Partagez | 
 
 
 

 Every flower blooms in its time (dark unicorn & Pride&Prejudice)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
pride.prejudice
Féminin MESSAGES : 369
INSCRIPTION : 10/02/2018
ÂGE : 27
RÉGION : Normandie (France), la région de la crème fraîche et du cidre (a)
CRÉDITS : kitamikeita LJ (avatar)

UNIVERS FÉTICHE : City/university only
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1346-aloha-a http://www.letempsdunrp.com/t1352-unity-in-diversity-uc#19961
Pigeon


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
C'est la St-Valentin dans quelques heures et les commandes affluent. Megara est sur le pied de guerre. La jeune femme travaille à mi-temps dans une boutique de fleurs, autant pour remplacer sa mère, malheureusement atteinte d'un cancer, que pour financer ses études d'infirmière.

Jusqu'à temps qu'il passe la porte du magasin. Ils ne doivent avoir que quelques années d'écart et ses passages réguliers attisent de plus en plus la curiosité de Megara. Lui, il commande toujours le même bouquet de roses. Ces fleurs sont-elles pour sa petite-amie ? Pour sa grand-mère malade ? Il est plutôt bel homme et ne laisse pas la fragile Megara indifférente. Et si le moment de briser la glace était venu...

Contexte provenant de cette recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
pride.prejudice
Féminin MESSAGES : 369
INSCRIPTION : 10/02/2018
ÂGE : 27
RÉGION : Normandie (France), la région de la crème fraîche et du cidre (a)
CRÉDITS : kitamikeita LJ (avatar)

UNIVERS FÉTICHE : City/university only
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1346-aloha-a http://www.letempsdunrp.com/t1352-unity-in-diversity-uc#19961
Pigeon



Megara Parsons
J'ai 22 ans et je vis à Boston, Etats-Unis. Dans la vie, je suis étudiante en médecine et je m'en sors correctement en travaillant dans la boutique de fleurs de la famille. Sinon, grâce à ma malchance, je suis une éternelle célibataire, trop timide pour se laisser approcher et j'ai appris à vivre avec.

Américaine + Née et habite à Boston, dans la maison familiale + Étudiante en médecine (infirmière) + Fille unique, fruit de l'amour entre deux commerçants + Remplace régulièrement sa mère, atteinte d'un cancer, dans la boutique de fleurs de la famille + C'est aussi ce qui lui permet, en partie, de financer ses études + Fragile, elle se soucie trop du regard des autres + Son cercle d'amis est plus que restreint + Adore danser, mais le fait plus souvent devant sa glace


Camila Cabello ©️ ahiṃsā


L'odeur des fleurs fraîches lui chatouillait les narines. Megara inséra délicatement un énième lys immaculé dans le bouquet qu'elle était en train de faire naître. Les lys côtoyaient désormais des mini dianthus Tropic butterfly et matricaires. Quelques lisanthus habillaient le bouquet d'une touche de rose supplémentaire. Des bouquets comme celui-ci, elle en avait des dizaines à réaliser avant demain. La St-Valentin. Le rendez-vous incontournable de l'année. L'étudiante fit tourner le bouquet sur lui-même. L'harmonie parfaite. On ne lui avait jamais offert le moindre bouquet. Elle ne pouvait que les admirer, avant de les voir quitter la boutique vers des maisons dans lesquelles ils seraient probablement accueillis avec bonheur.

Heartbeats fast
Colors and promises

Le gestes de Megara se firent plus lents. Elle avait presque envie de fermer les yeux pour profiter de cette musique. Cernée par un parterre de fleurs, elle laissa échapper quelques paroles. Elle se sentait bien ici, dans son élément. A l'abri des regards.
La sonnette du magasin la poussa à soulever ses paupières. Il se tenait dans l'embrasure de la porte, embrassant du regard l'ensemble du magasin. Comme si son choix n'était pas encore arrêté. Megara, elle, savait qu'il allait commander un bouquet de roses rouges. Comme à son habitude. Elle en avait préparé un bon nombre ce matin, en prévision des commandes à venir. Le téléphone n'avait pas arrêté de sonner cette semaine. Alors que certains allaient passer la St-Valentin avec leur moitié, Megara le passerait probablement ici, à laisser aller sur mains sur les fleurs coupées. Il s'avança enfin vers le comptoir et Megara sentit ses mains se crisper légèrement sur le bouquet qu'elle était en train de terminer.

-Bonjour, lança t-elle en affichant un large sourire. Je peux peut-être vous aider ?
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
dark unicorn
Féminin MESSAGES : 89
INSCRIPTION : 12/03/2018
ÂGE : 20
RÉGION : Nord
CRÉDITS : schuylers

UNIVERS FÉTICHE : city/université
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1371-bonsoir-bonsoir?nid=4#20433 http://www.letempsdunrp.com/t1383-rps-de-dark-unicorn#20632 http://www.letempsdunrp.com/t1384-sticky-note-to-self-do-not-forget-to-bring-sticky-notes-justin-russo-in-wizards-of-waverly-place
Tortue



Noah Cooper
J'ai 23 ans et je vis à Boston, Etats-Unis. Dans la vie, je suis étudiant en histoire et je m'en sors plutôt bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis seul depuis toujours et je fais avec, quand on a pas le choix....




Logan Lerman ©️ Lolita Lempicka


Je n'aimais pas la Saint Valentin. Et moi, contrairement à 95% des autres personnes qui n'aiment pas cette "fête", lorsque l'on me demande pourquoi je n'aime pas ce jour de l'année, je réponds la vérité, de manière très sincère: c'est juste que ça me rappelle toutes ces années que j'ai passé seul. J'ai souvent eu envie de demander à des filles de sortir avec moi, j'ai souvent eu le béguin pour des files, sauf que voilà, à chaque fois la fille en question trouve quelque chose à redire ou une excuse pour ne pas se retrouver en tête à tête avec moi. Parfois, je me regarde dans le miroir et je me trouve pathétique. Noah, 23 ans, na jamais embrassé une fille. Noah, 23 ans, n'a jamais eu de rendez-vous galant. Noah, 23 ans, le roi du râteau. Et je peux vous dire que ça fait mal lorsqu'on est comme moi un grand sensible et un éternel amoureux du sentiment amoureux. C'est étrange à dire, non? Mais je sais qu'il y a quelques temps, mon amour pour les fleurs, la littérature et la poésie aurait fait craquer les demoiselles. J'aurais fais fureur au Moyen Age ou a la Renaissance. Je suis peut-être tout simplement pas né à la bonne époque, voilà tout. C'est ce que je me dis pour me remonter le moral.
Un jour, au mois d'octobre dernier, je suis entrée dans cette petite boutique, un fleuriste cosy. Il s'avérais que j'avais envie d'acheter des fleurs à ma mère pour la remercier d'un cadeau qu'elle m'avait fait. C'était un mercredi soir et, quand je rentrais dans le magasin, je la vis, elle était là, derrière le comptoir, en train d’assembler des bouquets aussi magnifiques que l'étincelle qu'il y avait dans ses yeux. C'est ainsi que je me suis retrouvé, chaque mercredi depuis ce jour, à rentrer chez ce fleuriste et à commander un bouquet. Toujours le même bouquet que je ramenais dans mon petit appartement. Si je faisais ça, c'était pour avoir une excuse afin de recroiser le regard de cette jolie brune. Le problème étant que j'ai toujours eu l'habitude qu'on me dise non, je n'ai jamais osé lui dire qu'elle était la raison de ma visite hebdomadaire. Aussi jolie et douce qu'elle, c'était certain: elle avait déjà quelqu'un.

Ce jour-là, c'était un mercredi, et comme toutes les semaines, je venais dépenser l'argent que je n'ai pas dans un bouquet de roses afin de pouvoir apprécier la présence de cette mystérieuse inconnue. Je rentrais dans la boutique et mon coeur battait, il battait plus fort qu'il n'avait jamais battu. J'avais décidé d'adresser la prole à la jolie demoiselle. Sauf que je fus surpris, alors que je m'avançais vers le comptoir, elle me parla d'abord, et je cachais mes mains tremblantes dans mes poches afin de lui répondre, de la manière la plus calme possible. Oh euh... bonjour. Je viens vous commander un hum... Je me pinçais les lèvres avant de reprendre. bouquet de roses rouges. J'essayais alors de sourire comme je pu, il fallait que je lui parle, que je lui dise quelque chose de plus. Il le fallait. Mais la seule chose qui pu se frayer un chemin entre mes lèvres fut: s'il vous plaît.
[/i]


Je recherche un rp sur Les Sorciers de Waverly Place ici



"I believe in you, Oswald" Ed said


(c)Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
pride.prejudice
Féminin MESSAGES : 369
INSCRIPTION : 10/02/2018
ÂGE : 27
RÉGION : Normandie (France), la région de la crème fraîche et du cidre (a)
CRÉDITS : kitamikeita LJ (avatar)

UNIVERS FÉTICHE : City/university only
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1346-aloha-a http://www.letempsdunrp.com/t1352-unity-in-diversity-uc#19961
Pigeon



Megara Parsons
J'ai 22 ans et je vis à Boston, Etats-Unis. Dans la vie, je suis étudiante en médecine et je m'en sors correctement en travaillant dans la boutique de fleurs de la famille. Sinon, grâce à ma malchance, je suis une éternelle célibataire, trop timide pour se laisser approcher et j'ai appris à vivre avec.

Américaine + Née et habite à Boston, dans la maison familiale + Étudiante en médecine (infirmière) + Fille unique, fruit de l'amour entre deux commerçants + Remplace régulièrement sa mère, atteinte d'un cancer, dans la boutique de fleurs de la famille + C'est aussi ce qui lui permet, en partie, de financer ses études + Fragile, elle se soucie trop du regard des autres + Son cercle d'amis est plus que restreint + Adore danser, mais le fait plus souvent devant sa glace


Camila Cabello ©️ ahiṃsā


Alors qu'il s'avançait parmi les compositions florales, Megara sentit son sourire se figer. C'était comme une décharge dans chaque fibre nerveuse. Depuis qu'il avait franchi le seuil de la boutique pour la toute première fois. Depuis qu'elle avait croisé ses yeux océan. Elle osait à peine le regarder, préférant porter ses yeux sur le bouquet qu'elle avait dans les mains. Un message caché dans des couleurs, des formes, des odeurs. Un bouquet signifiait tellement de choses. De la passion à l'état brut. Ses doigts fins le délaissèrent presque avec regret, s'orientant vers la longue lignée de roses rouges qui s'étalait sur tout un pan de la boutique. « Bien sûr » répondit-elle avec une voix voilée. Elle se demandait s'il percevait sa gêne. Même si la rose était le symbole parfait de la Saint-Valentin, Megara passa devant d'autres bouquets. Nutans, oeillets, hypéricums... La nature avait décidé de revêtir ses plus belles couleurs pour cette journée si spéciale. Megara se pencha pour choisir l'un de ses plus beaux bouquets. L'un des plus frais. Celui dont les tiges se dressaient fièrement et dont les pétales exhalaient une combinaison d'odeurs très singulière. A cheval entre le clou de girofle et le musc.

Enroulant un ruban autour du bouquet de roses, elle noua habillement le tissu. Megara avait l'habitude. A défaut de savoir s'y prendre avec son prochain, elle comprenait au moins le langage des fleurs. Comme elle, elles n'attendaient finalement qu'un peu d'attention. Son doigt resta en suspend au moment de préparer la note. Ses passages à lui étaient toujours furtifs, ne durant que quelques minutes. Des minutes qui défaient les lois du temps et s'égrenaient bien trop vite. Megara prit sur elle et se força à croiser son regard, clignant rapidement des yeux dès qu'elle comprit qu'il la regardait déjà. Bien sûr, il devait être pressé de repartir. De poursuivre un quotidien dont Megara ne savait rien. La gorge serrée, elle lança « Vous souhaitez ajouter une carte ? »

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
Every flower blooms in its time (dark unicorn & Pride&Prejudice)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jade - The little flower is lost in this big world
» Like a flower [Daniel]
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Dark Heresy ?
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: