Partagez | 
 
 
 

 You're the master of my Mind [Lullaby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 
avatar
Lullaby Snape
Féminin MESSAGES : 480
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Pigeon



Ingrid Duprès
J'ai 25 ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis institutrice et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Ingrid est née en France, dans la ville de Lyon, aînée d'une famille de trois enfants. Elle a mené une vie sans histoire et a dit très tôt qu'elle voulait devenir enseignante avant de faire un stage en troisième et s'orienter vers les maternelles. La jeune femme a donc poursuivit ses études par le lycée puis l'université en ce but et finalement elle a put présenter le concours de professeur des écoles. La première année elle n'a pas eut beaucoup de choix et a dût accepter une classe de CE2. Mais cette année, elle a obtenu le saint graal : des maternelles et elle entend bien ne plus lâcher cette place.

Jeune fille douce et fragile, menant une vie sans histoire, parsemée de quelques amourettes qu'elle ne parvient pas à maintenir, probablement parce qu'elle est trop sensible ou trop sérieuse dans ses désirs d'avenir


avatar ©️ BONNIE


C'était un drôle de trentenaire et une drôle de proposition, qui faisait lever le sourcil de la demoiselle, en observant ce papa d'élève et sa proposition. Il n'était plus question de la fille de ce dernier, plus question de s'arranger pour traiter des problèmes de l'enfant, le but premier d'une rencontre entre une institutrice et un parent. Non, c'était une proposition quelque peu décalée, surprenante et à laquelle Ingrid ne s'était ni attendu, ni préparé. Son regard se pose sur l'ATSEM toujours occupée à nettoyer la classe, passant maintenant la serpillière. Ingrid aurait mieux aimé que sa collègue n'entende rien de tout cela, mais si elle lui demande de les laisser tranquille, maintenant, ce sera suspect. Alors la demoiselle rosie et ne dit rien, en s'accommodant tant bien que mal de la situation et de la présence de Mathilde dans la même pièce.

«- En quelque sorte vous me demandez de jouer un épouvantail pour maman, tout en souhaitant vous arranger pour que tout le monde soit au courant, puisque cela n'a visiblement aucun intérêt si personne ne l'apprend, si j'en suis votre logique, alors même que vous dîtes savoir que je ne peux moralement pas accepter le moindre rapprochement avec le moindre parent d'élève ?» demande la demoiselle en levant un sourcil, essayant de garder la face et le contrôle dans cette drôle de situation.

La jeune femme était perdue, perplexe, ne sachant vraiment comment il convenait de réagir alors que sur le papier, cela semblait anodin comme rencontre. Mais sur le papier seulement à vrai dire. Cependant il évoque le petit café au coin de la rue et Ingrid adore le fréquenter. Elle songe que c'est une coïncidence, n'imaginant pas qu'elle a put être observée, stalkée, de sorte qu'il connaisse sa vie avec plus ou moins de détails. Levant un sourcil, de nouveau, elle l'observe alors que l'homme parle de Victoria, disant que cette dernière ne cesse de parler de son enseignante.

«- Ecoutez c'est très gentil à vous, mais je ne crois pas qu'il soit opportun de... Enfin... puisque nous avons trouvé un accord en ce qui concerne Victoria, je pense que... Je vais vous laisser y aller. Bonne soirée monsieur White. » dit elle en essayant ainsi de couper court à la conversation.



Mes recherches en cours ♥️

It was just an accident
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Alejandro
Masculin MESSAGES : 47
INSCRIPTION : 23/02/2018
ÂGE : 26
RÉGION : Lorraine
CRÉDITS : Doomsday

UNIVERS FÉTICHE : réel/université
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1358-si-le-chat-a-la-queue-qui-mont
Limace



Thom
White

J'ai 32 ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis PDG d'une firme de surveillance et création de logiciel et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Il n'y a pas grand chose à savoir, je suis un homme à femme vivant bien et mangeant bien. J'aime tout ce qui golf, foot us et bien entendu les femmes. Je déteste qu'on me désobeisse ou me contredise. J'ai raison meme quand j'ai tort et on me caractérise comme un dictateur auprès de mes employés, car j'aime le travail fait dans la perfection.


avatar ©️ BONNIE


J’en avais totalement oublié la présence de l’aide qu’avais l’institutrice dans sa classe, elle avait dû entendre alors le cotés plus privatif que je venais d’engager avec Mlle Duprès, néanmoins cela ne se passe pas exactement comme je le voulais. Elle était encore trop sur ses gardes, je la pensais plus calme et détendu, là elle semblait totalement stressé et intriguée par mes intentions, si elle savait ce que je voulais lui faire elle en rougirait. Je viens sourire, gardant alors mon allure d’homme d’affaire. Ecoutant son plaidoyer à propos de mon excuse afin de me dire oui, elle était vraiment brillante ce n’était pas une femme qui se ferait berner par le pauvre gars du coin de de la rue. La discussion n’étant plus sur Victoria, alors je mise un peu sur ce qu’elle aime et sur le fait que la petite l’aimait beaucoup. J’avais envie de la connaitre mieux, mais on dirait que la présence de l’aide-ménagère la coince quelque peu.

Finalement je n’eus pas le résultat escompté, elle semble vouloir mettre fin à notre entrevue, il était vrai qu’il se faisait tard maintenant, Victoria devait avoir un peu faim aussi et j’avais une visioconférence à faire depuis chez moi. Je viens me lever de la chaise pliante venant l’apporter vers l’armoire d’où elle venait et je viens m’approcher de l’institutrice :

- Je vais être honnête avec vous Mlle Duprès, vous terminerait par me dire oui…Je parle pour le café bien entendu. Je passerais un appel demain aux responsable de la tombola et ferait part de mon engagement. Je pense que ma présence fera plaisir à ma fille et aussi cela me fera montrer auprès de l’association des parents d’élève, apparemment ma figure fait bonne impression auprès de l’école. Mais si je viens ce sera pour vous voir et parler de nouveau avec vous. Vous m’intéressais énormément Mlle Duprès.

Sur ces mots je viens alors m’incliner un petit peu et vient à saluer l’aide-ménagère pour sortir de la classe allant chercher Victoria auprès de la garderie, ma fille vient courir dans mes bras et je la porte alors embrassant sa joue et partit de l’école pour nous rendre tranquillement à notre crêperie habituelle pour un petit gouté.


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lullaby Snape
Féminin MESSAGES : 480
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Pigeon



Ingrid Duprès
J'ai 25 ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis institutrice et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Ingrid est née en France, dans la ville de Lyon, aînée d'une famille de trois enfants. Elle a mené une vie sans histoire et a dit très tôt qu'elle voulait devenir enseignante avant de faire un stage en troisième et s'orienter vers les maternelles. La jeune femme a donc poursuivit ses études par le lycée puis l'université en ce but et finalement elle a put présenter le concours de professeur des écoles. La première année elle n'a pas eut beaucoup de choix et a dût accepter une classe de CE2. Mais cette année, elle a obtenu le saint graal : des maternelles et elle entend bien ne plus lâcher cette place.

Jeune fille douce et fragile, menant une vie sans histoire, parsemée de quelques amourettes qu'elle ne parvient pas à maintenir, probablement parce qu'elle est trop sensible ou trop sérieuse dans ses désirs d'avenir


avatar ©️ BONNIE


La demoiselle ne savait pas à quoi s'attendre avec Monsieur White mais comme il se levait pour ranger sa chaise et partir, elle cru qu'elle avait réussi à se débarrasser de lui et qu'il ne viendrait plus lui faire de telles propositions, ayant compris qu'elle n'était pas intéressée. La jeune femme était loin de se douter que tout ne faisait que commencer, bien au contraire, et qu'elle avait finalement attisé l'intérêt que l'homme nourrissait pour elle, sans le vouloir. Elle était bien loin de se douter, de plus, des réelles intentions que l'homme avait pour elle, de toutes les choses qu'il s'imaginait lui faire. La demoiselle, réservée et douce était loin d'imaginer qu'il appréciait ces traits de son caractère, justement à des fins bien plus intimes qu'il n'y paraissait.

Comme l'homme la menace – c'est ainsi qu'elle prend le fait qu'il affirme qu'elle dira oui un jour – la demoiselle ne répond pas et le regarde sortir après qu'il ait parlé de la tombola et du besoin de se montrer dans la cause des parents d'élèves. La demoiselle ne relève pas et range ses affaires, rentrant chez elle pour se changer les idées.

Une semaine plus tard, elle a tout à fait relayé cette entrevue au fin fond de son esprit, n'ayant pas recroisé l'homme depuis. Ce soir-là, la jeune femme doit sortir avec des amies, dans un bar de la ville et a revêtu pour l'occasion, une jolie robe rouge. Ses cheveux lâchés, un maquillage léger, la demoiselle est prête pour passer du temps avec ses amies. Arrivant la première, elle rejoint le bar pour commander et finalement s'installe dans un coin, en attendant les autres, sortant son téléphone pour patienter.


Pour faire baver Thom xD



Mes recherches en cours ♥️

It was just an accident
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Alejandro
Masculin MESSAGES : 47
INSCRIPTION : 23/02/2018
ÂGE : 26
RÉGION : Lorraine
CRÉDITS : Doomsday

UNIVERS FÉTICHE : réel/université
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1358-si-le-chat-a-la-queue-qui-mont
Limace



Thom
White

J'ai 32 ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis PDG d'une firme de surveillance et création de logiciel et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Il n'y a pas grand chose à savoir, je suis un homme à femme vivant bien et mangeant bien. J'aime tout ce qui golf, foot us et bien entendu les femmes. Je déteste qu'on me désobeisse ou me contredise. J'ai raison meme quand j'ai tort et on me caractérise comme un dictateur auprès de mes employés, car j'aime le travail fait dans la perfection.


avatar ©️ BONNIE


Notre première entrevue ne s’est pas déroulé comme je l’espérais, en effet je fus rejeter par la jeune femme, mais je n’étais pas là pour m’arrêter non bien au contraire. Ce jeu ne faisait que débuter et la jeune femme me plaisait bien plus que je l’aurais cru, elle avait un réel visage d’ange et j’étais persuadé qu’au fond d’elle, elle aurait aimé prendre ce café. Ne l’ayant pas approché pendant la semaine ayant laissé le soin à la nourrice d’aller récupérer Victoria le mercredi suivant, mais l’ayant passé avec elle comme c’était notre journée ensemble. J’avais pu alors suivre les pas de la jeune institutrice et j’avais alors pu savoir qu’elle aurait une sorte de soirée avec des amis, cela serait une belle occasion pour la croiser de nouveau prétextant une sortie avec ma sœur. Du coup je viens enrôler dans ce rôle une de mes amis lui expliquant qu’une femme me plaisait et que je voulais la séduire a tout prix, comme elle me connaissait bien elle accepta et me frappa l’épaule en me disant de pas l’effrayer la pauvre comme elle savait que je n’abandonnais pas aussi facilement.

C’est ainsi qu’on est dans ce bar, sirotant alors un cocktail contre le comptoir, on parlait et rigolait quand je vis alors la demoiselle s’asseoir au coin à une table, munie d’une magnifique robe rouge et une coiffure vraiment ravissante. Elle était vraiment belle, j’embrasse la joue de mon amie lui disant que la partie commençait et que je revenais vite comme j’étais sûr qu’elle allait m’envoyer balader rapidement.

M’approchant de la table je demande si je peux m’installer et viens me poser en face d’elle, venant lui faire un sourire :

- C’est une coïncidence ou bien vous me suivez Mlle Duprès ? Peut-être que vous avez mis un mouchard dans ma veste l’autre fois pour me recroiser et accepter ma proposition.

Je viens alors rire venant boire de mon verre et la regarde, elle était vraiment belle c’était une vraie rose qui venait de croiser mon chemin :

- On vous a pas posé un lapin j’espère, si c’est des amis que vous attendez y a les bouchons en centre-ville j’y ai échappé de justesse avec ma sœur pour venir ici.



Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lullaby Snape
Féminin MESSAGES : 480
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Pigeon



Ingrid Duprès
J'ai 25 ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis institutrice et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Ingrid est née en France, dans la ville de Lyon, aînée d'une famille de trois enfants. Elle a mené une vie sans histoire et a dit très tôt qu'elle voulait devenir enseignante avant de faire un stage en troisième et s'orienter vers les maternelles. La jeune femme a donc poursuivit ses études par le lycée puis l'université en ce but et finalement elle a put présenter le concours de professeur des écoles. La première année elle n'a pas eut beaucoup de choix et a dût accepter une classe de CE2. Mais cette année, elle a obtenu le saint graal : des maternelles et elle entend bien ne plus lâcher cette place.

Jeune fille douce et fragile, menant une vie sans histoire, parsemée de quelques amourettes qu'elle ne parvient pas à maintenir, probablement parce qu'elle est trop sensible ou trop sérieuse dans ses désirs d'avenir


avatar ©️ BONNIE


La demoiselle ne s'attendait pas à le voir ici. Quand elle entend une voix qui s'adresse à elle, demandant la permission de s'asseoir, elle redresse la tête sans l'avoir reconnu et se stoppe net. Encore lui. La jeune institutrice accepte pourtant de le laisser s'installer et le regarde faire. Elle se mord la lèvre inférieure en se doutant qu'une fois de plus, l'homme va probablement lui faire des avances et, s'il est mignon, elle n'est toujours pas spécialement disposée à lui répondre favorablement. Ce qui serait d'autant plus vrai, d'ailleurs, si elle avait conscience des penchants de son interlocuteur, qui la feraient littéralement fuir. Par préjugés, évidemment. Elle n'avait jamais essayé.

«- Vous prenez, je le crains, vos rêves pour une réalité Monsieur White. Il se trouve que ce n'est pas moi qui ai choisit l'endroit mais un de mes amis, qui y vient régulièrement. Navrée de vous décevoir ainsi mais non, je n'ai pas décidé de vous pourchasser de mes assiduités, vous m'en voyez vraiment navrée !» prétends la demoiselle. Qui n'est pas navrée du tout en réalité.

L'homme parle encore, la prévenant de bouchons pour le cas où elle serait en train d'attendre des amis et elle se demande si ce n'est pas l'évidence même. On vient rarement seule de ces heures dans un endroit aussi fêtard. A moins d'avoir envie de repartir avec un rencard et passer la soirée sous la couette mais de toute évidence, la face même d'Ingrid Duprés indique que ce n'est pas ce qu'elle recherche.

«- Mes amis sont chez une de nos copines et doivent venir à pied, pour la grande majorité. Les autres viennent en Tram. Je suis, là encore, désolé de vous apprendre que leur retard ne sera probablement pas aussi long que vous l'auriez souhaité. Une sœur le dites vous ? Victoria ne m'a jamais parlé de sa tante.»



Mes recherches en cours ♥️

It was just an accident
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Alejandro
Masculin MESSAGES : 47
INSCRIPTION : 23/02/2018
ÂGE : 26
RÉGION : Lorraine
CRÉDITS : Doomsday

UNIVERS FÉTICHE : réel/université
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1358-si-le-chat-a-la-queue-qui-mont
Limace



Thom
White

J'ai 32 ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis PDG d'une firme de surveillance et création de logiciel et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Il n'y a pas grand chose à savoir, je suis un homme à femme vivant bien et mangeant bien. J'aime tout ce qui golf, foot us et bien entendu les femmes. Je déteste qu'on me désobeisse ou me contredise. J'ai raison meme quand j'ai tort et on me caractérise comme un dictateur auprès de mes employés, car j'aime le travail fait dans la perfection.


avatar ©️ BONNIE


Je m’approchai de la jeune institutrice comme un félin s’approchant de sa proie, j’étais le prédateur, malgré que la jeune demoiselle sache bien s’enfuir à toute jambe en me recalant. Je venais alors sourire, la regardant dans cette magnifique robe rouge, elle était charmante. J’aimais bien cette tenue cela faisais ressortir la douceur de son visage et la couleur de ses yeux. Je me doutais bien que ma présence devait la gêner un peu, me prenant sans doute comme un stalker, mais le hasard parfois ça marche aussi. Je n’avais toujours pas perdu espoir, l’espionnant en quelque sorte et ma petite princesse me parlait souvent d’elle. Je la regardais alors, toujours émerveillé par sa beauté, son innocence, sa pureté. Finalement elle me perce la bulle, parlant alors qu’elle attendait des amis, j’étais bien sûr au courant de cela. Je savais, je sentais ce doux parfum qu’elle était en réalité ravi de me revoir, ses traits du visage ne pouvaient pas mentir :

- Eh bien alors serait-ce moi qui fait réagir le hasard, le destin veut peut-être que nous nous côtoyons de temps en temps. Je suis quand même ravi de voir que vous savez vous amusez Mlle Duprès. Même si votre passion pour l’enseignement est une chose remarquable chez vous, il ne faut pas perdre cette envie de se détendre et profiter de notre temps libre.

Regardant alors la jeune femme, j’incruste dans mon esprit cette robe, ce léger maquillage et sa coiffure afin d’en garder un merveilleux souvenir quand nous nous séparerons de nouveau. Je lui explique alors pourquoi j’étais ici, parlant aussi de ses amis espérant alors avoir un peu plus de temps en sa présence. Malheureusement ses proches n’étaient pas très loin, et je fis une légère gaffe en parlant d’une sœur alors que Victoria semblait beaucoup s’ouvrir envers elle. Je viens passer alors ma main dans mes cheveux me penchant alors un peu vers elle :

- Il s’agit de ma belle-sœur en réalité. On ne parle pas vraiment de la famille de mon ex-femme, ils… ils m’accusent de choses parce que…Enfin Victoria ne parle pas trop de cela vous voyez. Vu que vos amis ne vont pas être retardé, accepterez-vous que je vous tienne compagnie en les attendant, ainsi aucun gêneur ne viendra importuner une aussi belle et séduisante jeune femme que vous êtes. Car oui, cette robe va rend vraiment belle, elle va bien avec votre regard.


Je viens sourire, alors prenant de ma bière, je n’arrive pas à croire qu’elle arrivait à me faire parler de la sorte. Je n’avais jamais osé parler de ce genre de détails de ma vie. J’espère qu’elle n’allait pas me poser trop de question. Sinon j’allais me faire avoir par mon propre manège et c’est elle qui en saura plus sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lullaby Snape
Féminin MESSAGES : 480
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Pigeon



Ingrid Duprès
J'ai 25 ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis institutrice et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Ingrid est née en France, dans la ville de Lyon, aînée d'une famille de trois enfants. Elle a mené une vie sans histoire et a dit très tôt qu'elle voulait devenir enseignante avant de faire un stage en troisième et s'orienter vers les maternelles. La jeune femme a donc poursuivit ses études par le lycée puis l'université en ce but et finalement elle a put présenter le concours de professeur des écoles. La première année elle n'a pas eut beaucoup de choix et a dût accepter une classe de CE2. Mais cette année, elle a obtenu le saint graal : des maternelles et elle entend bien ne plus lâcher cette place.

Jeune fille douce et fragile, menant une vie sans histoire, parsemée de quelques amourettes qu'elle ne parvient pas à maintenir, probablement parce qu'elle est trop sensible ou trop sérieuse dans ses désirs d'avenir


avatar ©️ BONNIE


La demoiselle lève un sourcil en se demandant comment un homme peut être aussi sûr de lui. Le destin, il n'avait rien trouvé de mieux ? Pour la rouquine ce n'est qu'une rencontre hasardeuse, rien de plus. Lyon est grande, mais ils vivent dans le même quartier. Sinon il ne mènerait pas sa fille dans cette école mais dans une autre, plus proche de son domicile. Et c'est dans ce même quartier qu'ils se rencontrent ce soir. Un quartier en fin de compte ce n'est pas si grand. Surtout la nuit.Il n'en reste pas moins que même en allant faire ses courses, parfois, elle tombe sur un visage connu. Un parent d'élève, un ami, une ancienne connaissance connue au cours de ses études.

Et il se dit ravi de voir qu'elle sait s'amuser. Décidément, la demoiselle songe qu'il ne sait pas quoi dire pour lui parler. Mais elle sent bien qu'il cherche juste des prétextes à la discussion. L'enseignante n'est pas idiote et depuis leur dernière entrevue, elle a parfaitement compris qu'elle lui plaît. Et la réciproque, d'un point de vu purement physique est entièrement vrai. Cependant elle n'est pas du genre à se contenter d'apprécier un physique. Le physique disparaît avec le temps. Elle aime mieux voir l'esprit et juge qu'il la connaît trop peu pour s'intéresser à elle.

«- Naturellement, il faut savoir garder des contacts... privilégiés, avec nos amis, profiter de passer du temps avec eux.»

Que dire de plus, après tout ? La demoiselle ne sait pas vraiment ce qu'elle pourrait répondre à cela et finalement elle l'observe en se mordant la lèvre inférieure comme il la complimente sur sa robe. Elle le remercie rapidement, avant de regarder son téléphone, pour voir si elle a des nouvelles de ses amis, mais non. Et l'homme qui parle de lui tenir compagnie pour qu'aucun gêneur ne se présente à elle.

«- Je n'ai pas vraiment besoin de garde du corps, vous devriez retourner profiter de votre soirée avec votre belle-sœur, si cette dernière vous parle encore. D'ailleurs... pourquoi la famille vous a ainsi tournée le dos ? Après tout, votre fille est de leur famille aussi, non ?»



Mes recherches en cours ♥️

It was just an accident
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Alejandro
Masculin MESSAGES : 47
INSCRIPTION : 23/02/2018
ÂGE : 26
RÉGION : Lorraine
CRÉDITS : Doomsday

UNIVERS FÉTICHE : réel/université
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1358-si-le-chat-a-la-queue-qui-mont
Limace



Thom
White

J'ai 32 ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis PDG d'une firme de surveillance et création de logiciel et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Il n'y a pas grand chose à savoir, je suis un homme à femme vivant bien et mangeant bien. J'aime tout ce qui golf, foot us et bien entendu les femmes. Je déteste qu'on me désobeisse ou me contredise. J'ai raison meme quand j'ai tort et on me caractérise comme un dictateur auprès de mes employés, car j'aime le travail fait dans la perfection.


avatar ©️ BONNIE

Apparemment je ne la dérangeais pas vraiment, maintenant c’était à moi de réussir à capter son attention, me rendre intéressant. Y a un peu de temps que je n’avais pas fait la cour à une femme aussi intéressante qu’elle. Je devais bien juger mes paroles, mes actes et surtout je ne dois pas regarder son léger décolleté. Je me devais d’être gentleman et surtout la complimenter. Cela devenait tellement difficile, j’avais envie d’en connaitre plus sur elle, ma puce me racontait beaucoup de choses déjà, mais lié à son statut d’enseignante, mais je ne savais pas rien non plus sur sa personne. Il était normal qu’elle garde contacte avec ses proches de la faculté, cela est tellement lointain pour moi, j’ai rapidement fais succès sur la surveillance que mes années facs étaient comme un souvenir pour ma part. Il semblait qu’elle ne semblait pas avoir de vraie réponse sur ce que l’on se raconter. Néanmoins elle me lance une petite pique sur le fait que j’étais avec elle, ait cela débutait mal on dirait. Par contre sa question restait délicate et je ne savais pas trop quoi répondre à cela :

- Je n’ai jamais parlé de garde du corps, je proposais juste de vous tenir compagnie jusqu’à l’arrivé de vos amis. Pour votre question, j’ai obtenu la garde totale de ma fille et je ne peux répondre à votre question qui est plutôt personnel et un sujet douloureux, néanmoins ma belle-sœur a gardé contact avec moi, on va dire qu’elle avait flashé sur moi avant sa sœur, mais ce n’est pas elle que j’ai épousé. Mais si vous voulez en apprendre plus pourquoi ne pas me parlez de vous. Je ne sais rien de vous a part que vous êtes une enseignante dévoué, adorant les enfants. En tout cas, ma fille ne dit que du bien de vous.

Je viens porter de nouveau mon verre à la bouche pour en boire, j’espère pouvoir avoir une discussion intéressante avec elle, savoir un peu ses goûts, ses habitudes, ses passions etc. enfin tout ce qui pourrait m’être utile pour avoir entièrement sa personne juste pour moi. Je ne perds jamais quand je veux obtenir quelque choses et j’aurais cette belle femme rien que pour moi.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lullaby Snape
Féminin MESSAGES : 480
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Pigeon



Ingrid Duprès
J'ai 25 ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis institutrice et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Ingrid est née en France, dans la ville de Lyon, aînée d'une famille de trois enfants. Elle a mené une vie sans histoire et a dit très tôt qu'elle voulait devenir enseignante avant de faire un stage en troisième et s'orienter vers les maternelles. La jeune femme a donc poursuivit ses études par le lycée puis l'université en ce but et finalement elle a put présenter le concours de professeur des écoles. La première année elle n'a pas eut beaucoup de choix et a dût accepter une classe de CE2. Mais cette année, elle a obtenu le saint graal : des maternelles et elle entend bien ne plus lâcher cette place.

Jeune fille douce et fragile, menant une vie sans histoire, parsemée de quelques amourettes qu'elle ne parvient pas à maintenir, probablement parce qu'elle est trop sensible ou trop sérieuse dans ses désirs d'avenir


avatar ©️ BONNIE


La demoiselle ne savait pas vraiment d'où l'homme lui portait un tel intérêt. Elle ne savait pas vraiment pourquoi il se focalisait sur elle. La jeune femme ne savait pas pourquoi il fixait ainsi son attention sur elle. Elle devait avoir quelque chose, peut-être, mais elle ne savait pas pourquoi. La jeune femme était d'un naturel discret, elle se faisait oublier, elle faisait son boulot et sortait parfois voir ses amis discrètement, sans jamais faire de vague. Il ne l'avait vu que de temps en temps, en venant chercher Victoria à l'école et jamais il n'avait parlé à la demoiselle, pour ne serait-ce que supposer de ce que cette dernière pouvait bien être. De fait il ne savait absolument rien d'elle et c'est ce qu'il semblait vouloir changer ce soir à grand renforts de questions pour connaître ses goût.

"- Hé bien... je n'ai pas grand chose à dire, je mène une vie tout à fait tranquille, je n'en sais d'ailleurs pas beaucoup plus sur vous que vous-même n'en savez sur moi." répond la demoiselle avec un sourire gêné. "Je viens travailler à l'école, le soir je rentre chez moi, parfois je sors courir ou je vais à la salle, je vais voir mes amis et de temps en temps je vais au cinéma. Je vais voir mes parents quand j'en ai l'occasion et j'aime bien cuisiner. Mais comme vous pouvez le voir, je n'ai pas grand chose de particulier." répond la demoiselle en l'observant. "Et je dois dire que vous demandez des informations sur moi sans m'en donner sur vous, de ce fait je vous retourne la question. Qui êtes vous donc, monsieur White ? Quel genre d'homme êtes vous ? Je veux dire en vrai, dans la vie de tout les jours ?"



Mes recherches en cours ♥️

It was just an accident
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Alejandro
Masculin MESSAGES : 47
INSCRIPTION : 23/02/2018
ÂGE : 26
RÉGION : Lorraine
CRÉDITS : Doomsday

UNIVERS FÉTICHE : réel/université
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1358-si-le-chat-a-la-queue-qui-mont
Limace



Thom
White

J'ai 32 ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis PDG d'une firme de surveillance et création de logiciel et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Il n'y a pas grand chose à savoir, je suis un homme à femme vivant bien et mangeant bien. J'aime tout ce qui golf, foot us et bien entendu les femmes. Je déteste qu'on me désobeisse ou me contredise. J'ai raison meme quand j'ai tort et on me caractérise comme un dictateur auprès de mes employés, car j'aime le travail fait dans la perfection.


avatar ©️ BONNIE

Malgré que je savais déjà énormément de choses sur elle grâce au piratage de son cellulaire ou bien de son ordinateur, j’aimais savoir cela provenant de sa bouche. Je l’observe espérant alors que ses amis mettraient du temps à venir la rejoindre que je puisse profiter de sa présence, mais aussi de la vue qu’elle m’apportait avec une robe aussi belle. Je lui propose donc de me parler d’elle, néanmoins elle semblait plutôt réticente, je ne savais pas trop comment réagir pour les coups, car elle me faisait perdre beaucoup de mes moyens. J’étais un grand séducteur et peu de femme ne me résister, mais elle, c’était complétement autre choses. Je la regarde, faisant attention au geste de son visage, elle émet aussi un point capital, elle ne savait rien de moi à part ce que Victoria a pu lui avouer. Je la regarde alors qu’elle m’explique qu’elle sortait, qu’elle aimait la cuisine et du coup ne m’apporte pas grand-chose de plus que de que je pouvais savoir déjà. Je viens boire de ma bière quand elle me retourne la question sur savoir qui j’étais et quel genre d’homme je suis. Je viens alors à sourire, bizarrement je ne voulais pas jouer la carte fausse avec elle, elle m’inspirait quelque chose de plus fort que cela. C’est en posant alors mon verre que je viens la regarder :

- Vous venez de m’apporter des choses sur vous, cela est normal que je vous parle de moi. Eh bien j’ai fait une faculté d’informatique dans la partie programmation. Je bidouillé beaucoup quand j’étais à la fac créant alors de petit logiciel tout simple que j’ai vendu à des particulier pour leurs entreprise. Là vous avez déjà une information que les magazines ne savent pas pour la création de la firme gardez le secret.


Je viens rire doucement venant à reboire un peu afin de pouvoir me relancer :

- J’ai rencontré ma femme vers la fin du lycée, c’était mon premier coup de foudre. C’était une femme magnifique, au cœur tendre, à l’époque j’étais un petit voyons dont la mère avait perdue, mon père n’arrivait pas à me gérer. Comme quoi les femmes changent vraiment les hommes. On a eu Victoire quelques années après, mais Elena… n’a pas survécu à l’accouchement.

Je viens serrer mon verre sans m’en rendre compte, reparler de cela, qu’est-ce qui me prenait vraiment…Je ferme les yeux puis les rouvre en la fixant :

- Je suis un homme comme un autres, père célibataire cherchant chaussure à son pieds, mordu de son travail, obtenant les choses qu’il a besoin pour rendre heureuse sa petite fille. Je ne suis pas quelqu’un de méchant sauf si on s’en prend aux mien. J’aime le cinéma, la musique, l’art de manière générale. Après le reste il vous suffirait de le découvrir en acceptant de boire un café avec moi un jour.


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
You're the master of my Mind [Lullaby]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 01. Losing your mind
» LULLABY :b muaaaaaaaaaah !
» Guitare Snaker THE Guitare Master !
» 1.04 Where is my mind ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: