Partagez | 
 
 
 

 You're the master of my Mind [Lullaby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 
avatar
Lullaby Snape
Féminin MESSAGES : 479
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Pigeon



Ingrid Duprès
J'ai 25 ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis institutrice et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Ingrid est née en France, dans la ville de Lyon, aînée d'une famille de trois enfants. Elle a mené une vie sans histoire et a dit très tôt qu'elle voulait devenir enseignante avant de faire un stage en troisième et s'orienter vers les maternelles. La jeune femme a donc poursuivit ses études par le lycée puis l'université en ce but et finalement elle a put présenter le concours de professeur des écoles. La première année elle n'a pas eut beaucoup de choix et a dût accepter une classe de CE2. Mais cette année, elle a obtenu le saint graal : des maternelles et elle entend bien ne plus lâcher cette place.

Jeune fille douce et fragile, menant une vie sans histoire, parsemée de quelques amourettes qu'elle ne parvient pas à maintenir, probablement parce qu'elle est trop sensible ou trop sérieuse dans ses désirs d'avenir


avatar ©️ BONNIE


Alors que la demoiselle parle pour se présenter un peu à l'homme qui lui fait face, cette dernière est loin de se douter que ce dernier est déjà au courant de tout ce qu'elle lui a dit. Si l'homme peut si bien lui tomber dessus par hasard, ce n'est pas pour rien, mais Ingrid ne s'en méfie pas encore. Et ce dernier ne commet aucun impair en laissant entendre ou supposer qu'il sait déjà ce que la demoiselle est en train de lui raconter. Et finalement, innocemment, le tour vient à la jeune institutrice, de questionner son interlocuteur pour en apprendre plus sur lui.

"- Oh... c'est un si gros secret que ça ?" demande la demoiselle non sans masquer l'étonnement qui est le sien alors.

Dire comme l'homme en était arrivé là ne lui semblait pas être une information capitale et elle pensait que les gens étaient déjà au courant, ce qui n'était finalement apparemment pas le cas. Quoi qu'il en soit elle ne révélerait à personne le secret de son interlocuteur, mais elle restait surprise de celui-ci. Et finalement l'homme commence à parler de tout autre chose, évoquant son ancienne compagne, décédée. La demoiselle est navrée qu'il se soit senti obligé d'aborder ce sujet comme elle ne voulait pas lui faire de peine.

"- Je suis désolé mon but n'était pas de vous faire parler de cela, je sais comme le couteau dans la plaie n'a pas besoin d'être remué. Et comme vous vous en doutez je suis déjà au courant de cela, n'en parlons pas plus longtemps, mon but n'est pas de provoquer votre émotion."

La jeune fille est désolée, contrariée, n'ayant pas voulu être méchante. Mais l'homme oublie bien vite en demandant à l'enseignante de consentir à prendre un café avec lui. Elle semble peser quelques secondes le pour et le contre, avant de se décider.

"- D'accord. Disons, la semaine prochaine ? Toutefois j'apprécierais que vous ne vous arrangiez pas pour que cela soit découvert par les autres parents d'élèves..."




Mes recherches en cours ♥️

It was just an accident
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Alejandro
Masculin MESSAGES : 47
INSCRIPTION : 23/02/2018
ÂGE : 26
RÉGION : Lorraine
CRÉDITS : Doomsday

UNIVERS FÉTICHE : réel/université
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1358-si-le-chat-a-la-queue-qui-mont
Limace



Thom
White

J'ai 32 ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis PDG d'une firme de surveillance et création de logiciel et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Il n'y a pas grand chose à savoir, je suis un homme à femme vivant bien et mangeant bien. J'aime tout ce qui golf, foot us et bien entendu les femmes. Je déteste qu'on me désobeisse ou me contredise. J'ai raison meme quand j'ai tort et on me caractérise comme un dictateur auprès de mes employés, car j'aime le travail fait dans la perfection.


avatar ©️ BONNIE

Bien entendu je m’attendais à ce que tout cela arrive, il était normal qu’elle s’interroge sur son interlocuteur et qu’en plus je lui apporte réponse afin de la rassurer. Qu’elle se questionne pas sur le fait que j’étais oui ou non un de ces psychopathe ou autre choses de dangereux pour elle, car on ne savait pas ce qui pouvait se cacher derrière un sourire. Du coup je lui en apprends plus que prévue, lui parlant alors de feu ma femme, apparemment cela la touche que j’en parle s’excusant alors du fait qu’elle venait de remuer le couteau dans la plaie. C’était plutôt moi qui étais encore trop faible pour en parler librement. Après tout quand celle que vous pensiez être votre âme sœur vous quitte, le monde entier semble pour vous qu’une espèce de terrain vague, ressentant plus aucune émotion. J’avais mis du temps à m’en remettre, six ans pour être plus précis, laissant ma fille à mes beaux-parents contre qui j’ai eu recours à un procès afin de ravoir la garde de ma fille. Que j’avais toujours eu d’ailleurs, mais comme ils refusaient de me la laisser les moyen drastique on était mise en forme. Je la rassure alors, qu’elle n’avait rien fait de mal et qu’après tout elle était en droit de savoir.

Du coup afin de faire remuer sa curiosité je viens à lui proposer une nouvelle fois de prendre un café avec moi, quitte à ce que Victoria soit présente, j’allais tout faire pour obtenir les faveurs de la jeune femme, l’avoir mienne en quelque sorte. Je la regarde, très heureux d’entendre qu’elle finit par lâcher prise, acceptant notre rendez-vous pour la semaine prochaine, elle semble par contre ne pas vouloir que cela se sache auprès des autres parents :

- Je me libérerais spécialement pour vous, que craignez-vous envers les autres parents d’élève pour en arriver à me demander que cela soit une sorte de secret ?

C’était carrément ce que je ressentais, on aurait dit que Mlle Duprès voulait comme une sortie en cachette comme si nous étions deux adolescent venant pas du même monde sociale, je viens rire doucement et viens terminer mon verre, j’étais tout de même complétement ravi de savoir qu’elle avait finalement accepté de me voir :

- Nous pourrons aller dans ce café au coin de la rue comme je vous en ai parlé lors de notre entrevue dans votre classe, si vous le souhaitez Victoria sera avec nous elle adore leurs crêpes.




Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lullaby Snape
Féminin MESSAGES : 479
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Pigeon



Ingrid Duprès
J'ai 25 ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis institutrice et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Ingrid est née en France, dans la ville de Lyon, aînée d'une famille de trois enfants. Elle a mené une vie sans histoire et a dit très tôt qu'elle voulait devenir enseignante avant de faire un stage en troisième et s'orienter vers les maternelles. La jeune femme a donc poursuivit ses études par le lycée puis l'université en ce but et finalement elle a put présenter le concours de professeur des écoles. La première année elle n'a pas eut beaucoup de choix et a dût accepter une classe de CE2. Mais cette année, elle a obtenu le saint graal : des maternelles et elle entend bien ne plus lâcher cette place.

Jeune fille douce et fragile, menant une vie sans histoire, parsemée de quelques amourettes qu'elle ne parvient pas à maintenir, probablement parce qu'elle est trop sensible ou trop sérieuse dans ses désirs d'avenir


avatar ©️ BONNIE


La demoiselle ne sait pas trop dans quoi elle est en train de s'embarquer mais ce n'est peut-être pas la meilleure idée qu'elle aura eut de sa vie. Quoi qu'il en soit et alors qu'elle ne sait toujours pas grand chose de cet homme au final, la jeune enseignante se décide à accepter l'invitation qu'il lui fait d'aller prendre un café, précisant toutefois qu'elle ne souhaite pas que cela soit trop sut. La demoiselle ne tient pas à ce que les gens puissent cancaner au portail en la regardant et elle considère que tout ce qui a rapport à sa vie privée ne regarde pas les parents d'élèves. Ce que son interlocuteur ne semble pas comprendre puisqu'il s'étonne de devoir voir la demoiselle en cachette. Cette dernière a vrai dire admet qu'il n'a pas tord, elle essaie effectivement de cacher la chose. Elle n'a pas envie que tout le monde soit au courant qu'elle accepte des rendez-vous avec des papas d'élèves, d'autant plus que c'est bien la première fois qu'elle accepte. Mais la première fois qu'elle est invitée, également.

«- Oui c'est une sorte de sortie en cachette si vous voulez mais je ne tiens pas à ce que tout le monde soit au courant de ce que je considère être mon jardin secret, ma vie privée. De plus ma direction pourrait ne pas vraiment apprécier ni la chose, ni les répercussions que cela pourrait avoir. Donc je vous demande la plus grande discrétion, ni plus ni moins. Sinon je ne viens pas !» avertie la jeune femme avant d’acquiescer pour le lieu qu'il propose, rassurée de savoir que Victoria sera là comme elle songe qu'il ne devrait rien tenter de déplacer si sa fille est présente. «Quel jour et qu'elle heure ?» demande la demoiselle en sortant un agenda de son sac à main.

Comme elle termine de noter toutes les informations dans son carnet, ses amis la rejoignent et prennent place, sans manquer de demander qui est cet inconnu aux côtés duquel l'une des amies a prit place et le fixe désormais non sans manifester un grand intérêt, alors qu'Ingrid, gênée, fait les présentation en se sentant un tantinet prise au piège, redoutant l'arrivée de questions gênantes.




Mes recherches en cours ♥️

It was just an accident
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Alejandro
Masculin MESSAGES : 47
INSCRIPTION : 23/02/2018
ÂGE : 26
RÉGION : Lorraine
CRÉDITS : Doomsday

UNIVERS FÉTICHE : réel/université
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1358-si-le-chat-a-la-queue-qui-mont
Limace



Thom
White

J'ai 32 ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis PDG d'une firme de surveillance et création de logiciel et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Il n'y a pas grand chose à savoir, je suis un homme à femme vivant bien et mangeant bien. J'aime tout ce qui golf, foot us et bien entendu les femmes. Je déteste qu'on me désobeisse ou me contredise. J'ai raison meme quand j'ai tort et on me caractérise comme un dictateur auprès de mes employés, car j'aime le travail fait dans la perfection.


avatar ©️ BONNIE

Cela se terminait plutôt bien à mon sens, j’avais pu la recroiser et cela été prémédité bien entendu comme je savais où et comment la voir. Maintenant que j’avais enfin une tête à tête avec elle, malgré que ma puce soit présente. Cela était un moyen détourné, car je suis certains qu’elle se dit qu’en ayant Victoria avec nous elle ne risquait pas de geste déplacé, mais j’étais avant tout un gentleman. Je la regardais alors qu’elle m’explique qu’elle voulait garder son cotés vie privé, privé et que cela ne se sache pas auprès des autres parents d’élèves, car après tout cela pourrait être mal vue que l’institutrice puisse avec une quelconques fréquentation avec un des pères des enfants dont elle fait l’éducation. Je comprenais parfaitement ce qu’elle voulait dire et la rassure en lui disant que cela restera entre nous bien entendu. Je l’expliquerais aussi à Victoria, ma princesse n’était une petite fille stupide si je lui disais de garder la chose elle le fera en plus elle adore Ingrid. Je viens la voir sortir alors son agenda pendant qu’elle me demande la date et l’heure.

- Faisons plus simple vous voulez, dans le carnet de ma fille y a mon numéro privée, celui que j’ai toujours sur moi. Envoyé moi la date et l’heure du moment qui vous conviendra et on fera ainsi d’accord ?

Venant alors sourire, je vis alors d’un seul coup plusieurs personnes venir se mettre à ses côtés et bien entendu du mien. Je regarde alors une des amis d’Ingrid, venant faire mon plus grand sourire alors qu’elle nous fait la présentation. Je viens porter à ma bouche ma pinte venant alors leur sourire :

- Effectivement je suis un des papas dont Mlle Duprès à en charge ma fille, elle s’appelle Victoria après peut-être vous me connaissez déjà étant donné que tous ces rapaces de la presse aime bien me montre sur leurs couverture de magazine. Je fais en sorte de garder une vie simple pour ma fille, mais ce n’est pas toujours évident. Et si pour commémoré cette rencontre je vous paie ma première tournée, j’y tiens. Que prendriez-vous ? Et vous Ingrid quel est votre choix ?

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lullaby Snape
Féminin MESSAGES : 479
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Pigeon



Ingrid Duprès
J'ai 25 ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis institutrice et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Ingrid est née en France, dans la ville de Lyon, aînée d'une famille de trois enfants. Elle a mené une vie sans histoire et a dit très tôt qu'elle voulait devenir enseignante avant de faire un stage en troisième et s'orienter vers les maternelles. La jeune femme a donc poursuivit ses études par le lycée puis l'université en ce but et finalement elle a put présenter le concours de professeur des écoles. La première année elle n'a pas eut beaucoup de choix et a dût accepter une classe de CE2. Mais cette année, elle a obtenu le saint graal : des maternelles et elle entend bien ne plus lâcher cette place.

Jeune fille douce et fragile, menant une vie sans histoire, parsemée de quelques amourettes qu'elle ne parvient pas à maintenir, probablement parce qu'elle est trop sensible ou trop sérieuse dans ses désirs d'avenir


avatar ©️ BONNIE


Mais pourquoi avait-elle accepté ? La demoiselle ne le sait pas. Elle n'est pas certaine que ce soit une bonne idée mais maintenant, elle ne peut pas revenir en arrière, puisqu'elle a acceptée. Et comme cela elle sera peut-être débarrassée de cet homme et des désidératat de ce dernier. Même si elle en doute, au fond d'elle-même et qu'elle de soute qu'après ce rendez-vous il voudra certainement la revoir. Elle n'est pas idiote et naturellement, elle se doute qu'en se disant intéressé par elle et en l'invitant pour un verre, l'homme ne se contentera pas d'un seul rendez-vous. Et même s'il a l'air un peu suffisant et sûr de lui, elle trouvera peut-être al rencontre agréable et songe qu'il vaux mieux pour elle ne pas partir avec un à priori sur tout cela. Ce dernier lui propose de choisir elle-même l'heure et la date et rapidement, en vient à lui demander de lui envoyer un message, comme elle trouvera le numéro de téléphone personnel de l'homme dans le carnet de sa fille.

«- Je vous enverrais un message dans ce cas.» répond la demoiselle.

Ils n'ont pas le temps de parler d'avantage alors que les amis de la demoiselle arrivent et rapidement, on pose des questions. La jeune femme observe l'homme faire du charme à l'une de ses amie, en fixant cette dernière comme il porte sa pinte à ses lèvres. La rouquine ne dit rien, bavardant avec une autre de ses amies pour répondre aux interrogations de cette dernière. Elle l'écoute, d'une oreille distraite, parler de ses magasines people et des médias qui l'exposent alors qu'il cherche à préserver sa fille et ce discours du papa parfait lui fait penser que l'homme cherche à se la jouer séducteur face à Emilie. Ingrid ne dit rien.

«- Oh... un sex on the beach. Merci.» répond elle finalement en ne lui réaccordant son attention que lorsqu'il propose de payer sa tournée et lui demande ce qu'elle souhaite prendre.




Mes recherches en cours ♥️

It was just an accident
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Alejandro
Masculin MESSAGES : 47
INSCRIPTION : 23/02/2018
ÂGE : 26
RÉGION : Lorraine
CRÉDITS : Doomsday

UNIVERS FÉTICHE : réel/université
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1358-si-le-chat-a-la-queue-qui-mont
Limace



Thom
White

J'ai 32 ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis PDG d'une firme de surveillance et création de logiciel et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Il n'y a pas grand chose à savoir, je suis un homme à femme vivant bien et mangeant bien. J'aime tout ce qui golf, foot us et bien entendu les femmes. Je déteste qu'on me désobeisse ou me contredise. J'ai raison meme quand j'ai tort et on me caractérise comme un dictateur auprès de mes employés, car j'aime le travail fait dans la perfection.


avatar ©️ BONNIE

Je regarde ses yeux, là pour le coup elle devait se demander pourquoi avoir accepté ce rendez-vous, pour ma part j’étais plutôt satisfait de mon entrevue avec elle, j’en apprenais plus sur elle sans avoir à fouillé son cellulaire et sur sa vie privé lié au cloud. Je préfère bien mieux le savoir de sa bouche et cela était comme une douce berceuse pour moi. Bien entendu je devais trouver le moyen d’obtenir ses hobbies afin de trouver des points commun, trouver de quoi l’attiré dans mes filets afin qu’elle se sente en confiance, que cela lui plaise d’être en compagnie de ma fille et de moi-même. Cela allait donner des choses vraiment intéressantes. Je ne voulais pas brusquer les choses alors je lui propose plutôt de décider de la date et de l’heure, cela lui laissera une impression de control et non pas de contrainte pour cette rencontre qui se fera d’un point de vue extra-professionnel comme elle verra le père d’une de ses élèves. Cela devait quelque peu l’inquiéter et elle n’aimerait pas que ça s’ébruite parmi les autres parents.

Finalement ses amies arrivent peut-être j’arriverais à bien me faire voir, une de ses amies se pose la question de qui j’étais alors je fais un rapide topo, voyant bien que la jeune femme sembler plutôt à l’écoute. Je ne faisais rien de bien méchant à part me présenter, je lui demande son envie de boisson et je retiens alors celle de ses amies sans doute depuis des années. Je me lève alors regardant Ingrid :

- Vous acceptez de m’accompagner pour apporter les verres, de l’aide ne serait pas de refus, j’aurais été superman cela aurait été différent.

Une occasion en or pour être de nouveau avec elle seul à seul. Voyant qu’elle se lève je viens mettre la main sur sa taille venant sourire et la fixe alors en dirigeant vers le bar :

- Votre amie Emilie semble être une agréable personne, mais je crois qu’elle semble essayer de me séduire, vous accepté qu’on se mette côte à côte pour la suite ? Je ne voudrais pas faire de peine à votre amie et j’aimerais beaucoup continuer de discuter avec vous.

Arrivant au bar, je viens m’y adosser commandant alors les boissons pour ses amis en plus de la sienne, je décide de reprendre une pinte pour ainsi les accompagner.


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lullaby Snape
Féminin MESSAGES : 479
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Pigeon



Ingrid Duprès
J'ai 25 ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis institutrice et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Ingrid est née en France, dans la ville de Lyon, aînée d'une famille de trois enfants. Elle a mené une vie sans histoire et a dit très tôt qu'elle voulait devenir enseignante avant de faire un stage en troisième et s'orienter vers les maternelles. La jeune femme a donc poursuivit ses études par le lycée puis l'université en ce but et finalement elle a put présenter le concours de professeur des écoles. La première année elle n'a pas eut beaucoup de choix et a dût accepter une classe de CE2. Mais cette année, elle a obtenu le saint graal : des maternelles et elle entend bien ne plus lâcher cette place.

Jeune fille douce et fragile, menant une vie sans histoire, parsemée de quelques amourettes qu'elle ne parvient pas à maintenir, probablement parce qu'elle est trop sensible ou trop sérieuse dans ses désirs d'avenir


avatar ©️ BONNIE


Alors que la soirée se passe bien et que les amies de la jeune femme arrive, Ingrid peut rapidement remarquer l'intérêt de l'une d'entre elle face à son prétendant. Emilie, bien connue pour être un cœur d'artichaud dans la bande, jette son dévolu sur Thom aussi rapidement qu'elle le perdra, quand elle aura prit un rateau ou croisera un autre beau garçon. Les filles ici ne prennent pas ombrage de son comportement, l'appréciant telle qu'elle est et, si d'autres la jugent, ses amies la défendent. Peut importe comment se comporte Emilie, elles ont toutes les défauts et toutes doivent être, après tout, acceptés ainsi que la nature a voulu qu'elles soient faîtes.

Quand Thom se montre courtois, demandant les boissons de chacune, Ingrid ne sent pas venir le coup, jusqu'à ce qu'il pose le regard sur elle en demandant son aide. La sienne, en particulier, quand il aurait put faire une demande générale à qui voudrait bien lui venir en aide. Mais elle ne dit rien et se lève, en songeant que cela tient peut-être du fait qu'ils se connaissent, tout deux, mêmem brièvement. Cependant la main posée sur sa taille ne lui est pas très agréable alors qu'elle imagine qu'Emilie n'en a pas perdue une miette et elle n'apprécie pas tellement d'être utilisée ainsi pour repousser son amie.

«- Je pense qu'Emilie aura parfaitement comprit le message que vous lui avez adressé en posant votre main sur ma taille. A l'avenir, si vous voulez bien ne pas m'utiliser pour repousser mes amies, je vous en serait grès. Vous pouvez parfaitement lui dire qu'elle n'est pas votre genre, que vous n'êtes pas intéressée ou que vous avez quelqu'un d'autre en vue. Elle n'est ni sotte ni folle et je doute qu'elle se mette à vous pourchasser pour un refus.»

Comme ils attendent les verres, Ingrid l'observe, les lèvres légèrement pincés, alors que le barman termine la préparation des cocktails. Elle réalise qu'elle n'a pas tout à fait répondu aux propos de son interlocuteur.

«- Nous pouvons nous installer à côté si vous vous sentez plus à l'aise. Mais reste que je ne suis pas là pour repousser vos prétendantes.» annonce-t-elle avant de prendre les deux premiers verres prêts, pour les porter à la table avant de revenir vers lui, récupérer le reste que le serveur dépose sur le comptoir.




Mes recherches en cours ♥️

It was just an accident
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Alejandro
Masculin MESSAGES : 47
INSCRIPTION : 23/02/2018
ÂGE : 26
RÉGION : Lorraine
CRÉDITS : Doomsday

UNIVERS FÉTICHE : réel/université
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1358-si-le-chat-a-la-queue-qui-mont
Limace



Thom
White

J'ai 32 ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis PDG d'une firme de surveillance et création de logiciel et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Il n'y a pas grand chose à savoir, je suis un homme à femme vivant bien et mangeant bien. J'aime tout ce qui golf, foot us et bien entendu les femmes. Je déteste qu'on me désobeisse ou me contredise. J'ai raison meme quand j'ai tort et on me caractérise comme un dictateur auprès de mes employés, car j'aime le travail fait dans la perfection.


avatar ©️ BONNIE

Aie ma demande auprès de la jeune femme n’avait pas eu l’effet escompter, je ne voulais en aucun point manquer de respect envers son amie et obtenir la rancune de la jeune institutrice. Nous étions contre le comptoir alors que le barman était en train de nous préparer les boissons, déjà que j’avais réussi à la convaincre pour notre entrevue privée dans le café qu’elle adore particulièrement je ne voulais pas qu’elle pense des choses négative de ma personne.

- Quand j’ai mis ma main sur votre taille ce n’est pas me servir de vous contre votre amie juste un mouvement de rapprochement qu’autres choses, je sais très bien dire à une femme qu’elle ne m’intéresse, même si je n’aime pas faire de peine aux gens. Et en aucun cas je porte de jugement envers les personnes qui ne me sont pas connus, je pense que nous devions plus approfondir notre connaissance Ingrid, car pour l’instant vous semblez me voir comme un Bad boy ayant une femme a ses pieds en claquant des doigts.

Je viens lui offrir un sourire alors qu’elle me fixait bien, le barman dépose alors les premières pintes comme quelqu’un de ses amis avait demandé une bière, elle termine par me dire qu’elle n’était pas présente pour repousser mes prétendantes, elle se voyait comme un objet ou quoi. Je viens prendre alors les derniers verres sur un plateau que me donne le barman afin de tout emmener et je la fixe :

- Loin de là l’envie de vous utiliser, mais c’est avec vous que j’ai envie de discuter et je n’ai rien contre vos amis loin de là, mais la personne du groupe qui m’intéresse et qui partage avec moi l’être le plus important de ma vie, c’est vous. Je ne pense pas qu’Emilie ou un de vos amis connaisse ma petite victoria. Je souhaite juste m’assoir à vos côtés le temps de mon verre et ensuite je vous importunerais plus de la soirée.

Je souris alors venant déposer le plateau et donne a chacun ce qu’il a commandé, me posant alors sur une chaise proche d’Ingrid, je viens alors avancer mon verre les regardant tous :

- Eh bien à cette soirée, à l’entente et la convivialité et je vous remercie de cette accueil momentanée, à vous et que tous vos objectif présent et futur réussisse, santé.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lullaby Snape
Féminin MESSAGES : 479
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Pigeon



Ingrid Duprès
J'ai 25 ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis institutrice et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Ingrid est née en France, dans la ville de Lyon, aînée d'une famille de trois enfants. Elle a mené une vie sans histoire et a dit très tôt qu'elle voulait devenir enseignante avant de faire un stage en troisième et s'orienter vers les maternelles. La jeune femme a donc poursuivit ses études par le lycée puis l'université en ce but et finalement elle a put présenter le concours de professeur des écoles. La première année elle n'a pas eut beaucoup de choix et a dût accepter une classe de CE2. Mais cette année, elle a obtenu le saint graal : des maternelles et elle entend bien ne plus lâcher cette place.

Jeune fille douce et fragile, menant une vie sans histoire, parsemée de quelques amourettes qu'elle ne parvient pas à maintenir, probablement parce qu'elle est trop sensible ou trop sérieuse dans ses désirs d'avenir


avatar ©️ BONNIE


Ingrid ne sait pas trop à quoi cet homme joue, mais elle n'apprécie pas de le sentir passer sa main sur sa taille, tenter un rapprochement, alors qu'il y a quelques secondes à peine, Emilie lui accordait toute son attention. La jeune femme aurait préféré qu'il repousse gentiment son amie en se disant non intéressé, plutôt que de prendre le risque qu'elle le comprenne elle-même en le remarquant empressé auprès d'Ingrid. La jeune femme pense que sur ce coup-ci il ne s'y est pas vraiment bien prit et elle ne manque pas de le lui faire remarquer, assez rapidement, quand ils partent tout deux pour récupérer les commandes de tout ce beau monde.

«- Je pense qu'effectivement vous pensez pouvoir avoir une femme aussi facilement.» répond la demoiselle en haussant un sourcil. «Et je ne vous ai pas autorisé à vous rapprocher de moi e me toucher comme si je vous appartenait. Nous n'avons pas élevé les cochons ensemble il me semble !»

La demoiselle est un peu sur la réserve, un peu sur la défensive alors qu'elle ne sait pas sur quel pied danser avec lui et qu'elle croit deviner ses intentions, sans savoir qu'elle est bien loin du compte en réalité et que les choses sont un peu plus compliquées que ce qu'elle s'imagine, que cet homme est loin d'être aussi doux et innocent dans ses arrières-pensées que ce qu'elle peut s'imaginer. Sans ajouter un mot de plus elle rejoint la table où ses amies les attendent et laisse l'homme venir près d'elle, porter un toast auquel elle, et toutes, répondent, avant de porter leurs verres à leurs lèvres.

Jetant un regard à l'homme installé auprès d'elle, Ingrid ne dit pas un mot, étant rapidement absorbée, de nouveau, par la voisine à sa droite qui les interroge tout deux sur ce qu'il y a entre eux.



Mes recherches en cours ♥️

It was just an accident
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
You're the master of my Mind [Lullaby]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 01. Losing your mind
» LULLABY :b muaaaaaaaaaah !
» Guitare Snaker THE Guitare Master !
» 1.04 Where is my mind ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: