Partagez | 
 
 
 

 Cents fois, j'ai rêvé ton visage * Alexandra et Jayson * Lunatic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
Lullaby
Féminin MESSAGES : 263
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Flash


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Jayson et Alexandra vivent en France, lui à Bordeaux et elle à Lyon. Ils se connaissent virtuellement à cause d'un jeu en lignes et se contactent via FB, discutant et échangeant régulièrement ensemble. La situation entre eux est ambigüe et ils se cherchent mutuellement, plus ou moins innocemment. Ils sont bien ensemble, ils se comprennent l'un l'autre, ont une énorme complicité... Seulement, il y a ces kilomètres entre eux. Kilomètres qu'ils décident d'oublier ce week-end, alors qu'ils vont se voir pour la première fois.

Contexte provenant de cette recherche

RP précédent : textos
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lullaby
Féminin MESSAGES : 263
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Alexandra Legrand
J'ai 23 ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis Etudiante en littérature et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis assez bien.

Elle a connu une vie simple, près de Lyon, en France. Collège privé, parents catholiques, baptisé, communiante, confirmante, la messe le dimanche, pendant les premières années de sa vie. Vers l'âge de quinze ans, elle s'écarte un peu de la religion, la pratique de moins en moins, mais garde certaines valeurs de celles-ci. Plutôt timide et réservée, elle a du mal à aller vers les garçons, d'autant plus qu'elle a toujours peur d'être prise pour une imbécile. Elle a donc eut très peu d'histoire d'amour, tout en tombant pourtant facilement amoureuse, étant pour le moins sensible. La barrière des écrans lui permet de se confier plus aisément. Elle manque cruellement de confiance en elle ce qui n'est pas pour simplifier ses rapports avec le monde qui l'entoure.


avatar © Rose
Alexandra se sentait angoissée en montant dans le train, en gare de Lyon. Installant ses bagages, la jeune femme avait une longue route à faire jusqu'à Bordeaux. Elle irait jusqu'à Paris gare de Lyon en TGV, devait gagner la gare Montparnasse en métro et prendrait alors un nouveaux train jusqu'à Bordeaux, où elle arriverait à 14:02 très précisément, en espérant que Jayson n'oublie pas de venir la chercher. Jusque là, sur le papier, les choses ne semblaient pas bien compliquées. Même si c'était un voyage de plus de cinq heures qui attendait la demoiselle. Seulement, installée devant son ordinateur dans ce train, la jeune femme ne cessait de regarder son téléphone, angoissée. Angoissée à l'idée de rencontre Jayson en chair et en os. Elle était si peu à l'aise avec les garçons qui lui plaisaient, après tout. Elle était intimidée à l'idée de le voir enfin. Sur le téléphone, sur fb, c'était facile de se lâcher et de parler librement. Maintenant qu'elle s'imaginait passer plus de quarante-huit heures en sa compagnie, son cœur battait la chamade. Et elle espérait, quelque part, qu'il soit tout autant angoissé qu'elle à l'idée de la rencontrer. Sans savoir cependant pourquoi il pourrait l'être.

Envoyant plusieurs messages au cours de la mâtiné, noyant son angoisse dans son sandwich, des bonbons, des chips, la jeune femme écrit quelques réponses qu'elle met sur sa clé, afin de pouvoir les poster quand elle aura une connexion plus stable. Ou en rentrant de week-end, pour pouvoir profiter de ces deux jours chez Jayson. N'en déplaise à ce dernier, malgré sa proposition de payer le billet si la jeune femme restait avec lui, ce qu'elle prend pour une blague cela dit, il ne faut pas oublier qu'étant étudiante, elle a des cours le lundi, dès 9:30 du matin.

Alors que le train arrive finalement à Bordeaux, sur le coup des quatorze heure, l'angoisse d'Alexandra est à son paroxysme. En attrapant sa valise, la jeune femme s'approche des portes alors que le train ralentie et elle attend, patiemment, de voir ces dernières s'ouvrir. Elle lui a redit qu'elle entrait en gare, aussi en posant le pied sur le quai, elle espère qu'il est arrivé.

©️ didoum

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lunatic
MESSAGES : 66
INSCRIPTION : 17/09/2017
CRÉDITS : Google Images

UNIVERS FÉTICHE : Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Jayson Parks
J'ai 27 ans et je vis à Bordeaux, Pays. Dans la vie, je suis professeur de français et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Adolescent rebelle, Jayson a été ce qu'on appelle un cancre à l'école. Toujours à se fourrer dans des bagarres, il est connu pour avoir le sang chaud. Pourtant, il finit par réaliser que ça ne le mènera à rien. Alors il se reprend en main et fait ses études dans la littérature puis devient professeur de français, niveau collège et lycée. A ces 24 ans, sa vie se bouscule. Après une histoire d'un soir sans importance et trois mois sans nouvelle de cette femme, elle revient, lui annonçant qu'elle est enceinte. Jayson porte très a cœur cette histoire et il essaie de faire en sorte qu'ils puissent vivre ensemble et construire un foyer stable. Mais après la naissance de leur petite fille, la jeune femme disparaît en ne laissant aucune trace. Mais le jeune homme ne se laisse pas abattre et tient parfaitement le rôle de père célibataire.


avatar ©️ Tiffany


Il ne sait pas vraiment ce qui lui avait pris de proposer à Alexandra de venir passer le week-end chez lui. Evidemment il adorait la jeune femme et il était très heureux qu’elle vienne. Ils allaient enfin se rencontrer après tout ce temps à textoter. Mais voilà, il avait un secret qu’il s’était bien gardé de lui dire : il avait une fille. Jusqu’ici, il n’avait pas eu de mal à lui cacher. Mais aujourd’hui, il allait devoir lui dire. Et en plus de ça, elles allaient se rencontrer. Il n’avait présenté aucune femme à sa fille. Il ne voulait pas qu’elle s’attache pour rien. Mais avec Alex, c’était différent. Il sentait que quoi qu’il arrive, ils se reverraient.

C’est avec toutes ses pensées qu’il se lève le matin. Comme d’habitude, il s’occupe de Lexÿ puis il la dépose à la maternelle avant d’aller s’occuper de ses propres élèves. Il n’a que deux heures à tenir aujourd’hui et ça passe vite. Il prit soin de rentrer pour ranger une nouvelle fois son appartement puis il prépare la chambre d’ami pour Alexandra. Il avait du mal à réaliser qu'il préparait cette chambre pour la fille qu'il avait rencontré sur un jeu et avec qui il avait noué cette relation ambiguë. Même lui ne savait pas à quoi s'attendre avec la venue de la jeune femme. Comment voyait-t-elle leur relation ? Et lui alors ? Il ne le savait pas lui-même alors comment pouvait-il être sûr qu'elle elle le saurait ?

L’heure d’aller à la gare arrive assez vite et c’est terriblement anxieux qu’il entre dans sa voiture pour aller chercher son invitée. Il tombe dans les bouchons et ne se retient pas pour injurier les autres conducteurs, se défoulant sur le klaxon. Il ne voulait pas arriver en retard. C’est à 14h05 qu’il finit par se garer sur le parking de la gare en soupirant. Il sort précipitamment puis se met à marcher rapidement vers le quai où la jeune femme était censée arriver. Le monde s’était un peu dispersé et c’est alors qu’il l’aperçut. Elle semblait un peu perdu et toute aussi anxieuse que lui. Elle était encore plus belle en vraie. Il s’approche d’elle en souriant et lorsqu’elle tourne la tête vers lui, un sourire timide s’empare également de ses lèvres. Ça y est. Dans quelques mètres, ils seraient enfin réunis.

Pendant ces quelques mètres, des questions fusèrent alors dans sa tête. Comment ils allaient se dire bonjour ? Une simple bise ou un énorme câlin ? Comment devait-il se comporter avec elle ? Se posait-elle les mêmes question que lui ? Et comment elle allait réagir en apprenant l'existence de Lexÿ ?
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lullaby
Féminin MESSAGES : 263
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Alexandra Legrand
J'ai 23 ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis Etudiante en littérature et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis assez bien.

Elle a connu une vie simple, près de Lyon, en France. Collège privé, parents catholiques, baptisé, communiante, confirmante, la messe le dimanche, pendant les premières années de sa vie. Vers l'âge de quinze ans, elle s'écarte un peu de la religion, la pratique de moins en moins, mais garde certaines valeurs de celles-ci. Plutôt timide et réservée, elle a du mal à aller vers les garçons, d'autant plus qu'elle a toujours peur d'être prise pour une imbécile. Elle a donc eut très peu d'histoire d'amour, tout en tombant pourtant facilement amoureuse, étant pour le moins sensible. La barrière des écrans lui permet de se confier plus aisément. Elle manque cruellement de confiance en elle ce qui n'est pas pour simplifier ses rapports avec le monde qui l'entoure.


avatar © Rose
La jeune femme panique tellement, sur son quai de gare, d'autant plus qu'elle ne voit pas le jeune homme, tandis que la foule se disperse autour d'elle, commençant à revenir vers le hall de la gare. Alexandra reste aux abords du train pour sa part, sa valise accrochée en main. Il n'a pas intérêt à lui avoir posé un lapin, à l'avoir oublié ! Sans quoi il risque de recevoir un texto relativement salé, très rapidement. Pas que le quai de la gare Saint-Jean soit particulièrement désagréable, mais elle n'est pas venue pour contempler les murs de pierres jusqu'au dimanche soir. Elle attrape son téléphone, prête à envoyer un message, quand elle l’aperçoit qui vient vers elle, et ses joues rosissent alors, de s'être inquiété pour rien. Parce qu'il est enfin là. Et elle panique encore plus, comme elle ne sait pas comment elle va lui dire bonjour. Un simple sourire en disant bonjour ? Un câlin ? Un baiser ? Avec tout ce qu'ils ont put s'écrire, à quoi s'attend il exactement de sa part ? L'étudiante n'en sais rien, la voilà bien inquiète. Elle sent son cœur qui s'affole à mesure que Jayson approche et elle ne bouge pas, comme pour repousser le moment où elle devra lui dire bonjour. Peut-être que cela lui donnera le temps de trouver quoi faire. De repousser sa gêne. Mais non, alors qu'il arrive à quelques pas d'elle seulement, l'esprit de la jeune Lyonnaise est encore brumeux et elle ne sait toujours pas quoi dire ou faire, ni ce qu'elle a envie de faire pour cette rencontre. Et elle a la respiration qui s'accélère, le rythme cardiaque qui s'emballe, alors qu'elle se demande ce que lui attend. A-t-il prévu quelque chose ? Il saura peut-être mieux qu'elle quoi faire. La rouquine pense une seconde à se laisser porter par son instinct, avant de le réprimer, de peur de le braquer, de peur que ce ne soit pas ce qu'il veut. Ils ont dit tellement de chose, elle a l'impression qu'ils ont tellement joué, que maintenant, elle ne sait plus ce qu'elle veut, ce qu'il veut, ce qu'ils attendent réellement.

«- B... Bonjour.» souffle finalement la jeune femme alors qu'il arrive face à elle. Et elle ne fait ni n'initie rien de plus, sans savoir s'il va prendre les devants, ou s'il ne se passera tout simplement rien de particulier.

©️ didoum

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lunatic
MESSAGES : 66
INSCRIPTION : 17/09/2017
CRÉDITS : Google Images

UNIVERS FÉTICHE : Réel
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Jayson Parks
J'ai 27 ans et je vis à Bordeaux, Pays. Dans la vie, je suis professeur de français et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Adolescent rebelle, Jayson a été ce qu'on appelle un cancre à l'école. Toujours à se fourrer dans des bagarres, il est connu pour avoir le sang chaud. Pourtant, il finit par réaliser que ça ne le mènera à rien. Alors il se reprend en main et fait ses études dans la littérature puis devient professeur de français, niveau collège et lycée. A ces 24 ans, sa vie se bouscule. Après une histoire d'un soir sans importance et trois mois sans nouvelle de cette femme, elle revient, lui annonçant qu'elle est enceinte. Jayson porte très a cœur cette histoire et il essaie de faire en sorte qu'ils puissent vivre ensemble et construire un foyer stable. Mais après la naissance de leur petite fille, la jeune femme disparaît en ne laissant aucune trace. Mais le jeune homme ne se laisse pas abattre et tient parfaitement le rôle de père célibataire.


avatar ©️ Tiffany


Il la trouve tellement belle qu’il en perd un peu ses moyens et quand il arrive près d’elle et qu’elle balbutie un simple bonjour terriblement timide, il ne peut qu’agrandir son sourire, elle était tellement adorable. Il la prend finalement dans ses bras en la serrant contre lui, respirant doucement son odeur. Il est vraiment heureux qu’elle soit là.

« - Salut toi. »

Il la salut à son tour en la gardant contre lui ce qui fait qu’il lui répond en lui soufflant près de l’oreille. Il avait imaginé ce moment tellement de fois mais jamais il n’aurait pensé que l’avoir près de lui lui ferait autant d’effet. Il avait étrangement envie de l’embrasser. Ils avaient tellement joué au chat et à la souris qu’il ne savait plus ce qui était vrai ou ce qui ne l’était pas. Avait-elle des sentiments pour lui ? Et lui, ressentait-il ce qu’il pensait tellement ressentir au travers de leur échange ? Il avait le temps de penser à tout ça. Elle était là pour le week-end après tout. Il se sépare finalement d’elle et sans vraiment réfléchir, il pose sa main sur la joue de la belle rousse.

« - Le voyage n’a pas été trop long ? Laisse-moi prendre ta valise. »

Il retire sa main de la joue d’Alex pour récupérer la valise de la jeune femme puis, de sa main libre, il attrape celle de la rouquine et la tire avec lui vers la sortie. Il n'avait rien préparé. Il s'était dit qu'ils se laisseraient porter par la curiosité d'Alexandra. Pour l'instant, son programme s'était de déposer les affaires de son invitée chez lui puis de visiter un peu la ville jusqu'à ce qu'il soit l'heure d'aller chercher Lexÿ. Entre temps il devra trouver un moment pour lui avouer l'existence de sa fille. ça lui faisait peur. Mais elle était là et elle ne pouvait repartir comme ça alors c'était toujours mieux que de lui avouer par sms et de ne plus avoir de nouvelle. Au moins, il l'aura vu une fois.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lullaby
Féminin MESSAGES : 263
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Alexandra Legrand
J'ai 23 ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis Etudiante en littérature et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis assez bien.

Elle a connu une vie simple, près de Lyon, en France. Collège privé, parents catholiques, baptisé, communiante, confirmante, la messe le dimanche, pendant les premières années de sa vie. Vers l'âge de quinze ans, elle s'écarte un peu de la religion, la pratique de moins en moins, mais garde certaines valeurs de celles-ci. Plutôt timide et réservée, elle a du mal à aller vers les garçons, d'autant plus qu'elle a toujours peur d'être prise pour une imbécile. Elle a donc eut très peu d'histoire d'amour, tout en tombant pourtant facilement amoureuse, étant pour le moins sensible. La barrière des écrans lui permet de se confier plus aisément. Elle manque cruellement de confiance en elle ce qui n'est pas pour simplifier ses rapports avec le monde qui l'entoure.


avatar © Rose
La jeune femme stresse en lui disant bonjour, pour rien, mais c'est plus fort qu'elle. Elle se sent stressée et laisse à son interlocuteur le soin de prendre les initiatives, s'il y en a à prendre. Elle ne le regrette pas, comme il la prend dans ses bras et elle passe les siens autour de sa taille, comme si c'était tout naturel, respirant son parfum autant que le jeune homme respire la sienne. Elle avait eut peur qu'il y ait un blanc entre eux, une grosse gêne et finalement cela ne semblait pas être le cas. La jeune femme en était particulièrement soulagée. Cela semblait plutôt naturel en fait et évident d'être entre les bras de Jayson. Et quand il la salua finalement, la demoiselle frissonna, comme il avait ses lèvres juste à quelques centimètres de ses oreilles, murmurant alors ces mots.

Comme il pose sa main sur la joue de l'étudiante, cette dernière lui adresse un sourire. Une seconde, elle avait espéré qu'il l'embrasse, avant de chasser cette idée en se disant qu'elle était dingue et que c'était trop tôt, trop précipité. La demoiselle se contente alors du câlin qu'elle a reçut et de cette main sur sa joue, qu'il retire rapidement pour prendre la valise de la jeune femme, comme un parfait gentleman. Cependant, alors que de sa main libre, il attrape la sienne, Alexandra lui adresse un petit sourire, à la fois surprise et appréciatrice de cette initiative.

«- Non non ça allait ! Et du coup j'ai eut le temps de faire toutes les réponses que l'on m'a posté hier soir et ce matin. Du coup j'ai une réponse pour toi, je te la laisserais avant de partir dimanche, pour t'occuper, histoire de ne pas trop te manquer !» lance la demoiselle amusée, avant de rougir comme elle réalise que ça, normalement, c'est le genre de choses qu'elle aurait dit seulement sur son téléphone et pas en face de lui. «Du coup !? Quel est le programme ?» demande la jeune femme avec un large sourire comme ils avancent vers la voiture de Jayson pour y poser sa valise.

©️ didoum

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
Cents fois, j'ai rêvé ton visage * Alexandra et Jayson * Lunatic
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» dites votre nom deux cents fois de suite, vous vous apercevrez que vous n'êtes personne. (luz)
» On ne vit que deux fois.
» Quand j'ai vu ton visage pour la première fois...
» peindre simplement visage avec tallarn flesh
» Il était une fois... Carrefour!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: