien-gorge sur sa poitrine. Je ne veux pas dire, mais ça me rendrait presque triste d’avoir été privé d’un si beau spectacle. « Sinoooon ! J’étais très sérieux quand j’disais qu’on devrait adopter un chat. Je pense qu’il est temps de passer un cap dans notre relation, Elsa. J’étais prêt à te proposer d’avoir des enfants, mais je pense qu’un chat implique un peu moins de responsabilités. » Sur ces belles paroles, je lance les sous-vêtements d’Elsa sur le lit et pose mes mains de part et d’autre de sa taille. « Qu’en penses-tu ma douce ? » Si elle insiste pour que je porte son assortiment rouge, je pars en courant. Je préviens.


 
spread the love
mephobia (noun) : fear of becoming so awesome that the human race can't handle it and everybody dies.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lafayette Love
Féminin MESSAGES : 145
INSCRIPTION : 23/02/2017
ÂGE : 20
RÉGION : Le centre et le centre à gauche !
CRÉDITS : solsken (icon)

UNIVERS FÉTICHE : je suis. méga. open !
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t66-life-is-short-smile-while http://www.letempsdunrp.com/t216-m-f-looking-for-a-malfoy-and-his-squad-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t140-le-jour-ou-je-suis-a-jour-je-paie-mcdo-laf http://www.letempsdunrp.com/t112-j-aime-les-petits-pois-laf
Limace



Elsa Fitzsimmons
J'ai 27 ans et je vis à Charlotte, NC, USA. Dans la vie, je suis agent de police et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt très très bien (big up Simon).




Crystal Reed © SOHA
Be proud of you because you can be... do. what we want. to do. « Harthacnut. » Il est vilain, j’utilise le deuxième prénom. C’est comme ça, c’est la vie, c’est injuste, je n’y peux rien. « Non. » Si. Et non, je ne l’autorise pas à me ragequiter pour aller bouder ailleurs. Je veux des réponses. Alors je me rapproche de lui, attrape son doux visage et le regarde yeux dans les yeux. Duel de cowboys, sauf que Simon est une princesse. Je lui demande si les abrutis avec qui il passe beaucoup trop de temps pour avoir une mentalité d’un homme de son âge ont essayé mes sous-vêtements. « Non. » Encore. Il s’obstine. J’peux voir dans ses yeux que c’est un non qui veut dire oui. Parce que vous savez ce que dit Victor Hugo. Les yeux sont les fenêtres de l’âme. Bon je viens de vérifier sur Google, et apparemment c’est un certain Georges Rodenbach qui le dit. Je suis triste, j’étais sûre que ça venait de Claude Gueux cette merde. Déçue et choquée. Et l’âme de Simon, elle est orange comme non je ne dirais pas Donald Trump, this motherfucker la carotte qu’il a voulu me faire adopter il y a quelques secondes. Désolée, mais on ne me dupe pas comme ça. Des malotrus qui veulent me mentir, j’en vois tous les jours au boulot. J’ai l’habitude. Et Simon McMahon, te voilà coupable de malotrance. « Suis-moi. » C’est l’heure de la punition. KINKY. « Non. » Pfft, il oublie qui porte la culotte délavée ici. « Sisi ! » Hop hop hop, j’attrape sa mimine et direction la chambre. Mais kinky de ouf là, olalala. Elsa sort le Christian Grey caché en elle. Oui, je vais trouver le moyen de caser Donald Trump ET Fifty Shades dans tous nos RPs. « ARRÊTE OU JE CRIE ! » Si jusque là j’avais réussi à garder mon sérieux, voilà que c’en est trop et que je ris comme une gueuse. Je me moque de lui, oui. Simon. Cette Princesse. « Quand j’aurai fini avec toi, mon petit kinder, tu vas crier bueno. » … Mmmh, oui. A croire que moi aussi je passe trop de temps avec ces idiots d’amis. Je suis drôle et il m’aime.

Pour la peine, pour effacer sa dette envers c’est pas le bon moment de faire une blague sur les créanciers, j’imagine ? bosse ton oral mes sous-vêtements et ma personne qu’il n’a pas respecté, je lui ordonne d’enfiler mes sous-vêtements à son tour. Et là, de suite, pour une raison que j’ignore, il n’est plus conquis. « Ahahah. Non. » Il me dit beaucoup non, Simon, aujourd’hui. « Je crois que notre couple ne marche plus, Hartie.... » Non mais, voilà. Je savais que ce jour arriverait… Nous arrivons à notre fin ! HORREUR, MALHEUR, SALSA DU DÉMON ! « Je sais que je me sens femme aujourd’hui, mais pas assez pour porter tes sous-vêtements. » Si vous vous demandez, oui, cet homme quoi que, non, aujourd’hui femme me fatigue. Mais il me fait aussi beaucoup trop rire pour que je puisse lui en vouloir très longtemps. Alors qu'il ignore ma magnifique menace de sa semaine sur le canapé, je ne pas m’empêcher de rire et voilà, j’imagine que l’histoire des sous-vêtements va s’arrêter là. Je pourrais toujours me venger sur ses copains, eux aussi coupable… Je suis presque sûre d’effrayer un tantinet Boris. A REFLECHIR. Et voilà que, encore une fois, Simon décide d’être une Youtubeuse mode en devenir et qu’il me colle mon soutien-gorge sur la poitrine. Urh. La douceur. « Parce que tu ne le mérites pas. » Je l’ai déjà dit, mais c’est comme ça, c’est la vie, c’est injuste, je n’y peux rien. Je lui souris de toutes mes dents, toute innocente que je suis. En vrai, je le trouve juste pas très élégant et j’ai très souvent la flemme de mettre de la lingerie qui s’accorde.

Sinooooon ! « Sinoooon ! J’étais très sérieux quand j’disais qu’on devrait adopter un chat. Je pense qu’il est temps de passer un cap dans notre relation, Elsa. J’étais prêt à te proposer d’avoir des enfants, mais je pense qu’un chat implique un peu moins de responsabilités. » Je hausse légèrement les sourcils, plus surprise que choquée. De tous les moments de notre quotidien, il choisit celui-là pour parler d’un sujet plutôt sérieux ? C’est… Même pas étrange, en fait. C’est Simon. « Qu’en penses-tu ma douce ? » Je pose mes mains sur ses bras musclés, woot woot et le regarde silencieusement. Non, mais… Ouais, okay. Ce n’est pas que je n’étais pas prête, mais pas trop quand même. Et je ne sais pas si je dois penser sérieusement à la chose ou si c’est un autre de ses stratagèmes pour me faire oublier la lessive et le scandale sous-vêtements. Il voulait adopter une carotte, quand même. « Pour de vrai ? » Pour de vrai, j’en ai fichtrement aucune idée. J’aime bien les animaux, mais je ne me suis jamais remise de la mort de Robert, le vieux chien, quand j’étais petite. Et puis, après, j’avais mes frères pour me distraire alors bon. Et n’ai jamais ressenti le besoin d’adopter. Simon, de tout évidence, si. Quant aux enfants… Wow. « Euh, okay ? » Boom bb, I’m speechless. « Mais en vrai, je préfère les chiens. » Et les enfants ? « Et t’es trop jeune pour être prêt pour être père. Si tu procréés maintenant, ils vont te bouffer. T’es pas prêt. » Oui, les enfants sont des petits zombies cannibales et non, il n’est pas prêt ! Surtout moi, en fait, uhuh. On va se contenter d’un petit chien, ouais, okay merci. « Bon, en fait, j’pense qu’on peut juste adopter une carotte. Grand, GRAND moment dans notre relation, on en reparlera dans 20 ans. » Petit sourire avant de m’échapper de ses bras et de filer étendre le linge dans le salon. Cette discussion là aussi, elle est finit. On en reparlera dans 30 ans, quand je ne serais plus capable de procréer et que je serais prête à adopter un chat pour finir nos vieux jours.



MES RECHERCHES :
+ malfoy squad (crabbe & goyle)
+ sense8 (capheus, daniela, rajan, felix, whispers)
+ apocalypse now
+ les sentiments (we're still open les gars !)
+ DC universe
 
Revenir en haut Aller en bas
 
 
(simon & elsa) It could be worse.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Simon Wolowitz
» Simon Gagné va se faire soigner à Buffalo
» Simon BOLIVAR
» Simon Gagne signe en Caroline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: