Partagez | 
 
 
 

 You are a sow. Maybe, but you are an asshole ! * Mathilde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
Lullaby
Féminin MESSAGES : 180
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Flash


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Habitué aux mannequins, aux jolies filles et à être la coqueluche de ces demoiselles, il est le parfait connard qui n'accepte pas la différence. Cassidy pour sa part a toujours été en surpoids, montré du doigt. Fuyant la populace, par peur d'être blessée, elle est comme toujours la victime de ce petit prétentieux aux allures de séducteur, qui s'amuse à la rabaisser sans qu'elle ne comprenne pourquoi il fait une fixette sur elle.

Contexte provenant de cette recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lullaby
Féminin MESSAGES : 180
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Cassidy Parker
J'ai 23 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis étudiante en histoire et je m'en sors moyen). Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Née en Angleterre, Cassidy a toujours été une enfant potelée et que son poids a handicapé. Stressée par ses prises et ses pertes à répétition, par un effet yoyo qui ruine sa vie depuis l'adolescence, elle est également une jeune femme mal dans sa peau du simple fait d'avoir rencontré, enfant, de mauvaises personnes. La demoiselle a subit les moqueries, en effet, de ses camarades de classe qui l'ont complexé et empêché d'évoluer. Aujourd'hui, elle essaie de fuir l'attention et se concentre sur ses études.

avatar ©️ NOM CRÉATEUR


Le cours semblait durer depuis des heures et pourtant, cela ne faisait que soixante-quinze minutes que la jeune femme était clouée dans cette salle de classe, coincée sur cette chaise inconfortable, à entendre un professeur essayer d'expliquer son cours, sans être clair une seule seconde. C'était insupportable mais elle ne pouvait rien y faire et le reste des étudiants de la promotion ne semblaient pas être dans un meilleur état, à moitié avachis sur les bureaux, comme il était bientôt quatorze heures. Ils enchaînaient les leçons, depuis ce matin et tous n'attendaient que la fin de ce cours pour finir leur journée et pouvoir, enfin, manger. La jeune femme avait eut un cours d'histoire médiévale en CM, puis un TD et maintenant, elle avait un cours « optionnel ». Tellement optionnel qu'ils étaient obligés d'en choisir un parmi une sélection. En soupirant, elle regarde l'heure une fois de plus, en maudissant les bruits de mastication d'un autre élève, non-loin d'elle, mordant joyeusement dans une pomme.

En essayant de prendre tout de même quelques notes, Cassidy s'ennuyait pourtant fermement, avec une impression que le cours ne terminerai jamais et elle donnerait cher pour attraper son sac et sortir tout de suite, ou prendre le sandwich qu'elle avait soigneusement glissé dedans le matin même, afin de pouvoir croquer un bout. Mais elle détestait être seule à manger dans une assemblée, craignant toujours qu'on ne la voit, qu'on ne la remarque, qu'on ne la juge. Alors sagement, elle prit le parti d'attendre la fin du cours, malgré son estomac qui se tordait sous l'effet de la faim. Elle mangerait discrètement dans un coin du parc avant d'aller à la bibliothèque universitaire, car rentrer chez elle, bien que ce soit à deux pas, lui ferait perdre trop de temps pour étudier.

Le cours enfin terminé, Cassidy ne se fit pas prier pour sortir, passant son totebag par dessus son épaule. Rapidement, elle rejoignit le parc pour se perdre dans celui-ci, prenant place sur un banc un peu reculé, fuyant l'agitation et surtout les témoins, par peur des moqueries, par peur des jugements. Là, enfin, elle consentit à sortir son sandwich, retirer le cellophane qui l'enveloppait pour, enfin, mordre dedans, sans remarquer qu'une silhouette malheureusement trop bien connue approchait d'elle, dépourvu des meilleures intentions du monde à son égard.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Mathilde
Féminin MESSAGES : 11
INSCRIPTION : 07/11/2017
ÂGE : 18
RÉGION : Nord
CRÉDITS : Google

UNIVERS FÉTICHE : Harry Potter, Sense8, Pll, Riverdale, OITNB, GOT, Walking Dead et plein d'autres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



James
Davies

J'ai 23 ans et je vis à Londres. Dans la vie, je suis étudiant en Histoire et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma volonté, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Née en Angleterre, James a toujours été le canon de la classe, celui sur lequel les filles se jettent toutes. D'apparences parfait, il est rugbyman et réussis a quelques choses prés tout ce qu'il entreprend. Aujourd'hui il est à l'université et rien n'as changé, il est toujours autant aimé et populaire.


avatar © ALLES
Je sors de cours, il est 12h30 et j’ai normalement un cours d’une heure et demi auquel j’avais décidé de ne pas aller. Je sais pas qu’elle est le problème des mecs qui décide de place des cours pendant la pause du midi, mais ils ne doivent sûrement pas être humain. Je suis donc allé au restaurant universitaire pour tenter d’avaler la bouffe dégueu qu’ils peuvent nous servir. Comme à mon habitude, je pris un plateau, placé deux ou trois trucs dessus. Aujourd’hui c’était purée steak haché… Génial une purée plus qu’immonde et un steak haché plus dur que la table. Je vais donc manger en tout et pour tout une petite salade composée et une pomme ! Après tout ce n’est pas plus mal il faut que je garde la ligne pour le championnat de rugby du mois prochain.

Après avoir rejoint mes potes sur la plus grande table du restaurant, on se met à discuter tout en grignotant nos piteux repas. Avec la bande, on essaie de se rejoindre à tous les repas malgré qu’on ne soit pas tous dans la même licence. Et tous les midis ou presque on est une dizaine sur cette immense table. Je discute avec Ian de l’entraînement de rugby de ce soir, on sait qu’on va se faire tuer pour notre comportement lors du dernier match : un de nos gars a gentiment explosé le nez d’un de nos adversaires.On en rigole là mais on a réellement cru qu’il allait le tuer.

Une fois mon repas fini, je leur fais par du fait que je vais bosser à la bibliothèque et qu’on se voit ce soir. Je sors du restaurant et prends la direction de la bibliothèque en me disant qu’il fait beaucoup trop beau pour s’enfermer avec mes notes. Quand en passant à côté du parc, je remarque Cassidy assise près d’un arbre en train de déballer son sandwich. Avec un sourire aux lèvres, je me dis que c’est d’autant plus intéressant d’aller étudier dans le parc.

Je prends le chemin du parc et m’installe non loin d’elle à quelques mètres derrière. Je pose mon sac, sors mes notes en réfléchissant à la manière de l’aborder. Cassidy est une fille de ma promo elle est du genre bouboule et intello. Et je ne sais pour quelle raison je ne pouvais m’empêcher d’aller la voir à chaque fois. Alors je me lève et m’approche d’elle sans dire un mot pour commencer. Puis lorsque je remarque qu’elle ma vue, je luis dit :
« Il est bon ton sandwich ? Tu vas manger que ça ? Ce n’est pas trop peu pour toi ? » , dis-je en rigolant, apparemment elle ça ne l’as fait pas rire... Passons
« Je voulais savoir si t’étais allé au cours qui vient de finir ? Parce que moi non et j’aurais besoin de tes notes »

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lullaby
Féminin MESSAGES : 180
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Cassidy Parker
J'ai 23 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis étudiante en histoire et je m'en sors moyen). Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Née en Angleterre, Cassidy a toujours été une enfant potelée et que son poids a handicapé. Stressée par ses prises et ses pertes à répétition, par un effet yoyo qui ruine sa vie depuis l'adolescence, elle est également une jeune femme mal dans sa peau du simple fait d'avoir rencontré, enfant, de mauvaises personnes. La demoiselle a subit les moqueries, en effet, de ses camarades de classe qui l'ont complexé et empêché d'évoluer. Aujourd'hui, elle essaie de fuir l'attention et se concentre sur ses études.


avatar ©️ NOM CRÉATEUR


La jeune femme sursaute quand elle remarque la présence à ses côtés de James et elle a déjà l'idée de fuir, tout en se doutant bien que ce n'est pas possible et que, de toute façon, l'étudiant l'a vu et ne la lâchera plus, maintenant. Même si elle partait là, tout de suite, elle sait que le sportif la rattraperai sans mal et qu'il continuerai de l'emmerder, devant tout le monde. Ici au moins, ils étaient seuls et elle n'avait alors pas à craindre que d'autres puissent se joindre à lui pour se moquer d'elle, parce qu'il était plutôt doué dans le genre leader et qu'il y avait toujours un tas de grougnasses prêtent à se moquer, comme il le faisait lui, pour se faire bien voir de leur idole. La jeune femme détestait ces filles. Elle les voyait toujours en train de se pâmer comme des dindes devant ce tocard et c'était un spectacle à gerber, même si elle n'avait pas le courage, le cran, pour tous les envoyer copieusement se faire foutre. Elle les détestait. Tous. Tellement. Ils lui faisaient, il faut le dire, tant de mal, que c'était absolument insupportable. Comment les apprécier ? Comment leur pardonner ? Comment les accepter ? Cela lui semblait être tout à fait impossible. Elle avait ses raisons pour ne pas les supporter.

«- Ouai t'as vu je n'ai prévu que ça, donc tu ferais peut-être mieux de dégager avant que, affamée, je ne décide de te bouffer, on sait jamais ! Tocard ! » répond sèchement la jeune femme par instinct de protection, se faisant mordante quand elle se sent agressée par ce sale type. «Et puis si t'étais moins con tu saurais que ne pas suffisamment manger est aussi néfaste que trop manger. Ralentissement du métabolisme, prise de poids parce que le corps ne fonctionne plus avec suffisamment de calories... je suis étonnée qu'on ne t'ai pas parlé de ça au sport, vu les calories que tu dépense... C'est pas important le métabolisme pour vous ?» répond hâtivement la demoiselle.

La jeune femme se lève, prête à partir mais elle a carrément l'impression d'halluciner quand elle entend la demande de son interlocuteur. En voilà donc un qui ne manque pas de culot ! Cassidy a soudainement une effroyable envie de lui sauter à la gorge et de l'étrangler, cet espèce de petit débile au QI d'une huître, avec son petit air supérieur. Non mais il se prend vraiment pour le centre du monde, quand il n'est qu'une espèce de petite sous-merde.

«- Va te faire foutre ! Dans quel genre de monde tu vie pour croire que je vais te filer quoi que ce soit avec la manière dont tu me parle ou me traite ? Non mais ça va pas faut te faire soigner, Davies ! »
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Mathilde
Féminin MESSAGES : 11
INSCRIPTION : 07/11/2017
ÂGE : 18
RÉGION : Nord
CRÉDITS : Google

UNIVERS FÉTICHE : Harry Potter, Sense8, Pll, Riverdale, OITNB, GOT, Walking Dead et plein d'autres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



James
Davies

J'ai 23 ans et je vis à Londres. Dans la vie, je suis étudiant en Histoire et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma volonté, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Née en Angleterre, James a toujours été le canon de la classe, celui sur lequel les filles se jettent toutes. D'apparences parfait, il est rugbyman et réussis à quelques choses près tout ce qu'il entreprend. Aujourd'hui il est à l'université et rien n'as changé, il est toujours autant aimé et populaire.


avatar  ALLES


Oh ça va, c’était de l’humour, la petite prude sembla indigner de mes propos. Je voulus m’étendre sur le fait que je voulais juste blaguer, mais là voilà partit pour me faire une leçon complète sur le métabolisme non mais j’hallucine. Alors je me suis contentée de la regarder avec un sourire aux lèvres pendant qu’elle finissait de me hurler dessus. Le pire, c’est qu’une fois qu’elle est finie sa tirade, j’ai réellement cru qu’elle allait me sauter dessus pour m’étrangler. Même si en réalité, je savais très bien qu’elle ne l’aurait pas fait, mais je ne voulais pas avoir à gérer une coincée en larmes.

Après mettre fait violemment jeter pour lui avoir demandé ses notes, j’allais retourner à mes affaires puis je me tourne et lui lance « Tu sais ma petite Cassis, si t’arrêtes d’envoyer chier les gens,ils vont arrêter de te détestés, là c'est normal que tu sois seul… Dommage, tu as l’air vachement sympa quand tu lis tes notes à la bibliothèque ». Puis je rebrousse chemin et me rassois à coté de mes affaires pour travailler mes cours.
Après quelques minutes, Cassidy était parti et j’étais quand même pas mal énervée qu’elle n’est pas voulue me passer ses notes. Je pris donc le chemin du retour n’ayant plus aucune envie d’étudier dans ce parc. Puis qu’est-ce qui m’avait pris d’aller lui demander ses cours en même temps ?

Je mis donc mes écouteurs, mis en route une playlist et pris le chemin de la maison. Pendant deux minutes, je me suis demander quel genre de musique Cassidy pouvait bien écouter. J’étais sûre qu’elle avait de bon goût musical. Puis je me suis rendu compte que j’étais en train de penser à elle, mais qu’est ce qui me prend bordel ! Il faut vraiment que je dorme plus moi, je fais n’importe quoi.


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lullaby
Féminin MESSAGES : 180
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Cassidy Parker
J'ai 23 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis étudiante en histoire et je m'en sors moyen). Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Née en Angleterre, Cassidy a toujours été une enfant potelée et que son poids a handicapé. Stressée par ses prises et ses pertes à répétition, par un effet yoyo qui ruine sa vie depuis l'adolescence, elle est également une jeune femme mal dans sa peau du simple fait d'avoir rencontré, enfant, de mauvaises personnes. La demoiselle a subit les moqueries, en effet, de ses camarades de classe qui l'ont complexé et empêché d'évoluer. Aujourd'hui, elle essaie de fuir l'attention et se concentre sur ses études.


avatar ©️ NOM CRÉATEUR


Comment osait-il !? Comment pouvait-il dire que c'était la mauvaise humeur, le côté mordant, de la jeune femme qui poussait les gens à détester cette dernière alors que si elle se montrait ainsi, froide et distante, à grogner sur tout ceux qui approchaient, c'était à cause de ces personnes, de ces personnes comme lui justement, qui ne cessaient de venir vers elle pour la rabaisser, uniquement ? Comment pouvait-il se permettre de la juger alors que si elle réagissait si mal en sa présence, c'est parce qu'elle avait trop souffert de son passé, des gens comme lui et que, comme beaucoup d'autres croisés dans son adolescence, il se comportait avec elle comme un connard fini, seulement parce qu'elle avait quelques kilos en trop sur ses hanches. Elle n'arrivait pas à croire qu'il se permettait vraiment de faire ce jugement. Elle le regardait, furieuse, son regard lançant des éclairs comme si elle essayait de le tuer sur place, par le simple pouvoir de ses yeux. Avec ses rares amis, elle n'était pas comme ça, elle était gentille et douce. Mais des amis, elle en avait peu, les comptant sur les doigts de la main. On lui avait dit que les gens sont plus intelligents quand ils arrivent à la fac, parce qu'ils sont plus mûrs. On lui avait raconté de belles conneries.

«- Ouai c'est ça t'as raison, ce sont toujours les autres les responsables, pense à ne jamais te remettre en cause surtout, à enlever la merde que tu t'ai mis dans les yeux pour ne pas trop voir ce que tu fais. Mais t'as raison, j'aurais tellement honte si j'étais toi que je ferais probablement pareil ! » lâche furieusement la demoiselle.

Comme il retourne s'asseoir, elle finit rapidement son sandwich et finit par s'éclipser rapidement pour ne pas rester près de lui trop longtemps. Finalement, elle décida d'aller faire une course plutôt que d'aller étudier et en sortant du supermarché elle prit la direction de sa résidence étudiante, se crispant quand elle remarqua qu'à quelques mètres derrière elle, James venait justement de prendre la même direction. Mais elle décida de l'ignorer royalement en espérant qu'il ne la remarquerait pas. Elle avait déjà peur qu'il ne regarde son sac de courses et se moque, encore, comme il savait si bien le faire.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Mathilde
Féminin MESSAGES : 11
INSCRIPTION : 07/11/2017
ÂGE : 18
RÉGION : Nord
CRÉDITS : Google

UNIVERS FÉTICHE : Harry Potter, Sense8, Pll, Riverdale, OITNB, GOT, Walking Dead et plein d'autres
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



James
Davies

J’ai 23 ans et je vis à Londres. Dans la vie, je suis étudiant en Histoire et je m’en sors assez bien. Sinon, grâce à ma volonté, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Née en Angleterre, James a toujours été le canon de la classe, celui sur lequel les filles se jettent toutes. D’apparences parfait, il est rugbyman et réussis à quelques choses près tout ce qu’il entreprend. Aujourd’hui il est à l’université et rien n’a changé, il est toujours autant aimé et populaire.


avatar  ALLES

Je marchais tout en chantonnant les paroles de la musique du moment quand en me retournant je remarquais Cassidy, un sac de course à la main. Et je ne sais pas pourquoi mais tout à coup elle me parut si fragile, si triste et seule. Je me sentais tout à coup coupable de mettre moquer d’elle plutôt dans la journée.  À vrai dire je ne sais même pas pourquoi j’ai fait ça. Rien ne me lie à cette fille sauf le fait que j’ai cette obstination bizarre qui me force à aller l’embêter à chaque fois que je la croise. Et là je fus pris d’un remords immense. C’est comme si ma conscience me gronder d’avoir mal agis avec elle. Alors fronçant les sourcils, j’essaie tant bien que mal de me concentrer sur ma musique et ne plus penser à tout ça.

Mais c’est que cette résidence n’est pas toute proche. Tout en priant pour que je réussisse à arrêter de penser à Cassidy, je ne pouvais m’empêcher de me retourner tous les trois pas pour vérifier qu’elle était toujours derrière moi…

Je crois que je perds vraiment la tête me voilà arrêter à l’entendre pour lui présenter des excuses. Le temps que la jeune fille s’approche de moi je me promets qu’après lui avoir présenté mes excuses je ne ferais plus rien qui la mettrais en contact avec moi. D’ordinaire c’est avec de jolie fille canon que j’ai la tête embrouillée pas avec… ce genre de fille. La voilà qui approchait :


« Euh… Cassidy, je t’en prie laisse-moi parler ne m’interrompt pas après cela je ne t’adresserais plus la parole, pour aucune raison, je n’interviendrais plus dans ta vie c’est promis. Bon je… Hum… Je voulais juste m’excuser pour les choses que j’ai pu dire, je ne te demande pas le pardon ou je ne sais quelle merde du genre je voulais juste m’excuser… Bonne soirée. »


Puis je repris ma route cette fois ci à grand pas pour qu’elle n’ait pas le temps de m’interpeler, de m’insulter ou même de me frapper. Je passais la porte de chez moi et m’étaler sur le sofa. Il faut que je dorme avant l’entrainement. Cette journée fut déjà beaucoup trop longue.



Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lullaby
Féminin MESSAGES : 180
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Cassidy Parker
J'ai 23 ans et je vis à Londres, Angleterre. Dans la vie, je suis étudiante en histoire et je m'en sors moyen). Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Née en Angleterre, Cassidy a toujours été une enfant potelée et que son poids a handicapé. Stressée par ses prises et ses pertes à répétition, par un effet yoyo qui ruine sa vie depuis l'adolescence, elle est également une jeune femme mal dans sa peau du simple fait d'avoir rencontré, enfant, de mauvaises personnes. La demoiselle a subit les moqueries, en effet, de ses camarades de classe qui l'ont complexé et empêché d'évoluer. Aujourd'hui, elle essaie de fuir l'attention et se concentre sur ses études.


avatar ©️ NOM CRÉATEUR


Cassidy lui en voulait, aussi espérait elle ne pas se faire remarquer par son camarade de classe. Mais rapidement elle constata qu'il ne cessait pas de regarder vers elle et elle conclut qu'il l'avait repéré. Elle ne comprenait pas pourquoi il la regardait avec autant d'intérêt, aussi régulièrement. Mais elle songeait qu'il ne pouvait que préparer un mauvais coup à son encontre, comme il en avait l'habitude et quand elle vit qu'il avait stoppé sa marche pour l'attendre, elle senti son cœur qui s'emballait. Elle savait que c'était pour elle qu'il n'avançait plus et dans son esprit rendu malade et méfiant par des années de moqueries et de mauvais traitements, elle ne s'attendait pas le moins du monde à ce qu'il puisse être gentil avec elle. La demoiselle avait peur et pressa l'allure en songeant qu'il devait vouloir se moquer, encore.

Comme il la fait s'arrêter elle obtempère, ne pouvant l'éviter sur un aussi petit trottoir, avec une circulation aussi dense sur les voies adjacentes. Elle allait être obligée de l'écouter, de subir ses remarques et elle appréhendait tellement cela que, quand elle l'entendit lui présenter des excuses, elle crut qu'elle avait rêvé. Mais elle n'eut pas l'occasion de poser de questions à son interlocuteur comme ce dernier disparu rapidement et c'est pensive et agacée en même temps qu'elle regagna son propre appartement universitaire.

Le lendemain, pour leur cours d'histoire antique, la jeune femme arriva un peu en avance et s'installa comme d'ordinaire au second rang en jetant des coups d’œil vers la porte, guettant l'arrivée de James alors qu'elle ne savait toujours pas ce qu'elle allait lui dire. Quand il entra, finalement, elle lui fit parvenir un papier.

Les personnes civilisés ne disent pas je m'excuse. Elles demandent qu'on les excuses. Nuance. Mais tu n'as pas cru que trois mots allaient effacer des semaines de saloperies et de harcèlement, j'espère!?
Revenir en haut Aller en bas
 
 
You are a sow. Maybe, but you are an asshole ! * Mathilde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Connaissez-vous Prison Break ?
» Un p'tit tour, juste pour dire bonjour !
» Mathilda de Cologne ϟ « Le temps malgré tout a trouvé la solution malgré toi. »
» Mathilde Delbeau [Validée]
» Sounds of Life [Mathilde] -TERMINÉ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: