Partagez | 
 
 
 

 Le pouvoir d'un parabatai [Moriarty]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
.ASHES
Féminin MESSAGES : 921
INSCRIPTION : 11/03/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Aquitaine
CRÉDITS : little liars

UNIVERS FÉTICHE : séries/films, du réel, du post apo, du drame, faites moi rêver **
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Donut


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Notre contexte se déroule post saison 2. La catastrophe a été évité de justesse, et Valentin n'aura pas triompher du monde nocturne. Mais ce n'est pas pour cela que nos chasseurs vivent dans le meilleur des mondes, depuis. Jace, est dans une lutte perpétuelle contre lui-même, et contre ses démons, qui l'entraine vers le fond. Et pour Alec, c'est une nuit sans lune, depuis que sa relation avec Magnus c'est terminé sans cérémonie. Il va falloir que nos deux parabatai se montre solide, et rude, pour traverser ces nouvelles péripétie. Et surtout, il va falloir qu'ils se serrent à nouveau les coudes.

Contexte provenant de cette recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
.ASHES
Féminin MESSAGES : 921
INSCRIPTION : 11/03/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Aquitaine
CRÉDITS : little liars

UNIVERS FÉTICHE : séries/films, du réel, du post apo, du drame, faites moi rêver **
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Donut



Jace Herondale
J'ai 21 ans ans et je ne vis pas, je survis. Dans la vie, je suis un chasseur de créature obscure et je m'en sors pas bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien, mais c'est sans doute mieux ainsi.

 


Dominic Sherwood - miles rêves
Son cœur palpite, à peine réveiller d'un cauchemar qui ne cesse de l'accabler depuis des jours. Et encore, des jours, c'était maigre. C'était loin d'être le premier cauchemar dans sa vie. Mais ça n'avait jamais été aussi réel, aussi lourd, aussi répétitif. Et aussi dur à encaisser. Parce que Clary, c'était encore vague, encore confus, leur relation. Mais pour rien au monde, il aurait souhaité lui faire du mal. Alors la tuer. Cette impression d'être manipuler, c'était ce qui dérangé le chasseur. Parce qu'il avait toujours été libre. C'était l'essence même de celui qu'il était. Il s'était cherché, longtemps, mais il s'était toujours considéré comme un homme libre, capable de faire ses propres choix, prendre ses propres décisions. Et là.. il n'était plus maitre de lui, comme si ces cauchemars à répétition, essayait de lui transmettre un message. Il ne contrôlait plus rien. Et pour cette raison, il était dans l'obligation de rester loin des siens. Parce que c'était là, l'unique moyen de les protéger. Ce n'était pas comme s'il possédait une ribambelle de choix. Il ne comprenait pas ce qui se passait. Ca le dépassait. Mais s'il était certain d'une chose, c'est que l'acte de Clary, n'était pas neutre, dans cette histoire. Ramener un être d'entre les morts, c'était pas sans conséquence. Et en outre, c'était lui, qui avait été ramené à la vie. Et depuis, il avait cette impression désagréable, que le mal s'acharnait à lui coller à la peau, peu importe ce qu'il pouvait faire.

Incapable de se rendormir, il avait pris la direction de la porte. Il fallait qu'il bouge, qu'il s'occupe. Pas qu'il reste dans son lit. De toute façon, il était bien incapable de se rendormir, pas avec ces images affreuses en tête. Se rendormir, ça aurait été mieux replonger. Il se voyait assez tuer Clary, sans en plus forcer le destin. Il doit bien faire une bonne dizaine de fois le tour de l'institut, avant de se décider à rejoindre le toit. C'était son refuge à lui. Avec Alec, lorsqu'il était plus jeune. C'était un peu leur moyen de laisser entendre qu'ils en avaient lourd sur le cœur, mais qu'il ne savait pas de quelle manière l'exprimer. Et avec un peu de surprise - parce que Jace n'oublie pas qu'il s'est réveiller au beau milieu de la nuit - il tombe sur Alec. Il n'a aucun moyen de voir son visage. N'a que la possibilité d'observer son dos, alors qu'une vue imprenable sur la ville s'élève sous leur yeux. Jace se rapproche, en silence. Il sait que son parabatai à forcement distinguer sa présence, mais rien. Il ne prend pas la parole, ne se retourne même pas. "Alec ? Qu'est-ce que tu fais là, à cette heure ?" Toujours aucun réaction. Jace prend la décision de s'avancer, et de s'appuyer à ces côtés, contre la rambarde. Comme le silence pèse toujours autour d'eux, et qu'il a le cœur lourd, Jace, il décide de reprendre : "Alec.. Il faut que je te parle de quelque chose.. Tu sais, l'autre jour quand Clary a.." Et il s'arrête net, Jace, quand il entend Alec renifler. Ils s'étaient un peu éloigné, ces derniers temps, certes, mais Jace n'était pas cruel au point de parler de ses états d'âmes, alors que son frère n'allait pas bien. Il pose sa main sur son épaule, et pousse Alec à se tourner vers lui. "Ca va pas ? C'est Izzy ? Magnus ?" Il essaie de comprendre, comme il peut. Il n'a jamais été très doué pour ça. Pour comprendre les autres, pour les écouter, et les rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Canis Major
MESSAGES : 1388
INSCRIPTION : 21/11/2017
ÂGE : 25
CRÉDITS : tumblr (av.) AILAHOZ (profil)

UNIVERS FÉTICHE : Harry Potter et les séries en général <3
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1683-m-hp-love-never-dies http://www.letempsdunrp.com/t1594-moriarty-adventure-of-a-lifetime#26362 http://www.letempsdunrp.com/t1635-moriarty-can-you-paint-with-all-the-colors-of-the-wind#27121
Licorne



Alexander Lightwood
J'ai 23 ans ans et je vis, au jour le jour. Dans la vie, je suis un shadowhunter et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraichement célibataire et je le vis plutôt très mal.

 


Matthew Daddario - fressia
Alexander a longtemps cherché à être le fils parfait. Pendant de longues années, il fait tout son possible pour ne décevoir personne, il a même accepté d’étouffer sa vraie nature pour ne froisser personne. Ça a très bien fonctionné pendant longtemps. Il s’en est très bien sorti jusqu’à ce qu’il fasse la rencontre du grand sorcier de Brooklyn, Magnus Bane. On peut dire qu’il a bouleversé sa vie. Totalement. Dès l’instant où son regard à croisé celui du Lightwood les dés étaient jetés. Il a cherché à l’éviter, à ne pas croiser sa route, mais de toute évidence le sorcier a essayé de faire l’inverse. Résultat des courses, il s’est retrouvé pris au piège par le charme du sorcier. Alexander a accepté d’ouvrir son coeur à Magnus. Il s’était toujours refusé à aimer et encore moins un homme, même si son myocarde ne cessait de s’emballer à l’approche de son meilleur ami. L’homosexualité n’est pas très bien vu chez les chasseurs d’ombres et il s’était convaincu qu’il n’était pas gay. Pourtant, il est tombé amoureux de son meilleur ami, de son parabataï. Puis de Magnus. Derrière ses  airs de parfait chasseur d'ombres, il n'a pas pu cacher cette déviance. Magnus lui a pourtant appris qu'il n'y avait pas de mal à ressentir ce qu'il pouvait ressentir. Il a fini par y croire et maintenant il est seul.

Il n'arrive pas à dormir. Il a beau fermer les yeux, le sommeil ne veut pas de lui - comme beaucoup d'autres il semblerait - alors il décide de quitter sa chambre pour prendre l'air. Il a besoin d'une grande bouffée d'oxygène. Les couloirs sont déserts à cette heure-là et il se dit que c'est certainement mieux comme ça. Il n'a pas envie de croiser qui que ce soit et devoir lui expliquer pourquoi il est toujours debout à une heure aussi tardive. Ses pas le mènent tout naturellement sur le toit. Endroit familier où il se réfugiait souvent avec Jace quand ils en avaient marre des leçons de Hodge ou qu'ils voulaient éviter de se faire disputer par Maryse. C'est aussi là que vous vous cachiez quand vous aviez besoin de prendre du recul et dire aux autres que vous ne pouviez plus en encaisser d'avantage. C'est un peu le cas aujourd'hui. Alexander a l'impression d'être arrivé au bout de ses resources. Appuyé contre la rambarde du toit, il observe New-York vivre en-dessous de lui. Ça a quelque chose de rassurant de voir que même après tout ce qui s'est passé, les mundanes continuent de vivre leur vie comme si de rien était. Il ne se rend même pas compte que ses joues sont mouillées. Il ne pleure pas facilement, Alec, mais là il faut croire qu'il a besoin de vider les vannes. Après un moment, il sent la présence de Jace dans son dos, mais il ne se sent pas de bouger. Il se dit que peut-être s'il reste là, il finira par partir. C'est bien mal le connaître puisqu'à peine cette idée lui a traversé l'esprit qu'il entend son prénom. Il veut savoir ce qu'il fait là. Il pourrait lui retourner la question.

Le blond veut lui parler de quelque chose. Dans d'autres circonstances, il aurait sauté sur l'occasion de connaître le secret qui ronge son meilleur ami, mais cette fois-ci, il ne sait pas s'il a le courage de supporter une tuile supplémentaire. Il peut sentir le contact rassurant de la main de Jace sur son épaule et il se décide enfin à tourner la tête vers le visage angélique de son parabataï. Il veut se reprendre. Il a horreur de pleurer devant quelqu’un, même son meilleur ami. « Tout va bien… je suppose que tout est rentré dans l’ordre. » il se dit que c’est certainement ce qu’il fallait. En tant que directeur d’institut, sortir avec une créature obscure ce n’est peut-être pas ce qu’il y a de mieux pour son image. Il doit y penser aussi. Ses yeux détaillent Jace un instant. « Et toi, qu’est-ce que tu fais là en pleine nuit ? » il ne se souvient pas l’avoir mit sur une mission et il n’a pas l’air d’être habillé pour sortir. C’est donc que Hace aussi à quelque chose à évacuer ici.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
.ASHES
Féminin MESSAGES : 921
INSCRIPTION : 11/03/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Aquitaine
CRÉDITS : little liars

UNIVERS FÉTICHE : séries/films, du réel, du post apo, du drame, faites moi rêver **
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Donut



Jace Herondale
J'ai 21 ans ans et je ne vis pas, je survis. Dans la vie, je suis un chasseur de créature obscure et je m'en sors pas bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien, mais c'est sans doute mieux ainsi.

 


Dominic Sherwood - miles rêves
Son choix, de rejoindre l'étage supérieur, c’était pour trouver le calme. Jace, il s’était pas attendu à croiser Alec. Mais d’une certaine manière, c’était un peu leur refuge. Ça l'avait été de nombreuses années. Ils s’étaient certes, un peu éloigné. Et Jace s’en sentait coupable. S’il ne s'était pas lancé dans des histoires insensées avec Clary, s’il ne l’avait pas accueilli à cœur ouvert y’a un certain temps, peut être qu'ils n’en seraient pas là, aujourd’hui. Ils s'étaient éloignés peu à peu de son parabatai. Et à chaque fois qu’il s’en rendait compte, ça m'était ses nerfs en boule. De nombreuses années, Alec avait été l’unique personne sur qui Jace pouvait compter. Le reste des Lightwood aussi, mais c’était pas pareil. Y'avait pas ce lien. Alec, c’était son parabatai. Il l'avait délaissé. Mais il s'en voulait. C’était pas juste son parabatai. C’était son meilleur ami. Son frère. Sa vie. Il mourait, Jace aussi. C’était comme ça. Ils se l'étaient promis. Et même pour ses problèmes, pour toutes les complications des derniers jours.. même pour ça, il n’avait pas le droit de délaisser son parabatai. Il devait être là pour lui. Il fini par se retourner vers lui. Et ça le choc Jace, de voir les joues rouges de son frère, les larmes qui brillent dans son regard. Il s’en fiche que Alec cherche à cacher sa peine. Toujours là, l’un pour l’autre, ils ont jamais eu ce genre de situation. Celui d’une peine de cœur. Donc Jace, il tâtonne un peu. Mais il n'abandonnera pas son ami. Et lui n'a pas besoin de se cacher de lui. Jamais. Et le blond, dans un manque de mots rassurants et cohérents, il se contente de venir le prendre dans ses bras. De le serrer contre lui. Et avoir son frère contre lui, ça lui fait du bien à lui aussi. C’est ça, la beauté de leur lien. « Ça ira, ça s'arrangera » Il s'est pas ce qui s'arrangera. Il n’est pas sur d’avoir compris toute l’étendu de son malheur. Ça concerne Magnus, ça, ca lui semble être une évidence. Mais pourquoi ? Jace était un peu paumé. Il était pas très doué en amour. Il comprenait déjà pas sa propre histoire d’amour avec Clary alors celle des autres. « Tu devrais lui parler. Magnus est compréhensif. Dis lui ce que tu as sur le cœur. » Jace, il n’a pas envie de voir son meilleur ami malheureux. Alors malgré incompréhension, il cherche à trouver une solution pour lui. Si bien qu’il en oublie presque sa question. « Mh, j’ai fais un mauvais rêve. J’avais besoin d'air. » Il préfère se taire sur ses doutes. Sur Clary. Pour une fois, il arrête de penser à lui, qu’à sa gueule. Il est temps que le bonheur de son parabatai passe en premier. Il ne l'a pas lâché, toujours mains sur ses épaules, pour le maintenir à bonne distance de lui. « Te laisse pas abattre. C’est qu’une mauvaise passe. » Il se rend compte, en fin de compte sur son parabatai à une lourde pression sur les épaules. Pression que Jace lui a délégué sans un regard en arrière. Sans la moindre aide. Juste parce que son parabatai est plus apte à gérer que lui. Mais il aurait dû être là pour l’aider. « Tu l’aimes  n'est-ce pas ? » Il s’est que son parabatai est quelqu’un de sérieux. Et qu’il se passe quelque chose avec Magnus. Alors il lui pose cette question avec l’espoir son parabatai est une révélation.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Canis Major
MESSAGES : 1388
INSCRIPTION : 21/11/2017
ÂGE : 25
CRÉDITS : tumblr (av.) AILAHOZ (profil)

UNIVERS FÉTICHE : Harry Potter et les séries en général <3
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1683-m-hp-love-never-dies http://www.letempsdunrp.com/t1594-moriarty-adventure-of-a-lifetime#26362 http://www.letempsdunrp.com/t1635-moriarty-can-you-paint-with-all-the-colors-of-the-wind#27121
Licorne



Alexander Lightwood
J'ai 22 ans ans et je vis, au jour le jour. Dans la vie, je suis un shadowhunter et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraichement célibataire et je le vis plutôt très mal.

 


Matthew Daddario - fressia
Il voulait être seul, mais ça se saurait si on avait toujours ce que l'on voulait dans la vie. C'est Jace qui vient troubler sa solitude. Son parabataï. Il ne sait plus vraiment s'il peut continuer de l'appeler comme ça. Bien sûr, il a toujours cette rune sur la peau, celle qui le lie à lui et il serait toujours prêt à mourir pour lui. Seulement, avec les événements récents, les deux frères d'armes se sont séparés et il a l'impression que Jace lui cache beaucoup de choses. Peut-être que le temps où ils partageaient tout est bel et bien révolu. Peut-être qu'il doit simplement se faire à cette vérité implacable. Il n'est pas encore prêt pour ça. Il n'est pas encore prêt à tirer un trait sur Jace. Il se peut qu'il ne le soit jamais. Alors quand Jace arrive, il fait mine de ne pas l'avoir entendu, espérant secrétement qu'il fasse demi-tour. C'est mal connaître le Morgenstern, Wayland Herondale - c'est qu'il n'est plus sûr du nom qu'il doit lui donner après tout ça - le blond s'approche et lui adresse la parole. Il ne peut plus faire comme s'il ne l'avait pas vu et bientôt, Jace peut voir toute la peine qu'Alec porte sur ses épaules. Il ne cherche pas à l'en empêcher, même si au fond Jace aurait pu la ressentir sans le regarder s'il portait un peu d'importance au lien qui les uni encore.

Son coeur s'emmêle les pinceaux quand le blond l'attire contre lui pour le prendre dans ses bras. Tentative muette de l'aider à se sentir mieux. Reconnaissant, Alexander le sert à son tour. La présence de Jace a toujours eu quelque chose de rassurant pour l'aîné des Lightwood. Il se sent entier quand il est dans les parages. C'est une sensation étrange, sur laquelle il aurait du mal à mettre des mots, mais heureusement il n'a pas besoin de parler, là tout de suite. Il ne sait pas vraiment combien de temps à durer cette étreinte, mais il en profité de chaque seconde, laissant ses narines s'enivrer de l'odeur caractéristique de Jace. Une odeur de savon et de soleil. Même en pleine nuit, alors que la lune brille, il arrive encore à sentir cette odeur bien particulière qui lui est propre. Un sourire triste accroche ses lèvres alors qu'il lui dit que tout s'arrangera. Il aimerait le croire, de tout son coeur, mais il sait que ce n'est pas vrai. Beaucoup trop de choses ont changé pour que tout puisse s'arranger. Il y aura forcément des bouleversements, même s'il ne sait pas encore lesquels. Son coeur se sert à l'évocation du grand sorcier de Brooklyn. La douleur est encore trop présente dans son palpitant. Il n'arrive pas encore à réaliser. « Je crains que les mots ne suffisent plus cette fois-ci. » peut-être qu'au fond, il avait raison quand il pensait que leurs différences finiraient par être un obstacle entre eux. Ça a beau être douloureux, il doit bien se faire à cette évidence. Ça ne fonctionnera jamais. Il ferait bien de se faire à cette idée le plus vite possible, s'il ne veut pas se faire souffrir inutilement.

« Tu fais de mauvais rêves, toi ? » il fronce les sourcils en posant les yeux sur le blond en face de lui. Il veut en savoir plus. Jace n'est pas vraiment le genre de personne à se faire submerger par les remords au point d'en avoir des cauchemars, alors si de mauvais rêves l'habitent c'est que quelque chose de louche se cache là-dessous et Alexander a bien l'intention de découvrir ce que c'est. Ses épaules s'affaissent de nouveau, quand le sujet revient à Magnus et lui. Le couteau qui tourne dans la plaie encore ouverte. La question qu'il lui pose le foudroie presque et il fait un pas en arrière, s'éloignant un peu de la présence rassurante de son frère adoptif. L'une de ses mains se glissent dans ses mèches brunes. Est-ce qu'il l'aime ? Certainement. Il doute juste que cela suffise. Un jour, il avait dit à Magnus qu'une relation demandait des efforts pour fonctionner, mais parfois il est peut-être bon de savoir baisser les bras. À quoi bon se battre pour quelque chose qui est perdu d'avance ? « Depuis quand est-ce que ça t'intéresse ? » la question est sortie sans qu'il ne puisse la retenir. Pas que la vie amoureuse d'Alec ait déjà été intéressante. Avant Magnus, il n'avait ressenti de l'intérêt que pour une seule personne et elle se trouvait devant lui. Seulement, Jace ne s'en est jamais rendu compte et Alec a gardé ça pour lui. Renfermant en lui-même tout les sentiments que lui inspirent le visage d'ange de son parabataï. Et maintenant, le voilà qu'il l'interroge sur sa vie sentimentale. On aura tout vu. « Je ne sais pas si j'ai vraiment envie de parler de Magnus avec toi » il est sincère. Il n'a jamais cherché à mentir à Jace. « Dis-moi plutôt pourquoi est-ce que tu n'arrives pas à dormir » il repart à la pêche aux informations. Il veut pouvoir aider son meilleur ami.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
.ASHES
Féminin MESSAGES : 921
INSCRIPTION : 11/03/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Aquitaine
CRÉDITS : little liars

UNIVERS FÉTICHE : séries/films, du réel, du post apo, du drame, faites moi rêver **
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Donut



Jace Herondale
J'ai 21 ans ans et je ne vis pas, je survis. Dans la vie, je suis un chasseur de créature obscure et je m'en sors pas bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien, mais c'est sans doute mieux ainsi.

 


Dominic Sherwood - miles rêves
Cette soudaine dispute entre Magnus et Alec, ça l’interpelle, Jace. Au fond, ça réveille quelque chose. Mais impossible d’avoir une idée claire. Quand son parabatai s’était tourné vers Magnus, qu’il s'était trouvé un second amour, envers lui, Jace s’était vu rassuré. Le bonheur de son parabatai n’avait pas d’égale. C’était l’unique chose qui l’importait. Et bien qu’ils avaient parfois traversé quelques moments à froid, leur couple en était toujours ressorti plus solide. Alors que Alec en vienne à remettre en question leur avenir commun.. C’était étrange. Et comme Jace n’était pas très bon à ce niveau là, il n’avait guère plus à lui offrir qu’une accolade réconfortante. Accolade qui lui procure une certaine satisfaction, à lui aussi. C’est qu’au milieu de sa tourmente, il regrette de pas pouvoir partager d'avantage de temps avec son frère. C’est peut être l’occasion, ce soir, à travers leurs maux partagés. Sans compter que le malheur de son frère, pouvait faire son bonheur. A elle. A Lilith. Une nouvelle distance s’égraine entre eux. Jace, fidèle à lui-même, n’essaie pas d’arranger les choses, d’avoir un pas bienvenu envers son frère. C’est un con. A ouvrir la bouche, il ne fera que blesser d'avantage Alec. « Sois pas aussi pessimiste. » C’était l’hôpital, qui se moquait de la charité, mais Jace était pas capable de mieux. Déjà, il était toujours là, pour son parabatai. Il n’avait pas pris la fuite, à la vue de ses larmes. Ce qu’il aurait fais avec toute autre personne. Jace fuyait les mauvais côtés de la vie.

« Parfois. » C’était même de plus en plus régulier ses derniers temps. Mais il n’avait pas envie que cette discussion  tourne autour de lui. Pas encore une fois. C’était sa chance. Cette rupture – dispute – entre Magnus et Alec, lui offrait une occasion hors du commun. « Ça n’a pas une grande importance. » Parce que ça concernait Clary aussi. Et qu’il n’avait pas envie de parler d’elle. Son image était douloureuse. Trop. Se voir tuer la rousse, jour après jour, ça brisait celui qu’il était. Et il n’avait qu'une solution pour que ça s’arrête. Un soupire s’échappe. C’est son parabatai. Sa moitié. Mais il n’a pas d’autre choix. Faut pas qu’il se laisse distraire par ses émotions. Son frère hésite pas à planter le couteau. Même si c’est sans doute mériter. Il n’a pas toujours été très tendre lorsqu’il a fallu écouté les ressentis de son frère. Il regrette aujourd’hui. « J’ai été stupide. J’ai pas toujours fais les bons choix. Je le reconnais Alec. Mais ne prétend pas que ce que tu ressens ne m’intéresse pas. » C’était pour ça, qu’ils étaient parabatai. Toujours là, l’un pour l’autre. A l’époque Jace n’avait juste pas été capable d’encaisser que son frère puisse éprouver des sentiments plus forts, à son encontre. C’est qu’il n’était pas d’une grande ouverture d’esprit, le blond. Et quand dehors des femmes… nouveau soupire et il se laisse glisser contre le mur, pour venir s’asseoir sur le sol trempe. Mais il se fiche un peu de sa tenue. « Je reconnais que j’ai mal agis quand j’ai compris ce que tu ressentais pour moi. Je suis désolé, Alec, d’accord ? J’étais pas prêt à ça.. Je me suis rendu compte de rien, peut-être parce que j’étais d'avantage centré sur moi à l’époque. Je me fichais du monde entier. Si tu savais combien je regrette de pas avoir compris plus tôt.. » Mettre le trouble dans sa tête, c’est son unique moyen d’arriver à ses fins. Parce que l’équipe sera moins compétente si elle se déchire de l’intérieur. Alors fallait qu’il tape là où ça faisait mal quand il en avait l’occasion. « T’as toujours été celui de nous deux qu’était le plus censé. C’est ce que j’aime chez toi. » Il sourit à cette idée. Ça l'a sorti de la merde plus d’une fois. Encore un soupire. Il ne lâchera pas l’affaire sur  la propre raison de sa venue. Alors Jace se résigne. « Je me vois toujours faire ça. Lui faire du mal. A chaque fois que je ferme les yeux, elle apparaît. Ça commence toujours bien, mais ça fini toujours pareil. Avec du sang. Le sien. » Paupières closes face à la douleur que de tel propos évoque en lui, il se confie à son parabatai. Aucun nom n'est précisé mais il n’a pas besoin. Il sait qu’Alec comprendra que Clary est au centre de ce songe. « Ça me hante. Je veux plus voir ça. Quitte à ne plus jamais dormir. » Il s’efforce de chasser les images désagréables. De chasser les larmes qui viennent piquer ses yeux. « Des fois j’ai l'impression que je deviens dingue, Alec. » Il se confie avec l’espoir que son parabatai ne se doute de rien. « Je suis un danger. Pour l’institut. Pour Clary.  Pour Izzy. Pour toi. Surtout pour toi. » En tant que parabatai c’est lui qui risquait gros dans cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Canis Major
MESSAGES : 1388
INSCRIPTION : 21/11/2017
ÂGE : 25
CRÉDITS : tumblr (av.) AILAHOZ (profil)

UNIVERS FÉTICHE : Harry Potter et les séries en général <3
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1683-m-hp-love-never-dies http://www.letempsdunrp.com/t1594-moriarty-adventure-of-a-lifetime#26362 http://www.letempsdunrp.com/t1635-moriarty-can-you-paint-with-all-the-colors-of-the-wind#27121
Licorne



Alexander Lightwood
J'ai 22 ans ans et je vis, au jour le jour. Dans la vie, je suis un shadowhunter et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis fraichement célibataire et je le vis plutôt très mal.

 


Matthew Daddario - fressia
Alexander n’est pas au mieux de sa forme. C’est le moins que l’on puisse dire. Sa relation avec Magnus n’est plus ce qu’elle était et il craint même qu’elle touche à sa fin. Quant à son parabataï, il sent bien que quelque chose cloche, mais il n’est pas capable de mettre le doigt dessus et quand il en parle aux autres, on lui fait croire qu’il se fait des films. Pourtant, il le sait lui que son instinct ne lui joue jamais de mauvais tour. Il est plutôt surpris de voir Jace débarquer sur le toit, à une heure aussi tardive. Il pensait pouvoir être tranquille ici, mais il n’a pas été le seul à avoir cette idée, de toute évidence. Il veut savoir pourquoi le Lightwood tire cette tête et forcément, Alec lui explique un peu les craintes qu’il a envers le sorcier qui partage sa vie. Il arque un sourcil quand Jace lui répond de ne pas être aussi pessimiste. Il ne s’attendait pas à ça, mais il préfère ne pas relever. De toute façon, qu’est-ce qu’il pourrait dire ? C’est vrai qu’il est peut-être un peu pessimiste parfois. Il n’a jamais été très confiant en lui et ça à tendance à jouer sur ses relations personnelles.

De son côté, Jace ne semble pas être décidé à lui expliquer ce qui ne va pas. Depuis quelques temps, Alec a du mal à comprendre son frère de cœur et il trouve ça plutôt déstabilisant. Jusqu’à peu, il suffisait au brun de croiser son regard pour comprendre ce qui se passe dans la tête de son meilleur ami. Seulement, maintenant on dirait qu’il se cache derrière un voile. Il ne comprend pas pourquoi. « Tu sais bien que ça a de l’importance pour moi. » tout ce qui touche à Jace a de l’importance pour Alec, ça l’a toujours été. Ses yeux le suivent quand le blond se laisse glisser le long du mur. Il semble fatigué. Il se demande depuis quand est-ce qu’il fait des cauchemars pour avoir l’air aussi fatigué. Il hausse les épaules quand il lui demande de ne pas prétendre que Jace ne s’intéressait pas à ce qu’il pouvait ressentir. « Ces derniers temps, je me le demande. » il est franc, il n’a aucune raison de lui mentir. Depuis l’arrivée de Clary dans leurs vies, plus rien ne semble pareil et le blond en face de lui en est la preuve vivante. Jace se lance dans une sorte d’explication. Le Lightwood se fige quand il comprend de quoi il voulait parler, de quoi il était entrain de parler. Il y avait un accord tacite entre ces deux-là, ne jamais parler des sentiments qu’Alec avait pu avoir pour Jace. Ils ne l’avaient jamais fait jusqu’à maintenant, mais le blond semble avoir envie de briser ce contrat ce soir. En voilà quelque chose de déstabilisant. Il ne sait pas comment réagir. Il n’arrive pas à savoir quoi dire. Il s’est toujours débrouillé pour étouffer ses sentiments, les garder cacher et il a même essayé de les oublier, mais ils sont toujours là quelque part, tapis dans l’ombre. Je suis désolé, en voilà des mots qui ne sortent pas souvent des lèvres de son meilleur ami. Jace ne demande jamais pardon. C’est comme ça. Il ne comprend pas où il veut en venir. Si tu savais comme je regrette de ne pas avoir compris plus tôt, qu’est-ce que ça aurait changé de toute façon ? Il sait très bien que contrairement à lui, Jace n’est pas attiré par les hommes. Il aime bien trop les femmes pour ça. « Ça ne sert à rien de revenir là-dessus, Jace. C’est du passé. » il se sent obligé de le dire. Tout ça, c’est loin maintenant, du moins c’est ce qu’il aimerait croire. Jace est avec Clary où du moins ils continuent de se tourner autour et de son côté, Alec se débat avec sa relation. Ils ont d’autres problèmes que les sentiments d’un adolescent qui est tombé amoureux de son meilleur ami.

Ses sourcils se froncent de nouveau quand Jace reprend la parole. Il ne comprend pas tout de suite de quoi il parle, puis le prénom de Clary s’impose à lui. Bien sûr. Il s'agit toujours d’elle. Depuis qu’elle a fait irruption dans leur monde, c’est toujours elle le centre du monde, surtout pour Jace. Ça l’a rendu malade, au début, Alexander. Ça l’a enragé même que son parabataï soit prêt à tout sacrifier pour cette fille qu’il connaissait à peine, il n’avait d’yeux que pour lui. Jamais il ne l’avait regardé comme ça. Puis, il a fini par se faire à l’idée. A quoi bon lutter de toute façon ? A son tour, il se laisse glisser aux côtés du blondinet. De toute évidence, Jace a besoin d’être rassurer. Ca arrive même aux meilleurs. « Ne dis pas n’importe quoi, t’es juste un peu chamboulé par tout ce qui s’est passé ces derniers temps. » et il s’en est passé des choses « Tu devrais peut-être passer à l’infirmerie pour une potion de sommeil, ça t’assommera suffisamment pour t’empêcher de rêver, mais tu as besoin de te reposer. » sans réfléchir, sa main vient se poser sur le genoux de son meilleur ami, dans un geste qui se veut réconfortant. « Tu n’as jamais été un danger pour qui que ce soit ici et surtout pas pour moi. Tu es mon parabatai, Jace, mon frère. Peu importe ce que tu vois dans tes rêves, ce n’est pas la réalité. »
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
.ASHES
Féminin MESSAGES : 921
INSCRIPTION : 11/03/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Aquitaine
CRÉDITS : little liars

UNIVERS FÉTICHE : séries/films, du réel, du post apo, du drame, faites moi rêver **
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Donut



Jace Herondale
J'ai 21 ans ans et je ne vis pas, je survis. Dans la vie, je suis un chasseur de créature obscure et je m'en sors pas bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt pas bien, mais c'est sans doute mieux ainsi.

 


Dominic Sherwood - miles rêves
Jace prend conscience, qu'à travers ces erreurs, c'est son ami, son parabatai qui en souffre. Le blond, prend aussi conscience, que malgré ça, son meilleur ami n'a pas l'air de vouloir l'abandonner. Ca réveille quelque chose, au fond de lui. Ce lien unique qu'il partageait avec son parabatai, fût un temps. Quand la rousse qui envahi toutes ces pensées n'étaient pas encore parmi eux. Alec était alors sa bouée de sauvetage. Et dès lors que Clary était apparu, Jace s'était empressé de relégué son meilleur ami au second plan. Une réaction pas très clean. Alors que l'évidence était là. Ce lien qu'il possédait, avec lui, n'existerait jamais avec la rousse. Jace c'était fourvoyé. Le regard du blond trouve celui de son parabatai. « J'ai merdé, pas vrai ? » Il affiche un sourire ironique, comme s'il se fichait de lui-même. Secoue la tête, et détourne le regard. Il était loin d'être à la hauteur de celui qu'il considérait comme son frère. Y'avait cette douleur au fond de son cœur, qui était bien loin de ces agissements, lorsque Lilith prenait à nouveau possession de sa tête. Une expérience qui l'mène à devenir une toute autre personne. Plus froide, et distante qu'il n'a jamais su l'être. Et le véritable Jace, qui se taire au fond de ce corps, s'en mord les doigts. Il regrette, de pas être capable d'intervenir. Il regrette, que la personne qu'il est capable de devenir alors, puisse jouer avec les sentiments de son frère. « Le passé nous rattrape toujours. Je suis bien placé pour le savoir, Alec. » Il penche la tête en arrière, lève le regard vers le ciel, contemple les étoiles. C'était pas ce genre de discussion qu'il s'attendait à avoir, lorsqu'il était grimpé là, pour s'aérer la tête. De toute façon, il s'attendait à être seul.

Confidence faîtes à demi mots. Se confier sur la rousse, c'est encore compliqué, pour Jace. Encore plus, à son meilleur ami, et après eu une discussion telle quelle. Mais ça l'ronge, Jace, d'être capable de faire du mal à Clary. Depuis cette scène, au lac, depuis la décision de Fairchild, Jace n'est plus l'même. Brute, froid. Dangereux. C'est devenu un danger pour tous ses proches Il ne possède plus assez d'heure de sommeil, pour être raisonnable. Jace redoute même d'être incapable de se battre contre un démon inférieur, dans son état actuel. « Je crois que c'est plus compliqué que ça, Alec. » Il n'évoque pas son retour à la vie. Ce serait impliqué Clary, la mettre en danger. Mettre aussi son parabatai face à une décision compliqué. Un choix entre ses amis, et son rôle de chef. Le blond ne pouvait pas être aussi égoïste. « Tu as peut-être raison » Alec avait toujours été la voix de la sagesse. Là, où Jace était plus du genre à foncer dans le tas. A prendre les devants lorsqu'une décision devait être pris sur un coup de tête. C'était ça, lui. Pas raisonnable, pas réfléchi. Le blond tourne la tête, vers son ami, lorsque celui-ci cherche à le rejoindre. Il ne l'empêche pas de s'installer à ces côtés. Son geste est assez inattendu. Mais Jace trouve une opportunité à travers. Il soupire. Si son parabatai pouvait avoir raison. S'il n'avait pas à s'inquiéter, s'il n'était pas devenu un potentiel danger. Mais c'est bien moindre. Le blond pose sa main sur celle de son frère, avec une légère pression. « J'aimerais que tu puisses avoir raison. » Nouveau soupire. Il pose sa tête sur l'épaule de son parabatai. Il n'a jamais été si vulnérable. Fragile. Si faible. « J'ai blessé Clary, lorsqu'on s'est entraîné. J'ai pas contrôlé ma force. C'était jamais arrivé. Ca aurait pu être n'importe qui. Toi. » Jace déteste ça.. Joue de la pitié. C'est pas lui. Mais c'est comme si sa bouche, ne l'écoutait plus. Comme s'il n'était plus lui. Il n'a plus qu'à observer le spectacle, comme une personne extérieur. « Je ne pourrais pas me pardonner, s'il t'arrivait quelque chose. » Le blond n'avait jamais été très sentimental. Mais Alec restait son parabatai. S'il lui arrivait quelque chose, lui même, en souffrirait. « Promets moi de faire attention, à l'avenir. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
Le pouvoir d'un parabatai [Moriarty]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les magistrats du Parquet, membres du pouvoir exécutif ?
» Les femmes noires au pouvoir ...
» HAITI POURQUI ET POURQUOI LES LUTTES POUR LE POUVOIR ?LES E
» HAITI: HISTOIRE, POUVOIR, CONSTITUTION
» Donnons le pouvoir au plus capable! Se pa lajan, Se Volonté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers fantasy :: Surnaturel-
Sauter vers: