Partagez | 
 
 
 

 On est des vrais canailles, des maudits pirates | Elojs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
.ASHES
Féminin MESSAGES : 927
INSCRIPTION : 11/03/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Aquitaine
CRÉDITS : little liars

UNIVERS FÉTICHE : séries/films, du réel, du post apo, du drame, faites moi rêver **
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Donut


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation

Le contexte se déroule après de nombreuses mésaventures lors de l'intégration de Judy Hoops au commissariat central de Zootopie. Après moultes enquêtes pour découvrir le coupable, Bellwether se retrouve en prison, et toutes les victimes retrouvent leurs habitudes quotidiennes. Responsable de l'arrestation de l'adjointe au maire, au côté de Judy, Nick s'engage à son tour dans la police, devenant le coéquipier de cette première. Alors qu'ils pensaient revenir sur des enquêtes plus banales, voilà qu'ils se retrouvent sans la moindre explication, dans une époque qui n'est pas la leur. Ensemble, ils vont devoir faire face aux pirates grognons, et parfois éméché.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
.ASHES
Féminin MESSAGES : 927
INSCRIPTION : 11/03/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Aquitaine
CRÉDITS : little liars

UNIVERS FÉTICHE : séries/films, du réel, du post apo, du drame, faites moi rêver **
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Donut



Nick Wilde
J'ai 30 ans et je vis à Zootopie. Dans la vie, je suis lieutenant de police et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.




Eddie Redmayne ~~ ARABELLA
« Quoi encore ? » Nick ronchonne. Il s'était posé, pour faire une petite sieste, à peine quelques minutes, et voilà qu'on venait déjà le déranger. Être reconnu comme flic, c'était bien. Ca donnait des avantages que d'autres n'avaient pas. Et puis, Nick devait admettre qu'il ne détestait pas cela, autant qu'il avait pu le croire. C'était même plus agréable que frauder. Mais ça ne laissait pas une grande marge de temps libre. « Ne me dites pas qu'on a déjà une nouvelle enquête ! » Il rouspète toujours, lorsqu'il faut se mettre dans une nouvelle enquête, mais une fois fait, il donne toute sa personne pour arriver au bout. On le bouscule un peu, et son regard papillonne. Une lumière vive l'empêche d'ouvrir les yeux, et il prend sa comme un signe du destin. C'est pas encore l'heure de se réveiller. Prêt à se rendormir, il se retourne sur le côté, constatant une nouvelle fois que les canapés du commissariat sont loin d'être assez douillé. « Hoops, laisse-moi encore une heure » Juste une petite heure, ce n'était pas grand chose. De quoi se reposer, et lui permettre de reprendre toutes ses forces. Mais l'heure demandé tourne vite à son désavantage, et alors qu'il s'apprêtait à compter le nombre de mouton, c'est une vague d'eau qui lui arrive sur la tête, de quoi le réveiller pour de bon, cette fois-ci. Ou Judy était très en colère contre lui, ou l'enquête était urgente. Le voilà qui saute sur ses pieds, et regarde autour de lui, pour trouver l'auteur d'une telle attaque. Mais ce qu'il découvre est loin de ce à quoi il s'attendait. « Dégage de mon bateau, vaut rien » Il se tourne perdu, vers son voisin, qu'il trouve très arriéré dans ses choix vestimentaires. Mais lorsqu'il regarde autour de lui, il découvre que le look de son interlocuteur semble général, ici. « C'est une farce, c'est ça ? Quelqu'un a voulu me faire une mauvaise blague ? » Sous le regard plein de reproche, et franchement en colère du - semble-t-il - pirate, Nick préfère tourner les talons, et sortir du bateau. D'un regard perdu, il navigue autour de lui, à la recherche de quelque chose, ou quelqu'un qu'il reconnaîtrait, persuadé que cela reste une blague de mauvais goût. Mais rien ne lui semble connu. Il a même l'impression d'être revenu des années en arrière, voir des siècles. Une femme, bouffi d'une robe immense, passe prêt de lui, et il lui attrape le bras pour l'arrêter. « Excuse-moi, où sommes-nous ? » Il ne s'encombre pas de vouvoyer cette femme. Ca n'a jamais été dans ses habitudes. Et au lieu d'être récompensé par un nom de ville, ou quelque chose qui s'en approche, c'est une main qui claque contre sa joue, et en colère, la femme s'éloigne en tapant des pieds. Dans un réflexe, il pose sa main sur sa joue rouge, et d'ores et déjà échauffée. S'en était à ne rien comprendre. Et s'il continuait à s'en persuadé, par il n'existait aucune explication logique, il croyait de moins en moins à une blague. Et il aurait eu bien besoin de sa coéquipière pour comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Elojs
Féminin MESSAGES : 1891
INSCRIPTION : 19/09/2017
ÂGE : 24
RÉGION : parsienne .......
CRÉDITS : little liars

UNIVERS FÉTICHE : fantastique (hp, hg, disney), réel, mais ouverte à tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1224-eljos-danser-sous-la-pluie#181 http://www.letempsdunrp.com/t1474-c-est-l-histoire-de-ma-vie http://www.letempsdunrp.com/t1388-dans-mon-monde-a-moi-il-n-y-a-que-des-poneys
simba Hélo



Judy Hopps
J'ai 25 ans et je vis à Zootopie. Dans la vie, je suis lieutenant de police et je m'en sors bien. Sinon je suis célibataire et je m'en fou le monde m'attend pour le sauver des canailles, pas le temps pour autre chose.




ema waston ©️ EILYAM
Le boulot de policière plaît carrément à Judy Hopps, elle en avait rêvé toute sa vie et maintenant que c'était concret -sous entendu qu'elle ne passait plus des heures à mettre des contraventions- c'était encore mieux que dans ses rêves. Une équipe soudée, des missions intéressantes, des avantages pour sa famille, une place dans la ville pour ses frères et soeurs puis surtout un coéquipier de malade. Nick était quelqu'un de drôle, fourbe, rusé et intelligent. Il était toujours prêt à l'aider or là ... elle a clairement besoin d'aide et Nick n'est nul part en vue.

Judy regarde absolument partout autour d'elle, mais rien n'est connu, par panique, elle se jette dans le premier tonneau vide pour se cacher et étudier les choses autour d'elle. Des hommes sales et amochés, des femmes avec de longues robes ainsi que trop de maquillage, des soldats, des enfants à moitié habillés, des bateaux attenants aux quais... ce lieu n'existe absolument pas dans Zootopie, ou alors on lui a menti. Deux voix se rapprochent d'elle, Judy s'enfonce dans son tonneau et tend l'oreille. C'est à cet instant qu'elle se rend compte qu'en plus d'être dans un autre lieu, elle n'est plus une lapine, son ouïe n'est pas aussi bonne, mais cela suffira. Elle inspire et expire doucement pour éviter de crier sa panique, puis se concentre de nouveau sur les conversations.

Dix minutes plus tard, la demoiselle a appris beaucoup de choses, mais sait surtout qu'elle est totalement dans la merde. Soudaine une scène attire son attention et son coeur se réchauffe. Son instinct, terriblement animal, lui indique que c'est lui, mais la prudence est mère de vertu. Elle le suit du regard et, quand elle sort du tonneau, elle s'assure qu'elle n'est pas surveillée, mais tout semble normal de ce côté-là, ses vêtements doivent se fondre dans la masse, elle serait tout de même plus rassurée si elle portait des vêtements des forces de l'ordre. Elle suit le jeune homme encore quelque pas, puis il n'y a pas de doutes, c'est lui. « Nick ! » Bingo, il se retourne au premier appel « OK, c'est moi, on est totalement dans la merde, viens par là. » Elle l'attire dans une ruelle sombre et à l'écart pour lui faire part de ses découvertes. « Ok, ok. J'ai pas trop réussi à comprendre COMMENT on est arrivés là, mais nous sommes à port-Réal d'après les enfants du fond, la vie est plus chère depuis que le Gouverneur a augmenté les impôts d'après les dames en grandes jupes, des pirates auraient été vus pas très loin des côtés d'après les soldats. C'est qu'un début, mais il nous faut en savoir plus, qu'est-ce qu'on fait maintenant ? » Jude aime se renseigner, parler et agir, mais là, elle est perdue !
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
.ASHES
Féminin MESSAGES : 927
INSCRIPTION : 11/03/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Aquitaine
CRÉDITS : little liars

UNIVERS FÉTICHE : séries/films, du réel, du post apo, du drame, faites moi rêver **
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Donut



Nick Wilde
J'ai 30 ans et je vis à Zootopie. Dans la vie, je suis lieutenant de police et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.




Eddie Redmayne ~~ ARABELLA
Rusé comme un renard, en temps normal, cette fois, Nick ne s'était rendu compte de rien. Et s'il n'était pas du genre à s'agacer pour un rien, d'habitude plus détente, aujourd'hui, c'était pas son jour. Qu'on lui fasse une farce, il aurait pu accepté. D'ailleurs, il n'était toujours pas sur que cela n'en fusse pas une. Mais c'était une très mauvaise blague. De très mauvais goût. Et Nick comptait bien se venger à point nommé. Mais le temps n'était pas à penser à une quelconque vengeance. Le tems était à comprendre. Mais qu'on le traite à nouveau comme un vaut rien, comme s'il était revenu plusieurs mois en arrière, ça ne l'aide pas à se concentrer. Aujourd'hui, il est sur les nerfs. Et personne n'a décidé de l'aider. Même pas cette femme, à qui il tente de demander de l'aide. Il n'a rien fais. Pour une fois, il n'a pas tenté de voler une bourse, ou de glisser une main mal-honnête sous sa jupe. Juste une simple question, pour comprendre ce qu'il lui arrive. Mais il semble que même demander des indications quand à la ville, c'est hors de propos. Il se frotte la joue, le regard en soucoupe, incapable d'avoir les idées nettes. Des gifles, il en avait pris, il en avait mérité un certain nombre. Mais celle là, il était certain de n'avoir rien fait. Il continue son chemin. De toute façon, il n'allait pas rester là, au beau milieu du chemin. Une autre femme serait capable de passer dans le coin, et de lui en mettre une autre. Il avance, avec cette désagréable impression d'être suivie. Mais bien sûr, lorsqu'il s'arrête et se retourne, rien. Il reprend son chemin, et cette sensation recommence. Et d'un coup, ses pieds ne touchent plus sol, il se trouve entraîner derrière.. derrière quoi, d'ailleurs ? Ca n'avait pas d'importance. Il entend son prénom, mais la femme qui se trouve être face à lui, lui semble inconnu. Malgré cet air quelque peu familier. Et c'est lorsqu'elle commence à déblatérer, qu'il met un nom sur le visage. « Judy ? » Son regard se transforme une nouvelle fois en une paire de soucoupe ronde, et il ne peut s'empêcher de l'observer de bas en haut, alors qu'il aurait mieux fait de l'écouter. Il ne l'aurait pas reconnu. C'était une certitude. Elle était... comment dire, grave sexy. Et c'était le genre de réflexion qui valait mieux ne pas se faire sur une collègue. « Des pirates ? » C'est la seule chose qu'il relève, dans son long monologue. « Mh, j'imagine que ça s'tient. » Oui, vu les tenues, les femmes, et la manière dont on l'avait éjecté d'un bateau dans lequel il s'était retrouvé il ne savait comment.. « Dis-moi, j'ai dormi combien de temps ? » Il pose la question, parce qu'il est un peu perdu. Il était sûr de ne jamais avoir vu de pirate à zootopie. Alors, soit il avait dormi très longtemps, soit.. il n'avait pas d'explication, à vrai dire. C'était insensé. Les pirates n'existaient plus depuis des lustres. Non ? « On se dégotte une carte, histoire de savoir si ce Port-machin truc est loin de chez nous, on se trouve un bateau, et on s'tire aussi vite qu'on peut ? » C'était l'idée la meilleure qu'il s'imagine. Parce que ça lui foutait la chair de poule, de rester ici.  
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Elojs
Féminin MESSAGES : 1891
INSCRIPTION : 19/09/2017
ÂGE : 24
RÉGION : parsienne .......
CRÉDITS : little liars

UNIVERS FÉTICHE : fantastique (hp, hg, disney), réel, mais ouverte à tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1224-eljos-danser-sous-la-pluie#181 http://www.letempsdunrp.com/t1474-c-est-l-histoire-de-ma-vie http://www.letempsdunrp.com/t1388-dans-mon-monde-a-moi-il-n-y-a-que-des-poneys
simba Hélo



Judy Hopps
J'ai 25 ans et je vis à Zootopie. Dans la vie, je suis lieutenant de police et je m'en sors bien. Sinon je suis célibataire et je m'en fou le monde m'attend pour le sauver des canailles, pas le temps pour autre chose.




ema waston ©️ EILYAM
La jeune femme a l'habitude des situations un peu compliquée où seule la chance semble être la solution pour s'en sortir, mais elle reste calme. Et comme elle se sent -sait!- capable, elle se triture les méninges et pense avant tout à la réussite, cela l'aide à s'apaiser pour se concentrer vers la sortie, plutôt que de rester bloquée et péter un câble. Chose qui signerait vraiment la fin de toute mission, parce qu'un agent qui déconne, c'est foutu.

Quand elle attrape Nick, elle voit bien qu'il ne réagit par directement et la regarde bizarrement, elle met ça sur le compte de l'émotion. Il n'avait pas du comprendre qu'il n'était pas lui-même un renard. Doit-elle le lui faire remarquer ? Il l'aura compris bien assez vite, après tout, il est rusé. Elle se mord la lèvre et se concentre sur ses paroles, mais cela l'angoisse un peu d'avoir perdu ses avantages de lapin, son ouïe surtout. Et s'ils étaient bloqués ici... Elle s'interdit d'aller plus loin sur sa pensée et regarde Nick dans les yeux. C'est son truc à elle, plutôt que de fuir le problème, elle le prend par les cornes. En se forçant à fixer l'autre, elle se sent capable.

« Dormi ? » Elle fronce les sourcils, elle n'a absolument aucun souvenir de comment elle est arrivé là, ni du début. « C'est comme dans un rêve, tu as raison. J'ai l'impression d'être arrivée au milieu de quelque chose. Vas-y frappe moi, voir si je me réveille. » Idée stupide, elle venait de voir Nick se prendre une claque douloureuse, mais elle espère tellement être dans un rêve et pouvoir se réveiller facilement, qu'elle est prête à se prendre une tarte.

L'ancienne lapine tourne en rond. « Une carte, une carte, une carte. » marmonne-t-elle. Elle cherche un endroit où ils pourraient en trouver une, sans avoir à se griller, ni à utiliser la force. « Je vois deux solutions, soit en voler une dans un magasin vu qu'on a pas d'argent... soit en trouver une dans un bateau, genre celui qu'on réquisitionnera. » Judy évite de dire qu'elle se suspecte un mal de mer, ce serait con qu'ils gâchent leur unique espoir de se barrer de là, après tout elle n'a jamais pris le bateau, maaais... Elle désigne du doigt l'étal d'un vendeur à la sauvette, il doit bien en avoir une de carte vu qu'ils se trouvent au niveau d'un port. Et si Nick respecte les lois maintenant à Zootopia, là ils sont dans l'urgence la plus totale.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
.ASHES
Féminin MESSAGES : 927
INSCRIPTION : 11/03/2018
ÂGE : 21
RÉGION : Aquitaine
CRÉDITS : little liars

UNIVERS FÉTICHE : séries/films, du réel, du post apo, du drame, faites moi rêver **
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Donut



Nick Wilde
J'ai 30 ans et je vis à Zootopie. Dans la vie, je suis lieutenant de police et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.




Eddie Redmayne ~~ ARABELLA
C'était à n'en rien comprendre. Nick était là, alors que, quand ses paupières s'étaient avérées lourdes, et qu'il s'était pris à sombrer dans les nymphes de l'oublie, il était au post. A moins d'être un magicien, il n'existait aucun moyen de passer de l'un à l'autre, sans s'en rendre compte, pas vrai ? Putain, cette situation était merdique. Jusqu'au bout. Et Nick, il détestait ça, pas être maitre de la situation. Merde. Fallait qu'il trouve un truc. Une solution, n'importe laquelle. Pas une qui impliquerait une jolie jeune femme. C'était déjà testé, et il n'était pas prêt à reprendre l'une de ces claques majestueuses. Sa joue en souffrait encore. Réfléchi, Nick, réfléchi. Comme Judy. Elle réussi toujours à se sortir de situation foireuse. Alors réfléchi comme elle. D'ailleurs, en parlant de la lapine. Elle pointe son nez. Du moins, pas la lapine. Mais Judy. Ce qui est compliqué à suivre, puisque Judy est la lapine. Mais sous ses yeux, c'est pas une lapine. Mais genre, une bombe. Il s'évite l'humiliation, avec un décrochage de mâchoire, et il encaisse le coup. C'était quoi ce plan. Purée, il n'avait jamais rêvé plus qu'aujourd'hui, de pouvoir se trouver à nouveau au commissariat. Mais à deux, peut-être que ce sera plus simple, pour trouver une solution miracle, à leur situation. Il baisse un regard courroucé vers la femme qu'il ne s'empêche pas de relooker. Faut bien qu'il trouve son compte, dans cette merde. Puis, s'ils s'en sortent, il retrouvera sa coéquipière la lapine, alors autant qu'il en profite. Frapper la Judy qu'il connaissait, c'était dans ses capacités, mais une femme ? Oh, et puis crotte, c'est pas tous les jours que Judy lui fait une telle proposition. Sa main.. attendez, quoi ?? Sa main ? Depuis quand, il avait une main ? Il se regarde, pour prendre enfin conscience que s'en est fini du renard. Et bien ça, pour un choc, c'est un choc. Il se dandine, d'un pied à l'autre. Enfin bref, sa main claque contre la joue de l'ancienne lapine, dans un bruit sourd. Bon dieu. C'était carrément la meilleure expérience de sa vie. « Je crois qu'on rêve pas. Je sais pas quoi, mais y'a un truc louche » Et il commençait à se faire à l'idée. Peut-être qu'ils pouvaient s'attarder un peu ici, non ? Vu le regard de la belle, valait mieux pas qu'il propose l'idée. « Oh, attend ! Peut-être que c'est comme dans ce conte. Tu sais, la belle princesse qu'embrasse la grenouille, pour retrouver son prince » Avec ce large sourire sur le visage, il enchaîne déjà. « Peut-être que si toi et moi.. peut-être qu'on se retrouverait comme avant ? » C'est une supposition. Puis, bon, là, c'est pas la lapine qui est face à lui. Et l'embrasser, elle, il est carrément pour.

Mais voilà qu'il propose une autre idée farfelue, déjà. Pour avoir une chance de s'en sortir, faut qu'ils trouvent une carte. Au moins, ça leur donnera une idée de la distance à parcourir, pour rentrer chez eux. Voler, c'est son truc. Futé comme un renard. Mais merde, c'est plus un renard. Ca risque de compliqué la tâche. Il hausse une épaule, de toute façon, c'est pas comme s'il avait dix miles solutions. Il s'avance, vers l'étalage du marchand proposé par Judy, et après un bref visionnage, il repère déjà les cartes. Il s'approche, ni vu, ni connu. Le marchand semble occupé, c'est un bon point pour lui. Sauf qu'arrivé face à l'étalage, ses pieds s'emmêlent.. Fichu pieds ! Et il se retrouve tête la première dans les cartes, attirant l'intérêt du vendeur. Merde. Pour la discrétion, c'était loupé. « Toutes mes excuses, je vous remets ça en place. » Il ne prend pas garde au regard noir du marchand, qui signifie son arrêt de mort, s'il fou encore le bordel. Et alors qu'il s'agite à remettre de l'ordre, son œil se retrouve attirer par l'une des cartes tombée au sol. Dans sa malchance, le bon dieu lui souriait quand même. Il s'affère à la tâche, et, ni vu, ni connu, donne un coup de pied dans la carte, pour la repousser jusqu'à Judy, restée en arrière. Il s'excuse encore d'un geste de la tête, puis se retire, pour rejoindre Judy, et l'entraîner un peu plus loin, hors de porté du regard du marchand, alors qu'il se frotte le menton qui a subi le choc. « Alors ? T'as trouvé Zootopia ? C'est loin ? » Il croise les doigts pour que la destination ne nécessite pas trente heures de mer.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Elojs
Féminin MESSAGES : 1891
INSCRIPTION : 19/09/2017
ÂGE : 24
RÉGION : parsienne .......
CRÉDITS : little liars

UNIVERS FÉTICHE : fantastique (hp, hg, disney), réel, mais ouverte à tout
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1224-eljos-danser-sous-la-pluie#181 http://www.letempsdunrp.com/t1474-c-est-l-histoire-de-ma-vie http://www.letempsdunrp.com/t1388-dans-mon-monde-a-moi-il-n-y-a-que-des-poneys
simba Hélo



Judy Hopps
J'ai 25 ans et je vis à Zootopie. Dans la vie, je suis lieutenant de police et je m'en sors bien. Sinon je suis célibataire et je m'en fou le monde m'attend pour le sauver des canailles, pas le temps pour autre chose.




ema waston ©️ EILYAM

L'action se passe comme au ralenti, vraiment. Elle voit le regard -un peu étrange- de Nick qui se pose des questions. Elle voit sa main se lever. Elle sent l'air qui prévient de l'attaque, puis ce sont les doigts qui lui touche la joue. Et la brulure mordante après. Mais quelle idée pourrie elle a eu. Sa joue est en feu. Certes, elle en fait un tout petit peu trop, il n'a pas tapé si fort, mais tout de même. Se prendre une claque est humiliant. « Ouille. » geint-elle pour l'histoire quand même. Qu'il recommence pas. « Echec. » conclue-t-elle penaude. S'ils ne rêvent pas, c'est qu'ils sont dans la merde, il n'y a pas trente six mille autres solutions.

C'est alors que Nicke propose une autre idée. L'embrasser elle. Enfin, ça se fait à deux quand même. Mais. « Non » lance-t-elle un peu farouchement et trop fort, mais c'était de l'auto-défense. Elle se mord la lèvre, en réalité il y a autre chose, c'est juste que cette idée la dérange, sûrement parce qu'elle aimerait peut être bien, tout tout tout au fond d'elle, mais pas de cette manière, pas pour conjurer un sort, pas juste pour faire un test. Elle repousse l'idée, puis lis dans le regard de Nick qu'elle a été un peu trop virulante. Une petite moue s'inscrit sur son visage et elle reprend plus doucement. « Non c'est juste qu'on est clairement pas dans un conte de fée, t'as vu le lieu ici ? Eurk. Ya pas de château et cette puanteur. » Elle essaie de rire pour faire passer le truc, mais elle a comme l'impression qu'elle l'a vexé ?

Heureusement, c'est lui qui propose une nouvelle idée, sauvée. Elle sourit et le regarde s'afférer. Il n'a plus sa grâce habile de renard, elle voit bien que ses jambes le dérangent. Mine de rien, ses attribut lapin lui manque aussi. Elle se regarde s'écrouler et manque de venir courir l'idée, mais le propriétaire à l'air tellement antipathique qu'elle ne bouge pas. Grand bien lui en face parce que Nick a plus d'un tour dans son sac. Un sourire s'étire sur ses lèvres et elle attrape la carte qu'elle range vite dans ses couches de vêtements. Une fois dehors et éloigné de la boutique, elle ouvre la carte. Nick arrive à cet instant. Une vague de découragement la traverse, vont-ils pouvoir rentrer chez eux à un moment donné ?

« Regarde par toi-même. » lâche-t-elle doucement retenant le peu de courage qu'il lui reste. « Rien nulle part. Aucun lieu n'est connu, de la mer immense comme on en a jamais vu. Où sommes-nous bon sang ! » Judy ne jure jamais, mais elle n'en était pas loin. Elle n'a aucun espoir. Même prendre la mer et ensuite ... pour aller où ? Ses parents lui manquent bizarrement soudainement, ne les reverra-t-elle jamais ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
On est des vrais canailles, des maudits pirates | Elojs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salaire minimum : Focus sur les vrais problèmes.
» Les chansons de pirate !
» les vrais amis
» Les vrais amis
» salut aux vrais chevaliers !!!!!!!!!!!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers autres :: Disney-
Sauter vers: