Partagez | 
 
 
 

 Au bord du précipice (Amy + Matt)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
Ehlana
Féminin MESSAGES : 57
INSCRIPTION : 02/03/2018
ÂGE : 29
RÉGION : IDF
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy, SF, historique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Amy et Matt forment une fratrie recomposée depuis le mariage de leur mère et père respectif. Si les débuts ont été difficiles pour les deux jeunes gens, le jour où Matt l'a sauvé d'une dangereuse situation avec des hommes de sa connaissance a changé la donne. Depuis, Amy éprouve un respect et un amour infini pour son geek de "frère" qu'elle a entreprit de sortir de sa chambre et de ses outils électroniques pour lui faire découvrir la vraie vie.

Contexte provenant de cette recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Ehlana
Féminin MESSAGES : 57
INSCRIPTION : 02/03/2018
ÂGE : 29
RÉGION : IDF
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy, SF, historique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Amy Flint
J'ai 24 ans ans et je vis aux États-Unis. Dans la vie, je suis en recherche d'emploi et je m'en sors plutôt bien malgré tout ! Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis bien parce que ce n'est pas ce qui m'intéresse.

Sûre de son charme, Amy est une accro aux mecs, denrée dont elle use et abuse un peu beaucoup. Très attachée à son demi-frère Matt, son attitude flirte bien souvent avec l'indécent quand il est dans les parages. À se demander quel sentiment l'anime réellement vis à vis du geek.


©️ Kylie Jenner
L’après-midi touchait presque à sa fin quand ils rentrèrent de leurs emplettes. Car contrairement à la croyance populaire, il n’était pas impossible de faire quitter son antre à un geek, tout cela pour lui faire découvrir les joies du monde réel. Et pour faire sortir son demi-frère de sa chambre, Amy avait dû déployer des trésors de patience et de minauderie, mais comme en toute chose, surtout quand la chose concernait les hommes, elle avait atteint son but. Elle lui avait soutiré la promesse qu’il n’allait pas la lâcher d’une semelle de toute la journée, soirée et nuit comprise, et ils en avaient profité pour faire une virée shopping. Impossible pour Amy de laisser Matt dans le monde des vivants fringué comme il l’était généralement. Elle avait beau l’adoré, il y avait certaines choses sur lesquelles elle ne transigerait jamais !

Pas complètement despote, Amy avait laissé Matt à ses affaires pour s’occuper des siennes, qui consistaient simplement à passer beaucoup de temps dans la salle de bain à se pomponner.  Une serviette enroulée autour de la tête, la peau encore humide de la douche qu’elle avait prise, Amy posait les premières crèmes de son rituel beauté. Elle n’avait pas toujours été comme cela, tellement obsédée par elle-même et l’image qu’elle renvoyait aux autres. Son père biologique avait pris ses cliques et ses claques quand elle était encore jeune et elle avait grandi sans figure paternelle. Sa mère, toute entière tournée vers son travail, l’avait quelque peu délaissée. Amy s’était construite seule et s’il lui arrivait parfois de se dire que la vie pouvait être bien faite quand elle regardait sa génitrice et son beau-père ensemble, la pensée passait tel un courant d’air et ne s’attardait jamais bien longtemps. Le traumatisme dont l’avait sauvé Matt ne l’avait pas non plus particulièrement changé sur le long terme. Le souvenir planait à la lisière de sa conscience quand elle était entourée par sa cour masculine, sans l’empêcher de sauter à bras ouverts dans leur affection intéressée.

Une seule chose avait changé depuis cet événement : la vision qu’elle avait de son demi-frère. Ils étaient comme le jour et la nuit. Elle, solaire, attirant les regards, l’attention et les amitiés. Lui, renfermé, timide et trop sensible. Un chien et un chat ne pourraient pas plus mal s’entendre qu’eux. L’asticoter avait été un jeu pour Amy pendant des années. Mais Amy le voyait aussi d’un œil neuf depuis lors. Il n’était plus seulement son frère par alliance, il était… quoi exactement ?

Amy reposa son pot de crème et sortit de la salle de bain, toujours avec sa serviette sur la tête et emmitouflée dans un peignoir de bain, jambes fines et pieds nus parfaitement visibles. Elle s’adossa à la chambranle de la porte de la chambre de Matt, dans une position qui, elle le savait, dévoilait l’échancrure de son peignoir, mais qu’elle adoptait par habitude, sans plus y réfléchir.

« J’espère que tu te prépares, tu ne m’échapperas pas tu sais ? » dit-elle en espérant le surprendre. Elle imaginait déjà sa tête penaude si elle le découvrait à faire autre chose qu’à se préparer pour leur soirée festive en ville.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Alejandro
Masculin MESSAGES : 47
INSCRIPTION : 23/02/2018
ÂGE : 26
RÉGION : Lorraine
CRÉDITS : Doomsday

UNIVERS FÉTICHE : réel/université
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1358-si-le-chat-a-la-queue-qui-mont
Limace



Matt
Flint

J'ai 24 ans et je vis à Atlanta, USA. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Matt est un jeune homme plutot asociale, préfèrant être enfermé dans sa chambre afin de créer ses logiciels et jeux vidéo pour des petites entreprises, cela lui rapporte de quoi vivre, malgré qu'il est toujours chez son père. Celui-ci s'est remarié avec une femme, lui offrant en cadeau une demi-soeur. Au début l'entente est brouillon, mais maintenant il ressent un fort sentiment d'attirance envers elle. C'est un garçon relativement calme, posé et timide. Rougissant souvent selon les actions de sa soeur.

avatar ©️ tearsflight


Amy…Amy…comment on avait pu en arriver là, j’avais tellement de choses à faire dans ma chambre et j’étais là les mains remplie de sac alors qu’elle semblait s’amuser comme une folle. Je la regardais ne comprenant pas vraiment son comportement. Sa tenue en plus, on dirait qu’elle faisait exprès pour attirer les regards, cela me gênais. J’avais hâte de pouvoir rentrer et m’enfermer dans ma chambre. Je n’avais pas envie de la suivre partout, j’étais bien devant mon pc créant mes logiciels, mais elle m’avait promis de m’emmener dans un endroit que j’adorais…Je m’étais fait avoir, comme souvent. Je la regarde alors, qu’on rente dans la maison. Elle n’avait pas voulu me lâcher de la journée et ce soir je devais l’accompagner à une soirée chez un ami à elle, qu’est-ce que je m’en carrais de ses potes…tous des mecs sans réflexion, juste du muscle et de la stupidité. Je soupire, me disant que je n’aurais pas dû me laissais entrainer par Amy. Mon père trouvait cela cool que je sorte, pas moi en tout cas.

Je reçus mes affaires, celles qu’elle m’avait choisi pour sortir ce soir, elle avait quoi contre mes gouts vestimentaire, la guerre des étoiles c’est cool comme truc en plus c’est plutôt répandue dans le monde. Je mords ma lèvre, la laissant alors partir vers la salle de bain pour se préparer. On n’était pas ainsi par le passé, il a fallu du temps avant qu’elle m’accepte, mais voilà que je joue au bon frère l’aidant contre des garçons remplie d’hormones pour qu’elle me lâche plus. C’était une fille vraiment populaire au bahut qu’on était et je regardais alors les fringues qu’elle m’avait données. Je devais vraiment porter cela ? J’allais vraiment faire cela ? Enfin je me dis que si je le faisais elle me laisserait ensuite tranquille non ? Je soupire alors venant retirer mon haut, malgré que je sois reculé dans la société j’allais quand même au sport chaque semaine. Je suivais le programme qu’un ami coach de mon père m’avait laissé. Alors que j’étais dans ma pensée je l’entend me parler. Quand je tourne la tête je la vois en peignoir contre l’ouverture de la porte de ma chambre. On pouvait largement voir le début de sa lourde poitrine et je viens a viré au rouge :

- D’abord ferme ton peignoir idiote je peux tout voir…

Je tourne mon visage, essayant de calmer la chaleur de mes joues et chope les fringues alors pour enfiler déjà la chemise qu’elle m’avait choisis :

- Je m’habille c’est bon, j’ai compris on sort ensemble, mais si ta soirée est naze je rentre direct à la maison. Y a le nouveau film de star trek en plus ce soir qui passe et tu me fais louper cela pour être entouré de tes potes complétement stupide.

Je viens soupirer, tournant un peu la tête afin de voir si elle avait quand même mieux réajusté son peignoir qu’on ne voit rien.


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Ehlana
Féminin MESSAGES : 57
INSCRIPTION : 02/03/2018
ÂGE : 29
RÉGION : IDF
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy, SF, historique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Amy Flint
J'ai 24 ans ans et je vis aux États-Unis. Dans la vie, je suis en recherche d'emploi et je m'en sors plutôt bien malgré tout ! Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis bien parce que ce n'est pas ce qui m'intéresse.

Sûre de son charme, Amy est une accro aux mecs, denrée dont elle use et abuse un peu beaucoup. Très attachée à son demi-frère Matt, son attitude flirte bien souvent avec l'indécent quand il est dans les parages. À se demander quel sentiment l'anime réellement vis à vis du geek.


(c) Kylie Jenner
Matt ne correspondait pas tellement à l'idée que l'on se faisait d'un geek, dans la société actuelle. Oh, certes il passait beaucoup (trop) de temps enfermé dans sa chambre, à bricoler ses logiciels et autres choses pour des boites de prod, sans voir la lumière du soleil pendant plusieurs jours d'affiler. Parfois, ça inquiétait son beau-père qui se plaignait (mais jamais trop fort) que son fils finirait sa vie seul, accompagné uniquement de ses ordinateurs. À chaque fois, Amy se demandait ce qu'il y avait de mal à être seul. Le proverbe ne disait-il pas qu'il valait mieux être seul que mal accompagné ? Et si cette vie satisfaisait Matt..? Mais franchement, quelle perte pour la gent féminine, avec un corps pareil ! Les choses seraient beaucoup moins compliquées dans sa tête s'il ne ressemblait pas à un apollon ! Comment faisait-il (elle le savait très bien en réalité) pour en arriver à ce résultat ? Pendant quelques secondes, Amy reconsidéra l'idée de lâcher son demi-frère dans la cage aux fauves ce soir.

Un sourire incurva ses lèvres quand il vira à l'écarlate en la voyant. Au moins, certaines choses ne changeaient pas et Amy lui faisait toujours autant d'effet. Son sourire moqueur se transforma en conséquence en quelque chose de plus satisfait, comme un chat qui se pourlèche les babines après avoir lappé son lait. Un petit plaisir de la vie dont elle ne se passait pas ! Son sourire se termina par un rire dénué de moquerie... ou peut-être pas.

« Nous sommes frère et soeur, il n'y a pas de quoi être gêné, » minauda-t-elle en se détachant malgré tout de la chambranle de la porte pour s'approcher. Elle n'avait pas touché à son peignoir. « Ne me dis pas que c'est la première fois que tu vois la naissance d'une poitrine, mon cher frère ? Je veux dire, en dehors d'internet. »

Son ton avait gardé une pointe de moquerie sur sa dernière phrase. On ne parlait pas vraiment sexe à la maison et elle se rendait compte qu'elle n'en savait pas beaucoup de la vie intime de Matt. Tout comme elle se rendait compte que la réponse avait plus d'importance qu'elle ne voudrait jamais l'avouer. Une petite partie d'elle était choquée par cette révélation, tandis que le reste attendait la réponse avec une patience trompeuse.

Amy perdit petit à petit son sourire, en même temps que Matt insultait ses amis et elle-même par extension.

« Tu trouves que je suis stupide, moi aussi ? »

On avait des amis qui nous correspondaient, qui avaient les mêmes centres d'intérêt et les mêmes goûts. Comme eux, Amy aimait sortir, elle aimait la fête, elle aimait l'attention. Elle aimait la vie, même si sa définition de la vie était biaisée. C'était ainsi qu'elle la concevait en tout cas et elle était blessée de constater que son Matt avait une si piètre opinion d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Alejandro
Masculin MESSAGES : 47
INSCRIPTION : 23/02/2018
ÂGE : 26
RÉGION : Lorraine
CRÉDITS : Doomsday

UNIVERS FÉTICHE : réel/université
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1358-si-le-chat-a-la-queue-qui-mont
Limace



Matt
Flint

J'ai 24 ans et je vis à Atlanta, USA. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Matt est un jeune homme plutot asociale, préfèrant être enfermé dans sa chambre afin de créer ses logiciels et jeux vidéo pour des petites entreprises, cela lui rapporte de quoi vivre, malgré qu'il est toujours chez son père. Celui-ci s'est remarié avec une femme, lui offrant en cadeau une demi-soeur. Au début l'entente est brouillon, mais maintenant il ressent un fort sentiment d'attirance envers elle. C'est un garçon relativement calme, posé et timide. Rougissant souvent selon les actions de sa soeur.


avatar ©️ tearsflight


Je n’étais pas le genre de garçon qui plaisait aux femmes, enfin c’est ce que je pensais. Parfois je voyais bien des filles me regarder à la salle, surtout quand je m’essuyer quand j’enlevais mon haut, mais bon cela m’intéressais pas vraiment. Je faisais seulement cette sortie pour en pas ressembler à ce cliché du geek, le mec obèse avec de la barbe mangeant des chips. J’aimais le monde de l’informatique, des sciences fictions et tout ce qui s’en suit, mais j’aimais aussi le foot US, cela était trop violent pour moi alors je ne faisais que le regarder à la TV avec mon père. Je savais qu’il ne pensait pas à mal sur moi, mais il devait surtout penser que j’étais gay, car j’ai presque jamais ramené de fille à la maison. Amy aussi sans doute elle devait penser cela. J’avais perdu ma virginité à la fin du lycée avec une de mes amis, on était un peu bourré alors cela a été tout seul, le lendemain elle s’en souvenait même pas. Néanmoins je n’avais pas trop d’expérience avec cela.

Quand Amy était à la porte, son peignoir légèrement ouvert, cela me fit rougir bien entendu, elle semblait prendre cela à l’amusement, normal quand même son propre frère sait qu’elle côtoyait pas mal de garçon, mettait souvent des tenues pas trop correcte. Quand elle parle de frère et sœur, je me rappelle encore le début où elle me voyait plus comme une gêne, un parasite qui entrait dans sa vie, maintenant nous étions vraiment plus proche, plus intimes, mais ça enlève pas le fait qu’elle était pas bien habillé. Je secoue la tête, le voyant approcher alors, parlant de la naissance d’une poitrine :

- Arrête de dire des âneries, bien sûr que j’ai déjà vu des femmes avec des décolletés, voir même plongeant, mais t’es ma sœur tu ne devrais pas avoir ce genre de tenue près de moi Amy. Ce n’est pas correcte tu sais.

Je décide de m’habillé, prenant le temps de parler de ses copains grotesque, aucun d’entre eux méritait qu’elle leurs porte de l’attention. Il profitait juste d’elle et elle semblait tellement aveugle. Quand elle me demande si je la trouve stupide je viens marquer un temps d’arrêt. Elle en faisait exprès ou quoi ma parole :

- Ne dis pas des choses que je n’ai pas dit, tes potes sont stupide et toi tu leurs portes trop d’importance, alors que si une autres plus intéressante débarquent, ils te laisseront tous tombé, au contraire de moi qui serait toujours prêt de toi. Après tout ce n’est pas trois d’entre eux qui ont essayé de te faire du mal l’autre fois. Qui ta secourue ? Un d’entre eux ? Non c’était moi.


Je mords ma lèvre, sentant un peu de colère monter en moi. Comment elle pouvait encore les côtoyer c’était juste des crétins, je détache mon pantalon et la regarde :

- Si tu veux bien te tourner ou quitter ma chambre, j’ai ton jeans à mettre, je comprends même pas pourquoi tu m’as acheté cela.


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Ehlana
Féminin MESSAGES : 57
INSCRIPTION : 02/03/2018
ÂGE : 29
RÉGION : IDF
CRÉDITS : .

UNIVERS FÉTICHE : Fantasy, SF, historique
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Amy Flint
J'ai 24 ans ans et je vis aux États-Unis. Dans la vie, je suis en recherche d'emploi et je m'en sors plutôt bien malgré tout ! Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis bien parce que ce n'est pas ce qui m'intéresse.

Sûre de son charme, Amy est une accro aux mecs, denrée dont elle use et abuse un peu beaucoup. Très attachée à son demi-frère Matt, son attitude flirte bien souvent avec l'indécent quand il est dans les parages. À se demander quel sentiment l'anime réellement vis à vis du geek.


(c) Kylie Jenner
Un petit sourire ironique se peignit sur les lèvres d'Amy alors que Matt se défendait d'avoir déjà vu des décolletés. Comme un peu tous les habitans de la ville (et même plus loin), il suffisait juste de sortir quand il y avait un début de rayon de soleil et de se planter à un carrefour pour voir des décolletés. Sa naïveté aurait pu être touchante s'il n'avait pas répondu à côté de la plaque. Même si elle avait conscience que parler sexe avec son "frère" pouvait avoir quelque chose de bizarre, plus encore avec la relation toute neuve qui était la leur, Amy ne parvenait pas à avaler la couleuvre... Quel bênet, incapable de lire entre les lignes !

« Nous n'avons pas la moindre goutte de sang en commun. Sérieusement, ça n'a rien de particulièrement déplacé, arrête d'être aussi coincé ! »

Ce n'était pas parce que leurs parents échangeaient leur fluide corporel et qu'ils vivaient sous le même toit qu'ils étaient réellement frère et soeur. La société pouvait bien les considérer ainsi, par habitude ou par simplicité d'esprit, mais dans la réalité, ils étaient libres de faire ce qu'ils voulaient sans que personne ait quoi que ce soit à y redire ! Amy se fichait comme d'une guigne de la correction et des on-dit. Elle ne serait pas telle qu'elle est si elle accordait de l'importance aux racontards. Car sous ces dehors d'écervelée, Amy avait parfaitement conscience des préjugés et des messes-basses qu'elle suscitait. Elle savait pertinemment que la vie était une succession de transaction que plus personne ne prenait la peine de déceler parce que ces transactions étaient devenues la norme. On se servait des autres pour toutes les petites choses de la vie courante. On rendait des services sous couvert de l'amitié ou d'une relation professionnelle en s'attendant, consciemment ou non, à ce que ce service nous soit rendu un jour prochain. Amy avait parfaitement intégré ce fait et elle ne se privait pas de s'en servir, tout en s'arrangeant pour poser ses conditions quand au paiement en retour.

Et parfois, il y avait des couacs. Personne n'était parfait et certainement pas Amy. Matt non plus. Noyée sous une couche épaisse de fête et d'alcool, la blessure n'en restait pas moins douloureuse pour la jeune fille, qui trouvait présentement que Matt était un parfait goujat de lui balancer cette histoire en pleine tête, l'air de rien, pour enfoncer ses amis... ou sans se rendre compte du mal qu'il lui faisait à la ressasser.

« Encore faut-il qu'ils trouvent mieux, » répondit-elle crânement, pour ne pas s'apesantir sérieusement sur le fait le plus important que soulevait Matt. Amy s'était faite une raison (ou elle s'obligeait à trouver son excuse valable), ses relations amicales n'englobaient pas les sauvetages face à trois harceleurs et oui, elle avait eu de la chance que son demi-frère ait été présent.

À ce moment précis, Amy avait un peu perdu de sa gaîté. Elle se retourna pour quitter la chambre quand Matt le lui demanda, mais ne put empêcher ses yeux de venir chercher le plafond, la naissance d'un sourire sur les lèvres.

« Parce que c'est ce que les êtres humains de notre époque portent pour sortir. Tu ne vas quand même pas y aller cul nul, si ? Même si le spectacle vaudrait certainement le risque d'un séjour en détention pour exhibitionnisme. »

Elle rejoignit la salle de bain sur cette remarque déplacée, pour terminer ses préparatifs avant la soirée à venir. Amy s'était couverte d'une veste qui ne dévoilait rien de précis sur le haut de sa tenue pour saluer ses parents (et éviter les critiques) avant d'attendre Matt sur le perron de la maison.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Alejandro
Masculin MESSAGES : 47
INSCRIPTION : 23/02/2018
ÂGE : 26
RÉGION : Lorraine
CRÉDITS : Doomsday

UNIVERS FÉTICHE : réel/université
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1358-si-le-chat-a-la-queue-qui-mont
Limace



Matt
Flint

J'ai 24 ans et je vis à Atlanta, USA. Dans la vie, je suis étudiant et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Matt est un jeune homme plutot asociale, préfèrant être enfermé dans sa chambre afin de créer ses logiciels et jeux vidéo pour des petites entreprises, cela lui rapporte de quoi vivre, malgré qu'il est toujours chez son père. Celui-ci s'est remarié avec une femme, lui offrant en cadeau une demi-soeur. Au début l'entente est brouillon, mais maintenant il ressent un fort sentiment d'attirance envers elle. C'est un garçon relativement calme, posé et timide. Rougissant souvent selon les actions de sa soeur.


avatar ©️ tearsflight

Je me fichais un peu de ce qu’elle pouvait penser, cela était malsain que je puisse voir le début de sa poitrine, elle était comme ma sœur, même si j’aurais aimé avoir plus avec elle, cela faisait maintenant plusieurs jours, voire semaine que je fantasmais sur ma sœur. Enfin demi-sœur comme nous étions dans une famille recomposé. Depuis cette fameuse affaire de harcèlement créer par trois de ses amis, on était beaucoup plus proche, plus intime, je l’avais déjà vu venir dans ma chambre avec une de ses nuisettes pour me piquer un de mes films voir encore elle semblait moins gêné qu’au début quand on se croisait dans la salle de bain. Néanmoins, l’idée d’aller dans une de ses soirées, remplie d’incompétent et bête comme leurs chaussures ne m’intéressait aucunement, j’aurais préféré regarder Star Trek tranquillement dans mon lit que d’y perdre mon temps. Elle avait su jouer de ses charmes pour me faire céder. Elle était forte là-dessus pour obtenir ce qu’elle voulait.

Elle semblait tellement porter d’importance auprès de ses potes alors que certains étaient prêts à abuser d’elle, maintenant si elle était vraiment assez stupide pour encore les aimer, cela était son choix. Je regardais le jeans qu’elle m’avait fait acheter, une horreur, pourquoi je devrais porter cela. Elle m’explique alors que je n’allais pas me promener le cul nue, je lui tire alors quand elle part pour me foutre d’elle, venant enfiler le vêtement, il était délavé, troué… Cela ne me plaisait guère, mais bon c’était toujours cela. Elle avait été finir de se préparer dans la salle de bain, on s’est croisé, car j’avais mis mes lentille pour être mieux, j’étais en compagnie d’une des filles les plus populaire de notre université après tout. Je descends des escaliers, voyant alors ma belle-mère venir me prendre dans ses bras afin de me dire que j’étais très beau et que cela me changeait de mes vêtements de geek. Je la remercie de critiquer mon gout vestimentaire alors qu’Amy m’attendait sur le perron. Je pris les clefs de la voiture afin de la rejoindre :

- Ta mère adore en quoi tu m’as déguisé Amy, vous avez bien les mêmes gouts toutes les deux. Allez allons-y et que ça se termine vite, afin que tu vois que tes soirées ne sont pas faite pour moi. En retour bien sûr tu passeras une soirée avec moi on est bien d’accord.

Je monte dans la voiture alors qu’elle en fait de même, j’allais ne pas partir sans elle puis suivis ses directives pour me rendre sur le lieu de l’enfer des abrutis. Mon dieu je sentais déjà l’ennuie, de plus la connaissant elle va m’abandonner pour rejoindre ses potes stupides, qui boivent de la bière ou autre choses. Je soupire sortant de la voiture, la fermant à clefs et la regarde :

- Je suis déjà tout excité à passer cette soirée, on ne reste pas trop tard par contre hein fin je changerais sans doute d’avis au cours de la soirée, après tout j’ai peut-être l’âme d’un alcoolique au fond de moi chérie.



Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
Au bord du précipice (Amy + Matt)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Au bord du précipice.
» Equipement d'un 304, part 2 [Matt & Jordan]
» Matt Finnegan
» Un certain bord de mer...
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: